logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Questions pratiques - jury Grenoble

Pat-
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 19/01/2014
Posté le 19/01/2014 à 11:15 notnew
Bonjour,

Je suis en train de préparer un dossier pour candidater auprès du jury Lyon-I (fac visée Grenoble). J'ai le profil suivant : ingénieur de 34 ans, 12 ans d'expérience dans un grand groupe, maman d'un petit garçon de 1.5 ans. Cela fait plusieurs années que je regrette de ne pas être médecin donc l'existence des passerelles est une réelle opportunité.
J'arpente ce forum qui est une vraie mine d'informations mais je me pose encore pas mal de questions!

Si certains d'entre vous ont déjà testé :
- Quelle est la sensibilité du jury Lyon-I? En particulier vis à vis des trentenaires, de surcroît mère de famille, comme moi! Est-ce que des "anciens" ont été admis l'an passé?
- Par rapport au calendrier des délibérations : on a les résultats d'admissibilité fin mai et ceux des oraux début juillet. Bon cela fait trop tard pour respecter le préavis de 3 mois vis à vis de mon employeur... Quel est le taux admis/admissible?
En fait, si je suis admissible, je souhaitais au moins en parler à mon employeur sans envoyer le préavis officiel et en lui indiquant mes chances de quitter l'entreprise au 1er septembre...
- Mon conjoint va avoir un poste sur place, aussi j'envisageais de demander les Assedics en faisant valoir un rapprochement de conjoint. Pas mal de posts concernent le sujet de cumul des statuts "étudiant/chômeur" mais ils sont anciens. Est-ce qu'il y a des remediens qui ont déjà effectué ce type de démarches avec succès en 2012, 13 enfin récemment?

Un grand merci pour tous vos retours d'expérience! Bon courage pour les dossiers.smilies
Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter