logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Choisir Pharmacie en 2015

Aller en bas • 41 réponses • 3 pages • 1 2 3
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 29/09/2015 à 15:12 notnew
Message à tous les jeunes PACES qui hésitent dans leur choix

Jean-Luc Fournival le président de l'Union Nationale des Pharmacies de France a récemment tenu des propos intéressant

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/12162-Livr...

http://www.medias-presse.info/vers-la-disparition-des-pharmacies/...

image smilies

Pour info, le chomage en France est de 10% smilies
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Kelvinsky
Jeune Carabin

Messages : 12
Enregistré : 24/06/2015
Posté le 29/09/2015 à 17:50 puis édité 3 fois notnew
Tu tombes bien, je suis en P2 et j'ai envie de tout lâcher, sans tenir compte de mon bac qui date de trois ans, pour faire un virage à 180°. C'est bien pour moi qui ai besoin d'arguments, mais je crois que ce genre de message est dangereux pour les personnes qui essaient de tenir bon, et qui sont susceptibles de trouver leur voie (si si !)

J'ai aucune animosité envers toi, mais ça fait des mois qu'on te voit déverser tes remontées acides sur ce forum, et je suis curieux de savoir qui tu es, où tu en es dans ton parcours pharma en ce moment, et pourquoi t'as pas déjà tout quitté pour devenir éleveur de chèvres ou tout autre métier te permettant de fuir ton "pire cauchemar".
Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 29/09/2015 à 18:37 notnew
Président de l'Union Nationale des Pharmacies de France, encore un mec qui doit être pour une baisse du NC ça. smilies

J'aimerais bien avoir un retour d'un pharma chômeur tout de même, sur les différents forums que je fréquente j'en ai quasiment jamais vu un (fin attention je ne doute pas de leur existence, hin !). En Franche Comté en tout cas je vois bien 10% de chômage sur la carte mais franchement y a moyen de bosser (enfin on voit en permanence des offres poppés à droite à gauche). Après que des gens arrêtent un coup de bosser parce qu'ils en ont raz le cul ça je peux concevoir. smilies
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 29/09/2015 à 20:00 notnew
Y a quoi de dangereux à dire dans ce que je dis ? Je ne fais qu'avancer des chiffres (qui glacent le sang)

Il vaut mieux une amer vérité qu'un doux mensonge.

@Airainecer : je suis un mec pour réduire le NC. Dans la mesure ou il y a 150 pharmacies qui ferment par an il ne faut pas former autant de pharmaciens (NC chaque année à 3090). Une officine qui ferme c'est un lien de travail en moins et du personnel en plus sur le marché du travail. Réussir un concours, faire 6 ans d'études de santé (en général 7) passer une thèse pour au final galérer pour trouver un taf et être peu payé, il y a rien à dire, il faut être un dindon pour faire pharmacie (ou enfant de pharmaciens)
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 29/09/2015 à 20:14 notnew
A tous les jeunes PACES, Farmacien est un guignol, il raconte n'importe quoi depuis des mois. Si ses propos vous ont convaincu et que vous souhaitez faire dentiste, je vous déconseille d'aller faire un tour sur le forum des dentistes car des zygotos comme Farmacien on en a encore plus chez nous en dentaire. Je vous parle même pas des syndicats, à les écouter, on va tous mourir de faim.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 29/09/2015 à 20:16 notnew
D'ailleurs les propos de Farmacien sont tellement gonflants que son précédent sujet a été fermé par les administrateurs.
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 29/09/2015 à 22:00 notnew
D'ailleurs les propos de Farmacien sont tellement gonflants que son précédent sujet a été fermé par les administrateurs.

En effet.

Mais, j'ai surtout fermé le sujet parce que le débat était devenu plus que stérile. Car à la base, chacun a le droit de s'exprimer. Même ceux qui ne savent que débiter des trucs qui donnent envie de se pendre.

Cela dit, je pense que l'on est tous inquiets de notre sort à la fin des études, entre l'officine et les postes de PH qui sont difficiles à trouver, le fait qu'à presque 30 ans on est pas super mobiles (en fin d'internat il n'est pas rare d'avoir des enfants et un prêt immo sur 25 ans sur le dos...). Après je ne pense pas que ce soit en se plaignant sans arrêt que l'on améliore sa condition. smilies
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 29/09/2015 à 22:23 notnew
Y a quoi de dangereux à dire dans ce que je dis ? Je ne fais qu'avancer des chiffres (qui glacent le sang)

Il vaut mieux une amer vérité qu'un doux mensonge.

@Airainecer : je suis un mec pour réduire le NC. Dans la mesure ou il y a 150 pharmacies qui ferment par an il ne faut pas former autant de pharmaciens (NC chaque année à 3090). Une officine qui ferme c'est un lien de travail en moins et du personnel en plus sur le marché du travail. Réussir un concours, faire 6 ans d'études de santé (en général 7) passer une thèse pour au final galérer pour trouver un taf et être peu payé, il y a rien à dire, il faut être un dindon pour faire pharmacie (ou enfant de pharmaciens)

Non mais le NC je pense qu'il est admis pour tout le monde que c'est une aberration. Personne ne peut prétendre qu'on est en manque cruel de pharmacien, personne ne peut prétendre que les études de pharma' laissent à la porte des gens motivés pour y entrer, et même l'ordre pond des études sur le chômage des pharmaciens. Bref rien ne justifie qu'on reste bloqué au plus haut NC historique (enfin si, des bas salaires et une large pop' de racheteur d'officine potentiel).

FIn pour moi le chiffre le plus ridicule actuel c'est le taux d'évaporation : 27 % de perte entre l'entrée initiale et l'inscription à l'ordre. Combien ça sera quand on parlera des générations PACES...
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 30/09/2015 à 08:56 notnew
Pour info l'ordre des médecins a récemment communiqué que 40% des étudiants admis en 2ème année de médecine ne finissent pas leurs études.

Et à titre personnel je déconseille d'avoir des enfants et un prêt immobilier avant d'avoir fini les études. C'est encore plus vrai pour les ingénieurs, mais c'est aussi valable pour les médecins et autres professionnels de santé.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 30/09/2015 à 12:16 notnew
Source de ces fameux 40%, ça me parait tellement gros
Et sinon pourquoi me traites tu de guignol, je ne fais que relayer un article qui est sorti il y a quelques jours
L'image que j'ai posté n'est pas de moi
Tu penses que je suis le seul à constater la morosité en pharma ?
Beaucoup d'étudiants sont déçu du cursus et savent qu'ils vont galérer
Beaucoup de pharmaciens diplômes galèrent
Beaucoup de titulaires galèrent
Seulement 1/3 des pharmaciens referaient pharma
150 pharmacies ferment chaque année
Il y a plus de 4000 pharmaciens au chômage et chaque année on en forme plus de 3000 (bien sur tous ne finissent pas)
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 30/09/2015 à 14:24 notnew
La source c'est le conseil de l'ordre des médecins :
http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=11051

Alors je fais mon méa culpa, dans mes souvenirs c'était 40% mais en fait ce n'est "que" 25%. Ca fait quand même 1 étudiant en médecine sur 4 qui décide de ne pas exercer la médecine. C'est bien la preuve que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs, beaucoup de français galèrent, beaucoup de cadres galèrent, beaucoup de professionnels de santé galèrent. Tu es nombriliste pour tout rapporter à toi et ta profession.

Je dis que tu es un guignol car la propagande noire d'un syndicat est faite pour interpeller les décideurs politiques, pas les professionnels. Un syndicat n'est pas une source fiable d'information, je l'ai appris en comparant certains chiffres officiels et d'autres fournis pour les syndicats dentaires.
Top
Zola
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 16/01/2012
Posté le 30/09/2015 à 16:23 notnew
Où en es-tu de ta reconversion, Farmacien ? ..... Au final, quelle voie as-tu choisi pour enfin optimiser ton avenir ? ..... Raconte-nous ton parcours.....rassure-nous, tu as décidé de laisser tomber tes études de pharmacie, ça ne fait aucun doute...n'est-ce-pas ?
_____
Parent d'une étudiante pharma
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 30/09/2015 à 16:31 notnew
turbineur, ne t'emballes pas dans tes propos.
Ne pas s'inscrire à l'ordre des médecins ce n'est pas la fin du monde
http://www.la-croix.com/Actualite/France/Un-medecin-sur-quatre-re...
Il renonce à soigner mais pas à être médecin, ces 25% tu les trouveras dans l'industrie, dans le journalisme, l'administration ou même l'armée (ils n'ont pas à s'inscrire à l'ordre)
Après bien sur comme dans tous cursus il y'en a qui abandonnent, on ne peut pas le nier

Mais quel message au juste veux tu faire passer en disant ça ?

Zola : en quoi ma vie te concerne et ferait avancer le débat ?
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
ThePhoenix
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 353
Enregistré : 21/07/2011
Posté le 30/09/2015 à 17:21 notnew
bonjour,
restons courtois, sinon ce topic ne va pas faire long feu...
_____
Master 2 Recherche 2013
Ingénierie de la Cognition, de la Création et des Apprentissages

ETUDIANTE INFIRMIERE IFSI ST EGREVE
PROMO 2016 - 2019
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 30/09/2015 à 19:55 notnew
Et à titre personnel je déconseille d'avoir des enfants et un prêt immobilier avant d'avoir fini les études. C'est encore plus vrai pour les ingénieurs, mais c'est aussi valable pour les médecins et autres professionnels de santé.

Ouais, sauf qu'à un moment donné, t'as un peu envie d'avancer dans la vie, et pas de toujours attendre, surtout quand tu as un conjoint qui bosse depuis longtemps... Attendre l'internat, attendre le poste d'assistant, attendre le poste de PH...=> attendre 40 ans pour avoir une vie ?! moi je dis non ! smilies
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 30/09/2015 à 20:05 notnew
Farmacien tu te couvres de ridicule.

Quand tu parles de la pharmacie, tu annonces :
Le taux d'évaporation de 25% des diplômés est juste révélateur d'un profond désordre.
Source : http://forums.remede.org/5e_ahu_et_filiere_courte_-officine_indus...

Par contre, quand tu parles de médecine, tu annonces :
Ne pas s'inscrire à l'ordre des médecins ce n'est pas la fin du monde
Il renonce à soigner mais pas à être médecin, ces 25% tu les trouveras dans l'industrie, dans le journalisme, l'administration ou même l'armée (ils n'ont pas à s'inscrire à l'ordre)
Source : cette discussion.

Merci pour cette franche rigolade que tu nous offres smiliessmilies !

Une même situation est normale pour toi en médecine, mais preuve d'un profond désordre en pharmacie. Cela prouve bien que ton objectivité est complètement biaisée. C'est pour cette raison que je conseille aux jeunes de ne pas écouter tes mauvais conseils. L'herbe n'est pas plus verte ailleurs, de belles carrières sont possibles avec ces beaux diplômes de docteur en médecine, docteur en pharmacie, docteur en chirurgie dentaire. Il faut juste plus de motivation qu'avant. Les métiers sont différents mais tous passionnants, et rémunérateurs quand on s'en donne les moyens (j'ai des proches qui ont acheté une pharmacie avec rien comme apport). Je n'ai rien d'autre à rajouter.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 30/09/2015 à 20:10 notnew

Ouais, sauf qu'à un moment donné, t'as un peu envie d'avancer dans la vie, et pas de toujours attendre, surtout quand tu as un conjoint qui bosse depuis longtemps... Attendre l'internat, attendre le poste d'assistant, attendre le poste de PH...=> attendre 40 ans pour avoir une vie ?! moi je dis non ! smilies

Je comprends, après avoir des enfants entre 30 et 35 ans, c'est pas la catastrophe non plus, surtout si c'est pour leur apporter une stabilité financière et du lieu de vie (important pour un enfant).
Top
Lasilix
Interne

Messages : 100
Enregistré : 17/09/2015
Posté le 30/09/2015 à 20:13 notnew
Je m'étonne qu'il y ait eu l'an dernier une telle mobilisation contre la loi Macron. Cette loi, c'était le salut pour la pharmacie d'officine. La liberté d'installation serait une très bonne chose. Il faudrait surtout en finir avec l'aberration qui consiste à mettre des préparateurs au comptoir.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 30/09/2015 à 20:55 puis édité 3 fois notnew
Mon pauvre turbineur, tu es complètement à côté de la plaque. Il faut être sois niais, soit totalement stupide pour comparer ces deux chiffres de 25%. La réalité, la vraie, pas de celle de ton monde de bisounours, c'est qu'un diplome de pharmacien ne protège pas du chômage, loin de là.

Les chiffres ne sortent pas d'un chapeau magique mais de la réalité. Tes propos sont justes scandaleux turbineur, tu es à la ramasse, loin de la réalité et tes propos sont insultants pour les milliers de pharmacien qui galèrent, qui enchaînent des postes merdiques et doivent passer par des phases de chômage. Ces pharmaciens qui doivent toujours repousser une installation stable (par exemple les PH). Il n'y a pas de libéralisation dans le monde de la pharmacie. Les pharmaciens dans leur très grande majorité sont des salariés. Et encore moi je ne parle que des adjoints mais même les titulaires souffrent.

Alors oui j'aimerais vivre dans ton monde merveilleux, mais ton monde merveilleux n'existe que dans ta tête. Le plus risible dans tous ces débats, c'est qu'à chaque fois fais dévier sur les autres professions. 99% des débats ou tu interviens vont ensuite basculer sur les dentistes ou les médecins. Que le dentiste ou le médecins trucmuche gagne 0e par mois ou 50.000e en quoi ça rentre dans le débat qui concerne la pharmacie, les pharmaciens et l'avenir (et le présent) morose

Edit : 100% d'accord avec toi Lasilix. Macron avait le mérite de vouloir mettre un coup de pied dans la ruche. Ce qu'il voulait allait clairement dans le sens positif pour les jeunes. Mais les jeunes sont justes des lobotomisés totalement abrutis. Ils me font bien rire à parler du monopole des pharmaciens concernant Leclerc. Les pharmaciens n'ont pas de monopole, qu'on se le dise. Les PHARMACIE ont le monopole par contre. Et pour avoir une pharmacie il faut racheter une licence à un "confrère", le même système que les taxis quoi

Edit 2 : je suis aussi d'accord pour le comptoir. Il faut aussi virer les étudiants en pharmacie (ou du moins pas avant la 5e année, des étudiants de 3e année au comptoir qui ne connaissent rien c'est juste une aberration). Il n'y a qu'en pharmacie ou pour 90% des mêmes taches (les 10% restants vont être l'ortho et les stup) on peut mettre une autre personne deux à trois fois moins payés ...
Quand je vais chez le médecin, chez le dentiste ou chez le kiné, j'ai un médecin, un dentiste ou un kiné diplôme pour s'occuper de moi.

Les prépateurs devraient être avant tout pour assister les pharmaciens dans les pharmacies, pas pour faire 90% du même taf. A quand l'assistant dentaire pour m'extraire mes dents de sagesse ?

La dispensation pharmaceutique s'est paupérisé aux fils des années, moins de pharmaciens aux comptoirs, plus de préparateurs et étudiants.
Après on nous parle des pharmaciens dans l’intérêt de la santé publique. Ca me fait doucement rire. Doit y avoir 1 patient sur 3 qui doit voir son ordonnance traité par un pharmacien

D'ailleurs la iatrogénie en France est assez sérieuse

"Véritable problème en France, les accidents médicamenteux font chaque année 8 000 à 12 000 victimes, soit deux fois plus que les accidents de la route."
"il semblerait que l'iatrogénie médicamenteuse soit responsable d'une hospitalisation sur 10, soit 128 000 hospitalisations par an, indique le Pr Abitbol. Fréquente, grave et atypique, l'iatrogénie médicamenteuse correspond soit aux effets secondaires connus des médicaments (tels que la diarrhée provoquée par la prise d' antibiotiques, qui peut s'avérer problématique chez les nourrissons et les personnes âgées), soit à des erreurs humaines comme un médicament mal pris, mal prescrit ou une ordonnance mal lue, détaille le gériatre."

http://www.doctissimo.fr/html/medicaments/articles/15767-iatrogen...

Preuve en ai que le travail des officines est mal fait
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 30/09/2015 à 21:23 notnew
Je m'étonne qu'il y ait eu l'an dernier une telle mobilisation contre la loi Macron. Cette loi, c'était le salut pour la pharmacie d'officine. La liberté d'installation serait une très bonne chose. Il faudrait surtout en finir avec l'aberration qui consiste à mettre des préparateurs au comptoir.

Mais qui dans les étudiants qui sont allés manifester avaient la moindre idée de ce que le texte contenait ou pouvait contenir et qui avaient réfléchis au-delà de "Pouah, Leclerc caca" ?

Moi dans les gens que je connais c'est tout simple 0. Les gens ont suivi un bête mot d'ordre passé par les corpos et les syndicats aux réflexes pavloviens sans chercher à réfléchir à l'intérêt général (bon ça, mettons tout le monde le fait) et encore moins aux leurs (là c'est champion faut le reconnaître).
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 01/10/2015 à 01:15 notnew
Que le dentiste ou le médecins trucmuche gagne 0e par mois ou 50.000e en quoi ça rentre dans le débat qui concerne la pharmacie, les pharmaciens et l'avenir (et le présent) morose

Ah si, ça rentre pleinement dans le débat, parce que les discours extrémistes comme toi risquent de faire dévier des étudiants de leur choix initial en s'imaginant que l'herbe est plus verte ailleurs. Et quand ces étudiants voient qu'ils ont sacrifié leur métier de coeur pour finalement retrouver les mêmes difficultés dans la voie qu'ils ont choisi à la place, c'est moralement très très dur.

La France est dans une situation économique très compliquée, et pour s'en sortir il faut beaucoup de motivation. C'est plus facile de trouver de la motivation dans une branche qui nous passionne que dans un choix par défaut !
Top
Aller en haut • 41 réponses • 3 pages • 1 2 3
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter