logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Peut on faire de la recherche quand on choisit la médecine générale ?

Aller en bas • 7 réponses
Nalla
Interne

Messages : 116
Enregistré : 19/10/2017
Posté le 06/11/2018 à 22:24 notnew
Bonsoir,
tout est dans le titre
Merci !
Top
KineUP
Chef des sévices

Messages : 365
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 08/11/2018 à 17:13 notnew
Bonsoir,
tout est dans le titre
Merci !

oui.
Soit en faisant un cursus classique pour la recherche (PhD, doctorat en sciences donc, en plus de la thèse de médecine générale); soit en participant à des projets de recherche en tant qu'intervenant.
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2 à Paris XIII
Top
Nalla
Interne

Messages : 116
Enregistré : 19/10/2017
Posté le 10/11/2018 à 06:50 notnew
Bonsoir,
tout est dans le titre
Merci !

oui.
Soit en faisant un cursus classique pour la recherche (PhD, doctorat en sciences donc, en plus de la thèse de médecine générale); soit en participant à des projets de recherche en tant qu'intervenant.


D'accord, merci pour ta réponse KineUP ! Et je suppose que pour la pédiatrie ça marche de la même façon ?
Top
KineUP
Chef des sévices

Messages : 365
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 10/11/2018 à 11:10 notnew
Bonsoir,
tout est dans le titre
Merci !

oui.
Soit en faisant un cursus classique pour la recherche (PhD, doctorat en sciences donc, en plus de la thèse de médecine générale); soit en participant à des projets de recherche en tant qu'intervenant.


D'accord, merci pour ta réponse KineUP ! Et je suppose que pour la pédiatrie ça marche de la même façon ?

ça marche de la même façon pour tous les domaines. Par exemple, je n'ai pas encore de PhD, mais ça fait 6 ans que je fais de la recherche en neuropédiatrie en tant que kiné et ensuite ingénieur. ça n'a jamais été une limite.
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2 à Paris XIII
Top
Nalla
Interne

Messages : 116
Enregistré : 19/10/2017
Posté le 10/11/2018 à 16:02 notnew
Bonsoir,
tout est dans le titre
Merci !

oui.
Soit en faisant un cursus classique pour la recherche (PhD, doctorat en sciences donc, en plus de la thèse de médecine générale); soit en participant à des projets de recherche en tant qu'intervenant.


D'accord, merci pour ta réponse KineUP ! Et je suppose que pour la pédiatrie ça marche de la même façon ?

ça marche de la même façon pour tous les domaines. Par exemple, je n'ai pas encore de PhD, mais ça fait 6 ans que je fais de la recherche en neuropédiatrie en tant que kiné et ensuite ingénieur. ça n'a jamais été une limite.

Ah oui, je ne pensais pas que c'était aussi "libre", c'est bon à savoir, en tout cas merci pour toutes ces infos !
Top
Rayabox
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 15/06/2008
Posté le 20/11/2018 à 21:35 notnew
Salut,

Oui je confirme que c'est possible même si peu de MG choisissent cette voie. Me concernant je suis médecin généraliste, j'ai effectué un M2 recherche pendant mon internat et je réalise actuellement une thèse de Science à temps plein dans un laboratoire de l'INSERM.

Voila,
A plus smilies
Top
Nalla
Interne

Messages : 116
Enregistré : 19/10/2017
Posté le 21/11/2018 à 07:54 notnew
Salut,

Oui je confirme que c'est possible même si peu de MG choisissent cette voie. Me concernant je suis médecin généraliste, j'ai effectué un M2 recherche pendant mon internat et je réalise actuellement une thèse de Science à temps plein dans un laboratoire de l'INSERM.

Voila,
A plus smilies

Salut Rayabox, merci pour ton témoignage !
Du coup j'ai une petite question: est ce qu'il est possible d'avoir à la fois une activité de recherche dans le public: INSERM/CHU (et pourquoi pas d'enseignement) et une activité de consultation en cabinet libéral ? Ou est-ce que le fait de faire de la recherche implique forcément de travailler à l'hôpital ?
Top
Rayabox
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 15/06/2008
Posté le 23/11/2018 à 11:07 puis édité 3 fois notnew
Salut,

D'expérience je n'ai jamais rencontré de médecin hospitalier qui arrivait vraiment à se dégager du temps pour effectuer un travail de recherche en laboratoire (je ne parle pas de recherche clinique biensur) car les activités cliniques sont toujours très chronophages et lorsqu'on aime la science fondamentale ça devient vite frustrant d'être cantonné au rôle de "clinicien associé à l'équipe de recherche" mais qui au final ne fait pas grand chose. C'est pour cette raison que je n'ai pas choisi la voie classique hospitalo-universitaire. L'avantage de la MG (pour l'instant) c'est que j'ai toujours été totalement libre de choisir mon laboratoire de M2 et mon laboratoire de thèse, mais l'inconvénient c'est que tu dois te débrouiller tout seul (tu n'as pas un PU-PH qui va te prendre par la main pour t'obtenir des bourses de recherche et un laboratoire d'accueil). Par exemple, pour le financement du M2 j'ai effectué des remplacements (pas de bourse) et pour la thèse de Science j'ai obtenu une bourse universitaire sur concours.

Par la suite, il est théoriquement possible de faire du libéral et de bosser à temps partiel dans une équipe de recherche mais en pratique je suis pas certain que ce soit simple car les crédits pour payer les gens sont toujours très limités.

Il existe aussi une filière universitaire de médecine générale qui te permet plus facilement d'associer les deux + l'enseignement (on m'a laissé entendre que oui on pouvait bosser dans un labo avec cette voie mais comme personne ne le fait pour l'instant je demande à voir, en effet la filière universitaire de MG est récente et la plupart des MG n'ont pas d'intérêt, à tort je pense, pour la recherche en labo). Je pense cependant que pour un MG qui veut faire de la recherche en France ça reste la meilleure solution et il ne tient qu'à nous de faire évoluer la filière.

Enfin, comme la recherche biomédicale en France souffre d'un sous-financement chronique (et finalement quelque soit l'endroit où tu bosses c'est surtout ce qui est publié à l'étranger qui compte :p) tu as aussi la possibilité de t'expatrier pour faire être chercheur post-doctorant pendant quelques années puis revenir t'installer comme MG en France quand tu en auras assez !

En résumé : MG = liberté, mais la liberté c'est pas la facilité ! (mais de toute façon la recherche c'est beaucoup plus galère que la médecine sur le long terme)

Voila !
A bientôt en recherche j'espère :p
Top
Aller en haut • 7 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Emanuel Loeb, président de Jeunes Médecins : « Prendre le pouls de la communauté des jeunes médecins » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter