logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[pharma] questions concernant la phase biopharmaceutique d'un médicament

Aller en bas • 7 réponses
dach
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 22/03/2012
Posté le 22/03/2012 à 22:21 notnew
Bonjour, je suis un eleve de première S. Je sais que je suis pas censé etre ici, vu que c'est un forum d'étudiants en médecine. Mais j'ai une question que seul des personnes assez calées dans le domaine (pharmacologie) peuvent repondre.

Je dois realiser un dossier sur la recherche pharmaceutique, et donc le devenir du médicament dans l'organisme.

J'ai vu que la phase biopharmaceutique dependait de la forme galenique.
Ex : phase de liberation et dissolution pour un comprimé. Mais qu'en est il d'un sirop ? Et un gaz (forme inhallé) ?

Quelles sont leurs etapes biopharmaceutique ?


En attente d'une reponse positive.
dach
Top
Askah
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 22/03/2012
Posté le 23/03/2012 à 12:41 notnew
Pour un comprimé et un sirop, c'est la même chose : il est absorbé au niveau du tube digestif, passe par le foie et rejoint la circulation sanguine.

Pour un gaz inhalé, il passe par les poumons et rejoint les veines pulmonaires, puis la circulation.

Je sais pas si tu veux une réponse plus détaillée, si tu penses parler des effets de premier passage... Si t'as des questions n'hésite pas, après je suis peut-être pas la personne la mieux placée pour en parler, je suis pas en pharma ^^
Top
dach
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 22/03/2012
Posté le 23/03/2012 à 19:05 notnew
Merci pour ta réponse. Pour mon dossier je souhaite faire un schéma de la phase bio pharmaceutique. Donc j'aurais besoin de noms d'étape correspondant au gaz et le sirop, tel que "la dissolution" "libération" pour un comprimé.
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 23/03/2012 à 20:35 puis édité 1 fois notnew
Il y avait un forum plus adapté smilies Tu aurais mieux fait de poster ça dans pharmacie --> questions générales (tu peux toujours demander à un modérateur de l'y déplacer, ou le reposter là-bas)
Ca n'a rien à voir avec la pharmacologie, c'est plutôt de la galénique ta question !!

Sachant que mes souvenirs de galé sont assez loin derrière ... Je vais quand même essayer de te répondre :
- un sirop : le principe actif est déjà dissous (comme n'importe quelle forme buvable), aussi l'absorption se fait directement sans étape de dissolution, libération etc etc.
- un gaz : si sa taille est suffisamment petite, il peut atteindre les alvéoles pulmonaires où il sera directement absorbé par échange gazeux.
Top
dach
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 22/03/2012
Posté le 23/03/2012 à 22:02 notnew
Désolé.. je n'ais pas fait attention
. Mais l'absorption n'est elle pas deja une etape de la pharmacocinetique ?

Merci pour ta reponse
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 25/03/2012 à 20:25 notnew
Si. Mais pour les formes galéniques que tu cites, à ma connaissance, l'absorption se fait directement : il n'y a pas de modification de la forme (contrairement à un comprimé qui doit se dissoudre en premier lieu)

Tu peux peut-être préciser davantage ta question ?
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 28/03/2012 à 08:56 notnew
Coucou,

Je pense que par phase biopharmaceutique tu veux parler de ce qu'on appellerais pharmacocinétique.
On découpe ça selon le schémas ADME :
- Absorption
- Distribution
- Métabolisation
- Elimination

La référence est la forme IV (intraveineuse), où le passage dans la circulation sanguine est par définition immédiate (pas de phase d'absorption) et la biodisponibilité totale (c'est à dire que tout le médicament injecté se trouve dans la circulation, ce qui n'est pas forcément le cas pour les autres formes).

La forme comprimé (enrobés ou non, gélules, libération simple ou modifiée...) a quand à elle un temps d'absorption, due au temps de passage sur le site d'absorption (intestin ++) et comme tu l'a dit à son étape de désagrégation et donc de libération du principe actif (PA).

La forme sirop est aussi une forme pour voie orale, mais directement sous forme liquide, donc pas de temps de dissolution. Il y a néanmoins une phase d'absorption (contrairement à la phase IV) qui correspond au temps d'atteinte du site d'absorption. De plus le PA est généralement moins bien protégé et donc la biodisponibilité sera pas toujours terrible.

La forme inhalée, j'ai jamais été très fort là dessus, mais tu en a 2 types :
- Celles à action locales (typiquement les anti-asthmatique, où on cherche une action bronchique), qui n'est pas destinée à être absorbée (ça donnerait des effets secondaires). Pas d'histoire d'ADME donc.
- Celles à action systémique (passage sanguin donc), où ça se fat pas échange au niveau des alvéoles pulmonaires. Exemple : Pas grand chose, formes nébulisées surtout. Biodisponibilité pas géniale du tout, gros appareillage... Mais pas "invasif" comme une intraveineuse, rapide d'action..

Voilà, j'ai un peu la tête dans le cul j'espère que je t'ai aps écrit trop de bettises ^^
Top
RomainC
Externoïde

Messages : 48
Enregistré : 08/07/2011
Posté le 28/03/2012 à 15:15 notnew
On voit que certains confrères passent l'internat bientôt! ^^

Je rajouterai dans les gaz qu'il n'y guère qu'en anesthésie qu'on les utilise.
-> dérivés halogénés (historiquement, l'halothane, abandonné pour sa toxicité hépatique et myocardique) pour l'entretien des anesthésies générales. (ex : desflurane et similaires),

-> MEOPA (mélange équimolaire oxygène/protoxyde d'azote), pour la sédation vigile contrôlée,

-> Plus récemment, anesthésie au gaz Xenon.

Ils sont caractérisés par :
-> Une phase d'absorption alvéolaire, dépendante de leur CAM (Concentration Alvéolaire Minimale) et de leur coefficient de partage Air/Sang,

-> Une phase de distribution qui dépend, entre autre, d'un coefficient de partage graisse/sang,

-> Une phase de métabolisation : par le foie, pour les halogénés par exemple,

-> Une phase d'élimination : majoritairement pulmonaire mais parfois hépatique, rénal pour un faible pourcentage et dépendant de la molécule considérée.

Bref, c'est très schématique, sûrement approximatif,

Rom
_____
RC
Top
Aller en haut • 7 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter