logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Abandonner le doctorat et tenter la passerelle P2 au lieu de D1

Aller en bas • 4 réponses
Ad3l3
Jeune Carabine

Messages : 11
Enregistré : 13/08/2014
Posté le 17/01/2016 � 15:17 notnew
Tags : Passerelle P2, Doctorat, Abandon, Jury
Bonjour,

J'aurais vraiment besoin de conseils au vu de ma situation.

Je suis actuellement en 3ème année de doctorat en neurosciences et je suis au bout du rouleau.

J'ai toujours voulu faire medecine mais après mon M2, la recherche m'a plue et j'ai donc décidé de faire d'abord un doctorat pour ensuite passer la passerelle D1 dans le but de faire de la recherche clinique.

Cependant malgré un travail acharné au labo, mes directeurs de thèses ne sont jamais satisfaits et menacent de ne jamais m'accorder mon diplôme même si je reste pour une 4eme année.

J'envisage donc d'arrêter et de faire ce qui m'a toujours attiré initialement : de la médecine.

Ma question : le jury de la passerelle P2 risque - t-il de me refuser à cause de cet abandon ?
J'ai un cursus exemplaire depuis le bac (mention très bien, prépa pcsi pc, licence Master, major du concours de l'école doctorale, thèse dans un labo très renommé ), mais j'ai peur qu'ils considèrent que quelqu'un qui abandonne son doctorat n'est pas digne de faire des études de médecine. Et donc que mon opportunité de faire enfin les études et le métier qui me plaisent s'envolent.

Qu'en pensez - vous ?
Avez-vous déjà été dans cette situation ?
Savez - vous les critères du jury de la passerelle P2 outre que ceux indiqués sur les documents officiels ?

Merci infiniment !!
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 17/01/2016 � 18:50 notnew
Pour les critères du jury, à la lecture de tous les témoignages, je pense qu'on peut dire qu'il est impossible de savoir.

Mais surtout, c'est pour toi qu'il serait vraiment dommage d'arrêter si près du but. D'autant que si tu es déjà "au bout du rouleau" comment comptes-tu gérer la pression de la passerelle et les 10 ans d'études qui suivent, même si elles te plaisent ? Et si la passerelle ne fonctionne pas, comment vas-u gérer la déception et les regrets d'avoir abandonné la thèse ?

Ne peux-tu pas faire une pause dans ta thèse ? Prendre un an pour te changer les idées, travailler, partir en voyage... ? N'as-tu aucun recours pédagogique pour tenter de comprendre ce qui bloque avec tes directeurs ou éventuellement en changer ?
Et même si tu décidais d'abandonner, peut-être as-tu intérêt à faire un break, quitte à trouver un job en rapport avec le médical pour tenter la passerelle l'an prochain.

Voilà c'est mon avis, j'ai moi-même été dans une situation de blocage et parfois il faut savoir se donner un peu d'air et prendre du recul pour mieux rebondir. Courage.
Top
Ad3l3
Jeune Carabine

Messages : 11
Enregistré : 13/08/2014
Posté le 17/01/2016 � 23:35 notnew
Bonjour Olga, merci pour ta réponse.

Alors tout d'abord au sujet du fait que je suis au bout de rouleau, ce n'est pas vraiment directement à cause de la charge de travail. Je travaille énormement certes et je suis capable de beaucoup travailler pour atteindre mes résultats.
Le problème est d'ordre relationnel avec mes chefs. Pour eux, ça ne suffit jamais, et ça ne va jamais assez vite.

Pour résumer l'état d'esprit, un jour alors que j'étais enceinte de 8 mois je suis venue travailler en plus un samedi pour avancer un maximum et on m'a simplement reproché de ne pas être venu aussi le dimanche (et de faire une pause café l'après midi). De surcroît j'ai droit à un chantage au diplome (si tu ne travaille pas plus tu n'auras pas ton doctorat) qui est très stressant.
Donc ce n'est pas la charge de travail qui me fait peur en médecine, je sais que cà peut être très dur, mais je pense sincèrement être capable de gérer ça.

J'avais déjà programmé un long voyage détente entre la soutenance de thèse et le début de la D1.

Mon problème c'est que psychologiquement avec les chefs c'est plus possible. Je vais essayer bien sûr d'en parler avec eux mais dans l'hypothèse où cela n'arrange rien, je souhaite tenter la P2 (bien que oui, abandonner si près du but hypothétique est un coup dur pour l'ego ).

Le problème c'est que si le jury de P2 me refuse à cause de mon abandon, je risque de tout perdre, d'où ma demande de conseil pour savoir si vous pensez que cet abandon peut réellement être un frein à mon admission.
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 18/01/2016 � 08:48 notnew
Oui désolée si je n'ai pas été claire. Je ne doute pas un instant que tu as la capacité de travail, sinon tu ne serais pas arrivée là où tu es !
Mais ta situation t'a mise psychologiquement à rude épreuve (et il y a de quoi !). Donc à mon avis tu ne mets pas toutes les chances de ton côté en tentant la passerelle tout de suite, ce n'est pas qu'une question de diplôme. N'oublie pas que tu n'as que deux tentatives. Sans compter le coup dur en cas de refus.

Au lieu de réfléchir à ce que le jury pourrait penser d'une telle décision, pourquoi ne pas plutôt résoudre ce blocage qui n'est pas normal si près du but ? A te lire je me demande si tu ne fais pas les frais de la misogynie de quelques vieux aigris smilies ce qui n'est pas admissible.
Une de mes amies a été harcelée par son directeur de thèse en médecine, qui n'était jamais satisfait de son travail lui non plus.. Elle a pu résoudre la situation en allant voir le doyen de sa fac. Je ne sais pas si tu as cette possibilité... Je te souhaite que tout se résolve en tout cas.
Top
BriceT
Nain-terne

Messages : 125
Enregistré : 29/12/2014
Posté le 18/01/2016 � 10:37 notnew
N'oublie pas non plus qu'avoir un doctorat et un M2, c'est deux chances à la passerelle P2 et deux chances à la passerelle D1.

Présente donc la passerelle P2 cette année tout en continuant ton doctorat.
Au mieux tu es admise et tu as ce que tu souhaites. Au pire, tu auras ton doctorat l'an prochain, et tu pourras tenter la passerelle P2 pour la deuxième fois et D1 pour la première fois.

L'erreur à ne pas faire, ce serait d'abandonner le doctorat avant d'avoir eu les résultats de la passerelle. Vu le nombre de candidatures par rapport au nombre de places, il n'est pas raisonable de faire des plans en comptant sur une admission à 100% et il faut toujours se prévoir une solution de repli. Si tu n'es pas reçue cette année, tu auras au moins le doctorat pour lequel tu as travaillé deux ans et demi déjà et la possibilité de passer la passerelle D1.
Top
Aller en haut • 4 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter