logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

PACES : et après ?

Aller en bas • 9 réponses
JayM
Externus-minus

Messages : 35
Enregistré : 11/03/2016
Posté le 07/03/2017 à 18:13 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

Je suis en passe d'avoir mon concours de P1 mais je me pose énormément de questions quand à la suite de mes études..

Je sais que les études de médecines sont difficiles, mais je trouve trop peu d'avis concrets sur les questions que je me pose.

J'ai réussi la première partie du concours PACES avec brio, (cela fait prétentieux de m'avancer mais je pense fortement réussir la deuxième) cependant je suis redoublant, et je travaille autant qu'en primant. C'est à dire que la durée de travail par jour est la même, et les difficultés sont les mêmes : je n'ai pas une grande mémoire pour les matière à par cœur, je met du temps pour comprendre les matières à réflexion ect... Mon seul avantage par rapport à un primant c'est le fait d'avoir déjà vu les cours, je les apprend un peu plus vite.

Le problème c'est que je n'ai pas une bonne mémoire à long terme (je me rappelais de mes cours pour le concours, mais là la fin du S2 approche et les cours du S1 sont déjà lointains), et je pense que c'est une qualité essentielle que l'on doit avoir quand on est médecin étant donné la quantité phénoménale de connaissances demandées.

Je craint que ma difficulté pour retenir les chose ne me pénalise pour la suite de mes études de médecine, je n'ai pas vraiment de facilités d'apprentissages (par contre je suis assez tenace dans la durée, il n'y a pas un seul jour de mes deux PACES où je n'ai pas travaillé 11h) et j'aimerais des avis concrets sur des personnes dans le même cas que moi.

Merci d'avance.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 09/03/2017 à 02:26 puis édité 1 fois notnew
Bonsoir,

Je ne comprends pas bien ta question... Si c'est une comparaison de médecine avec les autres filières de la PACES, je vais te décevoir, mais la quantité de connaissances demandées sera la même en dentaire, en pharmacie, et en sage-femme qu'en médecine. Idem pour les responsabilités qui sont aussi importantes.

Après la différence, c'est que la pression sur tes épaules est moins forte en pharmacie et dentaire qu'en médecine, que ce soit pendant les études ou pendant la carrière professionnelle. Alors que les perspectives de carrière et de rémunération sont aussi bonnes dans ces 3 filières malgré tous les aigris qu'on peut rencontrer (et même si en dentaire ça devient de plus en plus dur).

Donc si on résume ; médecine/dentaire/pharma : mêmes quantités de connaissances, responsabilités égales, perspectives de carrière et de rémunération égales, par contre pression plus importante sur les médecins.
Top
Doctor
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 71
Enregistré : 31/12/2010
Posté le 09/03/2017 à 17:31 notnew
Hmm, pas vraiment d'accord avec ce que tu avances Turbineur.
La somme de connaissances est bien plus importante en médecine que n'importe où ailleurs... Suffit de voir le rythme de travail durant l'externat en médecine vs celui des autres filières, qui n'a absolument rien à voir. D'autant qu'un dentiste, un pharma et une SF terminent ses études et peut exercer à la fin de son externat (sauf rares cas d'internat) alors qu'elles se poursuivent encore quelques années en médecine.

Concernant la pression, mis à part quelques rares spés médicales, elle sera également bien plus importante en médecine. Après, si une bonne mémoire est conseillée, elle peut tjrs être compensée par un gros volume de taff... Mais il sera compliqué de lutter contre ceux qui allieront les 2...
Top
Parolier974
Ministre de la Santé

Messages : 701
Enregistré : 06/01/2017
Posté le 09/03/2017 à 22:00 notnew
Je pense qu'il comparaît les filières au niveau de la PACES et pas après.
_____
Vers une nouvelle vie ?
Pourquoi pas ?
Top
Doctor
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 71
Enregistré : 31/12/2010
Posté le 09/03/2017 à 23:35 notnew
Ah bah si c'est le cas mea culpa. Mais vu que turbineur parle également du métier en lui même et que jayM s'interroge plus sur ses futures études que sur son S2, j'ai eu un doute là dessus
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 10/03/2017 à 13:18 notnew
Pourquoi vous perdez votre temps à répondre à turbineur le troll ?
Quand le mec arrive à clamer que médecine = pharma = dentaire au niveau des salaires et responsabiités, à partir de là je crois que le mec perd toute crédibilité
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 10/03/2017 à 15:04 notnew
Doctor je maintiens que la masse de connaissances à acquérir pour être dentiste ou pharmacien est semblable à médecine. Si les étudiants en médecine travaillent plus pendant leur externat, c'est à cause du concours ECN, et d'ailleurs les étudiants dentaire/pharma qui passent également ce concours de l'internat travaillent autant que les étudiants en médecine. Quand à l'internat, il sert surtout à avoir des "presque-médecins" sous payés pour faire le boulot d'un médecin, ce n'est plus vraiment de la formation, soyons honnêtes.

Idem pour les responsabilités qui sont similaires avec médecine : une dent mal soignée par un dentiste, ou une interaction médicamenteuse pas détectée par un pharmacien, dans ces 2 cas, peuvent aboutir au décès d'un patient.

Par contre la pression qui repose sur un médecin est plus important : concours de l'internat obligatoire (ECN), plus grande attente des patients...

Quand aux salaires, ils sont très variables mais c'est valable pour les 3 professions... Et désolé d'être un peu désabusé Farmacien, mais dans les année 1990, dentaire était la première filière choisie par les étudiants (je dis bien la première !!) : les "ratés" de dentaire prenaient médecine par défaut, eh oui ! Dans les années 2000, dentaire est passé loin derrière médecine, et maintenant dentaire passe derrière pharma... Bientôt derrière sage-femme ? Quand on aime ce métier, on est forcément triste de cette évolution, tant sur le plan financier que technique et scientifique.
Top
JayM
Externus-minus

Messages : 35
Enregistré : 11/03/2016
Posté le 10/03/2017 à 16:06 notnew
Bonjour,

Alors merci à tous pour vos réponses, mais il n'y a que Doctor qui a bien saisi ma question que je vais reformuler :
Cette année en PACES j'ai du énormément travailler pour compenser le fait que je n'ai aucune facilité pour apprendre et mémoriser. Est-ce que le fait que je n'ai pas de facilités de ce côté là (mémoire et apprentissage) me pénalisera dans la suite de mes études de médecine ? (dans tous les cas je ne présente que cette filière au concours, c'est pourquoi je veux un avis concret de quelqu'un qui est passé par là)
Top
JayM
Externus-minus

Messages : 35
Enregistré : 11/03/2016
Posté le 14/03/2017 à 12:56 notnew
Personne ne peut témoigner ?
Top
remi222
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 10/05/2017
Posté le 01/07/2017 à 03:58 notnew
Alors JayM, finalement qu'as tu choisi ?
Top
Aller en haut • 9 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter