logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Suis-je fait pour ça ?

Aller en bas • 23 réponses • 2 pages • 1 2
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 13/02/2016 à 13:55 notnew
Bonjour à tous, voilà je vais bientôt faire mes voeux sur APB et j'hésite de plus en plus... Je ne sais pas si je suis fait pour etre médecin bien que je veux faire cela depuis longtemps... Voilà ce domaine m'intéresse beaucoup mais j'ai peur que les études soient trop longues et trop contraignantes.. J'aimerais bien avoir le temps de faire du sport, de voir des amis, de voyager un petit peu et j'ai l'impression qu'en faisant médecine je vais devoir faire une croix sur tout ça (j'ai lu que même âpres la PACES c'est encore la galère..). De plus j'aimerais étudier à Lyon mais je passerais ma première année à Clermont et j'ai peur de ne pas pouvoir être transféré. Par ailleurs, je ne sais pas si j'ai les nerfs assez solides pour faire faces aux humiliations (par mes supérieur en étant externe ou interne) ou de faire face à des maladies graves ou des trucs gores.. Pourriez vous me dire ce que vous en pensez svp ? Est ce que je me fais des fausses idées ? Merci d'avance !
Top
Nykko
Chef de pique-nique

Messages : 190
Enregistré : 18/11/2009

Vie réelle
Nicolas Menant
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : SAINT ETIENNE
Posté le 13/02/2016 à 14:36 notnew
Pour répondre point par point :
- C'est vrai, les études de médecines sont prenantes. Mais faut pas fantasmer non plus, hein, il y a largement de quoi se dégager du temps pour soi.

Hormis la PACES qui effectivement est peu compatible avec la plupart des activités (encore que je pense que se dégager 2h de sport par semaine ne peut être que bénéfique), la 2ème et la 3ème année, c'est des années relativement tranquilles, certes il faut travailler un minimum, mais tu as 3 mois de vacances pendant l'été, peu de stages, des cours qui se raréfient en fin de semestre...

L'externat commence à être plus prenant puisque tu es à l'hôpital en stage tous les matins. mais ça veut aussi dire que t'as toutes tes après midi. Et l'avantage de l'internat c'est que la plupart du boulot se fait sur des bouquins, les cours sont à mon avis très optionnels. Tu es libre de gérer ton temps de travail, de faire du sport, et tu peux poser 5 semaines de congés par an, donc largement de quoi encore une fois partir en voyage l'été...

Pour être clair, c'est pas les vacances, mais on a encore de quoi vivre la jeunesse aussi.

L'internat, c'est là où ça commence à devenir compliqué, avec des horaires qui tournent en moyenne à 50h / semaine, donc assez fatiguant. Là encore tu as toutefois droit à tes congés, et vu que ton salaire devient très correct il y a largement de quoi se payer de très belles vacances.

- Concernant la longueur des études, oui c'est long, c'est indéniable. Toutefois je trouve que l'investissement progressif à l'hôpital fait qu'on a une impression constante de gagner en autonomie et d'évolution professionnelle. Je ne dis pas que j'ai pas pété un câble plusieurs fois pendant l'externat, mais dans l'ensemble si le milieu médical nous intéresse, les études se déroulent sans trop de problèmes.

- Concernant les "humiliations", c'est extrêmement fac- et service-dépendant. Personnellement en tant qu'externe, je n'ai jamais eu de problèmes de ce type même si bien sûr j'ai pu être témoin de comportements inacceptables de la part de certains seniors (coucou les urgences) envers des externes. Après, des cons, il y en a partout, ce n'est pas l'apanage de la médecine et je ne pense pas que le pourcentage soit plus élevé qu'ailleurs. Faut savoir se blinder et se concentrer sur soi même, certes, mais c'est une qualité qui vaut pour toute personne de 20 ans qui se forme, ce n'est pas spécifique de médecine.

- Pour les maladies graves... je ne conçois pas vraiment d'exercice de médecine où on ne soit pas confronté au moins ponctuellement à des situations très compliqués à gérer émotionnellement (à part peut être bio med et santé pub). Mais c'est pour moi ce qui rend ce métier si riche. Sans faire de miracles, accompagner ses patients dans leur maladie, c'est certes plus compliqué que prescrire en adéquation avec la dernière recommandation HAS, mais c'est tout aussi important pour les patients. (je précise que c'est ma vision propre de la médecine, d'autres gens te diront le contraire sans qu'ils aient nécessairement tort).

- Pour les trucs gores j'avais déjà répondu sur ce forum à quelqu'un qui posait une question similaire...
Franchement je trouve qu'on se blinde rapidement. Dés la P2 tu vas voir des malades, et donc fatalement des choses physiquement ou psychologiquement très compliqués.
On est facilement choqué par ce dont on a pas l'habitude, mais au bout d'un moment on prend l'habitude de presque tout. La première annonce de décès marque beaucoup, celles suivantes beaucoup moins. Le premier trauma qui pisse le sang aux urgences marque beaucoup, les suivants moins....

Il n'y a pas de surhommes insensibles, juste des gens qui apprennent pendant leur formation à gérer le stress et à rester pragmatique en toute situation. (même si bien évidemment il y aura toujours des situations inédites qui nous mettront en difficulté).



Si la médecine t'intéresse, alors tu passera vite outre les appréhensions dont tu parles.
Bon courage (passe déjà la PACES, c'est assez compliqué pour retenir toute ta concentration dans un premier temps..)
_____
Médecin hospitalier
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 13/02/2016 à 23:13 notnew
Tout d'abord merci beaucoup pour tes réponses ! Elles m'ont pas mal éclairé ! En externat et en internat, niveau travail personnel, ce qu'on appelle "devoirs" à l'école, on a combien d'heure pas jour ? 2h ? 3h ? Ce que je veux dire c'est que si l'apprentissage des cours me prend 2h par soir je vais pas en mourir, mais je veux pas passer mes soirées la tête dans mes boucains ! Par ailleurs est il facile de se faire transférer d'une fac à l'autre ?
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 14/02/2016 à 09:08 puis édité 2 fois notnew
Salut !
Je ne suis pas en médecine mais en pharma, au final ça revient au même en plus light donc peut-être que mes réponses seront valables.

peur que les études soient trop longues et trop contraignantes.
Ben ça c'est l'apanage de toutes les études de santé, il va falloir l'accepter.

J'aimerais bien avoir le temps de faire du sport
Passé la première année, tu peux, largement, moyennant des horaires de pratiques un peu chiantes (tôt le matin/tard le soir, ou, à Lyon, le jeudi après-midi, banalisé pour toute l'université justement pour permettre de faire du sport ou de suivre des enseignements facultatifs).
Par contre, honnêtement, les compétitions/tournois, sorti de ceux interne à ton université, c'est mort car trop contraignant (tu ne peux raisonnablement pas te déplacer sur tout un département, en semaine, pendant tes études !).

voir des amis
Tu t'en feras à la fac ! Mais dans le même temps, tu va probablement perdre une bonne partie de tes connaissances de lycée, c'est normal, c'est la vie qui veut ça, indépendamment des études. Si vous n'étudiez pas la même chose, dans la même ville... Synchroniser vos emploi du temps sera impossible et ça va vite vous gaver d'essayer de vous voir un week-end tout les 3 mois.

voyager un petit peu
Là c'est un peu plus compliqué. Hors grandes périodes de vacances (et encore, tu as des stages en plein milieu...), ben des repos y'en a pas tant que ça et pas aussi long qu'en fac de sciences disons (ils ont des intersemestres d'un mois...). Et bien sur il faut que tu aies les moyens financièrement parlant, ce n'est pas avec un salaire d'externe que tu peux bouger loin...

De plus j'aimerais étudier à Lyon mais je passerais ma première année à Clermont et j'ai peur de ne pas pouvoir être transféré
Les transferts d'une fac à une autre, aux dernières nouvelles, se font sous conditions : déplacement de la famille/du conjoint, maladie, échange avec un étudiant, formation complémentaire très spécifique... Sinon c'est mort.
D'autant que là tu fais petite fac -> grande fac, je pense que les doyens sont un peu plus regardant pour éviter des flux massifs.

Par ailleurs, je ne sais pas si j'ai les nerfs assez solides pour faire faces aux humiliations
Alors ne fais pas d'études supérieures. Le massacre perpétuel fait parti du jeu. En fac tu te feras humilier par tes profs. En prépa, lors des colles. En école d'ingé, en TD. La dynamique fait que tout est bon pour te rappeler ta place d'étudiant, et que tu ferais mieux d'y rester sans geindre.


ou de faire face à des maladies graves ou des trucs gores..
Ben si tu fais des études de santé tu auras pas le choix...


niveau travail personnel, ce qu'on appelle "devoirs" à l'école, on a combien d'heure pas jour ?
Généralement, pas de devoirs maison, par contre tu dois valider tes matières et surtout être au point et à jour si tu ne veux pas passer pour un busard pendant tes stages.


2h ? 3h ? Ce que je veux dire c'est que si l'apprentissage des cours me prend 2h par soir je vais pas en mourir
Tout dépend de tes capacités, nous sommes tous différents. Certains lisent une fois, comprennent et retiennent tout immédiatement. D'autres passent 10h sur 30 pages, les recouvrent de surligneur fluo et ne comprennent que pouic.


mais je veux pas passer mes soirées la tête dans mes bouquins
Dépend des périodes. À l'approche de partiels je peux te garantir que le concept de "sommeil" te semblera loin ! smilies
Après généralement des études, c'est fait pour étudier, donc faut bosser un minimum quand même. Et tu vises des études réputées "dures", donc oui, il va falloir faire un peu plus que le minimum. smilies
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 14/02/2016 à 10:19 notnew
Merci pour tes réponses ! Je suis pas faignant, loin de là, mais je veux pas renoncer aux petits plaisir de la vie.. Genre me balader en forêt, aller au stade voir un match, jouer aux jeux vidéos, lire des livres, aller au resto, et je veux pas que médecine me fasse renoncer à tous ça !
Par ailleurs j'ai la double nat Franco-Suisse et ducoup j'aimerais bien faire l'internat en Suisse (si j'ai la chance d'aller jusque là) mais je ne comprend pas trop les procédures ! Si quelqu'un s'y connaissait un peu ! Désolé d'être aussi.. Chiant ahah ! Merci beaucoup pour vos conseils !
Top
jojo62
Désagrégé de médecine

Messages : 298
Enregistré : 01/09/2010
Posté le 14/02/2016 à 10:37 notnew
Bonjour
En paces tu peux t'inscrire au sport , pratiquement tous les sports , et si durant ton année tu fais un certain nombre d'heures , en 2eme année tu peux prendre sport comme une des options obligatoires ( une option facile sans grand travail) , je crois qu'il faut faire 20h en paces
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 14/02/2016 à 13:24 notnew
Après je sais jamais comment interprèter les "y'a beaucoup de boulot" car bon j'ai pas la même notion de beaucoup de travail que certaine personne !
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 20/02/2016 à 20:45 notnew
Pourrais je avoir d'autres avis svp ?
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 23/02/2016 à 14:03 notnew
Dois-je croire les gens qui disent "Si tu aimes, les gens, la nature, les voyages, bref la vie, ne fait pas médecine" ?
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 23/02/2016 à 19:56 notnew
La question principale que tu dois te poser est : "quelle est ma priorité dans la vie ?"

Si tu souhaites avant tout prendre le temps, gérer les choses à ton rythme, faire la fête, pouvoir penser à autre chose qu'au boulot, vivre au jour le jour... alors je te déconseille de faire des études longues et je te déconseille aussi un certain nombre de métiers très prenants (chef d'entreprise, avocat, journaliste...)

Maintenant si tu te sens prêt à faire des sacrifices pour obtenir un job, un statut, une fonction que tu as le sens des responsabilités et une grande capacité à prendre du recul alors vas-y. Après tout nous ne sommes pas tous égaux, il y a des gens qui arrivent à bosser vite et bien et à se dégager du temps et d'autres qui se font vite phagocyter....
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 23/02/2016 à 20:56 notnew
Je suis prêt à faire des sacrifices mais pas faire une croix sur tout quoi !
Après je pense aussi que si je c'est pas ce que je veux faire je ne tiendrais pas la p1.
Mais jveux ps me tromper quoi..
C'est possible de partir 1/2 semaines à l'étranger en médecine ? Comment s'organise les vacances ?
Je veux vivre enfaite, mais je trouve que c'est beau d'aider à vivre aussi, et justement que vivre c'est aussi ça quoi.. Non ?
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 23/02/2016 à 22:07 notnew
Encore une fois c'est une question de priorités mais à ton âge il est souvent très difficile de se rendre compte de ce que cela représente. A te lire je n'ai pas l'impression que tu sois prêt à faire médecine mais tu as le temps d'évoluer.

Je ne crois pas que la PACES soit totalement représentative de ce qui t'attend pendant tes études et de toute ta vie active. Demande PACES si tu as peur de passer à côté mais surtout je te conseillerais de te renseigner auprès de plusieurs médecins, des jeunes et des moins jeunes, de passer une journée avec eux et si tu peux d'aller à des journées portes ouvertes à la fac rencontrer des étudiants... et puis i y a plein d'autres métiers qui permettent de sauver des vies smilies
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 23/02/2016 à 22:41 notnew
Ca me fait un peu .. mal d'entendre ça ^^ je me suis toujours senti prêt pour ça ! Après c'est vrai que j'ai peur de prendre une mauvaise décision.. Si d'autres personnes peuvent partager leurs expérience et me donner leur avis ça serait gentil !
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 23/02/2016 à 23:16 puis édité 1 fois notnew
Alors si c'est ce que tu veux, fonce !
Top
Salero
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 21/08/2015
Posté le 24/02/2016 à 12:23 notnew
edouardrod,

c'est drôle, en lisant tes posts, j'ai l'impression de parler avec moi-même.
Car je suis comme toi, un contemplatif, quelqu'un qui aime la vie..et je suis en 4ème année de pharmacie (et j'ai fait deux PACES): donc oui, lance-toi en PACES.

Si ces études t'ont attiré, c'est qu'il y a une raison derrière tout ça, donc teste, ça ne te coûte rien. Au pire si tu te rends compte que ce n'est pas pour toi (ce qui est très fréquent, énormément d'étudiants abandonnent, tu ne seras pas un cas isolé) et bien tu arrêteras. La terre continuera de tourner et tu auras au moins essayé.

En revanche, l'inverse (ne pas essayer) va te rendre fou de regrets. Je connais énormément de gens qui n'ont pas osé faire PACES et qui à BAC+5 se lancent (et même des beaucoup plus vieux).

Tu as l'air motivé, et je me posais les mêmes questions que toi en terminale, d'autant que j'avais une chérie et crois-moi j'en étais amoureux. J'étais effondré à l'idée de devoir tout "sacrifier" et bien figure-toi que la réalité est tout autre.

Déjà, arrivé en P1, au contact des cours, tu vas y prendre goût, et quand tu comprendras l'enjeu du concours tu seras plus motivé que jamais.
De deux, et je vais me faire énormément d'ennemis en disant ça, mais tu crois vraiment que tout le monde bosse le vendredi après-midi et les week-ends?

C'est les seuls moments où la pression tombe car la semaine s'achève, ta vie sera normale, c'est juste que la semaine sera beaucoup plus chargée , mais comme tout être humain, les gens se détendent.

Y a même des soirées pour les P1 après les concours blancs en général.

Tente
_____
Samy


Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 24/02/2016 à 12:41 notnew
Merci beaucoup pour ta réponse : elle met fait chaud au coeur. C'est vrai que j'aime la vie, enfin je veux vraiment vivre et bouffer la vie quoi, évidemment que je veux travailler, je dirais même que c'est un truisme. Mais je veux j'ai d'autres projets et je veux pouvoir faire le maximum !
Est ce que, même en médecine, après la p1 on a ses week end ? Je veux dire deux jours de repos quoi, une coupure ? Car cela me convient très bien, ça fait 7 ans que je suis interne, donc je faites semaines où je suis h25 5j/7 à l'école donc bon je suis habitué ! Et c'est vrai que je pense que je pourrais avoir des regrets si je ne fais pas médecine..
Top
Salero
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 21/08/2015
Posté le 24/02/2016 à 13:53 notnew
Est-ce qu'on peut faire des coupures après la P1?

Si je te dis que même pendant la PACES les gens prennent des vacances ça te va comme réponse? Le deuxième semestre de PACES est long, on connaît le fonctionnement de la fac, les beaux jours arrivent..j'ai plein d'amis qui étaient partis au bout du monde (Caraibes) tellement le semestre tu as le temps de le vivre. Arrive un moment où à force de bosser t'as l'impression de rien faire de constructif, c'est dans ces moments là qu'il faut faire ce qu'on a envie de faire.
Oui tu peux prendre des vacances après la P1, la P2 est traaaaanquille, la D1 est plus difficile mais on fait la fête comme des oufs.

Le burn-out arrive en général en fin de quatrième année, où tu en as plein le cul des études. Les étudiants font parfois une année sabbatique, un service civique, une coupure.

OUI tu pourras réaliser ton rêve de faire un tour du monde pendant tes études, et je regrette même de ne pas l'avoir fait (certains le font, il te faut juste te renseigner à ta fac voir si c'est administrativement possible)

OUI tu pourras vivre en P1 et voir un match, te promener dans la forêt..en P1 on ne passe pas sa vie à bosser c'est faux. Hier j'étais à une soirée avec une fille en P1 très bien classée (70ème) elle sort tous les soirs. Il suffit d'avoir une excellente hygiène de vie et une excellente organisation et méthode de travail.

Toi, si tu veux faire médecine, la priorité c'est de t'inscrire dans une fac avec un GRAND NUMERUS.
NE VA PAS A MONTPELLIER !! (fac excellentissime, le prix à payer étant le plus petit numerus de France).

Va donc à Poitiers, Limoges, C-F..tu l'auras du premier coup
_____
Samy


Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 24/02/2016 à 14:03 notnew
J'habites à Clermont-Ferrand donc je pense la faire là bas. A la rigueur bosser un an comme un fou je m'en fiche, mais c'est si cela devait se répéter que ça serait contraignant quoi.. C'est bizarre tu es la première personne à me dire ça , sur les forums je vois beaucoup d'externe au bout du rouleau, pareil pour les internes.. Tu penses que c'est la même dose de travail médecine et pharma ?
Top
Salero
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 21/08/2015
Posté le 24/02/2016 à 19:15 notnew
J'étais au bout du rouleau aussi en juin dernier, mais c'est surtout psychologique. Car tu as le sentiment de faire tout le temps la même chose, apprendre des courspar coeur, sans te construire à côté.

L'externat de médecine (l'internat surtout) sont stressants car tu es responsable, mais c'est aussi là tout l'intérêt de ces périodes.
Le burn-out dont je te parle on y est pas, tu ne le feras peut-être même pas. C'est avant la 5ème année qu'il survient, t'as le temps de le voir venir.
Ce qui est bien c'est d'avoir le choix: quand t'en peux plus des études, tu peux toujours te barrer un an au bout du monde, énormément font ça. C'est une belle façon d'éviter de déprimer je trouve, un mal pour un bien.

Le ras-le-bol scolaire dont je te parle vient surtout de la longueur des études. On a l'impression de ne rien faire de concret (ne pas "avancer" dans la vie) tandis que nos amis d'école d'ingé sortent diplomés pendant qu'on continue d'étudier. C'est surtout ça. Mais les années d'études en soi (2, 3, 4ème année) , ce sont en principe les meilleures de ta vie.

La quatrième année en pharmacie était difficile, mais faut pas se leurrer, dès lors qu'on est plus en PACES rien ne nous oblige à venir en cours.
Je connais des gens qui ont très bien réussi la validation de leurs années sans jamais mettre un pied en cours, et en bossant sur les cours d'autres personnes un mois avant les partiels.

Donc oui tu peux avoir la vie que tu souhaites, je regrette même d'avoir été trop assidu. Si je pouvais retourner en arrière je prendrai un peu moins au sérieux les cours magistraux et j'aurai fait ce qui me plait.

Tu réfléchis au trop long terme, ai d'abord ta PACES, ensuite tu te verras Docteur et tu seras le plus heureux du monde.

Le reste viendra (ou pas d'ailleurs), mais après la PACES tu auras un bon temps de répit quand même.
Moi quand j'ai des coups de mous, je me suis toujours dit que dans tous les cas, mon diplôme était solide, et que même si tu ne supportes pas l'ambiance de l'internat, tu n'es pas reçu dans les meilleurs de l'ECN, tu seras médecin.

Tous les boulots sont ouverts après notre diplôme. Mais n'écoute pas les gens qui disent "pas de vie" et qui ne connaissent pas la PACES.
Moi aussi j'en avais une peur bleue, je me disais que j'allais devenir fou, mais pas du tout.
tu vas te faire des potes, et je vais te dire une chose qui va t'étonner, et crois moi je ne suis pas le seul à avoir ce témoignage:

Une des meilleures années de ma vie, c'est ma deuxième P1. Parce que tu as une bande depotes solides avec qui tu te tapes des fou-rires en amphi, parce que tu fais des choses que tu n'oserais pas faire en dehors de la P1..pour pleins de raisons
_____
Samy


Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 24/02/2016 à 21:38 notnew
Merci beaucoup pour tes conseils ! J'espère que tout va bien se passer ! C'est surtout que j'avais une amie avec qui j'avais prévue de bosser l'an prochain qui ne veut plus faire médecine.. et ducoup j'ai pris peur, on est vraiment proches et je me voyais déjà bosser avec elle et tout et la je me sens un peu abandonné quoi.. Mais bon je ne peux pas la forcer !
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 25/02/2016 à 22:34 notnew
Je suis preneur de plein d'autres avis ! Merci d'avance !
Top
Aller en haut • 23 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter