logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Études de pharmacie et réorientation...

Aller en bas • 37 réponses • 2 pages • 1 2
Andromède19
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 13/06/2016
Posté le 21/05/2017 à 13:13 notnew
Bonjour,

Je suis en 3ème année de pharmacie, et l'an prochain, je vais devoir choisir ma filière.
J'ai tenté cette année une passerelle que je n'ai pas eu... je n'arrive vraiment pas à me projeter en Pharmacie, je voulais jusqu'à présent faire officine, Mais Les stages que jai fais m'ont dégoûtée, et l'ont fait voir le monde réel De l'officine. Monde que j'idealisais un peu trop.
Resultat des courses, je parcours les forum en recherche de métiers à faire en tant que pharmacien, car c'est une branche quand même polyvalente. L'internat ne me dit rien, seulement biologie médicale Mais c'est ce qui part en premier donc je ne me fais pas d'illusion. Il reste l'industrie Mais au vue du nombre d'étudiants qui y partent chaque année, il arrivera un moment où ça se bouchera aussi...

J'attends d'éventuels conseils / témoignages, De personnes qui étaient comme moi ou qui sont comme moi dailleurs. smilies
Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 22/05/2017 à 10:28 notnew
Bonjour,

Je suis en 3ème année de pharmacie, et l'an prochain, je vais devoir choisir ma filière.
J'ai tenté cette année une passerelle que je n'ai pas eu... je n'arrive vraiment pas à me projeter en Pharmacie, je voulais jusqu'à présent faire officine, Mais Les stages que jai fais m'ont dégoûtée, et l'ont fait voir le monde réel De l'officine. Monde que j'idealisais un peu trop.
Resultat des courses, je parcours les forum en recherche de métiers à faire en tant que pharmacien, car c'est une branche quand même polyvalente. L'internat ne me dit rien, seulement biologie médicale Mais c'est ce qui part en premier donc je ne me fais pas d'illusion. Il reste l'industrie Mais au vue du nombre d'étudiants qui y partent chaque année, il arrivera un moment où ça se bouchera aussi...

J'attends d'éventuels conseils / témoignages, De personnes qui étaient comme moi ou qui sont comme moi dailleurs. smilies
Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 22/05/2017 à 10:28 notnew
http://www.remede.org/documents/le-pharmacien-le-couteau-suisse-d...
Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 22/05/2017 à 10:30 notnew
http://www.remede.org/documents/quels-sont-les-metiers-que-peut.h...
Top
Pharmaquestion
Externus-minus

Messages : 37
Enregistré : 30/12/2015
Posté le 22/05/2017 à 18:35 notnew
Bonjour,

L'internat ne me dit rien, seulement biologie médicale Mais c'est ce qui part en premier donc je ne me fais pas d'illusion.

Quand on veut quelque chose on se mouille pour l'obtenir. Rien ne tombera tout cuit.

Il reste l'industrie Mais au vue du nombre d'étudiants qui y partent chaque année, il arrivera un moment où ça se bouchera aussi...


Après, je ne sais si avec un esprit aussi défaitiste et dépourvu de la moindre motivation tu vas pouvoir réussir en pharmacie quelle que soit la voie que tu choisiras de prendre.

Si ça t'intéresse, on manque d'instits et de profs de collège/lycée dans certaines matières, à un tel point qu'ils peuvent être recrutés à 4 de moyenne générale au concours(soit avec une note inférieure à la note éliminatoire). Si tu veux, ça peut être une bonne idée de reconversion. Postules en master MEEF dès maintenant.
Top
Pharmaquestion
Externus-minus

Messages : 37
Enregistré : 30/12/2015
Posté le 22/05/2017 à 21:08 notnew
De plus, ce qui est assez intriguant(ou plutôt inquiétant) dans ton cas c'est que lorsqu'on regarde tes anciens messages, on s'aperçoit que tu passes d'un extrême à l'autre.
Comment peut-on passer du statut "intéressé par toutes les filières jusqu'à ne plus savoir laquelle choisir" à "plus intéressé par aucune filière avec envie de réorientation"?

Cela reste quand même très mystérieux.
Top
Andromède19
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 13/06/2016
Posté le 23/05/2017 à 00:29 notnew
Bonsoir,

Alors pour te répondre, en ce qui concerne mon pessimisme, jai quand même fouillé dans le forum des sujets similaires ou du moins évoquant les différentes filières de pharmacie. Je n'ai pas trouvé beaucoup de post où la pharmacie etait très valorisée, c'était des "De toute façon Même la biologie médicale ca finira bouché" "au vu du nombre d'officine qui ferme et l'investissement que ça en demande, j'y réfléchirai à deux fois"
Et j'en passe.
Alors je ne suis pas de mauvaise foi, il arrive que je lise des posts positifs et heureusement. Mais je suis réaliste, ils ne sont pas nombreux.
Et mes précédents messages datent de l'époque où je venais d'atterrir en pharma, ou je trouvais ça trop bien parce que j'avais réussi ma p1. Mais en fin de compte, plus j'avance, moins une voie en particulier me plaît et me ressemble vraiment.
Comme tu dis, il faut se donner les moyens pour réussir. Le souci c'est que l'internat c'est bien joli Mais je n'ai aucune idée du métier réel que je pourrai exercer ensuite. Alors être motivée, Oui, mais dans un but précis.
J'ai pensé à l'officine pendant plusieurs années, Mais à la suite de mes nombreux stages, je me suis rendue compte que ce n'était pas la vie que je voulais mener. Ce sont des horaires de commerce qui implique beaucoup d'investissement et en tant que femme qui voudra avoir une vie de famille, je ne voudrai pas passer à côté de mes enfants à cause de mon travail. Pour en avoir discuté avec des pharmaciennes, c'était leur gros regret. Alors tout ces petites détails, forcément, cela sème le doute dans mon esprit
Top
Melaaaniiie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 14/01/2016
Posté le 23/05/2017 à 09:55 notnew
Coucou Andromède,

Je ne suis pas là pour te juger ni même t'écrire un message méchant parce que ce n'est pas le but bien au contraire. Tu es perdue et je comprends tout à fait ta position.

Par contre, quelque chose m'interpelle dans ce que tu dis : l'officine ne permet pas d'avoir une vie de famille selon toi (et les témoignages que tu as eu), mais de ce fait, pourquoi as tu candidaté à la passerelle pour intégrer les études de médecine ? Je pense vraiment qu'en tant que médecin, les horaires sont bien pires.

Concernant la pharmacie d'officine si ce sont vraiment les horaires qui te rebutent... change de pharmacie ! Fais des stages ailleurs ! Et fais toi ton propre avis. Je ne dis pas que les horaires sont simples, mais cela n'empêche vraiment en rien la vie de famille que d'être pharmacien d'officine : si t'es employée, tu auras des horaires normales 35-45h/semaine (tout à fait compatible avec une vie de famille) et si tu penses déjà à devenir titulaire, le mieux c'est de s'associer je pense. Financièrement parlant et horairement parlant c'est ce qui me semble le plus judicieux.

Ensuite concernant les métiers apres l'internat, pourquoi ne pas faire des stages ? Personnellement c'est ce que j'avais fait, ca m'avait permis de voir la biologie médicale en tant que pharmacien, et la pharmacie hospitalière. Ca m'avait beaucoup aidé dans ma choix d'orientation quand j'étais en 3eme année de pharmacie.

Voila, n'hésite pas à faire des stages, et fais toi ta propre idée du métier. C'est bien d'avoir des témoignages mais je pense qu'il faut en prendre et en laisser certaine fois.

Je me suis permise de te laisser ce message, meme des personnes assez "méchantes" je dirai sur ce forum, considèrent que je ne devrais plus parler de la pharmacie et des études de pharmacie étant donné que je les ai quittées pour celles de médecine, mais étant donné que j'ai vécu ta situation, j'ai trouvé normal de te donner mon avis.

Bon courage smilies
_____
Ancienne étudiante en Pharmacie (3ème année)
2015/2016 : Passerelle P2 Médecine 2016 à Marseille
2016/2017 : P2 médecine
2017/2018 : D1 médecine
2018/2019 : D2 médecine
http://drmely.com
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 23/05/2017 à 10:07 puis édité 1 fois notnew
Non elle a raison, l'officine est incompatible avec une vie de famille ou du moins la complique énormement.
L'officine c'est certes 35h mais avec des horaires éclatés.

Faire 8h-12h 13h-16h c'est 7h par jour
Faire 9h-12h 15h-19h c'est 7h par jour

Les amplitudes horaires en officine s'étalent sur 10h en général, la pause midi est fatale. Pour les différentes salariées de l'officine que j'ai cotoyé, la vie de famille était compliquée, que ça soit la jeune pharmacienne qui tire son lait entre midi et deux pour son bébé pendant que la nounou s'en occupe ou la préparatrice va limite travailler à perte pour en payer une.

Quand tu finis à 19h (voir 19h30), 3 à 4 soirs dans la semaine, avoir une vie de mère famille est compliquée.

La vie de famille est bien plus compatible avec médecine pour le coup, pour la simple est bonne raison que les médecins sont libéraux et choisissent leurs horaires. Le nombre de médecins qui ne se cassent pas la tête et font des horaires cool, compatible avec une vie de famille, ils ont leur sort entre leurs mains.

Les médecins qui charbonnent sont ceux qui ne peuvent pas se contenter de 4000e par mois et qui en veulent 8000/10.000e
Il y a aussi les médecins gé 45+ de l'ancienne génération dévoués qui ne comptent pas leurs heures parce qu'ils savent qu'on compte sur eux, mais ceux là sont amenés à disparaitre
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Melaaaniiie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 14/01/2016
Posté le 23/05/2017 à 11:37 puis édité 1 fois notnew
Oui c'est vrai que ça doit être très difficile de devoir tirer son lait pour que la nounou donne à manger à ton enfant 4 midis par semaine. Faire 35h/semaine c'est vraiment intenable dis donc... et ces horaires "éclatés" ce sont les horaires de la majorité des français. C'est pas pour autant qu'ils n'ont pas de vie de famille smilies

Et oui les médecins ne bossent que quelques heures par jour et sont tous libéraux c'est bien connu smilies merci de tes lumières.

En tout cas Andromede si tu veux parler, je suis disponible en u2u pour te raconter ce que j'ai vu, comment je m'y suis prise etc, si ça peut t'aider smilies
_____
Ancienne étudiante en Pharmacie (3ème année)
2015/2016 : Passerelle P2 Médecine 2016 à Marseille
2016/2017 : P2 médecine
2017/2018 : D1 médecine
2018/2019 : D2 médecine
http://drmely.com
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 23/05/2017 à 14:09 puis édité 1 fois notnew
Tu n'as jamais travaillé en officine, tu quittes le navire et tu parles avec un ton méprisant sur une situation que tu ne connais guère, c'est quand même hallucinant.

Non ces horaires éclatés ce n'est pas le quotidien de la majorité des français, quand je suis sur le périph entre 16-18h c'est bouché comme jamais. Les salariés de l'officine sont là pour accueillir les français quand ils sortent de leur travail.

Des pauses de 2h30/3h entre midi et deux, on n'en voit rarement ailleurs que dans l'officine, pratique pour élargir au max les horaires des employés.

8-12 13-16 5j sur 7 c'est 35h, on est d'accord que rien y a de ouf
Ce genre d'horaires n'existent pas en officine.

Edit : je rajouterai qu'en plus de déblatéries des ineptites, tes propos sont irrespectueux pour toutes ses femmes travaillant dans le monde de l'officine ayant une vie de famille misérable. Aussi bien celles que j 'ai rencontré, celles que Andromède19 mentionnent et toutes les autres.
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
edelvail
Nain-terne

Messages : 94
Enregistré : 09/09/2012
Posté le 23/05/2017 à 20:28 notnew
Encore une fois tu caricatures beaucoup Farmacien. En officine il existe des gens qui se mettent à mi-temps pour pouvoir s'occuper de leur enfants.

Je rappelle aussi que l'officine reste un boulot relativement posé où tu gagnes quand même 2k5 aux 35h. Les situations peuvent être bien pire ailleurs.

T'es d'ailleurs adjoint depuis 1 ou 2 ans non ?
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 23/05/2017 à 21:03 notnew
Le problème avec les débats pharmas c'est que beaucoup parlent sans connaitre le milieu.

Bien sur que le mi temps existe mais l'officine est un commerce, ce n'est pas un moulin, l'officine c'est très simple, si certains employés ont des horaires avantagés, d'autres employés ont des horaires désavantagés.

Et puis le mi temps pour pouvoir s'occuper de la famille, bonjour l'arnaque, certains font ça en temps plein

Maintenant, je me répète, mais quand on voit la gueule des 35h en officine, ce sont des amplitudes horaires élargies (commencé à 9h pour finir à 19h), avec des demi journées parfois chargées (le 14h30-19h30 des familles).

Si vous saviez le nombre d'employés en officine qui ont des problèmes veineux/dos
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
edelvail
Nain-terne

Messages : 94
Enregistré : 09/09/2012
Posté le 23/05/2017 à 21:09 puis édité 2 fois notnew
Le problème avec les débats pharmas c'est que beaucoup parlent sans connaitre le milieu.

Tes premiers posts pour cracher sur la pharmacie datent de ta D2; époque où il est vrai tu connaissais fortement le milieu ...
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 23/05/2017 à 23:11 notnew
Les arguments que j'utilise sont authentiques et vérifibales mon cher. Et comme je l'ai déjà dit un jour, ces débats existaient avant moi et existeront après moi, la galaxie pharmacie ne tournent pas autour de moi
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Andromède19
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 13/06/2016
Posté le 24/05/2017 à 23:23 notnew
Mon intention première n'était pas de lancer un debat sur le fait que l'officine soit Oui ou non une profession adéquate tout en étant mère de famille.
Jai certes évoqué ce point car j'en ai parlé avec des pharmaciennes, Mais bien sûr, d'autres aspects me dérangent dans l'officine ce qui ne fait que conforter mon idée que ce n'est peut être pas pour moi.

Je voulais demander (pour ceux qui savent) Si la police criminelle (au sein de la gendarmerie par exemple) etait possible avec un diplôme de pharmacien et Si Oui, quelle spécialité faut il? (Biologie médicale je suppose...?)

Également, est ce que la cosmétique et plus particulièrement travailler dans les parfums est possible avec pharmacie? Cosmétiques oui, Mais parfum jai plus entendu parler d'écoles en parfumerie que Pharmacie!

Merci de vos réponses
Top
Pharmaquestion
Externus-minus

Messages : 37
Enregistré : 30/12/2015
Posté le 25/05/2017 à 11:29 notnew

Je voulais demander (pour ceux qui savent) Si la police criminelle (au sein de la gendarmerie par exemple) etait possible avec un diplôme de pharmacien et Si Oui, quelle spécialité faut il? (Biologie médicale je suppose...?)

Il n'y a pas de diplôme spécifique à ce genre de métier qui s'accède par concours et les places sont chères, très chères! Il est certainement bien plus facile d'avoir bio en pharma et de se trouver un poste très bien payé que d'avoir un poste d'ingénieur de PTS spécialisé en biologie.
Les informations sur le net sont très floues et données au compte-goutte. A mon avis, la majorité des ingénieurs de PTS sont d'anciens techniciens de PTS qui ont été promus à ce poste par concours interne.
Il y a quand même un forum dédié si tu as envie de poser des questions ou de regarder les réponses mais il n'est pas très actif: https://www.police-scientifique.com/forums/forum/les-concours/les...

Après, il faut certainement au moins un bac +3 à dominante biologie de préférence pour pouvoir s'inscrire(pharma devrait faire l'affaire) car il s'agit d'un concours de la fonction publique de catégorie A. A mon avis, il faut reprendre les cours de PACES et de P2 sur la bio mol, la bioch ainsi que lire des livres à la BU)
et se renseigner en prenant directement contact avec des personnes qui font ce métier, lire des bouquins spécifiques(donnés dans un fil du forum) et s'entraîner avec les annales des années précédentes qui devraient normalement se trouver sur le site du ministère de l'intérieur.



Également, est ce que la cosmétique et plus particulièrement travailler dans les parfums est possible avec pharmacie? Cosmétiques oui, Mais parfum jai plus entendu parler d'écoles en parfumerie que Pharmacie!

http://www.novachim.fr/critt-portal/custom/module/cms/content/fil...

L'ISIPCA est la référence en France, en ce qui concerne les cosmétiques et la parfumerie. Les masters s'intègrent après concours (examen écrit de culture générale sur les domaines des cosmétiques et de la parfumerie + entretien ). Pour postuler à un master, il faut de préférence une licence à dominante chimie ou biochimie, mais il n'y a pas de formation qui prépare spécifiquement à l'examen d'admission de cette école.
https://www.isipca.fr/integrez-formation
https://www.isipca.fr/preparation-au-test-ecrit-de-culture-genera...

Cependant, il ne faut pas se leurrer, les cosmétiques et la parfumerie sont des milieux bouchés qui attirent beaucoup de candidates pour peu d'élues. Même à ISIPCA qui est la meilleure école en la matière, le taux d'insertion est aux alentours de 80% à 6 mois. (ce qui est très bien pour le milieu).

D'ailleurs, durant ta P2 et ta D1, as-tu tenté de trouver des stages dans ces domaines ? De suivre des formations (UELC, UE de M1, DU etc.) se tournant vers le milieu cosmétiques/parfumerie?
Top
Pharmaquestion
Externus-minus

Messages : 37
Enregistré : 30/12/2015
Posté le 25/05/2017 à 11:40 notnew
Encore une fois, Si tu veux un domaine avec un concours pas trop difficile à obtenir avec la garanti à 100% d'avoir un emploi après (Ok, relativement mal payé par rapport au niveau d'étude mais relativement bien payé par rapport au reste de la population française) où tu pourras avoir du temps pour une vie de famille, fais prof. Parce que pour tous les autres parcours bac+5 dans le domaine de la bio/chimie même ceux avec concours, il faudra se battre pour avoir une place.

Sinon, il y a les secteurs maths/info/physique qui sont bien plus porteurs d'emplois que bio/chimie/pharmacie.
Top
Andromède19
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 13/06/2016
Posté le 25/05/2017 à 11:42 notnew
Non javais pensé à faire un master et on m'avait dit que c'était surtout utile pour ceux voulant s'orienter vers la recherche/industrie et à l'époque je pensais a officine... l'industrie m'est venue en 3ème année Mais en parallèle j'espérais pour ma passerelle (vers dentaire) du coup javais du mal à me projeter dans un projet complètement différent.

Voilà cest cette école dont javais en effet entendu parler.
Jai regardé sur le site de ma fac, effectivement police scientifique c'est très compliqué et visiblement il n'y a que très peu de places comme tu le dis pour pas bcp d'évolution de carrière au final alors je ne pense pas que ça vaille le coup...

La semaine' prochaine je vais parler à un ami en 4e année qui est en industrie pour avoir un peu plus de renseignements.

Et je pense aussi assister à plusieurs forums de l'industrie pharmaceutique pour avoir plusieurs idées de métiers, car je pense que parmi toutes les branches que l'industrie offre je devrais bien trouver une voie qui m'intéresse. Mais la finalité en entreprise ou en labo est un peu abstraite à l'heure qu'il est...

Le domaine de la cosmeto m'attire, Mais jai Aussi entendu parler de pharmaciens qui faisaient une école de commerce en parallèle (HEC ESSEC pour citer les meilleures et d'autres écoles plus locales) et également le cursus pharmacien ingénieur (école des mines d'Albi)

La Aussi recu sur examen oral et écrit... ce qui est normal

Mais sur le forum il y a tellement d'avis contradictoires que jai du mal à obtenir des infos vraiment fiables et sûres, d'où le fait que je vais certainement fouiller pour chercher les évènements De l'industrie, Les portes ouvertes pour me faire une idée plus précise de la chose
Top
Andromède19
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 13/06/2016
Posté le 25/05/2017 à 14:22 notnew
Et admettons que je me tourne vers l'enseignement, il faudrait que je termine mon diplôme pour pouvoir être prof non? Parce que concrètement à part la chimie je n'ai pas de domaine de prédilection (physique et maths) avec Les études de pharmacie pour prétendre à être professeur..
Top
Pharmaquestion
Externus-minus

Messages : 37
Enregistré : 30/12/2015
Posté le 25/05/2017 à 14:57 notnew
Et admettons que je me tourne vers l'enseignement, il faudrait que je termine mon diplôme pour pouvoir être prof non? Parce que concrètement à part la chimie je n'ai pas de domaine de prédilection (physique et maths) avec Les études de pharmacie pour prétendre à être professeur..

Non. Je te le déconseille.

Avec ton diplôme de pharmacien, tu seras effectivement autorisé à passer le CAPES ou le CRPE mais tu ne seras pas préparé.

Pour rentrer en master MEEF il faut une licence et ça tombe bien , tu valides ta 3ème année, tu auras donc un joli diplôme en fin d'année qui te permettra d'aller en master ensuite si le coeur t'en dit .
Pour le master MEEF enseignement du premier degré, tu peux y entrer de droit avec n'importe quelle licence.


Quand je disais qu'il y avait plus de débouchés en maths/physique/info je parlais en général pas seulement pour le métier de prof même si c'est vrai qu'on manque énormément de profs de maths.
Top
Aller en haut • 37 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter