logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Critères d'admissibilité passerelle D1

Aller en bas • 24 r�ponses • 2 pages • 1 2
Sacrin
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 22/05/2012
Posté le 22/05/2012 � 22:36 notnew
Bonjour à tous, et notamment à ceux qui, comme moi, rêvent à nouveau d'études médicales.
Je crée ce thread, pour savoir si, mis à part la lettre de motivation, il y aurait des critères valorisant et/ou discréditant pour cette passerelle.

Je ne suis pas encore concerné directement par cette passerelle, mais j'en rêve nuit et jours, et ceci, depuis mon malheureux echec en P1

Je vais vous exposer mon parcours, pour tenter de voir si il y aurait des choses discriminantes, car je ne vous le cache pas, j'ai terriblement peur de ne pas pouvoir, une nouvelle fois, réaliser le rêve de ma vie.


Concernant mon parcours donc, 2P1 dont une ratée de pas grand chose, dont la dernière avec pas mal de soucis familiaux.
Aprés cela, j'ai fais une licence de Physique, puis j'ai intégré les Arts et Métier à Paris, avec notamment des stages appliqués en médecine.
J'ai également passer mon brevet de secourisme, les 2 premiers niveaux, et fait plus de 100 heures de secourisme bénévolement.

Malgrés un parcours plutot bon, je ne parvient pas à faire le deuil de la vocation, et cette passerelle est donc ma dernière chance, du moins en France.


J'en viens donc à la question, pensez vous qu'il y a des points qui pourront être préjudiciable, ou tout cela est-il une question de "tchatche" avec le jury.


Désolé si un sujet similaire à été posé, je découvre seulement le forum, qui est une véritable mine d'information.
_____
Ne laisse jamais personne te dire que tu n'es pas capable, même pas moi.


Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1257
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 36 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : LIEGE
Posté le 22/05/2012 � 23:14 puis édité 1 fois notnew
Je veux pas te décourager, mais moi aussi j'ai fait 2 P1, reçu-collé, puis un M2 essais cliniques, pas mal d'expériences pro dans le médical, et j'ai aussi un diplôme de secouriste 2ieme niveau.

Je me suis fait bouler direct à la passerelle P2 de cette année, même pas admissible à la comission de Rennes.

On ne peut faire aucune généralité sur les critères, c'est jury-dépendant.
Certains jurys n'aiment pas les ex-P1, d'autres si, certains préfèrent les profils proche de médecine, d'autres non, etc.

Je pense que tu aurais du mettre ton message dans le topic passerelle D1 smilies
_____
- 2020-2021 : 2ième année d'internat en Anesthésie-Réanimation
- "Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Sacrin
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 22/05/2012
Posté le 22/05/2012 � 23:41 notnew
D'accord, selon toi c'est donc jury-dépendant.
C'était l'idée que je m'été faite en fouillant un peu sur le forum.
On peut donc dire que l'admissibilité et l'admission, ont une part totalement subjective; cela fait vraiment peur, surtout qu'il s'agit de décider de rêve et de vie future de plusieurs centaines de personnes.

Je vais donc essayer de me renseigner au maximum, sur toute les personnes admises et refusées dans ma commission et essayer de me faire un dossier béton.

Si cela n'est pas trop indiscret, que fais-tu maintenant?
Peut-être que certains jury jugent sur la sélectivité des études post échec p1, pour choisir si oui ou non les gens les intéressent.

Ton master est-il sélectif (je ne m'y connais pas trop à vrai dire.) ?
Des ingénieurs ont-ils été retenus quand toi tu n'as pas été admissible?
Comment arrive-tu à faire pour gérer la vocation médicale maintenant?

Désolé de toute ces questions smilies
_____
Ne laisse jamais personne te dire que tu n'es pas capable, même pas moi.


Top
Emouchet21
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 06/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 10:27 puis édité 1 fois notnew
D'accord, selon toi c'est donc jury-dépendant.
C'était l'idée que je m'été faite en fouillant un peu sur le forum.
On peut donc dire que l'admissibilité et l'admission, ont une part totalement subjective; cela fait vraiment peur, surtout qu'il s'agit de décider de rêve et de vie future de plusieurs centaines de personnes.

Je suis du même avis, c'est jury-dépendant je pense. Certains penseront que si tu as raté deux fois ta P1, c'est que tu as raté tes deux chances, et donc autant donné sa chance à quelqu'un qui n'aurait jamais tenté médecine. D'autres penseront que ta perseverance montre que faire médecine c'est ta vocation, et donc que le fait que tu postule à la passerelle s'inscrit dans ta logique de vouloir faire médecine...
Malheureusement, il faut bien un critère pour choisir parmi tous les candidats...
Une bonne partie de ceux qui postulent à la passerelle n'ont jamais eu de rapport avec la médecine, alors partant de ce fait, pourquoi un informaticien serait-il plus intéressant à sélectionner qu'un ingénieur en sureté nucléaire?
Bref, les critères sont subjectifs peut-être, mais ce n'est pas forcément mauvais, car je pense que si tu es réellement motivé, cela se verra, et forcément ils auront envie de voir quelqu'un comme toi en médecine.

Je vais donc essayer de me renseigner au maximum, sur toute les personnes admises et refusées dans ma commission et essayer de me faire un dossier béton.

Bien préparer son dossier, réfléchir à ce que l'on veut faire comprendre au jury (par sa lettre de motivation) est essentiel. Mais un conseil, reste toi-même quoi qu'il arrive, car tu ne duperas personne.
Bon courage smilies
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1257
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 36 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : LIEGE
Posté le 23/05/2012 � 11:45 notnew
D'accord, selon toi c'est donc jury-dépendant.
C'était l'idée que je m'été faite en fouillant un peu sur le forum.
On peut donc dire que l'admissibilité et l'admission, ont une part totalement subjective; cela fait vraiment peur, surtout qu'il s'agit de décider de rêve et de vie future de plusieurs centaines de personnes.

Tout à fait, mais je ne suis pas sur qu'ils se rendent compte de cela

Si cela n'est pas trop indiscret, que fais-tu maintenant?

Je finis mon stage de Master 2 dans une entreprise pharma

Peut-être que certains jury jugent sur la sélectivité des études post échec p1, pour choisir si oui ou non les gens les intéressent.
Ton master est-il sélectif (je ne m'y connais pas trop à vrai dire.) ?

Je n'ai pas les chiffres, mais pour savoir faut creuser, et le jury ne peut pas le faire par manque de temps.
Et le responsable de mon M2 est un Pr de pharma, et pas mal des responsables d'UE que j'ai sont des profs de médecine-pharma de la fac ou j'ai postulé. Je pensais que ça serait un avantage, apparement non.

Des ingénieurs ont-ils été retenus quand toi tu n'as pas été admissible?
j'en connais pas qui ont postulé pour P2

Comment arrive-tu à faire pour gérer la vocation médicale maintenant?

C'est la mouise, je n'irai pas en Roumanie, et je pense de plus en plus à retourner en P1 mais en Belgique. Cependant :
- le programme ne me convient pas du tout (beaucoup beaucoup de physique-maths, et perso ça ne me dérange pas de passer 5h sur un cours d'anat', mais sur de la physique...je rame beaucoup plus)
- la boite ou je fais mon stage me propose un poste, donc le choix est encore plus difficile.
_____
- 2020-2021 : 2ième année d'internat en Anesthésie-Réanimation
- "Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Sacrin
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 22/05/2012
Posté le 23/05/2012 � 13:56 notnew
j'en connais pas qui ont postulé pour P2

Ah c'est normal donc, car les ingénieurs sont admissibles uniquement pour passerelle D1.

C'est la mouise, je n'irai pas en Roumanie, et je pense de plus en plus à retourner en P1 mais en Belgique. Cependant :
- le programme ne me convient pas du tout (beaucoup beaucoup de physique-maths, et perso ça ne me dérange pas de passer 5h sur un cours d'anat', mais sur de la physique...je rame beaucoup plus)
- la boite ou je fais mon stage me propose un poste, donc le choix est encore plus difficile.

Je te comprends parfaitement.
Concernant la Belgique, il me semblait qu'aprés 2P1 en France, il est impossible d'y aller ?

Sinon pourquoi ne pas accepter le poste, mettre de l'argent de côté tout en bossant l'anglais, puis partir faire un cursus en Angleterre?

Si jamais je n'arrive pas à revenir en médecine, je pense sérieusement que c'est ce que je ferai.

Concernant la passerelle, je trouve que ton dossier est vraiment en adéquation avec les études médicales, peut-être que ta lettre de motivation, ou ton entretien n'a pas su les convaincres?
_____
Ne laisse jamais personne te dire que tu n'es pas capable, même pas moi.


Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1257
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 36 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : LIEGE
Posté le 23/05/2012 � 14:30 puis édité 3 fois notnew
Non, les ingé peuvent aussi postuler pour P2, tout comme ceux ayant un doctorat. La est le traitrise de la passerelle P2, on croit que c'est reservé aux M2, mais c'est faux.
Par contre c'est encore jury-dépendant, certains jurys n'ont pas l'air d'apprécier que tu postules aux 2 passerelles, d'autres s'en fouttent (cf François Rabelais, admissible en P2 et D1 à Nancy avec un doctorat.)

Pour la Belgique, après 2 P1 en France, tu peux t'inscrire à la condition d'attendre un délai de 5 ans, je suis dans cette situation.

Je suis plus dans l'optique d'accepter le poste, mettre de l'argent de côté comme tu dis, et partir tout de même en Belgique à la rentrée 2013. A la condition qu'un quota pour étranger ne soit pas mis en place entre temps.

Pour ma LM, je pense qu'elle était bonne :
- 2 lignes d'intro : "vous montrez par la présente lettre que mon projet est cohérent, motivé, réfléchi, etc",
- 3 lignes de ce que je fais en ce moment : M2-stage,
- 3 ligne sur mon parcours univ : "j'ai toujours orienté ma formation afin d'avoir le plus de connaissance dans les pathologies et leurs traitements, domaine qui m'a toujours passionné", etc
- 7-8 lignes sur mes expériences pro dans le médical, notamment sur le fait que j'ai été brancardier 3 étés de suite et que je pouvais assister à toutes les opérations que je voulais, j'ai donc précisé les domaines (chir viscérale, urologique, orthopédique, ophtalmo, ORL )
- 3 lignes sur pourquoi je veux faire médecine : "mes expérience m'ont confirmé mon envie de devenir médecin. En effet, plus que tout, mon souhait est de pouvoir améliorer le quotidien du malade", etc
- 3 lignes sur mon projet : med gé + investigateur dans les essais cliniques pour faire un lien avec mon M2 essais cliniques,
- 3 lignes sur pourquoi je vais réussir les études : "maturité acquise au cours de mes expériences pro + connaissance scientifiques qui seront une bonne base"
- 2 lignes de conclu de formule de politesse classique

Je regrette seulement d'avoir fait qu'une page pour la LM. On m'avait conseillé d'être court et concis, mais en une page tu ne peux pas approfondir les choses...cependant, je me voyais mal dire à chaque paragraphe que j'étais motivé et blabla, mais encore une fois la longueur de la LM doit être jury-dépendant (cf encore François Rabelais avec sa LM de 5 pages smilies)

Mais honnetement je me voyais pas détailler plus, je pensais que je serai admissible, et ce que je n'avais pas mis dans ma LM je l'aurais dit à l'oral (quelles opérations j'ai pu voir exactement les 3 étés ou j'ai fait brancardier, le financement, etc)
_____
- 2020-2021 : 2ième année d'internat en Anesthésie-Réanimation
- "Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Sacrin
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 22/05/2012
Posté le 23/05/2012 � 15:09 notnew
Je trouve ta lettre trés cohérente, même si elle est concise elle reste quand même complète.
Sinon sur ta LM, tu as mis une intro , qui par exemple montre que t'as vraiment ca dans le ventre, et que cela te tient à coeur.

En fait, j'avais pensé à mettre un truc du genre dans la mienne, en parlant notamment du fait qu'à chaque fois qu'on me parle de médecine, j'ai une boule au ventre (véridique! et je ne suis pas le seul).

Sinon je te souhaite bonne chance pour la Belgique, j'espere sincerement que cela fonctionnera pour toi.
On m'a dit qu'à partir de l'année 2012/2013 , ils comptaient mettre une forme de sélection (Sssssss) pour entrer dans l'université, tu en sait quelque chose de ton côté?

Tiens d'ailleurs j'y pense, je vais bosser comme brancardier cet été, tu penses que je devrai le mettre dans ma LM?


PS : Il t'a marqué le François Rabelais en question smilies
_____
Ne laisse jamais personne te dire que tu n'es pas capable, même pas moi.


Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1257
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 36 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : LIEGE
Posté le 23/05/2012 � 15:19 puis édité 2 fois notnew
En fait, j'avais pensé à mettre un truc du genre dans la mienne, en parlant notamment du fait qu'à chaque fois qu'on me parle de médecine, j'ai une boule au ventre (véridique! et je ne suis pas le seul).

Pas sur que ce type d'argument soit pertinent, le but n'est pas de les "émouvoir", je les vois plus comme froids et distants, se basant que sur les faits (motivation basé sur expérience pro et parcours) mais je n'ai pas été admissible, alors je n'ai pas de conseil à donner.

On m'a dit qu'à partir de l'année 2012/2013 , ils comptaient mettre une forme de sélection (Sssssss) pour entrer dans l'université, tu en sait quelque chose de ton côté?

Non, rien à la rentrée 2012, par contre oui il y aura un test à la rentrée 2013. Mais non éliminatoire, et j'ai cru lire qu'il ne serait même pas obligatoire...le temps le confirmera ou pas.

Tiens d'ailleurs j'y pense, je vais bosser comme brancardier cet été, tu penses que je devrai le mettre dans ma LM?

Oui bien sur !!! c'est du médical, tu seras confronté au patients et aux familles, au personnel médical et paramed, tu entreras dans le bloc, et tu te feras souvent engueuler par les médecins smilies.
Par contre moi j'ai fait brancardier dans la même clinique à chaque fois, sachant que les PU-PH et doyens sont tous de l'hosto, avoir bossé dans le privé et peut-être mal passé...mais ça serait très con si c'est le cas.


PS : Il t'a marqué le François Rabelais en question smilies

Ba il est admissible aux 2 passerelles et avec une LM de 5 pages, 2 choses qui paraissent très négative...donc oui ce saligaut m'a marqué smilies
_____
- 2020-2021 : 2ième année d'internat en Anesthésie-Réanimation
- "Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
JPC
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 26/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 15:49 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
On peut aussi essayer de se mettre à la place d'un membre de jury et se demander comment on ferait pour sélectionner les candidats.

Ce n'est pas que je veux être membre du jury mais j'aimerai comprendre comment ils font. Je ne pense pas qu'ils sélectionnent "à la tête du client" mais je n'ai pas non plus l'impression qu'ils ont une grille d'évaluation comme on peut en avoir dans l'industrie pour recruter un collaborateur ou un prestataire (je bosse en SSII) d'ou une impression de flou sur les admissibilités et les variations entre jury.

Si j'étais membre du jury, il me semble que j'essayerai de répondre à trois questions principales pour évaluer un candidat :

1) A-t-il le niveau et les capacités de travail pour suivre le cursus ?
2) A-t-il la détermination nécessaire pour tenir le coup jusqu'au bout ?
3) A-t-il les conditions matérielles et l'environnement "qui vont bien" pour tenir les 8 années minimum d'étude ?

Si le candidat arrive à me convaincre sur ces points dans la LM et à l'oral, je dis GO !!!!

Mais je ne suis pas dans le jury !!! smilies
Top
Sacrin
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 22/05/2012
Posté le 23/05/2012 � 16:22 notnew
Si j'étais membre du jury, il me semble que j'essayerai de répondre à trois questions principales pour évaluer un candidat :

1) A-t-il le niveau et les capacités de travail pour suivre le cursus ?
2) A-t-il la détermination nécessaire pour tenir le coup jusqu'au bout ?
3) A-t-il les conditions matérielles et l'environnement "qui vont bien" pour tenir les 8 années minimum d'étude ?

Si le candidat arrive à me convaincre sur ces points dans la LM et à l'oral, je dis GO !!!!

Mais je ne suis pas dans le jury !!! smilies


Je suis tout à fait d'accord avec ces critères, seulement comment différencier un doctorant, d'un ingénieur, d'un dentiste au niveau des capacités de travail?

J'espère sincerement que le fait d'avoir raté sa P1 (notamment du fait de problèmes récurrents en P1²) ne porte pas préjudice, aprés tout, nous ne sommes plus les mêmes personnes, nous n'avons plus les mêmes méthode et centre d'intéret que lorsque l'on avait 18 ans.
_____
Ne laisse jamais personne te dire que tu n'es pas capable, même pas moi.


Top
Emouchet21
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 06/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 18:03 notnew
Bonjour,
On peut aussi essayer de se mettre à la place d'un membre de jury et se demander comment on ferait pour sélectionner les candidats.

Ce n'est pas que je veux être membre du jury mais j'aimerai comprendre comment ils font. Je ne pense pas qu'ils sélectionnent "à la tête du client" mais je n'ai pas non plus l'impression qu'ils ont une grille d'évaluation comme on peut en avoir dans l'industrie pour recruter un collaborateur ou un prestataire (je bosse en SSII) d'ou une impression de flou sur les admissibilités et les variations entre jury.

Si j'étais membre du jury, il me semble que j'essayerai de répondre à trois questions principales pour évaluer un candidat :

1) A-t-il le niveau et les capacités de travail pour suivre le cursus ?
2) A-t-il la détermination nécessaire pour tenir le coup jusqu'au bout ?
3) A-t-il les conditions matérielles et l'environnement "qui vont bien" pour tenir les 8 années minimum d'étude ?

Si le candidat arrive à me convaincre sur ces points dans la LM et à l'oral, je dis GO !!!!

Mais je ne suis pas dans le jury !!! smilies

Je suis bien d'accord avec toi, ce serait les critères idéaux à justifier pour avoir sa passerelle.
Mais, je doute qu'en une présentation de 5 min, et quelques questions il soit possible de répondre à ces questions...
Top
JPC
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 26/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 20:44 notnew
C'est toute la difficulté de ce système de sélection !!!
Je trouve que cela ressemble beaucoup à un recrutement pour un job, il faut arriver à comprendre ce que le jury attend et y répondre avec des arguments pertinents.

Mais comme on ne sait pas comment fonctionne les jury... Ont-il des directives, des critères à vérifier imposés par l'administration ou sont-ils totalement libres de faire comme ils l'entendent ?

Ce qui est sûr c'est que s'ils ont, par exemple, 20 dossiers à sélectionner parmi 200 candidatures (qui respectent déjà par définition un minimum de critères) alors les raisons de rejet peuvent être dérisoires.

Car il faut bien les sélectionner ces 20 dossiers !
Top
Emouchet21
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 06/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 21:05 notnew
Je suis bien d'accord avec toi! Je pense personnellement qu'il ne peut pas y avoir de critère "objectif" de décision.
Certains diront qu'un profil d'informaticien serait intéressant, car en médecine on utilise beaucoup l'informatique, tandis que d'autres préfèreront un chimiste/biochimiste qui sera plus a même de comprendre les réactions et interactions médicamenteuses.
Et pour moi, les deux ont raisons, il faut juste que son profil tombe sur la personne qui saura nous apprécier...
De toute manière, une chose est sur, le jour de l'oral (pour ceux qui l'ont), il faut rester soi-même.
Top
JPC
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 26/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 22:10 notnew

Certains diront qu'un profil d'informaticien serait intéressant, car en médecine on utilise beaucoup l'informatique, tandis que d'autres préfèreront un chimiste/biochimiste qui sera plus a même de comprendre les réactions et interactions médicamenteuses.

De toute manière, une chose est sur, le jour de l'oral (pour ceux qui l'ont), il faut rester soi-même.

Je ne suis pas sûr que les membres des jury auront ce genre de considération comme critère principal de sélection (pourtant ça m'arrangerait, je suis ingénieur chimiste à la base et bosse dans l'informatique depuis des années smilies).

C'est des profs ou des responsables de faculté à la base, on peut donc penser que leur première préoccupation sera de s'assurer autant que possible que les candidats retenus réussissent leurs études de médecine (d’où les critères que j'ai cité plus haut).

On sait déjà que tout cela est très jury-dépendant, donc regarder les profils de ceux qui ont été retenu par le jury auquel on veut soumettre sa candidature peut donner des indications à mon avis.

Oui, il faut rester soi-même mais en mettant en valeur ce qui dans nos candidatures pourrait convaincre le jury...

Exercice difficile !
Top
Emouchet21
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 06/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 22:19 puis édité 1 fois notnew

Oui, il faut rester soi-même mais en mettant en valeur ce qui dans nos candidatures pourrait convaincre le jury...

Exercice difficile !
Le tout étant de savoir ce qui va le convaincre smilies

Moi aussi je suis ingénieur chimiste, j'espère que tu postule pas à Nancy :p
Top
JPC
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 26/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 22:27 notnew
Non, si je postule cela sera à Lyon l'année prochaine et je n'en suis qu'au début de ma réflexion, reprendre pour 7 ou 8 ans d'étude me parait être un énorme défi, un véritable Everest !

J'ai fait Chimie Montpellier et toi ?
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 23/05/2012 � 23:26 notnew
Je suis bien d'accord avec toi! Je pense personnellement qu'il ne peut pas y avoir de critère "objectif" de décision.
Certains diront qu'un profil d'informaticien serait intéressant, car en médecine on utilise beaucoup l'informatique, tandis que d'autres préfèreront un chimiste/biochimiste qui sera plus a même de comprendre les réactions et interactions médicamenteuses.
Et pour moi, les deux ont raisons, il faut juste que son profil tombe sur la personne qui saura nous apprécier...
De toute manière, une chose est sur, le jour de l'oral (pour ceux qui l'ont), il faut rester soi-même.

Vous vous triturez les méninges pour rien, puisque chaque jury a ses préférences différentes.
Sinon le cursus qui se rapproche le plus de médecine/odonto c'est incontestablement la fac de bio. La chimie et la compréhension des interactions médicamenteuses, ça c'est le boulot du pharmacien, pas du médecin.
Top
Sacrin
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 22/05/2012
Posté le 23/05/2012 � 23:40 notnew
En regardant un peu pour Montpellier... bah j'arrive à dégager aucun profil type smilies

Exemple cette année, un type qui a eu dentaire du premier coup primant n'a pas été retenu, les années précédente il y a un peu de tout, pas mal de doctorant cela dit, mais aussi des profils particulier, comme une ingénieur en microélectronique smilies

Bref , je ne suis pas encore concerné par cette passerelle, mais je m'y prépare déja, mais je me dit clairement que ca ne dépends pas de moi, mis à part la tchatche, mais mon profil n'est pas plus intéressant qu'un autre.


Sinon Chimie Montpellier est une des meilleurs école de chimie de France il me semble, ce qui n'est pas rien quand même, à voir quelle spécialité vous pouvez mettre en rapport.

Pour ma part je vais passer un Master Biomécanique à la fin de mon cursus ingénieur, et j'aimerai bien utiliser ces connaissances en chirurgie orthopédique par exemple, mais j'en suis encore loin.;-)
_____
Ne laisse jamais personne te dire que tu n'es pas capable, même pas moi.


Top
JPC
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 26/01/2012
Posté le 24/05/2012 � 09:30 notnew
Oui, il n'y a pas de profil type et les préférences des jury sont variables, en ce qui me concerne, j'essayerai de répondre aux critères cités plus haut.

Je pense qu'au contraire il est important de se triturer les méninges pour mettre en valeur sa candidature par rapport à ce que pourrait attendre les jury.

Je ne pense pas que les jury sélectionnent au pif et de l'avis général, la lettre de motivation est primordiale. Il y a donc bien des LM qui percutent et d'autres non ou moins...
Top
PloufPlouf
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 25/11/2011
Posté le 24/05/2012 � 10:24 notnew
Non, les ingé peuvent aussi postuler pour P2, tout comme ceux ayant un doctorat. La est le traitrise de la passerelle P2, on croit que c'est reservé aux M2, mais c'est faux.
Par contre c'est encore jury-dépendant, certains jurys n'ont pas l'air d'apprécier que tu postules aux 2 passerelles, d'autres s'en fouttent (cf François Rabelais, admissible en P2 et D1 à Nancy avec un doctorat.)

Pour la Belgique, après 2 P1 en France, tu peux t'inscrire à la condition d'attendre un délai de 5 ans, je suis dans cette situation.

Je suis plus dans l'optique d'accepter le poste, mettre de l'argent de côté comme tu dis, et partir tout de même en Belgique à la rentrée 2013. A la condition qu'un quota pour étranger ne soit pas mis en place entre temps.

Pour ma LM, je pense qu'elle était bonne :
- 2 lignes d'intro : "vous montrez par la présente lettre que mon projet est cohérent, motivé, réfléchi, etc",
- 3 lignes de ce que je fais en ce moment : M2-stage,
- 3 ligne sur mon parcours univ : "j'ai toujours orienté ma formation afin d'avoir le plus de connaissance dans les pathologies et leurs traitements, domaine qui m'a toujours passionné", etc
- 7-8 lignes sur mes expériences pro dans le médical, notamment sur le fait que j'ai été brancardier 3 étés de suite et que je pouvais assister à toutes les opérations que je voulais, j'ai donc précisé les domaines (chir viscérale, urologique, orthopédique, ophtalmo, ORL )
- 3 lignes sur pourquoi je veux faire médecine : "mes expérience m'ont confirmé mon envie de devenir médecin. En effet, plus que tout, mon souhait est de pouvoir améliorer le quotidien du malade", etc
- 3 lignes sur mon projet : med gé + investigateur dans les essais cliniques pour faire un lien avec mon M2 essais cliniques,
- 3 lignes sur pourquoi je vais réussir les études : "maturité acquise au cours de mes expériences pro + connaissance scientifiques qui seront une bonne base"
- 2 lignes de conclu de formule de politesse classique

Je regrette seulement d'avoir fait qu'une page pour la LM. On m'avait conseillé d'être court et concis, mais en une page tu ne peux pas approfondir les choses...cependant, je me voyais mal dire à chaque paragraphe que j'étais motivé et blabla, mais encore une fois la longueur de la LM doit être jury-dépendant (cf encore François Rabelais avec sa LM de 5 pages smilies)

Mais honnetement je me voyais pas détailler plus, je pensais que je serai admissible, et ce que je n'avais pas mis dans ma LM je l'aurais dit à l'oral (quelles opérations j'ai pu voir exactement les 3 étés ou j'ai fait brancardier, le financement, etc)

Salut Baltimore, c'est que mon avis perso mais je pense qu'une lettre courte est indispensable, cela montre une capacité de synthèse. Après peut-être qu'il faudrait plus détailler la partie "pourquoi je vais réussir en médecine" c'est à mon avis ce qui leur importe le plus. Le détail des opérations auxquelles tu as pu assister est moins important à mon avis. je pense que les envolées lyriques sur la beauté du métier de médecin ne sont pas nécessaires, voire peuvent faire mauvais effet. Il faut leur donner des éléments concrets qui montrent que s'ils te donnent ta chance tu auras les moyens de réussir.
_____
ingénieur agrenoble
dino 3è année Rennes 2012
Top
Aller en haut • 24 r�ponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter