logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignages Admis Passerelle P2/D1 2021

Aller en bas • 16 réponses
Caro-4
Sexternoïde

Messages : 48
Enregistré : 13/04/2021

certification
Vie réelle
Carolane Seiller - 25 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 2e année médecine
Fac : NANTES
Posté le 02/06/2021 � 10:07 notnew
Tags : Passerelle, Passerelle P2, Passerelle D1, Temoignages
Bonjour à tous !

Les résultats d'admission sont déjà disponibles dans plusieurs facs, c'est donc le moment pour les admis de partager leur expérience. Ces témoignages m'ont beaucoup aidée à préparer la passerelle donc j'espère que ceux de cette année aideront aussi les candidats des années futures !

Comme chaque année, ce topic est destiné à recueillir les interviews des admis à la passerelle P2/D1.
Attention à ne pas encombrer ce sujet avec des discussions ou des questions annexes. Les messages ne comportant pas de témoignages pourront être déplacés ou supprimés sans préavis.

Encore félicitations aux admis et bon courage à tous ceux encore dans l'attente ou qui n'ont malheureusement pas eu la passerelle cette année.

Ci-dessous les questions :
Faites "répondre en citant" sur mon message, supprimez tout ce qu'il y a avant les questions et les [ quote ] [ /quote ] en début et fin de texte, et répondez ensuite aux questions.


1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
_____
2018-2021 : Doctorat de Biologie
Admise passerelle P2 médecine 2021 Nantes
Top
Caro-4
Sexternoïde

Messages : 48
Enregistré : 13/04/2021

certification
Vie réelle
Carolane Seiller - 25 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 2e année médecine
Fac : NANTES
Posté le 02/06/2021 � 11:18 puis édité 2 fois notnew
Du coup je commence smilies


1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Carolane, 25ans, licence/Master/doctorat en biologie. 0 PACES. 1ere tentative de passerelle. Admise en P2 à Nantes.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Après le lycée, j'étais très indécise quant à mon orientation, j'avais plein d'idées, plein de choses m'intéressaient. J'ai pensé à la médecine mais je ne me sentais pas encore capable de travailler avec des patients. J'ai donc préféré m'orienter vers la biologie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Plus j'ai avancé dans mon parcours de biologie, et plus j'ai eu la sensation qu'il me manquait quelque chose. Même si je trouve que la recherche est un domaine passionnant, je trouve aussi que ça manque beaucoup de concret. C'est très éloigné de la réalité des patients et je m'en suis encore plus rendu compte en côtoyant des médecins en master et en thèse. Petit à petit je me suis rendue compte que ce que je voulais vraiment c'est soigner directement les malades et pas être en laboratoire. Dès le début de ma thèse j'ai su que je voulais aller en médecine mais je voulais finir ce que j'avais commencé j'ai donc été au bout de ma thèse tout de même (je soutiendrai en juillet).

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Oui plusieurs, malgré le covid, et je trouve ça hyper important pour se rendre vraiment compte de comment ça se passe. Et ça a vraiment été un plus dans mon dossier, le jury me l'a dit lors de mon passage à l'oral.
J'ai accompagné plusieurs fois un médecin hématologue au cours de ses consult' au CHU (de façon complètement informelle, sans convention, je venais quelques heures par ci par là). Et j'ai accompagné un autre médecin tout une journée dans le service d'hemato de Lyon (j'étais partie sur Lyon pour le nouvel an et au dernier moment j'ai réussi à négocier un stage pour le 31 décembre, je pense que c'était aussi une belle preuve de motivation). À part ça j'ai aussi été en staff toutes les semaines pendant presque 2ans. Même si on n'y voit pas de patient, j'ai appris énormément de choses, de termes médicaux, etc...

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
La médecine s'intègre plutôt bien dans mon parcours. J'ai travaillé sur des sujets liés à la santé que ce soit en master et en thèse. Dans l'équipe de recherche où j'ai fait ma thèse, il y a très souvent des médecins qui viennent faire un M2 et parfois une thèse de bio pour accéder ensuite à des postes hospitalo universitaires. Au final, j'ai donc simplement fait leur parcours à l'envers.
Je suis encore en contrat avec mon laboratoire jusqu'au 31 août et je dois soutenir ma thèse cet été.
Mes collègues et chefs m'ont encouragée dans ma démarche d'aller en médecine, ils étaient surpris au début mais au final ils ont vraiment été supers, certains m'ont même aidée dans l'écriture de ma lettre.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Le principe est plutôt simple, une lettre, un CV et un oral de 5min ça parait plutôt tranquille de prime abord. Sauf que si on veut vraiment bien faire, ça prend plus de temps qu'il n'y paraît. Personnellement j'ai mis un an à écrire ma lettre. Ca m'a permis d'aller au bout des choses, de mûrir correctement mon projet. Bien sûr il est possible de prendre beaucoup moins de temps pour l'écrire, mais j'ai eu besoin moi de tout ce temps pour réfléchir à tous les aspects de mon projet (personnels, financiers etc...). Et j'ai aussi amélioré ma lettre à chaque stage que j'ai fait à l'hôpital, j'ai trouvé que les stages aidaient vraiment dans l'écriture parce que ça apporte des exemples concrets à ce qu'on dit.
Au final le plus dur dans la procédure, ça a été l'attente... L'attente de pouvoir postuler, l'attente de l'admissibilité, l'attente des oraux, l'attente de l'admission... À Nantes les résultats ne sont communiqués que par lettre recommandée donc c'est vraiment très long.
Je vous mets le plan ma lettre, ça aidera peut être les futurs candidats :
- Intro : pourquoi je n'ai pas été en médecine après le bac
- mon parcours universitaire : licence de bio (options autour de la santé), master de cancero, stages de recherche en onco-hemato (sur des sujets translationnels), thèse (sur un sujet translationnel)
- pourquoi la recherche ne me suffit pas (même si c'est passionnant, je n'ai pas du tout démonté la recherche au contraire) et pourquoi je veux aller en médecine
- comment je me suis préparée pour la médecine (stages, discussions avec les passerelliens, les médecins, les internes, conciliations avec ma vie perso, aspect financier)
- pourquoi mon parcours en recherche sera un plus en tant que médecin
Ma lettre fait 2 pages et a été relue par ma famille, mes collègues, mes amis, 2 médecins et une journaliste (qui m'a énormément aidée à trouver des formulations accrocheuses).

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Entretien à Nantes, dans une salle de la fac de médecine. 8 personnes dans le jury. Ils étaient en arc de cercle face à moi. Ils m'ont laissée le choix de m'asseoir ou de rester debout, je me suis assise pour ne pas trop bouger à cause du stress. L'oral durait 5min max. Je pense avoir fait un peu moins (c'est en tout cas ce que j'avais prévu pour être sûre de ne pas dépasser). La plupart des membres du jury étaient très souriants donc c'était plutôt agréable. J'ai fait en sorte de tous les regarder à un moment où à un autre.
J'ai repris les grandes lignes de ma lettre en ajoutant quelques détails, notamment une anecdote de stage.
A la fin la doyenne de la fac de médecine m'a dit que ma lettre et mon oral étaient très clairs et qu'ils avaient bien cerné mes motivations. Elle a aussi ajouté que vu les médecins avec qui j'avais fait des stages, elle savait que j'avais de bonnes capacités de travail. J'avoue que c'était super rassurant d'entendre tout cas.
Ensuite j'ai eu une seule question :
- comment comptes-tu concilier ta vie personnelle de jeune femme avec autant d'années d'études ?
Quand je suis sortie j'étais plutôt contente mais un peu perturbée de n'avoir eu qu'une seule question et que seule la doyenne ait parlé.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Je suis sur-excitée smilies j'y pense depuis tellement longtemps, c'est clairement un rêve qui se réalise. J'ai enfin trouvé ma voie et de savoir que dès septembre je vais pouvoir commencer c'est juste incroyable ! En bref mon état d'esprit c'est que je suis heureuse heureuse heureuse !! smilies

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
J'irai au bout !! J'ai été au bout de ma thèse alors que je ne m'y sentais pas particulièrement bien donc là il est encore moins question d'arrêter ! Je veux être médecin, maintenant je le sais, donc je ferai tout pour y arriver !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
J'habite à Nantes et mon conjoint et moi y sommes très bien. Nos familles ne sont pas trop loin. Donc c'était plutôt logique de choisir Nantes.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J'ai l'avantage d'avoir peu de chose à rattraper car j'ai déjà fait la plupart des enseignements pendant mon parcours en bio. Ma seule vraie lacune c'est l'anatomie. J'ai commencé à rattraper un peu avec un livre de fiches d'anat que j'avais acheté au début de ma thèse. Sachant aussi que beaucoup de choses sont revues en P2 de toute façon, encore plus maintenant que beaucoup d'étudiants viennent de LAS. Si j'avais été prise en D1, ça aurait été beaucoup plus compliqué par contre, j'aurais eu beaucoup plus de lacunes. Entrer en P2 est plus confortable je trouve, je suis donc plutôt rassurée pour la suite.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
J'ai mis de côté pendant ma thèse comme j'avais déjà le projet d'aller en médecine. Mon conjoint m'aidera également. Je suis capable de tenir 4 ans actuellement en prenant en compte les rémunérations d'externat (merci la Ségur de la santé smilies ). J'aurai donc probablement besoin de compléter avec un emprunt pour la dernière année. C'est déjà vu avec ma banque et il n'y aura pas de souci.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Je ne veux pas d'enfant, ce qui forcément simplifie déjà pas mal de choses. Pour le reste on en a beaucoup discuté avec mon conjoint et ma famille, ils ont conscience du niveau d'investissement que représentent les études de médecine et sont donc préparés. De mon côté je suis prête à faire des efforts pour ne pas passer ma vie à travailler non plus. Tout est question de compromis comme on dit.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Je ne suis pas encore sûre de la spécialité que je veux faire donc difficile de répondre. Ce qui est sûre c'est que je suis intéressée par plein de spé et donc je ne pense pas que ce sera un problème, je trouverai toujours quelque chose qui me plaira.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Passer ma thèse déjà smilies et ensuite me reposer. Le début de l'année aura été bien éprouvant entre la fin de la thèse et la passerelle donc je pense avoir bien mérité des vacances smilies
_____
2018-2021 : Doctorat de Biologie
Admise passerelle P2 médecine 2021 Nantes
Top
Clo49
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 08/06/2021
Posté le 08/06/2021 � 13:17 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Je m'appelle Chloé, j'ai 23 ans et je vais obtenir mon diplôme d'ingénieur généraliste (spécialité biomédicale) en septembre. J'avais fait 1 an et demi de PACES avant mon école d'ingénieur.
C'est ma 1ere tentative de passerelle et je suis admise en P2 à Angers.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
J'ai échoué à ma 1ere PACES car le rythme de travail demandé est très déstabilisant à la sortie du lycée et donc il a fallu s'habituer. Mais comme je m'en sortais pas trop mal pour autant, je pensais l'avoir en redoublant. Malheureusement, j'ai fait une contre-performance en chimie...

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Au fil de mes stages que j'ai tous orienté volontairement en structures hospitalières et entreprises biomédicales, je me suis rendue compte qu'il me manquait quelque chose pour m'épanouir totalement alors quand j'ai su que la passerelle existait, j'ai foncé !

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
J'ai volontairement orienté tous mes stages dans ce domaine car je souhaitais rester dans le domaine médical même en tant qu'ingénieur. J'ai donc pu en profiter pour beaucoup échanger avec les praticiens, les accompagner en consultations ou aller au bloc opératoire. Je pense que ça m'a permis de me rendre compte qu'il me manquait quelque chose et que je ne l'aurais qu'en retournant en médecine.
Cela donne aussi un aperçu de ce qu'est "véritablement" la médecine et de ses côtés un peu moins "rêveurs" (le rapport à la douleur d'un patient, le respect de la dignité, le soutien qu'un médecin doit apporter...).

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
La médecine ne s'intègre pas à proprement parler dans mon précédent cursus mais le milieu médical est de plus en plus lié aux technologies et la collaboration ingénierie/santé prend son essor. On intègre même désormais des cours de technologies dans les études de santé.
Je dois encore soutenir mon mémoire de stage de fin d'études en septembre pour obtenir mon diplôme.
Je n'ai pas trop parlé de mon projet à mon école car ils pouvaient difficilement m'aider à le préparer. Mon directeur des études m'a cependant soutenu dans ce projet et m'a surtout souhaité bonne chance... Je me suis surtout reposée sur mon tuteur de stage de fin d'études dans ma démarche car il est médecin et connaissait le système de la passerelle.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Les documents à fournir ne sont pas conséquents mais je pense qu'ils doivent énormément être travaillés car nous sommes jugés sur seulement un CV et une lettre pour ce qui représente notre projet d'avenir et notre vie future. J'ai longuement réfléchi avant de me mettre à écrire ma lettre. Je pense qu'il faut sélectionner les idées, se demander pourquoi on a un profil intéressant pour entrer en médecine et pourquoi on veut y aller.
J'ai basé ma lettre sur mes expériences personnelles globalement et sur le pourquoi la médecine m'animait. J'ai également mis en avant l'intérêt de mon cursus pour reprendre des études de santé et en quoi, c'était un plus.
Je pense aussi que la relecture est primordiale. Premièrement, par des personnes qui vous connaissent bien et qui vous soutiennent dans ce projet et ensuite par des médecins car il y a des mots clés et des tournures à placer. Je n'ai pas bénéficier de la relecture d'un médecin pour ma lettre mais je me suis rendue compte de l'intérêt des mots clés lorsque j'ai préparé mon oral avec des médecins. Il y avait plein de subtilités auxquelles je n'avais pas du tout pensé !
Bref je ne pense pas que cela soit compliqué comme démarche. En revanche, elle est atrocement longue. Rien n'est plus horrible que d'attendre à chaque étape...

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Il a eu lieu à la fac de santé à Angers. Le jury était composé de 6 personnes (3 hommes et 3 femmes).
Ils étaient en U face à moi qui était assise à une table. J'avais 5 minutes de présentation et 10 minutes de questions.
Je suis arrivée super stressée alors que j'avais beaucoup préparé mon oral. Je crois que ça représentait tellement pour moi cette passerelle que je me suis laissée submerger par les émotions au début, alors que d'habitude je n'ai pas de soucis pour parler à l'oral.
J'ai donc débité très maladroitement mon speech. Ma voix tremblait et je me sentais vraiment pas à l'aise. Je n'ai aucune idée du temps que j'ai pris mais le doyen ne m'a pas coupé donc j'imagine que j'étais plus ou moins dans les temps.
Ensuite, j'ai eu 4 questions :
-> Pourquoi viser ces spécialités-là (médecine interne et médecine générale que j'avais cité dans mon speech en plus de la cardiologie qu'il n'a pas relevé) ?
-> Pensez-vous que votre cursus d'ingénieur est un atout et pourquoi ?
-> Aspect financier ?
-> Pourquoi Angers ?
J'ai été super déconcertée car les 3 premières questions m'ont été posées par une seule et même personne et de manière un peu déstabilisante comme s'il avait déjà un avis aux réponses à ces questions. Après la descente du stress après mon speech, j'ai bien respiré et j'ai pu beaucoup plus réagir pour les questions. Sur la première, j'ai un peu parlé de la médecine interne mais n'étant pas interniste j'ai cité des généralités et le médecin qui m'avait posé la question m'a interrompu pour me dire que c'était un mythe tout ça en rigolant. J'ai été encore plus déconcertée... Mais sur le coup, ça m'a un peu vexée aussi, alors j'ai répondu du tact au tact avec un grand sourire que c'était pour cette raison que je comptais sur mes futurs stages de médecin pour m'éclairer sur les spés. Il n'a pas relevé et je ne saurais pas dire s'il essayait de me tester ou non.
Les autres questions se sont bien passées.
L'atmosphère était donc globalement bienveillante, même si je m'étais mis beaucoup de pression toute seule. Réussir à relativiser et à reprendre une contenance pour sourire et répondre aux questions m'a permis de "rattraper" mon speech.
En sortant j'avais la sensation d'avoir été poussée dans mes retranchements par le médecin qui m'avait posé 3 questions, surtout que les autres membres du jury étaient restés silencieux. J'avais vraiment l'impression que son avis serait le plus important sur la retenue de ma candidature et je n'avais pas l'impression d'avoir brillée particulièrement. Je pensais que c'était fichu. J'ai passé deux très très mauvaises journées en attendant les résultats...

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Super motivée ! Impatiente ! Méga heureuse ! Je ne saurais pas trop vous dire... J'ai juste super hâte ! Je vais pouvoir réaliser mon rêve et ça me gonfle à bloc.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Hors de question de laisser tomber ! Je me suis donnée beaucoup de mal pour arriver là et je m'estime très chanceuse d'avoir été retenue alors c'est bien pour aller jusqu'au bout !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
Je vis à Angers depuis 3 ans et j'y ai déjà un appartement. De plus, je vis avec mon compagnon qui a obtenu un CDI dans le coin et ma famille envisage de venir s'installer ici donc c'était déjà choisi d'avance.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J'ai fait 1 an et demi de PACES et j'ai essayé au maximum d'entretenir mes connaissances. Durant mon cursus, j'ai aussi eu des cours d'anatomie, de physiologie et de biologie cellulaire ainsi que d'autres cours qui sont faits en partenariat avec l'UFR de santé d'Angers donc je vais surtout revoir les bases d'anatomie pour me remettre dans le bain.
On a toujours peur de ne pas y arriver mais je travaille depuis 6 mois les cours de P2/D1 de médecine pour me donner un petit peu d'avance pour me donner confiance. Je vais y arriver !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
J'ai la chance d'être soutenue par mes parents dans cette démarche.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Ma famille et mon compagnon ont conscience du travail que cela représente, c'est un projet qu'on a mûri tous ensemble et je ne veux pas les négliger pour autant. On s'arrangera donc pour trouver un équilibre.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Je n'ai pas d'idées arrêtées sur une spécialité, même si j'aimerais beaucoup aller en cardiologie. Pour autant, il y a tellement de spés intéressantes que je pense trouver mon compte quelque part smilies

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Réviser un peu, préparer ma soutenance de mémoire et surtout profiter de ma famille et me reposer pour bien commencer cette nouvelle aventure !
_____
Diplôme ingénieur spécialité biomédicale en 2021
Admise P2 passerelle médecine 2021 à Angers
Top
Rayou
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 29/04/2021
Posté le 08/06/2021 � 22:23 notnew
Bonjour à tous smilies

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
J'ai fait 2 PACES après le bac, puis j'ai intégré un IFSI. J'ai travaillé pendant un an en tant qu'infirmière en parallèle d'un M1 en Santé Publique à orientation "épidémiologie, recherche clinique". Je termine actuellement mon M2 et un DU de biostatistiques.
Admise à la faculté de Caen, en 3ème année.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Mon échec est dû en grande partie à un manque de méthodes de travail à l'époque, j'étais très bonne élève au lycée mais n'étais pas du tout préparée à ce qui m'attendais.
Ma 2ème PACES, c'est plutôt un concours de circonstances qui m'a menée vers l'échec.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
C'était un projet de longue date. Dès que j'ai su que la passerelle était ouverte aux IDE, j'ai eu pour objectif de candidater. Il me fallait soit deux ans d'exercice à temps complet (avant que la passerelle ne soit ouverte aux IDE tout juste diplômées), soit un M2. J'ai souhaité poursuivre par un M2 recherche, sans regret car ça m'a beaucoup apporté et c'est un master directement en lien avec la médecine.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Au lycée, j'avais fait un stage d'observation en hématologie au côté d'externes, d'internes, et de PH mais je n'ai pas mentionné ce stage dans mon dossier.
Au cours de ma formation infirmière, j'ai fait différents stages, puis j'ai travaillé en oncologie à l'hôpital.
Cette immersion en service hospitalier m'a permis de reprendre conscience rapidement du rôle que je souhaitais avoir dans la prise en soin des patients.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
C'est une poursuite d'études qui me parait assez cohérente. J'ai acquis des connaissances/compétences dans le domaine du soin et de la recherche qui me seront utiles dans les études de médecine. J'ai appris à adorer la LCA grâce au master haha.
Je finis mon stage fin juin et dois encore soutenir mon article de M2 en septembre.
Je suis "libre" à la fin du mois donc.
Aucune dissuasion, au contraire beaucoup d'encouragements de la part de mes encadrants de stage.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Pas galère non, contrairement à la P1 !
Formalité oui mais c'est beaucoup de préparation. J'ai passé du temps à écrire la lettre mais j'avais les idées dans ma tête depuis un moment. Je reprenais chaque semaine mon brouillon et je modifiais certaines parties. Je l'ai faite relire à mes proches et une admise de l'année dernière.
Puis l'oral, grande préparation aussi, certainement celui que j'ai le plus préparé de tout mon cursus.
Alors oui ce ne sont "que" des formalités mais qui nécessitent beaucoup d'investissement au vu de l'enjeu. Beaucoup de temps passé aussi à lire les conseils d'anciens admis, sur le forum, les groupes facebook etc.


7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
L'entretien s'est déroulé à la fac, dans une salle où les membres du jury étaient assis en U face à moi. Ils étaient environ 8. Le doyen m'a proposé de m'assoir et d'enlever mon masque pour mieux m'entendre.
Je me suis présentée pendant les 5 minutes qui étaient imparties. Plusieurs questions m'ont été posées:
- quel regard portez vous sur vos échecs en PACES ?
- pourquoi avoir changé de fac entre vos 2 PACES ?
- pourquoi ne pas avoir choisi une autre voie qu'infirmière après vos PACES ? D'autant plus que vous n'avez pas exercé longtemps ce métier.
- vous avez dit vouloir combiner pratique clinique et recherche à l'avenir, pensez vous vous servir de votre master actuel dans ce cadre ?
- quel financement ?

Jury très bienveillant et souriant.
Je suis sortie soulagée car j'étais très stressée bien que préparée. Je me suis dit que même si je n'étais pas prise, je ne devais pas regretter car ma présentation me correspondait et j'avais donné tout ce que je pouvais.
L'après midi, je consultais mes mails toutes les 10 minutes dans l'espoir que les résultats nous soient transmis rapidement et par chance on les a eus dans la journée.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Plus déterminée que jamais et heureuse.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Aboutir coûte que coûte. J'ai suffisamment regretté d'être passée à côté de ce que je voulais faire après mes PACES. J'ai bien conscience de la chance qui m'est donnée, du parcours difficile qui est à venir mais je compte bien aller au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
J'avais le souhait de me rapprocher de ma famille. Mon mari m'a encouragée dans ce sens.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
Le Netter est mon nouveau livre de chevet smilies
J'ai conservé tous mes cours de PACES et ai récupéré tous les cours de P2 de Caen. Après avoir discuté avec un actuel D1 de Caen, j'ai ciblé les indispensables à voir en priorité pour ne pas me sentir perdue.
Beaucoup de travail va être nécessaire pour rattraper le retard bien sur mais d'autres l'ont fait, pourquoi pas nous ?

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Mon mari et mes parents me soutiennent dans ce projet.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Tout est question d'équilibre. Les deux ne sont pas incompatibles.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Je n'ai pas encore de spécialité en tête. Je me ferai une idée plus précise grâce aux stages d'externat.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Vacances (un peu pour souffler) puis révisions pour rattraper au maximum mon retard !

Félicitations à tous les admis, et plein de courage aux autres. Tout est possible smilies
Top
OtmaneP2
Jeune Carabin

Messages : 26
Enregistré : 29/03/2019
Posté le 20/06/2021 � 04:28 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?

Pas grand chose à dire, j’étais en 3e année de chirurgie dentaire à Lyon; et je suis admis en 3eme année de médecine à Lyon !

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

Je voulais dentaire et dans tous les cas j’étais pas classé pour med

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Mon intérêt pour les matières médicales et une incompatibilité avec le métier de dentiste

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

3 stages : post-p1 en EHPAD, en cabinet dentaire et aussi un stage en pneumologie. Ils m’ont conforté dans l’idée que je souhaitais être médecin. smilies

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

C’est une suite ma foi assez logique finalement, j’ai de la chance de ce côté là. Plus aucune obligation, j’ai tout validé à ma fac, et aucune dissuasion, ma Doyenne ainsi que le corps enseignant de la faculté se sont montrés très bienveillants et encourageants.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?

Sur le papier une simple formalité, en réalité beaucoup de stress, de remise en question, d’efforts pour valider l’année à coté. Mais ça en vaut la peine et je suis tellement heureux maintenant que c’est fait !

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Entretien à la faculté de Lyon, jury plutôt bienveillant avec des questions qui portent sur mon parcours, passé comme futur. Mon impression à la sortie ? J’étais mitigé. Le jury ne laisse rien transparaître, et je n’aime pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

Super excité par cette réorientation, je vais prendre des vacances bien méritées puis faire de mon mieux pour rattraper mes lacunes de P2 vu que j’ai été pris en D1 med !


[img]9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?[/img]

Absolument pas j’irais jusqu’au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Je fais mes études à Lyon, donc j’ai pris Lyon aha.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Répondu plus tôt, mes seules lacunes sont de la P2 pour le coup et je vais bosser pour les combler.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

J’ai de la chance d’avoir mes parents de ce côté là, Dieu les garde.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

J’étais déjà étudiant de base donc pas trop de changement de ce côté là.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Pour l’instant l’onco / l’anesth-rea me tentent particulièrement, on verra si j’y arrive. Si j’ai pas ces spés je trouverai mon bonheur ailleurs !

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Petite remise à niveau après de bonnes vacances !
Top
emma22
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 23/06/2021
Posté le 23/06/2021 � 14:00 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Je suis en dernière année d'école d'ingénieure et je suis spécialisée en informatique et ingénierie biomédicale. Je suis admise en D1

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Je n'ai jamais fait de PACES. En terminale, je me suis naturellement dirigée vers une prépa maths physique puisque c'était les matières qui me plaisaient le plus

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Mes stages m'ont fait prendre conscience que le métier d'ingénieur ne me suffisait pas. Malgré la proximité avec le monde médical je souhaitais être plus proche des patients et travailler directement à leur contact.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Mes stages d'ingénieur et mes projets étaient tous en lien avec le monde médical mais je n'ai jamais travaillé directement avec des médecins. Je n'ai fait aucun stage à l'hôpital (on m'a fait comprendre le jour de l'oral que ça aurait été souhaitable) mais j'ai fait beaucoup de secourisme

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
Ce n'est pas dans la continuité de mes études en dehors du fait que j'ai eu quelques cous de biomed pendant mon cycle ingénieur. D'ici septembre, je dois rendre mon mémoire de M2 et faire ma soutenance de stage. Mes professeurs m'ont beaucoup soutenus durant cette réorientation, ils ont été d'une aide précieuse.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
J'ai énormément travaillé sur la lettre en la faisant relire à beaucoup de monde (avec des profils très variés). En conséquence elle a complètement changé au fil des mois.
J'ai fait plusieurs entrainements pour l'oral qui s'est bien passé et c'est l'attente des résultats d'admission qui a été le plus dur à vivre.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
J'étais assise à une table et le jury était aligné devant moi. Il m'a tout de suite mis à l'aise en m'expliquant que j'étais là pour échanger avec eux pour qu'ils comprennent mes motivations et qu'ils ne chercheraient pas à me piéger. Concernant les questions, elles ont été variées, certaines personnelles (et pas du tout en lien avec mon choix de réorientation), d'autres plus classiques:
- savez vous travailler en groupe ?
- mention au bac ?
- secourisme
- pourquoi pas de stages d'observation ?
- une remarque sur mon stress et comment je comptais le gérer sachant que le métier de médecin peut être stressant ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Super heureuse !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Je compte aller jusqu'au bout !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
Elle est dans la ville dans laquelle j'ai fait toutes mes études jusqu'à présent.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
Ca fait peur mais d'autres l'ont fait donc je compte bien y arriver aussi. Je travaille avec des cours de paces que j'ai récupéré et sur des atlas d'anatomie

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Mes parents

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Je ne suis jamais sorti du monde étudiant, je ne pense donc pas que ce sera un gros changement de ce point de vue là

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Pour l'instant je n'ai pas de choix arrêtés. Je compte sur l'externat pour y voir plus clair
Top
tichodromedu13
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 24/06/2021
Posté le 24/06/2021 � 15:10 notnew
Bonjour à tous,
je viens d'apprendre aujourd'hui que je suis admise en D1 à Grenoble! Merci à tous les usagers du forum qui m'ont grandement aidé smilies

Voici mes réponses:
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
J'ai un diplôme d'ingénieur en économie et statistiques + M2 recherche en économie que j'ai obtenu en 2017. Après, j'ai fait 4 ans de thèse en économie de l'environnement et je termine cet été.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Au lycée, j'avais hésité à faire médecine. Mais je ne connaissais personne dans ce milieu et j'aimais toutes les matières, donc j'ai opté pour une prépa B/L qui est pluridisciplinaire.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
J'ai fini ma thèse cette année et j'ai donc passé beaucoup de temps à réfléchir à la suite, parce que j'allais être 'libre' en quelque sorte. Etre médecin était toujours un rêve, et j'ai compris avec la passerelle que ce rêve devenait possible alors j'ai tenté.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Dans ma formation précédente pas du tout, vu que je suis chercheur en économie initialement. Mais une de mes soeurs est médecin et elle m'a beaucoup influencé. J'ai aussi fait 5jours d'observations en janvier 2021, dans deux services d'hôpitaux différents. J'ai trouvé ces stages par connaissances personnelles.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
Comme je viens de la recherche en économie, le lien n'est peut-être pas direct. Mais il y a beaucoup de points communs entre un chercheur et un médecin (et j'ai beaucoup axé là-dessus dans ma LM et à l'oral).

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Un peu des deux: au début c'est stressant, on se dit que ce dossier va être compliqué. En fait, il y a surtout la LM qu'il faut BETONNER, faire relire à diverses personnes. Ensuite, l'oral est très rapide, on ne demande pas de connaissances, etc. Mais je recommande de préparer son oral bien en avance, de le répéter avec bcp de personnes différentes, pour arriver serein le jour J.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
C'était dans une salle de thèse, j'étais assise sur une estrade, le jury était assez nombreux. J'ai pu retirer mon masque. J'ai tenu les 5minutes pile pour la présentation. Ils avaient l'air assez bienveillants et à l'écoute.
Voici les questions avec mes réponses:
- Vous avez effectué seulement 5j d'observations, c'est peu. Vous ne pouviez pas faire plus?
Non, car je devais finir ma thèse donc je manquais de temps et je vis dans un pays étranger (mon labo est en Suisse), donc c'était compliqué d'être présente en France.

- Quel est votre sujet de thèse?
Economie de l'environnement, etc.

- Si on vous donne le choix entre med gé dans un endroit paumé et PH en santé publique, vous choisissez quoi?
Je choisis PH en santé publique, car c'est le plus logique vu mon profil. MAIS, si je pouvais, je choisirai une spé me permettant de faire du soin, tout en exerçant en hôpital public pour poursuivre une activité de recherche.

-Quelle spé?
Pour l'instant pas d'idée précise, je sais que cela peut changer au cours des études. Dans l'idéal, une spé hospitalière type transversale: néphro, endocrino, pédiatrie...

- Vous dites que vous voulez être utile à la société. Mais un économiste de l'environnement l'est déjà. pourquoi médecine alors?
Parce que je veux faire du soin, être vraiment au contact de personnes. Le sujet d'étude d'un économiste est trop abstrait, par exemple des taux de croissance.

-Vous dites que vous êtes écolo. Donc que pensez-vous des vaccinations?
Euh... vous voulez-dire du lien entre écologie et vaccination? (là j'étais un peu interdite, puis je rebondis). Alors, en tant qu'économiste, on peut dire que l'environnement et les vaccins sont tous les deux des biens publics. Càd que l'action individuelle de chacun bénéficie à tous. Donc c'est très important l'écologie tout comme les vaccins.

- Etes vous vaccinés contre la covid?
Non, pas encore...

- Ferez-vous le vaccin contre la covid?
Oui.

- Financement?
Assez d'économies personnelles + soutien du conjoint.

- Votre conjoint est-il mobile?
Oui, car son métier est...

Pour résumer: ils peuvent poser des questions déroutantes, mais l'important est de rebondir tout en restant détendu. Je les ai trouvé très bienveillants et curieux.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

Très heureuse!!! En même temps, un peu stressée car il va falloir que je rattrape beaucoup de matières...

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
NON, je veux aboutir coûte que coûte.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
J'habite encore à l'étranger, mais nous avons choisi Grenoble avec mon conjoint car la ville nous plaira (montagne, ville écolo, etc.) et il a de fortes chances d'y trouver un emploi.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
En révisant, en trouvant les bouquins nécessaires. J'ai un peu peur mais ça va le faire!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Economies personnelles (le salaire de thèse en Suisse est élevé).

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Pas de problèmes, je suis en couple mais sans enfant.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Ma priorité est d'être médecin, peu importe le classement finalement. Aussi, je pense que méd gé est une très belle spécialité et atteignable si je foire l'internat.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Me reposer, prendre des vacances et organiser la rentrée (révisions, appart, déménagement...).
Top
raj
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 21/04/2020
Posté le 01/07/2021 � 11:10 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?

Master 2 d'anthropologie ici! J'avais fait un bac ES, une double licence histoire/socio et par la suite un master de recherche en anthropologie, spécialisée sur la santé et les migrations.
J'ai postulé à l'université de Paris, admise en P2 après une deuxième tentative.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?


Je n'ai jamais tenté de PACES/PASS puisque j'ai toujours eu un parcours SES/SHS. Je ne suis pas allée en médecine à l'époque tout simplement parce que je ne connaissais pas, je n'étais "pas en S", c'était complètement hors de portée pour moi, j'étais une bonne élève dans ma filière et je m'en suis contentée. J'ai découvert la médecine et le monde médical en rentrant à la fac, et c'est de là que j'ai bifurqué dès que j'ai pu.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

En licence je me suis très vite orientée en histoire de la médecine et c'est en socio que j'ai tenu à faire une première recherche sur le milieu hospitalier. J'ai fait un long stage d'observation en chambre mortuaire/anapath/soins palliatifs en L3 et je me suis renseignée sur les moyens d'intégrer médecine juste après. C'était un coup de coeur, et mon projet était tracé à ce moment: obtenir ma licence, aller en master d'anthropologie puisque cela me plaisait et ensuite tenter la passerelle.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

En master par la suite, mon sujet portait sur les patients décédés à l'hôpital. Naturellement j'ai fait le tour des services de "fin de vie" comme la réa, la chambre mortuaire++, les soins palliatifs. Comme mon étude porte aussi sur les milieux hospitaliers et médicaux j'ai sollicité des stages en gériatrie et pédiatrie. Employée comme faisant fonction d'aide soignante en chambre mortuaire où je prenais des vacations et des remplacements, j'avais déjà un pied à l'hôpital, par la suite, il fallait y aller au culot auprès des infirmiers, des cadres et des médecins: présenter son projet et demander des stages d'observation. Je me suis mangé beaucoup de refus, d'incompréhension, mais j'ai aussi rencontré des professionnels intéressés par mon projet qui m'ont prise. Cela n'a fait que confirmer que ma place était en médecine, j'y tenais beaucoup.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Elles interviennent en continuité de mon cursus. J'aime penser que je reste dans le même milieu avec le même centre d'intérêt, le soin, la prise en charge et l'accompagnement, mais d'un autre point de vue et avec une certaine expertise. Je n'ai plus aucune obligation vis à vis de mon école, ils sont contents pour moi et me souhaitent beaucoup de courage smilies

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?

C'était compliqué pour moi. J'avais déposé ma première candidature en 2020, l'année covid, et je n'avais pas été prise. C'était difficile à essuyer comme refus, au vu de l'année compliquée qu'on venait de passer, mais j'ai vite rebondi, demandé des conseils et des points d'amélioration de ma candidature. J'ai cravaché pour ma deuxieme tentative. Je jonglais entre un DU, un stage à plein temps, mes stages d'observation et le quotidien de confinée, avec le stress de la candidature. Très heureuse d'avoir été prise, j'ai l'impression de l'avoir méritée cette admission.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Les oraux se sont tenus à la fac de pharmacie. Je suis passée autour de 19h, juste avant la pause de l'après-midi, il faisait une chaleur terrible, le jury était fatigué mais très sympathique et avenant. J'ai déroulé mon speech, je ne pense pas avoir fait cinq minutes, mais j'ai réussi à dire ce que je voulais, pas trop rapidement, en rajoutant les éléments d'oralité qui rendaient ma présentation vivante.
J'ai eu plein de questions!
- Opinion sur la légalisation de l'euthanasie active?
- Parlez nous de votre expérience en soins palliatifs.
- Quel programme de remise à niveau?
- Prise en charge gériatrique ou gérontologique?
Et d'autres questions que j'ai oubliées, ca allait assez vite.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

Motivée à bloc. J'ai fini un chapitre de ma vie et je m'apprête à en commencer un autre. Je reste quand même lucide sur le fait qu'il faudra mettre un gros coup de collier niveau travail pour cette année de P2 au vu de mon cursus précédent, mais pour l'instant je profite des quelques semaines d'insouciance qu'il me reste.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Ah non. J'ai bien l'intention de finir ce cursus, quoi qu'il en coûte. Je suis très reconnaissante de cette opportunité qui m'a été donnée et j'ai bien l'intention d'aller jusqu'au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Proximité des lieux de formation avec mon domicile, et j'ai des amis qui y étaient et qui m'ont fait de bons retours sur l'enseignement.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J'ai fait cette année un DU scientifique pour reprendre les bases de biochimie, et de sciences fondamentales de manière générale. Je pense qu'il y aura du travail dans tous les cas, ne serait-ce que pour acquérir la méthodo de par coeur que je n'ai pas. Je n'ai pas peur de ne pas réussir, je me dis qu'à force d'application et de détermination j'y arriverai. Et à chaque jour suffit sa peine!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

J'ai mis de côté pour mes petites dépenses personnelles. Pour le reste, je vis chez mes parents et ils me soutiennent dans ce projet à fond, en attendant l'internat.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

J'y ai pas pensé, mais les étudiants en médecine se débrouillent, je me débrouillerai aussi. Cela n'est pas rentré dans ma ligne de compte.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

La gynéco m'intéresse beaucoup, même si je n'ai pas fait de stage dans la discipline, et que je n'en connais que très peu de choses. J'ai adoré mon stage en gériatrie et j'y pense très sérieusement aussi.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Profiter des beaux jours en juillet, stage infirmier en août, et mon programme de révisions est déjà préparé pour début septembre smilies
_____
Raj


Top
Vanverth
Jeune Carabin

Messages : 21
Enregistré : 27/10/2018
Posté le 05/07/2021 � 22:25 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Homme, 35 ans, diplôme d'ingénieur à l'école spéciale militaire de Saint-Cyr puis carrière dans l'infanterie. Admis à Rennes en P2. (Rennes ne prends que des P2 depuis quelques années)

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
S'il y a des points communs entre le monde militaire et le monde médicale (en tout cas comme je les conçois, l'armée proposait une aventure beaucoup plus trépidante, ce qui est un argument important pour un jeune de 18 ans.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Poursuivre dans un métier passionnant, au service des autres et retrouver du concret et de la liberté dans l'exercice professionnel.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Issu d'une famille de médecin j'avais déjà une bonne idée du monde médical. J'ai fait plusieurs stages et cela m'a conforté dans mon choix. J'ai fait différentes spécialité (généraliste, radiologie, soins palliatifs, SMUR...) en libéral, en clinique et en hôpital public.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
Mis à part le continuum des valeurs, il n'y a pas vraiment de lien évident entre les mondes militaires et médical. Il a fallu expliquer patiemment mon projet mais au début de l'été j'étais libre de toute obligation.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Si ça a l'air simple (CV, LM et court entretien de motivation) la sélection est rude et tout doit être pensé dans le moindre détail. Donc finalement pas mal de travail et des phases d'attente assez longues.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Entretien visioconférence (la seule fac à l'avoir fait ainsi cette année). Presque 1/2 heure de retard alors que je passait en 2e après la pause méridienne. 5 minutes de présentation que je pense avoir respectées puis les questions:
- Puisque vous êtes chargé de famille et que donc (SIC) il vous sera impossible de travailler à côté, comment allez vous financer votre projet?
- Pourquoi abandonnez vous une carrière qui semble brillante?
- Pensez vous pouvoir redevenir un étudiant au bas de l'échelle?
- 5 ans c'est long quand même, vous allez tenir?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Calme et serein, pas question de s'épuiser dans le 1er kilomètre.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
L'abandon n'est pas une option.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
Proximité familiale et travail de mon épouse.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J'ai entamé un programme de révision depuis un an pour ne pas être perdu et après ce sera rattrapage au fur et à mesure.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Salaire du conjoint et épargne personnelle.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Pas plus prenante qu'une vie de militaire! L'organisation familiale a toujours été réglée au millimètre.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Je crois que l'on peut s'épanouir dans toutes les spécialités.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Poursuite des révisions et préparation de la rentrée.
Top
Boubichou
Interne

Messages : 94
Enregistré : 07/02/2020
Posté le 06/07/2021 � 11:33 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Marion, 30 ans. Diplôme d'ingénieur en agriculture et doctorat en sciences (nutrition animale) terminé en 2017. Trois ans et demi de travail en entreprise. Admise en 2e année en odontologie après une première tentative l'an dernier.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Parents médecins ayant (brillamment) réussi l'ensemble de leurs études médicales > gros stress et attrait pour l'agriculture et la recherche.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Envie de soigner des personnes, de faire un métier manuel (aujourd'hui, je reste derrière un ordi à 90% du temps), de faire de la prévention et de pouvoir à la fois faire du suivi de patients et de la chirurgie, choses que je ne retrouvais pas en médecine.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Issue d'une famille de médecin j'avais déjà une bonne idée du monde médical mais je ne me projetais pas dans leur quotidien. Un membre de ma famille est dentiste, j'ai donc fait pas mal de stages avec elle et j'ai été voir d'autres cabinets > au total, j'ai fait une quinzaine de jours dans différents cabinets, omnipratiques ou spécialisés. J'ai eu un véritable déclic quand j'ai découvert le métier de chirurgien-dentiste! Ca m'a tout de suite plu et passionné

5. Comment les études de médecine d'odontologie s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac/emploi ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
J'ai un cursus assez poussé en biologie > même si cela n'est pas dans la santé, j'ai pas mal de bases qui vont m'être utiles. J'ai trois mois de préavis que je vais négocier à deux pour des raisons évidentes de reprise de cours. Supérieurs un peu surpris, mais bienveillants car je ne pars pas fachée : j'ai juste une autre envie et un autre projet

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Beaucoup de boulot, surtout après un échec. J'ai vraiment beaucoup travaillé pour avoir un dossier parfait et me démarquer des autres. J'ai pris sur mes congés pour mes stages, j'ai contacté de nombreux étudiants (passerelles ou non) pour discuter du cursus, j'ai sollicité un stage à l'hopital pour me projeter dans le quotidien. J'ai passé des heures et des heures sur CV et LM, et beaucoup aussi sur l'oral même si je suis très à l'aise dans cet exercice (que je pratique régulièrement pour mon travail). Je remercie d'ailleurs tous ceux qui m'ont aidé et soutenu! j'encourage tous les candidats à solliciter des gens de ce forum, et pas que pour le cursus qu'ils visent > l'ouverture d'esprit, c'est bien aussi smilies et j'ai beaucoup appris de gens qui avaient été pris à maïeutique ou médecine!

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Entretien visioconférence (la seule fac à l'avoir fait ainsi cette année). Nous n'avions pas eu de consignes quant au temps imparti, nous savions juste que 20 min séparaient deux étudiants. J'étais donc partie sur 15 min, avec 5 min de battements pour le jury. J'ai donc préparé deux oraux: un de 5 min et un de 7 min 30. Je devais passer à 9h30 mais j'ai été appelée à 8h15: "bonjour, on a trois désistements, pourriez vous vous connecter... maintenant?"
Heureusement, j'étais prête (douchée, habillée smilies)
Note: toujours être prêt au moins une heure avant!!
Quand je suis arrivée, on m'a fait comprendre que j'avais 5 min "top chrono" sous entendu pas une seconde de plus. J'ai tenu le temps au poil a priori et ensuite j'ai eu beaucoup de questions:

- vous dites que votre âge est votre force en termes de connaissances, compétences et maturité, mais n'avez vous pas peur de reprendre des études avec des gens beaucoup plus jeunes
- vous expliquez que vous allez toucher le chômage pendant deux ans, comment faites vous pour les autres années (j'avais répondu pendant mon oral mais ils voulaient visiblement des précisions)
- vous dites que vous etes manuelle, comment l'appliquez vous au quotidien?
- pourriez vous expliciter votre quotidien en thèse (lié au côté manuel)
- quel type de carrière envisagez vous après vos études
- vous en parlez peu pendant votre oral, mais connaissez vous bien le cursus? les modalités d'examens?
- comment avez vous améliorez votre candidature par rapport à l'an dernier?
- vous dites vouloir mettre à contribution vos connaissances et compétences acquise au cours de votre précédente formation et de votre parcours pro, donc est-ce que vous être prête, si on vous sollicite, à participer à des activités de recherches en parallèle de vos études?
- avez vous des enfants
- quel statut avez vous actuellement? du coup vous démissionnez si vous êtes prise? et Sinon?

Jury assez sympa, bienveillant. Je suis sortie sereine, et plus ça allait, moins je l'étais!


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
un peu stressée de repartir pour une nouvelle aventure, mais tellement heureuse!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Pas du tout, je suis tellement motivée que je ne vois pas comment ça pourrait s'arrêter! J'ai déjà fait de longues études, la charge de travail ne m'effraie pas

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
on habite à rennes depuis trois ans avec mon mari et on adore cette ville + beaucoup d'amis + travail de mon mari

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
A priori, beaucoup de rappels sont faits en 2e année, donc je compte sur mes bases et sur les quelques cours que j'ai repris ces deux dernières années. Je sais que les six premiers mois seront chauds donc je vise aussi sur de grosses soirées de boulot!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
chomage + salaire du conjoint + épargne perso

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
comme je l'ai fait en thèse et avec mon emploi actuel: sereinement, au fil de l'eau, en m'adaptant quand il faut surtout s'il faut donner des coups de collier régulièrement.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

omnipratique me passionne plus qu'une spécialité d'internat

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Travailler pour mon boulot pour laisser mes dossiers bien organisés, me reposer, et aller acheter mes fournitures smilies
Top
CamLR
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 18/07/2020
Posté le 09/07/2021 � 11:11 notnew
Bonjour à toutes et tous!

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours jusqu’à ton retour à la fac ? Où as-tu été admis ? En quelle année ?

Je m’appelle Camille, j'ai 25 ans, en quelques mots : Bac S, Licence puis Master de psychologie clinique, spécialité médicale. Aujourd’hui je suis psychologue clinicien au Centre Hospitalier Spécialisé de l’Yonne au secteur de pédopsychiatrie.
Je rentre en P2 à Paris Saclay

2. Pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

Je n’ai jamais fait de PACES, j’avais longuement hésité entre psycho et médecine après le bac, finalement je pense que la charge de travail et la peur d’échouer m’ont fait choisir psycho.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence ?

Initialement, un gros ressenti de manque dans ma prise en charge des patients et dans les connaissances que j’ai. Puis l’envie de pouvoir coordonner le soin et avoir plus de responsabilités. J’aime aussi beaucoup le milieu hospitalier et mon intérêt pour le soin physique n’a fait que grandir avec le temps. Je suis aussi très curieux et j’aime me challenger, je pense que ça a joué un peu haha

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Plusieurs stages en psychiatrie pour ma formation, en plus de mon poste actuel. En préparation de la passerelle, j’ai fait un stage au service de pédiatrie de l’hôpital d’Auxerre (unité de maternité, néonat, urgences ped et hospitalisation ped). Je voulais rencontrer des pathologies physiques et voir le quotidien à hôpital général pour confirmer mon choix, ce que ça a complètement fait !

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ?

Pour moi, la psychologie comme la médecine s’inscrivent dans une démarche et une formation personnelle de soignant. La continuité est assez logique, les formations se complètent bien, c’est ce que j’ai mis en avant dans ma lettre et mon oral.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Pour le dossier, il est assez simple à constituer car peu de pièces sont demandées. L’écriture de la LM et du CV a pris beaucoup de temps : je me suis laissé une année de réflexion entre la découverte de la passerelle et l’envoi de mon dossier. J’avais commencé ma lettre en octobre avec dans l’idée d’avoir un premier jet qui se tienne avant janvier. Puis de janvier à mars ça a été vagues de relectures par beaucoup de personnes avec des parcours différents (médecin, internes, infirmiers, ingénieurs, profs de français …), j’ai essayé de tenir compte de chaque retour en gardant le cœur de ma lettre. A vue de nez, j’en ai eu au moins une 20aine de versions différentes mais j’estime que la version finale est la meilleure !
Ce qui a été difficile c’est l’attente. L’université communiquait peu et les résultats de l’admission ont été repoussés à plusieurs reprises.
Donc je dirai qu’il n’y a rien de véritablement compliqué mais qu’il faut réussir à gérer l’attente ! Par contre un conseil que je peux donner aux futurs candidats serait de s’investir dans la rédaction de la lettre (et du CV), je pense que la rédiger le 3 mars pour l’envoyer le 14 avec une date limite au 15 c’est un peu ambitieux haha

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Entretien à la fac de Saclay (au Kremlin Bicêtre), le jury était composé de 6 ou 7 personnes mais ils ne se sont pas présentés, donc je peux simplement dire qu’il y avait le doyen…
En sortant j'avais un mauvais ressenti, j'étais content de ma présentation mais très déçu des questions car elles portaient vraiment sur les 3 premières lignes de mon CV. Je m'attendais à des questions plus "profondes" pour pouvoir rebondir et amener des choses que je n'avais pas eu le temps d'aborder dans ma présentation ou ma lettre. Le jury était très neutre, quelques hochements de tête pendant ma présentation mais dans l'ensemble très peu de non verbal de leur part.
Donc en sortant j'étais déçu et mitigé, je pense vraiment que leur avis était fait avant même de nous recevoir et que l'oral était une formalité pour confirmer ou non le verdict.
Pour les questions, j'en ai eu beaucoup mais c'était du tac au tac, quand j'ai essayé de développer un peu ils m'ont coupé pour en reposer une, voilà un peu ce que j'ai eu :

- Paces ? Quel Bac ? Mention ?
Tout était dans mon CV
- Plutôt P2 ou D1 ?
P2, j'ai expliqué que ma formation ne me donnait pas assez de connaissances pour sauter les deux premières années et qu'en restant réaliste la P2 était bien plus logique, le doyen a dit "bien" en notant un truc quand j'ai dit ça, je suppose qu'à partir de là ils étaient déjà fixés
- Vous n'avez pas parlé de la spé que vous voudriez faire après?
C'était dans ma lettre, pour le moment je pars sur psychiatrie car je sais que ça me plaît, mais mon stage d'observation en pédiatrie m'a montré que la médecine en général me plait donc rien n'est définitif
- La différence entre un psychiatre et un psychologue (celle-là je m'y attendais pas !)
Bon, ben j'ai expliqué la différence
- Le financement
J'avais préparé un speech là-dessus, que je conclu en parlant d'un éventuel CESP
- Vous seriez prêt à faire un CESP ? (Le doyen avait l'air surpris que j'amène ça) Vous voudriez travailler en milieu rural par la suite ?
J'ai expliqué que l'Yonne est un département rural et déserté en psychiatres, et que j'apprécie y travailler, donc que retourner en milieu rural ne me fait pas peur et que la psychiatrie est une spé désertée en soit.
- Une question pour savoir si ma compagne sera prête à me suivre ou si ça posera problème
J'ai simplement expliqué qu'on avait l'intention de revenir en région parisienne de toute façon et qu'elle avait déjà demandé sa mutation, donc non pas de problème
Je pense qu'on sent bien que j'étais assez circonspect, j'avais l'impression que le "vrai oral" n'avait pas encore commencé quand ils m'ont remercié. Comme quoi il fallait pas se fier à ce ressenti haha

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

Hyper excité, pas mal stressé aussi. J'ai un peu peur des premiers mois, il va falloir que je trouve un rythme de travail rapidement !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Entre les deux, si finalement ça ne me plaît pas du tout je ne vais pas m'acharner, la pratique en tant que psychologue ne me déplaît pas, je vois ça comme un filet de sécurité. Toutefois si je m'engage là-dedans c'est quand même dans l'idée que ça va me plaire et que j'irai au bout !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Géographique déjà, la fac et les hôpitaux associés sont dans un secteur facile d'accès pour moi. Ensuite au niveau de la réputation, Saclay a une bonne réputation sans pour autant chercher à tout prix la perf aux ECNs, donc pour moi qui cherche pas à majorer ça me semblait bien. J'ai eu un retour d'un ancien passerellien qui est maintenant interne en psychiatrie qui est passé par Saclay et a beaucoup apprécié, il a trouvé la fac à la fois bienveillante et formatrice.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J'avais déjà commencé à bosser un peu d'anat, je vais essayer de voir un peu de biochimie aussi. Après je pense que je verrai selon ce qui me manque pas à pas. Pour l'instant je ne cherche pas à apprendre à tout prix, je veux déjà me familiariser avec les termes et comprendre un peu les choses, j'espère apprendre vraiment les choses petit à petit. C'est une source de stress car c'est un facteur en plus que les sortant de PACES / PASS / LAS n'ont pas, en plus de la reprise d'études etc... En tout cas j'ai l'intention de bosser à fond pour me donner les moyens de réussir!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

J'ai un peu d'argent de côté (de quoi tenir 1 an et demi en me serrant la ceinture et avec 0 rentrée d'argent), je vais essayer d'avoir des aides, j'ai le soutien de ma compagne, de mes parents et je vais essayer de faire quelques heures d'aide opératoire quand je pourrai car ça permet de gagner un peu de sous tout en restant dans le milieu. Si besoin, je ferai un prêt étudiant ou un CESP.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Pas de projet bébé pour l'instant et j'en ai longuement discuté avec ma compagne. D'un projet personnel, nous en avons fait un projet commun, je pense que c'est indispensable pour que ça tienne à deux. Nous avons de la famille dans le milieu, donc elle comme moi nous rendons compte de l'engagement que ça implique, pas de mauvaise surprise haha !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais-tu?

Pour le moment c'est vraiment la psychiatrie qui m'intéresse, le contact patient qu'on a là-bas est vraiment unique je pense. Après je suis extrêmement curieux, donc j'ai hâte de découvrir les autres spé. Je pense que la pédiatrie, la médecine générale, la médecine d'urgence et la neurologie me plairaient beaucoup ! Je ne me mets pas la pression pour l'instant sur la question de la spé.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Bosser un peu, organiser tout (démission, déménagement, inscriptions...) et essayer de me reposer pour attaquer dans les meilleures conditions possibles !
Top
Krolou44
Jeune Carabine

Messages : 18
Enregistré : 15/04/2021
Posté le 15/07/2021 � 18:45 puis édité 5 fois notnew
Bonjour à toutes et tous!

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours jusqu’à ton retour à la fac ? Où as-tu été admis ? En quelle année ?

Carole, 28 ans. J'ai une formation d'ingénieure agronome, j'ai poursuivi avec un master 2 recherche biologie du vieillissement puis avec une thèse sur le ciblage cardiaque.
J'ai été admise en 2e année à Saclay.

2. Pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

J'avais demandé à faire une P1 à Rennes en 2010, lors de l'obtention de mon bac. Je n'avais pas les moyens de me prendre une chambre à Paris intramuros mais hors IDF ça aurait pu passer. Malheureusement avec la réforme PACES, impossibilité de candidater sur APB hors région parisienne, et ma demande de dérogation a été rejetée. Je suis donc partie sur une prépa agro/véto sur Rennes, et puis j'ai finalement poursuivi dans cette voie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence ?

J'aime la recherche et j'ai orienté tout mon parcours pour arriver jusqu'à la thèse. Certains stages de recherche avec application sur modèle patho m'ont donné envie d'aller au-delà de la paillasse. Je suis également secouriste à la Croix-Rouge et je sentais qu'il me manquait le contact avec les patients au quotidien. Mes gardes étaient vraiment ma bouffée d'oxygène, et je voulais en faire mon quotidien tout en gardant un esprit scientifique.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

J'ai réalisé un stage chez un généraliste en libéral (consultations de méd G, psychanalyse et addictologie) et dans un service de rythmologie à l'hôpital. Cela a confirmé mon choix.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ?

Je reste dans des études scientifiques... Donc je dirais une suite logique après une thèse de sciences.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Galère. C'était ma dernière tentative et je n'avais pas été admissible jusqu'à lors. J'étais très stressée et inscrite en PASS au cas où. Heureusement que j'ai pu compter sur le soutien de mes proches, de mes collègues et d'anciens passerelliens (qui se reconnaîtront).

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Ils étaient 6 avec les doyens med/pharma au centre. J'étais placée à une petite table isolée devant eux, avec permission de retirer le masque. Speech de 5 minutes (l'un des jurys a chronométré).

Questions :
> avez-vous un bac S ?
> quelle mention au bac ?
> date du diplôme d'ingénieur ?
> quel âge avez vous ?
> finir à 34 ans ça vous fait pas peur ?
> pensez-vous réussir à vous intégrer avec des jeunes dans la promo ?
> quelle spécialité ?
> pourquoi ne pas avoir tenté médecine avant ?
> vous voulez la 2e ou la 3e année ?
> titre de votre thèse ?
Merci au revoir, bon courage pour votre soutenance de thèse.


Jury très bienveillant, on ne m'a jamais reprise dans mes réponses sauf pour celle du choix de l'année d'admission (j'ai dit préférer la 2e à cause de la R2C). J'avais signalé que je soutenais ma thèse 6 jours plus tard ^^

J'étais plutôt satisfaite en sortant de la salle, et soulagée. Mais la longue attente avant les résultats m'a faite pas mal me remettre en question.

J'ai surtout été très surprise par la cohésion que nous avons eu entre admissibles (convoqués par 5) à discuter entre nous en toute bienveillance en attendant notre tour.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

Heureuse et plus motivée que jamais !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Aboutir coûte que coûte !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

C'est celle à laquelle j'étais inscrite pour ma thèse, et qui est super bien positionnée en recherche à l'international (l'un des mes arguments pour justifier mon choix).

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Quelques révisions cet été. Je pense que nous saurons nous serrer les coudes dans la promotion.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Je compte sur l'AREF, et j'ai aussi mis de côté pendant ma thèse. Si ça ne suffisait pas, ce sera le prêt étudiant. Je tiens à financer seule ma poursuite d'études.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Pour le moment je suis célibataire donc la question ne se pose pas trop, et je ne ressens pas l'envie de maternité dans l'immédiat.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais-tu?

Med G avec DU gynécologie médicale me plairait beaucoup. Mais j'attends les stages à l'externat.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Je dois finir mon contrat doctoral (31/07) puis je vais me reposer sur le mois d'août. La thèse n'a pas été de tout repos non plus.
_____
Ingé agro, M2 Recherche, PhD
Admise P2 Saclay 2021
Top
Greta84
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 09/02/2021
Posté le 16/07/2021 � 17:20 notnew

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?


je suis Anlor j'ai 36 ans, 4 enfants, je infirmière DE depuis 2006 , j'ai travaillé dans le public 3 ans en psychiatrie puis 11 dans un service d'urgences. j'ai été admise en 2eme année de maieutique à l'UVSQ

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

à mon époque smilies c'était un concours indépendant dissocié de médecine pour entrer en école de SF.j'y avais pensé mais n'avais pas tenté, dissuadée par les matières du concours (bio physique notamment) que je n'étudiais plus en série ES. infirmière m'apparaissait plus réaliste.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
je me sens habitée par le métier de sage femme depuis quelques années.Autant des situations pro que perso m'ont donné le gout et l'envie de me documenter dans les domaines de la gynéco obstétrique, ainsi qu'une envie viscérale de plaider la cause des femmes. le moment était familialement et professionnellement opportun de me lancer dans la reprise d'étude

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

- 2 stages d'un mois chacun lors de mon cursus IDE etait en lien direct avec la gyneco obst
- plusieurs situations professionnelles aux urgences
- pour préparer la passerelle j'ai fait 1 semaine d'observation auprès d'une SF libérale et 1 semaine en PMI

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
je pense qu'etre IDE va etre d'un soutien important dans le cursus maïeutique; l'aspect soins techniques , les connaissances en physiopath, biologie en pharmaco , la capacité a faire des liens, être autonome et réactive, la connaissance des us et coutumes à l’hôpital , le travail en 12h de jour de nuit , jours feriés....
je n'ai plus trop d'obligation avec mon employeur public puisque j'ai choisi de me mettre en disponibilité pour préparer la passerelle. statut que je peux encore garder 4 ans si je le souhaite ou démissionner de la fonction publique je ne sais pas encore.
Personne n'a essayé de me dissuader mais plutôt le contraire!

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
émotionnellement difficile et j'ai trouvé l’accès aux informations compliquées.J'ai l'impression de m'etre bien préparée à la passerelle et de m'etre donné les moyens et ca a marché smilies

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?


jury composé de 5 personnes : le doyen de l'UVSQ , 2 représentants de medecine (1 femme 1 homme )et 2 représentantes de maieutique .Personne ne s'est présenté.
Tout le monde assis y compris moi avec le masque.
J'ai su 20 minutes avant l'entretien comme il allait se dérouler : présentation entre 5 et 10 minutes puis questions sous forme d’échange 5 minutes.

j'avais préparé une présentation de 6 minutes que je connaissait par cœur qui était assez différente de ma lettre de motivation, ayant fait le choix de présenter à l'oral de nouvelles motivations partant du principes qu'il connaissait ma LM.

j'ai pu dire tout mon speech prévu mais étant stressée au regard de l'enjeu ma voix tremblait un peu et j'ai du jeter un coup d’œil à mes notes à 2 reprises.

puis j'ai eu des questions suivantes que j’avais déjà anticipées pour la plupart:
- comment allez vous financer cette reprise d'étude? (les SF)
- combien avez vous d'enfant et quels ages ont ils ? (posée par le seul monsieur réprésentant la medecine :madsmilies
- comment envisager vous de conjuguer vie familiale et reprise d'étude avec des enfants en bas age?( les SF)
- avez vous pris une disponibilité dans le but de vous préparer à la passerelle? ( le doyen )
- avez vous un engagement de servir vis à vis de votre hopital? (le doyen )
- en quoi consiste votre micro entreprise ? (demande le doyen ) "ah oui de la couture" que faites vous exactement de la création? du plagiat?smilies

à la sortie de l'entretien j’étais soulagée , et satisfaite dans le sens ou j'avais dis tout ce que je souhaitait et que j'avais été capable d'argumenter chacune de leur questions MAIS j'avais un gout amer au sujet de ma composition familiale je les avait trouvé insistant à ce sujet ( et je trouve cette question déplacée en entretien m’ enfin c'est un autre débat ).
Jusqu'au résultat ( 1 semaine après l'oral) je n'avais aucune idée de mon sort : tantôt j'y croyais tantôt je me disait qu'a cause des enfants cela ne passerait pas...

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?

je suis en joie et fière de moi.
j'ai hate d'apprendre l'art des sages femmes!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je suis déterminée à aller jusqu'au bout , de faire valoir mon double diplôme et de devenir la sage femme que je souhaite être car j'ai déjà ma petite idée smilies

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

elle est a 20 minutes en transport de chez moi
j'ai pu discuter avec des proffessionnels qui y enseigne ou y ont été formés.
et elle n'est pas trop cher

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?


j'ai l'impression de partir avec un bon bagage de connaissances théoriques et pratiques mais je compte bien travailler et etudier les sujets dont j'aurais besoin

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
- j'ai pas mal d'économie personnelle
- le soutien de mon mari qui soutien la famille
- un petit coup de pouce familial ( financier et logistique avec les enfants )
- 4 années d'un vie simple sans dépenses superflues
- je ne me ferme pas a faire des vacations ide ponctuelles et une micro entreprises qui me permet de bosser à des horaires ultra flexibles si le temps libre me le permet

j'ai mis un point d'honneur a ne pas etre financée par un établissement afin d'etre libre de faire ce que je souhaite une fois mon diplôme obtenu.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
avec de l'aide familiale amicale,et une bonne organisation que je pense avoir déja en travaillant comme ide en 12 h avec 4 enfants smilies

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
aller vers des endroits ou l'on respecte la physiologie de l'enfantementsmilies

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
me reposer, profiter de ma famille
_____
candidate passerelle maïeutique 2021/22


Top
ChemBesma
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 27/08/2021
Posté le 31/08/2021 � 16:22 notnew
Bonjour ,
Tres intéressent ton témoignage,
Mes félicitations pour ton admission.
Est ce possible d'avoir ta lettre de motivation ? Stp
Histoire de m'inspirer ?
Je suis docteur en chimie ,et je me suis reconnue dans ce que t avais écrit,
_____
Doctorat en chimie


Top
Munka
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 08/07/2020
Posté le 31/08/2021 � 16:39 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Léa, 24 ans, et j'ai été admise en 2ème année de médecine à Rennes. J'ai fait un Master 2 de Psychologie clinique et j'ai travaillé comme psychologue en oncologie pendant environ 2 ans.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Quand j'étais au lycée, je connaissais des personnes brillantes qui avaient échoué la PACES donc par manque de confiance en moi je n'ai même pas tenté, et la psychologie m'intéressait également.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
J'ai adoré mes stages et mon travail à l'hôpital mais je ne me sentais clairement pas à ma place en tant que psychologue.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
J'ai fais plusieurs stages à l'hôpital (oncologie, soins palliatifs, addictologie) en Master qui ont confirmé que je voulais travailler dans ce milieu.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
Elles ne s'intègrent pas si ce n'est que mon bagage peut être utile en médecine. Je n'ai plus d'obligation vu que je suis déjà diplômée depuis 2 ans. Et j'ai quitté mon poste fin juin donc pas d'obligation non plus de ce côté là.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Pour moi, un vrai parcours du combattant car en parallèle de mon travail à temps plein, j'ai réalisé une remise à niveau, j'ai repassé le Bac pour avoir un bac scientifique, et j'ai effectué deux stages en cabinet libéral. Donc beaucoup de boulot en plus du travail sur la LM + CV qui m'a pris de nombreuses heures étalées sur 6 mois. Beaucoup de stress, d'incertitudes, de remise en cause, et d'heures passées sur Remède aussi. smilies

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
L'entretien a eu lieu en visio très tardivement (1er juillet), il y avait des désistements donc je suis passée bien avant le créneau prévu.
La présentation est chronométrée (5 min), puis viennent les questions (10 min). Il y avait une dizaine de membres dans le jury. Questions :
- question sur mes notes de la remise à niveau et du second bac.
- Quel est le niveau des matières scientifiques en psychologie ?
- Qu'est-ce que votre précédent cursus vous apportera en médecine?
- Est-ce que vous vous projetez dans une carrière hospitalo-universitaire ? (car j'ai parlé du travail en milieu hospitalier dans ma présentation).
- Comment allez-vous faire au niveau financier et personnel (famille, conjoint)?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Je suis tellement contente et j'ai très hâte de commencer pour être dans le vif du sujet, j'appréhende un peu la charge de travail.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
J'ai l'intention d'aller jusqu'au bout. En tout cas, j'ai fait ce que j'ai pu pour que ce projet soit solide.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
Je viens de Rennes et ma famille y habite, j'y ai fait mes études et c'est une bonne fac. Je pense aussi qu'il vaut mieux avoir une certaine cohérence dans son dossier.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J'ai commencé à revoir l'anatomie de 1ère année cet été, pour le reste ça sera au fur et à mesure. Je n'ai pas peur de ne pas réussir à cause des ces lacunes, j'attends de voir comment je vais m'organiser et quel fonctionnement me convient le mieux pour ces études.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Epargne, allocations PE, salaire de mon conjoint

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Je suis en couple sans enfant, et très soutenue par toute ma famille (ce qui est d'une grande aide dans ce type de projet).

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
J'ai beaucoup aimé mes deux stages en médecine générale, donc je pense que c'est une spécialité qui me conviendrait et elle est assez accessible (pour l'instant) donc je ne me fais pas de soucis. Si finalement, je découvre une autre spé qui me plait, je ferai ce que je peux pour y accéder.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
J'écris le 31 aout donc la rentrée à lieu demain mais cet été j'ai déménagé, été en vacances et j'ai réalisé le stage infirmier d'un mois (et j'ai vu un peu les cours de 1ere année dans le temps qui me restait haha).

N'hésitez pas à me contacter en u2u si vous avez des questions ou si vous voulez que je relise vos lettres, ça sera avec plaisir d'aider ceux qui se lancent dans cette aventure. smilies
Top
13cailla
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 14/04/2020
Posté le 14/10/2021 � 17:56 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
Bonjour !
J'ai 27 ans, j'ai eu un parcours d'ingé (les Mines de Paris) que j'ai terminé en 2017, et j'ai ensuite travaillé 4 ans, en industrie et logistique d'abord, puis en informatique
J'ai été admis en D1 à l'Université de Paris (et je n'en reviens toujours pas !)

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
J'ai beaucoup hésité à partir en médecine, mais j'étais beaucoup trop attiré par le défi des maths et de la physique pour vraiment penser au métier plus tard...

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
J'y ai pensé pendant des années, comme un acte manqué, et j'ai tourné pas mal autour des métiers d'ingé avant de me rendre compte que ça m'intéressait toujours moins que la médecine.
Et puis surtout je me suis mis à voir la décision de me lancer ou non comme une vraie possibilité. Qu'en gros, si je ne le faisais pas, c'était aussi un choix

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
J'ai fait 6 mois en tant que volontaire aide-soignant tous les weekends dans un hôpital à Jérusalem, puis dans une maison de retraite dans un kibbutz
Ça a totalement changé ma vision de la médecine, mais en bien généralement. Et puis surtout j'ai vraiment kiffé ça

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
Pas très bien honnêtement. Mais pendant un an, j'ai suivi des cours de bio à distance au CNAM, donc ça a fait office de transition

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Non tranquille... Je n'ai rien demandé de précis, je voulais juste rentrer smilies

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Très gentils, avec des questions un peu simples : Combien de langues parlez-vous, pouvez-vous me raconter une expérience marquante à l'hôpital, avez-vous validé vos cours au CNAM ? Enfin voilà, gentil
La seule question un peu reloue (et encore) c'était : est-ce que vous considérez ne pas avoir fait médecine avant comme un regret ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Un peu stressé d'arriver en D1, mais on crache pas dans la soupe
J'ai très envie de retourner à l'hôpital, et d'apprendre tout ce que je peux... Ça fait bizarre de redevenir étudiant mais c'est marrant aussi

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Honnêtement je pense que je ne vais pas m'arrêter.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
Elle était à Paris et j'avais besoin d'y aller pour ma compagne

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J'ai un peu taffé de la bio l'année dernière. Mais si, totalement, j'ai très peur. Mais ils considèrent que c'est faisable apparemment donc bon...

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Chômage pendant 2 ans, économies pendant 2 ans

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Pour l'instant ma compagne et moi sommes tous deux étudiants. Mais à l'avenir ça sera potentiellement plus complexe

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Pas encore d'idée précise, mais médecine Gé et interne me tentent bien

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Ils ont déjà commencé... Et j'ai bien profité smilies
Top
pakoviet
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 22/06/2012
Posté le 05/11/2021 � 16:52 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ? Où as tu été admis ? En quelle année ?
28ans, ergothérapeute depuis 6 ans, avec un M2 en santé internationale. Admise en D1 à Lyon Est. Assez incroyable d’ailleurs !

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?
Trop jeune et immature. Et je ne savais pas pourquoi je me lançais dedans. Mais j’ai quand même eu ergo à l’issue de ma PACES. Aucun regret sur mon parcours.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Même si ce n’était pas le métier que je voulais, en étant ergo j’ai su que je voulais être soignant. Le problème, c’est que j’étais assez frustrée par les décisions prise (ou le manque de décision) des médecins, qu’ils n’avaient pas forcément cette vision globale du patient. Mais également frustrée de ne pas avoir toutes les connaissances physio-patho.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
En ergo, on faisait déjà pas mal de stages. Et j’ai quand même fait un stage d’observation médicale l’année de ma candidature. C’était juste pour renforcer le dossier, je savais déjà que c’est ce que je voulais faire.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
C’est totalement reliée. Je l’ai présenté comme une continuité professionnelle.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ou D1 ? Galère ou simple formalité ?
Hyper long et stressant. J’ai modifié ma lettre tellement de fois. L’attente entre la remise du dossier et savoir si on est pris à l’oral c’était le pire. Est-ce que mon projet tiens la route ? Est-ce que j'aurais du choisir une autre fac ?
Surtout qu’ils étaient lents à donner les réponses. Et pour l’oral, j’ai appris par cœur mon speech.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l'entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
C’était à Lyon-Est. J’étais tendue du slip. Le jury était bienveillant. Ils acquiesçaient à tous ce que je disais. J’avais un feeling assez positif après l’oral.
Questions très basiques : mention au bac ? Bac S ? (j’ai un master mais allez on va repartir sur le bac), pourquoi Lyon, financements ? est-ce que med gé ça m’intéresserait ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2 ou D1 ?
Stressée, heureuse, surréel.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Certainement pas. T'es ouf toi

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
Le doyen est médecin MPR (pas énormément de médecins connaissent l’ergo) mais il n’était pas dans le jury. Et y avait déjà un ergo pris à Lyon-Est. Puis je voulais me barrer de Paris.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J’avoue qu’il y a des lacunes, mais mon expérience pro d’avant me sert aussi ! Puis, faut se l’avouer, rattraper les cours d’histologie ça sert pas de ouf.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?
Economies, et papa maman
Top
Aller en haut • 16 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter