logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats commission D1 2012

Aller en bas • 1354 réponses • 68 pages • 1 10 ... 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 ... 50 60 68
poca76
Sexternus-minus

Messages : 34
Enregistré : 16/12/2011
Posté le 17/05/2012 � 12:02 notnew
Bonjour jojo27, tu candidates pour quelle Fac et quel est ton parcours pour que l on te rajoute dans la liste. Sur l oral tu as toutes les interviews des nouveaux admis chaque annee qui racontent leurs parcours et l oral, les questions que le jury leur a posé. Il ya des questions qui reviennent souvent mais d' autres qui sont propres aux parcours du candidat. Le mieux c'est que t épluches les interviews pour te rendre compte et de trouver des profils qui se rapprochent du tien. Par contre mets à jour, notre liste stp.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 17/05/2012 � 14:14 notnew
Mimibei ton parcours montre que tu as eu la vocation pour le domaine médical depuis le début de tes études. C est ce qu il faut faire valoir pour ta passerelle. Cette cohérence est le point fort des profils comme le notre je pense que cela reste apprécier pour ces passerelles. L an dernier à la commission de Lille il y a eu des sf de pris. Allez courage et garde espoir car ta formation est un réel avantage smilies

Je suis d'accord, les SF ont parfaitement leurs chances pour la passerelle médecine, d'ailleurs il y a en a eu qui ont été admises l'année dernière smilies.

Par contre, les ingés peuvent aussi avoir un parcours cohérent : par exemple, un ingé spécialisé dans l'imagerie médicale qui veut faire médecine, un ingé qui s'est spécialisé dans l'étude des prothèses dentaire qui veut faire odonto, un ingé qui sors d'une grande école de chimie qui veut faire pharma... Bref, les ingés peuvent aussi justifier leurs candidatures.
Top
poca76
Sexternus-minus

Messages : 34
Enregistré : 16/12/2011
Posté le 17/05/2012 � 15:38 notnew
Oui bien sur que les ingés peuvent justifier d' un parcours cohérent. Il faut juste être conscient des points forts et faibles de chaque cursus et savoir mettre en avant ces points forts. Dans le cas de mimibei sa formation sf est un avantage notamment d' avoir déjà eu un contact ac de vrais patients, déjà des connaissances en anat etc...je pense juste qu il ne faut pas qu elle regrette de ne pas avoir fait de grandes écoles , elle a d' autres cartes à jouer. Chacun a sa chance ingés comme professions med du moment que le candidat arrive à justifier son parcours et miser sur les bonnes choses.
Top
RomainC
Externoïde

Messages : 48
Enregistré : 08/07/2011
Posté le 17/05/2012 � 15:46 notnew
Les gens qui sortent des écoles d'ingé, grandes Ecoles... intéressent beaucoup les facs comme Paris Descartes : ce sont des profils orientés "Recherche", les futurs PU-PH qui rapporteront des sous et de la notoriété à la fac en question! smilies

Je caricature mais c'est assez vrai : pas mal de passerellien(ne)s hors domaine médical arrêtent en cours de route (contrairement aux dentistes, SF, pharma, bio...) mais, même s'il n'y a pas de règle absolue, les commissions sont plus attirées par les premiers profils pour les raisons mentionnées.

Maintenant toutes les orientations sont effectivement représentées.
_____
RC
Top
Quantum
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 03/10/2011
Posté le 17/05/2012 � 15:57 puis édité 1 fois notnew
Hello Romain,

Donc, le projet présenté par tous ces passerélliens serait de faire de la recherche et de devenir PU-PH?
Si on veut juste être un gentil généraliste ca marche pas?
TU disais, que ces profils sont orienté recherche, mais les profils orienté recherche, ce serait plutôt les docteurs.
C'est pas pour faire tourner en rond le débat, je suis sincèrement interessé par la façon dont tous ces admissibles ont présenté leur projet futur.
Top
RomainC
Externoïde

Messages : 48
Enregistré : 08/07/2011
Posté le 17/05/2012 � 16:09 notnew
Hello Romain,

Donc, le projet présenté par tous ces passerélliens serait de faire de la recherche et de devenir PU-PH?
Si on veut juste être un gentil généraliste ca marche pas?
C'est pas pour faire tourner en rond le débat, je suis sincèrement interessé par la façon dont tous ces admissibles ont présenté leur projet futur.

Non, comme je le disais "Toutes les orientations sont représentées". Ils savent que tu peux mettre "Je souhaiterais poursuivre une carrière hospitalo-universitaire en cardiologie" et, in fine, ne jamais faire ça. Inversement, une amie à moi a mis dans sa lettre qu'elle souhaitait faire de la médecine générale et elle a eu la passerelle vers P6. Bref, tout est une question de cohérence, de motivation et de maturité.

Mais, d'une manière générale, les étudiants issus de l'ENS, polytech, centrale...ont un M2 recherche, voire déjà un doctorat d'université et ont des capacités de travail et d'organisation énormes. La culture de l'excellence qui manque parfois dans les facs/écoles des filières santé.

Sinon, à l'oral, il faut savoir rester humble et ne surtout pas critiquer la médecine générale à la question fréquente "Que pensez-vous de la médecine générale?" smilies
_____
RC
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 17/05/2012 � 20:02 puis édité 1 fois notnew
Rester humble oui, mais faire attention à ne pas sombrer dans l'hypocrisie. La médecine générale n'intéresse même pas les étudiants en médecine du cursus normal, qui ont commencé leurs études à 20 ans par une PACES. A partir de là, le jury se doute que des gens qui doivent faire de nombreux sacrifices pour recommencer tard de longues études ne le font surement pas pour pour soigner mamy Nova qui s'est égratignée le doigt en mangeant ses concombres devant des racines et des ailes. Donc je pense qu'il faut être surtout honnête, on se doute bien que faire médecine (ou dentaire ou pharma) après un doctorat ou une grande école, c'est pour exercer des postes à responsabilité.

Parce que le mec qui sors de l'école nationale supérieure de chimie de Paris et qui dit devant le jury qu'il rêve d'être pharmacien d'officine au fin fond du cantal, crédibilité zéro : on se doute bien qu'il a d'autres projets.

Bref, il faut à la fois ne pas vexer un membre du jury tout en restant crédible, c'est pas évident.
Top
Ksiop
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 27/04/2012
Posté le 17/05/2012 � 20:05 notnew
Hello,

Bonjour à tous.
Très chaleureuses félicitations à tous les admissibles et souhaits de succès à vous tous!
Pour les autres, bon courage pour la suite, il ne faut pas désespérer, il existe surement d'autres voies pour arriver à accomplir vos souhaits!

J'étais intervenu plus tôt dans l'année et j'ai sans doute l'intention de postuler l'an prochain, sans doute sur Paris. Pour l'instant je termine mon doctorat et suis concentré dessus.

Je constate plusieurs choses pour Paris 5:

-Vu la listes des admissible de cette année, et de celle de l'an passé, les profils sont assez largement orientés grandes ecoles ( ENS, X, Mines...) . Peu de docteurs finalement, et je n'ai pas vraiment remarqué d'anciens P1 ?
En ajoutant le grand nombre de candidature, on peut remarquer que la concurrence à Paris 5 est ultra-sevère. (vous me direz sans doute que je débarque et que c'est une évidence, mais je suis tout de même impressionné par les candidatures)
-Je connais un certain nombre de personnes en médecine ou dentaire, dont le niveau global est assez moyen, aussi bien intellectuellement que culturellement. La qualité de ces éventuels futurs passerélliens est par contre d'un très haut niveau, et après tout c'est tant mieux pour la médecine française. Donc encore, bravo à vous! Finalement, ne serait-ce pas une meilleure méthode que le concours de P1 (c'est un long débat...).
-On peut quand même regretter des profils assez classiques. Il aurait été intéressant de voir, certes plus de docteurs, mais aussi de gens provenants d'autres disciplines que des sciences. On veut ouvrir les passerelles pour varier les profils, mais on reste finalement dans un classicisme d'excellence à la française. C'est peut être un petit bémol.
-La question qui vient naturellement est donc quelles est la réelle part de motivation dans la sélection? Je ne met nullement en doute la motivation de tous, mais sur ce forum, on a quand même pu beaucoup lire que le plus important dans la candidature était la lettre de motivation, or j'ai l'impression que c'est surtout l'excellence orienté grande école qui a été mise en avant. Je me trompe?

Encore un grand bravo à tous les admissibles et une grande pensée au non-admis!

Petite note explicative!
le niveau des personnes, que ce soit en médecine, pharma, dentaire ou sage femme, n'est pas moyen comme tu le dis!! mais ceux sont des études dures, et du coup, des notes sévères vont avec. Que tu dises tant mieux pour la médecine française qu'il y est des gens des grandes écoles est dégradant... et un peu hautain.
J'ai fait une P1. passe le coucours, et on verra après. La passerelle n'a pour aucun but de prendre les élites de la france comme tu le dis, mais de permettre à des personnes de pouvoir se réorienter après avoir fait de longues études.
déçue par ton messages miliessmilies
Bise
Ksop
Top
Ksiop
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 27/04/2012
Posté le 17/05/2012 � 20:09 notnew
Mimibei ton parcours montre que tu as eu la vocation pour le domaine médical depuis le début de tes études. C est ce qu il faut faire valoir pour ta passerelle. Cette cohérence est le point fort des profils comme le notre je pense que cela reste apprécier pour ces passerelles. L an dernier à la commission de Lille il y a eu des sf de pris. Allez courage et garde espoir car ta formation est un réel avantage smilies

Je suis d'accord, les SF ont parfaitement leurs chances pour la passerelle médecine, d'ailleurs il y a en a eu qui ont été admises l'année dernière smilies.

Par contre, les ingés peuvent aussi avoir un parcours cohérent : par exemple, un ingé spécialisé dans l'imagerie médicale qui veut faire médecine, un ingé qui s'est spécialisé dans l'étude des prothèses dentaire qui veut faire odonto, un ingé qui sors d'une grande école de chimie qui veut faire pharma... Bref, les ingés peuvent aussi justifier leurs candidatures.

Sur les admissibles de lyon, 3 SF ont été prises... mais elles avaient exercé avant. En présentant la passerelle avant l'expérience professionnelle est un point négatif. et ça se sent dans le choix des jury. je ne sais pas ce qu'il en ait pour toi, mais si t'as bossé, t'as toutes tes chances!! alors courage... et on attend le 31 mai....
Top
François Rabelais
Chef des sévices

Messages : 391
Enregistré : 30/10/2011
Posté le 17/05/2012 � 20:17 notnew
La passerelle n'a pour aucun but de prendre les élites de la france comme tu le dis, mais de permettre à des personnes de pouvoir se réorienter après avoir fait de longues études.

Moi je ne pense pas... Faire une passerelle à Bac +5/8 pour permettre les réorientations? C'est paradoxal de changer d'orientation à la fin de ses études non?

De toutes les discussion que j'ai eue depuis 2004 au sujet de ces passerelles, le but avoué est plus de sélectionner des profils intéressants. Pas uniquement des cracks mais des gens qui apporteront quelque chose à la médecine.

Rien à voir avec un but "social" de réorientation.
_____
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme
Passerelle D1 médecine en 2012
Mon site: www.youlab.fr
Top
dentista
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 58
Enregistré : 15/08/2010
Posté le 17/05/2012 � 20:31 puis édité 1 fois notnew
ce sont des passerelles car le système LMD impose de proposer des équivalences.
Et ce n'est pas forcément à visée élitiste cf l'an dernier où des profils tout à fait normaux ont été pris. De même que cette année, deux dentaires avec des profils communs (pas des chercheurs, ni classés médecine en P1) et un pharma qui n'ont jamais exercé hors de l'hôpital sont pris à l'oral.

Arretez de prétendre lire dans le marc de café, encore une fois c'est la pertinence de la lettre de motivation qui prime, le projet qu'on soutient avant tout. Effecrtivement un ingé des hautes écoles avec un beau pedigree va intéresser une fac qui cherche à avoir des classements préstigieux aux ECN, plutôt qu'un étudiant qui a connu que des échecs, mais tout est possible, tant que le projet est bien défendu!
Sur ce moi j'attend la comission lyonnaise, je suis curieux de savoir si mon "niveau intellectuel moyen" les interessera.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 17/05/2012 � 21:52 notnew
ce sont des passerelles car le système LMD impose de proposer des équivalences.
interessera.

Les filières santé ne sont pas vraiment intégrées au système LMD. Sinon tu aurais une licence d'odontologie, un master d'odontologie...
Top
dentista
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 58
Enregistré : 15/08/2010
Posté le 17/05/2012 � 22:27 notnew
Cest déjà presque le cas avec les actuels troisième année qui sont désormais des L3...
On parle bien de doctorat, il ne manquait plus que les notions de licence et maitrise.
Top
Ksiop
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 27/04/2012
Posté le 17/05/2012 � 22:47 notnew



Ah là, je viens à peine de tilter... mon dossier de sage-femme diplômé depuis 2 ans va être en concurrence avec des véto, des pharmaciens, des grandes écoles... pfff comment faire le poids??smilies
J'aurais du écouter mes parents et mes profs de lycée qui me bassinaient pour aller faire une grande école après le bac... J'aurais eu mes chances maintenant!!

Tu as eu tes chances en P1. et Arrêt de te dévaloriser!!! Sage-femme, ça vaut les grandes écoles, c'est un concours aussi, et tout aussi dur, avec en plus 2 ans de moins de maturité pour le réussir!!! tu et nous avons tout autant de chance que qq de l'X ou mines!! faut y croire, c'est la moitié de la réussite!!
smiliesbisous
Top
Ksiop
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 27/04/2012
Posté le 17/05/2012 � 22:53 notnew

Moi je ne pense pas... Faire une passerelle à Bac +5/8 pour permettre les réorientations? C'est paradoxal de changer d'orientation à la fin de ses études non?

De toutes les discussion que j'ai eue depuis 2004 au sujet de ces passerelles, le but avoué est plus de sélectionner des profils intéressants. Pas uniquement des cracks mais des gens qui apporteront quelque chose à la médecine.

Rien à voir avec un but "social" de réorientation.

J'étais présidente d'association étudiante, et je peux te dire qu'on a travaillé durant 3 ans sur les passerelles!!! je sais de quoi je parle! ils manques des gens, qui ont arrêté leurs études en cours, et du coup, des places de l'internat reste vacantes. les filières à concours empêchent les passerelles et du coup, ne rentrent pas dans le système LMD... simplement!
Ils cherchent des gens motivés et leur permettent de pouvoir se réorienter!! et regarde, il y en a un paquet qui le cherche.
Top
Ksiop
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 27/04/2012
Posté le 17/05/2012 � 23:00 notnew
ce sont des passerelles car le système LMD impose de proposer des équivalences.
interessera.

Les filières santé ne sont pas vraiment intégrées au système LMD. Sinon tu aurais une licence d'odontologie, un master d'odontologie...

Justement, les filères LMD sont en train de se créer. tu as une licence de SF et un master.... pareil pour dentaire, et médecine. c'est un découpage universitaire qui permet l'uniformisation des enseignements.
Top
RomainC
Externoïde

Messages : 48
Enregistré : 08/07/2011
Posté le 17/05/2012 � 23:30 notnew
Rester humble oui, mais faire attention à ne pas sombrer dans l'hypocrisie. La médecine générale n'intéresse même pas les étudiants en médecine du cursus normal, qui ont commencé leurs études à 20 ans par une PACES. A partir de là, le jury se doute que des gens qui doivent faire de nombreux sacrifices pour recommencer tard de longues études ne le font surement pas pour pour soigner mamy Nova qui s'est égratignée le doigt en mangeant ses concombres devant des racines et des ailes. Donc je pense qu'il faut être surtout honnête, on se doute bien que faire médecine (ou dentaire ou pharma) après un doctorat ou une grande école, c'est pour exercer des postes à responsabilité.

Parce que le mec qui sors de l'école nationale supérieure de chimie de Paris et qui dit devant le jury qu'il rêve d'être pharmacien d'officine au fin fond du cantal, crédibilité zéro : on se doute bien qu'il a d'autres projets.

Bref, il faut à la fois ne pas vexer un membre du jury tout en restant crédible, c'est pas évident.

C'est évident qu'il ne faut pas d'hypocrisie mais rien de dégradant à être médecin généraliste! Effectivement la plupart des étudiants en médecine se voit chef de service, PUPH, dans une spécialité très prisée mais ils sont finalement rattrapés par leur classement à l'ECN (c'est finalement tout ce qui compte). Les exceptions existent : des gens bien classés qui prennent médecine gé par choix et pas par obligation. La notion de soin ne s'arrête pas à une spécialité à mon avis.

Pour les ingés qui reprennent des études de pharma, c'est souvent pour faire de la recherche fondamentale et accéder à des postes à responsabilités et en plus il n'y a pas de pharmacien d'officine dans le jury donc pas de risque de les blesser! smilies
_____
RC
Top
PloufPlouf
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 25/11/2011
Posté le 18/05/2012 � 00:28 notnew
Donc je pense qu'il faut être surtout honnête, on se doute bien que faire médecine (ou dentaire ou pharma) après un doctorat ou une grande école, c'est pour exercer des postes à responsabilité.

Parce que le mec qui sors de l'école nationale supérieure de chimie de Paris et qui dit devant le jury qu'il rêve d'être pharmacien d'officine au fin fond du cantal, crédibilité zéro : on se doute bien qu'il a d'autres projets.


Pour les ingés qui reprennent des études de pharma, c'est souvent pour faire de la recherche fondamentale et accéder à des postes à responsabilités et en plus il n'y a pas de pharmacien d'officine dans le jury donc pas de risque de les blesser! smilies

Vous oubliez aussi qu'il y a aussi des ingés pour lesquels faire médecine est une fin en soi et qui seraient très heureux, sans être hypocrite, de soigner mémé qui s'est égratigné le doigt en regardant des racines et des ailes. La médecine générale peut présenter des avantages que n'ont pas d'autres spécialités, et je ne vois pas pourquoi en ayant fait une grande école on ne peut pas être attiré par cela. Je parle pour moi mais je ne pense pas être la seule dans ce cas.
_____
ingénieur agrenoble
dino 3è année Rennes 2012
Top
Quantum
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 03/10/2011
Posté le 18/05/2012 � 00:53 notnew
Je pense également que la médecine génerale peut être tout à fait attrayant, et il me semble même plus facile de justifier l'envie de faire médecine générale qu'une spécialité autre simplement parcequ'on a fait une grande école. La médecine est une vocation, et la médecine générale à plus forte raison!
Pour ma part, je serais le plus heureux des hommes si j'étais médecin général smilies
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 18/05/2012 � 01:41 notnew
Chacun se fera son avis, mais je maintient ma position : quelqu'un de très brillant, qui sors d'une grande école, aspire en général à autre chose que médecine généraliste ou pharmacien d'officine.

C'est un peu comme imaginer un neurochirurgien chef de service reprendre des études pour devenir médecin généraliste de campagne... ça doit exister bien sur, mais ce sont vraiment des exceptions.

Un type qui sors de l'X, c'est une bête de concours, qui a toujours battu tout le monde dans tous les domaines... On imagine mal ce même type rêver de faire la spé que personne ne veut et dont héritent généralement ceux qui ont foiré leur ECN.
Top
Aller en haut • 1354 réponses • 68 pages • 1 10 ... 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 ... 50 60 68
livreslivrescontactspublicationstwitter