logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Interviews des néo D1 2010 : we want you 5 !

Aller en bas • 26 réponses • 2 pages • 1 2
richardMA
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 82
Enregistré : 06/09/2009
Posté le 08/07/2010 à 22:39 notnew
C'est étonnant la différence entre les jurys.

Paris V a l'air d'insister sur l'exercice de la médecine générale, sur le fait d'exercer en milieu rural... tandis que la commission de Rennes cherche plutôt des profils qui envisagent une carrière hospitalo-universitaire avec une spécialité médicale (associé à une activité de recherche).

J'ai rencontré le doyen en janvier pour me présenter, et il m'a bien fait comprendre que cette commission ne recherchait pas des futurs médecins généralistes...
Top
playm
Jeune Carabine

Messages : 27
Enregistré : 22/09/2009
Posté le 15/07/2010 à 13:20 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Voila, je viens d'avoir 23 ans .
parcours très simple : bac S à 17 ans puis fac de pharmacie. thèse passée en novembre 2009

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai toujours voulu être pharmacienne. un stage de découverte en entreprise au lycée réalisé en officine me confirme ce fait. et plutôt que les prépas et les grandes écoles je choisit la fac de pharma sans jamais penser à la medecine ! tout simplement !

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

le côté trop commercial de la pharmacie d'aujourd'hui et encore plus de demain !la frustration de ne pas servir à grand chose au comptoir, d'arriver soit en amont , soit en aval de la prise en charge, le manque de stimulation intellectuelle... les metiers de l'internat ne me plaisent pas plus. c'est au fil du temps, à force de cotoyer des amis en medecine que je me dis que je suis passée à côté de quelque chose ..

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

une année passée tous les matins à l'hosto . 4 services différents découvert. c'est la confirmation de ce que je pensais : je veux être medecin!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?


facil, pas beaucoup de pieces à fournir , surtout dans mon cas où mon seul écrit est ma thèse! après beaucoup , beaucoup de temps passé sur la lettre de motiv, revue et corrigée par un prof de francais. j'ai pris plusieurs avis d'amis aussi.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

je suis diplomée donc personne n'a cherché à ma retenir ! pharma et medecine sont à mes yeux plus que complementaires donc c'est une reelle continuité cette passerelle et non une réorientation à mon sens.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Jury "sympa", presque je m'en foutiste pour certains membres. que deux femmes .
trois questions : 1/ sujet de votre thèse
2/ services que vous avez decouvert à l'hopital et lequel vous a le plus interessé
je ne m'attendais pas à ces deux questions car les réponses sont dans mon dossier ! et puis une autre:
3/ que ferez vous si vous n'avez pas la passerelle
comme je n'ai pas parlé de retourner en p1, ils m'ont demandé "vous n'envisagez donc pas de p1 ? " .. je leur ai franchement répondu que non , ca fait 2 ans que j'ai cette passerelle comme objectif, c'est pas pour me retaper une p1. soit ils prenaient ça pour de l'arrogance soit pour de la determination ..

je suis sortie sans savoir quoi penser, ils ne laissent vraiment rien transparaitre !
beaucoup de frustration , je pensais qu'ils allaient plus me pousser dans les retranchements pour voir ce que j'avais vraiment dans le ventre alors que non .. du coup j'étais déstabilisée en sortant et avec le recul je me dit que c'est peut être pas plus mal si le jury ne s'acharne pas, c'est que pour lui, c'est clair!


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

avec beaucoup de curiosité, d'impatience, un peu comme une rentrée en 6ème! et forcément aussi une petite apprhension d'integrer une nouvelle promo et d'avoir à rattraper le retard !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

on est jamais à l'abri d'être deçu ou de s'être trompé tant qu'on a pas concretement été confronté aux études, à l'externat, aux gardes.. il ne faut pas se mentir, ça sera difficile mais la motivation est là alors j'y crois!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

j'ai demandé Besançon, tout simplement car c'est une ville où j'ai construit une partie de ma vie alors pourquoi aller voir ailleurs. ce n'est pas une fac qui a bonne réputation pour l'enc mais c'est une fac où je me sens bien.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

l'anatomie m'efferaie la plus. sinon , en venant de pharma, on a quand même un sacré avantage. je compte bosser un petit peu cet été mais surtout pendant la D1, année où il y a dejà plusieurs matières que j'ai dejà vu en pharma. le but est d'arriver en D2 avec plus aucun retard.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

mes parents, mes éconoimies et bosser en pharma pendant ma D1

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

C'est sure que ca ne sera pas tjrs facil d'être encore en mode étudiant alors que les potes s'installent, ont des gamins . mon copains est en D4, il ne peut que comprendre.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je suis interessée par la medecine gé ou la gériatrie, deux spé qui collent parfaitement avec mon cursus de pharma je trouve. après je compte sur mes années d'externat pour voir d'autres choses et me laisser séduire par d'autres spé. mais pas de chirurgie, trop prenant pour avoir une vie de famille plus tard ( je veux être medecin mais pas tout sacrifier pour la medecine quand même ! ) smilies
Top
PhD-Neuro
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 60
Enregistré : 07/03/2010
Posté le 19/07/2010 à 16:15 notnew
Bonjour à tous,

Pendant plusieurs semaines, j’ai rêvé de pouvoir répondre à ce questionnaire…Alors avec un peu de retard, allons y !

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J’ai 33ans, j’ai suivi un parcours universitaire classique en biochimie et biologie cellulaire, physiologie jusqu’en DEA puis une thèse de Neurosciences. J’ai alors voulu me rapprocher des aspects cliniques de la recherche lors de mes deux stages postdoctoraux (relatifs respectivement à la pratique chirurgicale et la thérapie cellulaire dans la maladie de Parkinson).

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

En fait, je voulais faire Médecine après mon bac, mais à l’époque, pour des raisons perso, çà n’a pas pu se faire. Je me suis alors orienté vers la biologie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Pendant mon parcours doctoral et postdoctoral, j’ai toujours cherché à me rapprocher le plus possible du monde médical (dans mes choix de sujets d’études et dans les unités de Recherche choisies) donc cette équivalence représente pour moi la chance d’essayer d’appartenir vraiment à ce monde médical…

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision?

Pas de stage a proprement parlé. Mais mon labo de thèse était situé dans un CHU et au sein de l’unité, j’ai côtoyé plusieurs internes et PUPH qui ont ravivé (si besoin était !) mon envie de faire Médecine… Puis de même pendant mon 1er postdoc, dans un autre CHU. Et maintenant dans mon 2nd postdoc, via une association à laquelle j’appartiens, j’ai pu rencontré des patients atteints de différentes maladies neurologiques. Cà a confirmé mon envie de m’investir concrètement du côté de la thérapeutique…

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Mise à part la lettre de motivation, j’ai trouvé çà assez simple grâce à la précieuse aide de ce forum...Encore un grand MERCI à tous les témoignages des dinos des années précédentes qui m’ont aidé à préparer cette passerelle dont les critères restent obscures.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Les études de médecine s’intégrent dans mon parcours dans la mesure où je vais maintenant m’investir du côté des patients alors qu’avant je ne travaillais que sur les aspects scientifiques des pathologies. C’est comme la continuité de mon parcours, versant humain.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Alors, d’abord la secrétaire de Lyon 1, nous fait attendre avec les autres candidats dans une salle proche de la salle d’audition. L’ambiance dans cette salle est détendue, on discute de nos différents parcours entre candidats et la secrétaire est vraiment sympa aussi. Après chaque candidat auditionné, la secrétaire nous propose d’aller nous asseoir sur la petite chaise devant « la » salle d’audition. Bon là, franchement, la pression monte d’un cran j’avoue ! Puis, le président du jury nous appelle, et là tout va très vite… Ils sont 9 médecins autour de tables installées en U, et nous on est face à eux assis devant une petite table.
Le président me demande de me présenter en 4 min. J’avais préparé mon topo (Merci le forum !) donc j’enchaîne… En gros, j’ai repris les points suivants 1/ pourquoi j’avais pas fait médecine avant, 2/mon parcours et ce qu’il m’a apporté, le lien avec médecine, 3/ mon projet en médecine, si je suis admise !...
Je n’ai pas eu le temps de terminer, le président m’a coupé avant la fin mais l’essentiel avait été dit. Puis viennent les questions. D’emblée ils m’ont demandé pourquoi je ne m’étais pas présentée plus tôt (car l’équivalence pour les docteurs était possible depuis 2008, je crois). Puis l’un des doyens de fac (je pense) m’a dit qu’il ne voyait pas ce que je cherchais en voulant faire médecine !... Gloups, je lui redis que je voudrais être proche de patients, me sentir utile concrètement, appartenir vraiment à ce monde médical… (tout ce que j’avais déjà dit dans ma présentation). Il ne répond rien, et là le président du jury reprend la question : « Votre parcours est déjà bien installé dans la Recherche, pourquoi repartir en Médecine maintenant ? »… Et avant même que je ne réponde, une autre personne dit : « Oui, je reprends la question de Monsieur le président, pourquoi faire Médecine, si vous voulez faire autre chose dans la vie, je sais pas, faites de la peinture par exemple ! » … Bon là, j’avoue dans mon fort intérieur, je me suis dit, bon, c’est fichu, je n’arrive pas à les convaincre… Et ils ont déjà leur opinion sur ma candidature. Mais coute que coute, j’ai réaffirmé ma volonté, exprimer que j’avais toujours voulu faire Médecine, que c’était vraiment çà qui me passionnait. Puis une des femmes du jury, me demande pourquoi je ne me présentai pas aux concours de CR ou de MCU. Je réponds que j’ai déjà tenté les concours de MCU. Elle m’a alors demandé mon classement à ces concours. Je lui ai donné et dans la foulée j’ai expliqué que oui, la recherche me plaît beaucoup et que j’aime la démarche du chercheur mais que médecine m’attire et que j’ai envie de m’y investir. Ensuite, une autre personne m’a demandé comment j’allais faire pour me financer pendant 4 ans. J’ai répondu que je travaillais depuis plusieurs années (thèse et post docs) donc j’avais des économies. Enfin, le président reprend la parole et me dit : « Ce n’est pas que vous êtes vieille, mais si vous faites médecine, vous serez médecin à…. ». J’ai répondu : « 42 ans, j’ai déjà compté ! ». Il m’a souri et m’a dit : « çà ne vous embête pas ? ». Moi : Non.
Puis il m’a dit que je pouvais y allez, qu’ils n’avaient plus de questions. En partant, je ne savais vraiment pas quoi penser, çà devait se lire sur mon visage car le président m’a regardé et m’a dit en souriant: «Vous pouvez y aller, c’est bien ! ».
Je suis sortie de la salle, j’étais vidée, j’avais bataillé pour exprimer ma motivation mais je me rappelais leurs réticences à plusieurs reprises et je me disais que c’était foutu… Le seul mot auquel je me raccrochais était la dernière phrase du président… L’attente fut longue et douloureuse… Et la réponse : ADMISE ! une délivrance ! Le bonheur !smiliessmiliessmilies

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Impatiente de faire enfin Médecine ! Mais aussi anxieuse, peur de ne pas y arriver, peur d’être trop vieille pour tout emmagasiner, bref impatiente mais pas rassurée !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?


Mon envie d’être médecin remonte à plus de 10 ans maintenant donc non je ne vais pas arrêter comme çà ! Mais si je n’y arrive pas malgré tous mes efforts, ba faudra bien me résoudre à faire autre chose… Je ne l’espère pas mais on ne sait jamais avant de l’avoir vécu!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Côté pratique, mon mari y travaille, je connais la ville car j’y ai fais mon 1er post doc.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Pas de recettes miracles, le travail, le travail et encore le travail ! Peur des lacunes, euh…OUI je crois l’avoir déjà dit à de nombreuses reprises !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J’ai des économies et mon mari travaille, donc on devrait s’en sortir comme çà.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Cà va être compliqué, d’autant qu’on aimerait avoir un enfant assez rapidement mais bon chaque chose en son temps… Et puis, çà sera toujours mieux que de vivre chacun sur un continent différent comme c’était le cas pour nous lors de mon 2nd post doc…

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J’aimerais devenir Psychiatre ou Neurologue. Mais si je ne réussis pas à obtenir l’une de ces deux spécialités, médecine générale me plairait aussi.

Petit message perso: Si Médecine vous tient à coeur, allez y, FONCEZ!!!! Et encore un grand MERCI au forum et aux candidats des années précédentes qui nous aident beaucoup dans cette démarche par leurs témoignages...
Top
loukoumparis
Jeune Carabin

Messages : 21
Enregistré : 04/05/2010
Posté le 08/08/2010 à 01:59 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

PCEM1 en 2005, bien classé j’ai quand même choisi dentaire
Dentiste 5ans plus tard à la faculté Paris 5

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

métier médical pluridiscilplinaire (chirurgie, radiologie, pédodontie...), études courtes et sans internat obligatoire (par rapport à médecine),pas de pression ni de stress au cours des études, superbe vie en perspective

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

doutes qui ont émergé dès la P2 lors de nos premiers cours d'anat et physio générale, pathologie générale ( par des enseignant en cardio-néphro-pneumo de Cochin), stages en urgence-réanimation de D1, stage en rhumatologie en D1 : tout ça m’a fais prendre conscience que j’étais peut-être passé à côté de qqch…

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Oui et c’est exactement ce qui m’a influencé dans ma décision. J’ai vu comment on pratiquait la vraie médecine, au lit du malade. J’ai vu de belles mais encore mystérieuses observations cliniques. J’ai participé à des staffs où les experts dans différents disciplines (cardio, rhumato, médecine interne..) ont confronté leurs différents points de vue : quel régal intellectuel ! Ca m’a mis une claque et totalement bluffé.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

en théorie c'est une simple formalité
en pratique il y a de quoi devenir maboule si on s'y prend trop tôt et qu'on y réfléchit trop car les journées qui passent avant la date de dépôt des dossiers puis la date d'oral et enfin la date de délibaration semblent interminables...

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Aucune obligation vis-à-vis de ma fac.
Les enseignants ont été surpris de ma candidature car ils savaient combien j'avais pris goût à l'ensemble de la chirurgie-dentaire (notamment les disciplines chirurgicales telles que la paro et l'implanto que je trouve super intéressantes). Jamais ils n'auraient imaginé que je postulerai à cette passerelle. Certains ont été « déçu », d’autres m’ont supporté. La réaction de la part des enseignants a globalement été positive. De la part des étudiants, les réactions ont été plus méfiantes… certains ont peut être été blessé de me voire quitter la communauté dentaire, d’autres ont peut être regretté de ne pas avoir eu le courage de candidater.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Toutes les questions qui auraient pu pour moi être « dérangeantes » m’ont été posé (et sans exception)
- pourquoi n’as-tu pas pris médecine alors que tu avais le choix ?
- si vous aimez tant la chirurgie comme vous le dites, pourquoi ne restez vous pas dentiste ?
- vous voulez faire plus tard une carrière hospitalo-universitaire, pourquoi ne pas avoir fais de master durant vos études dentaires (M1) ?
Face aux 9 doyens, j’ai franchement perdu tous mes moyens,
je n’arrivais plus à construire des phrases correctes. Mes réponses n’avaient pas l’air de les avoir convaincus. Mon impression était donc plus que négative, j’étais sûr d’être recaler et j’essayais déjà à la sortie de m’en faire une raison.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Beaucoup d’appréhension (dû au retard que j’aurai), peur de ne pas être au niveau. Je pense que ces peurs se dissiperont une fois la rentrée entamée.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je ne suis pas aussi sûr, que l’est l’immense majorité des dinos, de continuer l’expérience. Je pense que tout se décidera dans les premières semaines et les premiers mois de l’année.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

C’est ma faculté d’origine que j’apprécie beaucoup, proximité du lieu d’habitation, classée 1ère à l’ECN, quartier magnifique, que dire de plus ?

11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

D’après l’emploi du temps que j’ai réussi à obtenir, il y a en effet beaucoup de cours mais aussi un temps libre non négligeable. Je n’ai donc aucune raison de ne pas réussir à cause de mes lacunes.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Soutien des parents chez qui je vais continuer à vivre.

J’ai fais des petite économies et je compte travailler durant les grandes vacances pour avoir mon argent de poche d’une année à l’autre. Au pire des cas je ferai un prêt étudiant que je rembourserai une fois Interne.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Vie d’Hermite au programme : hôpital, faculté, bibliothèque et… dodo

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je ne sais pas encore, tout va dépendre de mes stages. Je pense une discipline chirurgicale. Si je n’ai pas la spé souhaitée ni aucune spé qui me branche : je redoublerai. Si ça ne marche toujours pas, je pense que je resterai chirurgien-dentiste (mon avis aura peut-être changé d’ici là).
Top
cranioschisis
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 07/03/2010
Posté le 16/09/2010 à 08:33 puis édité 1 fois notnew
C'est étonnant la différence entre les jurys.

Paris V a l'air d'insister sur l'exercice de la médecine générale, sur le fait d'exercer en milieu rural... tandis que la commission de Rennes cherche plutôt des profils qui envisagent une carrière hospitalo-universitaire avec une spécialité médicale (associé à une activité de recherche).

J'ai rencontré le doyen en janvier pour me présenter, et il m'a bien fait comprendre que cette commission ne recherchait pas des futurs médecins généralistes...

Salut Richard MA
Pour ma part, j'ai été admis par la commission de Rennes en basant toute ma candidature sur la médecine générale... et lorsque le jury m'a questionné sur la carrière hospitalo-universitaire, j'ai clairement répondu que cela ne m'intéressait pas (ce qui n'est pas forcément vrai...)
Donc difficile de généraliser !;-)
_____
D2 2011 à P13
Ancien passerelle D1 2010
Top
FAK_Master
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 29/06/2010
Posté le 30/09/2010 à 21:08 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

27 ans, deux P1, passez par la case bio, pas mal d'embryo, immmuno, physio, M2R cancéro et thèse de cancéro.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

2P1 smilies

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J'ai toujours voulu être médecin-chercheur, donc après la P1 j'ai fait une thèse de bio pour au moins accéder à la rechercher et quand j'ai appris l'existence de la passerelle c'était ... THE solution !

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision?

Un petit stage pendant un séjour à l'étranger, sinon simplement discuter avec quelques médecins au labo.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Un énorme stress qui a duré 8 mois pour pondre cette lettre de motivation, sinon le dossier en soi est simplissime.

6. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Pour moi c'est un complément, l'idéal serait d'avoir la meilleure synergie possible entre mes connaissances scientifiques, et mes futures connaissances médicales.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Convoqué à Paris V à 14h30, je passe faire un tour le matin histoire de vérifier que je saurai faire le chemin dans l'aprem, et pour apprendre que l'on n'a finalement que 3 min et que c'est "motivations" ou "projet"!

Bon ça laisse un peu de temps pour essayer de refaire un petit discours sympa... arrivée dans la salle, un jury cordial et détendu, et ça, ça met un peu à l'aise. Prise de position sur le fameux fauteuil face au jury et la question tombe: parlez nous de vos motivations. Et là on est beaucoup moins détendu!

J'ai très mal commencé puisque la réponse a du prendre moins d'une minute...

Première question: vos classements en P1? suivi d'un magnifique: "si je comprends bien vous n'avez quasiment pas progressé d'une année sur l'autre" ... silence de mort !!!

Deuxième question: "mais vous travaillez dans l'oncologie, pourquoi faire médecine? Vous ne pensez pas que vous pouvez déjà vous impliquer? je ne comprends pas bien"

Troisième question: "vous avez côtoyé de nombreux médecins, parlez nous de vos expériences"

Quatrième question: "vous avez fait une partie de votre thèse à l'étranger? vous parlez anglais?"

Au revoir.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Super impatient, très angoissé à l'idée de ne pas être à la hauteur.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Oh non, j'ai toujours eu un projet, on m'offre une chance unique de le réaliser, pas question que je lâche l'affaire!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Fac de ma ville de thèse, ni plus ni moins.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

En travaillant, en essayant de récupérer les cours de P2, en bossant en groupe.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Économies personnelles.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je suis libre de tout engagement donc aucun souci pour moi.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je repartirai faire de la recherche pure je pense, je ne me vois pas avoir une activité sans recherche. Mais même dans ce contexte, les études de médecine peuvent être un complément.
Top
Aller en haut • 26 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter