logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignages-Passerelle D1-Admis 2017

Aller en bas • 6 réponses
toto69700
Jeune Carabin

Messages : 20
Enregistré : 31/01/2017

certification
Vie réelle
Romain Giacomobono
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 3e année médecine
Fac : LYON Sud
Posté le 13/06/2017 à 14:16 notnew
Je reprends les discussions des années précédentes.


Ce post est exclusivement réservé aux témoignages des admis.
Toute question doit se faire par U2U aux personnes concernées.

Merci !



1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?
Top
toto69700
Jeune Carabin

Messages : 20
Enregistré : 31/01/2017

certification
Vie réelle
Romain Giacomobono
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 3e année médecine
Fac : LYON Sud
Posté le 13/06/2017 à 16:11 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Je suis ingénieur agronome spécialisé en nutrition et en sociologie (un stage en Afrique du Sud dans le cadre de la nutrition autour des pathologies VIH et TB et un mémoire de fin d’étude dans la suivi psychologique des agriculteurs).
J’ai 24 ans, je suis diplômé depuis septembre 2016, et je travaille depuis 1 an pour le Premier Ministre dans le développement du territoire par le biais d’investissement d’argent publique sous forme de subvention.
J’ai été admis en D1 à la faculté Lyon Sud Charles Mérieux.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Principalement sous la pression des parents qui m’ont conseillé de suivre un cursus d’ingénieur qui ouvrait à une grande diversité de métier. En effet, j’avais de bon résultat dans les matières scientifiques et mes parents ont considéré que les études médicinales ne mettaient pas assez en avant les matières telles que les mathématiques et la physique-chimie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

J’ai compris que pour être épanouit dans sa vie personnelle, il fallait être épanouit dans sa vie professionnelle, qui prend une large partie de notre vie mine de rien, surtout dans les postes de cadre.
La médecine c’est ma passion, ma vocation, j’aime le contact avec les patients, j’aime le domaine scientifiques et l’aspect humain. Que demander de mieux qu’un choix de vie consacré aux soins de malade.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Mon cursus était plus ou moins lié à la médecine mais j’ai effectué plusieurs stages d’observation pour me conforter à l’idée que c’est cela que je souhaitais faire et pour me confronter aux réalités que j’ai jugé important d’appréhender.
J’ai fait 6 semaines de stage réparti entre un service de neurologie, ORL implant cochléaire, médecine générale et kinésithérapie.
Pour la première fois de ma vie, je me suis senti à l’aise dans le milieu médical, cela a confirmé que c’était ma vocation.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Des bases en biologie très importante, et je n’ai plus d’obligation vis-à-vis de mon école. Je suis vacataire de la fonction publique donc mon CDD va prendre fin: c'était prévu coute que coute car si la passerelle ne marchait pas je partais en PACES

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

C’est une démarche qui se doit d’être fait. A demandé beaucoup d’anticipation, de préparation et de volonté. En tant que tel c’est vite réglé ! Lettre de motivation, CV…
Le CV : c’est votre cursus, l’orienter médical sinon faire des stages pour qu’il le soit. On doit comprendre la logique de votre démarche.
La LM : j’ai mis un an à l’écrire. Ce sont tout d’abord des idées plus ou moins étoffées mais qui murissent tout au long des semaines, des stages, des réflexions, des moments de lassitude de votre travail, des moments de bonheur etc… on ne vous demande pas d’écrire la LM mais de la vivre.
Et pour la vivre, il faut qu’elle se construise avec vous pendant plusieurs semaines. J’ai écrit une première version, puis j’ai fait mes stages. Ça m’a aidé à la transformer et à écrire tout ce que j’avais sur le cœur et dans la tête. Elle faisait trois pages mais après plusieurs semaines de recul, une fois que l’excitation est retombée, j’ai structuré la LM et je l’ai raccourcit en 2 pages.
Puis au fur et à mesure du temps, j’ai reformulé les phrases, les idées pour arriver à faire une lettre de motivation d’une page et demie (attention : pas plus de deux pages aérées).
Le plan de celle –ci :
Introduction : pourquoi je l’écrit
Mon cursus : tourné médecine dans l’ordre chronologique avec des causes à effet
Pourquoi la médecine : qu’est ce qui m’attire, comment je vois la médecine, ce que j’y ferai une fois médecin
J’ai compris l’importance de la passerelle : ma préparation (stage pour la réalité), les financements, le choix de la faculté, les échanges avec les étudiants issus de la passerelle.
Conclusion : Je veux échanger avec vous à l’entretien.

Ce qui est important c’est que des personnes extérieures puissent donner leur avis sur votre LM, la critiquer. Ça fait mal mais c’est pour votre bien ! Et profitez-en pour contacter votre doyen de faculté de médecine ! Ils sont sympas et vous aide à écrire votre LM, à échanger autour de votre projet, à vous poser les bonnes questions.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

14H, le dernier jour des oraux, à Lyon, 1H de retard du jury. Avant de rentré, je savais qu’il y avait 42 admissibles pour 22 places, qui était le jury, leur domaines de prédilections et leur tête.
Jury disposé en U, jury assez bruyant, 12 personnes.
Dans ma tête : il faut que je sois détendu, je connais mon oral, je suis entrainé et le jury est là pour moi.
Mon oral c’est bien passé : mon regard croisait le regard de chaque membre, ma vitesse de parole était fluide et je savais que je durais 3 minutes 45 secondes.
Les questions se fut beaucoup plus compliquée : ma tête ne revenait pas à un membre du jury.
-question sur mon travail actuel
-question sur mon stage en Afrique et dans la psychologie des agriculteurs (culture G médecine sur l’Afrique du Sud, résultats de mon mémoire de fin d’étude)
-question sur mon projet professionnel : pourquoi médecine G, le long terme c’est bien mais les vieux ce n’est pas du long terme : je n’aime pas les vieux ?
-comment vous vous êtes préparés à la passerelle ?
-vous êtes jeunes donc si vous n’êtes pas pris vous faites quoi ? Vous auriez le courage d’aller en PACES ?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Un peu peur de ne pas arriver à rattraper le retard de la P2. Mais je suis excité de faire enfin ce que je veux faire : étudier la médecine.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Quelle question ! J’espère y arriver jusqu’au bout ! Enfin je vais tout faire pour y arriver, même si je dois redoubler. Après si ça ne me plait pas et bien j’arrêterai mais normalement ça va me plairesmilies
Mais j'ai conscience que cela va être très difficile

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Parents, localisation, praticité ! Je vivrai à 20 minutes de la FAC en voiture

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Révision cet été, j’ai déjà commencé en début d’année 2017, et au fur et à mesure que l’année avancera.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Papa, maman, CESP, allocation reprise de formation.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Je n’ai pas de vie privée, enfin pas d’enfant. Après qui vivra verra.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?


Médecin généraliste ou infectiologue. Si j’ai un mauvais classement, je redouble ?!

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Vacances, profitez de la vie, travailler les cours, faire les démarches administratives (pole emploi, inscription etc...)smilies
Top
Bok
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 31/08/2016
Posté le 20/06/2017 à 15:49 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Je m'appelle Antoine et j'ai 26 ans. Je viens d'être admis en D1 à la faculté de Médecine de Montpellier.

Je suis ingénieur en informatique embarquée depuis 2012. En 2016 j'ai présenté pour la première fois la passerelle D1 (non-admissible), et je me suis parallèlement inscrit en PACES à Montpellier. Ma seconde présentation en fin de PACES a été la bonne smilies.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J'ai eu mon bac avant mes 16 ans, je manquais donc de maturité et de recul. J'ai suivi les avis de mes professeurs qui me conseillaient prépa MP d'après mes résultats dans les matières scientifiques. J'ai ensuite intégré une école d'ingénieur (ENSEEIHT) dans la suite logique du cursus.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

J'ai eu des doutes dans mon boulot et sur le choix de mon orientation professionnelle initiales. J'ai eu un besoin fort de me sentir utile au jour le jour, d'effectuer des actes qui compte. Mon intérêt pour les relations humaines s'est aussi développé avec l'âge...

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Pas de stage, mais mes parents sont médecins et plusieurs membres de ma famille proche sont aussi dans le milieu de la santé. J'ai donc pu beaucoup discuter avec eux de leur métier, de leur conditions de travail, de ce qu'ils y trouvaient, etc. Cela m'a permis d'être sûr de vouloir me réorienter, et d'affiner mes choix.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Mes études précédentes sont terminées, donc aucun soucis administratif...

Elles sont aussi très éloignées du domaine médical, même si on voit de plus en plus l'informatique s'immiscer dans le médical, et ça a peut-être joué pour mon admissibilité (cf oral).

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

Plutôt facile. À part la lettre de motivation qui demande beaucoup de travail, le dossier de demande de passerelle est facile à monter. La documentation sur le site adéquat de la faculté de médecine de Montpellier est très complète et aide beaucoup. De plus, la dame de l'administration (ACL) qui s'occupe des dossiers pour le quart sud-est de la France est très sympa !

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Ce qui suit concerne le jury de Montpellier (admissibles Montpellier-Nîmes / Marseille / Nice).

Le jury est bienveillant. Il ne cherche pas à piéger les candidats, mais à avoir des détails sur le projet et sur les moyens logistiques pour tenir pendant les années d'étude.

Cadre : une salle spacieuse et lumineuse, un carré de tables d'environ 6 mètres de côté. Le jury en occupe 3 côtés, le candidat est au milieu du 4e. Tout le monde est assis. Les notes sont autorisées. Le doyen de la fac de Médecine de Montpellier (le plus impactant pour moi) est à peu près en face.

Déroulé : la dame de l'administration (ACL) appelle mon nom et me dé-stresse un peu avant d'entrer dans la salle. Elle est dans mon équipe : elle sera assise au plus proche de moi, et pendant la présentation m'encourage de regards bienveillants et de sourires... Merci !! Pendant ma présentation, j'ai l'impression que l'ensemble du jury n'est pas intéressé (sûrement les autres professions médicales...). En sortant, après les questions, ACL me rassure sur ma prestation, et m'explique la suite des événements (notamment la date des résultats).

Questions :
- mélanger l'informatique et la médecine ? (2 questions)
- continuer avec une thèse de recherche ?
- la PACES : classement 1er semestre ? ressenti sur 2d semestre ? (2 questions)
- la logistique ? (2 questions rapides)

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Un peu stressé il est vrai, mais je sens que la PACES m'a apporté un socle solide de connaissances, et je me sens capable de rattraper la 2e année sans trop de soucis. Le fait d'avoir repris des études dans la ville depuis 1 an m'aide aussi à me sentir à mon aise.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je ferai tout pour aller jusqu'au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

C'est un choix de cœur (ville natale / d'enfance) et logistique (appartement dont je ne paye pas le loyer).

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

C'est déjà fait !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

En plus d'un logement gratuit : économies, quelques heures de cours, aide des parents.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Pas de soucis de ce côté là, ouf smilies.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je vise la nouvelle spécialité de médecine d'urgence, tout en restant ouvert sur mon choix. Si ça se passe mal à l'internat, j'aviserai en fonction de mes résultats et des stages que j'aurai effectués, qui m'auront fait découvrir d'autres spécialités auxquelles je ne pense pas forcément aujourd'hui.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Travailler un peu pour me mettre à niveau en sémiologie, mais surtout profiter des vacances pour recharger les batteries après la PACES !
Top
pinki
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 157
Enregistré : 10/07/2016
Posté le 04/07/2017 à 15:23 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Mon pseudo est Pinki, j'ai 23 ans et je suis diplômée des Mines de Paris et d'un Master en Mathématiques appliquées au Vivant.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J'aimais les sciences théoriques. J'ai choisi des études plutôt qu'un métier à la sortie du bac.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Une remise en question professionnelle en seconde année d'Ecole d'ingénieur après plusieurs stages et projets reliés au milieu médical.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Oui, j'ai fait deux stages à l'APHP dans deux hôpitaux différents. Ils ont réellement conforté mon choix de me réorienter. Je crois que le métier de médecin ne peut pas être imaginé, il faut aller sur le terrain pour en voir un bout.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Je suis diplômée de mes précédentes formations et suis donc libre pour entrer en médecine. J'ai reçu beaucoup de soutien de la part de mon Ecole et de mes camarades.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

Beaucoup de stress mais essentiellement dû au fait que je voulais vraiment être acceptée donc je me le suis mis toute seule. La rédaction de la lettre fut assez longue. Mais le pire est resté l'attente...

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Lorsque je suis entrée dans la salle, j'avais l'impression que mon coeur allait exploser. J'ai salué les membres du jury et le Président m'invita à m'assoir sur une chaise et à commencer ma présentation. Il devait y avoir entre 10 et 15 personnes dans la salle, autour d'une table ovale où je me trouvais à l'extrémité. C'était très impressionnant mais le sourire de certains d'entre eux me rassura. Le jury était vraiment bienveillant. Plusieurs membres prenaient des notes. Le Président semblait captivé par mon discourt et à fait un grand sourire quand j'ai conclue par "je ne me vois pas exercer un autre métier que médecin".

Les questions :
- pourquoi avoir fait un Master en mathématiques ?
- en quoi vos études actuelles vous aideront en tant que médecin ?
- vous parlez beaucoup du métier de médecin mais c'est quoi pour vous le lien avec le patient ?
- avez vous déjà une idée de la carrière que vous souhaitez exercer ?

A la sortie j'étais incapable de dire si ça s'était bien ou mal passé...

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Hum... Je crois que je suis encore sous l'euphorie de l'admission mais j'ai conscience qu'il va falloir beaucoup travailler.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

J'aimerais vraiment aboutir coûte que coûte au métier de médecin !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

C'est là que j'ai fait mes stages d'observation et la faculté est bien situé par rapport à ma résidence.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

En travaillant, travaillant et encore travaillant...

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Grace au soutien de ma famille.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Mon copain est encore étudiant donc on se soutien mutuellement.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

PUPH ! La médecine interne me plait particulièrement mais je suis assez ouverte à d'autres spécialités.


15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Partir en vacances ! smilies
_____
Ingénieur des Mines de Paris
Admise en D1 à Paris V - 2017
Top
emilie1313
Jeune Carabine

Messages : 18
Enregistré : 11/06/2016
Posté le 12/07/2017 à 12:20 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Emilie1313 (mon pseudo smilies ), 34 ans, diplômée de l'école centrale de lyon et de l'ETSEIB (ecole d'ingénieur de Barcelone).
J'ai travaillé 5 ans comme ingénieur travaux dans le bâtiment puis 6 ans dans la promotion immobilière

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Je m'étais initialement inscrite en médecine...mais quelques jours avant la rentrée j'ai changé d'avis et suis partie en classe préparatoire Physique/Chimie.
Les raisons de ce revirement : la biologie n'était pas ma matière préférée au lycée, impressionnée par la longueur des études, aucun médecin dans ma famille etc.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Le regret de ne pas avoir fait médecine est resté présent à la fois pendant mes études d'ingénieur et surtout pendant mes années d'exercice professionnel.
Je ressentais de plus en plus un manque de sens dans mon métier dont l'objectif principal était l'amélioration de la marge de la société.
Et puis un évènement personnel en début d'année 2016 a été le déclic qui me manquait jusque là.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Ma formation précédente n'avait aucun lien avec la médecine. Afin de conforter mon choix et de "solidifier" mon dossier j'ai réalisé un certain nombre de journées d'observation à l'hôpital ainsi que chez un médecin généraliste.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Aucun obligation vis à vis de mon école

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

En soit, rien de compliqué, mais que de stress !
Enormément de temps passé sur ma lettre de motivation (avec l'aide précieuse de membres de ce forum)et sur la préparation de l'oral.
Et puis beaucoup beaucoup de stress pour l'attente des résultats et entre l'admissibilité et l'oral.


7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Jury de Montpellier. Environ une demi heure de retard donc le temps de bien faire monter la pression, j'ai essayé de m'isoler (en écoutant notamment de la musique) pour ne pas trop absorber le stress des autres candidats.
Et puis c'est mon tour, j'y vais et je ne réfléchis plus.
Salle plutôt agréable, assise en face du jury en U.
J'essaie de regarder un peu tout le monde en parlant, le côté droit n'est pas trop réceptif et regarde ses notes, je me concentre donc essentiellement sur le président du Jury et sur les personnes de gauche.

Les questions :

- Financement des études
- Comment je compte rattraper étant donné que je n'ai pas fait de biologie depuis le lycée
- Quelle spécialité
- Est-ce que je ne voudrais pas mettre à profit mon expérience en management pour la direction d'établissement de santé

A la sortie, je me refais l'entretien et je me demande si je n'aurais pas du répondre autrement etc.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Impatiente, excitée mais aussi un peu peur (on ne se refait pas smilies)

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Si je quitte aujourd'hui une situation professionnelle confortable, ce n'est à priori pas pour m'arrêter en cours de route.
En même temps, on ne peut pas savoir à l'avance quels aléas on peut contrer pendant ce long parcours...

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

J'habite à Marseille depuis 11 ans et mon conjoint y travaille.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J'ai déjà bossé un peu d'anatomie pendant mes week-ends.
Je compte rattraper le reste au fil de l'année, les grosses charges de travail ne m'inquiète, à priori, pas trop.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Economie personnelle + conjoint

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Mon conjoint a un travail très prenant, mon job l'était également donc je ne suis pas certaine que le changement sera énorme. (A part les gardes et les révisions le week-end bien sur)
Si je veux un (des) enfants, ce sera à priori pendant ces études, mais chaque chose en son temps smilies

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je suis bien intéressée par la Psychiatrie mais je reste ouverte à toutes les autres spécialités/ à la médecine générale aussi.
Et puis j'aurais bien le temps de me décider ! smilies


15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Je quitte mon travail le 15/09 pour une rentrée le 25/09...
D'ici là, j'ai 4 semaines de vacances au total, je vais bien en profiter smilies et si j'ai le courage je commencerai à jeter un œil aux cours de P2
Top
Evv
Sexternoïde

Messages : 44
Enregistré : 29/01/2017
Posté le 17/07/2017 à 15:43 puis édité 2 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Je suis docteur-ingénieur en Energétique et Environnement. J'ai fait mes études à l'Insa Lyon et j'ai travaillé en milieu industriel pendant 11 ans en France et à l international. En R&D puis comme chef de projet. D'un point de vue personnel j'ai 37 ans, je suis mariée et j'ai 2 enfants.
Je rentre en 3e année à Lyon.


2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

A l'époque je crois avoir choisi des études plutôt qu'une profession. Je souhaitais une filière ouverte, plutôt axée sur la pratique que le "bachotage" me permettant aussi de voyager et de faire des activités extra-scolaires que ce soit sportives ou associatives. De ces points de vue je ne regrette pas ce choix initial.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

J'ai travaillé longtemps dans l industrie a des postes et dans des structures très différentes allant de la start-up au gros groupe industriel en passant par le CNRS. J'y ai beaucoup appris et réalisé pas mal de choses. Un événement personnel m'a cependant immergé dans le milieu medical pendant une très longue période. Je travaillais a mi temps dans mon entreprise et passais l autre moitié de mon temps à l'hôpital. C'est ce qui m'a amener a reconsiderer mon activité professionnelle. C'est en soignant que j'ai compris que j'étais faite pour soigner....

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Mon père est médecin généraliste en milieu rural. J'ai aussi réalisé 2 stages de qq jours en CHU (neurochirurgie et rhumatologie). Ceux-ci étaient plutôt destinés à me mettre en situation et voir comment cela pourrait se passer. Stagiaire à 37 ans ça peut être un petit défi! Je voulais voir comment mon projet serait perçu, comment je pouvait m'intégrer....J'ai eu la chance de rencontrer des médecins et des étudiants très ouverts qui m'ont soutenu dans ce projet.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

J'ai fini mes études il y a longtemps et n'ai donc aucune obligation. Elle n'ont aucun rapport avec la médecine.


6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?


Je crois que le plus galère est l'attente. La procédure est très longue et les résultats tombent tard.
Le dossier est facile à constituer (j'ai même pu récupérer sans problème mon diplôme de Bac que je n'avais jamais été chercher!). Les secrétaires sont vraiment disponibles et aimables ici.
J'ai beaucoup travaillé ma lettre. De ce point de vue ce forum et ses membres m'ont vraiment beaucoup aidé. J'ai également fait 2 oraux "blanc" avec des anciens passerelles.


7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Salle du conseil, faculté de médecine lyon est. L'entretien passe très très vite. 8 min ici en tout 4 de présentation et 4 de questions. Le jury composé de 12 personnes est positionne en U et l'on est assis en face. Je suis passée à 16h. J'avais pris une journée de congé. Pas particulièrement stressée... J'ai été faire un footing le matin et j'avais pris de la musique pour l'attente dans le couloir. J'ai récité mon speech que j'avais cadré sur 3min30 (j'ai l'habitude de parler en public et d'animer des reunions). La moitié du jury semblait ecouter attentivement l'autre semblait en avoir plus ou moins rien à faire. Au fur et a mesure j'ai quand même vu les tetes se relever et je crois qu'à la fin ils ecoutaient tous.
Les questions
- pourquoi n'avoir pas fait medecine apres le bac?
- qui vous paraît la plus importante,l équipe médicale ou l'équipe paramedicale?
- quel spécialité ou projet professionnel?
- une dernière question propre à mon activité en entreprise.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

Je suis réellement très heureuse d'avoir été admise. C'est un beau défi de reprendre des études et je compte tout mettre en oeuvre pour réussir.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Ce projet à été réfléchi et mûri sur plusieurs années car c'est une importante décision pour moi et ma famille. Ce n'est donc pas une tentative "pour voir".. je compte le mener à son terme.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

J'habite à Lyon et j'y travaille depuis de nombreuses années. Mon conjoint y travaille également et mes enfants y sont scolarisés. Je ne me voyais pas changer de ville! Entre Lyon Sud et lyon Est je ne pense pas qu'il y ait de bon ou mauvais choix.


11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Et bien en bossant...! J'ai de solides bases en math, physique et chimie mais pour le reste biologie,anatomie, semiologie (en gros juste l'essentiel du programme) rien!
J'ai suivi les cours du Cned (biologie pour la paces) qui m'a mis un petit pied a l'étrier et j'ai repris pas mal d'anatomie cette année. Je compte plancher sur la semio cette été. Sinon je rattraperai les connaissances au fur et à mesure. Les témoignages des anciens passerelles sont assez encourageant sur la faisabilité du truc.


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

2 ans de droits au chômage + 2 ans sur economies personnelles. Mon conjoint travaille et est la en cas de besoin également. Nous avons quasiment fini de payer notre appart. Ça aide.


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Honnêtement en tant qu'ingé je fais quand même de gros horaires et surtout je suis très souvent en déplacement sur des durées parfois longues. Je ne crois pas que les études de médecine seront plus compliquées d'un point de vue purement logistique...


14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?


J'aime les approches systémiques. Du coup j'envisage plutôt pour le moment médecine générale ou medecine interne. Ceci reste un premier choix peut changer en 4 ans!


15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Finir mon travail actuel (j'ai signe une rupture conventionnelle mais on ne peut pas partir du jour au lendemain). Les résultats etant mi juin et la rentrée début septembre cela laisse juste un peu de temps pour partir en vacances!
_____
Admise passerelle DFGSM3 2017 Lyon
Top
Clemouss
Jeune Carabine

Messages : 26
Enregistré : 26/05/2016
Posté le 30/08/2017 à 17:23 puis édité 2 fois notnew
Hello à tous,

Après avoir passé du temps à lire ce forum, à mon tour d'apporter ma pierre à l'édifice !

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Je m'appelle Clémence, j'ai 28 ans, je suis ingénieure agro (école Agroparistech) et je travaillais en tant qu'Ingénieur dans la gestion de projets Qualité (orienté sécurité sanitaire). J'ai tenté une passerelle en 2016 à Paris (recalée sans aller à l'oral) donc je me suis inscrite en PACES à dijon à la rentrée 2016 et j'ai retenté la passerelle à Dijon pour la rentrée 2017.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

J'aimais tout à l'époque et la prépa (BCPST) me semblait plus généraliste. De plus, j'avais besoin qu'on soit derrière moi pour que je bosse et à la fac j'avais peur d'être trop livrée à moi-même et de ne pas réussir à travailler correctement.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

La recherche d'un métier qui a du sens, au service des malades, tout simplement.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

J'en ai fait un d'une semaine à l'APHP en médecine interne, mais ma décision était déjà prise !

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

J'ai fait pas mal de bio, j'ai pu géré des projets transversaux d'amélioration et j'espère à terme pouvoir cette expertise sur les projets (notamment informatiques) d'amélioration des outils à l'hôpital (en plus des soins)
Ca faisait des années que j'avais fini l'école donc aucun problème de ce côté là.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en D1 ? Galère ou simple formalité ?

J'étais en PACES, donc concentrée sur la PACES. L'important était que je réussisse la PACES. le reste c'était du bonus. Et, ayant eu un bon classement au premier semestre, je savais que j'avais des chances d'être prise. J'ai quand même passé un peu de temps sur ma lettres (relue par plusieurs personnes, totalement changée par rapport à celle de l'an passée) mais c'était quand même plutôt tranquille (merci la PACES!)

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

12 personnes face à moi, assez impressionnant. La première question a été mon rang en PACES et si j'allais libérer une place en démissionnant de la PACES si je rentrais en troisième année ! Ca m'a détendu ! Sinon ils s'en fichaient de mon précédent parcours, ils étaient bienveillants (ils m'ont félicité pour mon classement...), m'ont demandé si j'étais intéressée par la recherche et ce que j'avais appris lors de mon stage en médecine interne. De toute façon je savais que j'étais prise en P2 au pire, donc j'étais plutôt sereine. Honnêtement je crois que c'est surtout mon classement qui a joué, ils avaient déjà décidé avant l'oral en fait.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de D1 ?

J'espère que les lacunes dues à la p2 ne vont être trop importantes, je suis prête à bosser dur !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je continue!!!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Ma ville d'origine. Même si j'aurais préféré Paris les ratio candidats / admis sont bien meilleurs à Dijon. Et j'avais fait ma Paces à Dijon.

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Je vais rattraper la seconde année au fil de l'eau.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Chômage puis économies. Peut être un prêt si besoin

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

De l'organisation. On verra! je n'ai pas d'enfant c'est déjà ça!

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'aime bien la médecine interne et la réa mais on verra. et méd gé ce n'est pas mal non plus!

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Profiter de Paris !!!!
_____
Quand on veut on peut.
Ex ingénieure agro.
PACES Dijon réussie
Admise à la passerelle P3 Dijon- rentrée 2017
Top
Aller en haut • 6 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Stéphanie Rist, députée LREM : Je trouve scandaleux que certains internes travaillent plus de 60 heures par semaine ! Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter