logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Interviews des néo D1 2010 : we want you 5 !

Aller en bas • 26 réponses • 2 pages • 1 2
Lilou59
Interne

Messages : 91
Enregistré : 07/04/2010
Posté le 29/06/2010 à 23:09 puis édité 2 fois notnew
Tags : Passerelle, DCEM1, Interview
Après les interviews 2006, les interviews 2007, les interviews 2008 et
les interviews 2009, voici venues les interviews 2010...

Voilà le questionnaire, auquel je vous propose de répondre, à la manière des années précédentes, afin que les futurs candidats puissent profiter de votre expérience.

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Top
batleveto
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 12/06/2010
Posté le 30/06/2010 à 00:19 notnew
Bonjour à tous. En quelques mots, une petite présentation.

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Véto sorti de Lyon en 2007 (jamais tenté médecine). Puis, Master of Sciences en Clinical Sciences à Colorado State University et un internat médecine/chirurgie des petits animaux à cette université, terminé en Juin 2009. Depuis, remplas à droite et à gauche dans des cliniques véto en France.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Je n'ai toujours voulu faire que véto depuis petit. C'est en entrant en contact avec les proprios que l'on se rend compte que c'est un métier très humain et social. Avec de la maturité et de l'expérience on se rend compte que c'est très important. J'ai fait ensuite beaucoup de recherche médicale humaine. J'ai voulu rejoindre les deux bouts sous un même métier.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai suivi mon frangin quelques fois en hôpital (il est aussi en médecine), mais non, pas trop de temps en fait.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Simple. Les secrétaires aident beaucoup. Si l'on est habitué à faire des dossiers d'inscription et des entretiens, ça va.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J'avais fini ce que j'avais à faire, donc pas de problèmes. Mon mentor de Master aux US a essayé de me convaincre de rester bosser pour lui...

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Passé à Lyon l'après midi du deuxième jour. Salle d'attente avant l'heure avec quelques candidats précédents et la secrétaire très sympa. Le président me fait rentrer. 10 à 12 membres en U autour de moi. On me donne 4 minutes pour me présenter. Je suis succinct, probablement 2-3 min. Flots de questions
- 28 ans, ce n'est pas trop tard pour penser à faire médecine? Non, plus tôt ne m'aurait pas permis d'avoir muri ma décision. J'ai eu le temps d'y réfléchir et de voir tous les aspects de mon métier (académie, privé..)
- Vous n'avais jamais eu envie de faire médecine plus tôt?
- Vous ne vouliez pas rester en Amérique?
- En véto, vous faites du diagnostic, de la chir de la médecine, c'est assez proche... quesque vous cherchez de plus?
- Et généraliste dans le Larzac, dans le froid et la neige, vous y avaez pensé? Ben, vous savez, en temps que véto, j'en ai passé des journées sous la pluie dans la bouse, alors, vous savez, le Larzac, ça ne me fait pas peur! (rires).
- D'après votre dossier, vous avez un profil académique, vous avez envisagé l'enseignement? Oui, mais pas en véto.

A noter: un des membres a passé tout le temps à jouer avec son Iphone, le président a fini totalement avachi dans sa chaise, un autre a passé son temps à tapoter sur son ordi avant de me poser une question. Ils m'ont vraiment asticuté sur le thème "véto ça a l'air cool, alors pourquoi médecine???"

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je ne sais pas encore. Trop frais...

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'ai pour habitude de finir ce que je commence. Le fait d'avoir un métier enlève la pression, mais je n'aurais pas tenter ça si c'est pour s'arrêter en chemin. J'ai déjà vécu des expériences très difficiles avant, je n'ai pas peur.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'y ai rencontré des directeurs de labos de recherche dans mon créneau, mon frère y est, c'est près de chez moi.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

La seule lacune que j'appréhende est l'anatomie. Encore que je ne pense pas que beaucoup d'étudiants s'en souviennent au bout de quelques années. Ce ne sera pas trop compliqué pour moi grace à mon expérience.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Bosser à coté.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Facile. Pas marié, fiancé et sans enfants.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Chirurgie pédiatrique viscérale. Je ne compte pas me lancer dans ces études pour planter l'internat. Je ferai tout pour avoir un bon classement...
Top
zubzub79
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 12/06/2010
Posté le 30/06/2010 à 07:20 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
2P1 recu colle par 2 fois
Deug SV
License Biochimie
Maitrise Biochimie
DEA Biologie cellulaire
Doctorat immunologie
Post doc
Passerelle DCEM1

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
envie d'etre medecin
le faite de cotoyer des cliniciens durant mes recherches
avoir un contact plus proche avec le patient

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

non

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

plutot une formalité puisque j'me suis decidé et j'ai appliqué 2 jours avant la cloture

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

le faite de faire de la recherche medicale m a fait cotoyer les cliniciens et leurs problematiques. Mes chefs PU-PH ne m ont pas retenus mais au contraire m ont encouragé à le faire

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'ai ouvert les hostilités à Rennes devant un jury composés que d'hommmes Ou est la mixité... Disosition en U avec le candidat au milieu assis. L'un des membres du jury m'a demandé d'exposer mes motivations à cette passerelle. CE fut assez rapide 4 minutes de speech et 3 minutes de questions. L'ambiance etait detendue et bon enfant
J'ai eu les questions suivantes:
Age, marié enfant?
spécialité?
comment concilier vous la recherche et la médecine?
finance?
avez vous postuler aux concours CR? votre rang?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

serein

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

au bout coute que coute

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Choisi Nantes a cause de la famille

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

au cas pas cas et au furà mesure
2 pu-ph souhaitent etre mes tuteurs apres avoir ete mes mentors smilies

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

argent epargné durant la these et le post doc
chomage et famille en dernier recours

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

j espere etre le plus disponible possible pour mon fils et ma femme qui me soutiennent dans cette demarche

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

une spe medicale serait le pied mais genraliste ne me deplait pas non plus. Je suis plutot ouvert on verra jusqu a ecn car d autres spe inconnues sont à decouvrir
Top
julo37
Externoïde

Messages : 47
Enregistré : 18/05/2010
Posté le 30/06/2010 à 09:25 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J 'ai fait 2 P1 où j'ai été reçu/collé, dans la foulée j ai fait une deuxième année de DEUG puis j ai intégré le magistère de génétique de Paris VII. Enfin, j ai complété le tout par un master 2 en cancérologie

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Une envie d'aborder la maladie sous un autre angle, de donné un plus à mon projet professionnel qui est orienté vers la cancérologie.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Tout les stages effectués lors de mon cursus étaient à l'hopital, je suis notamment passé par l hopital Necker, l hopital de Tours et un hopital américain spécialisé dans les cancers pédiatriques.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Assez simpliste, à mon avis il faut bétonner sa lettre de motivation (la mienne faisait deux pages) et ne pas hésité à mettre des lettres de recommandation.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Cela s'intégre parfaitement, j ai soutenu ma thèse il y a 3 semaines et j ai eu le soutien de mon directeur de thèse.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Jury très sympa, qui mettent tout de suite à l'aise. Présentation de mes motivations en 4/5 minutes puis question sur ma thèse et sur mon plan de financement. Par un moment on a même plaisanté car je viens de me marier et un membre du jury a remarqué que mon alliance était neuve alors j ai été un peu charié la dessus, c'était très bon enfant

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

ultra motivé !!! il ne faut pas se voiler la face il y aura également des moments difficiles mais je suis prêt à les affronté

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'espère bien aboutir coûte que coûte, car je sais au plus profond de moi que je vais y trouvé mon compte.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'étais à Tours pour ma thèse, je connais très bien l hopital ainsi que de nombreux prof de la fac de médecine. Et puis ma petite femme à son job sur Tours.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je vais me mettre très rapidement à jour en anat, physio et sémio. Je compte sur mes deux mois de vacances pour rattraper tout ca et puis sur l'aide des étudiants des années supérieures qui ont obtenu l'équivalence (nomnreux conseils et poly à récupérer).

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Ma femme peut subvenir en partie a nos besoins et je vais essayé de trouver un job dans l enseignement quelques heures par semaine.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

C est un sujet sur lequel je me suis longuement penché avant de demandé l'équivalence. J 'en ai parlé avec de nombreux collègues médecins qui m ont dit que les deux n'étaient pas inconciliables. Je pense que la qualité va primer par rapport à la quantité.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J ai entrepris cette passerelle pour faire une carrière hospitalo universitaire en cancero, si ce n est pas le cas je prendrai probablement, si c est possible, une spé med.
Sinon je pense qu'en découvrant, au cours de l externat, différentes spécialités, il y en aura peut être une ou deux pour lesquelles j aurais un coup de coeur.
_____
Passerelle DCEM1 Tours
"les études de médecine c'est comme traversé l'enfer en se croyant au paradis ..."
Top
Lilou59
Interne

Messages : 91
Enregistré : 07/04/2010
Posté le 30/06/2010 à 09:28 puis édité 5 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Prépa maths-physique puis ENS de Cachan dans le département de physique. DEA interfaces physique-biologie. Thèse en biologie du développement sur un modèle de cicatrisation chez l'embryon de drosophile puis postdoc à l'Institut Curie sur l'étude des contraintes mécaniques sur l'expression de gènes du développement.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

A la toute base je voulais être chercheur en mathématiques, ce qui a changé dès les premiers mois de prépa. Je connais la possibilité de cette passerelle depuis 2002 mais j'ai longtemps pensé que m'orienter vers la biologie (côté recherche) suffirait à ce que je trouve plus de sens et d'implication personnelle dans mon métier.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Des évènements personnels il y a 2 ans et demi m'ont amené à me rendre compte de l'importance des relations soignants-patients et j'ai commencé à murir ce projet depuis un an...

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

non
J'ai par contre beaucoup discuté avec un ami en D2 dont la famille vient du milieu médical, et une autre amie médecin généraliste depuis 2 ans.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Administrativement c'est très simple mais cela dure assez longtemps, d'autant qu'on réfléchit souvent à cette décision, on la prépare pendant des mois.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Pas d'obligations. Mon engagement décennal est fini. Quand j'étais à l'ENS et que je me suis renseigné, on m'avait par contre assez découragé en parlant de devoir rembourser les années d'étude, mais cela semble avoir changé maintenant.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'étais dans la commission P5.
Atmosphère plutôt conviviale avec une grande table en bois et des fauteuils bois et velours. Ca ressemble à une salle de réunion sauf qu'on est à un bout de la table et que tout le jury (une dizaine de personnes, moitié hommes-femmes) est à l'autre bout disposé en U.
Après mon speech, des questions sur
- vous savez que ce sera un métier différent même si vous faites encore de la recherche ?
- si vous ne réussissez pas à faire oncologie, aimeriez vous être médecin généraliste ?
- vous dites que vous êtes prête pour 4 ans, comprenez vous que c'est beaucoup plus long ? (je voulais dire prête financièrement ce que j'ai corrigé )
- pourquoi la fac de Lille ?
Impression mitigée à la sortie de l'oral car les questions peuvent être posées sur un ton plus ou moins agressif et les réponses que je donnais ne semblait pas être appréciées par tous (en particulier j'ai dit que c'était surtout le fait d'avoir une activité libérale qui ne me plaisait pas en tant un généraliste, et que je m'orienterais en second choix vers médecine du travail ou santé publique pour réaliser un travail de prévention et d'information pédagogique _ ce qui a soulevé beaucoup de remarques sur le fait que le métier de généraliste sera de plus en plus orienté vers la prévention...etc...)

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

déterminée, tout excitée d'apprendre

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

je suis déterminée à aboutir mais il faut toujours faire attention aux absolus dans la vie, et rester prêt à s'adapter à des évènements nouveaux...

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

mari en poste à Lille

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

bosser cette été les bases d'anatomie puis au fur et à mesure pendant la première année...

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
économies + salaire de mon mari

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
on s'est toujours soutenu avec des boulots très prenants et ca fait 2 ans qu'on travaillait même dans 2 villes différentes donc, à ce niveau, la vie personnelle va plutôt s'améliorer...

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

voir les réponses pendant l'oral
Top
Wotan
Nain-terne

Messages : 110
Enregistré : 29/06/2010
Posté le 30/06/2010 à 10:39 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 29 ans, je suis marié. Je suis chirurgien dentiste, j'ai eu mon concours primant. Master 1 santé.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai choisi ce cursus par une certaine pression de mon entourage.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Il m'était impossible d'abandonner l'idée d'être médecin, depuis ma deuxième année dentaire j'ai toujours pensé à prendre cette passerelle.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision?

J'ai fait différents stages lors de mon cursus (urgences, anesthésie-réa, bloc opératoire). J'ai également travaillé durant mes études pendant 5 ans comme brancardier dans une unité de SMUR. L'approche du patient, l'organisation de l'équipe soignante avec une place prépondérante du praticien n'ont fait que renforcer ma volonté de reprendre ces études de médecines.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

C'était à la fois simple et éprouvant.
- Facile au niveau de la démarche administrative avec un personnel prêt à renseigner sur tous les détails de la démarche.
- Eprouvant car l'attente des résultats...c'est horrible (en tout cas pour moi).

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je n'ai plus d'obligations vis-à-vis de mon ancien cursus, tout mes diplômes sont acquis. Je pense que c'est important vis-à-vis du jury d'avoir déjà tous ses diplômes et de ne pas être en attente de passer sa thèse en septembre par exemple (attention, ce n'est que mon avis mais c'est une des questions qu'ils m'ont posé à l'oral).
Personnes n'a voulu me décourager, de toute façon il faut toujours suivre son idée. cela évite d'avoir des regrets.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

L'atmosphère paraissait détendue. Certains membres sourient, d'autres font la gueule. Sur la convocation il était dit que j'aurais 5min pour exposer mon parcours...le président du jury me dit que je n'ai que 3min... Je pense que c'est un peu pour déstabiliser (de toute façon j'avais tablé sur 3 min d'oral)
Les questions:
- Que m'a apporté mon travail de brancardier?
- Est-ce que j'ai déjà passé ma thèse d'exercice ou est-ce en cours?
- Quel était l'intitulé de mon master 1?

A la sortie: pas de regrets, j'ai pu dire tout ce que je voulais dans mon exposé. Je reste prudent, c'est difficile de savoir s'il sont satisfait ou non, après je pense qu'ils débattent bien entre eux.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Prêt à en "découdre". Trop hâte de rentrer.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'irais jusqu'au bout (je l'ai fait comprendre au jury, cela est important car il paraît que beaucoup arrête en cours).

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai choisi Reims car je connais cette fac et que je m'y sens bien.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

J'ai déjà fait une P1 et lors de ma P2, la sémiologie était commune avec médecine; donc assez confiant.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai pas mal économisé en vue de ces études...et ma femme travaille lol... Sinon peut-être prêt étudiant (les banques sont assez cool pour ce genre d'études).

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Nous en avons beaucoup parlé avec ma femme. Je sais que ce ne sera pas toujours facile, mais de toute façon rien n'est facile dans la vie. Mais c'est important d'en parler avec la personne avec qui l'on vit.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'aimerais faire anesthésie-réanimation mais toutes spé me plairait, le panel est tellement vaste!
_____
DCEM1 Reims
Top
PineappleThief
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 27/05/2009
Posté le 30/06/2010 à 14:04 puis édité 5 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
J'ai 23 ans, 24 dans 2 jours. smilies
Bac S SVT mention tb
Ecole d'ingé prépa intégrée INPG ESISAR (démission après 3 ans)
Ecole d'ingé agro VetAgro Sup
M1 et M2 Nutrition Humaine & Santé (Fac de médecine de Clermont-Fd)

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Peur du concours, de perdre le bénéfice de mon dossier scolaire, envie de jouer la sécurité car très peu de confiance en moi à cette époque. Et pourtant j'étais déjà hyper réceptif et concerné par les questions médicales.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Quand j'ai vu que la recherche en nutrition et santé n'allait pas m'amener aux contacts des patients. J'ai aussi pris conscience que je préfère intégrer, croiser et mettre en pratique des dizaines de résultats de publications scientifiques que de passer plusieurs années à en produire une seule à la portée souvent plus que limitée. J'ai décidé de faire médecine (passerelle ou P1) en Juin 2008, alors qu'il me restait deux ans d'école.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Non. Stages en laboratoire, mais j'étais plus dans le côté fondamental que le côté clinique. Niveau familial, personne dans le domaine médical. Donc apparemment, ça peut passer niveau passerelle de ne pas vraiment connaître "le terrain".

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Un CV, une lettre de motiv, une attestation d'obtention du diplôme (ce que j'appréhendais le plus!). Assez facile! J'ai peu préparé l'oral, je pense que j'aurais du le préparer plus notamment les questions potentielles.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Mon école a été surprise, peut être un peu dubitative dans l'immédiat mais ma tutrice pédagogique semble m'avoir comprise et soutenu. On regrette juste que je ne continue pas sur une thèse en tant que major du M2. Mais ça n'est peut être que partie remise pour dans quelques années smilies


7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Jury du centre de Lyon le 28/06 à 16h30.
9 personnes dont seulement 3 qui m'ont questionné.
Mon speech s'est bien passé, certains souriaient, d'autres baillaient.
Questions:

- "Est ce que ça vous dérangerait d'être généraliste sur Thiers?"
- "Euh, Thiers, non bien sûr (sourire)"
- "Ah oui, c'est pas trop loin...mais Ambert par exemple?"
- "Je connais et j'apprécie le monde rural, notamment de part mes études d'agro et les stages que j'ai faits dans ce milieu" (j'aurais aimé rajouter que je serai ravi de discuter agriculture avec mes patients!)

- Est-ce que je continue en nutrition si je ne suis pas pris en D1? (non, PAES)

Ensuite une personne a cherché à me déstabiliser en disant des propos peu clairs sur ma vocation d'enfance (je n'en avais pas), sur le fait que mon projet est vague (je ne suis pas obnubilé par une seule spé).

- Est ce que je ferai la PAES uniquement pour méd ou aussi dentaire ou pharma? (med mais je me suis embarqué dans une explication pour dentaire que j'aurais du éviter)
- Est ce que j'ai peur de me retrouver avec de nouveaux bacheliers? (oui et non)
- Est ce que j'ai déjà fait de l'humanitaire ou autre? (non)

Bref, je le sentais mal, et plus j'y pensais, plus je voyais où les questions peu claires voulaient en venir et que mes réponses n'avaient pas été les meilleures...

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
Heureux, beaucoup d'humilité, de gratitude, et un peu de stress bien sûr!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Ce sont en tout cas mes dernières études et j'ai la ferme intention de les finir. "Et si, et si, et si... j'arrête de me poser des questions" smilies

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Je suis installé à Clermont, j'aime cette ville, je connais la fac pour y avoir fait le master, et il y a un grand pôle de recherche en nutrition humaine qui collabore avec les CHU.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Bouquins d'anat, sémio...tout doucement, sans pression, il faut que ça rentre mais comme il faut.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Merci Papa, merci Maman.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Relation à distance, ça ne changera pas grand chose.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Soit généraliste. Soit un spé avec des applications de nutrition clinique (cancéro, géronto).
Mais il se peut que je fasse autre chose, j'ai 4 ans pour tout découvrir et décider smilies
Top
richardMA
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 82
Enregistré : 06/09/2009
Posté le 30/06/2010 à 15:02 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

2 P1, Deug et Licence de Biologie à Caen, Master de Physiologie et Neuroscience à Lyon 1, Doctorat à Lyon 1 (avec manip 100% à Caen)…Soutenance prévue le 14 Septembre prochain.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Par dépit?!! Non je plaisante, j’ai tout simplement loupé médecine donc Deug de Biologie. Mais sans regret, si je devais le refaire je recommencerai à l’identique, j’ai découvert la recherche, j’ai pu pas mal voyager, rencontrer de grand chercheur, mûri etc etc.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J’ai eu un projet de thèse très appliqué avec le développement d’un anticorps monoclonal qui va être testé chez les patients…J’ai travaillé avec de nombreux neurologues, j’ai participé à la création d’une association de patients, j’ai organisé des journées d’information et de prévention sur la pathologie sur laquelle je travaille…Cette passerelle était donc la suite logique de mon parcours, la continuité de ma recherche, et la possibilité plus tard de participer aux progrès médical en ayant les deux casquettes.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Non, mais j’ai eu la chance pendant ma thèse d’assister à des consultations, des visites au chevet des patients, à des examens, aux réunions hebdomadaires du service de Neuro à Caen….puis j’ai été en contact du patient également via l’association. Plus officieux, j’ai doublé des gardes de pote interne aux urgences…pour observer comment ca se passait ! Vive les ECG pour les externes !!!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Simple formalité, j’étais tellement pris dans mes manips et dans la rédaction de ma thèse pour quelle soit prête fin mai (soutenance obligatoire avt le 1er octobre pour la passerelle) que voilà, j’ai fait cette démarche en même temps que toutes les autres. Donc oui simple formalité…juste un peu de stress la veille de l’oral ! Juste un petit conseil pour les futurs candidats : Bétonné bien votre dossier, tout ce qui peut vous avantager mettez le! Il faut vendre « sa vie, son œuvre ». Et puis la secrétaire de la commission m’a dit qu’ils aimaient bien lire des beaux dossiers bien reliés comme les mémoires!!

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Donc les études de médecine, comme je l’ai dit plus haut s’intègrent vraiment dans la continuité de mes travaux de thèses…
Mon directeur de thèse ainsi que l’ensemble de mon équipe m’a toujours soutenue et encouragée pour cette passerelle. Mon contrat MNRT se termine le 30 septembre (avec soutenance le 14), j’ai donc encore des obligations jusque fin septembre.


7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Je suis passé le matin à 9h (commission Rennes), dans la salle des conseils de la fac de médecine. Les membres du jury devaient être 8 ou 9, que des hommes, très décontractés. Ils avaient l’air content de se retrouver entre « pote ». L’ambiance était donc simple et décontracté, ce qui rassure et met à l’aise.
La table du jury est disposée en U avec une petite table et une chaise au milieu pour le candidat. Le président du jury m’a tout simplement dit : vous avez plusieurs minutes pour nous convaincre, on vous écoute ! J’ai du parler 4 min. A la fin personne n’avait de questions !!! Le président a donc insisté et j’ai donc eu 2 questions :

1) Comment allez vous financer vos études ? (ma chérie qui a un CDI et qui gagne bien, prêt de la banque…question classique, réponse classique).
2) Pouvez- m’expliquer pourquoi vous êtes inscrit à Lyon et que vous travaillez à Caen ? (Lyon pour le financement…juste politique !)

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je suis tout excité et j’ai hâte de commencer les cours. Hâte de pouvoir doubler des gardes de manière un peu plus officielle ! Cet été je vais préparer mon oral de thèse mais également bosser l’anat et la sémio (en D1 à Caen, pour les passerelles, ils nous demandent de passer la sémio P2). Je me demande juste comment va se passer la différence d’âge entre les gens de la promo…28 s’est pas vieux mais j’ai bien changé depuis mes 20 ans !!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je n’envisage pas l’échec. Après l’échec de la P1, je n’ai jms eu un échec, je n’ai jms eu un rattrapage, toujours eu des mentions. Pendant ma thèse j’ai bossé comme un fou, j’ai bien publié…..Je compte mettre la même énergie en médecine avec la même passion. J’ai donc la ferme intention d’aller jusqu’au bout coûte que coûte.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Il y a encore deux ans (jusqu’à ce que j’apprenne l’existence de la passerelle), j’envisageais un post-doc et donc partir de Caen. J’aurai pu choisir la commission Lyon aussi. Mais finalement, j’ai ma vie ici maintenant, l’ambiance de la ville est plutôt sympa, et surtout j’ai un bon réseau professionnel dans la recherche ici. Je ne sais pas où l’ECN m’emmènera mais pour 4 ans je me suis dit que Caen ca pouvait le faire !

11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Franchement, je ne sais pas si les cours de P1 sont vraiment utiles pour l’exercice de la médecine. La physiopathologie en P2, la sémio et l’anat je vais la bosser cet été sur la plage ! smilies. Mais honnêtement, on a tous des potes en médecine qui nous disent que voilà, les cours de P1 et P2 (voir D1) sont bien loin dans leur tête…donc je me fais pas de soucis.
Et puis, je ne pars pas de 0, mine de rien en 8 ans de bio, on en apprend des choses !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je n’ai pas vraiment réussi à mettre de l’argent de côté. J’ai le soutient de ma chérie, et puis de ma banque qui se dit prête à m’accorder un prêt étudiant (ils ne sont pas fous, un double doctorat c’est une valeur sur !). Et puis comme beaucoup d’étudiants (même en médecine) et bien je ferai des petits jobs, des missions intérims dans le paramédical, dans les labos d’analyses du CHU, piqueurs dans les services d’hémato…
Et je compte bien aussi me battre avec les Assedic pour toucher un petit quelque chose…3 ans de contrat pdt la thèse, ils vont bien céder !

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je me pose pas trop la question, je ne sais pas pour les autres doctorants mais pour ma part ma vie professionnelle ces trois dernières années a pris 90% de mon temps. Ma chérie travaille énormément aussi mais on trouve tout de même un petit de temps pour s’accorder des pauses. Au final, je ne pense pas que cela va énormément changer pour nous.
Juste peut-être que je ne l’accompagnerai pas à chaque fois pour boire une bière avec les potes mais que je resterai à l’appart à bosser l’ECN ! L’organisation de mon temps, voilà ce que j’ai appris pendant ces 8 ans, j’ai appris à travailler et à m’organiser comme il se doit pour mener des fronts plusieurs projets en même tout en conciliant ma vie personnelle.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Vu mon cursus, j’aimerai faire de la neurologie et surtout toujours garder un pied dans la recherche, je n’envisage pas la médecine sans la recherche. Maintenant si je n’ai pas neuro je me dis qu’au final ce ne sera pas très grave…la formation scientifique nous permet, je pense, de nous adapter à n’importe quel domaine, et dans toutes les spécialités il y a de la recherche et… des patients !

Voilà, vous savez tout!
N'hésitez pas à m'écrire en U2U si vous avez des questions plus précises!
Top
julieparis
Désagrégée de médecine

Messages : 242
Enregistré : 13/03/2010
Posté le 30/06/2010 à 16:16 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 28 ans, bientôt diplômée d'une thèse de Neurosciences à l'Université Paris 6. A mon actif 2P1, la deuxième râtée de peu, mais râtée quand même!

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)? smilies

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J'étais vraiment très très déçue quand j'ai su que je n'étais pas classée en médecine. J'ai mis beaucoup de temps à l'admettre... Je savais que je voulais faire ce job plus que tout. Bref, les motivations étaient claires: la passerelle ce n'était pas un second choix, mais une opportunité de revenir en médecine que j'ai voulu saisir! Etre auprès des patients, soulager, écouter... Ca sonne peut-être comme des lieux communs, mais c'est pourtant ce qui m'a "poussé" à tenter la passerelle!


4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Oui, j'ai assisté à des consultations en neuro avec un ami Chef de clinique-assistant. Et aussi, un mois passé à l'hôpital Ste-Anne après mon master. C'est évident que ça n'a fait que me booster dans mon choix.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Je crois que j'aurais pu être élue la candidate la plus stressée du forum!!!! La lettre de motivation, j'ai du l'écrire 128 fois, et j'ai passé pas mal de temps à préparer l'oral et à m'entraîner aux questions. C'est ce qui m'a permis d'arriver assez zen devant le jury. J'étais prête et confiante. Je n'aurais pas pu être mieux préparée, je ne pouvais pas m'en vouloir de ne pas avoir tout calculé au millimètre près. Mais tout le monde ne réagit pas de la même façon, certains ont plus besoin de prendre du recul et d'arriver "frais" à l'oral. Ca dépend du caractère, c'est évident.


6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je soutiens ma thèse le 17 septembre. J'ai été soutenue par mon directeur de labo qui est PU-PH.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Jury plutôt sympathique mais certains un peu déconcertants (un qui pianote sur son ordi, l'autre qui te fixe mais ne te parle pas....). Il y avait une dame sur ma gauche qui me souriait, je me suis un peu concentrée là dessus, mais j'étais en pilotage automatique, donc je n'ai pas vraiment focalisé sur eux.
J'ai fait mon speech de 4 minutes et après j'ai eu droit à des questions classiques:
-P1 échec: pourquoi?
-médecine générale, ça vous tente?
-il y a-t-il une spécialité qui vous rebute?
-si vous aviez été classée dentaire, vous l'auriez pris?
-votre classement en P1? là je les ai fait rire: après avoir donné mon classement de doublante, il m'ont demandé celui de primante et j'ai répondu: "vous voulez vraiment en parler??? parce que j'étais loin, loin, loin!!!" J'ai dit ça en souriant, ça les a fait marrer!

A la sortie de la salle, aucune impression particulière, juste contente que ce soit passé, mais incapable de savoir ce qu'ils avaient pensé!

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je ne réalise pas du tout. Je crois que je vais avoir besoin de temps pour comprendre. J'en ai rêvé, et maintenant c'est fait! Mais il me reste 3 semaines pour finir la rédaction de ma thèse, donc je savourerai plus tard, même si bien sûr je suis très très détendue à présent! Et très heureuse!!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Maintenant que j'y suis, j'y reste!!!!!!!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai fait ma thèse à P6, je suis bien à Paris, l'avenir nous dira si je bougerai plus tard.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Non, je n'ai pas peur. Je bosserai, c'est tout. Et après avoir discuté avec les passereliens de l'année dernière, je sais que ce n'est pas facile, mais possible!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Chomâge peut-être + mes parents + petits boulots?!

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

On verra, ça ne sert à rien de trop anticiper. Les choses se feront d'elles-mêmes.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Pareil que la question précédente: les choses ne peuvent pas se décider tout de suite. Je opprendrai les decisions qui s'imposent au moment venu!

Un grand merci à tous les remediens de la passerelle pour leur aide, leur soutien. Notamment un grand grand merci à Phd_stud et pierre.pharma qui ont été supers du début à la fin!smilies
_____
Néo-DCEM1-Passerelle 2010
Top
Mariegolotte
Jeune Carabine

Messages : 11
Enregistré : 03/11/2009
Posté le 30/06/2010 à 16:30 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 22 ans, je suis célibataire donc pas de famille à charge.
J'ai fait 2 années de prépa BCPST et à la suite des concours, j'ai intégré une école d'ingénieur dans l'agroalimentaire.
Je suis désormais en dernière année d'école, et j'ai fait en parallèle de cette année un master 2 recherche en Nutrition Humaine.
Et je vais maintenant attaquer les études de médecine !!!

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

A l'époque, je n'avais pas de projet professionnel bien défini et bien clair dans la tête. La médecine était une possibilité, mais je n'en étais pas sure. J'ai donc décider de m'orienter vers une prépa pour rester le plus large possible dans mes enseignements. Et la prépa BCPST parce que j'adorais la bio et que je ne pouvais pas m'en passer !

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

En intégrant l'école d'ingé, j'ai ressenti un grand manque, celui de ne plus apprendre dans le domaine des sciences du vivant. Et j'ai pu entre apercevoir le rôle fondamental de l'alimentation dans la santé. C'est la raison pour laquelle j'ai voulu orienter mon parcours vers l'alimentation-santé avec mon master.
Et là, pour le coup, ce master a été une révélation, un véritable déclic ! J'ai été littéralement passionnée, captivée comme jamais auparavant !! D'autant que l'aspect humain m'est vraiment indispensable...


4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Je n'ai jamais effectué de stage en hôpital ou quoi que ce soit d'autre dans ce genre. J'ai d'ailleurs eu très peur que cela porte préjudice !

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Le dossier, ce n'est qu'une simple formalité. Mais la lettre demande beaucoup de réflexion, je pense qu'elle est déterminante dans le dossier et qu'elle peut tout faire basculer d'un côté ou de l'autre, quelque soit le parcours. Alors cartonnez la, comme le CV d'ailleurs, il faut bien l'orienter ! Sinon, sur le plan personnel, c'est une procédure extrêmement longue, longue, longue... Très angoissante et qui donne le sentiment que l'on n'est jamais maitre de soi même : pas d'idées sur ce qu'ils attendent, ce qu'ils veulent, bref, un peu trop aléatoire à mon goût.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J'avais jusqu'à présent un parcours orienté sciences du vivant, les études de médecine sont donc en quelques sortes une continuité. Je dois encore valider mes soutenances master et ingénieur. Mais ça ne devrait pas poser de difficultés. D'autant que mon école me soutient à 100% !

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'ai été accueilli dans la salle par le président du jury, très souriant et chaleureux !
Le jury, au nombre de 10 il me semble et composé exclusivement d'homme, était installé en U autour de moi. J'avais suffisamment de recul pour pouvoir tous les voir.
Ambiance très détendue, voire même un peu dissipée (certains membres parlaient entre eux au début de ma présentation, mais ça n'a pas duré longtemps. On dira que c'était la fin de journée et qu'ils étaient fatigués !).
Quand je parlais, certains acquiesçaient et souriaient en même temps, donc vraiment un jury très sympathique.
Et au moment des questions, pas de piège et pas de tentatives pour me déstabiliser :
- êtes-vous prête à repartir en P1 si ça ne fonctionnait pas pour vous aujourd'hui ?
- Vous savez que pour bénéficier de cette passerelle, vous devez obtenir le diplôme d'ingénieur avant le 1er octobre. Ce sera bien le cas ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je suis vraiment impatiente, je ne pense qu'à ça, j'ai hâte ! Mais je reste prudente, je sais que ce n'est pas du tout cuit, et que ça va être dur. Mais je suis réellement impatiente et très très très motivée !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Oh non, elle ne va pas s'arrêter du jour au lendemain ! J'ai enfin trouvé ma voie, alors j'y suis, j'y reste !!!


10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai choisi la faculté de médecine de Nantes parce que c'est la ville dans laquelle j'ai fait mon école d'ingénieur, j'y ai tous mes repères et je m'y sens vraiment à l'aise. En plus, pendant mon master, j'ai eu de nombreux cours à la fac, je connais les lieux et certains enseignants avec qui le courant est très bien passé !

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Par la prépa, j'ai quand même pu acquérir les bases fondamentales en sciences du vivant et j'espère qu'elles me seront utiles. Je compte commencer à combler mes lacunes en anatomie et sémiologie dès cet été avec des cours de médecine qu'on va me prêter et des bouquins. Et ensuite, je pense qu'il va falloir procéder jour après jour, au fur et à mesure des difficultés et des manques que je ressentirai.


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai la chance de pouvoir encore compter sur mes parents pendant quelques années. Avec des petites économies de côté, et mes jobs d'été, je devrais pouvoir m'en sortir !


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

C'est là tout mon avantage, je n'ai pas de famille à charge, donc pas ce genre de questions à me poser !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

De par les quelques connaissance que j'ai du monde de la santé, j'aurais tendance à être attirée par la nutrition-endocrinologie. Mais il est bien évident que je reste totalement ouverte à toutes les découvertes que je vais faire pendant les 4 ans à venir, et qui me laisseront amplement le temps de faire un choix en connaissance de cause !
Top
pwioupwiou
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 13/04/2010
Posté le 30/06/2010 à 22:16 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 24 ans et je viens tout juste d'être diplomée ingénieure en génie biologique à Polytech Clermont Ferrand.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
J'ai choisi médecine directement. J'ai fait 2 P1 ou j'ai été classée chaque fois au rang utilise de SF

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J'ai du mal à mettre des mots sur ce qui m'est tjrs apparu comme une évidence mais en gros pour la dimension humaine ++++++++++ de ce métier. J'ai pas digéré mon échec de P1. J'ai donc construit le reste de ma scolarité rien que dans le but de remplir les conditions d'accès à cette équivalence.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
J'ai réalisé un stage d'un mois dans une maternité pour voir si le métier de SF me correspondrait. ET la, le contact humain avec les patients ou encore l'univers de l'hôpital n'ont que renforcé ma détermination à devenir médecin.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
La lettre de motivation a été très difficile à écrire. Chaque mot a été étudié. C'est pour moi la plus dure étape de la passerelle.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Non mon école à juste été surprise de mon choix. Personne n'avait js tenté cette passerelle avant moi. Mais j'ai plus eu des encouragements qu'autre chose.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Le jury était plutôt sympa avec des visages plus souriants que d'autres. Des gens qui te regardent quand tu parles et d'autres qui lèvent même pas la tête. Donc les 4 min de speech n'ont pas été évidentes. Une fois fini (ouf) a débuté une longue série de questions réponses:
- Pourquoi pas avoir fait SF ( je veux devenir médecin généralistes pour voir tout type de pathologie/ patients/ ages
-Pourquoi dites vous " je veux faire médecine G àl'heure actuelle" ( car je ne suis pas à l'abri d'avoir un coup de foudre pour une autre spé au cours des différents stages)
- Avez vous vu des malades ( oui comme la majorité des gens j'ai eu parmi mes proches des cas de Cancer ou d'AVC) plus mon stage en maternité
-Pk ne pas avoir réussi P1 ( manque de maturité)
- Quelles autres spé avez vous suivi durant votre école (logistique avec notamment des cours de logistique hospitalière)
- Le financement
- Que ferez vous si on vous prenez pas ( je mettrai à profit mon diplôme d'ingé
- Avez vous fait une prépa intégrée pour rentrer dans votre école ( non L2 plus concours sur dossier)

L'entretien a duré ainsi presque 15 minutes ou lieu des 8 habituellessmilies. Mais au moins je n'en suis pas ressortie frustrée car j'ai pu défendre mon dossier

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
WAHhhhhhhooooooo

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'irai jusqu'au bout!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Proximité du domicile

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
J'ai rencontré un dino qui lui m'a dit ne pas avoir révisé l'été pour rentrer frais en D1. Il a récupéré au fur et à mesure de la D1 ses lacunes et il a réussi ses exams haut la main. Je pense que je vais suivre ses conseils.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Les parents...

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
J'ai la chance d'avoir un chéri qui me soutient et qui est prêt à attendre pour les bébés et tout le reste que je sois médecin.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Oula chaque chose en son temps. Je préfère pas penser à l'échec; J'attends de voir venir le concours (sssssss);smilies
Top
gvidelsaumon
Externoïde

Messages : 40
Enregistré : 03/08/2009
Posté le 01/07/2010 à 11:53 notnew
Salut tout le monde! C’est à mon tour (j'attends ca depuis longtemps!)
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

après prépa PC, j'ai fait une école d'ingé en chimie (chimie mulhouse pour les connaisseurs), spé chimie orga. J’ai fait 1 année de stage à l'étranger en industrie pharma. Et enfin je suis en thèse en chimie orga ou je bosse sur des acides aminés pour faire des antibiotiques. Je soutiens le 17 septembre!

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J’hésitais entre les 2 (+ biologie). J’ai vu un conseiller d'orientation qui m'a dis: «va en chimie y a bcp de possibilité" et voila. Ensuite j'ai fais ce qui m'a plu!

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Le fait que je me sente "inutile", c'est à dire actuellement je fais des molécules qui ont 1 activité antibiotique mais c'est tout! ca ne va pas plus loin! je voulais passer coté application, utilisation des médicaments et avoir des interactions avec les patients. J’aime la recherche mais je me trouve trop isolé dans mon labo! Du coup je veux conjuguer les 2 : recherche et approche clinique du patient.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

ça fait 1 an que je réfléchi à ce dossier et j'ai demandé si je pouvais suivre des médecins 1 semaine pour me faire 1 idée plus précise du monde médical. Ils ont accepté! J’ai vu plusieurs services, fait la visite en chambre, aller au bloc, assister à des réunions... bref ça m'a conforté dans mes convictions!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

C’est long!!!!!!J’ai refais ma lettre (très important) quelques dizaines de fois! Le reste est assez simple mais faut pas se louper dans cette lettre! Il faut penser à tout : qui je suis- pourquoi-ou je vais-pourquoi je peux le faire... et l'oral... grand moment..! Bref pour moi c'est un long dossier à bien réfléchir et à ne pas faire à la dernière minute (j'ai mis 1 an pour tout faire). Le but c’est de montrer que on est prêt à tout pour être médecin et pas juste montrer les relations entre médecine et le parcours effectué.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Et bien la chimie c’est la fabrication des médicaments, la médecine c’est l’application. A part ca, y a pas trop de lien ! je soutiens ma thèse avant la reprise des cours (2 jours de vacances). J’ai expliqué à mon boss pourquoi je voulais faire ca, il a dit ok et m’a permis de soutenir 2 mois plus tot.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Convoqué à PV pour 5 min de présentation puis questions. J’arrive, les gens sont tendus mais sympas. Pas de costard-cravate (vu la chaleur). Les candidats s’enchainent car ont est 4 à être convoqué par demi-heure. Les candidats sortants (tout rouge) disent que le jury est sympa mais ils ont raccourci la présentation à 3 min par personne et que quelqu’un a été coupé au bout d’1 min juste avant! Gros coup de stress ! On m’appelle et on me met sur une chaise devant la porte en attendant que ca s’ouvre ! En attendant, j’essaie de couper la moitié de ma présentation (qui faisait 4 min 50). Au bout de 5 min j’entre et il y avait une grand et longue table avec 10 personnes d’un coté en U et moi de l’autre. Le doyen de PV n’y était pas. On ne sait pas qui sont ces personnes. La chaise est molletonnée, profonde et la table plutôt haute. J’avais l’impression d’être un nain qui avait pris un coup de soleil en m’asseyant ! (je fais 1m85). Bref ils me disent de présenter en 3 min mes motivations. Je commence à parler et au final avec le stress, j’ai fait mon speech de 4min50 en moins de 3 min ! Je tremblais comme une feuille ! Grosse chaleur… je n’étais pas confiant ! La moitié avait un air perplexe, 1 seul m’écoutait vraiment, souriait et plusieurs prenaient des notes. Puis questions de 4 personnes différentes :
- Quelle spécialité ?
- Hopital ou universitaire ?
- Mais vous avez fait une thèse, en général on choisi sa spé en fonction de ca, alors quelle spé ?
- Des questions sur ma thèse (quelle bourse, quelle labo, etc…) et je me suis rendu compte qu’ils ne connaissaient pas mon CV.
Et voila 6 min chrono. Je suis sorti de là dépité en me disant que je ne l’aurais pas, je n’ai pas montré que j’étais sur de moi etc. mais en même temps les autres candidats avaient la même impression. Et aussi je me suis dis « tout ca pour ca !! » ca va trop vite! Mais au final une bonne surprise !

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Motivé à bloc !!! Je vais tenter de rattraper le max en 2 mois (même si j ai ma thèse à préparer !). Très content ! mais un peu angoissé sur la montage de boulot et le fait de revenir suivre 8h de cours par jour !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J’ai pas fait ca pour rien ! J’y suis, j’y reste ! Même si je dois redoubler, je compte aller au bout !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Je suis originaire de Lille, ma femme bosse la bas.

11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Cf au dessus ! on va tout faire pour se donner à fond et réussir !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

… j’ai une femme qui bosse et qui me soutiens!...

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ca c’est le grand mystère. On verra au fur et a mesure ! ma femme me soutiens à 100% et elle sait que ca va me prendre du temps.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Idéalement j’aimerais faire de la recherche et pratique hospitalière. Apres, je me dis qu’on verra en fonction des stages si qqchose m’attire plus ! Je n’ai pas encore fait médecine donc je ne peux pas dire quelle spé je veux faire ! Ce qui m’intéresse, c’est apporter un soin, la relation humaine qui en découle mais aussi la démarche scientifique du médecin. Je vais bosser à fond pour avoir ce que je veux . je suis un gros travailleur et ca me fait pas peur !

Bon courage a tous
Top
Science
Jeune Carabin

Messages : 14
Enregistré : 19/05/2009
Posté le 02/07/2010 à 01:50 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 30 ans. Après le baccalauréat, j'ai effectué 2P1 qui ne m'ont pas permis de poursuivre les études médicales. Je me suis alors engagé dans un cursus de biologie, qui a aboutit à la soutenance d'une thèse de science.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai déjà 2P1 à mon actif...smilies

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Cette flamme qui était toujours en moi, et qui ne s'était jamais éteinte. Le fait de travailler dans un laboratoire hospitalier et d'être quotidiennement au contact des médecins, et parfois des patients, n'a fait que renforcer cette flamme smilies

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Non, je n'ai pas réellement fait un stage clinique dans une structure de soins, mais j'ai eu la chance de fréquenter régulièrement le personnel de santé et les patients.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Je pense que le parcours en soi reste vraiment une simple formalité, simple dans sa constitution et sa demande, mais complexe dans sa formulation. En effet, le plus difficile est de savoir exprimer sa motivation sur papier (exercice pas facile pour moi, même si cette motivation est ancrée au plus profond de moi même)

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?


Je pense que ce qui me manque pour avancer d'un point de vue professionnelle, c'est de poursuivre les études médicales. En ce sens, les études de médecine s'intégrent parfaitement dans mon cursus précédent (notion fondamentale et clinique à acquérir. Maitriser l'un sans l'autre ne satisfait pas ma soif de connaissance)

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'ai demandé Paris 7, donc comission de Rennes.
J'avais RDV à 11h, mais j'étais sur place vers 9h30. Un des membres du jury ouvre la porte et nous appelle par notre nom (l'ordre de passage se faisant par ordre alphabétique). J'entre dans la salle et je vois 9 membres de jury, tous des hommessmilies,assis autour d'une table en U. La personne qui m'a appelé me demande de prendre place devant une table,sur une chaise placé face à eux. Je m'assois et un autre membre de jury (dont je pense être le président) me demande d'expliquer mes motivations à vouloir faire médecine. Je commence mon discours assez bref (2min30) que j'avais déjà répété plusieurs fois et que je connaissais très bien, mais tout en le rendant vivant, de manière à ce que ca ne soit pas quelque chose de récité. Puis ils me posent réellement 2 questions :
- Qu'est-ce que je fais si je n'ai pas la passerelle ?
- Comment je compte financer ce projet ?
Questions très classiques, dont j'ai très bien défendu, en étant dur de moi.
Ils me remercient et me souhaite bon voyage (pour Parissmilies)
En sortant de là, un énorme soulagement, car maintenant la balle n'est plus dans mon camp, j'ai fait tout mon possible, mais en même temps je ne sais pas quoi penser de ma préstation.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je suis sur un nuage et j'espère y rester aussi longtemps qu'il faudra. Très heureux, confiant, hyper motivé, soif de connaissance, mais en même temps très ému, car je reprends à la fac où j'ai raté mes 2P1. J'aurais ma revanche, C'EST PROMIS.;-)

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

J'irai jusqu'au bout de mon rêve d'enfance coûte que coûte. J'en ai assez payé le prix, mais maintenant que j'y suis, je suis plus motivé que jamais et j'ai la ferme attention d'aller jusqu'au bout de mon projet.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?


Pour plusieurs raisons : proximité au domicile, contact avec certains personnels enseignants, et soif de finir, ce que j'ai commencé, mais cette fois-ci jusqu'au bout smilies

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je pense que mes lacunes concerneront surtout la semio et l'anath. PEUR ?? smilies . Avec cette motivation, rien ne me fera peur. Je bosserai autant qu'il faudra......

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Ca c'est le point à surtout ne pas négliger et un des plus important je pense;
Mais comme c'était un projet réfléchie depuis très longtemps, j'ai eu la possibilité d'épargner pour. De plus j'ai la chance d'être soutenue par mes parents, dont je ne remercierai jamais assez.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Celle-ci, il ne faut pas la négliger non plus smilies , sinon madame s'énerve.
Je suis marié et papa d'une adorable fille de 8 mois. Ce projet étant préparé depuis un certain temps, j'ai pu discuter de tout ces aléas avec ma femme. Elle me soutient jusqu'au bout de mon projet. Mais, de toute facon, je ne pourrais pas faire cela sans elles; elles sont ma force vitale. Tout est une question d'organisation, le moindre de temps libre que j'aurais, sera pour eux.... si j'en ai pas.... eh bien je me dis que c'est un peu aussi pour eux que je m'en reprend au moins pour quelques annéees, NON ???smilies Je serai digne de leur confiance.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Pour l'instant, mes connaissances font que j'ai pu apprécier la cardiologie. Mais je pense comme beaucoup, qu'il est trop tôt pour en parler de cela, et mes préférences se réveleront probablement au fur et à mesure des stages réalisées.

Quoi ?? Déjà la fin ?smilies
Si je puis me permettre de donner un conseil, ALLEZ JUSQU'AU BOUT DE VOS REVES. ( Je compte en faire autant;-))
_____
"Quand le coeur n'y est pas, les mains ne sont pas habiles."


Top
Aiolia
Jeune Carabin

Messages : 10
Enregistré : 29/06/2010
Posté le 02/07/2010 à 19:30 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
28 ans
Mon parcours : 2 PCEM1 à Broussais reçu collé
Master Biologie Moléculaire & Cellulaire Paris 6 mention TB
DOCTORAT à Paris 11.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
2 P1 donc....

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Etre Médecin est mon rêve de gosse donc la flamme s'est ravivée dès que j'ai connu l'existence de la passerelle. En plus, mon sujet de thèse porte sur une molécule exprimée de façon ectopique dans les cancers coliques et les métastases hépatiques qui après activation, in vitro, déclenche la mort des cellules cancéreuses.
Mais l'absence de contact avec les patients n'a fait que confirmer mon désir de faire médecine.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Non mais contact avec les médecins, anapath et collaboration avec services de gastro.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

D'un point de vue administratif j'ai connu pire. Par contre, la lettre est à tourner de façon à ce que ça coule de façon logique. Un conseil, faire concis et clair, droit au but, n'oubliez pas, ce sont des médecins qui lisent donc il ne faut pas tomber dans le gnangnan.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
C'est en continuité de ma thèse (cf questions du jury) et mes chefs m'ont appuyé même s'ils auraient préféré que j'aille en post doc. Je leur ai dit assez tôt dans m thèse donc ils ont compris et tous les médecins que je cotoie m'ont encouragé et accompagné dans cette démarche.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
J'ai demandé Paris 7 car même si j'aurais un doctorat de Paris 11, je suis à Bichat (Paris 7) donc commission de Rennes. Convoc pour 11h dans la salle du conseil. Je suis arrivé vers 10h30, je vois que certains discutent de leur oral. Je me dis , va aux toilettes avant ! et j'ai juste le temps de m'asseoir qu'un des membres du jury m'appelle par nom (il est 10h45 !!!). On arrive dans la salle du conseil avec 9 mecs je crois, organisé en U et on me dit c par là (je cherchais par où passer pndant que je posais mes affaires), j'arrive sur une chaise en face du jury, bon là faut assurer !!!
Le doyen de Rennes me dit "présentez-vous et dites nous quelles sont vos motivations en quelques minutes"
Je fais mon speech en 4 min je pense. Au début seul 2 me regardent en souriant, les autres ont la tête sur mon dossier. Quand j'arrive à la partie plus médicale de mon speech, ils me regardent tous en souriant. Conseil, essayez de tous les regarder quand vous parlez.
Une fois fini, le doyen de Rennes regardent les autres membres du jury et demande s'ils ont des questions:
1) Dans combien de temps pensez-vous que vos travaux vont arriver jusqu'au patient ?
Réponse: Tout dépend de l'avancée des études in vivo où nos premiers résultats sont très prometteurs avec une inhibition de la progression tumorale de près de 70%. Ensuite il y a le développement de radiophamaceutique pour détecter les micrométastases hépatiques qui est le problème majeur en cancérologie donc je pense qu'au minimum il faudra 5 ans (là je me dis m.... j'aurais dû dire en recherche clinique c'est 7 à 10 ans) mais il me fait OK.

2) Vous dites vouloir vous orienter en gastro, mais avez-vous un labo prêt à vous accueillir pour vos stages ?
Réponse: Le labo dans lequel j'ai effectué ma thèse souhaite conserver le contact avec moi donc oui il seront prêt à m'accueillir dans l'optique d'un recrutement à plus long terme.

3) Vous étiez loin en P1 ou juste sous la barre?
Réponse: Non je n'étais pas pile sous la barre mais pas non plus très loin. J'avais plus de la moyenne ce qui m'a permis d'aller directement en 2ème année de DEUG.

4) Financement
Réponse: J'ai eu la chance de connaitre l'existence de cette passerelle dès ma 1ère année de thèse don je fais des économies et j'ai également fait le choix de rester vivre chez mes parents qui me soutiennent financièrement donc de ce côté là je pense avoir les garanties nécessaires.

5) Si pas de passerelle que ferez-vous ?
Réponse:J'ai 2 possibilités qui s'offrent à moi, reprendre en PCEM1. Là grosse interrogation, le doyen de Rennes me dit vous ne pouvez pas et là je le lui dis Ah bon je pensais qu'on pouvait. Un autre membre du jury dit si c'est possible mais sur dérogation. Donc je reprend en disant je reprendrai en P1 et tant que je le pourrais une chance je tenterais ma chance mais si je n'ai pas la dérogation, j'irai en post doc.

6) je ne souviens plus de la fomulation mais c'était en gros si t'a pas ta spé, tu fais quoi?
Réponse: Il est clair que pour le moment je pars dans l'optique deme pécialiser en gastro mais je ne reste cependant pas fermé à d'autres spé, rien ne me dis qu'à l'avenir une autre spé me plaise plus.

Ensuite, ils medisent merci et bon courage pour le retour, rentrez bien, vous avez du chemin (je suis de paris !!) et il n'est pas nécessaire d'attendre, vous n'aurez pas les résultats aujourd'hui et je lui demande quand pensez-vous que l'on aura les résultats, il me dit je sais pas. Je leur dit bon courage à vous et en revoir.

Je sors de là avec le sentiment d'avoir plutôt bien répondu mais je me dis c bizarre pas de questions sur mes motivations et je les ai trouvé très amical dans la manière de m'interroger. Je ne savais pas quoi penser, d'ailleurs en discutant avec les autres candidats dont 2 ont demandé Paris 7, on ne savait pas quoi penser de tout ça. Très bizarre comme sensation. Au vu des résultats je pense les avoir convaincu de ma motivation dans la lettre et le speech mais je pense qu'ils cherchent des gens avec un plan de carrière cohérent avec leur cursus antérieur vu les 2 premières questions posées. Donc pas la peine de voir si telle ou telle question est plutôt pour les candidats admis ou non, j'y crois pas, c'est plutôt pour voir si on sait où on va et si on a pensé à un max de choses.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
J'ai hâte !!!!!! j'ai encore du mal à y croire, il y a un an mon pote a réussi et je me disas j'espère poster dans 1 an. J'ai encore ma thèse à soutenir le 14 septembre, comme RichardMA, mais ce n'est pas ce qui m'inquiétais le plus cette année.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
No way !!! j'irais jusqu'au bout c mon rêve !!!!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
J'ai effectué ma thèse à Bichat, je connais pleins de médecins, j'ai enseigné à des D1 jusque internes, et labo sur place. L'hopital Beaujon étant renommé pour son PMAD (pole maladies de l'appareil digestif), pour quelqu'un qui veut faire gastro comme spé, ça me semble évident.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
J'ai fait P1 et on n'oublie pas vraiment, j'ai fait bioch ce qui me sera utile pour les techniques, bactério, immuno .... j'ai certaines bases mais je vais surtout travailer l'anat et la sémio cet été. Peur? non ça va demander plus de travail mais j'ai confiance.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
La famille et mes économies.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Pas marié et pas d'enfants (à ma connaissance !!), plus sérieusement, on verra il faut se garder une plage pour sa vie privée pour ne pas exploser, enfin pour moi.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je verrai, je pars dans l'optique de faire gastro mais rien ne me dit qu'une autre spé me plaira plus c'est l'expérience et l'hopital qui le dira mais avec une thèse on apprend à s'adapter rapidement aux situations.

Si vous avez besoin d'infos sur ma lettre, mon speech, n'hésitez pas mais n'oubliez pas que ça doit être personnelle et que chaque parcours est différent même si certains se ressemblent. Bon courage aux futurs candidats dans cette démarche longue en terme d'attente mais qui vaut le coup.
Top
PhD immuno
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 22/01/2010
Posté le 02/07/2010 à 23:36 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
30 ans, doctorat en Immunologie, 2 P1
2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
j'ai tenté P1 à 2 reprises

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Thèse accès médicale, j'ai travaillé en collaboration avec le service de Pneumologie du CHU

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Collaboration avec pneumo, rencontre des patients lors d'examens médicaux comme des fibroscopies bronchiques

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Dossier assez simple à monter, lettre de motivation super importante, je pense que la différence se fait ici.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Thèse soutenue, aucune obligation.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Petite bibliothèque, jury en U avec un fauteuil à l'autre bout de la table. Le président me présente et m'indique que j'ai 3 mins pour expliquer mes motivations.
J'enchaine mon speech pendant 2-3mins puis 2 questions: Suis-je prêt à m'installer en cabinet dans ma région (champagne-ardenne)et classement en P1.
Je sors de la salle surpris de la rapidité de l'oral!!!
L'attente des résultats est horrible!!!

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
Super motivé, je vais revoir les cours de sémio et d'anat de P2 puis pour le reste on verra au fur et à mesure.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Je serai médecin.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Proximité, proches et tous mes contacts sont à Reims.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Voir plus haut.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Je compte bosser à mi-temps au service de recherche clinique du CHU.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Ma famille est prête à me soutenir coute que coute.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
J'ai le temps de me préparer pour l'ECN, je vais tout donner pour atteindre mon objectif.
_____
Le doc qui sera médecin...
Top
Vinc PhD
Externus-minus

Messages : 31
Enregistré : 11/05/2009
Posté le 05/07/2010 à 22:50 puis édité 5 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Alors allons-y! Vincent, 26 ans, Docteur en Cancérologie (depuis 3 jours), Thèse à l'Institut Curie après Licence et Master de Cancérologie à Paris-Sud. Bon dossier général et surtout énorme motivation. Admis en DCEM1 à Paris-Descartes à la rentrée 2010.


2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

A la sortie du BAC, j'avais envie de faire de la recherche en biologie. Je n'avais pas suffisamment de recul pour me rendre compte que j'aurai pu faire médecine et recherche en parallèle par exemple via les cursus médecine/science ou l'école de l'Inserm. C'est en découvrant progressivement ce qu'est la médecine que j'ai découvert ma vocation.


3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Une vocation ne se refoule pas, c'est viscéral... J’aurai clairement voulu rentrer en P1 si je n’avais pas été admis en D1.


4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Oui, beaucoup d'observations en consultations d'oncologie médicale, quelques séjours en immersion dans les services, quelques observations au bloc opératoire également. Beaucoup de curiosité et de ténacité (s’intégrer dans le monde médical n’est pas si aisé lorsque l’on est scientifique…).


5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Chemin de croix : rien n'a été plus stressant pour moi tant je tenais à cette admission, et ce depuis 3 ans. Ceci explique aussi ma disparition des forums remède (apparition discrète en 2009 pour encourager les candidats de l’année dernière, n’étant moi-même pas encore candidat) dont la lecture était pour moi très anxiogène (oui je sais c’est stupide mais on gère comme on peut).
J'ai commencé à rédiger ma lettre de motivation plus d'un an avant de la rendre. J'ai fait plus de 30 versions, en corrigeant certaines choses au fur et à mesure, en la faisant relire par diverses personnes, etc... La dernière modife a été faite 30 minutes avant de rendre mon dossier. Mon CV a été très travaillé également.
Et enfin, on prend connaissance des stats et on se rend compte que le taux de réussite pour Paris-Descartes a été d'environ 1 dossier accepté pour 5 dossiers déposés au départ, et on se dit que clairement cette passerelle est loin d'être une formalité, et que l'on est content de l'avoir bien préparé...


6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je suis docteur en cancéro (science) donc la médecine est un prolongement logique. Aucune obligation particulière à partir du moment où j'ai mon Doctorat.


7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Avant de rentrer, une pression et un stress incommensurables (je suis passé avec une heure de retard). Puis, dès que la porte s'ouvre tout va très vite. "Bonjour Messieurs Dames", "Asseyez vous, vous avez 3 minutes pour nous présenter votre projet" et là tout s'enchaine... On ne voit pas le temps passer. C'est très court mais très intense.
Les membres du jury étaient très attentifs à ce que je disais et j’avais l’impression que ca leur plaisait, ce qui m’a beaucoup rassuré. Puis viennent les questions ciblées sur mon souhait de spécialisation en oncologie :
- quel est selon-vous le domaine dans lequel la cancéro a fait le plus de progrès : les soins, la détection ou la prévention ??
- combien y-a-t-il de morts par cancer par semaine en France ?
- vous avez le profil pour intégrer un grand centre de lutte contre le cancer, ne seriez vous pas frustré de ne pas aller en oncologie si vous n’aviez pas cette spé, et cela vous dérangerait-il de faire médecine générale ??
Je suis sorti très optimiste car j’avais bien répondu aux questions et mon sentiment général était très positif. Mais au cours de la journée je me suis mis à douter en me refaisant le film de cet entretien : « et là j’ai oublié de dire ça », « il m’a posé cette question et ensuite il m’a dit ça, est ce que j’ai répondu à côté ?? », etc…
Puis finalement je me suis calmé dans la soirée, je n’ai pas spécialement bien dormi mais j’ai connu pire. J’ai eu la réponse finale vers 16h le lendemain sur internet : explosion de joie, félicitations de tout mon labo et pot improvisé après achat express de gâteaux chez Picard pour fêter ma délivrance…


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je suis plus qu’impatient, j’attends cela depuis trèèèèèès longtemps ! Je suis prêt à m’investir totalement dans mes études médicales pour les réussir du mieux possible.


9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je veux devenir médecin et n’ai aucunement l’intention d’arrêter. La médecine me plait, c’est mon rêve.


10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

L’excellence des résultats à l’ECN, l’encadrement, la qualité des hôpitaux rattachés, la qualité des cours, la proximité de mon logement (même si je vais certainement déménager), le fait que l’institut Curie soit rattaché à Paris-Descartes et que donc j’ai eu pas mal de conseils de la part d’étudiants de cette fac.


11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

J’ai fait un cursus de biologie, avec beaucoup de physiologie et j’ai essayé de rattraper le minimum syndical d’anatomie. Je rattraperai sur le tas ce dont j’ai besoin…. D’après les témoignages de nombreux P2, D1 ou externes, ce ne sera pas un gros handicap, surtout après avoir fait de la bio. Mais je reste prudent et m’attend à devoir énormément cravacher surtout au début…


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

3 sources combinées:
- épargne personnelle
- parents qui me soutiennent
- prêt étudiant


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Pas encore vraiment pensé à ça. Je suis célibataire sans enfants (mais encore jeune smilies ).


14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

D’autres spécialités m’attirent, comme la chirurgie, la cardio, la neuro, la médecine interne…. Et sinon médecine générale avec éventuellement une spécialisation en médecine d’urgence histoire de ne pas trop s’ennuyer smilies
_____
Ad augusta per angusta


Top
Loupiotte
Jeune Carabine

Messages : 18
Enregistré : 19/04/2010
Posté le 07/07/2010 à 00:33 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Loupiotte, 26 ans, Paris, j'ai soutenu ma thèse et suis dentiste depuis mars 2009 dans la fac de Paris V. Exercice en cabinet, en endodontie exclusive.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

2 P1, et médecine manquée à une place

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

L'envie ne m'avait pas lachée depuis mon inscription en P1



4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

1 an en cabinet dentaire, mais rien de particulier à la medecine (hormis les stages infirmiers en P2 dentaire)

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Comme une simple formalité administrative,avec les diplomes les articles parus, et surtout un temps important consacré à la lettre de motiv'..

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je quitte le cabinet après en avoir parlé à mon collaborateur, qui est très compréhensif, et me soutient

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

L'entretien m'a semblé très court. Le jury était souriant, malgré leur grosse heure de retard sur le planning. J'ai eu un gros blanc sur la fin de mon speech (que j'avais pratiquement appris par coeur) mais rien de très important, et j'ai dit l'essentiel finalement. Leur questions ont été:

- pourquoi ne pas avoir fait de la pedodontie (soins dentaires pour les enfants)? Après leur avoir dit que je souhaiterais faire de la pedopsychiatrie ou de la pediatrie.
- quel classement en 1ere et 2eme P1?
et puis voilà! c'etait express mais l'ambiance était plutôt agréable.



8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Ultra motivée et bien décidée à aller au bout et à m'enrichir de connaissances. J'attends ça depuis tellement longtemps!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Bis!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'habite à 200 mètres...

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je pense revoir le programme de P2 cet été. Surtout l'anatomie des systèmes étudiés à Paris V en P2, la sémio et la physio. Et surtout garder des forces pour ce marathon qui ne fait que commencer.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Par des économies grâce à mon année en cabinet, et par la vente de la maison de ma mère(héritage)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Mon copain, mes potes et ma famille me soutiennent vraiment, et pour les enfants... ca attendra!

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'aimerais faire de la pedopsy, de la pediatrie ou de la dermato. mais rien n'est fixé evidement..
Top
klonaway
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 21/03/2010
Posté le 07/07/2010 à 02:51 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/vétérinaire)?

Yopiyoup ! Loan, 24 ans, prépa PC, Ecole Polytechnique, M2 en Neurosciences à Paris 6.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'étais au lycée Louis-le-Grand, j'aimais les sciences et elles me le rendaient bien. Donc prépa, mais déjà dans l'idée de terminer quelque part autour de la bio (quand même). Médecine : très lointain à l'époque pour moi ! Puis choix de l'Ecole Polytechnique, pour l'offre pléthorique de débouchés et la spécialisation progressive vers la bio. Cette année, M2 de Neurosciences avec la ferme intention de me lancer dans une thèse en 2010. Sauf que...

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

La recherche fondamentale est certes très stimulante intellectuellement, mais il lui manque un lien avec la réalité la plus immédiate : l'être humain est un animal social, et ne s'épanouit vraiment qu'au contact de ses semblables. Or j'ai du mal à discuter avec mes cultures de neurones. Entre autres raisons, celle-ci est mon argument final. Je veux travailler sur l'humain, pas sur ses pièces détachées.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision?

J'ai fait un stage militaire de 8 mois chez les Pompiers de Paris, durant lequel je prenais des gardes en VSAV (la baraque à frites). Pas directement lié à la médecine, mais c'est ce qui a déclenché mon intérêt pour le patient en tant que personne. Sans ce stage, je n'en serais probablement pas là !

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Une bonne dose de stress ! On part avec une longueur d'avance quand on sort de l'X, mais un de mes petits camarades s'était fait bouler de la commission de Lyon deux ans plus tôt, donc prudence. Pour le reste, bien guidé par mes prédécesseurs et par Remède, je n'ai pas eu de grosse surprise.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Le cursus polytechnicien se termine par une année à l'extérieur, mais l'Ecole ne valide pas Médecine. Par conséquent, les élèves font généralement un M2 en parallèle de leur DCEM1. Pour ma part, j'ai pris ma décision en cours de M2, donc je serai libre de mes mouvements (et sans le sou) pour la rentrée en D1 !

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Premier client de l'après-midi à la commission de Lyon, ambiance post-café détendue et ensoleillée du côté du jury. Ambiance "oral de maths de l'ENS" de mon côté. Pas frais donc.

Je déroule mon speech comme à l'entraînement, puis questions classiques pour le remédien chevronné, avec dans le désordre :
- Quelle spécialité ?
- Et si c'était généraliste au fond du Larzac ?
- Financement ?
- Vous n'aviez pas pensé à la médecine en sortant du bac ?
- Envisageriez-vous une P1 en cas de refus ?

J'ai répondu "non" à cette dernière question, en expliquant que j'étais prêt à un 2e passage par la commission, mais pas à un retour aussi loin, à des années trop scolaires et pas assez professionnalisantes. Et la sanction tombe :

- Doit-on prendre ce refus de passer par la P1 comme une forme d'arrogance, comme un refus de s'abaisser au niveau des autres étudiants ?

C'était fair play : j'avais un peu foiré ma réponse précédente, et puis il faut bien titiller le polytechnicien. Hormis leur faire comprendre que l'arrogance n'était pas mon défaut premier, je n'ai pas réussi à faire mieux, donc sortie d'oral moins sereine que prévu.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Comme un nouveau départ, avec toutes les bonnes résolutions qui vont avec, et qu'on ne tiendra jamais ! Et surtout, comme un étudiant en médecine normal, tout excité à l'idée de faire son premier stage !!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

En toute sincérité, je me donne un an pour voir ce qu'est vraiment la médecine. Mais il faudrait vraiment une énorme incompatibilité avec la pratique clinique pour me faire chavirer !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Paris 5 contre Paris 6, victoire de P6 par KO, car :
- Pseudo-externat dès la D1, donc on met direct les mains dans le cambouis.
- Développement de la neuro à P6 (argument pour faire joli)
- Aversion pour une partie de la faune étudiante de P5, et répugnance à aller dans la même fac que ma dulcinée...

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales?

Anat et Sémio au programme théorique du mois d'août, probablement en se concentrant sur les EIA de cardio et de neuro, afin de préparer les stages.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Un héritage pour tenir partiellement les 2 années de préparation aux ECN. Des cours particuliers, des khôlles en prépa, et les APL pour le reste...

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ma vie privée est encore celle d'un étudiant, donc pas de transition difficile. Mais il est vrai que je retarde de cinq ans environ mon entrée dans la vie active et que cela pourrait s'avérer très désagréable si famille il y avait.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Aucune idée précise. Probablement carrière hospitalo-universitaire, avec une thèse de sciences pour parachever mon bac+20 ! Pour la spécialité, je dirais aujourd'hui neurologie option pathologies du sommeil, mais sans conviction. Bonne nuit !
Top
cranioschisis
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 07/03/2010
Posté le 07/07/2010 à 14:41 puis édité 1 fois notnew
Après les interviews 2006, les interviews 2007, les interviews 2008 et
les interviews 2009, voici venues les interviews 2010...

Voilà le questionnaire, auquel je vous propose de répondre, à la manière des années précédentes, afin que les futurs candidats puissent profiter de votre expérience.

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Bonjour. Quel plaisir de remplir enfin ce questionnaire!
J'ai 38 ans. Parcours : maths sup bio, maths spé bio, intégration de l'ENS Cachan en biochimie physiologie, MAgistère de biologie biochimie, DEA en immuno approfondie à l'Institut Pasteur, Agrégé de biochimie Physiologie.
Depuis 10 ans j'enseigne dans le supérieur la physiologie, biochimie, et depuis quelques années la physiopathologie.
2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Après le bac, j'étais attiré par la recherche fondamentale au départ ; le contact avec le milieu hospitalier et les patients ne m'attirait pas. En fait je connaissais très mal ce milieu.
3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
J'ai découvert le milieu hospitalier et le métier de médecin de part ma pratique d'enseignant : visite de stage en hopital, rencontre de pro de santé, travail avec des médecins enseignants. J’ai pu aussi assister à des prises en charge nutritionnelle de patients.
Cela m’a passionné, d’où le désir de réinvestir mes connaissances dans le soin et la prise en charge de patients.
De plus, l’enseignement de la physiopathologie m’a fait découvrir avec beaucoup de plaisir la littérature médicale.
4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Pas de stage au sens propre, mais cf ci-dessus.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Pour moi, cela a été compliqué : je me suis présenté l’an dernier à la commission de PV mais je n’ai pas été admissible (j’avais alors le pseudo de Mokona sur ce forum). J’avais mis pas mal de temps à pondre ma lettre de motivation (plusieurs pages qui rentraient dans les détails).
Comme tout le monde je n’ai pas pu avoir d’explications.
J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de faire une P1 (pour la première fois) et ce tout en travaillant quasiment à plein temps. Une année bien remplie !!! J’ai réussi ma P1 classé dans les 30 premiers.
Parallèlement, je me suis présenté à la commission de Rennes…et cela a fonctionné ! Cette fois, j’ai écris ma lettre en 1 heure. Elle ne faisait qu’une seule page et allait à l’essentiel.
Pour l’oral, je me suis préparé un peu tous les jours 5 jours avant.
Pour ma part, j’ai donc du défoncer la porte de la D1 à coup de bulldozer.
Ceci dit, si je n’avais pas été pris en D1…j’aurais continué en P2…quand on aime…
6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Je suis libéré de toute obligation depuis longtemps concernant mes études. Par contre, je vais continuer à travailler comme enseignant l’an prochain. Mon administration me soutient à fond dans cette démarche et me concocte un emploi du temps sur mesure.
7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Jury de Rennes donc. Convoqué pour 13h, je passe à 13h10. Je confirme la description de la salle et des membres du Jury (9 en tout).
J’avais prévu de faire mon speech debout…et le président de jury me demande de m’asseoir et de me présenter rapidement (pas d’indication de temps). Mon speech était prévu pour durer entre 4 et 5 minutes et je l’ai fait en entier.
-Première question du président de jury :
« Parlez nous de votre expérience de la P1, rappelez nous votre Classement final ? » j’avais seulement le classement partiel (qui était très bon) ; le classement final est tombé …le lendemain. La j’ai eu l’impression que c’était joué à 80%.
- Autre membre du jury
« Pourquoi n’avez-vous pas continué votre cursus en recherche ? Aviez vous une bourse de thèse ?» Celle là je l’avais préparée : j’avais un super monitorat à Paris VI que j’ai refusé car la recherche ne me correspondait pas (là j’ai pas mal développé et montré pourquoi l’enseignement était un choix réfléchi).
« Pourquoi ne pas vous mettre en dispo pour continuer vos études de médecine ? » Je me suis tenu à ce que j’avais dit dans ma présentation : démission de la fonction publique avec prime de départ.
« Vous avez enseigné en prépa sage femme et kiné + membre de jury Parlez nous de cette expérience ». Cela avait l’air d’intéresser particulièrement mon interlocuteur…perso, je ne voyais pas trop le rapport avec le reste !?
Troisième membre de jury :
« Vous avez 39 ans » La je le corrige : je viens d’en avoir 38, n’exagérons rien ! « Vu votre parcours universitaire, la carrière de PU-PH ne vous tente pas ? » Là encore je me suis tenu à ce que j’avais présenté : exercice en libéral avant tout.
J’ai développé la réponse par rapport à la méd générale en expliquant ce qui m’attirait… ceci dit, je n’exclus aucun parcours à priori, j’attends de mieux connaitre le milieu, mais ça évidemment je ne l’ai pas dit !!
Du coup, cela m’a évité les questions débiles sur « médecin généraliste dans le Larzac cela vous tente ? ».
Tout cela est passé très vite, et j’ai vraiment pris le temps de développer mes réponses même si la question initiale ne l’impliquait pas forcément. Du coup, je suis sorti avec un sentiment mitigé : d’un côté, j’avais dit tout ce que je voulais, et j’étais resté cohérent dans mes réponses, d’un autre côté, j’avais l’impression que tout était joué dès le début de l’entretien …je n’avais sincérement aucune idée de la décision du jury.
Et puis j’étais très surpris de n’avoir aucune question sur l’enseignement de la physiopathologie…c’est quand même ce qui m’a fait découvrir l’univers médical…et l’on aurait pu discuter un peu médecine !!!
8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
Super motivé et heureux de m’être épargné une année de P2.
Sur le plan théorique, l’année de P1 m’a permis de me remettre à fond dans les études et de voir que tout ce qui touchait de près où de loin à la médecine me passionnait effectivement…donc envie d’apprendre décuplée !!!
Sur le plan de la pratique clinique, très envie de commencer les stages hospitalier, mais avec le stress de l’inconnu…et en même temps très excité, car c’est pour cela que je me suis lancé dans cette aventure : soigner des patients (même si l’an prochain ce sera un seulement un début d’initiation).
9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Je veux absolument devenir médecin et je ferai tout pour que cela fonctionne…mais je me donne le droit de changer d’avis…fondamental dans la vie je pense.
10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Bobigny est la seule fac qui a accepté mon inscription en P1 ; il y a plein de dinos (des gens comme moi où des médecins étrangers) donc je m’y suis senti bien (c’est une fac qui historiquement a un esprit plus ouvert que les autres) ; enfin c’est une fac qui est à 10 minutes à pied de chez moi, et ça quand on bosse en même temps que ses études, c’est fondamental !!!
11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Je viens de me farcir la P1 ; pour la P2, il y a beaucoup de modules que j’enseigne moi-même (bien sur dans un esprit différent) ou que j’ai suivi en tant qu’étudiant.
Il me manquera la sémio et une partie de l’anat (insertion musculaires)…je rattraperai au fur et à mesure…là je m’apprête à passer de bonnes vacances bien méritées pour être d’attaque l’an prochain !!!!
12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mon épouse me soutient financièrement, l’an prochain je continue à travailler, puis travail à mi-temps ou démission de la fonction publique avec indemnité de départ…
13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Je suis marié depuis plusieurs années et tout ce projet aurait été impossible sans le soutien total de mon épouse. De plus, après l’année que l’on vient de passer (P1 + boulot à temps plein), je ne me fais pas trop de souci pour les années à venir (puisque je vais diminuer mon temps de travail, voir arrêter complètement).
14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Méd Gé me plaît donc cela laisse pas mal de marge pour le classement quand même.
Sinon, l’endocrinologie, où les maladies infectieuses et tropicales, en rapport avec mon parcours, m’attirent aussi.
Je me laisse le temps de la découverte pour me décider.
De toute façon, l’essentiel pour moi est de pouvoir soigner des patients dans le futur !!
En conclusion, courage à tous, en particulier aux dinos plus âgés : la passerelle D1 est un grand mystère ; personne ici ne peut prétendre savoir quels sont les critères du jury (qui change d’ailleurs d’une année sur l’autre), ni les admis, ni les non admis.
Si la passerelle ne fonctionne pas, la P1 c’est possible…et , sans humour, cela ne rajoute que deux ans !!!
;-)
_____
D2 2011 à P13
Ancien passerelle D1 2010
Top
ptiochimiste
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 04/08/2009
Posté le 07/07/2010 à 17:32 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Docteur en Chimie Médicinale (2006) avec une formation universitaire classique en Chimie Organique, puis post-docs en Belgique, aux USA, et retour en France depuis deux ans.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Disons que mon travail actuel est un travail de laboratoire et que ça ne correspond plus à mes attentes actuelles. J’ai travaillé en Chimie Médicinale, donc lien fort entre la chimie et la médecine (qui m’a toujours intéressé…). Mais je voulais aller plus loin dans le domaine médical et pas me contenter de la synthèse de molécules destinées à être envoyées ensuite aux biologistes.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Non

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Le dossier en lui-même n’est pas compliqué à monter, c’est la lettre de motivation qui pose le plus de problèmes… Après plusieurs essais, je l’ai montrée à mon entourage et là... : corrections, re-corrections, changements, etc… Tout ça pour arriver après un long moment à la lettre finale ! Une fois le dossier déposé, c’est le gros stress : est ce qu’il a bien été transmis ? Est-ce qu’il va passer ? Attente interminable et finalement gros soulagement lors de la mise en ligne de la liste des admissibles. Puis préparation de l’oral… Galère aussi, au moins 100 répétitions (merci à ma gentille femme qui a fait preuve de beaucoup de patience !) Tout ça pour apprendre la veille de mon passage que l’oral est réduit à 3 minutes !!! Mais bon au final c’est une très grande joie !

6. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Comme je l’ai dit plus haut j’ai fait de la Chimie Médicinale, donc je connais un peu le mode d’action des grandes classes de médicaments, mais c’est à peu près tout…
Maintenant que je suis admis je dois démissionner de mon CDD. Encore une lettre à écrire smilies

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Commission de Paris V le mardi matin à 8h30. Dernier des candidats pour la médecine à passer ! Le dernier membre du jury est arrivé à 8h40… D’une manière générale ambiance relativement détendue. Un seul membre du jury en chemise cravate (celui qui menait l’entretien). J’étais en costume mais sans cravate. Je suis entré dans la salle et me suis assis au bout de la (très) longue table en bois. Le jury était installé en U au bout. J’ai eu mes 3 minutes pour me présenter, puis seulement 3 questions :
- Vu votre parcours (Thèse + 2 post-docs à l’étranger) n’avez-vous pas pensé à faire enseignant-chercheur ?
- Est-ce parce que vous avez été déçu par la recherche que vous faîtes cette démarche ?
- Vous dîtes que vous voulez vous installer en Picardie, mais où exactement ?
En gros c’est 5 minutes montre en main ! Je suis sorti de la salle perplexe… Tout ça pour ça… C’est super rapide !
Mais très content lorsque j’ai vu les résultats sur le site de Paris V !


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
Gonflé à bloc ! Mais très inquiet par rapport aux lacunes que je peux avoir…


9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Je vais aller au bout ! Je ne me fais pas trop de soucis sur le fait que ça me plaise ou pas ! Je pense que c’est avant tout une question de motivation et de courage pour bosser.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Ma femme termine ses études à Amiens, j’ai donc logiquement demandé la même ville.

11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Cf au-dessus ! On a deux mois pour apprendre le plus possible avant de commencer les cours.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Disons que comme beaucoup de néo-D1 des années précédentes, ça va beaucoup dépendre de la réponse du pôle emploi…

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Ma femme me soutient à 100% donc je ne me fais pas de soucis de ce côté-là.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Difficile de dire maintenant la spé qui pourrait m’intéresser… Je pense que je verrai au fil des stages. Quand au choix après l’ECN, je verrai bien en fonction du classement…

Bon courage à tous les admis, mais aussi à ceux qui ne l’ont pas été cette année, j’espère pour vous que ça n’est que partie remise ! Ne baissez pas les bras !
Top
Djoukit
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 29/06/2010
Posté le 08/07/2010 à 17:59 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Ingénieur en Informatique et Gestion.
Aujourd'hui Architecte logiciel.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Père ingénieur, et pression implicite de la famille pour suivre la même voie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?


J'ai effectué un stage dans un service de chirurgie viscérale il y a une dizaine d'années et depuis je reste fasciné par cette expérience.
Dis ans après, bien qu'ayant réussi dans mon domaine de compétences, cette fascination ne s'estompe pas.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

cf. plus haut

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Le plus dur c'est l'attente. En soit, le dossier est simple à constituer.
Par contre j'ai passé énormément de temps sur la lettre de motivation, je pense que c'est la pierre angulaire de cette passerelle.
En outre, avec un profil non médical je me devais d'être particulièrement convaincant pour avoir une chance de décrocher une place en 3ème année.

Ce qui est le plus dur c'est d'attendre, attendre, attendre ... les résultats d'admissibilité, les convocations pour l'oral, les résultats de l'oral, etc. tout en continuant de travailler à côté.
Autant dire qu'on a un peu la tête ailleurs de temps en temps.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J'ai démissionné de mon poste actuel.
J'ai négocié un préavis plus court, mais je travaille jusqu'à la veille de la rentrée.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Paris V, 28 mai, 15h30.
La salle était assez petite, 10/12 personnes assises en U.
Un fauteuil moelleux, un speech de 3 minutes que j'avais assez bien préparé.
Jury que j'ai trouvé assez peu réactif au premier abord.
Questions :
- Quelle spécialité envisagez vous ?
- Dans quelle région souhaitez vous travailler ?

En gros, je pense qu'ils recherchent des candidats pour travailler en milieu rural.
J'ai senti qu'ils étaient réceptif à l'image du médecin de campagne.

Au final, j'ai trouvé ça extrèmement court : 5 min en tout et pour tout.
Pour avoir l'habitude de faire passer des entretiens dans mon métier actuel, j'ai été un peu surpris par la forme express de cette entrevue et j'en suis sorti un peu décontenancé.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Ultra motivé, comme tous les autres reçus j'imagine.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Le fait d'avoir un diplome et de l'expérience à côté est rassurant, car on se dit qu'on a toujours une solution de repli en cas d'échec. Mais vu que je n'envisage pas l'échec ... smilies

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Proximité géographique

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

C'est une crainte que j'ai. J'ai commencé à me remettre à niveau en biochimie dès le mois de juin, avant même de passer les oraux. Pour cet été, je vais essayer de travailler la physiologie et l'anatomie, mais c'est pas toujours simple quand on doit continuer à travailler 8h par jour pour son employeur.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Économies personnelles.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ma compagne est infirmière. Je pense qu'elle comprendra. Elle me soutient à fond dans cette démarche.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Si je suis assez bien classé, je souhaite m'orienter vers de la chirurgie. Sinon la médecine générale m'intéresse aussi.
Et puis les stages de l'externat sont là pour nous aider à y voir plus clair de ce côté là !
Top
Aller en haut • 26 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter