logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Médecine ou Pharma

Aller en bas • 18 réponses
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 12/07/2018 à 23:53 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
Je suis ici pour solliciter quelques conseils.
Je suis une néo PACES et j'hésite fortement entre entreprendre des études de médecine et des études de pharmacie. Vous me direz sans doute qu'il faut déjà que j'obtienne le concours avant de penser à la suite, mais je pense que le fait d'avoir un objectif bien fixé est une aide non négligeable à la réussite de cette première année.
Je vais donc vous exposer mes problèmes.
Tout d'abord, au niveau de pharma, la pluridisciplinarité m'attire particulièrement. J'adore l'immunologie, l'hématologie, la chimie... Par-contre, l'abondance de travaux pratiques me rebute un peu. Par ailleurs, au niveau des métiers, seule la biologie médicale m'intéresserait véritablement (j'avoue que la filière industrie reste très floue dans ma tête, je n'arrive pas à comprendre vraiment ce que c'est). On m'a cependant dit que la biologie médicale était très difficile d'accès à l'internat.
Venons-en donc à médecine.
La biologie médicale est aussi accessible via médecine. De ce fait, je voulais savoir s'il n'était pas préférable de passer par médecine pour l'avoir ? Par-contre, les études de médecine me posent un peu plus problème. Comme je l'ai dit, j'adore l'immunologie, j'aime aussi l'embryologie, mais par-contre je ne suis pas très friande de l'anatomie. Etudier l'appareil qu'est le cœur ne me plaît pas forcément... J'ai également très peur des dissections. Et j'ai l'impression que les 3/4 des matières en médecine se résument à de l'anatomie ! Mais en même temps, le contact direct en médecine avec les patients me plaît. Et puis, dans le cas où la biologie ne m'intéresserait plus tellement, j'aurai toujours beaucoup d'autres choix de spécialités très intéressantes. Et puis la stabilité de l'emploi est (de ce que j'ai entendu) plus présente en médecine.
Il y a un dernier facteur à prendre en compte : la distance. Je suis située à 20 minutes en bus de la fac de médecine. Par-contre, 1h30 de trajet s'impose pour la fac de pharmacie et je ne pense pas que je puisse prendre un logement...

Alors voilà, j'aimerais avoir vos avis quant à ma situation. L'anatomie est-elle omniprésente en médecine ? La peur de la dissection est-elle un frein ? Que me conseilleriez-vous ?
Top
Lasilix
Interne

Messages : 91
Enregistré : 17/09/2015
Posté le 14/07/2018 à 16:19 notnew
Ton message parle de lui-même : fais médecine. Mais sache que c'est plus difficile à avoir que pharma.

Il y aura plus de travail, non seulement en PACES mais aussi après. Et si seule la biologie t'intéresse, ça te prendra plus de temps : d'abord il te faudra peut-être redoubler ta PACES (alors que pharma est plus jouable en primant), puis tu auras 6 années d'études difficiles avec stages tous les matins + gardes ; contre 5 en pharma (mais si tu veux bio il te faudra peut-être passer 2 fois le concours de l'internat).

La dissection, c'est tout à fait accessoire. Je n'ai jamais vu d'étudiant en médecine traumatisé par ça. Les gens qui donnent leur corps à la science sont rares, il ne doit pas y avoir dix mille TPs.
Top
Passerelleyes
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 14/07/2018 à 18:33 puis édité 1 fois notnew
Salut je viens de pharma et j’ai changé pour médecine. Ayant echoué en PACES j’ai pris pharma par dépit en me disant que j’allais faire biomed. Sache que biomed est très difficile à avoir en pharma (j’avais des résultats très justes en pharma donc je ne pense pas que j’aurais eu biomed) car ce sont les meilleures places alors qu’en médecine si tu réussis ta PACES, certes les années qui suivent semblent difficiles (je n’y suis pas encore) mais aux ECN tu n’auras pas besoin d’être parmi les meilleurs pour avoir biomed, en fait renseigne toi sur les classements des étudiants reçus en biomed dans ces 2 filières, tu verras c’est très différent. Passer par médecine c’est un peu plus long et difficile au début mais quasi garanti smilies Puis vu la distance par rapport à ton logement y a pas d’hésitations smilies Pour ce qui est de l’anatomie tu devras bien l’étudier mais sache qu’en pharma il y a beaucoup de chimie et la très grande majorité n’aime pas, mais ça ne veut pas dire qu’on rate systématiquement smilies
Top
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 24/07/2018 à 08:33 notnew
Ton message parle de lui-même : fais médecine. Mais sache que c'est plus difficile à avoir que pharma.

Il y aura plus de travail, non seulement en PACES mais aussi après. Et si seule la biologie t'intéresse, ça te prendra plus de temps : d'abord il te faudra peut-être redoubler ta PACES (alors que pharma est plus jouable en primant), puis tu auras 6 années d'études difficiles avec stages tous les matins + gardes ; contre 5 en pharma (mais si tu veux bio il te faudra peut-être passer 2 fois le concours de l'internat).

La dissection, c'est tout à fait accessoire. Je n'ai jamais vu d'étudiant en médecine traumatisé par ça. Les gens qui donnent leur corps à la science sont rares, il ne doit pas y avoir dix mille TPs.

Merci pour ta réponse ! Alors oui, je sais que médecine est beaucoup plus difficile d'accès, mais ton message me donne vraiment beaucoup de motivation pour faire de mon mieux !
Concernant le travail, j'ai toujours été bosseuse et j'ai toujours voué une grande importance aux études, alors ça ne me dérange pas de travailler beaucoup tant que je peux garder quelques petits loisirs de temps en temps (je parle pour l'après paces lol) !
Top
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 24/07/2018 à 08:36 notnew
Salut je viens de pharma et j’ai changé pour médecine. Ayant echoué en PACES j’ai pris pharma par dépit en me disant que j’allais faire biomed. Sache que biomed est très difficile à avoir en pharma (j’avais des résultats très justes en pharma donc je ne pense pas que j’aurais eu biomed) car ce sont les meilleures places alors qu’en médecine si tu réussis ta PACES, certes les années qui suivent semblent difficiles (je n’y suis pas encore) mais aux ECN tu n’auras pas besoin d’être parmi les meilleurs pour avoir biomed, en fait renseigne toi sur les classements des étudiants reçus en biomed dans ces 2 filières, tu verras c’est très différent. Passer par médecine c’est un peu plus long et difficile au début mais quasi garanti smilies Puis vu la distance par rapport à ton logement y a pas d’hésitations smilies Pour ce qui est de l’anatomie tu devras bien l’étudier mais sache qu’en pharma il y a beaucoup de chimie et la très grande majorité n’aime pas, mais ça ne veut pas dire qu’on rate systématiquement smilies

Merci pour ta réponse ! Oui, voilà, je me dis que si je rate l'internat je vais être un peu prise de court... En soit, les autres spécialités de pharmacie ne me rebutent pas non plus mais je ne veux pas les idéaliser. Par exemple, l'officine en soit ça a l'air intéressant mais pour avoir fait un stage là-bas, j'ai bien vu qu'il y avait énormément de moments d'ennui pour moi comme pour la pharmacienne...

Sinon concernant les ECN, maintenant qu'il y a eu la réforme de Macron, n'y a-t-il pas des risques que la bio médicale soit de nouveau très difficile d'accès ?
Top
Passerelleyes
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 25/07/2018 à 01:07 notnew
Le jour où les pharma seront prioritaires dans un domaine de la santé est loin. Vise médecine, au pire tu auras pharma. C’est une triste réalité mais réelle pour la majorité des étudiants en pharmacie. Donc réussi ces 2 concours et tu choisiras smilies Mais juste en visant médecine, sache tu auras pharma smilies
Top
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 25/07/2018 à 08:28 notnew
Le jour où les pharma seront prioritaires dans un domaine de la santé est loin. Vise médecine, au pire tu auras pharma. C’est une triste réalité mais réelle pour la majorité des étudiants en pharmacie. Donc réussi ces 2 concours et tu choisiras smilies Mais juste en visant médecine, sache tu auras pharma smilies

Ben je vais faire ça alors, autant viser le plus haut possible comme tu dis smilies Merci beaucoup !
Top
turbineur
Doyen

Messages : 580
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 27/07/2018 à 15:02 notnew
Le jour où les pharma seront prioritaires dans un domaine de la santé est loin

C'est quand même totalement faux. C'est comme si je disais que les médecines sont prioritaire sur les dentaires pour faire de la chirurgie orale.

Les pharma seront prioritaires sur tout ce qui touche aux médicaments (galénique, cinétique, tous ces trucs là quoi, je suis pas un expert).

Asuna il faut avant tout choisir ce que tu préfères comme débouchés, comme métier. Si c'est médecine, prends médecine, si c'est pharma, prends pharma, si c'est dentaire, prends dentaire.

Les histoires de plus difficile ou moins difficile, c'est pipeau : j'ai connu une époque où c'était beaucoup plus difficile d'avoir dentaire que médecine. J'ai aussi connu une époque où c'était plus difficile d'être admis en biologie médicale qu'en chirurgie à l'internat de médecine, et c'était il y a moins de 10 ans. Donc impossible de prédire si dans 10 ans ce sera plus dur ou plus facile d'avoir pharma, dentaire, médecine ou autre en PACES.
Top
Passerelleyes
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 27/07/2018 à 18:11 puis édité 1 fois notnew
l’époque où avoir pharma était plus difficile que médecine n’a jamais existé. Avant PACES il semblerait que c’était 2 concours séparés dans le temps et qu’en général ceux qui avaient tenté et raté 2 fois la première année de médecine pouvaient alors tenter 2 fois de plus la première année de pharma. Même si du coup c’est valable dans l’autre sens cela m’étonnerait que cela ait pu arriver. Donc dans 10 ans ça ne devrait pas beaucoup changer smilies Dans ma promo de pharma quasi personne n’avait réussi médecine (à part quelques primants qui voulaient pharma) alors qu’en médecine la majorité a été admise au 2 concours. Les choses changent tellement vite que le choix de la sécurité est plus rassurant, je ne suis pas encore rentré en médecine (trop hâte) mais rien que de savoir que je suis enfin en médecine me rassure pour mon avenir, ne pas avoir la spé souhaitée est moins stressant que de ne pas savoir comment allait évoluer ma branche, sachant que ça parlait beaucoup sans rien bouger hélas.
Top
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 27/07/2018 à 19:59 notnew


Asuna il faut avant tout choisir ce que tu préfères comme débouchés, comme métier. Si c'est médecine, prends médecine, si c'est pharma, prends pharma, si c'est dentaire, prends dentaire.

Les histoires de plus difficile ou moins difficile, c'est pipeau : j'ai connu une époque où c'était beaucoup plus difficile d'avoir dentaire que médecine. J'ai aussi connu une époque où c'était plus difficile d'être admis en biologie médicale qu'en chirurgie à l'internat de médecine, et c'était il y a moins de 10 ans. Donc impossible de prédire si dans 10 ans ce sera plus dur ou plus facile d'avoir pharma, dentaire, médecine ou autre en PACES.

Le problème, c'est que je trouve que nous ne sommes pas assez sensibilisés aux métiers de la santé et du coup je n'arrive pas à savoir si je me vois davantage en médecine ou en pharma. Clairement, la bio médicale a l'air de me plaire tout autant que les maladies infectieuses et tropicales me plaisent. Maintenant, le problème, c'est qu'en médecine comme en pharma, le concours de l'internat est très sélectif. Du coup, j'ai peur de me lancer dans des études pour au final ne pas réussir à obtenir une spé que j'aime. C'est pour cela que je me dis qu'en médecine, j'ai davantage de spé très variées, bien que je sache qu'il existe aussi beaucoup de métiers que j'adorerais en pharma. Mais pour la pharma, on me dit souvent que la stabilité de l'emploi est moindre, que le taux de chômage est plus élevé... j'avoue que ça me fait peur lol
Top
Passerelleyes
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 27/07/2018 à 20:17 puis édité 1 fois notnew
Oui en pharma il y a beaucoup de métiers que je connaissais pas. Mais je me suis inscrit en PACES que pour médecine. Et quand j’ai eu pharma je me suis dit que j’allais peut être trouver quelque chose qui me plait. Et y a vraiment beaucoup de filières c’est vrai mais pour avoir une filière c’est pas comme en médecine, faut connaître les options, les profs, les écoles adaptées etc, l’idéal aurait été de le savoir dès le lycée, mais aller en pharma sans savoir où on met les pieds c’est dangereux, je sais que c’est de ma faute mais c’est aussi pour ça que je me suis dit qu’en médecine je serais mieux... Il y a tellement de pub que c’est brouillon. En médecine, c’est moins hasardeux. Mais ce n’est que mon avis. Du coup en médecine tropicale existe en pharma ? Infectiologue existe aussi en pharma ? Choisi la spé qui te permet d’optimiser une de celle que tu préfères tout simplement.
Top
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 27/07/2018 à 20:41 notnew
Oui en pharma il y a beaucoup de métiers que je connaissais pas. Mais je me suis inscrit en PACES que pour médecine. Et quand j’ai eu pharma je me suis dit que j’allais peut être trouver quelque chose qui me plait. Et y a vraiment beaucoup de filières c’est vrai mais pour avoir une filière c’est pas comme en médecine, faut connaître les options, les profs, les écoles adaptées etc, l’idéal aurait été de le savoir dès le lycée, mais aller en pharma sans savoir où on met les pieds c’est dangereux, je sais que c’est de ma faute mais c’est aussi pour ça que je me suis dit qu’en médecine je serais mieux... Il y a tellement de pub que c’est brouillon. En médecine, c’est moins hasardeux. Mais ce n’est que mon avis. Du coup en médecine tropicale existe en pharma ? Infectiologue existe aussi en pharma ? Choisi la spé qui te permet d’optimiser une de celle que tu préfères tout simplement.

Quand je parlais des maladies infectieuses je parlais pour médecine haha, mais sinon oui je vois ce que tu veux dire ! Merci ^^
Top
turbineur
Doyen

Messages : 580
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 29/07/2018 à 03:28 puis édité 1 fois notnew
Les choses changent tellement vite que le choix de la sécurité est plus rassurant, je ne suis pas encore rentré en médecine (trop hâte) mais rien que de savoir que je suis enfin en médecine me rassure pour mon avenir, ne pas avoir la spé souhaitée est moins stressant que de ne pas savoir comment allait évoluer ma branche, sachant que ça parlait beaucoup sans rien bouger hélas.

Les nouvelles infirmières avancées qui vont avoir le droit de faire de la médecine générale, l'intelligence artificielle qui fait de meilleurs diagnostics que les radiologues ou dermatologues humain... La sécurité n'existe pas. Il faut toujours se remettre en question et faire évoluer son métier avec son temps, sinon tu meurs. C'est valable aussi pour les médecins. Et pour n'importe quel autre métier c'est pareil.
Top
Passerelleyes
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 03/07/2018
Posté le 29/07/2018 à 16:00 puis édité 1 fois notnew
La sécurité n’existe pas mais pharma était la grande inconnue. Je préfère juste me rassurer en médecine, de toute manière il n’y aura plus d’ECN. Comme la majorité des étudiants aussi si elle a le choix il est plus probable qu’elle s’epanouisse plus en médecine au risque de changer pour pharma si ca ne lui plait pas (par ailleurs le droits au remords dans ce sens est tres rare sachant qu’ils sont très nombreux à avoir réussi pharma aussi, donc faut pas trop se poser de questions). Si elle va en pharma, il faudra cartonner et si ca ne lui plait pas il faudra cartonner quand même parce que la passerelle est trop aléatoire dans ce sens. Rater radio aux ECN et finir en médecine générale est moins dramatique et inquietant (et plus probable aussi) que rater biomed en pharma et se retrouver en officine. En gros si tu vas en pharma il faudra que tu sois sure de toi.
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 01/08/2018 à 16:41 notnew
Énormément de raccourcis et de généralités sur ce fil, quand même...

Je me permets néanmoins de rebondir sur ce qui m'a le plus perturbée à la lecture : "de toute manière il n’y aura plus d’ECN"

C'est faux, et archi-faux, il suffit de passer deux secondes sur un communiqué de l'ANEMF pour le savoir : l'ECNi existera toujours, c'est simplement qu'il ne sera plus seul déterminant du choix de spé et du lieu d'internat des externes à compter de la promo 2019. Mais il existera bel et bien encore un bon moment.
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
turbineur
Doyen

Messages : 580
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 13/08/2018 à 18:45 notnew
Rater radio aux ECN et finir en médecine générale est moins dramatique et inquietant (et plus probable aussi) que rater biomed en pharma et se retrouver en officine.

Tu confonds 2 choses : si t'aime la médecine, le diagnostic, la clinique, et tout ça, oui c'est plus cool de se retrouver en médecine générale qu'en officine.

Maintenant niveau avenir professionnel c'est pas moins bien, c'est différent. Les pharmaciens des officines ont des moyens financiers pour embaucher que n'ont pas les généralistes par exemple. Et c'est plus axé sur les médicaments forcément, quand on n'aime pas trop ça (comme moi) c'est pas top.

J'ai vu une brochure qui décrivait plus de 200 métiers différents en pharmacie, c'est un peu comme médecine ou ingénieur les débouchés sont vastes (contrairement à dentaire où les débouchés sont limités, mais au moins tu sais dans quoi tu t'engages dès le début, ça a ses avantages et ses inconvénients).
Top
Asuna
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 12/07/2018
Posté le 14/08/2018 à 18:02 puis édité 2 fois notnew
Rater radio aux ECN et finir en médecine générale est moins dramatique et inquietant (et plus probable aussi) que rater biomed en pharma et se retrouver en officine.

Tu confonds 2 choses : si t'aime la médecine, le diagnostic, la clinique, et tout ça, oui c'est plus cool de se retrouver en médecine générale qu'en officine.

Maintenant niveau avenir professionnel c'est pas moins bien, c'est différent. Les pharmaciens des officines ont des moyens financiers pour embaucher que n'ont pas les généralistes par exemple. Et c'est plus axé sur les médicaments forcément, quand on n'aime pas trop ça (comme moi) c'est pas top.

J'ai vu une brochure qui décrivait plus de 200 métiers différents en pharmacie, c'est un peu comme médecine ou ingénieur les débouchés sont vastes (contrairement à dentaire où les débouchés sont limités, mais au moins tu sais dans quoi tu t'engages dès le début, ça a ses avantages et ses inconvénients).

Concernant les débouchées, j'ai conscience qu'ils sont très vastes dans le secteur de la pharmacie (on peut même déboucher sur du cosmétique). Maintenant, même si les études de pharma m'intéressent beaucoup par leurs matières, j'ai l'impression que les spécialités de médecine sont beaucoup plus diversifiées (endocrino, bio med, maladies infectieuses...etc). Le hic, ça reste les études quoi... Je suis très intéressée par certaines matières (immuno, hemato, sémio, le diagnostic me paraît comme un jeu à résoudre ça a l'air grave intéressant) mais bouffer de l'anatomie ça risque d'être difficile lorsqu'on n'aime pas forcément ça... :/

Après y a un point que j'ai oublié de mentionner. Est-ce que c'est possible de voyager en médecine ? Je sais qu'en pharma, des perspectives erasmus sont possibles, mais en médecine j'en ai jamais entendu parler... Je vais pas vous mentir, j'ai juste peur des rumeurs comme quoi "faire médecine c'est gâcher sa jeunesse" ...
Top
Marlie
Doyenne (espèce rare)

Messages : 463
Enregistré : 28/06/2016
Posté le 26/08/2018 à 15:55 puis édité 1 fois notnew
On ne "bouffe" pas plus que ça de l'anat en médecine... Forcément, t'as un peu d'anat descriptive et fonctionnelle quand t'abordes une matière (histoire de savoir un minimum de quoi on parle), mais c'est revu ou mentionné assez régulièrement pour que tu puisses retenir tout ça sans y passer ta vie (et heureusement). On est loin de ce qu'on peut faire en kiné, par exemple...

Il est de plus possible de participer à des programmes Erasmus+ (ou autre selon partenariats de ta fac) en médecine, mais il y a en général des conditions (y aller sur certaines années, prendre des cours obligatoires pour avoir un programme correspondant etc) - comme pour quasi toutes les autres filières, en fait ! Tu as aussi le dispositif IFMSA, en plus...
_____
Admise Passerelle DFGSM2 2017 à Poitiers
Top
zen²
Ministre de la Santé

Messages : 917
Enregistré : 28/09/2007
Posté le 05/09/2018 à 15:25 puis édité 1 fois notnew
Et bien ! Il y a quand même de sacré énormités dans ce fil !
Ce n'est pas surprenant mais aussi un peu triste, d'autant plus venant d'un jeune étudiant en médecine qui ne connait pas réellement ni les métier de médecine et apparemment encore moins ceux de pharmacie !

Il y a un gros biais dans ce choix, celui d'une sorte de pression sociale ou d'image. Il est clair qu'un médecin et les études de médecine sont bien mieux perçues que celles de pharmacie ... elles sont aussi plus médiatisées et connues. Elles attirent donc plus.
Mais c'est quand même triste, aujourd'hui, de lire "vise plus haut" ... "vise médecine, au pire tu auras pharma" ... La question n'est pas de faire le plus, le mieux, le plus gros salaire mais ce qui te plait ... Tu es encore jeune, mais je te promet que ton discours changera le jour où tu commencera réellement à travailler.

Ton choix est difficile et forcement influencé et encore plus biaisé quand certaines personnes viennent donner un avis totalement subjectif. Et c'est toujours difficile de se projeter.

La réalité d'une profession est parfois très éloignée d'une simple matière. Ok, tu peux aimer l'embryo, l'immunologie mais quand bien même tu te spécialises dans ce domaine, ta pratique professionnelle sera totalement différente. Personnellement il y a des matières que j'adorais durant mes études, et aujourd'hui le pratique professionnelle ne m'intéresse pas.

En effet en pharma tu as un panel de métiers assez important à tel point qu'une grande majorité des diplômés feront des métiers totalement différents : de la carrière de ville, avec un rôle de professionnel de santé de terrain en apportant un conseil ... de la carrière industrielle très vaste (marketing, réglementaire, qualité, production, vigilance) ... carrière hospitalière (production, gestion du médicament, pharmacie clinique mais aussi hémato, immuno, pharmaco, toxico). En effet si tu vises uniquement biomed, en pharma c'est compliqué car peu de place et assez strict, le concours de l'internat en pharma est assez compliqué car très complet (ça se rapproche plus d'une P1 bis en mode plus hardcore).
Concernant la durée/difficulté des études, on se trompe souvent sur pharmacie et généralement par ignorance : tu as une P1 commune puis les 2/3/4e année sont clairement plus light que médecine. Le concours de l'internat est un gros morceau avec une sélection : 40% des candidats iront en pharmacie hospitalière et 10% en bio ... les 50% ne prendront pas une spé par défaut ils n'auront tout simplement rien. Et ensuite l'internat est équivalent en durée avec médecine, les gardes plus cool, mais en pharma personne ne t'offrira un poste sur un plateau donc il faudra continuer à faire ta place et te spécialiser : DU, M2, publication. On ne le sait que peut souvent, mais beaucoup d'interne en pharmacie, indépendamment de leur activité, ont des cursus et CV bien plus riches que leurs homologues médecins smilies (il n'est pas rare, par exemple, de trouver de jeune pharmaciens, fraîchement diplômés avec DES master, des du, et plusieurs publi internationales).

Concernant les spé de médecine, je laisse les médecins répondre, mais je pense que penser qu'il n'y a pas d'importance de louper une spé pour en avoir une autre par défaut est une belle erreur. A mon avis il y a une belle idéalisation du métier de médecin par notre jeune auteur du fil ...
Au final c'est du pareil au même, si tu vas en médecine pour faire une spécialisation et que tu ne l'as pas, faire med' G quand tu voulais faire chir c'est comme officine quand tu voulais faire bio...

Bref, bon courage à toi.
Top
Aller en haut • 18 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter