logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle D1 2016 : par ici les présentations !!

Aller en bas • 1949 réponses • 98 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 20 30 40 50 60 70 80 90 98
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Interne en pharmacie
Fac : RENNES
Posté le 09/09/2015 à 08:53 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous,

Bienvenue sur ce topic qui a pour but de favoriser les échanges entre candidats à la passerelle vers la D1 (3eme année) ! Toutes filières confondues !

Pour commencer, merci de vous présenter : Prénom/pseudo, âge, parcours/diplôme, filière demandée à la passerelle, fac demandée.

Avant de poser une question, vous pouvez consulter les témoignages des admis aux session précédentes : 2015, et avant.

N'oubliez pas non plus les textes officiels : ici

PS :
Je le dis de façon préventive par rapport aux débordements qui ont lieu tous les ans :

Tous les messages présentant un contenu inapproprié (injurieux, insultant, diffusion de fausse rumeur...) seront supprimés.

Par ailleurs, si vous souhaitez faire relire vos lettres de motivation, soyez vigilants sur les relecteurs. Choisissez plutôt des personnes ayant un compte contacts certifié (petit "C" sous le pseudo).

Bon courage à tous dans vos démarches smilies
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Manolitman
Jeune Carabin

Messages : 27
Enregistré : 02/09/2015
Posté le 09/09/2015 à 18:57 notnew
Bonjour les futurs candidats D1 cru 2016,

J'ai donc le privilège d'ouvrir ce topic. Je m'appelle Manu, j'ai 37 ans. Je travaille depuis 10 ans maintenant dans l'industrie pharmaceutique, je fais de la recherche en sous-traitance pour le compte de grands labos. J'ai fait des études assez classiques, une école d'ingénieur chimiste puis un doctorat de chimie organique à la fac de pharma de Châtenay-Malabry.

Mon boulot me plaît mais la recherche en sous-traitance est très précaire (je viens d'échapper de justesse à un plan social) et très stressante. Je travaille en contact avec le milieu du médicament mais c'est très frustrant car je ne suis pas pharmacien !!!! J'ai l'impression d'avoir loupé un truc, clairement ce sont les études de pharma qui me correspondent à 100 %. Mais à l'époque (et sans parents dans la science) je ne savais pas.

Tout cela m'amène donc joyeusement à vouloir tenter la passerelle pour 2016, après mûre réflexion et encore pas mal de questionnement. Je suis très motivé malgré mon grand âge smilies et je suis très content de m'inscrire sur le forum pour échanger avec les futurs (et anciens !) dinos.

A bientôt.
_____
Celui qui trouve sans chercher est celui qui a longtemps cherché sans trouver


Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 102
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 10/09/2015 à 14:04 puis édité 2 fois notnew
Salut à tous!

De mon côté j'ai 26 ans, je vais tenter d'avoir la difficile passerelle de Lille en médecine, j'hésite encore un peu entre P2 et la D1.

Je trouve l'univers de la médecine passionnant en tout cas même si je sais qu'ils est très exigeant!
Bon courage a tous!
Top
Diet
Jeune Carabine

Messages : 12
Enregistré : 31/08/2015
Posté le 10/09/2015 à 18:05 notnew
Bonjour à tous,
Je suis candidate à la passerelle D1 pour 2016 à l'université Paris 12. 35 ans, 2 enfants, diplôme d'ingénieur CNAM sciences du vivant et DESS en nutrition. 2 mois sur les bancs de la fac de médecine à 18 ans mais pas la maturité nécessaire, je n'ai même pas passé les premiers partiels et je ne fais que le regretter...
Depuis je travaille en nutrition depuis une dizaine d'années, entre hôpital et libéral et je suis plus que convaincue et motivée pour rattraper le temps perdu !
_____
Céline - 36 ans
Diététicienne - Nutritionniste candidate passerelle D1 Créteil 2015/2016
Top
BriceT
Nain-terne

Messages : 125
Enregistré : 29/12/2014
Posté le 10/09/2015 à 19:44 notnew
Bonjour à tous,

A mon tour de me lancer. J'ai 32 33 ans, bientôt marié et bientôt papa, un double diplôme d'ingénieur (X/ENSPM) et 9 10 ans d'expérience dans l'industrie para-pétrolière à des postes opérationnels et en R&D. Et je songe très fort à me re-présenter à la passerelle D1 après un échec l'an dernier.

Je suis engagé depuis plusieurs années dans une association de secourisme, j'ai consacré énormément de temps à cette activité. Quand on veut aller plus loin dans le soin, sans y consacrer un temps incompatible avec le vie de famille, il faut en faire son métier. Quelques discussions avec des amis ou de la famille médecin plus tard, j'ai décidé de tenter la passerelle pour reprendre des études de médecine.
Et malgré un premier échec, l'envie est toujours là...

Côté financier, plusieurs années d'expatriation où on ne dépense pas grand chose m'ont permis de mettre de côté ce qu'il faut pour tenir jusqu'à l'internat.

Je compte déposer une demande d'admission en D1 pour Paris XI. Grosse motivation et grosse trouille: cette fois, plus de deuxième chance.


Bon courage à tous!
Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 102
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 10/09/2015 à 23:26 notnew

Et malgré un premier échec, l'envie est toujours là...

Côté financier, plusieurs années d'expatriation où on ne dépense pas grand chose m'ont permis de mettre de côté ce qu'il faut pour tenir jusqu'à l'internat.

Je compte déposer une demande d'admission en D1 pour Paris XI. Grosse motivation et grosse trouille: cette fois, plus de deuxième chance.


Bon courage à tous!

J'imagine que ça fait un peu peur la 2ème fois, mais du coup ils t'avaient fait un retour sur ta candidature? Tu postules aussi en PACES? (Je vais le faire de mon côté)
Apres il me semble que les chances d'admission sont plus élevées la 2ème fois!
Bon courage!
Top
BriceT
Nain-terne

Messages : 125
Enregistré : 29/12/2014
Posté le 11/09/2015 à 17:55 notnew
J'imagine que ça fait un peu peur la 2ème fois, mais du coup ils t'avaient fait un retour sur ta candidature? Tu postules aussi en PACES? (Je vais le faire de mon côté)
Apres il me semble que les chances d'admission sont plus élevées la 2ème fois!
Bon courage!

C'est ce que je me dis: persévérer est une preuve de motivation, et le jury est probablement enclin à préférer ceux qui en sont à leur dernière chance quand il faut trancher les cas limites. C'est aussi l'occasion d'attaquer sa lettre de motivation sous un autre angle.

Non aucun retour. On ne sait jamais sur quoi on est jugés, seulement si ça passe ou non. C'est pour ça qu'on ne sait pas l'importance relative que la jury accorde à l'âge, au cursus, au CV, au choix de la fac, aux motivations indiquées dans la lettre, au nombre de chances restantes...

Pas de PACES. Les finances peuvent tenir 4 ans, pas forcément 6 à 7 ans. Et puis plaquer son boulot sans garantie d'aller au delà de la première année, c'est un peu trop aléatoire pour moi.
Top
PoissonRouge
Interne

Messages : 102
Enregistré : 03/06/2015
Posté le 16/09/2015 à 13:52 notnew
Je comprends pour la PACES, après de mon côté j'ai moins de responsabilités donc c'est sans doute plus facile.

Je ne sais pas si c'est pareil pour vous tous, mais l'attente est déjà terrible, je n'imagine pas ce que ce sera dans quelque mois! D'autant que comme le dit BriceT on ne sait pas trop à quoi ça se joue.

Les "anciens" vous avez des conseils pour la gestion de l'attente?

Bon courage!
Top
Natiam
Sexternoïde

Messages : 42
Enregistré : 27/09/2015
Posté le 27/09/2015 à 02:30 notnew
Bonjour.

Je suis Tania, alias Natiam ici. J'ai 30 ans et je souhaiterais postuler en D1 médecine à la fac de Poitiers ou Limoges (le choix n'est pas encore fait).
Par contre ce qui est sûr c'est ma motivation pour mon projet : je voudrais être psychiatre.

Je suis dentiste depuis 2014, j'ai par ailleurs un DEUG de chimie, un M1 de santé publique et je suis en 3° année de licence de psychologie (cours à distance).
Actuellement je suis dentiste en libérale et j'exerce également dans un hôpital psychiatrique (c'est une population particulièrement touchée par les pathologies bucco-dentaires).

J'ai fait 2 P1 en 2004/2005 : j'ai loupé de peu...j'avais une maman dépressive...
Mais depuis mes 17 ans, mon rêve était la psychiatrie et actuellement je souffre énormément cette situation.

Je sais qu'on peut me dire non, mais je veux tout tenter! smilies

Au plasir des vous lire!


PS : la lecture des messages des années précédentes m'a motivée à m'inscrire ici, l'ambiance est sympa et on se sent bien moins seul devant cette grande peur du redouté NON.
_____
Natiam


Top
Camillej
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 11/02/2015
Posté le 29/09/2015 à 15:42 notnew
Bonjour,
J'ai 29 ans, mariée et attends mon 3ème enfant. Je suis diplomée d'une école d'Ingénieur (INSA) et d'un Master de finance.
Je travaille depuis 6 ans en fiannce et plus particulièrement dans le secteur hospitalier depuis 3 ans. Je souhaite tente l'entrée en D1 des études de sage-femme à la fac de Caen (Jury de Lille).

Ce projet me tient à coeur depuis longtemps et je le prépare à fond depuis 1 an. Ma plus grosse incertitude est le financmeent des études. Avez-vous des pistes de vôtre côté. (sachant que mon mari ne peut subvenir seul aux besoins de la famille).

Merci pour vos témoignages !!
Top
MariamR
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 02/10/2015 à 16:06 puis édité 2 fois notnew
Bonjour,

Je compte également candidater pour intégrer la D1.
28 ans/ Ingénieure Informatique/ 2 ans d'expérience (oui seulement, car un parcours de vie peu commun)/ célibataire / Sans enfant

Mes raisons pour avoir choisi les études d'ingénieur sont diverses. Premièrement j'avais envie d'intégrer le cursus "royal" et affronter le plus dur!(Oui j'aime bien prendre le chemin le plus compliqué!^^). En plus mon entourage m'avait souvent poussé vers cette filière. D'autre part, en 2008, tout juste arrivée en France, j'avais beaucoup de lacune en français, que j'apprenais depuis quelques mois seulement. D'où mon choix de suivre un cursus axé sur les mathématiques et la physique qui demandaient moins de compétences linguistiques (prépa. ingé.)... Par ailleurs mes conditions de vie (seule à devoir me débrouiller financièrement sans aucune famille, aucun appui)ne me permettaient pas d'entreprendre des études si longues. De plus, le temps pressait, il fallait que je me reprenne en main rapidement pour ne pas perdre plus de temps que les 2 ans et demi passés sur les routes de l'exil (oui à l'époque, j'étais une petite réfugiée^^, j'avais traversé des milliers de kilomètres avant de rentrer en France clandestinement...).
Bref! Pour vous dire que la médecine n'était "même pas dans mes rêves".

5 ans plus tard j'ai eu mon diplôme d'ingénieur en informatique. J'ai travaillais quelques mois puis lancé une entreprise dans l'impression 3D que j'ai du quitter pour des raisons que je n'évoque pas ici (longue histoire). Puis j'ai repris un poste d'ingénieur... Mais décidément ce métier n'est pas fait pour moi (ou c'est moi qui ne suis pas faite pour ce métier?! :p ), en tout cas, je ne m'y sens pas bien. J'ai beau essayé ses différentes possibilités, cela ne me comble pas. Il me manque quelque chose. Un travail à but souvent très lucratif n'est pas en cohérence avec mes valeurs. Il me manque le sentiment de "bien-faire", d'"aide", de contribuer au bien de l'humain que je ne supporte guère voir souffrir, et pourtant vu et connu ses souffrances les plus profondes... J'ai comme cette envie irrésistible de "servir" aux autres. Mais en même temps j'ai besoin de subvenir à cette audace qui est en moi! Dans mes rêves les plus fous, je voudrais être médecin sans frontière, mais aussi contribuer au développement de l'utilisation des nouvelles technologies (en particulier l'impression 3D) dans le domaine médical sur la région.

Voilà pour ce qui est de ma motivation. Par contre je n'ai pas d'expérience dans le domaine médical si ce n'est des informations par le billet des amis médecins/chirurgiens. C'est pourquoi j'ai trouvé un stage d'observation dans une clinique, où je verrai les consultations, la chir. du cou et de l'oreille et la chirurgie viscérale. J'ai aussi en tête que la biologie remonte à loin pour moi, c'est donc naturellement que je me suis mise à suivre les cours de PACES en même temps que les jeunes, sans y être inscrite (oui encore une fois clandestinement!smilies)
Je compte également aborder les cours les plus importants de la P2 avant la rentrée si j'ai l'honneur d'être admise.

En attendant de savoir si je suis admissible, j'oscille entre les moments d'espoir et ceux de doutes...

Qu'en est-t-il pour vous?
Comment vous vous y prenez?
Y a t-il des anciens passerelliens admis qui pourraient m'accompagner dans ma démarche?

Merci à vous,
_____
"Quoique tu te dises capable de faire, ou que tes rêves te disent capable de faire, entreprends-le. L'audace porte en elle, génie, pouvoir et magie."
Goethe
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2032
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 02/10/2015 à 16:13 notnew


Mes raisons pour avoir choisi les études d'ingénieur sont diverses. Premièrement j'avais envie d'intégrer le cursus "royal" et affronter le plus dur!(Oui j'aime bien prendre le chemin le plus compliqué!^^) ,

Dans ce cas, il faut faire une PACES (c'est pas si terrible que ça) smilies Envoyer un dossier c'est une chose, passer et réussir le concours en est une autre smilies
_____
Ancienne SF
3éme année sans passerelle, PACES réussie
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Where's a Will, there's a way
Top
MariamR
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 03/10/2015 à 12:09 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

Heuuu chère Lady Cat, j'ai 28, bientôt 29 ans. Et si je veux avoir une vie de famille un jour, j'ai intérêt à tout faire pour avancer plus vite dans mes études. Et puis il y a certains cours de PACES qui n'ont pas vraiment d’intérêt pour moi comme une bonne partie de la Biophysique et l'optique que j'ai déjà vu en prépa. ingé., en long, en large et en travers. De plus mes finances pourront peut-être tenir 4 ans mais pas 6, voire 7 ans...
Sinon je t'avoue que dans l'absolu, j'ai un esprit de compétitrice et je ne trouve pas le PACES insurmontable, surtout que j'ai déjà passé un concours nationale dans mon pays pour accéder aux études supérieures et je peut t'assurer qu'il est réputé pour être méchamment difficile smilies

Au plaisir,
_____
"Quoique tu te dises capable de faire, ou que tes rêves te disent capable de faire, entreprends-le. L'audace porte en elle, génie, pouvoir et magie."
Goethe
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2032
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 03/10/2015 à 13:16 notnew
J'ai 40 ans, je crois que je suis la mamie du site smilies.

Tu es toute jeune pour faire médecine, des plus agés sont passés par la PACES et ont quitté leur pays smilies. Pour faire médecine, il faut aimer se battre. J'ai passé d'autres concours qui étaient très sélectifs (90% d'echec) et fais d'autres études avant.

1 an de PACES ou 2, ce n'est rien sur l'échelle d'une vie entière.

Tenter la passerelle est très stressant car il y a énormement de monde qui est intéressé par elle et les critères d'admission sont très aléatoires. Mais cela reste un dossier que l'on envoie. En PACES, tu as ce stress là et celui du concours et celui de risquer de perdre une année pour rien.

Selon moi, mais ce n'est que mon opinion, le réel challenge, la vraie compétition, la vraie bataille, c'est de faire la PACES. Quand on la réussit, là on peut dire qu'elle était insurmontable. On ne peut pas comparer des études entre elles au niveau de la difficulté, cela dépend de tellement de facteurs.

Si tu as déjà fait de la physique, chimie, des maths...je comprends que faire une PACES ne t'apporterait pas grand'chose. Et là, demander à entrer en P2 ou en D1 est logique.

Ton parcours est très impressionnant: quitter ton pays, entrer clandestinement en France, apprendre la langue, réussir un cursus...Cela a dû être terriblement dur et il faut avoir beaucoup de ténacité et de caractère pour y arriver. smilies.

Respect.

Je continue de penser que faire une PACES et la réussir demande un esprit plus combattif que d'envoyer un dossier. Sur le forum, on voit beaucoup de gens qui postulent, qui ne sont pas pris mais qui ne vont par en PACES pour autant. La motivation s'arrête quand il y a un concours.
_____
Ancienne SF
3éme année sans passerelle, PACES réussie
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Where's a Will, there's a way
Top
MariamR
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 03/10/2015 à 14:42 notnew
Merci pour ta réponse et tes compliments smilies

En fait je précise encore que je suis les cours de PACES cette année. Je vais en cours et je travaille comme les autres pour apprendre les bases de la médecine. En effet j'ai déjà fait des maths et de la physique à un niveau assez poussé. Je ne dis pas que le PACES c'est facile mais il est possible.
Après le PACES ça ne me dérange pas mais très sincèrement tenter la PACES signifierait oublier ma relation avec mon ami avec qui j'habite. Et ça voudrait aussi dire galère financière. J'ai travaillais tout au long de mes études d'ingénieur mais je ne suis pas prête de refaire la même chose pendant la médecine qui implique des études prenantes. Pour financer mes études j'ai pensé à faire un prêt bancaire. Et vivre 7 ans par crédit c'est franchement pas de la rigolade!! Après je dis ça, parce que j'estime être inéligible de passer par la passerelle mais si je ne suis pas prise, je me verrais bien dire *** à tout et prendre la voie de PACES. Je mets toutes les chances de mon côté pour y arriver, mais s'il faut faire un détour, le courage je n'en manquerai pas smilies

Bien à toi,
_____
"Quoique tu te dises capable de faire, ou que tes rêves te disent capable de faire, entreprends-le. L'audace porte en elle, génie, pouvoir et magie."
Goethe
Top
blondboyz
Externus-minus

Messages : 36
Enregistré : 26/12/2014
Posté le 04/10/2015 à 19:38 notnew
Bonjour à tous !

Présentation dans les règles de l'art donc. smilies
Thibaut, 22 ans, candidat à la passerelle D1 à Bordeaux (avec une inscription en PACES au cas où). Je suis en dernière année d'école d'ingénieur à Grenoble spécialisé en électrochimie et procédés chimiques.

Depuis le bac j'hésitais mais je n'avais pas la maturité nécessaire pour me lancer dans des études de médecine. Après une prépa et 1 an d'école d'ingé j'ai vraiment compris que c'était ce que je voulais faire, notamment grâce à mon investissement dans une association de lutte contre le cancer.

Donc depuis j'ai fait 2 stages d'observation à l'hôpital et mes stages d'ingénieur sont en relation avec le médical. smilies

D'autres candidats pour Bordeaux?
_____
Ingénieur en bioélectrochimie
Etudiant en PACES à Grenoble
Top
Diet
Jeune Carabine

Messages : 12
Enregistré : 31/08/2015
Posté le 05/10/2015 à 16:38 notnew
Bonjour à tous !
Avez-vous pris contact avec les universités visées, avez-vous trouvé des informations ?
De mon côté, sur le site de Paris XII, aucune information.

J'ai cru comprendre que je devais déposer mon dossier auprès de cette université " Les candidats déposent leur dossier auprès de l'université comportant une unité de formation et de recherche médicale, odontologique ou pharmaceutique ou auprès de la structure dispensant la formation de sage-femme, où ils souhaitent poursuivre leurs études s’ils sont déclarés admis à l’issue des entretiens" même si l'université Paris XI est désignée comme centre d'examen.

Et j'imagine qu'il faut attendre l'arrêté de fin d'année pour connaître le nombre de places offertes en 2016-2017 (l'année dernière, l'arreté était daté du 31/12/2014).

Avez-vous plus d'info dans vos universités ?
_____
Céline - 36 ans
Diététicienne - Nutritionniste candidate passerelle D1 Créteil 2015/2016
Top
BriceT
Nain-terne

Messages : 125
Enregistré : 29/12/2014
Posté le 05/10/2015 à 17:53 puis édité 1 fois notnew
Selon moi, mais ce n'est que mon opinion, le réel challenge, la vraie compétition, la vraie bataille, c'est de faire la PACES.

Rentrer en études de médecine par passerelle D1 suppose d'atteindre un niveau d'étude que 75% des inscrits en PACES n'atteindront jamais, puis d'être admis à la passerelle avec là encore un rapport de 3 à 5 entre le nombre de places et le nombres de candidats. Même si seule la sélection apportait une légitimité pour étudier médecine, la passerelle resterait légitime.
Je ne vois pas trop l'intérêt de "perdre" deux ans en repartant de la première année quand on peut entrer en troisième, avec le coût que ça suppose pour soi et pour la collectivité, pour le simple plaisir de savoir ce que c'est que de passer un concours. Et encore moins quand on a déjà fait une PACES ou passé des concours d'école d'ingé.

Sinon, pour ne pas être complètement hors sujet smilies
J'ai cru comprendre que je devais déposer mon dossier auprès de cette université (...) même si l'université Paris XI est désignée comme centre d'examen.

C'est à la scolarité de la fac où on est candidat qu'il faut déposer les dossiers. Ils se chargeront ensuite de les transmettre au jury. S'il n'y a rien sur le site de la fac, le mieux est de contacter la scolarité vers février ou début mars pour avoir les modalités exactes (avant, ils n'auront pas forcément organisé la réception des dossiers).

Et en effet, l'arrêté qui fixe le nombre de places tombera à la fin de l'année.
Top
MariamR
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 05/10/2015 à 18:10 notnew
BriceT c'est bien dit! Si on a le niveau d'aller en D1, aucun intérêt de perdre du temps. Je pense que le jury de passerelle est assez compétant pour décider de faire entrer ou non des candidats.

Au plaisir.
_____
"Quoique tu te dises capable de faire, ou que tes rêves te disent capable de faire, entreprends-le. L'audace porte en elle, génie, pouvoir et magie."
Goethe
Top
EddyR
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 13/10/2015 à 07:32 notnew
Bonjour à tous.

Edouard, 26 ans, Docteur en pharmacie, qui a pu intégrer la passerelle D1 en dentaire à Strasbourg. j'avais laissé un message sur le forum de l'année dernière.
Effectivement, je pense que si les passerelles D1 sont envisageables pour certains candidats, c'est qu'il est selon le jury possible de rattraper les lacunes selon un diplôme préalablement obtenu ainsi qu'une maturité et détermination montrées au travers de la lettre et du potentiel entretien.
Encore une fois, pour ceux qui présentent la passerelle dentaire : bien réfléchir si on a le choix entre la P2 et la D1. Certains, nous en convenons, sont peut-être à une année près pour raison familiale ou d'âge avancé.
J'éprouve des difficultés à rattraper des lacunes de pratique dentaire car mes camarades font des tailles dans des ivoirines depuis un an, et nous avons un contrôle continu en TP, hors les TP ont un coefficient 2 fois supérieur à l'UE théorique la plus coefficientée !
Mon cursus de pharmacien me servira en clinique, mais en D1 il ne me sert que très peu, et ce serait je pense pareil si j'avais fait médecine : la dextérité du contre-angle est minutieuse et se travaille. J'ai déjà fait 7 ans de fac et de toute façon je ne pouvais pas faire la passerelle P2, mais des fois je me dis que je serais plus "peinard" en 2e année à assimiler les bases tranquillement. Quoiqu'il en soit, je reste heureux de ma réorientation et de mon intégration en passerelle. Mais selon moi la passerelle D1 dentaire est plus compliquée à gérer pour raison de pratique que celle de médecine où il s'agit de notions théoriques à assimiler (affirmation d'amis reçus à la passerelle D1 médecine cette année). Donc si vous avez le choix entre les deux passerelles, réfléchissez bien. Appelez la fac que vous voulez intégrer et demandez-leur s'ils ont l'habitude de recevoir des passerelles D1 odontologie. Je suis le premier de Strasbourg, et je suis contraint de me débrouiller tout seul pour rattraper le retard.

Bon courage à tous.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 572
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 13/10/2015 à 19:33 notnew
Oui je suis d'accord avec toi Eddy, rattraper la théorie c'est possible, mais la pratique c'est plus difficile. Et en dentaire il y a énormément de pratique, donc à mon avis c'est pas facile de débarqué en D1 dentaire. La 2ème année de médecine ce sont énormément de connaissances théoriques. Par contre à mon avis sage-femme ce n'est pas évident aussi car il y a de la pratique en 2ème année. Et pharma je sais qu'il y a pas mal de TP, donc surement pas évident de débarquer en D1 si on a pas fait d'études scientifiques avant.
Top
Aller en haut • 1949 réponses • 98 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 20 30 40 50 60 70 80 90 98
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
« Les Facs de médecine ne doivent plus être des écuries pour bêtes de concours ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter