logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Est-il possible d'étudier deux spécialités de médecine

Aller en bas • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 20/04/2018 à 17:20 notnew
Bonjour,

Je prévois de faire des études de médecine pour espérer me spécialiser en médecine d'urgence. Seulement, je suis également intéressé par la neurochirurgie. J'hésite entre ces deux domaines et je me demandais s'il était possible de se spécialiser dans ces deux domaines à la fois.

Merci d'avance pour vos réponses.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 21/04/2018 à 15:27 notnew
Bonjour,

Je prévois de faire des études de médecine pour espérer me spécialiser en médecine d'urgence. Seulement, je suis également intéressé par la neurochirurgie. J'hésite entre ces deux domaines et je me demandais s'il était possible de se spécialiser dans ces deux domaines à la fois.

Merci d'avance pour vos réponses.

Euh.... Ben non ?
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 21/04/2018 à 16:42 notnew
Bonjour et merci de votre réponse.

Désolé mais je me suis mal exprimé au premier poste. En fait je voudrais savoir si il était possible d'exercer deux spécialités (en médecine) à la fois, mais avec bien évidemment des études en différées ?
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 378
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 21/04/2018 à 18:26 notnew
Tu as largement le temps de réfléchir à la spécialité que tu feras, peut-être même d'ici ton internat tu te prendras de passion pour une tout autre spécialité.
En plus ce sont deux spécialités très pointues, même si c'était possible je vois mal comment tu pourrais concilier les deux en exercice.
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 21/04/2018 à 20:29 notnew
Bonsoir,

Je vous remercie de votre aide. Je vais prendre en compte votre conseille et vais laisser passer le temps (je ne suis encore qu'en 4e) tout en gardant à l'idée des études de médecine car je sais que c'est j'ai envie de faire.
Top
EliottL
Désagrégé de médecine

Messages : 220
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 21/04/2018 à 21:19 notnew
Salut,

Il faut que tu saches aussi qu'en tant que chirurgien tu peux être amené à intervenir sur des urgences chirurgicales. Ce qui me semble être le meilleur moyen de conjuguer ces deux spécialités qui t’intéressent.
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 21/04/2018 à 22:17 notnew
Bonjour,

Merci pour votre participation.
Enfaite, ce que j'aime avec la spécialisation en médecine d'urgence, c'est le fait de pouvoir intervenir sur l'ensemble du corps sans non plus trop s'y "enfoncer" (je veux dire par là ne pas complètement ouvrir le patient), stabiliser le patient et si nécessaire le renvoyer à un chirurgien compétent. La chirurgie générale ne m'intéresse pas mais la neurochirurgie elle, oui. Sauf que neurochirurgien est trop ciblé sur une seule partie du corps. C'est pour cela que je voulais exercer dans ces deux domaines.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 00:28 notnew
Rebonjour,

Je comprends effectivement mieux le contexte après ces quelques commentaires. En ce qui me concerne, je t'épargnerai le couplet "tu es encore jeune, tu as le temps de voir venir" 1) parce que tu l'as déjà eu 2) parce que j'étais pareil à ton âge et que rien ne me frustrait plus que ce "conseil" alors que je demandais des informations smilies

D'un point de vue pratico-pratique (et après avoir lu entre temps que tu envisageais aussi une carrière dans l'aéronaval (je crois?)) :

Je ne saurais pas trop te répondre concernant l'ESA mais effectivement, il s'agit d'un cursus sélectif qui te permet de devenir médecin dans l'armée. Il me semble - à vérifier cependant - que tu peux quand même t'y spécialiser.

Concernant cette question des deux spés :
Je ne sais pas si tu es au courant du fonctionnement global des études de méd, alors au cas où :
- PACES
- P2 D1 D2 D3 D4 (dont D2 D3 D4 traditionnellement = externat) +/- Master 1 si tu souhaites avoir un master
- ECNi
- Internat, 3-5 ans selon spé choisie + thèse d'exercice +/- DESC/DU éventuellement si tu souhaites te (sur)spécialiser +/- Master 2 +/- thèse de biologie (en post-internat)

Si tu veux être neurochir ET urgentiste, 3 "problèmes" se présentent :

1 - Je ne suis pas sûre que tu puisses passer l'ECNi deux fois (hors les questions de droit au remord, mais c'est différent), donc dans l'absolu il faudrait que tu sois assez bien classé pour pouvoir avoir à la fois la spé neurochir (rang max 2017 : 3986/env 9000 candidats) et la spé urgentiste (une des dernières choisies donc pour ça, pas de problème).

Ce qui coince selon moi : admettons que tu sois 2ème à l'ECNi (pour être large), tu choisis le cursus de neurochir pour commencer par le plus long (tant qu'à faire), ce qui veut dire que tu ferais 5 ans de DES pour ensuite... quoi ?
Je ne pense pas que tu puisses passer l'ECNi deux fois ? Et à mon avis tu ne pourras pas simplement ne pas repasser le concours en te disant que tu as eu le classement nécessaire pour urgentiste donc que tu peux commencer le DES dans la foulée, à moins que tous les postes n'aient pas été pourvues l'année où tu termines ton DES de neurochir... Mais aucune certitude et je ne pense pas qu'il y ait jamais eu de précédent. Ce n'est, à mon avis, pas possible.

2 - En admettant que ce soit possible tout de même, tu parles d'exercer à la fois comme neurochir et comme urgentiste : ce ne sera pas possible. Étant donné que le mode d'exercice est (à priori) hospitalier (globalement) pour ces deux spé, ton employeur aka l'hôpital/la clinique/wtv te donnera ton emploi du temps. Or, je doute qu'entre tes gardes + astreintes + heures de boulot comme chir... Tu trouves de la place pour être en plus urgentiste (et inversement) et ainsi te balader entre deux services. Sans compter tous les quiproquos administratifs que ça pourrait poser à ton employeur : à quel staff irais-tu chaque matin ? Tu ferais une semaine/2 par service ? Impossible à mon avis.

3 - Viens ensuite le menu détail (mais à prendre en compte tout de même) du devoir de se "garder à jour" des connaissances médicales actuelles : c'est déjà compliqué à faire dans le cadre d'un exercice "normal", mais avec deux spés ?? Ça ne me paraît pas non plus faisable. Et ça, sans parler de si tu aimerais faire un peu de recherche ou d'enseignement ou bien d'un engagement dans une asso/un ordre/colloque quelconque...

En conclusion : je n'ai pas écrit ce pavé (sorry) pour détruire tes projets les uns après les autres, bien au contraire. Je ne saurais que t'encourager à rester motivé et à toujours mieux faire, pour te donner un maximum de chance et te garder le plus de portes ouvertes possible à l'avenir.

Seulement là, dans ce cas précis, les dits projets ne me semblent pas conciliables sur le terrain, dans la "vraie vie"...

Il faudrait accepter de faire, à partir de 18 ans : 11 ans (neurochir) + (disons, pour te laisser le temps de te lasser) 10 ans de pratique neurochir + réorientation/reprise de l'ECNi = 3-4 ans de nouvelle spé urgentiste + 10 ans d'exercice... Dans l'extrême éventualité où ce serait faisaible administrativement/académiquement etc (mais pour avoir été dans le milieu universitaire depuis 7 ans maintenant : je ne le pense pas). Il te faudra donc probablement faire un choix smilies

Tout cela étant dit : quelles réfs as-tu de la pratique de la méd d'urgence ? De la neurochir ? Parfois, on a de sacrées surprises entre ce qu'on imagine/(croit)voire/entend et ce qui se passe réellement jour après jour dans un certain métier...
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 12:28 notnew
Bonjour,

Tout d'abord Marlie merci pour votre pavé qui malgré m'avoir prit au moins 10 minutes à lire, m'a apprit et fais réfléchir sur beaucoup de chose smilies.
Je vous remercie premièrement pour l'information sur la formation de médecine dans l'armée (que je ne suis pas parvenus à obtenir dans l'autre post).
Ensuite de ce qui est de la question de ce post, même si je peine à comprendre certains détails de votre message, j'ai au moins comprit que je n'aurais guère assez d'une vie pour : l'aéronavale, la médecine d'urgence et neurochirurgien.
Malgré tout je veux réellement conservé mon (espéré) passage dans l'aéronavale puis dans la médecine d'urgence (que je trouve tout de même plus intéressant que la neurochirurgie étant donné que l'on peut exercer sur l'ensemble du corps humain).

Je vous remercie encore une fois de votre ENORME investissement.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 13:36 puis édité 2 fois notnew
Bonjour,

Tout d'abord Marlie merci pour votre pavé qui malgré m'avoir prit au moins 10 minutes à lire, m'a apprit et fais réfléchir sur beaucoup de chose smilies.
Je vous remercie premièrement pour l'information sur la formation de médecine dans l'armée (que je ne suis pas parvenus à obtenir dans l'autre post).
Ensuite de ce qui est de la question de ce post, même si je peine à comprendre certains détails de votre message, j'ai au moins comprit que je n'aurais guère assez d'une vie pour : l'aéronavale, la médecine d'urgence et neurochirurgien.
Malgré tout je veux réellement conservé mon (espéré) passage dans l'aéronavale puis dans la médecine d'urgence (que je trouve tout de même plus intéressant que la neurochirurgie étant donné que l'on peut exercer sur l'ensemble du corps humain).

Je vous remercie encore une fois de votre ENORME investissement.

Alors, commençons par le commencement : tutoie-moi stp smilies smilies

Quels détails ont posé problème ? Désolée, par réflexe, j'ai utilisé quelques abréviations, mais je peux ré-expliquer des passages de mon commentaire si besoin, donc n'hésite pas !
Le projet de carrière militaire + méd d'urgence me paraît effectivement beaucoup plus "faisable" dans la mesure où il """"suffira"""" de faire l'ESA, de prendre méd d'urgence et de voir en parallèle la façon d'obtenir l'affectation correspondant au milieu que tu souhaites. Sur ces derniers points, je ne peux pas trop t'aider, mais je te laisse consulter le site de l'ESA ! Il y a également tout un sujet dédié sur ce forum, où tu pourrais trouver des infos.

N'hésite pas si tu veux plus d'informations sur autre chose (mes u2u sont ouverts si besoin) !
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 14:30 notnew
Pourle tutoiement je suis désolé c'est juste que j'ai l'habitude de parler comme ça avec les gens que je ne connais pas.

Ensuite pour les points non compris, c'est juste sur la chronologie des études. Ce sont des choses sur lesquelles je ne me suis pas encore beaucoup renseigné.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 14:41 puis édité 1 fois notnew
Pourle tutoiement je suis désolé c'est juste que j'ai l'habitude de parler comme ça avec les gens que je ne connais pas.

Ensuite pour les points non compris, c'est juste sur la chronologie des études. Ce sont des choses sur lesquelles je ne me suis pas encore beaucoup renseigné.

Je vais reprendre le plus simplement possible :

Après le bac (et quelque soit le bac) :

- PACES (un, deux ou exceptionnellement trois ans)

- DFGSM2 + DFGSM3 = 2 et 3èmes années

Tu peux choisir à ce moment de faire, en plus de tes cours, quelques matières par semestre pour valider sur deux ans UNE année de master, ce qui te permet d'obtenir plus tard (ou en tous cas plus facilement) un poste de chef de clinique à l'hôpital si tu effectues l'année de Master 2 ensuite (qui se fait durant ton internat, en plus de ton travail, sur le même modèle).
Pour rappel, le système universitaire = 3 ans de licence après le bac + deux années de master + minimum 3 années de doctorat (dépendant de ton cursus) = système LMD.

- DFASM 1 + 2 + 3 = 4-5-6èmes années de médecine = l'externat à proprement parler où tu es en alternance CHU/cours à la fac

- À la fin de la 6ème année : ECNi, le concours classant national

- Internat : entre 3 et 5 ans. Le cursus est divisé en semestres que tu fais dans différents services pour t'apprendre la spé choisie.
En parallèle, tu peux préparer ton année de master 2. Il faut aussi faire ta thèse d'exercice (certain(e)s la terminent plus tard, mais idéalement tu fais ça à ce moment-là).

- Après ton internat (voire pendant) : tu peux suivre des "cours supplémentaires" (avant appelés DESC = DES complémentaires de ton DES = ta spé, je ne sais pas si ce nom existe encore - sinon : DU diplômes universitaires) pour te sur-spé. Exemple : un DU d'addictologie si tu fais une spé cardio ou psy (mais bcp d'autres existent !)

Suite à cet internat et si ton choix de carrière c'est rester dans l'hospitalo-universitaire + enseignement, alors en plus de ton master + ta thèse d'exercice tu peux chercher à faire plusieurs choses : une thèse de biologie, passer les concours de profs universitaires (si tu veux jeter un oeil : concours de MCU (maître de conférence universitaire) et, ou HDR si tu souhaites le "grade" au-dessus = Professeur d'Université, PU) etc.

J'espère que ça t'aidera un peu, mais si des choses ne sont toujours pas claires, n'hésite pas. J'ai essayé de couvrir les plus gros principes du cursus médical ici, mais je suis sûre que tu peux trouver énormément d'informations à ce propos sur le forum
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 17:00 notnew
Merci encore pour ton investissement. Je pense déjà avoir beaucoup mieux compris la chronologie des études.
Ensuite j'ai juste une dernière question. Tu dis au début de ton message qu'on commence par les PACES après le Bac et qu'importe le Bac. Je pensais pourtant qu'en étude de médecine, il fallait nécessairement un Bac S ?
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 17:05 notnew
Absolument pas ! Évidemment, les chiffres montrent que ceux qui réussissent sont une majorité de S, mais deux raisons à ça :

- On nous rabâche pendant des années que seuls les S vont en médecine = pas grand monde issu d'autres filières n'essaie
- On obtient tout de même de bonnes bases en S (notamment en chimie + physique) qui aident forcément

Personnellement, j'ai un bac L et même si je suis revenue dans le cursus par passerelle, je n'avais pas été si mal classée pendant ma P1...! Et je suis loin d'être un cas isolé.

Alors oui, le bac S aide mais n'est pas obligatoire. Cela étant dit, je pense que l'accès aux autres cursus (sous réserve d'un bac tout de même ou équivalence, bien sûr) va se compliquer avec la réforme post-bac, dans le sens où une remise à niveau sera beaucoup plus souvent demandée qu'avant pour les non-S. Mais ça ne rendra toujours pas la chose impossible smilies

À partir du moment où tu vas à la fac, n'importe quel bac est accepté (sous conditions) pour (quasiment) n'importe quelle filière.
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 17:16 notnew
Cela me rassure puisque j'hésite encore pas mal entre un Bac S ou un Bac aviation général. Ce dernier me permettrai d'avoir de meilleurs bases en aéronautique mais le Bac S pourrait aussi beaucoup m'aider pour la médecine. J'ai du mal à choisir et j'avais peur d'être contraint de faire un Bac S pour ne pas être obligé de passer un Bac aviation général, puis repasser un Bac S pour pouvoir faire des études de médecine après l'aéronavale.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 17:21 puis édité 2 fois notnew
Je ne connais pas du tout ce bac, c'est un bac professionnel ? Quoiqu'il en soit (et on me corrigera si je me trompe), tu devrais sans problème pouvoir t'inscrire en PACES mais

- +/- une remise à niveau selon la fac demandée et ce qu'elle te dira
- possiblement en passant par autre chose que la plateforme ParcourSup si tu fais ça APRÈS d'autres études - en tous cas, si tu ne sors pas tout juste du bac, tu n'es plus prioritaire pour t'inscrire à la fac, donc tu devras trouver une fac qui accepte les "gens en plus"

Mais à part ces deux situations, je ne pense pas que ce soit un problème pour ton inscription. Enfin, en l'état des choses actuel en tous cas, car avec les réformes on n'est jamais trop sûrs de comment changent les choses

Cela étant dit, je crois que j'ai du mal à comprendre ton projet à la lecture de ce dernier commentaire :
- tu veux être médecin et servir dans l'armée de l'air, ou
- tu veux être ingénieur en aéronautique ?
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 18:04 notnew
Tout d'abord oui, le Bac aviation général est un Bac pro. Ensuite ce que je voudrais faire :
-Pilote de chasse dans l'aéronavale
-Puis quand je serais trop vieux pour ce métier (à partir d'un certain âge généralement légèrement plus qu'une trentaine d'année on ne te laisse plus exercer) me reconvertir en temps que médecin urgentiste en me faisant former par l'armée. De ce que j'ai entendu, sur un autre post c'est la meilleure solution de passer par l'armée. Ensuite je serais obligé de rester quelques années pour servir comme médecin dans l'armée puis à la fin du contrat je retournerais dans le civil.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 18:07 notnew
Tout d'abord oui, le Bac aviation général est un Bac pro. Ensuite ce que je voudrais faire :
-Pilote de chasse dans l'aéronavale
-Puis quand je serais trop vieux pour ce métier (à partir d'un certain âge généralement légèrement plus qu'une trentaine d'année on ne te laisse plus exercer) me reconvertir en temps que médecin urgentiste en me faisant former par l'armée. De ce que j'ai entendu, sur un autre post c'est la meilleure solution de passer par l'armée. Ensuite je serais obligé de rester quelques années pour servir comme médecin dans l'armée puis à la fin du contrat je retournerais dans le civil.

Ha, j'avais pas du tout compris les choses comme ça en fait !

Mais du coup je ne comprends pas bien pourquoi tu voudras te faire former comme médecin dans l'armée dans ce contexte ? Est-ce qu'il existe des équivalences particulières si tu as déjà été militaire, ou une sorte de "passe-droit" qui te permette de t'inscrire en PACES à l'ESA malgré le fait que tu ne sois pas néo-bachelier ? C'est déjà compliqué de ne plus être prioritaire dans les autres facs, alors pour être formé à l'ESA...

Personnellement j'avais compris que tu souhaitais être médecin dès le départ, mais dans l'armée de l'air...
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 18:17 notnew
Enfait j'ai demandé sur un autre post intitulé "est-il possible de faire des études de médecine vers 35 ans" si c'était possible après l'aéronavale de faire des études de médecine. Et on m'avait conseillé de passer par l'armée pour me former comme ça mes études seraient payés et que se serait apparemment mieux pour un "ancien militaire" (puisque si je me fais former dans l'armée je reste militaire) de se reconvertir comme ça.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 23/04/2018 à 18:18 notnew
D'accord ! Je n'ai pas vu l'autre post en question, mais effectivement c'est possible (ils ont un peu le même système dans la gendarmerie, et comme c'est le même corps...)
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
Prot0Val
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 20/04/2018
Posté le 23/04/2018 à 18:29 notnew
Je tiens vraiment à te remercier de ton investissement, grâce à toi (et aux autres) je pense avoir trouvé la solution à mon problème. Et puis si tu n'as plus aucuns conseils où informations à me donner, alors je te souhaite une agréable fin de journée.
Merci encore et peut-être à bientôt sur le forumsmilies
Top
Aller en haut • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter