logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignage : j'ai arrêté médecine à la fin de ma D2.

tetellinnette
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 09/06/2012
Posté le 28/06/2018 à 08:06 notnew
Bonjour, bonjour !

Je me présente, tetellinnette, j'ai lu ce forum depuis ma 3ème, inscrite lors de ma Terminale, rentrée en PACES il y a maintenant 6 ans, je suis passée en P2. Bref... Je rêvais d'être médecin au départ.
J'ai décidé d'ouvrir ce post, parce qu'il y a peu de témoignages de gens qui osent, et que les rares trouvés m'ont aidé à me sentir moins seule dans mon parcours. smilies

J'ai commencé à avoir quelques doutes quant à mon orientation dès la P2 mais rien de bien méchant, en D1 un peu plus suite à un stage aux urgences, mais toujours rien de méchant. J'ai eu quelques soucis de santé qui m'ont fait passé de l'autre côté de la barrière pendant quelques mois. Si cela a accentué l'envie de faire autre chose, j'avais aussi hâte de retrouver ma blouse ... Ambivalence ! J'ai refait une partie de ma D1 l'année suivante, avec toujours des doutes, mais j'ai eu l'occasion de faire plus de stages dont un en MPR pédia et j'ai trouvé ça chouette ! Mes doutes étaient ambivalents car j'étais plutôt bien classée dans ma promo, j'avais accès à des stages réputés "bien", j'aimais plutôt les cours que j'apprenais, j'avais de bons rapports de stages.... Dans tout les cas, quand j'en parlais un peu aux années sup' ou aux internes, la réponse était toujours la même : "Attends l'externat, c'est pas pareil" ou "En périph', c'est différent".

Je suis donc allée en D2, en septembre 2016. Les stages se sont suivis et j'ai déchanté petit à petit... Non, ce n'étais pas juste les urgences que je n'aimais pas... Oui, ça se passait très bien en stage avec les patients, les médecins, les internes, mais il me manquait quelque chose... Plus ça allait, plus je voyais le métier de médecin comme "un manager d'équipe, qui commande et qui ne fait rien de concret auprès du patient" ... et c'était ce côté concret, proche au quotidien qui me manquait, je le savais bien. L'idée de me réorienter faisait son chemin, prof des école m'avait toujours tourné dans la tête..., j'ai pu faire un stage pendant ma D2 dans une école qui m'a confirmé ce désir. J'ai terminé l'année, rencontré mes responsables de la fac, validé ma D2, fait mon stage d'été en pédopsy (et j'ai beaucoup aimé, mais ce n'était pas à ça que je me voyait passé ma vie). En parallèle, j'ai monté ma candidature pour aller en master MEEF l'année suivante, acceptée... J'ai franchi le pas, celui de quitter un truc pour lequel on a sacrifié tant, pour lequel on sait qu'on a un avenir dans une société complexe au niveau du marché du travail mais... je ne me suis pas réinscrite en D3.

Voilà, je vous écris après cette nouvelle année dont je sors heureuse : j'ai eu le concours du CRPE, je serais "maitresse" à la rentrée prochaine !
Je ne regrette en rien mon parcours. Médecine m'aura apporté pleins de choses qui me servent aujourd'hui et m'ont servi pendant cette année : les cours n'ont rien à voir, certes, mais savoir travailler, savoir travailler beaucoup, passer un concours et le stress engendré, la relation avec les adultes, mes stages en pédiatrie et ma relation avec les enfants, mes connaissances sur le développement de l'enfant etc... Et puis, j'y aurais fait surtout de merveilleuses rencontres, qui m'auront soutenue dans mon parcours. smilies

Je rajouterai un truc, c'est que si vous avez des doutes, des questions : parlez-en autour de vous ! Déjà, parce que vous verrez, en fait il y en a plein (enfin on trouve assez facilement des personnes), qui ont arrêté médecine après la PACES... si, si, je vous assure! Et ensuite, personnellement, ma fac a été très bienveillante avec moi à ce sujet, les responsables (si absent qu'il peuvent en avoir l'air), sont vraiment là en cas de soucis.

Bonne journée,
Estelle.
_____
Ways to live forever ...
Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter