logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[pharma] Internat, recherche et passerrelle.

Aller en bas • 18 réponses
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 10/05/2013 à 12:47 puis édité 1 fois notnew
Bonjour a tous,

Tout d'abord je tien a m'excuser du pavé qui va suivre mais j'ai vraiment besoin de votre aide car je suis complètement perdu.

Je suppose que ce sujet a déjà été abordé mais je pense que mon cas est un particulier.

Etudiant en 2ème année de pharmacie, j'ai effectué 2 années de PACES afin d'avoir médecine sans succès après un échec a 50 places. Après cette déception j'ai du me réorienter vers la filière pharmacie, et pour l'instant autant être honnête je regrette ce choix, le contenu des cours ne m’intéressent, pour la majeur partie, pas du tout (excepté la biochimie, l'immino et l'hémato).

Je me permet donc de me tourner vers vous afin d'avoir des témoignages et de m'éclairer sur les différentes possibilités car les études ont été expliquées mais tout reste très flou (filière etc etc ..)

En rentrant en pharmacie je savais qu'il n'y aurait que la recherche qui m'interesserait, c'est pourquoi j'ai tenté aux 2 semestres d'obtenir un stage d'initiation en laboratoire dans le cadre de l'UE librement choisie, sans succès l’attribution étant basée sur les classements de PACES (chose que nous ne savions pas en PACES) ce qui a bouché mes possibilités de continuer les UE optionnelles de la filière recherche (existent-elle vraiment ?)

Empli de désespoir de me retrouver en officine j'ai demandé aux professeurs comment réussir a faire de la recherche et on m'a donc conseillé de faire les diplômes préparatoires a la recherche biomédicale (DPRB) et de valider mon stage de 2 mois en laboratoire afin d'avoir un équivalent M1 recherche (d'après ce que j'ai compris pour effectuer un M2 recherche puis une thèse ... Par la suite quels débouchés ?)

J'ai donc fait 1 DPRB au 2ème semestre (ne nous ayant pas dit qu'ils existaient déjà au 1er semestre), et je réalise mon stage durant les vacances d'été.
Cependant le prof m'a attribué un sujet durant ce stage, donc ce que je me demande : je devrais durant toute ma carrière travailler sur ce sujet (ou des annexes) ou bien je peux passer d'une matière à un autre ?
Parce qu'en 2ème année nous n'avons qu'une vision très restreinte des possibilités et il est difficile de faire des choix (surtout sous la pression, et sous le désespoir).

Une autre question m'est venue ce matin : je fait mon DPRB Ok. Mais qu'en est-il de mes études de pharmacie ?
Je ne comprend rien aux différentes filières proposées.

Pour vous résumer je vais vous dire ce qui me passionne : l'hôpital. Tout ce qui touche de près ou de loin à l'hôpital est pour moi le Saint Graal, c'est pour ça que je voulais absolument médecine. En me tournant vers la recherche je sais que ce ne sera pas ce que je voulais en 1er vœux, mais c'est ce qui m'en rapproche le plus de ce milieu.

Donc si quelqu'un pouvait m'expliquer clairement ce qu'il faut que je fasse à la fin de ma 2ème année (choix de filière, UE optionnelle, bagage complémentaire) je lui en serait vraiment très reconnaissant ...

D'après ce que j'ai compris l'unique solution pour bosser au sein de l'hôpital est la filière internat ? Mais notre fac a mis un critère afin de limiter le nombre d'étudiant assistants aux cours de la filière internat : ne pas avoir de rattrapage (en sachant que nous n'avons toujours pas nos résultat de 1er semestre) mais je suis vraiment supra motivé pour réussir. Mais du coup qu'en est-il de mon DPRB ? Je dois le laisser tomber ? La préparation au M2 recherche me serait inutile ?

Une dernière question : la passerelle entre la 6eme année de pharmacie et 3eme de médecine est-elle si complexe à avoir ? Je sais que tout se joue sur la motivation et les possibles stages etc etc ... Donc est ce que mon DPRB pourrait avoir une influence ? Réussir l'internat pharmacie également ?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses quelle qu'elles puissent être et vous félicite pour être arrivé a la fin de mon post smilies

Cordialement,

Un étudiant un peu perdu smilies
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 10/05/2013 à 16:26 notnew
Olà Bijou ! tu poses beaucoup de questions ^^

Je vais essayer de te répondre au moins en partie.

Déja, déstresse ! Même dans l'ancien système, les Master recherche, les UE recherche, les stages d'initiation à la recherche et toussa, c'était déja le bordel (bon je suppose qu'il y a quand même 2-3 facs en France qui doivent bien informer leurs étudiants à ce niveau... )

En gros, si ce qui t'attire, c'est la recherche et l'hôpital, l'internat me semble tout indiqué ! Et en particulier la filière qu'on appelle IPR (Innovation pharmaceutique et rechercher)... à ce sujet je t'invite à lire ce blog "IPR Strasbourg" qui est vraiment génial.

Pour faire de la recherche en étant pharmacien, tu es un peu obligé de passer une thèse de sciences, donc il faut faire un M2 recherche, puis un doctorat. En général on dit que c'est plus facile de passer pour l'internat pour faire ça, car ton salaire est assuré pendant 4 ans (alors qu'autrement, il faut trouver un financement pour survivre pendant que tu fais ta thèse de recherche).

Ceci dit, tu peux aussi accéder à la recherche par la filière "courte", c'est-à-dire sans passer l'internat, en faisant direct ton M2 à la sortie de la 5ème année, puis thèse.

Il existe aussi des parcours particuliers comme l'école de l'INSERM, qui te permet de faire ton M2 pendant ton cursus de pharma, mais c'est hyper sélectif et je n'en sais pas plus (voir ici).

L’intérêt d'un M1 Recherche est uniquement de te faciliter l'accès au M2 de ton choix. Ta 5ème année de pharma validée te donne une équivalence M1 donc en théorie, tu n'es pas obligé de te taper le M1R en parallèle de tes études de pharma.
Mais le truc c'est que l'entrée en M2 est sélective (dossier + entretien) donc tu auras plus de chance d'être pris si tu as déja un M1 de validé, avec si possible des UE et des stages en cohérence avec le thème de recherche sur lequel tu veux orienter ta thèse.

Mais ne t'inquiète pas, c'est pas parce que tu auras fait ton stage SIR de 2 mois sur les ribosomes d'Acinetobacter baumanii, que tu vas te coltiner ce thème toute ta vie !
Tu verras en fonction des opportunités que tu vas avoir, des rencontres que tu feras etc... Après c'est toujours mieux d'avoir une certaine cohérence dans son parcours, mais on n'est pas obligés de se cantonner à un champ de recherche hyper restrictif (tels que les sujets qu'on peut avoir en SIR).

je ne sais pas trop ce que sont les DPRB, y'avait pas ça à mon époque lol. En tout cas ça me semble important de finir ce que tu as commencé, et si tu veux vraiment faire de la recherche plus tard, un "diplôme préparatoire a la recherche biomédicale" me semble tout à fait cohérent.

Il faut savoir un truc c'est qu'il ne faut rien attendre de ta fac niveau information, surtout pour la filière recherche, qui reste malgré tout un peu "underground" ... je veux dire par là que c'est à toi de construire ton parcours universitaire, chercher le M2 que tu veux, valider les UE qui vont t'aider à l'avoir, etc.

Concernant la passerelle D1 que tu évoque (Doctorat de pharmacie -> 3ème année de médecine), oui elle est hyper sélective. Je t'invite à aller sur le forum dédié pour t'en rendre mieux compte.

Il existe aussi la passerelle dite P2, qui te permet de rentrer directement en 2ème année de médecine, une fois ta 3ème année de pharma validée (et ton dossier accepté par la commission). Là encore sélection sévère, dossier + entretien devant un jury d'une douzaine de personnes. Plus d'infos : ici
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 10/05/2013 à 17:20 puis édité 1 fois notnew
Ca se voit tant que ça que je suis stressé ? smilies J'écris ce message en plein milieu des partiels en plus xD

Mais si je parrait stressé c'est surtout que j'essaie de m'y prendre au plus tôt afin d'avoir le moins de surprise possible mais j'ai l'impression que parfois il est déjà presque trop tard ^^. Et j'ai également peur de m'engager dans une voie qui ne me plaira peut être au final pas (j'ai toujours plein de préjugés sur ce qui est bien et pas bien) et que je ne pourrais plus refaire marche en arrière et galérer pendant les 50 prochaines années de ma vie smilies (oui c'est assez réducteur xD) c'est pour ça que je m'inquiète un peu.

J'avais déjà posté dans un contexte similaire lors de ma PACES sur ce même forum il devait y avoir autant voir plus d'interrogation, mais ayant eu de très bon conseils je me suis permis de revenir ici smilies

En gros oui l'hôpital m’intéresse, pourquoi ? Parce que c'est en mouvement constant, une ville dans la ville, qui travaille jour et nuit au service du patient (oui j'aurai vraiment du faire médecine smilies ).
Ma vision des différentes filières est assez restreinte, nous avons eu la présentation des projets professionnels la veille de nos partiels (merci la faculté pour ce magnifique cadeau) qui consistait a présenter par groupe de 4 les différents métiers possibles, mais autant te dire qu'au bout de la 3eme présentation tu en as marre et tu n'as qu'une envie c'est de réviser pour le lendemain. Donc je ne m'y suis pas trop intéressé.
Au final je pense qu'il faut que je me renseigne un peu plus sur le parcours internat et si possible faire l'UE (qui apporte les cours nécessaire pour aborder le concours dans les meilleurs conditions si j'ai bien compris).

D'accord !!!!! Je comprend mieux en effet si la faculté nous avait informer un peu mieux TT, en gros il est plus simple d’accéder au M2 recherche de son choix en ayant fait un M1R car démontre notre motivation etc etc ? Mais rien n'empêche après la 5ème année de demander un M2R sans même avoir fait de M1R, qui est différent du M1 c'est ça ?

Et donc il est plus "simple" de passer l'internat puis un DES IPR que de faire M1R puis M2 ? Mais rien ne m'empêche de faire les deux au cas où je loupe l'internat je pourrais toujours me rabattre sur un M2 appuyé par mon M1R ?

Au final si je recoupe ce que tu me dis avec ce que j'ai sous les yeux les DPRB + le stage validé de 2 mois n'est qu'une alternative afin d'avoir un équivalent M1R. D'ailleurs tu peux aller voir ici si tu désires t’instruire sur les DPRB on sait jamais si quelqu'un d'autre comme moi pose la question smilies

Après je ne sais pas si je veux vraiment faire de la recherche, comme je l'ai dis j'aimerai beaucoup tenter la filière médecine qui me permettrai de me rapprocher encore plus du milieu hospitalier, ou même voir avec l'internat de pharmacie peut être que des professions me paraîtront plus intéressantes au cours des 3 prochaines années. J'ai déjà appris qu'il y existait des pharmaciens biologiste cette année alors je ne suis pas au bout de mes surprises smilies

Et je trouve ça vraiment dommage que la recherche soit aussi "underground" comme tu le dis ... On se plaint par la suite qu'aux yeux du grand public les études de pharmacies riment avec officine ... Et peux être que si elle était plus mise en avant, de nouveaux fonds pourraient arriver smilies

C'est sur qu'il faut construire son parcours universitaire, mais je ne pensais pas le faire aussi seul, heureusement que des forums comme celui ci existe, ou que certains professeurs sont là pour nous épauler.

Mais quand on est comme moi c'est toujours embêtant de devoir demander et donc de s'avouer que l'on ne sait pas tout sur tout, et lorsque l'on est pas sur de soit il est toujours difficile de prendre des décisions qui peuvent être irréversible ^^
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 10/05/2013 à 19:39 notnew
En gros oui l'hôpital m’intéresse, pourquoi ? Parce que c'est en mouvement constant, une ville dans la ville, qui travaille jour et nuit au service du patient (oui j'aurai vraiment du faire médecine smilies ).

C'est marrant que tu dises ça... parce que ce sont exactement ces raisons qui m'ont poussée à faire pharma puis à tenter l'internat ^^ (bien que je sois passée à peu prés par tous les stades, je suis revenue à la sourcesmilies)
Il n'y a pas que les médecins qui travaillent au service du patient, en vérité dans un hôpital tout le monde (ou presque) est au service du patient d'une manière directe ou indirecte.
C'est vrai que médecin est une profession star, alors que le pharmacien à l'hôpital, c'est un peu l'homme de l'ombre... Mais perso j'ai toujours aimé ce petit côté Amélie Poulain smilies

D'accord !!!!! Je comprend mieux en effet si la faculté nous avait informer un peu mieux TT, en gros il est plus simple d’accéder au M2 recherche de son choix en ayant fait un M1R car démontre notre motivation etc etc ? Mais rien n'empêche après la 5ème année de demander un M2R sans même avoir fait de M1R, qui est différent du M1 c'est ça ?

Et donc il est plus "simple" de passer l'internat puis un DES IPR que de faire M1R puis M2 ? Mais rien ne m'empêche de faire les deux au cas où je loupe l'internat je pourrais toujours me rabattre sur un M2 appuyé par mon M1R ?

Alors ouais non, je suis allée un peu vite avec les abréviations ^^
M1R c'est pour "master 1 recherche" et idem avec M2R. En fait il y a aussi des masters professionnels, d'où la précision du R.
Pour l'internat, en fait le DES (Diplome d'études spécialisées) est le sésame que tu décroches à la fin de ton internat (accompagné de ton diplôme de docteur en pharmacie bien sûr). Donc pendant tes 4 voire 5 ans d'internat, tu valides des modules et des stages qui te permettent d'obtenir ton DES.
Dans le DES d'IPR, tu es obligé de valider un M2 et une thèse de recherche (dite aussi thèse doctorale ou thèse d'université, différente de la thèse d'exercice pour l'obtention du diplôme de docteur en pharmacie).

Bon après tu es en tout début de cursus, donc c'est bien de s'intéresser à un maximum de filières possibles, ne pas se fermer de portes. Le pharmacien à l'hôpital peut occuper une quinzaine de fonctions différentes, donc ça vaut le coup de bien te renseigner, idem pour le pharmacien industriel, les débouchés sont extrêmement variés.

Pour ce qui concerne la filière recherche, les débouchés sont essentiellement enseignant-chercheur.

(renseignements pris, je te confirme que tes DPRB sont des modules qui s'intègrent dans la validation du M1)
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 11/05/2013 à 09:41 puis édité 1 fois notnew
Salut !
Sans tenter l'internat, tu peux essayer, si ta fac le propose, la "filière recherche".
Je suis sous l'ancien régime, et pour nous c'est, en parallèle de pharma, deux U.E de master 1 "recherche biomédicale", un stage et un mémoire bibliographique, le tout pour valider 30 ECTS (ou plus). J'ai entendu dire que maintenant, avec la réforme, valider ta quatrième année te valide un M1, donc ce ne serait pas nécessaire...

Si tu ne trouves aucun renseignement sur ce genre de parcours, c'est normal, les facs ne l'aiment pas et bien souvent ça ne repose que sur un prof... Pourtant, en forçant, en plus d'avoir la satisfaction d'arriver à faire travailler les secrétaires de l'administration (ce qui équivaut en difficulté à peu près à tirer un paquebot avec les oreilles), bah tu peux avoir des aménagements...

Par exemple, à Lyon, après la quatrième année, nous, les quatre pelés en filière recherche, sommes sensés intégrer un M2 mixte ou recherche, voire une école d'ingénieur. Cette année de M2 (ou les deux années d'école) valide(nt) la 5ème année, et peut permettre de faire sauter le stage hospitalier de 5AHU si ton stage de M2 (un M2R, c'est moitié de l'année en cours, moitié de l'année en labo) reste "médical" (comprendre : structure hébergée par un CHU, un cancéropôle...).

On peut même faire sauter la 6ème année, en fait : il est recommandé de baser sa thèse d'exercice sur son mémoire de M2 (autrement dit, saucissonner son mémoire de M2 : il ne faut pas se leurrer, la thèse d'exercice est bidon, c'est un mémoire bibliographique light), et donc de la rédiger en 5e année. La 6e année devenant de facto une année-vide (en gros reste la soutenance et passer le TOEFL pour avoir bouclé le parcours), ce qui permet de s'inscrire en école doctorale (et d'être débarrassé de pharma accessoirement).


Bon, pour revenir à toi : blinde-toi de stages et d'U.E facultatives. Vraiment. Parce que l'accès en M2 est "sélectif" : non pas que ce soit dur d'y entrer, mais met toi dans la tête que :
- Les pharmas sont franchement des chèvres en sciences, et ça, au niveau des admissions, ils le savent ;
- Tu rentre aussi en concurrence avec des gens sortant de fac de science, d'école d'ingénieurs plus ou moins prestigieuses et qui cherchent à gonfler leurs C.V.

Donc un profil "réforme" qui a juste fait le tronc commun, bah il va se faire ramasser.
Un type ayant fait 3-4 stages, 2-4 U.E de M1, et pondu un mémoire bibliographique sur un sujet intéressant, bah lui a ses chances.

Après, trouver des stages, c'est la galère, les labos prennent de moins en moins de stagiaires, et la demande explose. Le mieux est de passer des tonnes de coup de fil (les mails, ça ne marche pas : oh, ils sont lus, mais vite oubliés...), caler des durées de 3 semaines-un mois et de se dire que son été va être foutu.
Le privé prend parfois des stagiaires, mais c'est rare (mots magiques pour qu'une candidature intéresse : moins de deux mois (donc pas payé), pas d'indemnités kilométriques), en plus ils "demandent beaucoup d’investissement de la part du stagiaire" (comprendre : tu vas faire le boulot d'un technicien).


Voilà voilà.

Ah si, après concernant l'internat la filière IPR peut être une bonne idée, m'enfin faut vouloir se taper l'internat (et donc apprendre par cœur à en gerber tout les machins stupides qu'on te file en cours depuis la première année) et j'en ai pas entendu du bien (terrains de stages foireux, maquettes foireuses, U.E monopolisées par les gens en biologie médicale...).
Sinon une autre alternative pour faire de la recherche, c'est la filière ingénieur (en se spécialisant bien on doit pouvoir arriver à quelque chose).
Top
Baltman
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 161
Enregistré : 08/10/2009
Posté le 11/05/2013 à 17:36 notnew
Ah si, après concernant l'internat la filière IPR peut être une bonne idée, m'enfin faut vouloir se taper l'internat (et donc apprendre par cœur à en gerber tout les machins stupides qu'on te file en cours depuis la première année) et j'en ai pas entendu du bien (terrains de stages foireux, maquettes foireuses, U.E monopolisées par les gens en biologie médicale...).
Sinon une autre alternative pour faire de la recherche, c'est la filière ingénieur (en se spécialisant bien on doit pouvoir arriver à quelque chose).

Hello !
Je ne suis pas forcément d'accord avec ta réponse, étant donné qu'Ergotamine est intéressée par médecine, les cours dispensé pour l'internat devraient beaucoup plus l'intéresser étant donné qu'il y a pas mal de clinique.

Ergotamine, où es-tu à la fac, car les enseignements en filière recherche dépendent beaucoup des villes. Comme Sylvine je suis de l'ancienne école et je n'ai pas encore bien compris ce qu'il en est de cette fameuse PACES avec ses UE optionnelles etc... Ce qui est sûr c'est qu'un M1 te servira que tu fasse la filière industrie-recherche ou l'internat. Si tu veux faire de la recherche il te faudra obligatoirement M1 + M2 + thèse (je te passe la suite pour le moment); pour l'internat valider un M1 en amont (voire un M2 ce qui serait génial!) te permettra d'être beaucoup plus tranquille pendant ton cursus (que ce soit en pharmacie hospitalière, en IPR ou en biologie médicale). Il faut savoir que l'internat (selon moi) c'est le schéma parfait pour faire de la recherche surtout si l'hôpital t'intéresse. Les 3 Diplômes disponible après la réussite au concours (Biologie, Pharmacie ou Innovation Pharmaceutique et Recherche) te permettent d'accéder à des carrières hospitalo-universitaires et même si ce n'est pas facile de réaliser une thèse pendant l'internat, c'est plus facile si tu as déjà un M2 !
Bref, l'essentiel pour l'instant c'est déjà que tu définisses le domaine qui te plait (immuno, viro, bactério, toxico...). Il y a énormément de matières qui ont trait à des domaines médicaux en pharma, même si tu n'en vois pas encore beaucoup en 3è année, en fait l'essentiel est enseigné en 4è année (maintenant avec vos histoire d'UE je ne sais pas trop comment ça se passe). Une fois que tu as définit ce qui t'intéresse vraiment (même si c'est 2-3 matières différentes), va voir les profs ! Demande leur sur quoi ils travaillent dans leur labo, demande à faire des petits stages d'un mois l'été pour voir si la recherche t'intéresse vraiment, et si c'est le cas, tu auras déjà des contacts pour un futur stage de M2 voire une thèse par la suite ! Et s'ils ne te prennent pas, ne t'en fait pas ils ont pleins de contacts d'autres labos !
En tous cas ne désespère pas, même si tu n'as pas eu médecine, il y a pleins de domaines ou tu peux être en étroite collaboration avec les médecins, que ce soit en recherche (beaucoup de projets transversaux), en biologie (contact étroit entre biologiste et médecin pour discuter du patient) ou en pharmacie hospitalière (pharmacie clinique très développée à Grenoble).

Et surtout ne t'inquiètes pas, rien n'est figé ! ce n'est pas parce que tu fais un stage (voire une thèse) dans un domaine que tu seras forcément bloquée dans ce domaine : pour exemple ma directrice de thèse qui a fait une thèse en pharmacologie et qui maintenant a un poste de prof en pharmacognosie...

So no stress, rien n'es perdu, la vie est belle smilies;-) !
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 11/05/2013 à 20:32 notnew
C'est vrai que médecin est une profession star, alors que le pharmacien à l'hôpital, c'est un peu l'homme de l'ombre..

C'est vrai, et c'est lui que la patient ou la famille remercie, et c'est surtout cet aspect là qui me "touche". Mais mon prof m'a dit qu'au final les chirurgien de nos jours n'avaient a force d'enchainer les opérations plus aucun notion de ce qu'était un corps et je trouve désolant d'en arriver a ce stade là ...

Et en effet c'est exactement ça j'aimerais ne pas me fermer les portes dont les issues pourraient m’intéresser, mais il faut s'investir et se renseigner énormément c'est pour ça que je suis ici smilies

Sans tenter l'internat, tu peux essayer, si ta fac le propose, la "filière recherche".

En effet la fac nous la propose, mais comme dit plus haut j'ai plutôt envie de tenter la filière internat. Parce qu'au semestre 2 de la 3ème année l'on peu accéder a l'UE librement choisie filière recherche, ou l'UE librement choisir filière internat, mais cette dernière a déjà du être suivie en semestre 1 (acquisition via le classement de L2). C'est ici pour voir la maquette (page 27)

Donc je me demande s'il n'est pas plus judicieux de tenter l'internat (qui me permettrai d'exercer au plus proche du milieu hospitalier) et de ne pas m’engouffrer tête baissée dans la filière recherche et ne plus pouvoir retourner en arrière smilies. Vous allez me dire que je manque de confiance en moi et que je ne sais pas ce que je veux mais j'avoue que tout est tellement vaste et flou que je me pose des tas de questions ^^

Donc au final si je résume, je peux tout a faire suivre la filière internat si mon classement me le permet. En parallèle réaliser l'équivalent de mon M1R via mes 4 DPRB + stage, et au cas où je n'obtiendrai rien de l'internat me rabattre sur mon M1R pour continuer sur un M2R puis thèse ?

blinde-toi de stages et d'U.E facultatives.

En effet c'est ce que j'ai cru comprendre, plus notre CV est important, plus le résultat escompté peut être prestigieux, c'est pour ça que je m'y prend dès la deuxième année smilies, et c'est pour ça que même pour les passerelles je demandais quel type de bagage il fallait avoir afin de montrer sa détermination smilies

Pour ce qui est du stage, j'en ai obtenu un de 2 mois pendant les grandes vacances ce qui ne me dérange pas n'étant pas un fan de "partir en vacances" et n'ayant pas trouver d'emploi en officine (pas encore le droit de délivrer) qui s’intéresse à la croissance, nutrition et cancer, même s'il n'y a pas de contact avec la clinique c'est un domaine qui m’intéresse étant donné qu'il s’intéresse a l'une des plus grandes maladies qui existe de nos jours smilies donc je vais voir comment ça se passe et peut être que j'aurai un peu plus envie de faire l'internat ou bien de me lancer a 100% dans la recherche smilies

Je ne suis pas forcément d'accord avec ta réponse, étant donné qu'Ergotamine est intéressée par médecine, les cours dispensé pour l'internat devraient beaucoup plus l'intéresser étant donné qu'il y a pas mal de clinique.

En effet, je traine beaucoup avec des amis médecine, et je ne me leurre pas, leurs cours me passionnent (même l'hormono ou la nutrition qui ne leur plait pas du tout avec le côté biochimie moi j'adore ^^), c'est pour ça que lorsque je vois mes cours je suis un peu dépité, et je les bosses juste parce qu'il faut que je valide mon année (après il parait que les années supérieures sont plus intéressantes sur le point de vue médical)

Ergotamine, où es-tu à la fac, car les enseignements en filière recherche dépendent beaucoup des villes.

Je suis a Tours smilies

Il faut savoir que l'internat (selon moi) c'est le schéma parfait pour faire de la recherche surtout si l'hôpital t'intéresse.

Voilà une réponse qui synthétise bien la situation ! Je pense en effet suivre ce conseil et par la suite si quelques choses se passe mal revenir ici afin que vous m'aiguillez de nouveau xD
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 12/05/2013 à 02:17 notnew
Mais tu veux faire de la recherche en quoi ?
Parce qu'en te lisant, tu as l'air de vouloir 2 choses : la recherche et la clinique.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 12/05/2013 à 09:20 notnew
Tu as raison, le fait est qu'en 2ème année (comme beaucoup) on ne sait pas exactement en quoi consiste les différents domaines. J'en ai ciblé 2 qui seraient susceptibles de m’intéresser : la recherche et l'hôpital. Je cherche surtout a ne me boucher aucune de ces 2 fois, le temps que je découvre en quoi ils consistent exactement, si je suis capable d'y arriver et comment y arriver accessoirement.
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 12/05/2013 à 09:34 puis édité 3 fois notnew
L'internat en IPR n'est pas une mauvaise idée en soi. Si tu gardes la motivation pour passer l'internat, bah tente le coup.

M'enfin, d'expérience, en deuxième année on est tous motivé pour tout péter à l'internat, puis, bon, après on se rend compte que l'herbe est peut-être aussi verte ailleurs.

'Fin, je sais que pour moi, au début je pensais très fort à faire IPR/PIBM, mais dès le milieu de la troisième année je me suis rendu compte que bosser encore un concours, plus dur que les précédents qui plus est, c'était l'assurance de finir dans la tombe avant les 25 ans. Quand je vois qu'1/3 de ma promo est au taquet niveau préparation depuis la troisième année, et la taille du programme... Bah j'ai préféré ne pas m'engouffrer là-dedans. Le fait que je fais à peu près ce que je veux niveau U.E/master, et les quelques échos sur la filière IPR (problèmes dans choix des U.E, "trop pharmaceutique") m'ont conforté dans ce choix.

M'enfin sinon IPR c'est pas mal parce que tu as des thématiques intéressantes (des gens développent des traceurs d'imagerie, ce vers quoi je m'oriente en recherche), et surtout, je crois qu'obtenir une bourse de thèse est automatique contrairement à la voie classique (post-M2).

Maintenant, la filière recherche, vu le bordel organisationnel (en gros, il faut s'occuper de tout soi-même, harceler des gens pour signer des papiers, etc.), bah le stress tu dois le retrouver partout (enfin j'imagine que ça reste light par rapport à deux-trois ans de préparation de concours).

Bon bref si j'ai un conseil, c'est d'avoir toujours plusieurs cordes à ton arc. Faire plein de stages et d'U.E optionnelles "recherche", ça ne mange pas de pain et pourra même te sauver au cas où tu te rendes compte que l'internat, c'est too much. smilies
Et autre chose : tu es en pharma, pas médecine : le contact avec le patient, c'est quelque chose qui tient de l'ordre du fantasme sorti de l'officine. Ne te fais pas trop d'illusions : en hospitalier (oui, même si il y a des travaux autour de la conciliation, je sais ; mais c'est pas pour tout de suite, et de ce que j'en ai quand on m'a fait plancher dessus, le contact il est plutôt téléphonique avec le toubib et le pharmacien d'officine) ou recherche, tu n'en verras pas ou alors très rarement.
Top
Serpentgarou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 64
Enregistré : 11/06/2009
Posté le 12/05/2013 à 20:06 notnew
C'est vrai que médecin est une profession star

C'est vrai, et c'est lui que la patient ou la famille remercie, et c'est surtout cet aspect là qui me "touche".

Le médecin, une star? Pour nous autres qui évoluons dans ce milieu c'est peut-être vrai (surtout pour les étudiants en début de cursus en fait), que certains médecins croient encore l'être c'est hélas sûr smilies MAIS pour l'immense majorité des patients en revanche ça fait bien longtemps que ce n'est plus le cas (et tant mieux)...

Attention à ce désir du "contact patient", si c'est juste pour lire de la gratitude dans ses yeux soyons très clairs: c'est un pur fantasme bien éloigné des réalités médicales du quotidien...

Si ça vient d'une envie de se sentir légitimé par le regard de l'autre, c'est une très mauvaise motivation, qui heureusement s'atténue avec les années: quand tu commences à maitriser ton sujet (médecin, pharmacien ou autre, qu'importe) tu n'as plus besoin pour te sentir bien dans ce que tu fais d'une telle validation externe.
...et tu pourras donc t'épanouir autant en médecine qu'en pharmacie. Ça viendra dès que tu auras pris un peu de "bouteille".

Mais mon prof m'a dit qu'au final les chirurgien de nos jours n'avaient a force d'enchainer les opérations plus aucun notion de ce qu'était un corps et je trouve désolant d'en arriver a ce stade là ...

Ohhh le beau lieu commun que voilà!
Il fait quoi ton prof? Il est chirurgien? Il parle pour lui? Parce qu'après de nombreux stages en chirurgie, je n'ai jamais eu l'occasion d'observer ce phénomène. C'est un argument classique mais qui vient toujours de l'extérieur. Des cons il y en a partout (ok, un peu plus en chir smilies) mais des blasés pas tant que ça. Et ça signifie quoi, "une notion de ce qu'est un corps?" Il faut pas non plus trop sacraliser les choses, ça sent les sciences humaines de P1 pas loin ça! Mais ça passera... L'humilité n'est généralement pas le point fort des chir, mais j'ai rarement vu des comportements irrespectueux.


En ce qui concerne le désir de travailler à l'hôpital, là par contre c'est sûr: en pharmacie, cela impose d'en passer par l'internat. Mais ramasse quand même le plus d'optionnels axés recherche (fondamentale mais surtout clinique) que tu pourras au cours de ton cursus pharma: ça paiera toujours à un moment ou à un autre. Que ce soit pour décrocher le poste de tes rêves ou finalement avoir des arguments pour revenir en médecine.

Mais goûte quand même à la pharmacie avant de décréter préférer la médecine. Pharma c'est quand même très, très vaste, y compris à l'hôpital.
Si malgré tout l'envie ne te quitte pas, tu pourras toujours reconsidérer tes options un peu plus tard dans le cursus, avec plus de recul et plus de billes... (Attention quand même les passerelles restent sélectives et arbitraires, essayer de trouver sa voie en pharma permet de mieux supporter un échec toujours possible)

Un dernier mot sur le "contact patient": beaucoup de pharmas en rêvent, beaucoup de carabins en cauchemardent... On ne soigne pas que des gens propres, aimables et intelligents, avec une gentille maladie qui guérit. Ils sont même assez rares. Si les gens bien classés à l'ECN prennent majoritairement des disciplines qui ne sont pas en première ligne, ce n'est pas (que) pour le fric, mais aussi une stratégie d'évitement.

Alors gare à l'idéalisation.
_____
Mieux vaut s'enfoncer dans la nuit qu'un clou dans la fesse gauche...
D4 (donc apparemment censé être spécialiste en maladies plus ou moins orphelines, merci cng!)
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 12/05/2013 à 20:56 notnew
C'est vrai que médecin est une profession star

C'est vrai, et c'est lui que la patient ou la famille remercie, et c'est surtout cet aspect là qui me "touche".

Le médecin, une star? Pour nous autres qui évoluons dans ce milieu c'est peut-être vrai (surtout pour les étudiants en début de cursus en fait), que certains médecins croient encore l'être c'est hélas sûr smilies MAIS pour l'immense majorité des patients en revanche ça fait bien longtemps que ce n'est plus le cas (et tant mieux)...

Tiens te revoilà toi smilies

Ce que j'ai voulu dire par "profession star", c'est que la médecine fait certainement plus rêver les lycéens que la pharmacie ^^ Nos métiers sont quand même assez mal connus du grand public, donc les futurs étudiants ont souvent une vision super restrictive de la pharmacie (en gros l'officinal derrière son comptoir )
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 17/05/2013 à 13:09 notnew
Rebonjour,

Désolé de m'être éclipsé sans rien dire mais les grosses matières des partiels arrivant je n'avais plus trop la tête a réfléchir a tout ça.

Donc aujourd'hui avant de planter mon épreuve de pharmacologie (pris au dernier moment, question assez pointues, je pense que les rattrapages vont s'imposer pour cette matière je suis bien deg) on nous a donné un papier avec les UE optionnelles pour la 3ème année :

Résultat : non pas 2*25 places comme il était dit en début d'année pour l'UE internat mais seulement 25 ... Autant dire que mes chances d'êtres prises sont casi nulles même avec une très bonne motivation ils ne voient que le classement de L2 pour l'attribution. Et pas d'UE recherche au 5ème semestre mais seulement une au 6ème --' du coup doublement dégouté enfin je verrais lors de l'attribution des UE mais je me fais peut d'espoir ...

Donc vous allez surement me dire que je suis mazo ou whatever, mais est-ce essentiel de faire ces UE internat afin de réussir le concours ? Ou le tronc commun suffit ? Car d'après ce que j'ai compris cet UE ne comporte que des exercices d'applications, aucun CM donc avec une trèèèèès bonne motivation PACES bis est-ce possible ?

Je vous remercie d'avance pour votre attention.

Et au passage, je sais que le contact avec le pharmacien est idyllique, mais le contact avec le personnel hospitalier est quand même existant ?

Et je me doute aussi que les patients ne vivent pas toujours a BisounoursLand smilies
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 17/05/2013 à 16:58 notnew
Avant la réforme, c'était U.E de troisième année non obligatoire (mais plus que recommandée), et U.E de quatrième année obligatoire (car U.E de préorientation).
Enfin en théorie parce qu'en pratique, de ce que j'en sais celle de troisième année c'est celle avec laquelle tu revois entre-autres tout ce qui est "calculs" (biophysique, chimie ana, stats, enzymo...), donc ne pas la suivre c'est soit être confiant en ses capacités à tout revoir dans son coin, soit se tirer une balle dans le pied. 'Fin après, comme pour toute U.E passée à glander devant des questionnaires/des diaporamas, je pense que si tu arrives à chopper des photocopies des cours/rappels/questionnaires/corrections, et que tu bosses ça tranquillement chez toi, bah c'est pas plus mal. smilies

Pour les U.E recherche je sais pas dans quelle fac tu traîne mais normalement y'en a de partout, tout le temps (du genre, le mardi soir, le jeudi aprèm', le samedi matin...). Faut juste savoir une chose : si les conditions (créneau horaire, nombre d'ECTS validés suffisants, acceptation par le responsable de ton année/filière et de l'U.E...) tu as toujours moyen de suivre des U.E d'autres facs (médecine, chimie, bio...). Donc creuse le sujet. smilies
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 17/05/2013 à 17:19 notnew
Je suis a Tours smilies

Et le soucis c'est que si l'Ue est obligatoire en 4ème année un soucis se pose, parce que oh notre grande faculté a décidé que si l'on avait pas suivi l'UE en 3ème année il était impossible de suivre celle de 4ème --' ce qui est très intéressant quand on veut changer de voie ...
Top
Baltman
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 161
Enregistré : 08/10/2009
Posté le 17/05/2013 à 20:44 notnew
En tous cas si jamais tu as besoin je peux te filer les cours et les fiches que j'avais pour passer le concours... Si tu t'y mets tôt et que tu bosses régulièrement je pense que l'UE internat n'est pas indispensable, par contre il va falloir que tu bosses de façon "irréprochabe" dans ton coin et c'est pas toujours facile...
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 17/05/2013 à 21:19 notnew
C'était quoi ton rythme de travail a peu près pour me donner un ordre d'idée ? smilies Et tu as commencé dès la 2ème année ?
Top
Baltman
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 161
Enregistré : 08/10/2009
Posté le 17/05/2013 à 21:23 notnew
Ben en gros tu passes l'année avant le concours à bosser à fond. Non je n'avais pas commencé en deuxième année mais en fait mieux vaut s'y prendre tôt, ça évite beaucoup de stress par la suite. Essaye de déjà bien assimiler les cours que tu vois en tronc commun et limite commence à lire les cours du programme de l'internat l'été quand tu as un peu plus de temps...
Top
Levy
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 177
Enregistré : 06/07/2007
Posté le 18/05/2013 à 20:38 notnew
Eh ben surprise, à ce que je vois ce cher M.Er*ouf ne s'est pas calmé sur ses critères de sélection, et les a même réévalués à la hausse...

Ils viennent de remettre l'UE SHUR en 3A ?! De toutes façons ne t'inquiète pas, cette fameuse option placée sous sélection n'est pas SI avantageuse que cela. A moins que cela ait bien encore changé, le seul réel avantage (si on peut considérer que cela en est un) était de bénéficier d'un emploi du temps aménagé pour réviser son concours, mais comme tu vas le passer en décembre, cela devrait encore moins utile.
Par ailleurs les cours dispensés dans cette UE ne sont pas tant adaptés que cela au format internat, au final tu en apprends bien plus avec les internes et leurs conférences (organisées par l'APIPT) qui ne nécessitent pas de suivre la filière SHUR.
_____
Hakuna Matata !
Top
Aller en haut • 18 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter