logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[médecine] Conflits d’intérêts

Aller en bas • 2 réponses
LittleGirl
Jeune Carabine

Messages : 25
Enregistré : 25/05/2013
Posté le 13/06/2013 à 23:54 notnew
Tags : Conflits d’intérêts, Industrie pharmaceutique, Sécurité sociale
Il est considéré comme honteux, immoral et déshonorant par la plupart des gens qu’un médecin ait des conflits d’intérêts avec un labo pharmaceutique ou je ne sais quoi d’autre…

Mais il est un conflit d’intérêt que l’on évoque rarement… Celui avec la Sécurité sociale !

D’autre part, je me demandais… (perso, je n’ai aucun conflit d’intérêt, je suis encore étudiante !)
Si certains médecins ne faisaient pas la promotion de certains produits de santé, ces produits seraient-ils suffisamment vendus pour que leur vente rentabilise le coût du développement de ces produits ? Les conflits d’intérêts ne sont-ils pas nécessaires à la survie des industries pharmaceutiques ?
Top
Serpentgarou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 64
Enregistré : 11/06/2009
Posté le 14/06/2013 à 00:30 puis édité 2 fois notnew
Si le "produit" (DM ou médicament donc) est utile, alors il n'a pas besoin de publicité pharmaceutique pour être prescrit: les études cliniques l'imposeront (plus ou moins) vite dans la pratique.

Si le "produit" est inutile (c'est à dire qu'il n'apporte rien à l'arsenal thérapeutique) alors toute publicité pharmaceutique est non seulement sans intérêt mais de plus néfaste car cela va coûter de l'argent public qui serait plus utilement dépensé ailleurs.

Et les larmes de crocodile du LEEM et autres labos concernant la nécessaire survie des industries qui imposerait ces pratiques... Le budget R&D des labos est bien plus faible que le budget marketing: l'argument du financement des thérapies innovantes par le énième bétabloquant est une escroquerie intellectuelle pure et simple!


Il n'est pas honteux, immoral ou déshonorant qu'un médecin ait un conflit d'intérêt; en revanche il faut le déclarer, afin que chacun puisse juger les propos du médecin en connaissance de cause (ça n'invalide pas nécessairement le discours, mais ça permet de prendre des pincettes et de ne pas abandonner son esprit critique).

Il ne faut pas confondre conflit d'intérêt et corruption! Mais de nombreuses études ont montré qu'en toute bonne foi, un médecin est orienté dans ses jugements par les conflits d'intérêts qu'il peut avoir et ce, de manière inconsciente. Il a également été prouvé que les cadeaux de faible valeur (un repas, une clé USB, un beau crayon lumineux...) engageaient plus celui qui les recevait qu'un gros cadeau (champagne, voyage...) car l'influence est alors plus inconsciente et on s'en défend moins!smilies
Les industriels le savent très bien, ils en usent et abusent...


Il n'y avait pas jusqu'à maintenant de conflit d'intérêt avec la sécurité sociale car celle-ci n'avait rien à vendre et n’influençait donc pas le médecin dans sa pratique. Avec les nouveaux contrats proposés (qui offrent des contreparties financières aux médecins en échange d'un engagement sur certaines pratiques de type taux de générique...) on risque en effet de voir apparaître un biais dans le jugement du médecin. C'est regrettable.


Je déclare n'avoir pas de conflit d'intérêts.
_____
Mieux vaut s'enfoncer dans la nuit qu'un clou dans la fesse gauche...
D4 (donc apparemment censé être spécialiste en maladies plus ou moins orphelines, merci cng!)
Top
LittleGirl
Jeune Carabine

Messages : 25
Enregistré : 25/05/2013
Posté le 14/06/2013 à 01:01 notnew
Merci pour ta réponse ! Ça m’a mis les idées au clair ! smilies
Top
Aller en haut • 2 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter