logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle P2/D1 2020

Aller en bas • 2548 r�ponses • 128 pages • 1 ... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 ... 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 128
Aloane13
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 27/12/2019
Posté le 27/12/2019 � 16:32 notnew
Coucou je me présente, maman de 2 enfants 11 ans et 4 ans, 38 ans, en pleine forme smilies infirmière depuis 2005, et puéricultrice depuis 2010.J'envisage de monter mon dossier pour me présenter à la passerelle 2020. J'ai vécu 6 ans au Québec où j'ai passé ma reconnaissance de diplôme et j'ai pu travailler à l'hôpital d'enfants Sainte Justine pendant un an. Pour suivre mon conjoint j'ai dû démissionner, puis je suis tombée enceinte et ma grossesse n'a pas été une sinécure, c'est pourquoi je n'ai pas repris mon emploi depuis lors. J'ai lu tous vos messages et je me demande si je ne vais pas directement passer par le PACES ? Je souhaite m'inscrire à Nice, si des personnes ont vent de l'admissibilité dans cette Fac pour les paramedics, ça m'intéresse. Bonne chance à tous et à toutes.
_____
La vie, c’ comme une boîte de chocolats 🍫. On ne sait jamais sur lequel on va tomber. Forrest Gump 


Top
Canuck
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 69
Enregistré : 14/12/2019
Posté le 27/12/2019 � 23:59 puis édité 1 fois notnew
Bonjour tout le monde,
Passerelle 2012, qui termine son internat en 2020, je viens apporter ma petite contribution car les questions reviennent souvent sur quelles sont vos chances d'être admis [...]

Merci Naonao et mariela pour avoir pris le temps de répondre, témoigner et mine de rien, aider!
Ça m'encourage et m'oriente un peu dans mon choix de fac et d'axes sur lesquels insister dans la lettre et le CV.

Question subsidiaire cependant... Si par chance j'arrivais au stade de passer l'oral, demandent-il de voir les originaux des diplômes ? C'est qu'un détail mais j'en ai que des copies (jusqu'à ce que je les retrouve chez mes parents, j'espère, ou que j'en fasse refaire par les académies si nécessaire). S'ils les demandent alors je lancerai les procédures de remplacement plus vite. C'est le casse-tête de ne plus être sur le même continent.

Merci et bonnes fêtes à tous !
_____
Admission P2 Passerelle 2020
Top
EliottL
Doyen

Messages : 495
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 28/12/2019 � 00:46 notnew
Merci Naonao et mariela pour avoir pris le temps de répondre, témoigner et mine de rien, aider!
Ça m'encourage et m'oriente un peu dans mon choix de fac et d'axes sur lesquels insister dans la lettre et le CV.

Question subsidiaire cependant... Si par chance j'arrivais au stade de passer l'oral, demandent-il de voir les originaux des diplômes ? C'est qu'un détail mais j'en ai que des copies (jusqu'à ce que je les retrouve chez mes parents, j'espère, ou que j'en fasse refaire par les académies si nécessaire). S'ils les demandent alors je lancerai les procédures de remplacement plus vite. C'est le casse-tête de ne plus être sur le même continent.

Merci et bonnes fêtes à tous !

Les pièces sont à fournir seulement lors de la constitution du dossier de candidature et il ne s'agit que de photocopies. Normalement, entre le dépôt de ton dossier et l'évaluation de ta candidature par le jury, les services administratifs vérifient l'éligibilité du candidat à la passerelle, la validité des diplômes, le nombre de candidatures déjà présentées etc.
Tu n'auras aucun diplôme à ramener le jour de ton oral.
Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 715
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 29/12/2019 � 10:09 notnew
Pour etre très actif au niveau de la mise en place des réformes des études de santé au niveau national et local, dont la réforme de la PACES, je peux vous confirmer qu'il n'est POUR L'INSTANT pas question de supprimer la passerelle.

L'idée en ce moment est bien de diversifier les parcours, les personnalités et les origines des étudiants en médecine, et la passerelle est clairement dans cette logique, donc pas d'inquiétude à avoir pour l'instant.
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
trottoir
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/12/2019
Posté le 29/12/2019 � 11:36 notnew
Merci Naonao pour ces informations rassurantes.

Rapide présentation : j'ai 24 ans, j'ai fait 2 années de classe prépa (PCSI/PC*), puis une grande école d'ingénieurs du concours Mines-Ponts. Je suis depuis quelques mois ingénieur en bureau d'études. Cela fait des années que je songe à la passerelle, et chaque année qui passe est pour moi une perte de temps dans le seul projet qui me tient à cœur : devenir médecin.

Malheureusement, l'aspect financier m'a jusque là toujours empêché de sauter le pas. Je suis économe, mais je n'ai la possibilité de mettre de côté significativement que depuis quelques mois (à ma prise de poste en tant qu'ingénieur). Il est hors de question pour moi de redevenir dépendant de mes parents (qui par ailleurs ne pourraient et/ou n'accepteraient pas de m'aider). Je doute néanmoins que cela soit suffisant pour la rentrée 2020 (même si l'idée de devoir encore attendre 1 an me coupe les jambes).
Pour être clair, je vais être quantitatif : j'aurai normalement ~15000€ d'économies d'ici l'été prochain. Par expérience je sais que je dépense (tout compris) ~700€-800€/mois. Evidemment, il est simple de faire le calcul et de voir qu'avec ça je ne tiendrai même pas 2 ans.

Mes questions sont les suivantes :
# est-ce que je ne dois pas tout de même déposer ma candidature, quitte à me débrouiller pour faire rentrer de l'argent par la suite (petit job étudiant par exemple) ? Evidemment ça ne me semble pas très malin, mais il m'est de plus en plus difficile d'attendre, j'ai envie d'agir - malgré tout je sais que l'aspect financier n'est pas le plus "sympa" à considérer mais est pourtant d'une importance cruciale car il peut mettre à mal voire faire s'effondrer ce projet ;
# je suis allé voir ma banque l'année dernière pour des simulations de prêt étudiant (de 15k€ à 30k€), mais ils me demandaient (évidemment) un garant. Ce n'est pas possible pour mes parents, et je n'ai personne d'autre en tête. Néanmoins avec mon diplôme je sais que je peux trouver très rapidement un nouveau poste en prestation qui me permettrait de rembourser un prêt en cas de gros coup dur et d'arrêt de la médecine. L'un de vous a-t-il réussi à négocier un prêt étudiant sans garant ?
# si je repousse encore d'une année, l'aspect financier ne sera a priori plus un problème car j'aurai économisé ~30k€. Est-il plus sage d'attendre, quitte à "perdre" encore une année ?
# est-il possible de postuler et en cas d'admission négocier avec le doyen pour décaler mon inscription d'1 année pour continuer d'économiser avec la garantie d'intégrer médecine ? (ça me semble très culotté/risqué)
# voyez-vous d'autres options ?

Merci d'avance pour vos réponses, je parcours ce forum depuis quelques années et ça a toujours été une source d'espoir et de motivation smilies
Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 715
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 29/12/2019 � 14:57 notnew
Il me semble que l'État peut se porter garant de ton pret étudiant si tu as moins de 28 ans et que tes parents ne peuvent pas le faire. Sinon, il me semble impossible d'obtenir un pret sans garant.

Et pour le montant, ça dépend de la ville ou tu comptes étudier, les loyers ne sont pas les memes a Paris et a Limoges !
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
trottoir
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/12/2019
Posté le 29/12/2019 � 15:08 notnew
Il me semble que l'État peut se porter garant de ton pret étudiant si tu as moins de 28 ans et que tes parents ne peuvent pas le faire. Sinon, il me semble impossible d'obtenir un pret sans garant.

Et pour le montant, ça dépend de la ville ou tu comptes étudier, les loyers ne sont pas les memes a Paris et a Limoges !

Yes j'ai entendu parler des prêts garantis par l'Etat, il faut que je m'informe là dessus.
Pour les villes Clermont-Fd ou Saint-Etienne, donc c'est raisonnable.
Top
Shakaboundi
Jeune Carabine

Messages : 24
Enregistré : 19/12/2019
Posté le 29/12/2019 � 15:29 notnew
Bonjour et bon Dimanche à tous


Je cherche des infirmier(e)s qui ont été admise en Dentaire/ Medecine

Pouvez vous m'envoyer un u2u

Merci ^^
_____
IDE depuis 2 ans


Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 715
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 29/12/2019 � 15:33 puis édité 1 fois notnew
/! VOTRE ATTENTION S'IL VOUS PLAIT /!

Le petit conseil de Naonao :

On vous demande de rédiger une LETTRE DE MOTIVATION, pour des PUPH qui ont tout vu et tout vécu.

Je vous conseille donc fortement de bannir toute forme de pathos quelle qu'elle soit. La dernière chose qu'on a envie de lire, c'est un mauvais script de grey's anatomy.

A bannir de sa lettre : Parler de ses rêves d'enfants, parler de ses problèmes familiaux/de santé, et toute tentative de jouer sur la corde sensible pour attirer la pitié du lecteur. C'est insupportable à lire, on vous voit venir de très loin, et si vous connaissez quelques PUPH, vous savez certainement que meme les plus gentils n'ont plus de corde sensible à faire vibrer depuis bien longtemps.

Donc je vous en supplie, épargnez nous ça, les gens qui essayent ce genre de choses sont systématiquement refoulés.

Il faut leur donner envie de vous rencontrer, comme pour n'importe quel job. Comme disait Mariela (dont je vous conseille de boire les paroles) ce qui doit ressortir de votre lettre c'est une détermination en béton, ce que vous pouvez apporter en tant que médecin, et que vous etes prets à affronter tous les obstacles qui se mettront devant vous.

Désolé d'etre aussi sec, mais je ne corrigerai pas des lettres qui ressemblent a de mauvais romans de gare.

Je vous aime quand meme (keurkeur lovlov)

Naonao
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
Laura44
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 84
Enregistré : 31/01/2019
Posté le 30/12/2019 � 14:16 notnew
Merci Naonao pour ces informations rassurantes.

Rapide présentation : j'ai 24 ans, j'ai fait 2 années de classe prépa (PCSI/PC*), puis une grande école d'ingénieurs du concours Mines-Ponts. Je suis depuis quelques mois ingénieur en bureau d'études. Cela fait des années que je songe à la passerelle, et chaque année qui passe est pour moi une perte de temps dans le seul projet qui me tient à cœur : devenir médecin.

Malheureusement, l'aspect financier m'a jusque là toujours empêché de sauter le pas. Je suis économe, mais je n'ai la possibilité de mettre de côté significativement que depuis quelques mois (à ma prise de poste en tant qu'ingénieur). Il est hors de question pour moi de redevenir dépendant de mes parents (qui par ailleurs ne pourraient et/ou n'accepteraient pas de m'aider). Je doute néanmoins que cela soit suffisant pour la rentrée 2020 (même si l'idée de devoir encore attendre 1 an me coupe les jambes).
Pour être clair, je vais être quantitatif : j'aurai normalement ~15000€ d'économies d'ici l'été prochain. Par expérience je sais que je dépense (tout compris) ~700€-800€/mois. Evidemment, il est simple de faire le calcul et de voir qu'avec ça je ne tiendrai même pas 2 ans.

Mes questions sont les suivantes :
# est-ce que je ne dois pas tout de même déposer ma candidature, quitte à me débrouiller pour faire rentrer de l'argent par la suite (petit job étudiant par exemple) ? Evidemment ça ne me semble pas très malin, mais il m'est de plus en plus difficile d'attendre, j'ai envie d'agir - malgré tout je sais que l'aspect financier n'est pas le plus "sympa" à considérer mais est pourtant d'une importance cruciale car il peut mettre à mal voire faire s'effondrer ce projet ;
# je suis allé voir ma banque l'année dernière pour des simulations de prêt étudiant (de 15k€ à 30k€), mais ils me demandaient (évidemment) un garant. Ce n'est pas possible pour mes parents, et je n'ai personne d'autre en tête. Néanmoins avec mon diplôme je sais que je peux trouver très rapidement un nouveau poste en prestation qui me permettrait de rembourser un prêt en cas de gros coup dur et d'arrêt de la médecine. L'un de vous a-t-il réussi à négocier un prêt étudiant sans garant ?
# si je repousse encore d'une année, l'aspect financier ne sera a priori plus un problème car j'aurai économisé ~30k€. Est-il plus sage d'attendre, quitte à "perdre" encore une année ?
# est-il possible de postuler et en cas d'admission négocier avec le doyen pour décaler mon inscription d'1 année pour continuer d'économiser avec la garantie d'intégrer médecine ? (ça me semble très culotté/risqué)
# voyez-vous d'autres options ?

Merci d'avance pour vos réponses, je parcours ce forum depuis quelques années et ça a toujours été une source d'espoir et de motivation smilies

Vu que tu travailles, tu peux avoir droit au chômage quelques mois si ta boîte veut bien te faire une rupture conventionnelle. Tu n'es pas éligible à la démission pour reconversion car il faut avoir travaillé 5 ans sans interruption.
L'autre solution si VRAIMENT tu veux postuler en 2020 et que tu n'arrives pas à avoir de garants pour ton prêt étudiant, c'est de faire un prêt à la conso auprès d'une BANQUE (les taux sont bas en ce moment). Pas besoin de garants, tu n'auras aucun problème pour avoir un prêt sachant que tu es ingénieur et que tu sors d'une grande école (ton salaire doit être pas mal smilies).
Voila, voila, ce sont mes pistes.
Je vais également faire un dossier CPF Projet de Transition Professionnelle auprès du Fongecif (qui va bientôt changer de nom) mais j'y crois pas car ce sont des études longues et qu'on a déjà un bac+5
Top
Laura44
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 84
Enregistré : 31/01/2019
Posté le 30/12/2019 � 14:23 notnew
Pour en revenir sur le chômage après démission pour reconversion professionnelle, il faut donc 5 ans de travail sans interruption. Et ils sont bêtes et méchants et appliquent ce critère à la lettre : j'ai été sans emploi 3 jours il y a 3 ans pour pouvoir déménager entre mes 2 contrats CDI et mon dossier a été refusé...
Le service de pôle emploi qui s'occupe de ça m'a dit de me tourner vers le Fongecif (ou Transition Pro, de son nouveau nom) pour en discuter mais je pense que ça va être compliqué vu qu'ils n'étaient au courant de rien il y a quelques semaines...
Je reviendrai vers vous quand j'aurai d'autres info.

Bonnes fêtes à tous
Top
trottoir
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/12/2019
Posté le 30/12/2019 � 14:33 notnew
Merci Naonao pour ces informations rassurantes.

Rapide présentation : j'ai 24 ans, j'ai fait 2 années de classe prépa (PCSI/PC*), puis une grande école d'ingénieurs du concours Mines-Ponts. Je suis depuis quelques mois ingénieur en bureau d'études. Cela fait des années que je songe à la passerelle, et chaque année qui passe est pour moi une perte de temps dans le seul projet qui me tient à cœur : devenir médecin.

Malheureusement, l'aspect financier m'a jusque là toujours empêché de sauter le pas. Je suis économe, mais je n'ai la possibilité de mettre de côté significativement que depuis quelques mois (à ma prise de poste en tant qu'ingénieur). Il est hors de question pour moi de redevenir dépendant de mes parents (qui par ailleurs ne pourraient et/ou n'accepteraient pas de m'aider). Je doute néanmoins que cela soit suffisant pour la rentrée 2020 (même si l'idée de devoir encore attendre 1 an me coupe les jambes).
Pour être clair, je vais être quantitatif : j'aurai normalement ~15000€ d'économies d'ici l'été prochain. Par expérience je sais que je dépense (tout compris) ~700€-800€/mois. Evidemment, il est simple de faire le calcul et de voir qu'avec ça je ne tiendrai même pas 2 ans.

Mes questions sont les suivantes :
# est-ce que je ne dois pas tout de même déposer ma candidature, quitte à me débrouiller pour faire rentrer de l'argent par la suite (petit job étudiant par exemple) ? Evidemment ça ne me semble pas très malin, mais il m'est de plus en plus difficile d'attendre, j'ai envie d'agir - malgré tout je sais que l'aspect financier n'est pas le plus "sympa" à considérer mais est pourtant d'une importance cruciale car il peut mettre à mal voire faire s'effondrer ce projet ;
# je suis allé voir ma banque l'année dernière pour des simulations de prêt étudiant (de 15k€ à 30k€), mais ils me demandaient (évidemment) un garant. Ce n'est pas possible pour mes parents, et je n'ai personne d'autre en tête. Néanmoins avec mon diplôme je sais que je peux trouver très rapidement un nouveau poste en prestation qui me permettrait de rembourser un prêt en cas de gros coup dur et d'arrêt de la médecine. L'un de vous a-t-il réussi à négocier un prêt étudiant sans garant ?
# si je repousse encore d'une année, l'aspect financier ne sera a priori plus un problème car j'aurai économisé ~30k€. Est-il plus sage d'attendre, quitte à "perdre" encore une année ?
# est-il possible de postuler et en cas d'admission négocier avec le doyen pour décaler mon inscription d'1 année pour continuer d'économiser avec la garantie d'intégrer médecine ? (ça me semble très culotté/risqué)
# voyez-vous d'autres options ?

Merci d'avance pour vos réponses, je parcours ce forum depuis quelques années et ça a toujours été une source d'espoir et de motivation smilies

Vu que tu travailles, tu peux avoir droit au chômage quelques mois si ta boîte veut bien te faire une rupture conventionnelle. Tu n'es pas éligible à la démission pour reconversion car il faut avoir travaillé 5 ans sans interruption.
L'autre solution si VRAIMENT tu veux postuler en 2020 et que tu n'arrives pas à avoir de garants pour ton prêt étudiant, c'est de faire un prêt à la conso auprès d'une BANQUE (les taux sont bas en ce moment). Pas besoin de garants, tu n'auras aucun problème pour avoir un prêt sachant que tu es ingénieur et que tu sors d'une grande école (ton salaire doit être pas mal smilies).
Voila, voila, ce sont mes pistes.
Je vais également faire un dossier CPF Projet de Transition Professionnelle auprès du Fongecif (qui va bientôt changer de nom) mais j'y crois pas car ce sont des études longues et qu'on a déjà un bac+5

Salut Laura, merci pour ta réponse.
Effectivement j'ai lu à plusieurs reprises des messages à propos du chômage. Néanmoins j'ai cru comprendre que c'était assez conseiller-dépendant + j'ai du mal à croire qu'on m'accordera une rupture conventionnelle...ça laisse un peu trop d'incertitude à mon goût.
Concernant le prêt à la conso, il y a les mensualités (intérêts compris) à payer, donc je vois pas trop comment ça peut aider (à l'inverse du prêt étudiant dont le remboursement est différé à X années une fois le diplôme obtenu).
Top
Laura44
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 84
Enregistré : 31/01/2019
Posté le 30/12/2019 � 14:51 notnew
Merci Naonao pour ces informations rassurantes.

Rapide présentation : j'ai 24 ans, j'ai fait 2 années de classe prépa (PCSI/PC*), puis une grande école d'ingénieurs du concours Mines-Ponts. Je suis depuis quelques mois ingénieur en bureau d'études. Cela fait des années que je songe à la passerelle, et chaque année qui passe est pour moi une perte de temps dans le seul projet qui me tient à cœur : devenir médecin.

Malheureusement, l'aspect financier m'a jusque là toujours empêché de sauter le pas. Je suis économe, mais je n'ai la possibilité de mettre de côté significativement que depuis quelques mois (à ma prise de poste en tant qu'ingénieur). Il est hors de question pour moi de redevenir dépendant de mes parents (qui par ailleurs ne pourraient et/ou n'accepteraient pas de m'aider). Je doute néanmoins que cela soit suffisant pour la rentrée 2020 (même si l'idée de devoir encore attendre 1 an me coupe les jambes).
Pour être clair, je vais être quantitatif : j'aurai normalement ~15000€ d'économies d'ici l'été prochain. Par expérience je sais que je dépense (tout compris) ~700€-800€/mois. Evidemment, il est simple de faire le calcul et de voir qu'avec ça je ne tiendrai même pas 2 ans.

Mes questions sont les suivantes :
# est-ce que je ne dois pas tout de même déposer ma candidature, quitte à me débrouiller pour faire rentrer de l'argent par la suite (petit job étudiant par exemple) ? Evidemment ça ne me semble pas très malin, mais il m'est de plus en plus difficile d'attendre, j'ai envie d'agir - malgré tout je sais que l'aspect financier n'est pas le plus "sympa" à considérer mais est pourtant d'une importance cruciale car il peut mettre à mal voire faire s'effondrer ce projet ;
# je suis allé voir ma banque l'année dernière pour des simulations de prêt étudiant (de 15k€ à 30k€), mais ils me demandaient (évidemment) un garant. Ce n'est pas possible pour mes parents, et je n'ai personne d'autre en tête. Néanmoins avec mon diplôme je sais que je peux trouver très rapidement un nouveau poste en prestation qui me permettrait de rembourser un prêt en cas de gros coup dur et d'arrêt de la médecine. L'un de vous a-t-il réussi à négocier un prêt étudiant sans garant ?
# si je repousse encore d'une année, l'aspect financier ne sera a priori plus un problème car j'aurai économisé ~30k€. Est-il plus sage d'attendre, quitte à "perdre" encore une année ?
# est-il possible de postuler et en cas d'admission négocier avec le doyen pour décaler mon inscription d'1 année pour continuer d'économiser avec la garantie d'intégrer médecine ? (ça me semble très culotté/risqué)
# voyez-vous d'autres options ?

Merci d'avance pour vos réponses, je parcours ce forum depuis quelques années et ça a toujours été une source d'espoir et de motivation smilies

Vu que tu travailles, tu peux avoir droit au chômage quelques mois si ta boîte veut bien te faire une rupture conventionnelle. Tu n'es pas éligible à la démission pour reconversion car il faut avoir travaillé 5 ans sans interruption.
L'autre solution si VRAIMENT tu veux postuler en 2020 et que tu n'arrives pas à avoir de garants pour ton prêt étudiant, c'est de faire un prêt à la conso auprès d'une BANQUE (les taux sont bas en ce moment). Pas besoin de garants, tu n'auras aucun problème pour avoir un prêt sachant que tu es ingénieur et que tu sors d'une grande école (ton salaire doit être pas mal smilies).
Voila, voila, ce sont mes pistes.
Je vais également faire un dossier CPF Projet de Transition Professionnelle auprès du Fongecif (qui va bientôt changer de nom) mais j'y crois pas car ce sont des études longues et qu'on a déjà un bac+5

Salut Laura, merci pour ta réponse.
Effectivement j'ai lu à plusieurs reprises des messages à propos du chômage. Néanmoins j'ai cru comprendre que c'était assez conseiller-dépendant + j'ai du mal à croire qu'on m'accordera une rupture conventionnelle...ça laisse un peu trop d'incertitude à mon goût.
Concernant le prêt à la conso, il y a les mensualités (intérêts compris) à payer, donc je vois pas trop comment ça peut aider (à l'inverse du prêt étudiant dont le remboursement est différé à X années une fois le diplôme obtenu).

Oui c'est vrai que pour le prêt à la conso je n'avais pas pensé au remboursement direct tous les mois...
Pour le chômage, toutes les personnes auprès desquelles je me suis renseignée ont eu le chômage en allant au bout des démarches (après rupture conventionnelle ou abandon de poste).
J'ai cru comprendre que tu étais prestataire non? Si c'est le cas, les boîtes de presta accordent assez souvent des ruptures conventionnelles. Je te conseille de te renseigner pour savoir si des personnes en ont eu ces derniers temps
Top
jnavarre
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 30/12/2019
Posté le 30/12/2019 � 17:55 notnew
Bonjour,
Je me présente, Julie Navarre, 21 ans. Jamais fait de paces.
Je vais avoir fini un bachelor canadien (mcgill university) en anatomie et biologie cellulaire en mai 2020. Cela correspond a 4 ans d etudes post bac (niveau master1). Je compte postuler en médecine via la passerelle mais ne suis pas sure quel chemin prendre.
Soit je postule cette année mais je ne suis pas sure d avoir assez de credits et que mon diplome soit reconnu.
Ou alors je pourrais faire un master 2 à Paris l’année prochaine et postuler par la suite à la passerelle.
Que me conseillez vous ? Cette passerelle va t elle encore exister ?
Merci de votre aide.
Top
jnavarre
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 30/12/2019
Posté le 30/12/2019 � 17:55 notnew
Bonjour,
Je me présente, Julie Navarre, 21 ans. Jamais fait de paces.
Je vais avoir fini un bachelor canadien (mcgill university) en anatomie et biologie cellulaire en mai 2020. Cela correspond a 4 ans d etudes post bac (niveau master1). Je compte postuler en médecine via la passerelle mais ne suis pas sure quel chemin prendre.
Soit je postule cette année mais je ne suis pas sure d avoir assez de credits et que mon diplome soit reconnu.
Ou alors je pourrais faire un master 2 à Paris l’année prochaine et postuler par la suite à la passerelle.
Que me conseillez vous ? Cette passerelle va t elle encore exister ?
Merci de votre aide.
Top
Canuck
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 69
Enregistré : 14/12/2019
Posté le 30/12/2019 � 18:09 notnew
Bonjour!
Il me semble avoir lu que les seuls diplômes étrangers acceptés étaient des doctorats.
De plus, un Bachelor canadien est d'une durée de 4 ans mais est en fait reconnu comme une licence et non master (de la même façon qu'une licence européenne de 3 ans est reconnue comme un Bachelor de 4 ans en Amérique du Nord). Faut pas chercher à comprendre, ce serait un long débat. Mais en gros un bachelier français (entendre diplôme secondaire) entre souvent en 2e année de fac au Canada parce que certaines matières de terminale en France ont des équivalents à la première année d'université au Canada, surtout en sciences et maths.
Bref même si le diplôme étranger non PhD était accepté, il le serait au niveau licence et non master.
Pourquoi ne pas tenter médecine au Canada, venant d'une si bonne fac dans un programme tout même très adapté ? De plus les études seraient moins longues. Mais c'est vrai aussi que c'est pas tout à fait la même pratique (un peu pour ça que j'ai quitté l'hôpital au Canada)

Bon courage en tout cas !

Bonjour,
Je me présente, Julie Navarre, 21 ans. Jamais fait de paces.
Je vais avoir fini un bachelor canadien (mcgill university) en anatomie et biologie cellulaire en mai 2020. Cela correspond a 4 ans d etudes post bac (niveau master1). Je compte postuler en médecine via la passerelle mais ne suis pas sure quel chemin prendre.
Soit je postule cette année mais je ne suis pas sure d avoir assez de credits et que mon diplome soit reconnu.
Ou alors je pourrais faire un master 2 à Paris l’année prochaine et postuler par la suite à la passerelle.
Que me conseillez vous ? Cette passerelle va t elle encore exister ?
Merci de votre aide.
_____
Admission P2 Passerelle 2020
Top
Elye42
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 02/01/2020
Posté le 02/01/2020 � 05:46 puis édité 4 fois notnew
Bonjour à tous et bonne année 2020 smilies

Je suis dans le projet de postuler à la passerelle. Je me demande si c’est judicieux de dire que l’on veut aller en D1 dans la lettre de motivation.

Merci pour vos réponses.

Mon parcours :
Aide soignant 2007
Reprise d’étude Bac ST2S en 2011
Paces -> raté
Service Civique
Licence de sociologie (mention AB)
Master sociologie (mention TB) et travaux de recherche avec l’EFS et un laboratoire d’une faculté de Médecine. (Publications...)

12 ans d’expériences dans plusieurs de services hospitalier (médecine,chirurgie, urgences, réanimation...)
Top
SoSonie75
Jeune Carabine

Messages : 12
Enregistré : 01/07/2019
Posté le 02/01/2020 � 14:15 notnew
Bonjour,

Je vous souhaite tout d'abord à toutes et à tous une très belle année 2020 que vous candidatiez en passerelle ou pas.
Ensuite, je voulais savoir svp, si vous trouveriez pertinent de mentionner sur la lettre de motivation l'ARE comme bonne solution permettant tout de même de tenir les 2 premières années sur les 5 en attendant l'internat.

Par avance, merci.

Cdt.
Top
Shakaboundi
Jeune Carabine

Messages : 24
Enregistré : 19/12/2019
Posté le 02/01/2020 � 16:18 notnew
Bonjour,

Je vous souhaite tout d'abord à toutes et à tous une très belle année 2020 que vous candidatiez en passerelle ou pas.
Ensuite, je voulais savoir svp, si vous trouveriez pertinent de mentionner sur la lettre de motivation l'ARE comme bonne solution permettant tout de même de tenir les 2 premières années sur les 5 en attendant l'internat.

Par avance, merci.

Cdt.


Bonne année a toi aussi
A mon humble avis je ne vois pas ou est le problème, çà veut dire que tu as un plan pour ton financement.
_____
IDE depuis 2 ans


Top
Gali
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 171
Enregistré : 23/03/2017

certification
Vie réelle
Hanh, Charlotte Herve - 29 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 3e année médecine
Fac : MARSEILLE
Posté le 03/01/2020 � 01:24 puis édité 1 fois notnew
Bonjour a tous,

Étudiant IDE en 3eme année j'envisage de tenter une passerelle pour 2020 (j'ai 42 ans :coolsmilies
Après contact avec la fédération étudiante (FNESI), j'ai appris qu'avec 6o ECTS seulement nous pourrions postuler et que l'admission se ferait sur dossier sans oral. Sans DE, sans delai d'exercice de 2ans ... Je n'ai retrouvé ces conditions nulle part dans ce forum mais la présidente adjointe me l'a assuré par mail.. help !! smilies
Bonne fêtes a tous !
PS: je n'arrive pas a poster les captures d'écrans de nos échanges de mails

Salut smilies
Bonne année 🎈 !

Je suis un peu étonnée par ce qu’on t’a annoncé.
Pour tenter la passerelle il faut être diplôme ET avoir 2 ans à temps plein d’exercice Pro.

Sinon il te faut 120 ECTS dans le cursus médical (médecine/odontologie/pharma ou SF) pour candidater à la passerelle pour changer de filière.

Le DE d’infirmier seul ne te permet pas du tout de postuler à la paces à l’heure actuelle.

Il faut que tu regardes les décrets concernant la passerelle tout y est détaillé.

Demande aux personnes qui t’ont dit ça d’ou Elles tiennent leur info. Ça peut être intéressant pour tout le monde smilies


Et surtout courage !
_____
PCEM1 2009-2010 - PACES 2, 2010- 2011
DE Manip 2011-2014 -Manip Angio 2014-2017
PACES 3 2017-2018
P2 2018-2019
D1 2019-2020
D4 2022-2023
Top
Aller en haut • 2548 r�ponses • 128 pages • 1 ... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 ... 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 128
livreslivrescontactspublicationstwitter