logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Pharmacie - Quelle filière choisir ?

Aller en bas • 42 réponses • 3 pages • 1 2 3
Joehill
Externoïde

Messages : 49
Enregistré : 02/01/2012
Posté le 07/10/2016 à 17:26 notnew

Donc tous les diplomés au chomage, qui galèrent en enchainant des CDD ou aux salaires de merde c'est parce que c'est des gros nuls ? des incapables ?

Il faut arréter de nier les difficultés ou dire : ben c'est parce que tu le veux bien car c'autres s'en sortent.....

Sors de ta bulle : si la compétence et la motivation payait toujours dans un monde où il y a moins d'offres d'emplois que de diplomés (ça paye certes parfois^^) ça se saurait....
Souvent ces 2 aspects sont remplacées par le RESEAU ou la CHANCE (être au bon endroit au bon moment).....

Tu as déjà mis les pieds en industrie ?
Tu trouve vraiment que les gens dans les big pharmas méritent plus leur place et sont plus compétents que ceux qui galèrent avec des CDD entrecoupés de périodes de chomage chez des consultants ou des façonniers ?

C'est certes assez insultants. Mais dans un sens, c'est logique. On est dans un marché ultra-concurrentiel, du coup ceux qui s'en sortent (où sont déjà en place) ont l'impression d'être meilleurs que les autres. Et surtout, c'est un discours typique dans ce genre situation, de toute manière, qu'est ce que tu veux qu'il dise ? On a tous fait pharma, si demain on nous met dans un poste au pif, on deviendra tous compétents à ce poste au bout de 6 mois - un an. C'était pas un hasard si à une époque, même des officinaux pouvaient être hospitaliers ou bosser en industrie.

Dans notre situation actuelle, il reste que des mots creux comme "motivation" et "compétence" et "qualité".
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 09/10/2016 à 12:23 notnew
Attention aux chevilles qui enflent là ! Dans tous les métiers, il y a des bons et des mauvais, on est pas tous au même niveau.

En dentaire il y a de grosses différences de compétences entre les praticiens, tant sur le plan scientifique, que sur le plan manuel, ainsi que sur le plan de la gestion (certains font faillite en 2 mois...).

Des pharmaciens à côté de la plaque qui ne contrôle pas les ordonnances et qui ne les corrigent pas, qui ne donnent pas de conseils et qui ne savent pas gérer une entreprise, je suis certain qu'il y en a un paquet.

Alors ok, il y a un facteur chance dans la réussite, c'est comme pour un concours. Mais quand on est compétent, on a de très très grandes chances de réussite.

C'est comme pour les maladies cardio-vasculaires, il y a une part de chance (la génétique) mais quand on mange correctement, on diminue significativement ses risques de crise cardiaque à un âge "jeune".
Top
Aller en haut • 42 réponses • 3 pages • 1 2 3
livreslivrescontactspublicationstwitter