logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Injustice nouvel arrete passerelle 2018

Aller en bas • 1 réponse
Thepharmacist
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 01/05/2018
Posté le 01/05/2018 à 16:13 notnew
Bonjour à tous, je suis en 5A de pharmacie en France. 

2 P1 à mon actif, j'ai tenté la passerelle P2 médecine en 2016, à l'époque le jury n'as pas souhaité me rencontrer malgrès mes nombreux stages hospitaliers, le fait que je sois secouriste à la croix-rouge, mes excellentes notes en pharma, et surtout un reel projet pro en medecine.

Je me suis toujours dit "je finis pharmacie pour me représenter avec mon doctorat" (je l'aurais en mai 2019).

Le problème c'est que maintenant avec le nouvel arrêté je n'ai plus le droit de me representer et ce n'est pas juste !! Si je ne m'étais pas présenté en 2016 j'aurais eu 2 chances l'an prochain et maintenant je passe à 0 ??

Je précise aussi que l'an prochain j'aurais 2 masters (dont un donné par une fac de médecine) et que je travaille dans un grand groupe pharmaceutique international en affaires médicales où je dois suivre l'evolution des patients dans différents essais cliniques. 

Je commence à desesperer ça fait des années que je prépare le terrain pour cette passerelle...et je trouve le nouvel arrété d'une injustice... 

Il y à t'il d'autres personnes dans mon cas ? Si oui je vous invite a me contacter pour qu'on envoie une lettre collective au président, premier ministre, ministres etc

Qu'en pensez-vous ?? 

En dernier recours je vais essayer de faire une demande de triplement exeptionnel de la Paces, mais bon j'y crois pas trop... Au cours de mes 2 P1 j'ai eu pharmacie à chaque fois mais j'ai justement redoublé pour essayer d'avoir médecine, ma réelle vocation ... mon moral est au plus bas c'est une énorme déception ...

Merci à tous !!
Top
AnarPsy
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 05/07/2020
Posté le 13/07/2020 à 01:15 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous, je suis en 5A de pharmacie en France. 

2 P1 à mon actif, j'ai tenté la passerelle P2 médecine en 2016, à l'époque le jury n'as pas souhaité me rencontrer malgrès mes nombreux stages hospitaliers, le fait que je sois secouriste à la croix-rouge, mes excellentes notes en pharma, et surtout un reel projet pro en medecine.

Je me suis toujours dit "je finis pharmacie pour me représenter avec mon doctorat" (je l'aurais en mai 2019).

Le problème c'est que maintenant avec le nouvel arrêté je n'ai plus le droit de me representer et ce n'est pas juste !! Si je ne m'étais pas présenté en 2016 j'aurais eu 2 chances l'an prochain et maintenant je passe à 0 ??

Je précise aussi que l'an prochain j'aurais 2 masters (dont un donné par une fac de médecine) et que je travaille dans un grand groupe pharmaceutique international en affaires médicales où je dois suivre l'evolution des patients dans différents essais cliniques. 

Je commence à desesperer ça fait des années que je prépare le terrain pour cette passerelle...et je trouve le nouvel arrété d'une injustice... 

Il y à t'il d'autres personnes dans mon cas ? Si oui je vous invite a me contacter pour qu'on envoie une lettre collective au président, premier ministre, ministres etc

Qu'en pensez-vous ?? 

En dernier recours je vais essayer de faire une demande de triplement exeptionnel de la Paces, mais bon j'y crois pas trop... Au cours de mes 2 P1 j'ai eu pharmacie à chaque fois mais j'ai justement redoublé pour essayer d'avoir médecine, ma réelle vocation ... mon moral est au plus bas c'est une énorme déception ...

Merci à tous !!

Bonjour à tous,

J'étais dans la même situation en 2018 où mon dossier, après 2 paces et une passerelle en 2016, a été jugé irrecevable.

Face à cette situation que je trouvais particulièrement injuste, il ne me restait plus qu'à saisir le Tribunal Administratif de Bordeaux en référé dans l'espoir d'obtenir immédiatement gain de cause.

L'audience du référé a eu lieu le 29 juin 2018, et le juge se contenta de valider la décision d'irrecevabilité conformément à la lecture du tableau en annexe de la circulaire.

Le temps a passé et la Justice a suivi son cours. Ainsi, en décembre 2019, le jugement au fond se déroulait devant le même Tribunal Administratif. Et là (surprise !), les juges suivent l'avis du rapporteur public qui dénonce une erreur de droit et demande à ce que mon dossier soit à nouveau étudié pour la session 2020.

Non seulement, j'ai redéposé mon dossier, mais aujourd'hui je viens d'être admise en 3ème année de médecine.

Ce témoignage a pour but de redonner espoir à celles et ceux qui, comme moi, ont vécu ou vivent toujours cette injustice, selon laquelle nous n'avions droit qu'à une tentative alors que la loi a été modifiée pour que tout le monde puisse avoir deux chances...

Pour aider ceux qui sont dans ma situation, je vous joins le lien vers le jugement.

Bon courage.
Top
Aller en haut • 1 réponse
livreslivrescontactspublicationstwitter