logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Proposition du PS 2012 : supprimer le concours et le NC ??

Aller en bas • 41 réponses • 3 pages • 1 2 3
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 29/12/2011 à 18:07 puis édité 2 fois notnew

Bon après je ne dis pas le contraire, tout le monde fait le service minimum pour le bac.
C'est bien de l'admettre smilies


Mais dans un sens, s'il fallait se mettre en mode P1 pour le bac, ça serait encore moins utile qu'une P1... Pour ceux qui veulent se donner la peine de continuer dans la médecine s'ils le peuvent.
Qui parle de se mettre en mode P1? D'autant plus que, à mes yeux, le bac c'est une épreuve qui privilégie beaucoup plus la réflexion que le par coeur


Pour moi le mieux serait:

- de faire passer le "bac" en contrôle continu, il ne sert plus à rien et si on voulait lui redonner une valeur c'est tout l'enseignement secondaire qu'il faudrait remonter, c'est pas gagné...

- de faire en sorte de réduire le nombre d'inscrits en P1. Alors comment?

Pas d'accord pour le contrôle continu, le dernier avantage du bac réside dans le fait qu'on est tous jugés pareillement, sans égards au lycée d'où l'on sort

Réduire le nombre d'inscrits en P1? Faire une sélection avant l'entrée, tout simplement. D'ailleurs ça permettrait effectivement de rendre la P1 beaucoup + intéressante


J'aimerai bien que vous me disiez d'ou vous sortez ces chiffres de 8800 euros par étudiant en P1!!! A part chaufferdes amphis et des polys qu'on paye nous-même...
Sélectionner sur le Bac? Je connais la moitier de la promo qui vient de passer les ECN qui n'en serait pas la.
ça motiverait pour bosser au lycée? Quand on est un mec qui fait sa crise d'ado au lycée, cette motivation ne compte pas et beaucoup de ceux quio ont réussi P1 ne se sont décidé qu'à la fin du lycée. De plus, sélectionner sur le Bac pour une entrée en fac est contraire à la loi vu que tout le monde peut prétendre à cette inscription...
V.D : La biophysique sert énormément (médecine nucléaire, ophtalmo...), les stats aussi (Master 2, santé pub, publications...), la physio (ai-je besoin d'expliquer ça?)... Non tout ne te servira pas, mais il s'agit de te donner une base de réflexion que tu oubliera vite vu comment on doit le bosser, mais qui te reviendrea d'autant plus vite quand tu devra t'en servir.

Enfin supprimer le concours et donc le NC, C'est carrément possible. On fait comme en droit, on ajuste la difficulté en fonction du nombre d'inscrits en P1 et on ajuste ensuite la moyenne pour qu'il n'y ait que le nombre voulu d'admis en P2.

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/cout-d-un-etudiant/...


La moitié de la promo n'en serait pas là, parce que le lycée et le bac tel qu'il est présenté n'encouragent pas à travailler. Donner une valeur au bac, ça changerait la donne.
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 29/12/2011 à 18:23 puis édité 1 fois notnew
Mais justement, sélectionner sur le pré-P1, ça serait sur quoi? Le bac. Le bac qui n'est égalitaire qu'en apparence puisque la formation proposée n'est pas à la hauteur partout. Cf la réticence au contrôle continu.

Mais honnêtement, plus que de vouloir sélectionner à tout bout de champ, si seulement le secondaire assumait vraiment son rôle d'orientation vers le supérieur, on aurait pas ces centaines de P1 qui s'inscrivent pour rien ou presque parce qu'ils ne savaient pas quoi faire d'autre. On ferait des économies et on pourrait peut être avoir des meilleures conditions pour les autres.

Pour en finir avec ce babac:

Soit on fait en sorte qu'il rime à quelque chose, soit on le passe en contrôle continu, mais dans l'état actuel des choses, c'est une petite mascarade inutile.
On veut se vanter d'avoir l'un des meilleurs taux de réussite. Tant qu'à faire, faites un sujet de maths "1+1=?" et vous devrez pas être loin de 100% de réussite. C'est à peine exagéré vous en conviendrez.
Le fait d'avoir un bac un peu plus "relevé" pourrait en outre préparer davantage les lycéens "moyens" à ce qui les attend par la suite.

Et puis, plutôt que de nous emmerder avec l'âge des caillasses et des mouches à compter dans un bocal, le programme de bio pourrait par exemple donner des rudiments de bioch/biomol qui seraient utiles, certes en P1, mais aussi en L1 bio et certainement d'autres cursus...
(Mais là on dérive de plus en plus vers le HS...)
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 31/12/2011 à 12:17 notnew
Mais justement, sélectionner sur le pré-P1, ça serait sur quoi? Le bac. Le bac qui n'est égalitaire qu'en apparence puisque la formation proposée n'est pas à la hauteur partout. Cf la réticence au contrôle continu.

Mais honnêtement, plus que de vouloir sélectionner à tout bout de champ, si seulement le secondaire assumait vraiment son rôle d'orientation vers le supérieur, on aurait pas ces centaines de P1 qui s'inscrivent pour rien ou presque parce qu'ils ne savaient pas quoi faire d'autre. On ferait des économies et on pourrait peut être avoir des meilleures conditions pour les autres.

Pour en finir avec ce babac:

Soit on fait en sorte qu'il rime à quelque chose, soit on le passe en contrôle continu, mais dans l'état actuel des choses, c'est une petite mascarade inutile.
On veut se vanter d'avoir l'un des meilleurs taux de réussite. Tant qu'à faire, faites un sujet de maths "1+1=?" et vous devrez pas être loin de 100% de réussite. C'est à peine exagéré vous en conviendrez.
Le fait d'avoir un bac un peu plus "relevé" pourrait en outre préparer davantage les lycéens "moyens" à ce qui les attend par la suite.

Et puis, plutôt que de nous emmerder avec l'âge des caillasses et des mouches à compter dans un bocal, le programme de bio pourrait par exemple donner des rudiments de bioch/biomol qui seraient utiles, certes en P1, mais aussi en L1 bio et certainement d'autres cursus...
(Mais là on dérive de plus en plus vers le HS...)


Et la P1 c'est égalitaire pour toi ? Prépa, bouquins, cours privés ... C'est encore moins égalitaire que le bac.

Et ces centaines de P1, comme tu le dis, pourquoi auraient-ils moins de raisons d'être là que toi ?

Pour le niveau du bac on est d'accord, par contre pour le programme, la géologie ou les drosophiles, ça en intéresse certains et ça concerne leur future carrière ... Ben oui !
Si tu avais fait spé bio (enfin, je sais pas si ça existe encore avec la réforme du bac?), tu aurais pu avoir la joie de te taper le cycle de Krebs
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 31/12/2011 à 12:54 notnew
Prépas, cours privés => plus indispensables.
Bouquins: le peu qu'on en a besoin en P1 se trouve en BU.
Il y a encore quelques années, certes c'était moins égalitaire; aujourd'hui ça l'est beaucoup moins. C'est peut-être pour ça qu'on connaît une telle affluence, avec la hausse du NC depuis 10 ans.

Pourquoi auraient-ils moins de raisons que moi d'être là?
Peut être parce qu'ils ne se pointent en amphi qu'une fois tous les quinze jours et encore pour faire des mots fléchés? C'est certes une minorité, mais ça fait déjà des places d'amphi prises pour rien.

Alors certes les mouches et les caillasses ça peut intéresser ceux qui vont en L1 bio. Mais pourquoi vouloir faire une sélection pré-P1 sur un programme qui nous attend si on rate ladite P1? Mais c'est vrai, dans un sens, il ne faut pas confondre sélection et formation. La P1 en elle même illustre déjà à moitié ce fait.

Et la spé bio existe encore, je l'ai faite, et le cycle de Krebs... Abordé en deux heures début juin, histoire de savoir qu'on en tirait 36 ATP. Rien à voir avec ce que l'on a fait en P1.

Autant dire que l'on tourne en rond en voulant réformer cette fameuse sélection, il y a de quoi comprendre le statu quo des politiques sur ce sujet...
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 12/04/2012 à 16:23 notnew
C'est pas une mauvaise idée...

Mais cette phrase...

"C'est une proposition entièrement humaine et intelligente, ça ne m'étonne pas qu'elle vienne du Parti Socialiste."

... m'a l'air de trahir une sorte de militantisme, d'autant plus que c'est un premier post...

Je me trompe?
Désolé si c'est pas le cas, mais en guise de prévention je me permettrai de citer la charte d'utilisation:
"10- Ne pas poster de sujets à caractères politiques sur les forums, remede.org étant un site apolitique et asyndical."

Cordialement smilies
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 12/04/2012 à 16:49 notnew

C'est sur que le pauvre étudiant, ayant des parents ouvriers, inscrit au tutorat, résidant au Crous, et n'ayant aucune idée de la fac quand il sort de terminal n'a aucune chance de s'en sortir à côté.
Je me suis arrêté ici.
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Rom08
Jeune Carabin

Messages : 18
Enregistré : 27/06/2011
Posté le 12/04/2012 à 17:06 notnew
Sans être indiscret EmilieG, fais-tu des études médicales ou est-ce que tu fais parti du milieu?

Car quand tu dis un "certain profil d'élèves", moi et toutes les personnes que je connais et qui font des études médicales ne font parties d'aucun de tes critères..

Après c'est sur dans ce que tu dis tu trouveras des gens qui sont des fils de médecin/pharmacien/dentiste... Mais il faut pas non plus en faire une généralité.

Ensuite je connais strictement PERSONNE (et d'ailleurs si il y a des gens ici, qu'ils me fassent signe) qui a préparé le concours "DEPUIS DES ANNEES" sous prétexte que les parents exercent une profession médicale. Lol

Personnellement j'étais dans une prépa privée (pourtant mes parents ne roulent pas sur l'or mais se sacrifie pour moi et pour me financer mes études) et il n'y avait aucun professeur de prépa privés (sachant que c'était des P2, D1..) qui pouvait nous orienter sur des QCM qui allaient tomber au concours sachant que ce sont les professeurs qui t'enseignent le cours dans l'amphi qui rédigent leur propres questions et j'ai jamais vu un MCU-PH ou PU-PH faire des colles dans des organismes privés.

Peut-être que le concours n'est pas la meilleure idée, qu'il y a d'autres alternatives mais en attendant c'est ce qu'il y a de mieux pour sélectionner.

Et pour ce qui est de ton exemple avec gestionnaire, comptable, expert-comptable, je suis d'accord.
Mais en attendant les professionnels de santé, surtout les médecins, ""jouent"" avec des vies et pas avec des chiffres..

Ce qui implique qu'il faut avoir une certaine gestion du stress et de tout ce qui va avec.
Et c'est peut être sur ca que le concours peut être utile.
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 12/04/2012 à 17:58 notnew
Pfiou ... Niveau propagande, on a rarement vu pire. L'ouvrier Stakhanov mis à part peut-être.

Ca m'énerve ce diktat d'égalitarisme absolu. C'est impossible à appliquer, sauf à ramener tout le monde à un niveau médiocre !
Alors oui, hélas, on ne naît pas tous égaux, que ce soit financièrement parlant ou en termes d'intelligence, et oui le système essaie d'améliorer les choses en offrant une chance à tout le monde, puisque chacun a le droit de suivre un cursus supérieur, quel que soit le statut socio-économique de ses parents.

Mieux vaut un système qui privilégie l'aptitude à travailler (qualité tout de même essentielle) que les ressources financières comme dans de nombreux pays !

Et pour finir EmilieG, connais-tu un seul Etat qui ne limite pas l'entrée dans telle ou telle fac ? Pour tous les pays auxquels je puisse penser, c'est sur dossier +/- financement.
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 12/04/2012 à 18:25 notnew
Oui je suis POUR LA SUPPRESSION DU CONCOURS !
C'est une proposition entièrement humaine et intelligente, ça ne m'étonne pas qu'elle vienne du Parti Socialiste. smilies

Alors, à tous ceux qui s'opposent à cette idée:
(soit les 95 % d'entre vous),
pouvez-vous m'expliquer comment on espère faire une sélection intelligente avec un concours aussi débile?

Le concours sélectionne un certain profil d'élève:
- élèves ISSUS DE MILIEU FAVORISE (éducation parfaite, ne manquant de rien, souvent de parents ayant fait de longues études, parfois médecins ou pharmaciens eux-mêmes, scolarité suivie dans des lycées éllitistes...)
- élèves inscrits dans des PREPAS PRIVEES (embauchant des professeurs comme de par hasard assistant des professeurs de la fac, GUIDANT TRES BIEN SUR LES SUJETS...)
- élèves PISTONNES tous les ans dans toutes les facs(rien n'empêche un professeur de fac de donner le sujet, d'augmenter un note, et dites-mois comment vous pouvez être sur que ce genre de piston n'existe pas?! )
- élèves pas forcement meilleurs que les autres mais PREPARANT LE CONCOURS DEPUIS DES ANNEES car mis au courant du système de la fac, avec l'aide d'un ou deux parents travaillant dans le domaine de la science tant qu'à faire.

C'est sur que le pauvre étudiant, ayant des parents ouvriers, inscrit au tutorat, résidant au Crous, et n'ayant aucune idée de la fac quand il sort de terminal n'a aucune chance de s'en sortir à côté.
Et au nom de quoi cet étudiant là n'aurait pas le droit de suivre des études de médecine? Pour peu que ce soit quelqu'un d'humain, attentif, à l'écoute de l'autre, avec l'envie d'aider l'autre et non dans le seul but de ce faire de l'argent pour se payer une grosse voiture et avoir l'impression d'être quelqu'un d'important plus tard, il aurait surement fait un bien meilleur médecin que certain autres étudiants.


Et comment peut-on sélectionner pour devenir médecin, des étudiants qui n'ont vu que des feuilles et des crayons pendant un an?


Pensez-vous vraiment que les profils sélectionnés ont leur place en médecine?

La sélection devrait se faire comme dans d'autre domaines. (Je pense notamment à la comptabilité ou l'on est d'abord gestionnaire, puis comptable avec de finir expert-comptable, ce qui me parait tout à fait logique).

Pour être médecin, cela devrait être pareil:
On est d'abord aide-soignant pendant un an ou deux après le bac (pour voir d'abord si le contact du patient nous plait ou pas), puis infirmier, et on continue avec des études de pharmacie ou médecine. Les évaluations se ferait sous forme d'examen NATIONAL tous les ans, et un grand nombre d'étudiants devrait avoir accès aux études de médecine.


Dans le domaine des études, avec cette niaiserie de compétition, la France a vraiment un énorme retard par rapport aux autres pays. Mais bon, que faire contre la bêtise humaine...

j'ai rarement lu plus grand ramassis de connerie sur le concours de PAES.
On peut dire tout ce qu'on veut mais il n'y a jamais de piston en 1e année. les concours sont anonymes, et s'il y en avait ça se verrait massivement vu l'attention que tout le monde porte à sa note ...
t'as dut rater le concours pour parler comme ça.
_____
Amat Victoria curam
Top
sarah5858
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 06/04/2012
Posté le 12/04/2012 à 18:29 notnew
C'est clair ça m'étonnerait quand même beaucoup qu'il y ait du piston en première année. je suis moi même en paes et c'est anonyme on est très nombreux et dans ma fac (et ds les autres également) nous ne sommes que des numéros lol ! Donc ça m'étonnerait.. Par contre j'ai entendu dire qu'il y ait parfois du piston ds l'air pour les demandes de triplement, c'est peut être parfois le cas
_____
P6 Pierre et Marie Curie
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 12/04/2012 à 18:57 puis édité 2 fois notnew
Pas la peine de vous énerver pour autant, ce n'est que donner du crédit à "leurs" propos...

Certes, la PAES est injuste et peut être un peu bêbête sur les bords, comme toute forme de sélection, mais comme toute sélection elle est nécessaire. Mieux vaut 40000 réorientés que 40000 chômeurs.

Décidément entre ici et la Roumanie on est gâtés en ce moment...

Sinon pour ce qui est des triplements... On pourra toujours avoir le doute... Mais bon. Et puis ça ne concerne que quelques poignées de candidats.
Heureusement toutefois que ce genre de dispositions existent pour ceux qui ont eu des pépins.
Ce n'est que justice... N'est-ce pas?
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Petit Bambou
Doyenne (espèce rare)

Messages : 554
Enregistré : 09/02/2012

certification
Vie réelle
Aurore Branchu
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Interne en médecine générale
Fac : LIMOGES
Posté le 12/04/2012 à 19:05 notnew
C'est clair ça m'étonnerait quand même beaucoup qu'il y ait du piston en première année. je suis moi même en paes et c'est anonyme on est très nombreux et dans ma fac (et ds les autres également) nous ne sommes que des numéros lol ! Donc ça m'étonnerait.. Par contre j'ai entendu dire qu'il y ait parfois du piston ds l'air pour les demandes de triplement, c'est peut être parfois le cas

La simple suppression du nom sur les copies ne garantit jamais l'anonymat. Particulièrement en SHS. Il ne faut pas vous leurrer, le piston est peu présent mais il existe et prends des formes très diverses.

Toutefois, le concours favorise en grande partie les étudiants qui ont bien bossé pendant l'année. Et bosser dans de meilleures conditions est évidemment plus facile pour réussir. Ce concours favorise surtout "les esprits bien préparés" =).
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 12/04/2012 à 19:08 notnew
On n'a jamais dit le contraire...

Mais s'en servir comme d'un argument pour faire tomber le concours, c'est tout simplement populiste.
(Autant s'attaquer à toutes les formes de concours, y compris dans la fonction publique).

Mieux vaut des concours avec leurs fuites et leurs "coulisses" qu'une sélection sur chèque ou arbre généalogique directement...
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 12/04/2012 à 19:38 notnew
Je crois que le message qui a semé la discorde a disparu...

Affaire classée. smilies
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
Yoh2292
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 30/12/2011
Posté le 15/04/2012 à 18:55 puis édité 1 fois notnew
Oui je suis POUR LA SUPPRESSION DU CONCOURS !
C'est une proposition entièrement humaine et intelligente, ça ne m'étonne pas qu'elle vienne du Parti Socialiste.

Alors, à tous ceux qui s'opposent à cette idée:
(soit les 95 % d'entre vous),
pouvez-vous m'expliquer comment on espère faire une sélection intelligente avec un concours aussi débile?

Le concours sélectionne un certain profil d'élève:
- élèves ISSUS DE MILIEU FAVORISE (éducation parfaite, ne manquant de rien, souvent de parents ayant fait de longues études, parfois médecins ou pharmaciens eux-mêmes, scolarité suivie dans des lycées éllitistes...)
- élèves inscrits dans des PREPAS PRIVEES (embauchant des professeurs comme de par hasard assistant des professeurs de la fac, GUIDANT TRES BIEN SUR LES SUJETS...)
- élèves PISTONNES tous les ans dans toutes les facs(rien n'empêche un professeur de fac de donner le sujet, d'augmenter un note, et dites-mois comment vous pouvez être sur que ce genre de piston n'existe pas?! )
- élèves pas forcement meilleurs que les autres mais PREPARANT LE CONCOURS DEPUIS DES ANNEES car mis au courant du système de la fac, avec l'aide d'un ou deux parents travaillant dans le domaine de la science tant qu'à faire.

C'est sur que le pauvre étudiant, ayant des parents ouvriers, inscrit au tutorat, résidant au Crous, et n'ayant aucune idée de la fac quand il sort de terminal n'a aucune chance de s'en sortir à côté.
Et au nom de quoi cet étudiant là n'aurait pas le droit de suivre des études de médecine? Pour peu que ce soit quelqu'un d'humain, attentif, à l'écoute de l'autre, avec l'envie d'aider l'autre et non dans le seul but de ce faire de l'argent pour se payer une grosse voiture et avoir l'impression d'être quelqu'un d'important plus tard, il aurait surement fait un bien meilleur médecin que certain autres étudiants.


Et comment peut-on sélectionner pour devenir médecin, des étudiants qui n'ont vu que des feuilles et des crayons pendant un an?


Pensez-vous vraiment que les profils sélectionnés ont leur place en médecine?

La sélection devrait se faire comme dans d'autre domaines. (Je pense notamment à la comptabilité ou l'on est d'abord gestionnaire, puis comptable avec de finir expert-comptable, ce qui me parait tout à fait logique).

Pour être médecin, cela devrait être pareil:
On est d'abord aide-soignant pendant un an ou deux après le bac (pour voir d'abord si le contact du patient nous plait ou pas), puis infirmier, et on continue avec des études de pharmacie ou médecine. Les évaluations se ferait sous forme d'examen NATIONAL tous les ans, et un grand nombre d'étudiants devrait avoir accès aux études de médecine.


Dans le domaine des études, avec cette niaiserie de compétition, la France a vraiment un énorme retard par rapport aux autres pays. Mais bon, que faire contre la bêtise humaine...

Les bras m'en tombent smilies.. au point qu'on se demande si c'est une blague ou non. Certains n'ont toujours pas compris quelque chose : on n'aime pas nécessairement la sélection en France, c'est la sélection qui s'impose à la France, l'année dernière on était 3200 dans ma fac, et dans le meilleur des monde (utopique) la fac pouvait former 500 personnes, on peut aimer ou non la sélection, mais mathématiquement on peut former 500 personnes, 3200 personnes veulent être formées, 2700 personnes ne seront pas formées, comment choisir ces 500 personnes --> la sélection s'impose à la fac, qu'on l'aime ou non. Jusqu'à ce qu'on dise le contraire, médecin fait partie des métiers où l'on a surtout besoin de sa tête je crois, alors même si la sélection peut sembler déraisonnable en France, renier les critères basés sur les capacités intellectuelles c'est franchement incroyable, on se demande sur quoi on devrait les sélectionner alors?

Les évaluations se ferait sous forme d'examen NATIONAL tous les ans, et un grand nombre d'étudiants devrait avoir accès aux études de médecine.


Oui et tout le monde devrait être gentils avec son prochain, vivre heureux dans la joie et la bonne humeur; ça va 5 minutes les bisounours, tu confrontes tes souhaits et les possibilités matérielles de la dure réalité, et ton plan implose en un instant, je suis pour le relèvement du NC, mais de là à laisser 1500 personnes passer tous les ans le seuil de l'hôpital, physiquement c'est pas possible, ça s'arrête là.

Et sinon comme en France c'est nul, je serais heureux que tu me dises dans quel pays on laisse aller 1500 élèves/3000 à l'hôpital pour qu'ils deviennent successivement aide-soignants infirmiers puis médecins.

Je suis réellement, réellement curieux.
Top
Santorini
Ministre de la Santé

Messages : 1498
Enregistré : 17/08/2011
Posté le 15/04/2012 à 19:05 puis édité 1 fois notnew
On ne peut pas dire que vouloir mettre en place une plus grande mobilité entre les professions infirmières et les professions médicales soit une mauvaise idée, la mise en place du NC paramédical (encore ponctuelle) en est d'ailleurs une bonne illustration.

Mais vouloir le généraliser est effectivement utopique!

Le système n'est certes pas parfait, a ses failles et donc ses critiques, mais reste encore le meilleur que l'on peut appliquer dans ces conditions.

Le VRAI travail à faire est au niveau du lycée.
Oui, il faudrait apprendre aux profs et conseillers d'orientation qu'il n'y a pas que les prépas et médecine après un bac S.
Oui, il faudrait permettre à ceux qui restent indécis d'avoir les yeux d'ouverts. Peu savent ce qu'il se cache derrière la P1 et c'est peut être là le noeud du problème.
Oui la P1 c'est dur c'est vilain, mais après c'est mieux? Certainement pas, et tout le monde n'est pas capable d'y faire face, même si 100% des P1 sur les rangs en septembre en auraient bien envie quand même.

Donc non, la guimauve et les bisounours faut que ça s'arrête à un moment donné, et la P1 est là pour ça.

(La pauvre s'est pris une volée de bois vert mais en même temps face à un tel déballage de démagogie...)
_____
"Sans la liberté de flatter, il n'est pas d'éloge blâmeur" (Le petit rapporteur)
"Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et fondamentaux de ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir." Pierre DAC
"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" André MALRAUX
"Pour joindre les épinards, il m'en a fallu du beurre sur les deux bouts" Joseph GORGONI aka Marie-Thérèse PORCHET (avatar)
Top
sarah5858
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 06/04/2012
Posté le 16/04/2012 à 21:37 notnew
Tout à fait d'accord, pour moi aussi un des gros problème serait d'expliquer réellement ce qu'est une p1 en terminale !!! Dans mon lycée on nous disait c'est dûr mais en bossant régulièrement tout le monde y arrive lol. Honnêtement ce n'est qu'en rentrant en p1 que j'ai vu la quantité très importante de choses à maîtriser. Mon conseil aux lycéens et celui que je donne aussi à ceux que je connais c'est d'aller dans une fac et de suivre les cours de première année de médecine pendant toute une semaine et voir ce que c'est réellement ! smilies
_____
P6 Pierre et Marie Curie
Top
Treibel
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 19/05/2012
Posté le 24/07/2012 à 19:31 puis édité 1 fois notnew
Je réactualise un peu le sujet.
Je pense que ça pourrait être pas trop mal de supprimer le NC.
Avant de me lancer dans des études médicales, j'ai fait du droit. Et en droit, faut pas croire mais ya aussi un NC, parce que bizarrement tous les ans c'est quasiment le même nombre de personnes à + ou - 15 personnes qui passent en deuxième année.
Le NC devrait peut-être être moins "strict", du genre on n'est pas à une personne près, mais bon après faut fixer une limite et c'est toujours le même problème....

Sinon, ça serait aussi pas mal de s'intéresser un peu plus à l'orientation dès le début du lycée et pas qu'en terminale; donner la possibilité de faire des stages de même une seule journée histoire de voir si ça peut intéresser ou pas du tout.

Et si on poussait chacun à entreprendre vraiment ce qui lui plaît et non pas ce qui plaît à la société/papa-maman, peut-être qu'il y aurait moins de monde en P1. Mais voilà, beaucoup de gens exercent un métier prestigieux qui leur a été "imposé" (on impose lorsque depuis l'enfance un "bourrage de crâne" a été opéré, ou lorsqu'on impose carrément...), alors qu'ils auraient peut-être préféré faire autre chose.
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 27/08/2012 à 22:38 puis édité 1 fois notnew
en droit vous n'etes jamais 2000 (enfin j'ai jamais entendu parler de promo de 1e année de 2000.
donc il faut bien s'arreter quelque part. et pourquoi d'une année sur l'autre on devrait changer le nombre? est ce qu'une personne qui est 134e est moins faite pour etre medecin que la 135e ?
d'ou la necessite d'imposer une limite stable.
De plus un UFR a un nombre défini de places disponibles. après on se marche dessus en TD ou en stage. donc on peut pas dire : tous ceux qui ont plus de 12 (par exemple) passent parce que selon les années ça varie et on pourrait se retrouver avec de trop grosses promo.
on veut tous un systeme moins injuste. mais ya pas de solution miracle.
il faudrait déjà retrouver un niveau un peu plus correct pour tout le monde en primaire college, ne pas orienter des mecs qui au final ne devraient pas aller jusu'au bac (combien d'echec en 1e année toutes section confondues?).
En diminuant le nombre de bacheliers peut etre que ça marcherait mieux. mais faut pas se leurrer, la moitié des promo est la pour la figuration ...
_____
Amat Victoria curam
Top
Treibel
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 19/05/2012
Posté le 01/09/2012 à 22:04 notnew
Effectivement en droit on n'est pas 2000 en première année, mais les effectifs ne sont quand même âs négligeables. A Nancy, ya 800 inscrits en L1, et à Strasbourg je n'arrive pas à trouver les chiffres, mais je pense que le nombre d'nscrits est le même, voire même un peu plus élevé.

Le NC a été instauré dans les années 70 il me semble, et à cette époque, je ne pense pas qu'il y avait 2000 étudiants en première année.

Le problème vient peut-être du fait que plusieurs filières aient été regroupées en première année. Je suis dégoutée pour les personnes que je connais qui voulaient absolument pharma et qui ne l'ont pas eu. Bon, ça n'veut pas dire qu'elles l'auraient eu avant la fusion, mais bon. A Nancy, prendre pharma était souvent un choix par défaut (souvent, pas tout le temps hein), j'trouve ça dommage.
Top
Aller en haut • 41 réponses • 3 pages • 1 2 3
livreslivrescontactspublicationstwitter