logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Listéria monocytogenès

Aller en bas • 27 réponses • 2 pages • 1 2
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 02/11/2001 à 20:06 notnew
Lu sur le forum mercure.afnor

Le décryptage du génôme de la bactérie Listéria Monocytogenès est
achevé.


Giessen (Hesse). Une équipe de recherche européenne, dirigée par le
microbiologiste Pr. Trinad Chakraborty, annonce le décryptage du génome
de la bactérie Listeria Monocytogenes. Ce résultat constitue une étape
importante dans la mise au point de nouvelles méthodes de diagnostic et
de traitement de la listériose.
Listeria Monocytogenes est capable de forcer les protections de l'organisme, telle la barriere hémato-encéphalique, dont le rôle est de prémunir le cerveau des attaques des microorganismes. Cette capacité la
rend particulièrement dangereuse, surtout chez des sujets dont le système immunitaire est faible (personnes agées,nourrissons,...).
Source: Die Welt, édition du 09 octobre 2001

Top
pookie
Recherchator

Messages : 1643
Enregistré : 05/10/2001
Posté le 02/11/2001 à 21:25 notnew
ah merde, elle servait donc à ça la BHE ?
ça doit être pour ça que j'ai pas eu mon P1 du premier coup... smilies

notez, dans le même genre, l'anthrax (nom faussement utilisé, en plus) est une maladie causée par un virus, et soignée par des antibiotiques... :p

dans le journal... dans le journal...
Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 03/11/2001 à 01:36 notnew
T'as fait l'école du cirque avant de faire médecine ? smilies
Top
ENC
Chef des sévices

Messages : 340
Enregistré : 10/07/2001
Posté le 04/11/2001 à 16:50 notnew
qu'est ce qu'il y a de drôle? pour l'anthrax c'est un bacille mais pour la listéria y a un prob? Je dois pas être bien réveillé!!
_____
HOMEOPATHIE: En gros cela revient à soigner le mal par le mal, mais à doses infinitésimale, voire totalement indétectable car dilué dans 8 tonnes d'eau. A l'arrivée c'est du "Banga": "Y'a du sucre, y'a de l'eau. Et comme Banga c'est rigolo".


Top
pookie
Recherchator

Messages : 1643
Enregistré : 05/10/2001
Posté le 04/11/2001 à 16:55 notnew
juste que le rôle alloué à la BHE dans cet article est totalement fantaisiste... enfin c'est ce que je crois :
"la barriere hémato-encéphalique, dont le rôle est de prémunir le cerveau des attaques des microorganismes"

pour ce qui concerne la MALADIE DU CHARBON (en france, un anthrax étant un bête furoncle), elle est en effet causée par un bacille, et non un virus

et de plus, chacun sait qu'on ne soigne pas une maladie virale par un antibiotique

[Edité le 04/11/01 par pookie]

[Edité le 04/11/01 par pookie]
Top
ENC
Chef des sévices

Messages : 340
Enregistré : 10/07/2001
Posté le 04/11/2001 à 17:06 notnew
C'est bien ce que je me disais, tt est normal dans cet article...
Cette listéria entraine effectivement des atteintes chez les immuno déprimé et peut donner des méningo encéphalites, des infections oculaires... chez le nouveau né notemment.
_____
HOMEOPATHIE: En gros cela revient à soigner le mal par le mal, mais à doses infinitésimale, voire totalement indétectable car dilué dans 8 tonnes d'eau. A l'arrivée c'est du "Banga": "Y'a du sucre, y'a de l'eau. Et comme Banga c'est rigolo".


Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 04/11/2001 à 20:19 notnew
Le terme "prémunir" utilisé par le journaliste n'est peut-être pas le plus adéquat mais sans la BHE ...

Lu à la page 2024 de l'ouvrage "Principes de Médecine Interne" de T.R. HARRISSON, 5ème édition française, 1992, Médecine-Sciences, Flammarion.

Une fois le germe dans la circulation sanguine, les facteurs responsables de la localisation bactérienne méningée sont inconnus, mais il est établi que le pneumocoque, l'H. Influenzae et le méningocoque ont un tropisme particulier pour les méninges. Une autre hypothèse est que le passage de la bactérie dans l'espace sous-arachnoidien est facilité par une lésion de la barrière hémato-encéphalique due à un traumatisme, à une endotoxine circulante, à des cytokines inflammatoires ou à une infection virale préalable des méninges. Lorsque le germe est dans le LCR, la réplication bactérienne est facile etc…(…)
Outre la voie sanguine, les autres voies etc…

En terme clair, si la BHE est intacte, le passage des "méchantes" bactéries vers le LCR semble bien difficile...

Ya peut-être un "neurologue" sur le site pour "éclairer" la communauté ?
Ou ceux qui ont des versions plus récentes du "HARRISSON" et autres "GODEAU" ?
Top
pookie
Recherchator

Messages : 1643
Enregistré : 05/10/2001
Posté le 04/11/2001 à 20:33 notnew
oui, je suis bien d'accord, si elle n'était pas là, les bêbêtes iraient bcp plus facilement au lcr, on est bien d'accord
mais c'est très mal formulé, ce n'est pas du tout son rôle ppal !!! le sang étant a priori un milieu aseptique, la bhe n'a pas du tout pour rôle premier d'empêcher le passage des microorganismes !
alors le "la barriere hémato-encéphalique, dont le rôle est de prémunir le cerveau des attaques des microorganismes", vous m'excuserez, mais bon...
enfin bref, tout ça, c'est de la rhétorique, est-ce que ça vaut franchement la peine de se donner tout ce mal...

[Edité le 04/11/01 par pookie]
Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 04/11/2001 à 21:24 notnew
Une barrière sert en général à délimiter deux zones, et à en empêcher le passage,momentané (barrière de niveau) ou permanente (la peau, la BHE)de tout ou partie, en fonctionnement normal. Une barrière peut donc être utilisée (comme une protection) pour se protéger.

Dommage mais je n'ai pas de dictionnaire LAROUSSE* à portée de main.

Les longues études médicales sont loin d'être comme le cours d'un long fleuve tranquille. Tu me sembles "trop" sûr de toi. On n'est pas là pour faire de la rhétorique ni devant tes futurs malades. En ce qui me concerne, le sujet est clos.

P.S.:Un milieu aseptique est un milieu exempt de tout germe. Je ne pense pas que c'est le cas du sang même chez un sujet sain. A quoi ça sert que les GB se décarcassent alors !!! smilies
Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 04/11/2001 à 21:33 notnew
HARRISON* s'écrit avec qu'un seul S smilies
Top
ENC
Chef des sévices

Messages : 340
Enregistré : 10/07/2001
Posté le 05/11/2001 à 14:08 notnew
Encore une fois désolé mais le rôle principal de la BHE est bien ( dixit le dico méd et mon cours de physio ): "... Barrière membraneuse entre les vx sg et le LCR qui empêche le passage des bactéries et des toxines..."
_____
HOMEOPATHIE: En gros cela revient à soigner le mal par le mal, mais à doses infinitésimale, voire totalement indétectable car dilué dans 8 tonnes d'eau. A l'arrivée c'est du "Banga": "Y'a du sucre, y'a de l'eau. Et comme Banga c'est rigolo".


Top
ENC
Chef des sévices

Messages : 340
Enregistré : 10/07/2001
Posté le 05/11/2001 à 14:11 notnew
Merde!! je me mets à écrire n'importe quoi!! smilies
Vs m'aurez corrigé je pense... il faut lire BHE entre sang et neurone! Sinon c'est la barrière hémo méningée... qui a d'ailleurs entre autres aussi ce rôle.
_____
HOMEOPATHIE: En gros cela revient à soigner le mal par le mal, mais à doses infinitésimale, voire totalement indétectable car dilué dans 8 tonnes d'eau. A l'arrivée c'est du "Banga": "Y'a du sucre, y'a de l'eau. Et comme Banga c'est rigolo".


Top
Sophie
V.I.R (Very Important Remédienne)

Messages : 224
Enregistré : 21/12/2000
Posté le 05/11/2001 à 14:25 notnew
Le sang est un milieu aseptique, s'il y a des germes dedans ça s'appelle bactériémie voire septicémie et c'est pas normal du tout.
Les GB sont là au cas ou il y aurait présence de germe, mais surtout ils sont loin de n'agir que dans le sang!

Sophie
_____
Sophie l'effaceuse
Top
ENC
Chef des sévices

Messages : 340
Enregistré : 10/07/2001
Posté le 05/11/2001 à 18:45 notnew
Absolument.

Il me semble que c'est aseptique au même titre que l'urine d'ailleurs,la salive, les larmes et toutes secretions physio, non?
_____
HOMEOPATHIE: En gros cela revient à soigner le mal par le mal, mais à doses infinitésimale, voire totalement indétectable car dilué dans 8 tonnes d'eau. A l'arrivée c'est du "Banga": "Y'a du sucre, y'a de l'eau. Et comme Banga c'est rigolo".


Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 05/11/2001 à 19:20 notnew
Décidément, je ne peux plus me passer de mon HARRISON*.

Lu dans le HARRISON*, à la page 466, chapitre: "Altérations des leucocytes".

Les conséquences cliniques des anomalies des leucocytes (ou GB) dépendent de la sous-population leucocytaire numériquement ou fonctionnellement affectée et de la durée de ce dysfonctionnement. La neutropénie (moins de 1800 neutrophiles par microlitre) est l'anomalie des mécanismes inflammatoires de défense de l'hôte la plus fréquemment rencontrée. Lorsque le chiffre des polynucléaires neutrophiles (PNN) est inférieur à 1000/microl., on observe une augmentation progressive de la sensibilité aux infections bactériennes et fungiques et une diminution progressive des signes cliniques et des symptômes inflammatoires qui fournissent habituellement des renseignements cliniques sur le siège de l'infection. La sensibilité à l'infection s'accroît considérablement lorsque le chiffre des PNN est inférieur à 500/microlitre et encore plus lorsqu'il est inférieur à 100/microl. Une altération de la fonction des PNN peut également entraîner une prédisposition aux infections sérieuses.

Depuis PASTEUR, le phénomène de la "Génération spontanée" est une (simple) vue de l'esprit !!! smilies smilies smilies

En terme clair, en cas de neutropénie, le sujet est plus sensible à l'infection et qui dit infection inclut le rôle et la présence de "méchantes" germes (bactéries, champignons etc…) dans l'organisme.

La question est de savoir si les germes sont "intelligentes" et ne viennent et/ou ne sont présentes que dans les organismes "immunodéficitaires" ou est-ce que l'on peut aussi les retrouver dans la circulation sanguine chez les sujets sains ?

Le principe du "struggle for life" est (aussi) en nous smilies

Que pensez-vous du traitement antibiotique à visée préventive chez les sujets immunodéficients acquis (SIDA) ? Et pourquoi faire ?

Top
pookie
Recherchator

Messages : 1643
Enregistré : 05/10/2001
Posté le 05/11/2001 à 19:50 notnew
mais parce que les infections n'ont pas uniquement lieu ds le sang !!!!!!!!!

un sujet immunodeficient sera plus sensible aux infections, mais aux infections pulmonaires, urinaires, que sais-je...
l'infection du sang (bacteriémie ou septicémie) est exceptionnelle, suite à une invasion primaire (cathéter par exemple) ou secondaire à une autre primo-infection
(pulmonaire, cutanée, urinaire...)

les GB utilisent le sang comme voie de transport vers les lieux où il y a lutte contre des bactéries, cette lutte est constante dans l'organisme, qu'on soit immunodéprimé ou non, mais elle n'a jamais lieu dans le sang (sf ds le cas cité plus haut de la septicémie)

le sang et tous les fluides biologiques sont donc bien (au moment de la sécrétion) des milieux aseptiques, et encore heureux pour nous !

des germes sont constamment présents sur notre peau, dans notre tube digestif, dans notre bouche, dans les voies génitales féminines, mais PAS DANS LE SANG à l'état physiologique
Top
marielle
Interne

Messages : 107
Enregistré : 30/04/2001
Posté le 05/11/2001 à 22:12 notnew
Le tout est de savoir ce que l'on appelle "physiologique".
Bien sûr, la septicémie est tout, sauf physiologique. Mais une bactériémie - c'est-à dire un passage fugace, mais contrôlé par les défenses de l'organisme - l'est sans doute plus. Comment expliquer, sinon, les endocardites infectieuses (passage hématogène à point de départ extra-cardiaque, sans qu'on soit forcément en neutropénie ni immuno-déprimé : une gencive inflammatoire un peu irritée suffit parfois. Je pense honnêtement qu'il vaut mieux avoir de bon petits GB... et prendre des ATB avant d'aller se faire faire un détartrage ou arracher une dent...
_____
"Rien que la tendresse pour toute richesse, et la donner, la donner, avec ivresse" - Barbara, la chanteuse de minuit
Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 06/11/2001 à 07:49 notnew
Que pensez-vous du concept de "porteur sain" ?

Que pensez-vous du cas des mononucléoses chroniques dues à l'action de l'Epstein Barr Virus (EBV) et où on peut observer jusqu'à 20 à 30 % d'adultes excréteurs asymptomatiques du virus ?

Que pensez-vous du mode de fonctionnement de certaines variétés de parasite du paludisme ?

Que pensez-vous du mode d'action de certains virus tels que le VIH ? Pensez-vous connaître l'existence de tous les virus, notamment ceux à tropisme "hématologique" ?

Que pensez-vous du mode et du (parfois très) long délai d'action de certains agents infectieux non conventionnels tels que le prion ? D'autres à tropisme "hématologique" peuvent-ils ou pourraient-ils être découverts un jour ?

Que pensez-vous de la probable ou possible présence de certaines variétés de virus à "l'état dormant" et parasitant certaines de nos lymphocytes ?

Pensez-vous toujours après réflexion que le sang est un milieu (stérile) aseptique ?

Que pensez-vous des mitochondries ?
Top
Sophie
V.I.R (Very Important Remédienne)

Messages : 224
Enregistré : 21/12/2000
Posté le 07/11/2001 à 21:43 notnew
Quand il y a un parasite ou un virus dans un globule blanc je considère qu'il n'est plus à son état physiologique.
Quant aux endocardites précédemment évoquées elles sont rarement inaugurales, le germe vient forcément de quelque part. Et même si ça n'est qu'une gencive un peu inflammatoire, c'est déjà quelque chose de pathologique (et pas anodin, la bouche étant particulièrement riche en germes)

Sophie
_____
Sophie l'effaceuse
Top
As.deTrefle
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 04/07/2001
Posté le 08/11/2001 à 00:33 notnew
Qu'est-ce que la norme ?

Quelle est l'intérêt d'une intervalle de confiance à 95 % à l'échelle du vivant ?

Est-ce "physiologique", la vie d'un jeune adulte avec un taux (validé) d'hémoglobine à 162 g/l ?

C'est quoi "physiologique" lorsque la Vie avance vers de "nouvelles frontières" ?

La Vie s'en tape d'être dans un état physiologique ou non du moment qu'elle se porte bien !

T'en fais quoi du gars à qui tu auras trouvé des virus et autres parasites dans certains de ses GB et qui par ailleurs est en excellente santé ? Il va peut-être même vivre plus de 100 ans, en bonne santé et pourtant il n'était pas dans son "état physiologique" !

Le monde est gris. L'acquisition de l'échelle de la complexité est une aide à cette compréhension.

Il n'est point plus aveugle que celui qui refuse de voir.
Top
belzébuth
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/09/2001
Posté le 09/11/2001 à 10:17 notnew
Hi!
La barrière hémato-encéphalique me semble bien avoir, entre autres, un rôle de protection.
En effet, elle protège le LCR de nombreux germes qui se retrouvent dans le sang (bactériémie post-prandiale, bactériémie asymptomatique, septicémie sans atteinte neurologique...), elle empêche même de nombreux antibiotiques d'atteindre le SNC et cette imperméabilité diminue en cas d'atteinte méningée (méningite etc...).
Bien entendu, là n'est pas son unique rôle puis qu'elle est le lieu de passage des gaz et des électrolytes du sang vers le SNC.

Quant à la présence de germes dans les leucocytes des sujets asymptomatiques, elle n'est pas à négliger (du moins, pas pour tous les germes). Les sujets infectés par le VIH sont asyptomatiques tant qu'ils n'ont pas atteint le stade du SIDA. De même, les personnes qui ont fait une primo-infection au bacille de Koch (tuberculose), peuvent rester toute leur vie asymptomatiques comme ils peuvent développer une tuberculose à la faveur d'une baisse de leur statut immunitaire (SIDA, Cancer, transplantation...).

Question: quelle est la nature exacte de la barrière hémato-encéphalique?smilies
Top
Aller en haut • 27 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter