logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

L'avenir de la MG

Aller en bas • 41 réponses • 3 pages • 1 2 3
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 10/03/2016 à 12:34 notnew
Bonjour à tous, je suis en term S et je veux faire médecine. Ce que j'aimerai ètre c'est généraliste, mais qu'elle est l'avenir de la MG en France ? On me dit que c'est travailler plusse pour gagner moins, que les MG sont plus reconnues, que ça n'a pas d'avenir.. Qu'en penser ? Et la MG en Suisse ? Est ce une bonne idée ?
Comment se passe l'internat de MG en France ? Pensez vous qu'il faut encore miser sur cette spécialité ? Merci d'avance !
Top
Pharmaceutic
Désagrégé de médecine

Messages : 273
Enregistré : 15/11/2015
Posté le 10/03/2016 à 20:20 notnew
Je pense sérieusement que l'avenir de la médecine générale est bon car on ne peut pas se passer du chef d'orchestre que représente le médecin généraliste.

Médecin généraliste, pharmacien, et infirmier sont les 3 métiers de la santé de premier recours essentiels aux populations, irremplaçables, et qui permettent de modérer l'explosion des dépenses coûteuses (hôpitaux, spécialistes). D'ailleurs les médecins généralistes et les pharmaciens sont les seuls professionnels de santé à recevoir une prime de l'Assurance Maladie (la ROSP). Pour moi, cela prouve qu'on essaye vraiment de valoriser ces deux professions.
_____
Pharmacien


Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 10/03/2016 à 21:21 notnew
Merci pour ta réponse ! Enfaite on entend souvent dire que la qualité de vie des MG est vraiment pas terrible.. Et je voulais savoir si la situation allait évolué !
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 10/03/2016 à 22:22 notnew
Je pense que ça dépend vraiment des médecins et de leur situation (financière, géographique, maritale, etc.)
Les médecins que j'ai interrogés me disent tous qu'en région parisienne ou dans les grandes villes, tu es obligé de t'installer en secteur II honoraires libres pour pouvoir payer tes charges.
Après il paraît qu'il y a plein de MG qui sont en plein burn out mais j'ai une amie chez qui je vais passer 2 jours, qui a l'air d'être plutôt "relax" parce qu'elle ne court pas après l'argent et que son mari travaille aussi.
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 11/03/2016 à 21:55 notnew
Oui mais les choses vont bien bouger n'est ce pas ?
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 11/03/2016 à 22:57 notnew
C'est quoi "les choses" ?

Oui d'ici que tu sois diplômé il y aura 35 réformes ...
Le mieux c'est de te renseigner sur le terrain. Mais ne t'empêche pas de faire ce dont tu rêves parce que tu entends "des choses".
Il vaut toujours mieux être médecin que sans emploi ou précaire. Ou faire un job qui ne nous intéresse pas.
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 12/03/2016 à 10:35 notnew
Quand je dit les choses je veux dire le rapport vie pro/vie privé et la qualité de vie. Si vous voulez mon père est MG en campagne, il fait des horaires de ouf (7h30 -23h00 ou +, 6j/7) et même si il adore son métier bah c'est très très dur quoi ! Et puis c'est vrai que j'aimerais vraiment faire MG, on touche un peu à tout, on peut aller chez les gens, on soigne toute une famille enfin je trouve ça formidable, le diagnostic et tout ! Mais c'est vrai que la qualité de vie compte aussi, donc je pourrais me diriger vers une spé si je vois que le rapport temps de travail/qualité de vie (au niveau salaire, vac, famille, salaire etc) est trop mauvais en MG !
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 12/03/2016 à 18:45 notnew
Quand tu bosses en libéral tu es ton propre patron donc si tu veux bosser moins ou ne pas bosser tous les jours tu le peux. Après c'est vrai qu'il faut payer des charges et qu'il est difficile de refuser des patients surtout à la campagne mais on peut toujours s'arranger pour préserver sa vie privée.

C'est une question d'organisation et de choix de vie (gagner un peu plus ou un peu moins, travailler ici ou là...)
Je connais des cadres dans ma boîte qui bossent tous les jours de 8h à 21h... et d'autres qui font un classique 9h-19h.

Tu devrais discuter avec d'autres médecins en activité, tu verras qu'il y a de tout. Certains arrivent très bien à préserver une bonne qualité de vie, c'est donc possible.
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 12/03/2016 à 18:52 notnew
D'ailleurs quels sont les spés qui interressent le moins en général ? Les moins prisées ?
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 12/03/2016 à 21:28 notnew
http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/12616-Etud...
Tu trouvera ausi ces infos sur le site.

Quoi qu'il en soit tu as laaaaaaargement le temps devant toi.
Qui sait ce que sera la France et la médecine dans 10 ans ? A part qu'il y aura besoin de plu en plus de médecins pour s'occuper d'une population vieillissante.
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 12/03/2016 à 22:55 notnew
C'est vrai que je m'y prend tot mais quand on voit les externes ou internes à bout de souffle.. Des futurs médecins qui ont en déjà marre.. Ca fait peur
Top
Pharmaceutic
Désagrégé de médecine

Messages : 273
Enregistré : 15/11/2015
Posté le 13/03/2016 à 17:31 notnew
Mais c'est pareil dans tous les métiers edouardrod.

Pour moi la qualité de vie des médecins généralistes ne va pas baisser, car on a trop besoin d'eux pour faire tourner le système de santé.

A l'avenir on aura des soins de plus en plus pointus et coûteux, avec des spécialistes "ultra spécialisés" et du matériel évolué. Pour pouvoir payer tout ça, la sécurité sociale devra optimiser au mieux les dépenses publiques. Et pour ça, trois professions seront essentielles : les médecins généralistes, en tant de chefs d'orchestres, qui prendront en charge et orienteront les patients de la manière la plus efficace possible, pour empêcher des soins inutiles. Ensuite les pharmaciens, qui permettront avec leur expertise thérapeutique de limiter les erreurs médicamenteuses et les coût que cela induit pour l'assurance maladie, et enfin les paramédicaux infirmiers (notamment avec les nouvelles pratiques avancées) qui déchargeront les médecins de certaines tâches pour des tarifs moins élevés.
_____
Pharmacien


Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 13/03/2016 à 17:39 notnew
Merci pour ta rep ! Mais en faisant cette spé (si je le peux biensur ! c'est un peu présomptueux dis comme ça) je culpabilise car les gens disent que c'est la spe des faignants et tout ducoup.. Ca m'embête ^^
Top
Pharmaceutic
Désagrégé de médecine

Messages : 273
Enregistré : 15/11/2015
Posté le 13/03/2016 à 18:05 notnew
J'ai pas compris : tu parles de la médecine générale ? Spé de feignant ? Ceux qui disent ça racontent vraiment n'importe quoi...
_____
Pharmacien


Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 13/03/2016 à 19:47 notnew
Oui les gens disent que la MG c'est la spé des feignants ! Qui ont pas voulu bosser pendant l'internat qui sont des sous médecins en quelque sorte !
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 13/03/2016 à 20:41 puis édité 1 fois notnew
Des stéréotypes stupides, on peut en trouver à la pelle.

Ne t'occupe pas de ça et le jour où tu choisiras ta spé, fais le pour toi, pas pour les autre.

Dans l'article que j'ai cité, au sujet de la MG :

le premier à avoir choisi cette spécialité était 25ème et 5 % des 1000 premiers classés ont choisi cette voie. Ainsi, dire que la médecine générale reste une spécialité choisie par défaut semble erroné.
Top
Baka
Doyen

Messages : 641
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 13/03/2016 à 20:50 puis édité 1 fois notnew
C'est vrai que je m'y prend tot mais quand on voit les externes ou internes à bout de souffle.. Des futurs médecins qui ont en déjà marre.. Ca fait peur

Bin oui c'est un métier compliqué, beaucoup de responsabilités, pas mal d'urgences à gérer ,quand ça se passe bien t'as le droit à un merci, quand ça se passe mal tu peux t'attendre à être critiqué et ce malgré une prise en charge optimale.
Bref obligation de moyens autrefois, maintenant c'est obligation de moyens et de résultats, il te reste pas beaucoup de marges pour faire des erreurs, alors que tu dois en permanence te former sur le tas et te débrouiller par toi même.
Surtout qu'on se dirige vers un système à l'américaine dirigée par les mutuelles avec des patients beaucoup plus procéduriers qu'autrefois... sans le revenu bien sûr des médecins américains smilies
Sans compter bien sûr la souffrance et le décès de tes patients, la gestion de la famille etc...
Bref si tu veux garder une certaine qualité de vie il faudra faire la croix sur ta polyvalence et te cantonner à orienter correctement tes patients, quant aux urgences t'appelleras le 15 ou le 18 qui s'occuperont de les ramener dans des urgences déjà surchargés...
Ah oui y'a aussi les fameuses visites à domicile , les agressions, la paperasserie , la sécu qui va te dire d'arrêter de prescrire des arrêts de travail , l'urssaf qui va se faire un plaisir de retirer la moitié de tes bénéfices, la gestion du cabinet et la secrétaire à payer etc...
Non je déconne c'est un beau métier mais faut s'accrocher et puis il faut garder pas mal de distance, le faire pour l'amour de l'enquête diagnostique, le bien être du patient tu verras qu'il vaut mieux pour ta propre santé mentale que ça devienne secondaire.
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 13/03/2016 à 21:00 notnew
Merci pour ta réponse qui me laisse ... perplexe ! Tout est vrai ?
Top
Baka
Doyen

Messages : 641
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 13/03/2016 à 21:28 notnew
C'est ma vision de ce cursus, je ne le referais pas une deuxième fois car c'est un métier difficile et des études lourdes et ingrates, surtout que plein de gens vont prétendre faire ton métier mieux que toi.
Le bachotage de l'ecn, la mentalité " marche ou crève " du CHU et par extension du cursus médical, les médecins qui n'ont pas le temps de t'enseigner correctement la vraie médecine que tu dois apprendre par toi même, non franchement il y a de quoi craquer ou de finir aigri smilies
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
edouardrod
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 20/10/2015
Posté le 13/03/2016 à 21:39 notnew
Et tu as quelque conseil pour éviter ça ? ^^
Top
Baka
Doyen

Messages : 641
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 13/03/2016 à 22:13 notnew
Il faut juste trouver le bon équilibre entre l'investissement pour la discipline et l'épanouissement personnel.
Après le truc c'est que la plupart des médecins te diront " de mon temps je bossais 90h/sem, je prenais pas mes repos de garde, je bossais mes cours à côté etc.. "
Faut juste garder en tête que les médecins se suicident 3 fois plus que le français de base donc voilà p-e penser à une autre profession si t'as envie d'avoir plein d'amis, de profiter de la vie, de voyager etc...
C'est possible en étant en médecine mais faut être intelligent et organisé c'est pas donné à tout le monde... smilies
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Aller en haut • 41 réponses • 3 pages • 1 2 3
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter