logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle 2021 P2/D1

Aller en bas • 1922 réponses • 97 pages • 1 10 20 30 40 50 60 70 ... 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 ... 97
Obsti
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 14/07/2020
Posté le 02/06/2021 � 21:01 notnew
Ca y est j'ai passé l'oral de Saint Étienne !
Au départ c'était prévu 10 minutes de présentation et 15 minutes de questions mais le jury m'a dit qu'ils voulaient plutôt 5 minutes de présentation.
J'ai réussi à synthétisé puisque j'avais préparé au mot prêt pour 10 minutes ! Et puis j'ai eu les questions :
Quelle mention au bac ?
Quels classements en paces ? Pourquoi ca n'avait pas marché ?
Des précisions sur mon memoire dans le cadre de mon DU histoire de la médecine de la part de la responsable pédagogique qui était psychiatre.
Des questions sur mes stages.
Mon financement.
Pourquoi saint Étienne ?
Des précisions sur mes bénévolats...
C'était dans l'ensemble très positif. Le doyen m'a dit "que je mettais bouger les fesses et que ca se voyait"
Juste la responsable pédagogique qii avait l'air de doute du fait que j'avais de la famille dans le coin (je voulais pas donner leur adresse exacte !)
Donc dans l'ensemble positif mais je suppose qu'à dossier égal ils privilégerons les gens avec une adresse actuelle dans le coin !
On a les résultats lundi 7, on est 12 pour 6 places !
Top
kitkat25
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 28/07/2020
Posté le 04/06/2021 � 10:25 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous!

J'ai passé mon oral à la Sorbonne hier, voici un petit compte-rendu :
10 min présentation 5 min questions
Questions :
Est-ce que vous envisagez votre choix comme une réorientation ou bien vous voyez le métier de médecin combiné avec votre métier d’ingénieur?
Est-ce que vous avez conscience que les premières années c’est bcp de par cœur?
Votre plus grande fierté?
Comment en êtes vous venue à faire ce bénévolat en soins palliatifs, qui semble plutôt dur?
Avez-vous des loisirs?
En tant qu’ingénieur vous avez des équipes à gérer, est-ce que le changement de statut ne vous fait pas peur?
Comment est-ce que j'avais trouvé mes stages à l'hôpital et en cabinet?
Jury bienveillant, 3 femmes et 3 hommes.
Possibilité de faire l’entretien sans masque, assis ou debout, j’ai préféré debout.

Bon courage à tous pour les oraux/l'attente des résultats!
Top
TVLLM
Désagrégée de médecine

Messages : 240
Enregistré : 12/04/2020
Posté le 04/06/2021 � 19:43 puis édité 1 fois notnew
Résultats publiés pour Angers avec seulement 5 admis pour 10 places proposées, la sélection a été rude pour ces candidats.

Bon courage à tous pour les restes des postulants !
_____
Master Neurosciences - DU FARC TEC
3 PACES - 1 Passerelle - Dernière tentative 2022
"ever tried ever failed no matter try again fail again fail better"
Top
Yargla49
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 15/03/2021
Posté le 05/06/2021 � 09:25 puis édité 3 fois notnew
Bonjour, je fais partie des refusés sur Angers pour la filière médecine, j'avais préparé très sérieusement ma candidature. Je témoigne, si jamais cela peut aider certains l'année prochaine... Je tape au fil de ma pensée, vous m'excuserez, pas envie de faire une dissertation...

Mon parcours: 39 ans, 2 échecs en PCEM1, DE de podologue en 2004 (j'ai exercé un an), double réussite en 2005 aux concours kiné de Berck sur Mer et de professeur des écoles, j'ai alors fait une croix sur le paramédical car seule la médecine m'intéressait et j'ai fait le choix de m'engager dans l'Education Nationale (le côté "polyvalent et généraliste" me rapprochait davantage du métier de médecin généraliste).

Mon parcours actuel: je suis professeur des écoles depuis 2005, j'ai obtenu sur décision du Directeur Académique l'aptitude pour diriger des groupes scolaires, puis je suis devenu maître d'accueil pour la formation des étudiants de Master 1 et Master 2 de l'Institut National Supérieur du Professorat et de l'Education. Je participe aussi aux jury de soutenance des mémoires de master 2 de la filière Métier de l'Enseignement de l'Education et de la formation.

J'ai fait un stage ces derniers mois chez un médecin généraliste durant plusieurs semaines, tous les lundis après-midi. J'ai pu échanger avec de nombreux médecins ainsi qu'avec des étudiants qui ont réussi la passerelle sur Angers.

J'avais revu l'anatomie de P1 (toutes les insertions musculaires des membres sup et inf, du dos, du thorax, avec les innervations et les actions de chaque muscle, jusqu'aux lombricaux !) J'avais aussi revu la biologie moléculaire et j'avais repris les premières phases de la spermatogénèse, de l'ovogénèse, de l'embryogénèse. J'étais aussi au point sur la physio cardiaque, les vaccinations et les gestes de secourisme. Je m'étais tenu informé de l'actualité médicale. Un gros boulot étalé sur 6 mois...

Pour ma préparation orale j'ai fait deux oraux blancs en réel avec des médecins (en cabinet libéral ou à la clinique avec un médecin que je ne connaissais pas) et j'ai aussi fait des oraux blancs avec une prépa privée. J'ai été poussé dans mes retranchements avec des jurys exigeants. Les feux étaient "au vert" à chacune de mes prestations... Mon oral était tiré au cordeau au bout d'un moment, plus aucun stress pour le dire et le rendre vivant, j'ai l'habitude de parler en public. J'avais préparé une centaine de questions / réponses.

Le jour de mon passage j'ai fait attention pour trouver l'équilibre afin ne pas paraitre trop sûr de moi et me "vendre" avec intelligence. L'ensemble du jury était attentif, je voyais les hochements de tête accompagner mes propos, certains membres me souriaient (avec les yeux, masque oblige..), ambiance sympa. Puis le moment des questions:

- "Matières où vous aviez du mal en P1 ?" / Réponse :"Euh, la physique et la biophysique sans hésitation". Je vois le jury éclater de rire, a priori je ne dois pas être le premier à donner cette réponse.

- Le doyen enchaine "N'êtes-vous pas trop vieux pour commencer ces études (question sans surprise, je l'attendais) ?" / Réponse: "Vous m'avez demandé de venir à cet entretien, vous connaissez mon âge puisque vous avez lu mon dossier, si cela avait posé un réel problème je n'aurais pas franchi la phase écrite. Je serai très utile dans 5 à 6 ans dès mon internat, et je sortirai diplômé de la formation à 46 ou 47 ans, ce qui me laisse une vingtaine d'années d'exercice." Je leur ai dit que le plus vieux généraliste de France avait 99 ans et que j'avais donc un peu de marge, cela les a fait marrer, le doyen m'a répondu que ce n'était pas ce qu'il souhaitait, ni pour moi, ni pour mes patients.

- "Mais pourquoi vous, plus qu'un petit jeune alors, le risque d'abandon est important pour vous ?" / Réponse : "C'est un choix de société, j'apporterai une richesse grâce à mon parcours humain et mon cursus scientifique, je travaillerai régulièrement, je mettrai en avant mon esprit de synthèse et d'analyse que j'ai développé en tant que directeur et que formateur. J'ai totalement changé ma façon de travailler, je retiens parfaitement ce que j'apprends et j'ai développé un esprit de compétition. J'ai l'habitude du travail en équipe pluridisciplinaire. Je serai plus autonome tout en restant dans les limites de mon champ de compétence. Je pense avoir les épaules solides et je ne m'effondrerai pas à la première difficulté..." / Le doyen fait la remarque suivante "ah oui chef d'établissement scolaire, c'est vrai que ce sont des responsabilités et des ennuis parfois"

- "Mais vous êtes né en quel année ?" (question d'un médecin du jury) Là je commence à me dire que soit ils ont lu mon dossier en diagonale, soit ils découvrent réellement que j'ai 39 ans. / Réponse : " J'ai eu mon bac en 99, je suis né en 81" / "Ah oui, il suffisait de faire la soustraction".

- Le doyen : "Mais du coup, on retient moins bien à votre âge qu'à 20 ans, moi-même je sens que je c'est plus difficile à mon âge" / Là je me dis que je dois montrer tout ce que j'ai appris depuis 6 mois : "j'ai appris toute l'ostéologie, la myologie, l'innervation des membres, du tronc, du thorax, j'ai revu la biologie moléculaire (je cite les grands chapitres), bref j'ai troqué les soirée Netflix contre les soirée Kamina Netter et polycopiés..." / Là, ils se marrent avec ma petite vanne sur Netflix, je me dis que c'est bon, je les ai accrochés.

- Dernière question "Donc vous voulez être généraliste ?" / Ouf, ils me lâchent sur l'âge, je déroule mon argumentaire sur la médecine générale tout en montrant que je reste ouvert en cas de révélation pour une spé particulière durant mon externat.

On me dit que les 10 minutes sont passées, merci au revoir.

Je suis sorti de cet oral en me disant que c'était ma meilleure prestation, mais avec le sentiment de ne pas avoir été bousculé ni poussé dans me retranchements. Comme si tout cela avait manqué d'enjeu dans leurs questions, qui n'ont finalement tourné qu'autour de mon âge. En y repensant maintenant, je pense que c'était déjà plié d'avance (entretien de courtoisie car il faut bien faire venir des candidats) ou alors qu'ils ont vraiment découvert mon âge lors de mon passage. Je ne vois pas sur quoi cela a réellement pu bloquer en dehors de mes 39 ans... J'aurais préféré que cela s'arrête dès la phase écrite si cela posait problème car j'ai bossé comme un dingue dans l'attente des oraux.

Bref, belle expérience, mais je ne retenterai pas l'année prochaine, car à part avoir une année de plus au compteur je n'aurai rien d'autre à mettre sur la table. Le jury d'Angers a joué la sécurité, 5 admis uniquement pour 10 places potentielles. Je pense que l'abandon leur fait très peur.

Félicitations aux admis, bon courage pour les déçus, le bonheur n'est pas toujours là où l'on croit smilies
Top
Milleka
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 31/01/2021
Posté le 05/06/2021 � 13:16 notnew
Merci beaucoup pour ton témoignage très détaillé.
Effectivement je pense que ce sera utile à d’autres.


Bonjour, je fais partie des refusés sur Angers pour la filière médecine, j'avais préparé très sérieusement ma candidature. Je témoigne, si jamais cela peut aider certains l'année prochaine... Je tape au fil de ma pensée, vous m'excuserez, pas envie de faire une dissertation...

Mon parcours: 39 ans, 2 échecs en PCEM1, DE de podologue en 2004 (j'ai exercé un an), double réussite en 2005 aux concours kiné de Berck sur Mer et de professeur des écoles, j'ai alors fait une croix sur le paramédical car seule la médecine m'intéressait et j'ai fait le choix de m'engager dans l'Education Nationale (le côté "polyvalent et généraliste" me rapprochait davantage du métier de médecin généraliste).

Mon parcours actuel: je suis professeur des écoles depuis 2005, j'ai obtenu sur décision du Directeur Académique l'aptitude pour diriger des groupes scolaires, puis je suis devenu maître d'accueil pour la formation des étudiants de Master 1 et Master 2 de l'Institut National Supérieur du Professorat et de l'Education. Je participe aussi aux jury de soutenance des mémoires de master 2 de la filière Métier de l'Enseignement de l'Education et de la formation.

J'ai fait un stage ces derniers mois chez un médecin généraliste durant plusieurs semaines, tous les lundis après-midi. J'ai pu échanger avec de nombreux médecins ainsi qu'avec des étudiants qui ont réussi la passerelle sur Angers.

J'avais revu l'anatomie de P1 (toutes les insertions musculaires des membres sup et inf, du dos, du thorax, avec les innervations et les actions de chaque muscle, jusqu'aux lombricaux !) J'avais aussi revu la biologie moléculaire et j'avais repris les premières phases de la spermatogénèse, de l'ovogénèse, de l'embryogénèse. J'étais aussi au point sur la physio cardiaque, les vaccinations et les gestes de secourisme. Je m'étais tenu informé de l'actualité médicale. Un gros boulot étalé sur 6 mois...

Pour ma préparation orale j'ai fait deux oraux blancs en réel avec des médecins (en cabinet libéral ou à la clinique avec un médecin que je ne connaissais pas) et j'ai aussi fait des oraux blancs avec une prépa privée. J'ai été poussé dans mes retranchements avec des jurys exigeants. Les feux étaient "au vert" à chacune de mes prestations... Mon oral était tiré au cordeau au bout d'un moment, plus aucun stress pour le dire et le rendre vivant, j'ai l'habitude de parler en public. J'avais préparé une centaine de questions / réponses.

Le jour de mon passage j'ai fait attention pour trouver l'équilibre afin ne pas paraitre trop sûr de moi et me "vendre" avec intelligence. L'ensemble du jury était attentif, je voyais les hochements de tête accompagner mes propos, certains membres me souriaient (avec les yeux, masque oblige..), ambiance sympa. Puis le moment des questions:

- "Matières où vous aviez du mal en P1 ?" / Réponse :"Euh, la physique et la biophysique sans hésitation". Je vois le jury éclater de rire, a priori je ne dois pas être le premier à donner cette réponse.

- Le doyen enchaine "N'êtes-vous pas trop vieux pour commencer ces études (question sans surprise, je l'attendais) ?" / Réponse: "Vous m'avez demandé de venir à cet entretien, vous connaissez mon âge puisque vous avez lu mon dossier, si cela avait posé un réel problème je n'aurais pas franchi la phase écrite. Je serai très utile dans 5 à 6 ans dès mon internat, et je sortirai diplômé de la formation à 46 ou 47 ans, ce qui me laisse une vingtaine d'années d'exercice." Je leur ai dit que le plus vieux généraliste de France avait 99 ans et que j'avais donc un peu de marge, cela les a fait marrer, le doyen m'a répondu que ce n'était pas ce qu'il souhaitait, ni pour moi, ni pour mes patients.

- "Mais pourquoi vous, plus qu'un petit jeune alors, le risque d'abandon est important pour vous ?" / Réponse : "C'est un choix de société, j'apporterai une richesse grâce à mon parcours humain et mon cursus scientifique, je travaillerai régulièrement, je mettrai en avant mon esprit de synthèse et d'analyse que j'ai développé en tant que directeur et que formateur. J'ai totalement changé ma façon de travailler, je retiens parfaitement ce que j'apprends et j'ai développé un esprit de compétition. J'ai l'habitude du travail en équipe pluridisciplinaire. Je serai plus autonome tout en restant dans les limites de mon champ de compétence. Je pense avoir les épaules solides et je ne m'effondrerai pas à la première difficulté..." / Le doyen fait la remarque suivante "ah oui chef d'établissement scolaire, c'est vrai que ce sont des responsabilités et des ennuis parfois"

- "Mais vous êtes né en quel année ?" (question d'un médecin du jury) Là je commence à me dire que soit ils ont lu mon dossier en diagonale, soit ils découvrent réellement que j'ai 39 ans. / Réponse : " J'ai eu mon bac en 99, je suis né en 81" / "Ah oui, il suffisait de faire la soustraction".

- Le doyen : "Mais du coup, on retient moins bien à votre âge qu'à 20 ans, moi-même je sens que je c'est plus difficile à mon âge" / Là je me dis que je dois montrer tout ce que j'ai appris depuis 6 mois : "j'ai appris toute l'ostéologie, la myologie, l'innervation des membres, du tronc, du thorax, j'ai revu la biologie moléculaire (je cite les grands chapitres), bref j'ai troqué les soirée Netflix contre les soirée Kamina Netter et polycopiés..." / Là, ils se marrent avec ma petite vanne sur Netflix, je me dis que c'est bon, je les ai accrochés.

- Dernière question "Donc vous voulez être généraliste ?" / Ouf, ils me lâchent sur l'âge, je déroule mon argumentaire sur la médecine générale tout en montrant que je reste ouvert en cas de révélation pour une spé particulière durant mon externat.

On me dit que les 10 minutes sont passées, merci au revoir.

Je suis sorti de cet oral en me disant que c'était ma meilleure prestation, mais avec le sentiment de ne pas avoir été bousculé ni poussé dans me retranchements. Comme si tout cela avait manqué d'enjeu dans leurs questions, qui n'ont finalement tourné qu'autour de mon âge. En y repensant maintenant, je pense que c'était déjà plié d'avance (entretien de courtoisie car il faut bien faire venir des candidats) ou alors qu'ils ont vraiment découvert mon âge lors de mon passage. Je ne vois pas sur quoi cela a réellement pu bloquer en dehors de mes 39 ans... J'aurais préféré que cela s'arrête dès la phase écrite si cela posait problème car j'ai bossé comme un dingue dans l'attente des oraux.

Bref, belle expérience, mais je ne retenterai pas l'année prochaine, car à part avoir une année de plus au compteur je n'aurai rien d'autre à mettre sur la table. Le jury d'Angers a joué la sécurité, 5 admis uniquement pour 10 places potentielles. Je pense que l'abandon leur fait très peur.

Félicitations aux admis, bon courage pour les déçus, le bonheur n'est pas toujours là où l'on croit smilies
Top
mariela
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 203
Enregistré : 07/08/2011
Posté le 06/06/2021 � 12:07 notnew
Bonjour,

Félicitations aux admis, tous mes vœux de réussite dans cette nouvelle aventure!

Je ne suis pas complètement d'accord avec les dernières interventions et je comprends votre déception. Mais, je pense que le jury ne prendrait pas la peine de recevoir un candidat si vraiment il n'avait pas envie de lui donner sa chance. Je pense plutôt qu'il avait un doute et à priori, ici sur l'âge, et qu'il n'a pas été convaincu.
Se retrouver avec le statut d'étudiant et tout ce que cela comporte (précarité financière, relation avec les autres étudiants, avec les professeurs, les médecins, les paramédicaux), c'est pas évident. Il faut une sacrée résilience, énormément d'humilité et en même temps une grosse force de caractère (et ça va pas toujours ensemble). C'est dur de se retrouver tout en bas de l'échelle, d'être à la merci de l'assistant de mauvaise humeur, de la cadre IDE qui a envie de se faire de l'étudiant en médecine, des moqueries de l'équipe soignante, de l'esprit de compétition qui règne à la fac, de la pression des examens.... Et si c'est dur pour tout le monde, ça l'est d'autant plus quand on a déjà été installé dans la vie. Je pense que quand il vous parle de votre âge, c'est ça qu'ils veulent savoir. Comment vous allez tenir, c'est quoi votre moteur, c'est qui votre soutien.
Il y a des abandons et plus on est vieux, plus on abandonne, dixit nos profs.
Il faut dire clairement au jury, non pas ce que nous étions mais ce qu'on est capable de devenir : un étudiant docile et courageux.
Les études de médecine sont des études où on encaisse, tous.

Je pense que c'est vraiment quelque chose sur lequel il faut insister quand on fait partie des plus anciens.
Top
TLK51
Jeune Carabin

Messages : 14
Enregistré : 03/01/2021
Posté le 06/06/2021 � 12:25 notnew
Bonjour,

J’ai passé mon oral pour médecine qui s’est déroulé à Reims cette après midi.

Je ne sais pas trop quoi en penser, j’ai fait mon oral dans les temps on ne m’a pas arrêté.

Les questions :

- Choix de spécialité
- Financement
- CESP
- Pourquoi avoir choisi de travailler en tant qu’intérimaire après mon diplôme?
- Pourquoi ne pas avoir fait de PACES entre ma Faculté de bio et mon entrée en école d’infirmier?

J’ai trouvé le jury à l’écoute et bienveillants, assez insistants sur l’aspect financier.

Ils m’ont précisé que si j’étais accepté il fallait prévoir des vacances Juillet/Août studieuses car ils avaient prévu une remise à niveau durant l’été.

Je ne sais pas trop quoi en penser mais je suis soulagé que tout ça soit terminé. Envoyer un CV + LDM peut paraître simple mais psychologiquement et moralement l’attente est longue durant la préparation de l’oral.

Je n’ai pas osé demander quand les résultats tomberont, je vais surveiller ma boîte mail/aux lettres/ site de la fac régulièrement.

Merci à tous pour vos précieux conseils et courage à vous. Je vous tiens informé !

Bonjour à tous ! Je suis finalement parmi les 4 admis à Reims cette année en P2.

Merci à tous pour les différents témoignages sur ce forum, cela m’a été très utile.

Je croise les doigts pour ceux et celles qui sont en attentes des résultats/oraux. Et ceux qui malheureusement n’ont pas été acceptés, surtout ne lâchez rien et croyez en vos rêves !

Bonne fin de week end
Top
Ekron
Chef des sévices

Messages : 316
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 06/06/2021 � 12:44 notnew
Félicitations !

Et sinon +1 pour le message de mariela. Pour les candidats âgés, votre refus n'est pas nécessairement lié à l'âge et donc ça vous laisse une possibilité d'améliorer votre dossier dossier pour retenter une deuxième fois. smilies
_____
Admis passerelle médecine 2018 à Paris Descartes
Serveur Discord passerelle santé : https://discord.gg/UZ5Bwn9UPH
Top
Marine-my
Interne

Messages : 94
Enregistré : 23/09/2019
Posté le 06/06/2021 � 13:08 puis édité 1 fois notnew
+1 également

Ils n’auraient pas pris la peine de vous prendre à l’oral si leur décision était déjà prise.
Ils n’ont pas d’obligation de nombre à remplir et croyez moi, c’est pas forcément une partie de plaisir d’enchaîner des oraux à longueur de journée et ce durant plusieurs jours.
C’est soit vous ne les avez pas convaincu en disant un truc qui leur a pas plu ou en ne montrant pas assez votre motivation, soit il y a eu meilleur que vous car malheureusement ça reste un concours.
Si vous restez bloqués sur ça vous ne pourrez pas vous améliorer pour la tentative suivante.

Je vous souhaite le meilleur pour réussir à leur montrer que vous serez le bon choix l’année pro ou trouver quelque chose qui vous motivera tout autant si vous choisissez de changer de voie! smilies

Ps: changer d’école peut parfois aussi aider suivant votre profil ou le nombre de postulant/celui des places
_____
Passerelle maïeutique Marseille 2020
Infirmière pendant 3 ans
Top
Yargla49
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 15/03/2021
Posté le 06/06/2021 � 14:24 notnew
Je vous rassure je ne reste pas bloqué sur ma non-admission et je ne me cherche aucune excuse: ils ont décidé d'en prendre 5, ils ont pris les meilleurs, point. Ils pouvaient prendre les 10, comme aussi décider de ne prendre personne. Le jury est souverain.

Je ne fais que relater les questions que j'ai eues ainsi que mes réponses. Sur les 5 minutes de questions, 4 minutes ont porté sur mon âge. Un médecin du jury découvrait vraiment que j'avais 39 ans, ce n'était pas feint, il tournait et retournait les pages de mon dossier avec un air plus que surpris: il cherchait mon année de naissance.

Je n'ai pas eu la sensation d'être déstabilisé et j'ai expliqué ce que j'avais appris ces derniers mois (anat, physio, bio mol...) pour leur montrer ma détermination et mon esprit de compétition.

Un oral est avant tout un "entretien d'embauche". Ils n'ont pas eu le feeling et n'ont pas voulu prendre de risque, je connais un peu la chose car je suis habituellement de l'autre côté de la table. Me représenter au même endroit me parait assez compliqué (sans être impossible) sachant que le doyen sera toujours là, je m'interroge juste sur le choix tactique. Il faudra que j'attaque l'oral sous un autre angle si j'arrive à passer la barrière de l'admissibilité.

Bon courage à tous pour la suite, à bientôt peut-être !
Top
Yargla49
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 15/03/2021
Posté le 06/06/2021 � 17:17 puis édité 1 fois notnew
Le jury d'Angers n'a commis aucune faute. Ils sont souverains et ils n'ont pas à se justifier. Même si je suis déçu, j'accepte leur décision. Je le prends avec philosophie, j'ai déjà grillé 2 chances en 1999 et 2000, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Il fallait assurer à l'époque, je m'estime chanceux d'avoir pu me présenter à nouveau. Je suis fier d'être allé aux oraux, ça n'a pas "matché", c'est tout.

Comme certains l'ont dit, ils ont peut être bloqué sur autre chose...

J'ai la chance de faire un métier que j'aime, je ne suis pas à la rue, et j'ai l'amour de ma famille. Ce projet était presque un "luxe", dans le sens où il faut une sacrée réserve financière pour redevenir étudiant pour de si longues années. Tout le monde ne peut pas se le permettre.
Top
zoprol
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 06/06/2021
Posté le 06/06/2021 � 18:05 notnew
+ 1 pour le message de mariela !

je suis une ancienne passerelle, aujourd'hui interne, et je ne peux qu'appuyer ce que dit mariela. Le jury attend des candidats qui seront capables de se remettre à une place d'étudiant mais pas n'importe laquelle ! Celle d'un étudiant en médecine prêt à subir des années de formatage, à avoir un rapport quasi pathologique au travail, à supporter les remarques désobligeantes et surtout à se taire. Dans ce milieu, selon moi l'âge est un handicap, l'ouverture d'esprit aussi (c'est dangereux quelqu'un qui commence à réfléchir et qui pourrait remettre en cause la parole du PUPH).

Yargla49, peut-être ton oral était "trop" préparé, l'excès de confiance peut parfois jouer en notre défaveur. Par ailleurs, je ne suis pas sûre que de dire que l'esprit de compétition est un atout. Si dans la réalité ce sont ceux là qui s'en sortent le mieux, cet esprit de compétition persiste dans le temps et entache la profession. Il suffit de voir l'ambiance dans les CHU pour s’apercevoir de la catastrophe qui se dessine.

Un de nos enseignants disait qu'il vaut mieux "planter" un concours et réussir sa vie derrière plutôt que de réussir le concours et rater sa vie (en médecine cela prend tout son sens quand on voit le nombre d'étudiants en souffrance). Dans la vie il ne faut pas être obnubilé par une seule chose. C’est une illusion de se dire « je ne peux être que médecin ou ingénieur ou... sinon ma vie ne vaut rien ». C'est une construction de l'esprit destructrice.

Bon courage à tous les non admissibles !! Je vois que vous avez des plans B smilies
Top
Tibo53
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 09/07/2020
Posté le 07/06/2021 � 13:19 notnew
Bonjour, ton message me touche Yargla49, je compatis. Je fais partie des chanceux qui ont été pris à Angers l’an dernier mais je suis conscient que j’aurais tout aussi bien pu me retrouver dans la liste des recalés. C’est le principe de la sélection sur dossier ± entretien : selon ce système on n’a pas d’autre choix que d’accepter qu’un jury de quelques personnes ait notre avenir entre ses mains.

Cette année, seules 5 places de passerelle ont été attribuées en médecine sur les 10 officiellement disponibles à Angers, pour 14 personnes appelées à l’oral. Rien ne laissait présager une telle « hécatombe ». Visiblement, l’ouverture du monde médical à la diversité des profils prônée par la réforme du premier cycle n’est qu’un entrebâillement. J’imagine que les places non pourvues en passerelle seront réattribuées en Pass ou LAS. Quoi qu’il en soit, c’est navrant que si peu de places en passerelle aient été accordées, et je dirais que ton refus est sans doute avant tout la conséquence de choix politiques. A mon avis, dès le début le jury avait décidé d’attribuer seulement 5 places en passerelle à Angers et non 10 places comme annoncé. Avec 14 admissibles, le jury a préféré se laisser un choix le plus large possible jusqu’aux oraux. Voilà ce que j’en pense, on verra bien si les chiffres des admis en passerelle confirment cette idée les années qui viennent.

Pour quelle raison ne fais-tu pas partie des 5 admis ? De ce qui ressort de ton témoignage, il semble que l’âge ait été un frein. Peut-être aussi un « excès de motivation » (trop d’assurance ?) : « je retiens parfaitement », « j’ai appris toute l’ostéologie », etc. Même si c’est vrai, ça peut paraître présomptueux. Peut-être aurait-il mieux valu montrer que tu étais conscient que tes révisions depuis 6 mois n’étaient qu’un premier pas vers tout ce que tu devras apprendre pendant ton cursus de médecine et qui sera bien plus conséquent, aller dans le sens du doyen quand il dit que c’est plus difficile de retenir avec l’âge, etc. Bien sûr ces conseils de ma part a posteriori sont faciles, je ne veux pas te critiquer, j’essaie juste d’imaginer pourquoi le jury ne t’a pas retenu.

Le fait d’avoir raté deux fois la P1 a pu jouer aussi en ta défaveur. A ce propos j’ouvre une petite parenthèse. Je trouve dommage que le système actuel ne permette pas une troisième candidature en P1. On n’est pas la même personne à 30 ou 40 ans qu’à 20 ans, et le fait de vouloir revenir vers la médecine une ou deux décennies après avoir raté la P1 est le signe d’une motivation extrême, d’une grande volonté, et de suite dans les idées. Dommage qu’il n’y ait pas un « délai de prescription » qui permettrait de repartir de zéro, retenter la P1 si on le souhaite, et ne pas être marqué au fer par deux P1 ratées il y a plus de vingt ans. Fin de la parenthèse.

Pour en revenir aux raisons de ton refus, peut-être aussi que c’est une décision par défaut. Les 5 admis avaient peut-être tout simplement un meilleur dossier que le tien aux yeux du jury : une grosse expérience paramédicale, une thèse en biologie, un diplôme de pharmacien, que sais-je encore… Les listes étant publiées, tu pourras facilement chercher des infos à leur sujet pour connaître le profil des admis si ça t’intéresse. Avec seulement 5 places pourvues et vu la cinquantaine de candidatures, on peut avoir un très bon dossier et être recalé néanmoins.

Vu ton profil et ton témoignage, il semble difficile d’améliorer quoi que ce soit pour une prochaine candidature. A ta place, je mettrais les pieds dans le plat et je contacterais directement le président du jury (en l’occurrence le doyen), en demandant des pistes pour améliorer le dossier, et au passage pour savoir si une nouvelle candidature est envisageable et aurait ses chances. En cas de réponse encourageante, alors pourquoi pas redéposer ton dossier de candidature à Angers l’an prochain. Et en cas de réponse négative ou à la normande, si tu sens que c’est fichu pour Angers, pourquoi pas tenter ta chance dans une autre fac, puisqu’il te reste une cartouche.

Bonne réflexion et bon courage, que tu décides de postuler de nouveau l’an prochain ou pas. Et félicitations et courage à tous sur ce forum, admis et non admis, pour vos candidatures en passerelle !


Bonjour, je fais partie des refusés sur Angers pour la filière médecine, j'avais préparé très sérieusement ma candidature. Je témoigne, si jamais cela peut aider certains l'année prochaine... Je tape au fil de ma pensée, vous m'excuserez, pas envie de faire une dissertation...

Mon parcours: 39 ans, 2 échecs en PCEM1, DE de podologue en 2004 (j'ai exercé un an), double réussite en 2005 aux concours kiné de Berck sur Mer et de professeur des écoles, j'ai alors fait une croix sur le paramédical car seule la médecine m'intéressait et j'ai fait le choix de m'engager dans l'Education Nationale (le côté "polyvalent et généraliste" me rapprochait davantage du métier de médecin généraliste).

Mon parcours actuel: je suis professeur des écoles depuis 2005, j'ai obtenu sur décision du Directeur Académique l'aptitude pour diriger des groupes scolaires, puis je suis devenu maître d'accueil pour la formation des étudiants de Master 1 et Master 2 de l'Institut National Supérieur du Professorat et de l'Education. Je participe aussi aux jury de soutenance des mémoires de master 2 de la filière Métier de l'Enseignement de l'Education et de la formation.

J'ai fait un stage ces derniers mois chez un médecin généraliste durant plusieurs semaines, tous les lundis après-midi. J'ai pu échanger avec de nombreux médecins ainsi qu'avec des étudiants qui ont réussi la passerelle sur Angers.

J'avais revu l'anatomie de P1 (toutes les insertions musculaires des membres sup et inf, du dos, du thorax, avec les innervations et les actions de chaque muscle, jusqu'aux lombricaux !) J'avais aussi revu la biologie moléculaire et j'avais repris les premières phases de la spermatogénèse, de l'ovogénèse, de l'embryogénèse. J'étais aussi au point sur la physio cardiaque, les vaccinations et les gestes de secourisme. Je m'étais tenu informé de l'actualité médicale. Un gros boulot étalé sur 6 mois...

Pour ma préparation orale j'ai fait deux oraux blancs en réel avec des médecins (en cabinet libéral ou à la clinique avec un médecin que je ne connaissais pas) et j'ai aussi fait des oraux blancs avec une prépa privée. J'ai été poussé dans mes retranchements avec des jurys exigeants. Les feux étaient "au vert" à chacune de mes prestations... Mon oral était tiré au cordeau au bout d'un moment, plus aucun stress pour le dire et le rendre vivant, j'ai l'habitude de parler en public. J'avais préparé une centaine de questions / réponses.

Le jour de mon passage j'ai fait attention pour trouver l'équilibre afin ne pas paraitre trop sûr de moi et me "vendre" avec intelligence. L'ensemble du jury était attentif, je voyais les hochements de tête accompagner mes propos, certains membres me souriaient (avec les yeux, masque oblige..), ambiance sympa. Puis le moment des questions:

- "Matières où vous aviez du mal en P1 ?" / Réponse :"Euh, la physique et la biophysique sans hésitation". Je vois le jury éclater de rire, a priori je ne dois pas être le premier à donner cette réponse.

- Le doyen enchaine "N'êtes-vous pas trop vieux pour commencer ces études (question sans surprise, je l'attendais) ?" / Réponse: "Vous m'avez demandé de venir à cet entretien, vous connaissez mon âge puisque vous avez lu mon dossier, si cela avait posé un réel problème je n'aurais pas franchi la phase écrite. Je serai très utile dans 5 à 6 ans dès mon internat, et je sortirai diplômé de la formation à 46 ou 47 ans, ce qui me laisse une vingtaine d'années d'exercice." Je leur ai dit que le plus vieux généraliste de France avait 99 ans et que j'avais donc un peu de marge, cela les a fait marrer, le doyen m'a répondu que ce n'était pas ce qu'il souhaitait, ni pour moi, ni pour mes patients.

- "Mais pourquoi vous, plus qu'un petit jeune alors, le risque d'abandon est important pour vous ?" / Réponse : "C'est un choix de société, j'apporterai une richesse grâce à mon parcours humain et mon cursus scientifique, je travaillerai régulièrement, je mettrai en avant mon esprit de synthèse et d'analyse que j'ai développé en tant que directeur et que formateur. J'ai totalement changé ma façon de travailler, je retiens parfaitement ce que j'apprends et j'ai développé un esprit de compétition. J'ai l'habitude du travail en équipe pluridisciplinaire. Je serai plus autonome tout en restant dans les limites de mon champ de compétence. Je pense avoir les épaules solides et je ne m'effondrerai pas à la première difficulté..." / Le doyen fait la remarque suivante "ah oui chef d'établissement scolaire, c'est vrai que ce sont des responsabilités et des ennuis parfois"

- "Mais vous êtes né en quel année ?" (question d'un médecin du jury) Là je commence à me dire que soit ils ont lu mon dossier en diagonale, soit ils découvrent réellement que j'ai 39 ans. / Réponse : " J'ai eu mon bac en 99, je suis né en 81" / "Ah oui, il suffisait de faire la soustraction".

- Le doyen : "Mais du coup, on retient moins bien à votre âge qu'à 20 ans, moi-même je sens que je c'est plus difficile à mon âge" / Là je me dis que je dois montrer tout ce que j'ai appris depuis 6 mois : "j'ai appris toute l'ostéologie, la myologie, l'innervation des membres, du tronc, du thorax, j'ai revu la biologie moléculaire (je cite les grands chapitres), bref j'ai troqué les soirée Netflix contre les soirée Kamina Netter et polycopiés..." / Là, ils se marrent avec ma petite vanne sur Netflix, je me dis que c'est bon, je les ai accrochés.

- Dernière question "Donc vous voulez être généraliste ?" / Ouf, ils me lâchent sur l'âge, je déroule mon argumentaire sur la médecine générale tout en montrant que je reste ouvert en cas de révélation pour une spé particulière durant mon externat.

On me dit que les 10 minutes sont passées, merci au revoir.

Je suis sorti de cet oral en me disant que c'était ma meilleure prestation, mais avec le sentiment de ne pas avoir été bousculé ni poussé dans me retranchements. Comme si tout cela avait manqué d'enjeu dans leurs questions, qui n'ont finalement tourné qu'autour de mon âge. En y repensant maintenant, je pense que c'était déjà plié d'avance (entretien de courtoisie car il faut bien faire venir des candidats) ou alors qu'ils ont vraiment découvert mon âge lors de mon passage. Je ne vois pas sur quoi cela a réellement pu bloquer en dehors de mes 39 ans... J'aurais préféré que cela s'arrête dès la phase écrite si cela posait problème car j'ai bossé comme un dingue dans l'attente des oraux.

Bref, belle expérience, mais je ne retenterai pas l'année prochaine, car à part avoir une année de plus au compteur je n'aurai rien d'autre à mettre sur la table. Le jury d'Angers a joué la sécurité, 5 admis uniquement pour 10 places potentielles. Je pense que l'abandon leur fait très peur.

Félicitations aux admis, bon courage pour les déçus, le bonheur n'est pas toujours là où l'on croit smilies
Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 715
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 08/06/2021 � 08:35 notnew
Félicitations à tous les admis ! smilies

Deux choses :

- je pense que Yargla à raison quand il dit que son profil n'a pas matché avec son jury. Sous l'ancien système de jury régional, on pouvait postuler à une fac et se faire accepter dans une autre. Peut être qu'il fallait quand même l'accord global du jury, mais je pense que ça permettait une plus grande diversité d'opinion sur les candidats quand même. Donc si vous le pouvez, pensez à postuler dans une autre fac de votre région si il vous reste encore une chance et si votre vie familiale vous le permet.

- Ensuite, échec en passerelle ne veut pas forcément dire de mettre une croix sur médecine. Un de mes camarades a échoué 4 fois à la passerelle (possible avec l'ancien système pour les ingés). Il s'est finalement résolu à s'inscrire en PACES qu'il a réussi brillamment.

Je ne sais pas comment fonctionne le nouveau parcoursup avec les PASS/LAS mais j'avais réussi à me faire accepter dans plusieurs facs en PACES il y a 3 ans donc ça vaut le coup d'essayer. Même si vous avez déjà deux échecs, à priori si ça remonte à plus de 20 ans, peu de chances qu'ils se rappellent de vous.
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
TVLLM
Désagrégée de médecine

Messages : 240
Enregistré : 12/04/2020
Posté le 08/06/2021 � 08:43 notnew
Félicitations à tous les admis ! smilies

Deux choses :

- je pense que Yargla à raison quand il dit que son profil n'a pas matché avec son jury. Sous l'ancien système de jury régional, on pouvait postuler à une fac et se faire accepter dans une autre. Peut être qu'il fallait quand même l'accord global du jury, mais je pense que ça permettait une plus grande diversité d'opinion sur les candidats quand même. Donc si vous le pouvez, pensez à postuler dans une autre fac de votre région si il vous reste encore une chance et si votre vie familiale vous le permet.

- Ensuite, échec en passerelle ne veut pas forcément dire de mettre une croix sur médecine. Un de mes camarades a échoué 4 fois à la passerelle (possible avec l'ancien système pour les ingés). Il s'est finalement résolu à s'inscrire en PACES qu'il a réussi brillamment.

Je ne sais pas comment fonctionne le nouveau parcoursup avec les PASS/LAS mais j'avais réussi à me faire accepter dans plusieurs facs en PACES il y a 3 ans donc ça vaut le coup d'essayer. Même si vous avez déjà deux échecs, à priori si ça remonte à plus de 20 ans, peu de chances qu'ils se rappellent de vous.

Merci pour ton message très encourageant. Comment pour toi justifier le fait de changer de fac entre 2 tentatives de passerelles ? A part passer pour un mec qui change d'avis comme de chemise je sais pas trop comment faire passer ça.
_____
Master Neurosciences - DU FARC TEC
3 PACES - 1 Passerelle - Dernière tentative 2022
"ever tried ever failed no matter try again fail again fail better"
Top
Yanamar
Externoïde

Messages : 41
Enregistré : 28/02/2019
Posté le 08/06/2021 � 08:51 notnew
Je vous rassure je ne reste pas bloqué sur ma non-admission et je ne me cherche aucune excuse: ils ont décidé d'en prendre 5, ils ont pris les meilleurs, point. Ils pouvaient prendre les 10, comme aussi décider de ne prendre personne. Le jury est souverain.

Je ne fais que relater les questions que j'ai eues ainsi que mes réponses. Sur les 5 minutes de questions, 4 minutes ont porté sur mon âge. Un médecin du jury découvrait vraiment que j'avais 39 ans, ce n'était pas feint, il tournait et retournait les pages de mon dossier avec un air plus que surpris: il cherchait mon année de naissance.

Je n'ai pas eu la sensation d'être déstabilisé et j'ai expliqué ce que j'avais appris ces derniers mois (anat, physio, bio mol...) pour leur montrer ma détermination et mon esprit de compétition.

Un oral est avant tout un "entretien d'embauche". Ils n'ont pas eu le feeling et n'ont pas voulu prendre de risque, je connais un peu la chose car je suis habituellement de l'autre côté de la table. Me représenter au même endroit me parait assez compliqué (sans être impossible) sachant que le doyen sera toujours là, je m'interroge juste sur le choix tactique. Il faudra que j'attaque l'oral sous un autre angle si j'arrive à passer la barrière de l'admissibilité.

Bon courage à tous pour la suite, à bientôt peut-être !

Je me permets une précision sur le fonctionnement des jurys : il n'y a rien d'étonnant au fait que certains membres du jury ne connaissent pas ton dossier. De ce que j'avais appris en discutant avec une membre du jury il y a 2 ans : lorsqu'ils examinent les dossiers pour l'admissibilité, ils se mettent par 2 pour trier les dossiers. Ils les classent en 3 catégories (favorable / défavorable / hésitations) puis chaque binôme expose au reste du groupe les dossiers. Et les discussions pour savoir qui prendre à l'oral portent essentiellement sur la troisième catégorie.
Il est donc tout à fait probable que certains membres du jury ne connaissent pas du tout ton dossier ou ne s'en rappellent pas, surtout s'ils ne l'ont pas examiné initialement...
_____
D2 2020-2021
2019 : Admis passerelle D1 médecine à Paris
Auparavant sage-femme
Top
ezou
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 08/06/2021
Posté le 08/06/2021 � 10:39 notnew
Bonjour kitkat25 et bravo pour ton admission à Sorbonne. As-tu reçu ta réponse d'admission par mail ou courrier ?
Merci pour ta réponse et bonne journée


Bonjour à tous!

J'ai passé mon oral à la Sorbonne hier, voici un petit compte-rendu :
10 min présentation 5 min questions
Questions :
Est-ce que vous envisagez votre choix comme une réorientation ou bien vous voyez le métier de médecin combiné avec votre métier d’ingénieur?
Est-ce que vous avez conscience que les premières années c’est bcp de par cœur?
Votre plus grande fierté?
Comment en êtes vous venue à faire ce bénévolat en soins palliatifs, qui semble plutôt dur?
Avez-vous des loisirs?
En tant qu’ingénieur vous avez des équipes à gérer, est-ce que le changement de statut ne vous fait pas peur?
Comment est-ce que j'avais trouvé mes stages à l'hôpital et en cabinet?
Jury bienveillant, 3 femmes et 3 hommes.
Possibilité de faire l’entretien sans masque, assis ou debout, j’ai préféré debout.

Bon courage à tous pour les oraux/l'attente des résultats!
Top
ClaireNuss
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 22/09/2020
Posté le 08/06/2021 � 11:28 notnew
Je me suis permise d'ouvrir le sujet des témoignages d'admis de 2021 smilies Pour tous ceux qui ont déjà eu une réponse positive, n'hésitez pas à aller témoigner smilies

Merci énormément Caro, je trouve ça hyper instructif de pouvoir lire des témoignages aussi complets, cela aide vraiment bien! Si on pouvait avoir des retours qualitatifs comme ça de la part de plus d'admis, c'est assez génial pour les futurs candidats !
Top
kitkat25
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 28/07/2020
Posté le 08/06/2021 � 14:27 notnew
Hello!

J'ai reçu hier un mail pour me dire que j'étais admise smilies smilies

Tu attends aussi une réponse après ton oral?

Bon courage!

Bonjour kitkat25 et bravo pour ton admission à Sorbonne. As-tu reçu ta réponse d'admission par mail ou courrier ?
Merci pour ta réponse et bonne journée


Bonjour à tous!

J'ai passé mon oral à la Sorbonne hier, voici un petit compte-rendu :
10 min présentation 5 min questions
Questions :
Est-ce que vous envisagez votre choix comme une réorientation ou bien vous voyez le métier de médecin combiné avec votre métier d’ingénieur?
Est-ce que vous avez conscience que les premières années c’est bcp de par cœur?
Votre plus grande fierté?
Comment en êtes vous venue à faire ce bénévolat en soins palliatifs, qui semble plutôt dur?
Avez-vous des loisirs?
En tant qu’ingénieur vous avez des équipes à gérer, est-ce que le changement de statut ne vous fait pas peur?
Comment est-ce que j'avais trouvé mes stages à l'hôpital et en cabinet?
Jury bienveillant, 3 femmes et 3 hommes.
Possibilité de faire l’entretien sans masque, assis ou debout, j’ai préféré debout.

Bon courage à tous pour les oraux/l'attente des résultats!
Top
Caro-4
Sexternoïde

Messages : 48
Enregistré : 13/04/2021
Posté le 08/06/2021 � 14:51 notnew
Avec plaisir ! Je me souviens avoir passé des heures à lire ces topics les années précédentes et ça m'a vraiment aidée à préparer la passerelle. Il y a notamment pas mal de candidats qui parlent des éléments clés de leur lettre et je trouve que ça aide à trouver un plan complet. Je suis super heureuse de pouvoir à mon tour témoigner ! Il y a eu un 2e témoignage aujourd'hui et j'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres !

Merci énormément Caro, je trouve ça hyper instructif de pouvoir lire des témoignages aussi complets, cela aide vraiment bien! Si on pouvait avoir des retours qualitatifs comme ça de la part de plus d'admis, c'est assez génial pour les futurs candidats !
_____
2018-2021 : Doctorat de Biologie
Admise passerelle P2 médecine 2021 Nantes
Top
Aller en haut • 1922 réponses • 97 pages • 1 10 20 30 40 50 60 70 ... 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 ... 97
livreslivrescontactspublicationstwitter