logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

L’avenir de la pharmacie?

Aller en bas • 8 réponses
Margmar
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 11/01/2018
Posté le 18/02/2018 à 22:22 puis édité 1 fois notnew
Tags : Etudes pharmacie etranger, Pharmacie
Bonsoir,
Je sais qu’il y avait déjà des sujets ouverts sur ce sujet, mais vu leurs ancienneté je préfère en ouvrir un autre.
Je suis actuellement en paces et j’aimerais aller en filière pharmacie, chose que je peux avoir cette année.
Cependant j’entends de plus en plus de professionnels, notamment de santé, dire qu’il n’y a plus d’avenir, que c’est bouché et sous payé...

Hésitant de base entre la médecine (mais j’ai trop en empathie pour faire cette filière ...) ça remet mon choix sur la pharmacie un petit peu en question.

Je n’ai pas envie de faire au moins 6ans d’étude (dans mon cas 9 puisque je vise l’internat pour le moment ou double cursus en indus), pour au final ne pas avoir de travail et non reconnu...

Si des personnes pouvais me répondre objectivement, et sans juger ce message cela me serait d’une grande aide!
_____
Marg


Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 21/02/2018 à 15:56 notnew
Bonsoir,
Je sais qu’il y avait déjà des sujets ouverts sur ce sujet, mais vu leurs ancienneté je préfère en ouvrir un autre.
Je suis actuellement en paces et j’aimerais aller en filière pharmacie, chose que je peux avoir cette année.
Cependant j’entends de plus en plus de professionnels, notamment de santé, dire qu’il n’y a plus d’avenir, que c’est bouché et sous payé...

Hésitant de base entre la médecine (mais j’ai trop en empathie pour faire cette filière ...) ça remet mon choix sur la pharmacie un petit peu en question.

Je n’ai pas envie de faire au moins 6ans d’étude (dans mon cas 9 puisque je vise l’internat pour le moment ou double cursus en indus), pour au final ne pas avoir de travail et non reconnu...

Si des personnes pouvais me répondre objectivement, et sans juger ce message cela me serait d’une grande aide!

Regarde un peu sur ce forum pour avoir une vue exhaustive, il y a 50 sujets qui en parlent déjà avec toutes les opinions qui s'opposent.

Pour reprendre tes points :

1) Pas de travail : si faut pas déconner c'est boucher par endroit en officine (sérieusement faut pas se voiler la face), mais des adjoints au chômage longue durée c'est pas la norme quand même. Pour l'hospitalier (ce que tu veux faire ?) je pense qu'ils sont tranquille pour un moment surtout maintenant qu'ils ont tué la conccurence pour les postes en clinique. Pour l'industrie si tu prends un secteur porteur tu auras du taff aussi.

2) Mal payé : Officine 2000 à 3000 nets/ mois; hôpital je sais pas 3/4/5000 ? plus pour les praticiens hospitaliers.
Industrie : hyper variable mais je dirais premier poste à 2/3000.
Et si tu achètes ton officine là ça peut monter très haut après un investissement initial conséquent.

3) Non reconnu : franchement je m'en branle moi mais t'auras moins de petites étoiles dans les yeux des gens qu'en disant que tu es médecin c'est sur.
Top
de rubiana
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 21/02/2018 à 17:06 notnew
http://www.remede.org/documents/ecrire/?exec=article&id_artic...
Top
de rubiana
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 21/02/2018 à 17:07 notnew
http://www.remede.org/documents/pharmacien-sage-femme-c-est-possi...
Top
de rubiana
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 21/02/2018 à 17:10 notnew
http://www.remede.org/documents/major-de-l-internat-de-pharmacie-...
Top
de rubiana
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 197
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 21/02/2018 à 17:10 notnew
http://www.remede.org/documents/pharmaciens-inspecteurs-de-sante-...
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 25/02/2018 à 16:47 notnew
Bonsoir,
Je sais qu’il y avait déjà des sujets ouverts sur ce sujet, mais vu leurs ancienneté je préfère en ouvrir un autre.
Je suis actuellement en paces et j’aimerais aller en filière pharmacie, chose que je peux avoir cette année.
Cependant j’entends de plus en plus de professionnels, notamment de santé, dire qu’il n’y a plus d’avenir, que c’est bouché et sous payé...

Hésitant de base entre la médecine (mais j’ai trop en empathie pour faire cette filière ...) ça remet mon choix sur la pharmacie un petit peu en question.

Je n’ai pas envie de faire au moins 6ans d’étude (dans mon cas 9 puisque je vise l’internat pour le moment ou double cursus en indus), pour au final ne pas avoir de travail et non reconnu...

Si des personnes pouvais me répondre objectivement, et sans juger ce message cela me serait d’une grande aide!

Un avenir n'est jamais assuré nulle part, les règles du jeu peuvent vite changer, c'est pareil en économie pour des placements financiers, c'est pareil dans l'immobilier etc. Après il faut bien se lancer quelque part.

La filière médecine est la plus sécurisée mais laisse moins de temps libre pour les loisirs et la famille que pharmacie ou dentaire.

Ensuite l'avenir semble plus réjouissant pour les pharmaciens que les dentistes, pour l'instant l'acharnement du gouvernement s’abat sur la chirurgie-dentaire et pas sur la pharmacie.
Top
étudiant en épicerie
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 04/01/2019
Posté le 04/01/2019 à 20:38 puis édité 1 fois notnew
La pharmacie est une filière réservée à ceux qui ont échoué la Paces. Accessible à tous dans la mesure où elle est désistée par de très nombreux candidats (dernier pris > 2,5*NC en moyenne) c'est en quelque sorte la filière poubelle des recalés.
Cette dernière qui en plus d'être devenue une allégorie de l'échec demande une quantité de travail très élevée sur des matières et des sujets que je qualifierais de "boring af" (avis très subjectif sur ce point je le conçois).
Quand je vois les cours qu'on a avec des centaines de pages par semestre étayées elles mêmes par une centaine de molécule dont il faut connaître la Dci/structure/nom de la molécule/méca moléculaire/cellulaire etc etc notamment et tout ça pour devenir vendeur de boîte en épicerie où on lit la liste de courses pour donner au "patient" avec un pseudo travail de réflexion sur les interactions médicamenteuses jamais appliqué parce que prend du temps, de l'énergie et pas rémunéré.
En définitive je déconseille fortement cette filière qui a peu d'avenir selon moi
Top
Kinona
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 165
Enregistré : 12/06/2017
Posté le 06/01/2019 à 10:42 notnew
C'est beau de résumer une si belle filière avec un regard si pejoratif. Encore heureux que nous ne sommes pas des épiciers et que nos cours ne se résument pas à de la pharmacologie X)

Et pour précision, heureusement qu'en pharmacie tu n'as pas les ratés de la PACES, hein XD. Car vu la difficulté des études et le travail que ça demande, ils ne passeraient pas la P2
Top
Aller en haut • 8 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter