logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle D1 2014

Aller en bas • 747 réponses • 38 pages • 1 ... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 ... 30 38
Dr Who
Jeune Carabin

Messages : 27
Enregistré : 06/01/2014
Posté le 14/05/2014 à 17:48 notnew
Pour Nancy...les PV des admissibilités sont sur le site de la fac dans : inscription>>>Passerelles vers les filières de Santé:http://www.medecine.univ-lorraine.fr/inscriptions/passerelles/
smilies
_____
Where is my sonic screwdriver?


Top
zikos
Externus-minus

Messages : 35
Enregistré : 21/02/2014
Posté le 14/05/2014 à 18:18 notnew
Salut à toutes et tous,

Je suis aussi admissible D1 au jury de Bordeaux smilies, titouan tu as demandé quelle fac?
J'ai reçu un mail à 13h me disant que le jury avait retenu mon dossier, je ne sais pas combien il y a d'admissibles aux oraux, je suis aussi preneur d'infos là-dessus. J'espère que ça se passera bien, c'est le 18 juin pour moi.

Bon courage aux admissibles c'est pas encore fini et aux autres bon courage aussi.

A bientôt.
_____
Ôte l'obstacle du chemin des gens


Top
mel67
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 14/05/2014
Posté le 14/05/2014 à 19:51 notnew
Quelqu'un connait les dates des entretiens à Nancy ?
Top
Carabinmed33
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 14/05/2014
Posté le 14/05/2014 à 21:44 notnew
Il n'y a eu aucun retour sur le forum, d'admissibilité pour Bordeaux (et même pour le centre de Nancy puisque les résultats sont apparemment aussi sortis aujourd'hui...) pour Odontologie, Pharmacie ou Sage-femme, est ce qu'il n'y a eu que les résultats de sortis pour Médecine ou bien pour les autres disciplines également?
Top
Carabinmed33
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 14/05/2014
Posté le 14/05/2014 à 21:56 notnew
Désolé pour ma question pour les 4 disciplines pour le centre de Nancy, je viens de voir que tous les résultats ont été affichés sur le site Internet de l'université...
Top
mel67
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 14/05/2014
Posté le 15/05/2014 à 10:54 notnew
Pour ceux que ça peut intéresser, j'ai appelé la fac, les jurys d'admission à Nancy auront lieu du 18 au 20 juin.
Bon courage à tous.
Top
what
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 11/04/2014
Posté le 15/05/2014 à 10:54 notnew
Quelqu'un sait à quelle date les résultats d'admissibilité pour Paris tombent ?
Top
Monkop1
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 20/03/2014
Posté le 15/05/2014 à 11:01 notnew
Quelqu'un sait à quelle date les résultats d'admissibilité pour Paris tombent ?

stressé hein ??
le jury se termine aujourd'hui, A priori les résultats seront sur le site web de paris 11 lundi.

(mais intérieurement je me dis qu'une bonne âme enverra un petit mail aux heureux élus dès demain ? ok, je sors)
_____
32 ans / Ingé A&M / 2 enfants / DFGSMa3 par la paces après 2 passerelles D1 échouées pour ESF Clermont-Ferrand
Top
what
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 11/04/2014
Posté le 15/05/2014 à 11:04 notnew
Plutôt excité que stressé smilies

J'y crois moyennement pour les résultats avant lundi, je pense même qu'ils tomberont en milieu de semaine prochaine.. mais bon cela ne reste que des suppositions !
Top
babouchkaïa
Jeune Carabine

Messages : 11
Enregistré : 03/11/2013
Posté le 15/05/2014 à 11:52 notnew
Bonjour à tous et à toutes,

j'ai été admise dans le jury de Bordeaux en D1. Je voulais savoir dans ceux qui ont été admis sur Bordeaux si vous veniez tous de recherche ou d'un autre cursus?

Très bon courage à tous.

B.
_____
AB


Top
ciloug
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 26/03/2014
Posté le 15/05/2014 à 14:38 notnew
sur paris descartes il est noté : résultat le 22 mai........ alors demain ;........ monkop1....tu sors...... smilies
ne stressez pas, hein ! smilies
je veux bien stresser à partir de lundi.....oh et puis je suis bien trop vieille pour stresser et pour qu on m'annonce de mauvaises nouvelles smilies
Alors pour tout le monde : keep cool, de toutes façons les jeux sont faits et pour reprendre un air connu :
We will survive....smilies
_____
37 ans, toutes ses dents, 2P1, post-doc, 2 enfants, admise P7
Top
spm
Sexternus-minus

Messages : 37
Enregistré : 31/03/2014
Posté le 15/05/2014 à 17:46 notnew
C'était la date de l'année dernière le 22 mai. smilies

si on projette pour cette année ça serait en ligne le 21 smilies

Allez, encore quelques jours smilies

Bonne journée à tous et félicitations aux nouveaux admissibles
Top
Sharn
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 05/10/2011
Posté le 15/05/2014 à 17:55 puis édité 2 fois notnew
Bonjour,

J'avais envisagé la passerelle D1 en 2012, j'avais 39 ans, un doctorat en physique et un poste de cadre supérieur dans l'industrie, mais rien à voir avec le médical.

J'ai finalement buté sur le plan de financement pour ce projet, sachant que mon épouse n'était vraiment pas ravie de voir notre train de vie baisser significativement durant si longtemps, et que l'on n'a pas de famille pour nous soutenir (parents loin et ayant d'autres charges aussi). Du coup, je n'ai pas candidaté à la passerelle.

Néanmoins, j'avais préparé une lettre de motivation axée essentiellement sur deux points :
- pourquoi reprendre des études médicales à ce moment de ma carrière d'une part,
- et pourquoi j'étais persuadé que, même à mon âge, reprendre ces études avait un sens.

Le dernier point rejoint tout ce que JPC a écrit il y a une dizaine de jours sur l'âge qui peut être rédhibitoire. Tout simplement parce que je recrute aussi des personnes, et que je me suis donc demandé comment je critiquerais mon propre dossier si c'était à moi de faire la sélection.

Utilisez tous les critères qu'a mentionné JPC comme autant de points à couvrir dans la LM. Plus que de démontrer sa motivation, lorsque l'on a dépassé 30-35 ans voire plus, le jury attend des candidats de voir qu'ils se sont posés de bonnes questions face à des idées plus ou moins reçues, qu'ils sont prêts à renoncer à énormément, et conscients des difficultés :

1. peu de temps de pratique après le diplome vers 45 ans => l'âge de départ à la retraite ne va pas en se réduisant, au contraire. En outre, et c'est l'avantage d'exercer en libéral notamment, rien n'empêche de continuer plus longtemps que l'âge minimum de départ à la retraite (mon père est médecin généraliste, il aura 69 ans cette année et n'envisage pas le moins du monde de raccrocher !)

2. finir à 50 ans plutôt qu'à 45 à cause du redoublement => mettre en avant la plus grande expérience et la motivation pour ne pas redoubler, plus le fait que pour un "vieux", chaque année de redoublement compte encore plus que pour un jeune.

3. Difficulté de tenir durant l'internat à cause de la pénibilité vs âge => il n'y a pas de pénibilité qu'à l'hopital. Pour ma part, je fais des semaines de plus de 60h sans récup, avec des déplacements aux US et en Chine, pour lesquels j'ai à gérer le décalage horaire tout en travaillant. En outre, d'un point de vue nerveux, la plupart des gens qui travaillent dans le privé peuvent mettre en avant une bonne résistance à la pression et au stress

4. difficulté à se remettre dans le bain des études et à rattraper les cours de P1 et P2 => dans la vie professionnelle aussi, il faut se remettre en cause et acquérir de nouvelles connaissances ou compétences. Une thèse dans un domaine après une formation dans un autre, puis l'acquisition de compétences en management, gestion de projets, finance, marketing, etc, sont autant d'exemples de capacités d'adaptation.

Pour ma part, je suis arrivé à répondre à ma motivation principale, qui était de donner plus de sens à ma vie professionnelle, à me sentir plus utile pour la société en général et pas que pour des actionnaires, en rejoignant une entreprise qui offre (vend) des produits et services pour le médical, et j'y dirige toutes les activités de développement des produits (les projets, les discussions réglementaires, les essais cliniques, etc.).

Tout comme JPC, j'ai rebondi car, que la passerelle fonctionne ou non pour vous, cette démarche est le fruit d'une remise en question personnelle dont il faut profiter. Et même si je pense que je pourrai avoir aujourd'hui un dossier encore meilleur pour la passerelle (malgré 3 années de plus) en l'axant sur la recherche, je n'en ai plus forcément l'envie.

Bon courage à toutes et tous, et pardon pour le pavé ...

PS : une amie a réussi la passerelle D1 à 36 ans à Lyon. Elle a également bien réussi à l'ECN ensuite. On peut être "vieux" et réussir.
Top
ciloug
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 26/03/2014
Posté le 16/05/2014 à 12:05 notnew
Bonjour,
Merci pour ce témoignage plein d espoir et de bon sens. Je vois les choses de la même façon et j ai construit ma lettre de motivation de cette manière. Je crois effectivement qu il y a une vie pour tous après la déception, aussi grande soit elle. Il faut se donner les moyens de faire ce que l on a envie de faire parceque la vie est courte et profitez de l existence quand on en a la possibilité. Lorsque ça ne fonctionne pas et qu on a tout tenté ou que le problème reste non solutionné (financement par ex), le deuil peut etre fait et on peut s enflammer pour d autres choses ! C est ça qui est beau dans la vie ; rebondir sur de nouveau projet ! smilies
Félicitations a tous pour vos parcours; admis et non admis !
_____
37 ans, toutes ses dents, 2P1, post-doc, 2 enfants, admise P7
Top
what
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 11/04/2014
Posté le 16/05/2014 à 15:02 notnew
Pour Paris les résultats seront affichés mercredi matin dixit les responsables de p11.

Bon week-end !
Top
woskyp
Jeune Carabine

Messages : 22
Enregistré : 25/09/2013
Posté le 16/05/2014 à 18:58 notnew
J'ai parlé de tout cela dans ma lettre de motivation mais visiblement ca n'a pas touché le jury de Montpellier smilies

Bonjour,

J'avais envisagé la passerelle D1 en 2012, j'avais 39 ans, un doctorat en physique et un poste de cadre supérieur dans l'industrie, mais rien à voir avec le médical.

J'ai finalement buté sur le plan de financement pour ce projet, sachant que mon épouse n'était vraiment pas ravie de voir notre train de vie baisser significativement durant si longtemps, et que l'on n'a pas de famille pour nous soutenir (parents loin et ayant d'autres charges aussi). Du coup, je n'ai pas candidaté à la passerelle.

Néanmoins, j'avais préparé une lettre de motivation axée essentiellement sur deux points :
- pourquoi reprendre des études médicales à ce moment de ma carrière d'une part,
- et pourquoi j'étais persuadé que, même à mon âge, reprendre ces études avait un sens.

Le dernier point rejoint tout ce que JPC a écrit il y a une dizaine de jours sur l'âge qui peut être rédhibitoire. Tout simplement parce que je recrute aussi des personnes, et que je me suis donc demandé comment je critiquerais mon propre dossier si c'était à moi de faire la sélection.

Utilisez tous les critères qu'a mentionné JPC comme autant de points à couvrir dans la LM. Plus que de démontrer sa motivation, lorsque l'on a dépassé 30-35 ans voire plus, le jury attend des candidats de voir qu'ils se sont posés de bonnes questions face à des idées plus ou moins reçues, qu'ils sont prêts à renoncer à énormément, et conscients des difficultés :

1. peu de temps de pratique après le diplome vers 45 ans => l'âge de départ à la retraite ne va pas en se réduisant, au contraire. En outre, et c'est l'avantage d'exercer en libéral notamment, rien n'empêche de continuer plus longtemps que l'âge minimum de départ à la retraite (mon père est médecin généraliste, il aura 69 ans cette année et n'envisage pas le moins du monde de raccrocher !)

2. finir à 50 ans plutôt qu'à 45 à cause du redoublement => mettre en avant la plus grande expérience et la motivation pour ne pas redoubler, plus le fait que pour un "vieux", chaque année de redoublement compte encore plus que pour un jeune.

3. Difficulté de tenir durant l'internat à cause de la pénibilité vs âge => il n'y a pas de pénibilité qu'à l'hopital. Pour ma part, je fais des semaines de plus de 60h sans récup, avec des déplacements aux US et en Chine, pour lesquels j'ai à gérer le décalage horaire tout en travaillant. En outre, d'un point de vue nerveux, la plupart des gens qui travaillent dans le privé peuvent mettre en avant une bonne résistance à la pression et au stress

4. difficulté à se remettre dans le bain des études et à rattraper les cours de P1 et P2 => dans la vie professionnelle aussi, il faut se remettre en cause et acquérir de nouvelles connaissances ou compétences. Une thèse dans un domaine après une formation dans un autre, puis l'acquisition de compétences en management, gestion de projets, finance, marketing, etc, sont autant d'exemples de capacités d'adaptation.

Pour ma part, je suis arrivé à répondre à ma motivation principale, qui était de donner plus de sens à ma vie professionnelle, à me sentir plus utile pour la société en général et pas que pour des actionnaires, en rejoignant une entreprise qui offre (vend) des produits et services pour le médical, et j'y dirige toutes les activités de développement des produits (les projets, les discussions réglementaires, les essais cliniques, etc.).

Tout comme JPC, j'ai rebondi car, que la passerelle fonctionne ou non pour vous, cette démarche est le fruit d'une remise en question personnelle dont il faut profiter. Et même si je pense que je pourrai avoir aujourd'hui un dossier encore meilleur pour la passerelle (malgré 3 années de plus) en l'axant sur la recherche, je n'en ai plus forcément l'envie.

Bon courage à toutes et tous, et pardon pour le pavé ...

PS : une amie a réussi la passerelle D1 à 36 ans à Lyon. Elle a également bien réussi à l'ECN ensuite. On peut être "vieux" et réussir.
_____
--------------------
Autorisation d'inscription en PACES 2014/2015
Passerelle D1 2014 : Non admissible
-------------------------------------------------
41 ans, 1 enfant, doctorat
Montpellier
Top
Gauloisebleue
Jeune Carabine

Messages : 20
Enregistré : 07/04/2014
Posté le 17/05/2014 à 08:53 notnew
Bonjour à tous et à toutes,

j'ai été admise dans le jury de Bordeaux en D1. Je voulais savoir dans ceux qui ont été admis sur Bordeaux si vous veniez tous de recherche ou d'un autre cursus?

Très bon courage à tous.

B.

Bonjour,

Pas du tout, pour ma part je suis ingé agro en reconversion professionnelle smilies
J'ai un CV plutôt atypique
Advienne que pourra, bon courage pour les oraux smilies
_____
Qui ne tente rien...s'ennuie!


Top
paseo2092
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 26/11/2013
Posté le 17/05/2014 à 15:58 notnew
Ouaip, merci Sharn pour ce message ! Même si je n'ai pas forcément le même profil, le côté remise en question et cheminement personnel résonne de mon côté aussi. Content que tu aies suivi une évolution positive et intéressante depuis ta démarche, on va essayer d'en faire autant, passerelle ou pas smilies

Bonjour,

J'avais envisagé la passerelle D1 en 2012, j'avais 39 ans, un doctorat en physique et un poste de cadre supérieur dans l'industrie, mais rien à voir avec le médical.

J'ai finalement buté sur le plan de financement pour ce projet, sachant que mon épouse n'était vraiment pas ravie de voir notre train de vie baisser significativement durant si longtemps, et que l'on n'a pas de famille pour nous soutenir (parents loin et ayant d'autres charges aussi). Du coup, je n'ai pas candidaté à la passerelle.

Néanmoins, j'avais préparé une lettre de motivation axée essentiellement sur deux points :
- pourquoi reprendre des études médicales à ce moment de ma carrière d'une part,
- et pourquoi j'étais persuadé que, même à mon âge, reprendre ces études avait un sens.

Le dernier point rejoint tout ce que JPC a écrit il y a une dizaine de jours sur l'âge qui peut être rédhibitoire. Tout simplement parce que je recrute aussi des personnes, et que je me suis donc demandé comment je critiquerais mon propre dossier si c'était à moi de faire la sélection.

Utilisez tous les critères qu'a mentionné JPC comme autant de points à couvrir dans la LM. Plus que de démontrer sa motivation, lorsque l'on a dépassé 30-35 ans voire plus, le jury attend des candidats de voir qu'ils se sont posés de bonnes questions face à des idées plus ou moins reçues, qu'ils sont prêts à renoncer à énormément, et conscients des difficultés :

1. peu de temps de pratique après le diplome vers 45 ans => l'âge de départ à la retraite ne va pas en se réduisant, au contraire. En outre, et c'est l'avantage d'exercer en libéral notamment, rien n'empêche de continuer plus longtemps que l'âge minimum de départ à la retraite (mon père est médecin généraliste, il aura 69 ans cette année et n'envisage pas le moins du monde de raccrocher !)

2. finir à 50 ans plutôt qu'à 45 à cause du redoublement => mettre en avant la plus grande expérience et la motivation pour ne pas redoubler, plus le fait que pour un "vieux", chaque année de redoublement compte encore plus que pour un jeune.

3. Difficulté de tenir durant l'internat à cause de la pénibilité vs âge => il n'y a pas de pénibilité qu'à l'hopital. Pour ma part, je fais des semaines de plus de 60h sans récup, avec des déplacements aux US et en Chine, pour lesquels j'ai à gérer le décalage horaire tout en travaillant. En outre, d'un point de vue nerveux, la plupart des gens qui travaillent dans le privé peuvent mettre en avant une bonne résistance à la pression et au stress

4. difficulté à se remettre dans le bain des études et à rattraper les cours de P1 et P2 => dans la vie professionnelle aussi, il faut se remettre en cause et acquérir de nouvelles connaissances ou compétences. Une thèse dans un domaine après une formation dans un autre, puis l'acquisition de compétences en management, gestion de projets, finance, marketing, etc, sont autant d'exemples de capacités d'adaptation.

Pour ma part, je suis arrivé à répondre à ma motivation principale, qui était de donner plus de sens à ma vie professionnelle, à me sentir plus utile pour la société en général et pas que pour des actionnaires, en rejoignant une entreprise qui offre (vend) des produits et services pour le médical, et j'y dirige toutes les activités de développement des produits (les projets, les discussions réglementaires, les essais cliniques, etc.).

Tout comme JPC, j'ai rebondi car, que la passerelle fonctionne ou non pour vous, cette démarche est le fruit d'une remise en question personnelle dont il faut profiter. Et même si je pense que je pourrai avoir aujourd'hui un dossier encore meilleur pour la passerelle (malgré 3 années de plus) en l'axant sur la recherche, je n'en ai plus forcément l'envie.

Bon courage à toutes et tous, et pardon pour le pavé ...

PS : une amie a réussi la passerelle D1 à 36 ans à Lyon. Elle a également bien réussi à l'ECN ensuite. On peut être "vieux" et réussir.
Top
Sharn
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 05/10/2011
Posté le 18/05/2014 à 16:54 notnew
Ouaip, merci Sharn pour ce message ! Même si je n'ai pas forcément le même profil, le côté remise en question et cheminement personnel résonne de mon côté aussi. Content que tu aies suivi une évolution positive et intéressante depuis ta démarche, on va essayer d'en faire autant, passerelle ou pas smilies


J'avoue que c'était un peu le but smilies
Croyez en vos rêves, mais prouvez que vous n'êtes pas des rêveurs ..

Courage !!! (et désolé pour toi Woskyp)
Top
Monkop1
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 20/03/2014
Posté le 20/05/2014 à 10:49 notnew
Tic...



Tac....



Tic.....




Tac......




Que c'est long pour faire une feuille et la mettre en ligne à Paris !
_____
32 ans / Ingé A&M / 2 enfants / DFGSMa3 par la paces après 2 passerelles D1 échouées pour ESF Clermont-Ferrand
Top
Aller en haut • 747 réponses • 38 pages • 1 ... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 ... 30 38
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter