logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Les médecines parallèles: Votre avis!?

Aller en bas • 70 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
OstéO
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 27/09/2003
Posté le 24/02/2004 à 23:18 notnew
Tonio ta notion de pathologie me laisse perplexe...
;)
Pour moi il y a les pathologies ORGANIQUES (ce qu'on n'a pas la pretention de guerrir lol smilies On te les laisse volontié!!)
Et les pathologies fonctionnelles (Truc bateau comme un spasme musculaire qui va comprimer un nerf donnant douleur irradiante etc...) Et ca ,ca nous interresse plus!
Apres je pense que la Medecine et les "médecines paralléles" sont tte les 2 confronté au pathologie psychosomatique! (entrainanant des dysfonction organiques et/ou fonctionnelles...)c'est a chacun de nous de les deceler!
Top
HinO
Chef des sévices

Messages : 332
Enregistré : 26/11/2003
Posté le 24/02/2004 à 23:36 notnew
j'ai une méningite bactérienne je VEUX du CLAFORAN smilies !!!

bah oui peut etre mais quand on est allergique on fait koi hein? G dja eu une méningite bacté, on m'a donné du claforan et g eu des plakes rouges sur les mains, réaction allergique apparement...

un peu étonné de voir ce genre de post !?!
la médecine on la veut vite, on la consomme mais c'est pas pizza hut ..
t'es guérie et tu trouves le moyen de "gueuler"
en tout cas pauvre petit p1 que je suis aujourd'hui je pense pas que ton morceau de sucre t'aurait sauvé ...
et je suppose qu'il doit exister d'autres thérapeutiques pharmacologiquement actives pour guérir une méningite ..

[Edité le 24/02/04 par HinO]
_____
zzZ
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 25/02/2004 à 15:22 notnew
Effectivement, ils existent d'autres classes d'antibiotiques... on va pas faire un cours ici smilies ni donner des conseils médicaux comme il est préciser sur la première page de Remede

Avertissement aux visiteurs - Informations aux membres
Aucune suite ne sera donnée aux messages demandant un diagnostic ou une conduite à tenir face à certains symptômes. En cas de problème, consulter un médecin est la seule attitude à adopter. Pour toute aide ou assistance complémentaire en cas de maladie grave et/ou rare, renseignez vous auprès de votre médecin et des associations de malades.
Top
tonio
Chef de pique-nique

Messages : 162
Enregistré : 30/07/2001
Posté le 25/02/2004 à 21:57 notnew
moi ce qui me laisse perplexe c'est de croire que les maladies fonctionnelles (du style spasme musculaire justement) ne sont pas d'origine psychique (donc lié au stress pris dans sa notion générale)
je pense que l'efficacité (que je pense réelle !)retrouvée dans les thérapies paralleles trouve son fondement avant tout dans le sentiment de prise en charge globale de leur corps qu'éprouvent les patients: quelqu'un les écoute, les comprend et leur propose des solutions (naturelle qui plus est !)
en fait les medecines paralleles font une prise en charge psychologique des patients, souvent elles leur permettent de comprendre leur corps (grace au toucher, à la relaxation ou autre) et c'est ça qui explique que ça marche dans certains cas !
Top
OstéO
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 27/09/2003
Posté le 25/02/2004 à 22:54 notnew
Ok ok smilies
Donc si je comprend bien...Un patient qui viendrait en cabinet suite a un AVP et qui presenterait des lesions typiques fonctionnelles (je reste ds le fonctionnel!) ,pour toi elle serait d'origine psychique??
Pour moi nous sommes tout les deux confronté aux pathologies psychiques! (ne va pas me dire que le psychique n'entrainera pas des pathologies oraganiques!sinan je reviens pus sur ce forum smilies lol
Et comme je le disais c'est a nous de les déceler...et orienter le patient vers d'autre professionnelles dont c'est le metier!(t'auras beau le traiter...Ca le soulagera peut etre mais tu ne soignera pas la cause!!)

Bon j'aimerais avoir d'autre avis parceque ca me choc un peu de lire que ttes les pathologies fonctionnelles sont d'origine psychiques!!
Top
mpp
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 28/11/2003
Posté le 26/02/2004 à 16:03 notnew
Le fond du pb n est pas la.

Que veut dire La médecine et les médecines paralleles. C est non seulement sclerosant mais en plus méprisant vis a vis de tas de soignants et soignés.

Personne n a jamais pretendu traitée une meningite bacterienne avec de l homeo ou autres. On est (pour la plupart) avant tout des medecins et on doit rester tel quel.

Primum non nocere. A mediter

Pour ce qui concerne plus precisement l homeo ou l osteo je rapelle qu elle sont enseignées en faculte et beneficie d un DIU, qui est censé etre la reconnaissance universitaire o_O.

Ensuite pour les marseillais extremement bien introduit je leur conseille de faire un tour a paoli calmette ou a été mené une etude homeo versus zophren et dont les resultats sont fort surprentant smilies. l etude ne devrait jamais sortir en publication smilies.



Top
Melliberty
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 26/02/2004 à 19:28 notnew
Coucou!!
j pense qu on ne peut pas comparer médecine allopathique avec homéopathie et ostéopathie..
J suis en ostéo ( pas médecine désolée) et on ne traite pas les memes choses, on est pas dans le meme domaine..
Il y a des patients qu on enverra chez le médecin, ou un spécialiste car on ne peut pas tout guérir! On connait nos limites... nous ne sommes pas des concurrents, mais j dirai qu on se complete...
voila..
_____
"Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d eux, ils en diraient bien d avantage."
Sacha Guitry
Top
vidad
Externus-minus

Messages : 38
Enregistré : 08/11/2003
Posté le 26/02/2004 à 19:36 notnew
il n est pas necessaire de revenir sur lenseignement de l osteo,plusieurs post ont traiter du sujet et certain de sintervenant n ont pas donner suite a leurs arguments ...l osteo est avant tout un concept MECANISTE et il est difficile de dissocier le physique du psychisme puisque cesont des informations neurologiques.Bien sur que l attention portee au patiebt est primordiale car on s interresse a CE patient.je crois ,tonio que tu ne connais pas l osteopathie mais tu as raison ;il est plus facile de mettre la poussiere sous le tapis quand on a pas de pelle pour la ramasser(ca sera ma citation ...)meditons sur cette metaphore..
Top
Grephil
Chef des sévices

Messages : 428
Enregistré : 23/06/2003
Posté le 26/02/2004 à 19:41 notnew
Il est évident que quelqu'un qui a fait une chute d'une échelle et qui s'est fait une fracture ouverte du tibia, on va pas lui dire de prendre de l'homéopathie et de revenir dans deux semaines...

Par contre, certaines pathologies traitées à grands coups d'antibiothérapie, de rayonnements X, Y ou Z, leurs causes ne sont bien souvent pas organiques, elles sont psychiques ce qui se répercutent sur leur organisme sous des manifestations physiques justement qui elles peuvent etre traitées par des thérapeutiques moins sévères, moins couteuses....

Mais bon ca rendrait les patients plus responsables d'eux-mêmes, et ce n'est quand ^même pas leur faute ce qu'il leur arrive (ironie...)
_____
"Tout homme commet des erreurs, l'homme fort est celui qui ne commet jamais deux fois la même"

"je prefere etre une idiote qui s'assume qu'une con qui s'ignore" SARANAT
Top
tonio
Chef de pique-nique

Messages : 162
Enregistré : 30/07/2001
Posté le 27/02/2004 à 22:30 notnew
belle citation ! mais franchement je ne sais pas à qui elle s'adresse ! personnellement je n'ai aucune poussiere à mettre sous les tapis, je pratique dans une spécialité non concernée par les medecines paralleles et contrairement à vous je n'ai pas à prouver mon utilité à la société ni à élaborer des théories plus ou moins bancale pour l'expliquer !
l'ostéopathie et la chiropractie (qui sont différente je sais !) je ne les connais que comme patient car je les ai essayé pour un probleme non résolu par la medecine traditionnelle: au final j'ai toujours ce probleme (qui est fonctionnel et mécanique donc bien dans les cordes de ces thérapies) et je n'ai pas été convaincu par les explications donnée par les praticiens que j'ai consultés !
Top
Melliberty
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 28/02/2004 à 00:09 notnew
j'ai toujours ce probleme (qui est fonctionnel et mécanique donc bien dans les cordes de ces thérapies) et je n'ai pas été convaincu par les explications donnée par les praticiens que j'ai consultés !

quel est ton probleme fonctionnel et mécanique?
Il faut savoir que l ostéopathie a 150 ans.. on essaie de s améliorer!
Et on ne guérit pas en une seule scéance non plus!
Le probleme ne serait il pas dans ta tete... ( bon, te fache pas, j plaisante!)
_____
"Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d eux, ils en diraient bien d avantage."
Sacha Guitry
Top
OstéO
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 27/09/2003
Posté le 28/02/2004 à 10:38 notnew
Evidement qu'il est dans sa tete....puisque fonctionnelle=psychosomatique n'est ce pas???pourquoi ne pas etre allez directement voir un psy??je te sui plus smilies)
Tres serieusement...Comme tu dis il faut que ces medecines fasses leur preuves...et qu'une bonne fois pour toute on dises qui est rellement ostéo ou chiro..Tu es peut etre tomber sur un charlo!
et comme dis..heu...la demoiselle etudiante en ostéo (desolé smilies ) Etant donné qu'on ne "soigne "pas avec des drogues ,le resultat n'est pas tout de suite visible...certaine pathologie oblige a plusieur seances...
Et puis tt depend de ta dysfonction...il y a plein de theorie differente ds l'ostéo...et donc plein d'ostéo different....
Top
tonio
Chef de pique-nique

Messages : 162
Enregistré : 30/07/2001
Posté le 28/02/2004 à 10:42 notnew
bien sûr que le probleme est en partie dans ma tête ! c'est justement ce que j'essaye de vous expliquer !
sans raconter ma vie, il s'agit d'une entorse cervicale bénigne il y a quelques années, mal soignée sur le coup car négligée (j'ai fait comme tout le monde, je me suis dit que ça allait passer)et dont la douleur est réapparrue comme par hazard pendant ma période de préparation pour le concours d'internat (liée à la fois je pense à la position de travail et au stress important de cette période), je pense que c'est le type de pathologie par excellence qui pourrait bénéficier de l'osteopathie, non ?
en tout cas j'ai consulté 3 fois un osteopathe, ce qui permettait de lever la contracture mais pas d'empécher qu'elle revienne (donc pas mieux que le bon vieux rhumathologue !), et une fois un chiropracteur qui a montré tout ses talents de charlatans (trop long de rentrer dans les détails)
de plus j'ai bossé 6 mois comme interne en chir du dos et comme tout le monde je pense j'ai dans mon entourage des gens qui se font traiter par ostéopathie, tout ça pour dire que j'ai autant de légitimité que vous pour dire ce que je pense de l'otéopathie.
vous pensez que votre action est mécaniste visiblement (c'est ce qu'on vous apprend) moi je pense qu'elle est tout autant psychique
Top
vidad
Externus-minus

Messages : 38
Enregistré : 08/11/2003
Posté le 28/02/2004 à 18:56 notnew
non, c est ce qu on nous fait comprendre,en tous cas ils essayent de nous apporetr cette demarche mecaniste,cette reflexion ds la therapeutique,et surtout ne pas appliquer de recettes.Un des principes est qu il doit y avoir apres la seance,(tout de suite apres , c a d aux tests de fin de seance) un changement,j ai pas dit amelioration,une uo des modifications ,le principe est donc d abord mecaniste apres ..??on bosse beaucoup l anat,la biomeca , la physio ,on met en relation les differentes structures pour trouver un lien mecanique logique se rapportant aux motif de consult.mais la solution n est pas toujours chez l osteo.Pour la poussiere et la pelle ca ne visait que les gens qui, par simplicite,par meconnaissance,peche d orgueil,preferent ne pas se remettre en question, s interroger ,echanger,debattre ,et aller jusqu a decrier ,vociferer mais avec des arguments ,une analyse ,pas avec un mot et un exemple...
Top
Melliberty
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 29/02/2004 à 02:49 notnew

vous pensez que votre action est mécaniste visiblement (c'est ce qu'on vous apprend) moi je pense qu'elle est tout autant psychique
pour tous les boulots de la santé, il y a une action psychique... enfin.. c est ce que j pense...
Si un patient ne veut pas guérir, quoique tu lui fasses( ostéo, chiro, médecine chinoise, ...) ou que tu lui donnes ( médicament, droggues, ...), il ne guérira pas!
Il faut d abord que le atient veuille guérir!!
_____
"Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d eux, ils en diraient bien d avantage."
Sacha Guitry
Top
OstéO
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 27/09/2003
Posté le 29/02/2004 à 11:12 notnew
Et comme tu le dis si bien l'ostéo ta lever la contracture , et elle est revenu... la dysfonction vennait d'ailleur ...donc il aura beau traiter 40 ans dessus ca reviendra tjs..(c'est ce que tu essayais de ns faire comprendre j'ai bien compris smilies) L'ostéo etait peut etre négligeant ..j'en sais rien (parce que apres 3 seances...!!...)Mais bon...si tu dis que tu traversais une periode de gd stress...L'ostéo est ds ce cas l'equivalent d'un antalgique...ca passe sur le moment mais ca ne resou pas le pb! (c'est ce que je pense perso! smilies
pauvre de nous smilies) Ya plein de moment dans ma vie ou mon (mes) medecin(s) se sont completement planter...et pour autant je ne denigre pas ce beau métier qu'est le tiens...(en admetant que ton ostéo se soit planté bien entendu...je ne connais pas trop ton cas! )
en tout cas c bien tu est tenas!tu es le seul a nous tenir tete aussi lgtps! (lol je plaisante bien sur...)
Top
Tiben
en mode "veille"

Messages : 930
Enregistré : 18/05/2003
Posté le 29/02/2004 à 11:19 notnew
Bon, on recentre le débat : y'a pas que l'ostéo dans la vie smilies
Alors, en ce qui concerne l'homéopathie par exemple, est-ce que, en tant que patient, vous seriez prêts à consulter un homéopathe en ne sachant pas comment agit le granulé?
Croyez-vous, comme moi (faute d'études claires et accessibles) qu'il y a une grande (pour ne pas dire totale) part psychogène et d'effet placebo dans le processus de guérison par homéopathie?
(Ce que je ne dénigre pas, le but étant que le malade guérisse, ce que je dénigre, c'est que l'on prenne les gens pour des imbéciles en leur disant : "oui, oui, ça marche, on ne sais pas comment, mais ça marche")

[Edité le 29/02/04 par Aubiwan]
_____
Diving is Divine


Top
tonio
Chef de pique-nique

Messages : 162
Enregistré : 30/07/2001
Posté le 29/02/2004 à 16:50 notnew
je vais essayer de mieux expliquer mon point de vu, même si c'est vraiment difficile par écrit !
je pense que dans toutes les situations médicales il y a une part psychologique mais certaines pathologies du style les douleur chroniques(c'est quand même la premiere cause de consultation en pathologie fonctionnelle)ont une part psychique très importante !
en pathologie du rachis on se rend compte qu'une même lésion peut être presque indolore chez certains alors qu'elle est invalidante chez d'autres ! pourquoi ?
en pratique, en fouillant un peu plus que d'habitude eten interrogeant vraiment les patients qui veulent se faire opérer alors qu'il n'ont presque rien, on se rend compte que leur sciatique a débuté il y 2 ans, ce qui correspond à un divorce ou à un décé quand ce n'est pas les 2, parfois en fouillant dans l'enfance on tombe sur des horreurs alors qu'au début de la consultation si on leur demandait si tout allait bien dans la vie ils répondaient que tout allait très bien Dr !
là 2 solutions: soit leur expliquer que leur problèmes personnels sont peut être à l'origine de leur problème physique mais le message passe souvent très mal car les gens ont du mal à comprendre qu'une douleur ou un handicap bien réel (du style une sciatique quasiment paralysante)puisse avoir une cause avant tout psychologique (et non psychiatrique, ce ne sont pas des cinglés !)
l'autre solution pour les soigner c'est de les dédouaner de leur responsabilité dans la génèse de leur pathologie: c'est là que vous entrez en scène !
on va leur expliquer que leur problème est global, qu'il s'agit d'un désequilibre dans leur corps, qu'on va les manipuler pour réguler les flux, que ça peut prendre du temps... celui qui fait tout ça y croit puisque c'est ce qu'il a appris pendant toutes ses études, on est donc dans les bonnes conditions pour que l'effet placebo fonctionne !
cette approche a plusieurs atouts: prendre en charge des patient dans la durée, prise en charge naturelle et surtout non aggressive (comme peuvent l'être des infiltrations ou certains médicaments puissant), prise de conscience de son corps par l'intermédiaire de manipulation, massage, aiguille d'acupuncture ou autre, ambiance relaxante de la consultation ...bref souvent tout l'inverse de la medecine classique !
bref il est important que vous osteopathe vous croyez à ce que vous faite et que vous soyez persuadé que votre technique fonctionne comme on vous l'a appris sinon vous seriez peut être inefficace mais moi je suis persuadé que votre efficacité sur certaines pathologies est plus due à une prise en charge psychologique (induite par la methode de votre prise en charge) que mécanique !
bravo à ceux qui sont allés au bout de l'explication !smilies
Top
OstéO
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 27/09/2003
Posté le 29/02/2004 à 18:07 notnew
je suis toutafai d'accord avec toi (ouf...mais que sur certain point!!! smilies )
Ce que tu nous décris est la premiere chose qu'on nous apprend en SNV...En resumant..(bcp..)l'homme est une tridimension : le systeme psychique , le Systeme musculo squelettique ,le snV (certain rajoutte le SNC..) tous ces systeme sont en interelation c a dire que tte perturbation de l'une de ces 3 dimensions va entrainer automatiquement des modifications dans l'une ou l'autre voir les 2 autres dimensions..(Ex bidon: un sportif qui se fait un claquage peu de tps avant une compete...Son SMS est atteind et va aussi jouer sur son systeme psychique...sera-t il pret??) Il y a aussi les stressor comme tu decrivais...qui peut faciliter la mise en place de la lesion du systeme musculo squeletique...Et c'est justement en faisant une bonne anamnese que tu peux faire la pars du psy ou du SMS ou du snv...et voir si tu peux traiter...
Donc je suis entierement ok avec toi qd tu dis qu'il existe des patho fonctionnelle d'origine psychique...mais pas qd tu dis que tt les patho fonctionnelles sont d'origine psychique!elles auront certainement une influence sur le psy (comme je le disais avant) mais ne viendront pas forcement de là??tu sui ma nuance??? (ce qui explique également pourquoi les patients ne reagissent pas de la mm facons)(parce que passé un certain nombre de ligne je sais plus trop ou j'en suis dans mes explications :-p ))
En tout cas je ne comprend pas bien pourquoi vous ouvrez systématiquement ,si pour vous le mal est d'origine psy (je parle pas des distress difficilement reversible voir non reversible...)...Ex:je fais des stages chirurgie...la derniere fois j'etais en bloc et le chirurgien a passé sa matiné a faire des canal carpien....quel est l'interet s'ils st d'origine psy??il y aura forcement une autre lesion qui va s'installer apres celle la..

Aubiwan: heu...perso l'homéopathie na jamais fonctionné sur moi (peut etre parce que je suis grand :-pp ) mais je connais bcp de gens chez qui ca fais de l'effet...alors apres....je pense que c'est au patient de faire le choix!si ca marche pour lui tant mieux...mais c'est vrai que qd on fais des experiences sur les enfants en bas ages...Paraitrait que ca fonctionne..

[Edité le 29/02/04 par OstéO]
Top
kimoun
Jeune Carabine

Messages : 18
Enregistré : 21/08/2003
Posté le 29/02/2004 à 20:01 notnew
Avant y avaient les humeurs, maintenant c'est un tridimension...Quel progres!
Top
Aller en haut • 70 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter