logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignages Admis passerelle P2 2011

Aller en bas • 18 réponses
atoftof
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 19/12/2010
Posté le 08/06/2011 à 14:25 puis édité 4 fois notnew
Edit de modération

Ce topic est UNIQUEMENT destiné à recueillir les interviews des admis à la passerelle P2 2011.
Attention à ne pas l'encombrer avec des discussions ou des questions annexes.
Les messages ne comportant pas de témoignages pourront être déplacés ou supprimés
.

Pour les passereliens de 2012, voir le topic correspondant.

Bonjour,

Félicitations à tous les admissibles et courage à ceux qui ne le sont pas. J'ai été admis en médecine à Montpellier. Si certains ont des questions sur l'oral d'admission P2, je serais ravi de partager mon expérience. N'hésitez pas

FELICITATIONS!!!!!
alors raconte nous tout!! smilies

Bonjour,

Mon oral à Montpellier s’est déroulé de la façon suivante.
Durée : 5 min de présentation + 5 min de questions
Pour la présentation il était écrit sur la convocation de présenter son parcours et son projet.
Pour ma part, j’ai suivi le plan suivant :
1) Montrer comment est née l’idée de faire médecine et montrer que c’est un projet mûrement réfléchi
2) J’ai expliqué que je pensais m’orienter vers la médecine générale (même si j’aurais probablement l’occasion de découvrir d’autres spé pdt mon parcours si j’étais pris) en expliquant pourquoi (exposer ainsi mes motivations)


Pour les questions :

Pourquoi ne pas avoir fait médecine après le BAC vu vos résultats (j’avais eu une mention TB) ?
Réponse : je ne m’étais pas posé la question à l’époque (absence connaissance métier, orientation en fonction des affinités avec les matières enseignées sans penser aux débouchés, etc.)

Que faites vous si votre candidature n’est pas acceptée ?
Réponse : je serais déçu mais je me suis inscrit en PAES en parallèle (être franc mais montrer sa motivation)

Vous vous voyez plutôt exercer en ville ou en campagne ?
Réponse : en ville pour permettre à ma compagne de travailler (rester franc et ne pas forcément dire ce qu’ils voudraient entendre)

Qu’est-ce que vous n’aimez pas dans votre travail ?
Réponse : j’aime mon travail (la preuve je suis allé au bout de mes études) mais ce n’est pas dans ce milieu que je m’épanouirai pleinement (montrer qu’on ne fait pas médecine par défaut, même si c’est évident compte tenu de la durée et la difficulté des études !!)

Vous ne pensez pas que votre absence de connaissances en anatomie puisse être un problème ?
Réponse : non, ma formation m’a appris à m’auto-former et je pense mettre le paquet pour rattraper mon retard

Que pensez-vous de vous retrouver avec des jeunes de 5 ans de moins que vous ?
Réponse : L’âge n’est pas un problème tant qu’on rencontre des personnes avec qui l’on s’entend

Vous ne pensez pas faire chirurgie comme votre frère ?
Réponse : Non, il m’a fait découvrir la médecine mais si je veux suivre cette voie c’est pour des raisons réfléchies et bonnes (ne pas montrer qu’on suit un « modèle »)

Voilà, en espérant que ça puisse vous aider. Je ne sais pas si mes réponses étaient bonnes ou non mais elles étaient personnelles en tout cas.

Derniers conseils :
 Préparer bien votre présentation : vous serez en confiance et en 5 min on ne peut pas se permettre de perdre du temps de chercher ses mots.
 Il me semble (avis complètement personnel) que les examinateurs jugent 2 choses :
o Capacité à avoir eu sa PAES
o Motivation pour être sûr qu’on aille au bout (pas évident à nos âges)
Du coup, utilisez un langage précis (ça fait intelligent), soyez clair (ils voient des candidats toute la journée) et bien montrer qu’on s’est renseigné sur les études, le milieu hospitalier (qui n’est pas un milieu édulcoré, etc.)

Bon courage

Ps : Merci au site grâce auquel j’ai pu prendre connaissance de l'existence de cette passerelle et préparer mon oral en accédant aux témoignages D1 qui m’on bien servi
Top
maedou33
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 72
Enregistré : 15/02/2010
Posté le 08/06/2011 à 14:49 notnew
Merci beaucoup de nous avoir fait partager ton oral....
C'est clair qu'il ne faut pas forcément leur donner les réponses qu'on pense qu'ils attendent. De toute manière ça doit bien se voir quand on est sincère ou quand on ne l'est pas.
Félicitations en tout cas et bien évidemment, nous tous qui nous préparons à notre oral, espérons faire aussi bien que toi.....
Top
Charlotte27
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 28/04/2011
Posté le 08/06/2011 à 15:34 puis édité 1 fois notnew
Bon ben du coup je me lance aussi smilies

Oral Montpellier, passerelle M2 -> Sage-femme:
Durée : 5 min de présentation + 10 min de questions
Pour la présentation il était écrit sur la convocation de présenter son parcours et son projet.
J’ai suivi le plan suivant :
1) Présentation de mon parcours (qui a demandé une partie à lui tout seul car il est vaiment biscornu le pauvre!)
2) Origine de mon désir d'être sage-femme et pourquoi je n'ai pas choisi cette orientation directement après le bac.
3) Mon projet professionnel à moyen et long terme. Les raisons qui motivent ce projet (si vous voulez plus de précision, envoyez moi un mp).

Pour les questions :

"Quel est votre statut actuel (CDI, CDD...)?"
Useless mais bon je la met quand même. Pour info, je suis en CDD, visiblement c'était la bonne réponse.

"Vous avez un parcours très axé sur la recherche, vous ne pensez pas que la recherche va vous manquer dans la mesure où la recherche en maïeutique n'est pas encore développée?"

Réponse : J'ai fait de la recherche comportementale sur le rat en neurosciences. Ce qui m'attirait en priorité dans le comportemental et l'expérimentation animale était l'aspect concret de ce type de recherche. Je n'étais devant une paillasse avec des cellules in vitro (bien que la recherche fondamentale in vitro soit essentielle évidemment). Le métier de sage-femme répond tout à fait à ce goût des situations concrètes, c'est pourquoi je ne pense pas qu'être loin du milieu de la recherche me dérange.

« Pourquoi n’avez-vous pas eu de bourse de thèse ? »
Réponse : les attributions de bourse ministérielles se font selon le classement à l’issu du master 2. J’ai eu une mauvaise note à un examen, ce qui a fait chuter ma moyenne et donc ne m’a pas permis d’être diffusément bien classée pour en obtenir une.

« Vous dites en gros que tout vous plait dans le métier de sage –femme, mais est-ce-que vous pourriez un peu préciser ce qui vous plait vraiment ? »
Réponse : j’ai une approche globale de la grossesse donc je n’imagine pas accompagner une patiente autrement qu’à travers toutes les étapes, du prénatal aux suites de couches en passant par l’accouchement. Donc toutes les activités de la sage-femme qui permettent de toucher à ces différentes étapes m’intéressent. Je pense que la différence réside plutôt dans le lieu d’exercice. En ce qui me concerne j’aimerais exercer en libéral après avoir acquis une solide expérience en hôpital (chose déjà dite dans le speech).

« Mais vous pourrez jamais faire tout ça en tout une carrière ! »
Réponse : Il me semble que de nombreux hôpitaux fonctionnent par roulement. Par exemple 3 gardes en consultations et préparation à l’accouchement. Trois gardes en salle de naissance et trois gardes en suites de couche. Ce système me permettrait de toucher à tout.
Réponse du membre du jury : « Oui effectivement, ça fonctionne souvent comme ça. »

« De tous vos stages lequel vous a le plus apporté ?"
Réponse : Mon stage de recherche en master 2. J’y ai acquis des compétences à la fois manuelles en faisant de la chirurgie ou des passations de tâches comportementales chez des rongeurs. Et également des compétences académiques comme l’élaboration d’un projet de recherche, le recueil, le traitement et l’interprétation de résultats ou la rédaction d’écrits scientifiques.
« Vous-êtes vous bien intégrée à l’équipe ?
Réponse : Oui très bien, j’ai gardé de très bonnes relations avec mon directeur de mémoire.

Je m’allie aux conseils de Atoftof :
- Impérativement préparer et répéter de nombreuses fois sa présentation
- Usage d’un langage précis, clair, « soutenu » (peut être pas à ce point mais en tout cas exclure tout mot familier) et montrer qu’on ne candidate pas parce qu’on a vu de la lumière.
Bon courage à tous.
Top
camilou
Jeune Carabine

Messages : 29
Enregistré : 07/03/2011
Posté le 08/06/2011 à 20:49 notnew
Merci à vous deux pour ce retour d'expérience ....
smilies
Top
lock-adelik
Doyen

Messages : 601
Enregistré : 25/07/2007
Posté le 17/06/2011 à 16:40 notnew
Passerelle D1 pharma P2 médecine PARIS

L'oral à duré environ 10 minutes. 5 minutes de présentation et 5 minutes de questions.
Ma présentation reprenait un peut ma la lettre de motivation et mon cv. Je n'avais pas appris ma présentation par cœur, j'avais juste des grandes lignes c'est plus facile ( à mon avis).
J'ai suivi le plans suivant:

1/présentation de mon parcours ( de la p1 à la D1 Pharma, du master 1 santé), mon désir de faire médecine

2/mon choix de réorientation et les raisons ( stages hospitaliers et stages laboratoire de recherche, choix des ue de master 1), ma motivation

3/Cohérence de mon parcours scientifique

Les questions:

Pourquoi ne pas attendre la fin de pharma pour vous réorienter?
Réponse: Je ne veux pas passer deux fois l'internat, et je souhaite me réorienter dès que possible

Le financement?

Réponse: J'ai 24 ans et j'habite encore chez mes parents, donc il n'y a pas trop de problème pour ça.

Mais tout de même vous aurais besoin d'un peu d'argent?

Réponse: Je ne pense pas parce que je n'ai pas d'activité qui en demande, je suis célibataire sans enfant! je n'ai même pas de voiture!smilies

Le jury de Paris était sympa, le Président du jury m'a mis en confiance tout de suite, mais cela reste impressionnant d'avoir 11 personnes qui te regardent en même temps!
J'ai un peu bafouillé au début, ensuite je me suis amélioré...

Ayez un discours clair est cohérent, je conseil d'avoir un schémas directeur plutôt que d'apprendre un texte par cœur. Ce n'est pas facile de se souvenir de chaque mot lorsqu'on stress...
Montrez que vous avez conscience de ce qui vous attend, 5 ans sans salaire, du travail, un rythme de dingue et pas beaucoup de repos!

voila
_____
explorons le hasard!!....
Top
Psilo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 10/01/2011
Posté le 17/06/2011 à 17:35 notnew
Merci pour ton témoignage smilies
_____
Interne en psychiatrie - passerelle P2 2011.
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 20/06/2011 à 19:04 puis édité 2 fois notnew
est ce que certains d'entre vous avaient fait deux pcem1 médecine avant? si oui vous ont ils demandé les raisons de cet échec et qu'avez vous répondu?

merci

[Edit de modération :
Rappel : ce topic est un topic de témoignages et pas un topic à blabla ou à question. Attention à ne pas l'encombrer. Merci. Silvine]
Top
doudou77
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 07/07/2011
Posté le 19/07/2011 à 17:28 notnew
Je me lance!!!

J'ai passée mon entretien à Rennes pour la faculté de Nantes.

Ma présentation n'a pas duré plus de 4 minutes! je suis vraiment aller à l'essentiel...je l'ai bien sûr préparé mais je ne l'ai pas appris par coeur...cela m'aurait plus déconcentré qu'autre chose si je perdais le file de mon récit...

le plan de ma présentation:
- expliquer mon parcours j'ai déjà fait 2 P1 donc j'ai bien expliqué les raisons de cet échec (manque de maturité, mauvaise évaluation de la charge de travail à fournir, manque d'implication)
- pourquoi j'ai voulu retenter médecine (je travaille dans la recherche clinique et je suis amené à côtoyer de nombreux médecins, je me suis rendu compte que je voulais toujours faire médecine)
- mon projet sur du long terme : je souhaite devenir médecin généraliste. j'ai également insisté sur le fait que je souhaiterais plus tard rester dans la recherche clinique en devenant investigateur d'essais cliniques ce qui me permettrait d'allier la médecine à la recherche clinique
- J'ai parlé des financement pour mes études
- et enfin j'ai fait un petit speech sur ma motivation, ma détermination et qu'il s'agit d'un projet mûrement réfléchi.

Pour les questions:

je n'en ai eu que 2!!!
- quelles sont les pathologies sur lesquelles j'ai travaillé ? Réponse : domaine de l'infectiologie (VIH, hepatite b et c)
- Pourquoi Nantes? Réponse:mon mari est mutée dans la région)

Des questions plutôt simples avec des réponses très simples !

Le jury était vraiment très sympat, très impressionnant vu qu'il y avait 12 personnes mais ils m'ont rapidement mis à l'aise...et puis je suis vraiment pas restée longtemps pas plus de 5 minutes au total j'ai d'ailleurs pensé que j'avais fait mauvaise impression pour cette raison et je ne pensais vraiment pas être admise.

Une petite chose dont j'ai parlé et qui a peut être fait la différence : la bourse d'études attribué aux étudiants qui souhaitent s'installer dans les zones de pénuries de médecins (ils ont hoché la tête quand j'en ai parlé..)
les autres points positifs: le fait que je veuille devenir médecin généraliste et que je veuille allier mon domaine actuel à la médecine plus tard.

Mais le plus important reste la motivation, la détermination et surtout la sincérité dans le
Il faut être cohérent, clair et montrer qu'on sait dans quoi on se lance. (des études longues et difficiles, etc)

Voila si certains ont des questions à me poser, n’hésitez surtout pas !
Top
**PCEM2*Paris5**
Interne

Messages : 127
Enregistré : 09/06/2010
Posté le 19/07/2011 à 17:56 notnew
Passerelle "droit au remords" 2011, dentaire vers médecine :

J'ai passé mon oral à Paris V, à 13H, au lieu de 12H comme prévu sur ma convocation, ça commençait bien. Puis entretient devant une dizaine de personnes (doyens de Paris 5 et de dentaire, directrice d'une école de sage-femmes, plus d'autres mais je sais pas qui ils étaient exactement), Mr BERCHE (le président du jury et doyen de Paris V) m'a dit que j'avais 5 min pour exposer mon projet. J'ai un peu bafouillé et oublié 2 ou 3 lignes de mon discours qui durait 4 min. Après s'en est suivi quelques questions : (surtout de Mr BERCHE)

1 - En quoi dentaire était un projet de longue date, choix des parents ? réponse : non, c'était le métier que je voulais faire depuis le collège.
2 - Pourquoi ne pas faire l'internat qualifiant en dentaire pour faire chirurgie orale ? réponse : Non, pas 3 ans de plus !!!
3 - Pensez vous avoir les qualités pour reprendre médecine ? réponse : je suis encore jeune et dans le système scolaire (bientôt 24 ans et actuellement en dceo3).
4 - Avez vous parlé de votre projet à votre doyen ? réponse : Non, ça ne regarde pas.
5 - Vous êtes consciente que la chirurgie c'est une garde tout les 4 jours à Paris, vous êtes sûre de ne pas vous faire des illusions ? réponse : Oui, pas d'illusions car j'y ai déjà fait des stages, donc je sais où je met les pieds.
6 - Pourquoi Paris V et pas la fac où j'ai eu mon concours ? réponse : Tant qu'à faire, autant demander une des meilleurs fac de France !

Pour ce qui est de mon ressenti, le jury était plutôt sympa et souriant, je dirais que leurs choix étaient surement déjà fait avant de faire les oraux. La salle d'audition était composée d'une grande table rectangulaire, le candidat assit au bout et à ma gauche les femmes et à ma droite, Mr Berche en gros plan et d'autres hommes. Quant à l'ambiance dans la salle d'attente : détendu, on a pu faire connaissance avec les autres candidats, cependant, on sentait bien que certains qui sortaient de la salle d'audition n'avaient pas envie de partager leur expérience avec les autres. Et beaucoup c'étaient mis sur leur 31, c'était pas mon cas.

Pour Paris, ils avaient moins de 10 dossiers pour le droit au remords, on a été deux à être convoqué à l'oral, puis toutes les deux admises. Pour 8 places en médecine.
Top
Psilo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 10/01/2011
Posté le 19/07/2011 à 19:59 puis édité 5 fois notnew
Pour faire plaisir à Silvine, je reprends la trame du questionnaire des D1 ici en l’adaptant à la passerelle P2. J'ai moi aussi bien profité des témoignages de nos aînés pour me préparer, alors voici le mien, aussi complet que possible :

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 26 ans, je suis psychologue. Après un bac S je me suis orienté vers les études de psycho où j’ai décroché un Master professionnel de psychopathologie sans trop de difficultés. Pour garder un pied dans les « sciences dures » j’ai également un DU d’Astronomie et Mécanique Céleste (qui a d’ailleurs beaucoup intrigué le Doyen pendant l’oral) que j’ai passé en parallèle du M2, pour le plaisir.

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

A la sortie du bac je savais que je voulais être dans la relation à l’autre, un travail auprès des patients. Médecine et psycho m’intéressaient tous deux. Le concours de la P1 m’impressionnait beaucoup et je me suis donc orienté vers psycho (où notre numerus clausus se fait en quatrième année). J’ai toujours eu le regret de ne pas avoir tenté la P1 au moins une fois.

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

Je connaissais la passerelle pour passer en D1 et j’avais lu le témoignage d’un docteur en psycho qui avait pu en bénéficier. Problème : impossibilité d’obtenir une place auprès d’un directeur de thèse pour poursuivre en doctorat après le Master (puisque c'est un nouveau Master à visée professionnelle et recherche). Les « quotas » étant tous atteints sur Rennes, ma fac d’origine. + une longue période de chômage à l’issue du diplôme qui m’empêchait d’avoir accès à la population qui m’intéressait pour mon thème de thèse.

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

Oui, des stages en pédopsychiatrie durant le cursus universitaire. Le premier stage (en CMPI) a été un vrai choc pour moi. J’ai constaté que le psychologue était considéré comme un paramédical, qu’il avait un champ d’action restreint, des prises d’initiatives très limitées, etc. Bref, j’ai réalité que ce qui m’aurait vraiment convenu c’était la psychiatrie. Par la suite j’ai fait des stages dans des structures médico-sociales (EHPAD, CAT…), là j’ai davantage été confronté à la dimension somatique des soins, ce qui a réveillé mon intérêt pour le côté polyvalent de la médecine générale.

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Plutôt simple. Une lettre de motivation concise (un recto) que j’ai envoyé un mois avant l’échéance finale, avec des arguments très « logiques » et une structure basée sur le principe de la démonstration mathématique (présentation, voilà d’où je viens, voilà ce que j’ai, ce que j’ai fait, et voilà ce que je voudrais obtenir maintenant et pourquoi, conclusion…) Le tout c’est d’être cohérent dans son développement, son projet, et d’avoir des arguments imparables.

Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Comme j’ai pu l’énoncer durant mon oral, je suis plutôt satisfait du parcours universitaire que j’ai eu. J’ai pu acquérir des connaissances, un savoir pratique et théorique utile concernant les modes de prise en charge des troubles psy. Je pense que ça pourra toujours m’être utile dans ma pratique de futur médecin, mais ce que je veux aujourd’hui, c’est aller plus loin.
Vu que je suis diplômé depuis 2009 je n’ai plus aucune obligation vis-à-vis de ma fac.

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Je suis arrivé 10 min avant l’heure, il y avait quelques personnes qui attendaient et avec qui j’ai pu discuter. Le jury de Rennes m’a pris à l’heure, douze personnes en cercle et une petite table au milieu. J’ai souvent eu des oraux à faire, parfois devant sept personnes, donc j’étais plutôt à l’aise.

Ma présentation (dont j’avais appris les grands points d’articulation par cœur) a bien duré cinq minutes. Je suis plutôt bavard et je me suis adressé à tout le monde, en posant mon regard quelques secondes sur chacun (ou presque). Tout le monde m’a semblé attentif (en même temps difficile de ne pas l’être quand on fixe quelqu’un dans les yeux). Une seule personne « s’amusait » à détourner son regard du mien et à regarder ses chaussures (était-ce une consigne ?) quand je m’orientais vers elle (je me suis amusé à la tester deux fois).

A la fin du speech j’ai eu droit à des questions sur mes choix post bac et mon parcours. Ils avaient bien écouté ma présentation et souhaitaient relever certains points. La toute première question que j’ai eu était pratique : « Et concernant la biologie et la biophysique, est-ce que vous avez déjà commencé à regarder ce que vous alliez avoir pour la P2 ? » J’ai répondu par l’affirmative.
J’ai eu des questions sur mon DU d’Astronomie où j’ai souligné que j’avais toujours désiré garder un pied dans les sciences dures. Un membre du jury a plaisanté en me demandant si j’aimais aussi l’art puisque la médecine en était un. Ambiance détendue. Le Président du jury semblait assez timide et semblait presque murmurer ses phrases à voix basse. Certains se donnaient un air sévère/sérieux/intéressé. D’autres hochaient la tête régulièrement, certains étaient silencieux … Il y avait une ambiance de complicité au sein des membres du jury.

En sortant j’étais plutôt confiant et content d’émarger ma feuille de présence. Les dés étaient jetés.

Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de P2 ?

Un peu inquiet. L’intégration au sein des lauréats de la P1 m’inquiète un peu, je crains de manquer de légitimité auprès de ceux qui ont passé parfois deux ans de leur vie à bûcher comme des fous pour accéder à cette année sacrée. On verra bien.

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je reste terre à terre. Si la P2 et la D1 se passent bien, c’est bon, j’irai au bout. Je suis vraiment impatient d’arriver à l’externat et de passer rapidement à la pratique. Mais je suis conscient que c’est une reprise d’études, avec des matières inconnues, des lacunes à rattraper, un nouveau rythme à prendre…

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Proximité géographique.

Comment comptes tu rattraper la première année ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Oui, c’est une crainte que j’ai. Je me suis directement penché sur les cours d’anatomie et de physio de la première année durant les vacances, mais la masse de connaissance à acquérir m’impressionne beaucoup et ne fait que renforcer mon admiration pour ceux qui réussissent le concours. Je me suis procuré les livres conseillés sur le topique d’OmBreNoiRe qui semble être de très bon conseil sur ce forum et je commence à me familiariser avec les grands thèmes étudiés.

Au fond je préfère me retrouver en P2 qu’en D1, il y a moins de chose à rattraper.

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Les revenus de ma conjointe plus mon travail de psy à temps partiel (deux jours par semaine) pendant au moins la P2 et probablement la D1. Pour la suite on verra …

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Les projets risquent d’être en stand by jusqu’à l’internat, mais après ça devrait aller. Je n’ai pas de famille à nourrir et ce n’est pas prévu !

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Je me sens attiré par la psychiatrie / pédopsychiatrie du fait de ma formation, mais la médecine générale aussi me branche bien, donc normalement ça devrait aller !

Bon courage aux futurs passereliens ... !

Ne reniez pas votre parcours, dites toujours ce qu’il pourra vous apporter dans votre future pratique. N’hésitez pas à être sincère, quitte à reconnaître votre immaturité ou vos erreurs passées, mais montrez que vous assumez votre cursus. Le tout c’est de ne pas se dévaloriser et encore moins de miser sur l’apitoiement du jury. Ne vous prenez pas au sérieux et montrez que vous êtes conscient de l’enjeu.

Aujourd’hui la passerelle est une nouvelle chance que l’on nous propose, saisissez-là, vous n’avez rien à perdre.
_____
Interne en psychiatrie - passerelle P2 2011.
Top
camilou
Jeune Carabine

Messages : 29
Enregistré : 07/03/2011
Posté le 20/07/2011 à 11:28 puis édité 1 fois notnew
Pour faire suite à Harpo, je me lance également dans les témoignages pour cette nouvelle passerelle P2 ....


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 32 ans, et je travaille comme cadre supérieur dans l'industrie pharmaceutique. Après un bac S je me suis orientée vers les études de biologie où j’ai obtenu un Master en Ingénierie Biologique et Médicale.

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?

Etant sportive de Haut niveau lorsque j'ai passé le bac, la préparation au concours était complètement incompatible. Mais j'ai essayé tout au long de mes études de me rapprocher de la biologie médicale.

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

Un manque d'intérêt pour mon métier actuel et cette envie toujours refoulée de vouloir repartir en médecine


Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

Oui, j'ai travaillé en tant qu'ingénieur de recherche en Hématologie ce qui m'a permis de découvrir et d’appréhender le métier de médecin

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Plutôt simple. Une lettre de motivation que j’ai envoyé la veille de l’échéance finale car je n'arrivai pas à être totalement satisfaite.

Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Je suis une vieille diplômée (2005) donc je n'ai aucune obligation vis à vis d'une quelconque fac/école. Par contre j'ai négocié auprès de mon laboratoire une rupture conventionnelle afin de pouvoir toucher le chômage pendant mes études.


Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Je suis arrivé 40 min avant l’heure, il y avait quelques personnes qui attendaient fébrilement leur passage. La secrétaire de Lyon a été d'une gentillesse incroyable et essayait de nous rassurer au mieux.
J'ai géré l'attente en récitant deux ou trois fois mon discours afin de ne rien oublier une fois confrontée aux membres du jury.
Lorsque je suis entrée dans la salle, j'ai été agréablement surprise par l'ambiance détendue qu'il y avait. On m'a fait assoir face à une table en U où se trouvait 13 personnes. Le président m'a simplement dit que j'avais 4 min pour les convaincre.

A la fin de mon discours (4 min chrono) j’ai eu droit à des questions assez simples
Comment comptez vous financer vos études ?
Comment comptez vous réussir vos études en ayant deux enfants en bas âge ?
Quel sport avez vous pratiqué en haut-Niveau ?
Que vous a apporté votre expérience professionnelle à l’hôpital ?

Mon impression à la fin est que leur choix était déjà fait et que l'entretien n'était là que pour valider ou invalider leur choix


Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de P2 ?

A la fois inquiète et pressée de démarrer cette nouvelle aventure

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Consciente de la difficulté qui m'attends mais je terminerai coûte que coûte.

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?


Ayant deux enfants et un mari installé, j'ai demandé la fac de la ville où l'on habite tout simplement !!!! sans regarder les résultats de l'ECN

Comment comptes tu rattraper la première année ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?


Les lacunes risquent d'être assez handicapantes c'est pourquoi j'ai commencé à travailler l'anatomie .... cependant la chance que l'on a cette année est que le programme de P1 a changé et que la physiologie (gros pavé à mon avis) n'est abordée qu'en seconde année

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?


Les revenus de mon mari et le chômage auquel j'ai droit pendant deux ans .... on verra par la suite mais pourquoi pas faire quelques gardes d'infirmières si besoin

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Mon travail aujourd'hui est un travail excessivement prenant, je continuerai à m'organiser comme je l'ai toujours fait tout en profitant de mes enfants et de mon conjoint

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Je suis pour le moment assez tentée par la médecine générale mais je me laisse le temps de découvrir d'autres disciplines ....

Bon courage à tous les futurs passereliens .... vous n'avez rien à perdre mais tellement de chose à gagner .... FONCEZ !!!!!
Top
Sikili
Jeune Carabin

Messages : 12
Enregistré : 15/06/2011
Posté le 20/07/2011 à 14:35 puis édité 1 fois notnew
Salut
Je vais partager mon expérience puisque j'ai moi aussi été aidé par ce forum alors merci à tous. Pour info j'ai été accepté en P2 à Paris 6


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J'ai 27 ans après le bac j'ai fait deux p1 que j'ai planté à cause de problèmes personnels. Par la suite j'ai continué en bio et je suis diplômé d'un master de biologie moléculaire et cellulaire de paris 6. J'ai été ingenieur chercheur au C.E.A et j'exerce cette même fonction pendant encore quelques mois avant la rentrée chez L'Oréal.

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?
Jai fait 2 P1

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

Malgré mon parcours j'ai toujours eu l'impression de ne pas être à ma place et que le seul métier qui avait du sens c'était celui de médecin. C'est vraiment l'unique métier que j'ai envie d'exercer.

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?
Pas vraiment j'ai travaillé sur la Génopole donc j'ai pu discuter avec pas mal de malades. J'ai aussi participé à la mise en place de nouveaux protocoles de greffes pour les grands brulés en collaboration avec un hôpital. J ai toujours souhaité aider et soigner

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?


Le dossier en lui-même est assez simple CV plus lettre de motivation où il faut montrer sa motivation et où l'on désire "arriver". Le plus stressant reste l'attente des résultats c'est vraiment très très stressant.


Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

J'ai fait des sciences dela vie avec une spécialité immuno donc pour tout ce qui concerne la bio ca devrait aller, en revanche, pour le reste il faut beaucoup travailler pour se mettre à niveau.
Déjà diplômé donc aucunes obligations envers ma fac et j'ai négocié mon départ dans ma société.

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Ambiance relativement détendue je suis passé le premier jour à 8h30.J'étais assez confiant donc ca pouvait aller.
4 minutes de presentation (parcours, formation). J'ai essayé de montrer au jury que même après 2 P1 échoué j ai toujours voulu rester proche de ce milieu médical et que j'avais un projet à défendre et que je pouvais apporter quelque chose d'autre par rapport à un étudiant classique.
Pour les questions :
Financement ?
Quelle spécialité ?
Et généraliste ?
Comment je sentais mes aptitudes de travail ?
Comment j'apréhendais la rentrée et le fait de devoir tout recommencer ?
A la sortie j'étais plutôt content de moi, l'impression d'avoir fait mon "job". Pas de regrets.


Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de P2 ?
Je suis le plus heureux, un peu angoissé mais vraiment content de débuter ces études médicales.

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

J'ai surmonté beaucoup trop de difficultés pour abandonner. J'irais jusqu'au bout coute que coute


Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?


J'ai choisi Paris 6 car c'est la fac ou j ai passé mon master et puis c'est aussi une bonne fac bien classé à l ECN

Comment comptes tu rattraper la première année ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Travail est le maître mot.


Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

Mes chers parents je vous aime. Et peut être donner quelques heures de cours à côté


Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Ma copine est externe don elle comprend et nous n'avons pas d'enfants. Tant mieuxsmilies

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
Je vise cardio pour le moment mais généraliste je trouve cela très honorable.


Voilà bon courage à tous et croyez toujours en vous
Top
Lia1313
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 202
Enregistré : 27/10/2009
Posté le 28/08/2011 à 15:39 puis édité 1 fois notnew
Allez, à mon tour, surtout que j'ai trouvé ces témoignages très utiles lorsque j'envisageais de tenter la passerelle !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
37 ans, maman de 3 enfants, bac économique puis Grande Ecole de Commerce. 12 ans d'expérience dans l'industrie médicale (en marketing/communication)

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?
Mauvais choix d'orientation au collège, qui m'a empêchée de faire un bac scientifique une fois au lycée (pas en France - j'ai grandi à l'étranger), puis des parents qui ne voulaient pas que j'entreprenne une formation aussi longue (P0+médecine) smilies

Quelles ont été les motivations qui t’ont amenée à demander cette équivalence ?
J'ai toujours été intéressée par le corps humain et le domaine médical - d'où mon choix de domaine professionnel avant, mais je trouvais mon travail futile et je ne supportais plus la mentalité dans le secteur privé. J'avais besoin de faire quelque chose de plus humain...

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?
Pas durant ma formation, mais dans mon travail je travaillais au quotidien avec des grands professeurs en médecine.

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?
J'avais fait quasiment la même démarche l'été dernier pour demander l'inscription en P1 alors j'ai juste reformulé un peu ma lettre ! Par contre, j'avais pris contact avec le doyen avant de l'envoyer, pour lui demander conseil et lui faire part de mon intention de postuler. Il m'a mise en contact avec la secrétaire que s'occupe des passerelles...

Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?
J'ai été diplômée de mon école en 1996, donc pas de souci !

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Ambiance assez formelle - 12 personnes autour d'une grande table en U, dans une salle plutôt austère, et moi toute seule à une petite table en face ! J'étais assez détendue sur le coup, et plutôt confiante.

4 minutes de présentation (parcours, formation). Je voulais surtout leur expliquer pourquoi je m'y prenais si tard et que c'était un projet que j'avais vraiment bien préparé.

Ensuite, 4 minutes de questions. C'était assez intense :
Si vous n'obtenez pas la passerelle, vous comptez redoubler votre P1? Oui
Pourquoi vous vous êtes inscrite en P1 au lieu de tenter la passerelle l'année dernière ? Eeeuhhh, elle n'existait pas encore, lol !
Arrivez-vous à vous projeter ? Avez-vous un domaine d'intérêt particulier, une spécialité en vue ? Oui - la nutrition
Vous n'avez tenté qu'un seul concours cette année - médecine. N'y a-t-il pas un autre métier médical qui vous intéresserait aussi ? Si je n'ai pas la passerelle, je tenterai aussi sage-femme l'année prochaine en redoublant.
Vous avez 3 enfants, comment pensez-vous arriver à vous organiser ? Comme lorsque je travaillais - en trouvant une routine qui permet de tout cumuler.
Votre dernier enfant n'a que 7 ans, c'est quand même jeune, non ? Elle est quand même autonome : elle mange seule, se lave seule, s'habille seule, ce n'est pas comme avec un tout petit !
Avez-vous pensé à votre organisation financière ? Oui, bien sûr. Je suis prête à faire des sacrifices pour y arriver

Pas de regrets, je suis sortie confiante et j'ai eu l'impression qu'ils étaient satisfaits de mes réponses. Par contre, le doute s'est installé après avec l'interminable attente des résultats !

Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de P2 ?
Ravie d'être là, hâte de m'y mettre smilies

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
J'irai jusqu'au bout. Je détestais tellement mon ancien travail, que je ferai tout pour réussir ces études et pouvoir exercer le métier de médecin ! Pas de retour en arrière possible !

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?
J'habite à Grenoble depuis quelques années, mes enfants sont scolarisées ici et je ne peux pas trop m'éloigner de mon ex-mari qui a un droit de visite régulier.

Comment comptes tu rattraper la première année ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
J'ai suivi les cours de P1 cette année, même si je n'ai pas pu réviser pour le concours. J'ai donc les bases essentielles.

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?
Pension alimentaire du père de mes enfants, aides de la CAF (APL, allocations familiales) et puis, surtout, j'ai réduit mon train de vie - déménagement dans un appartement moins cher etc.

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Avant j'étais cadre dans le privé, donc la charge de travail ne me fait pas peur. J'ai trouvé mon rythme en P1 en me couchant tôt comme mes filles, et en me levant à 5h tous les matins pour travailler. Je faisais 5h30-7h30 puis 8h30-16h30. Ensuite, mes soirées étaient consacrées à mes enfants, puis tout le monde au lit pour 21h !

Pour la suite, quand je commencerai l'internat et que j'aurai des gardes de nuit, ma fille ainée sera majeure et en Terminale et elle pourra garder ses sœurs (qui auront 15 et 13 ans, donc assez autonomes aussi, j'espère).

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
Je voudrais me spécialiser en nutrition, qui est un DESC. C'est compatible avec toutes les spé, y compris Médecine Générale, donc je devrais trouver mon créneau... Ma préférence aujourd'hui serait pour la pédiatrie, mais Méd Gé m'intéresse aussi.

Voilà, bon courage à tous ceux qui liront ce témoignage et qui envisagent de tenter la passerelle. Préparez bien votre dossier et votre projet et puis FONCEZ smilies
Top
Aude56
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 22/04/2011
Posté le 10/10/2011 à 13:16 notnew
Je m'excuse pour le retard mais voila mon petit témoignage!

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 25 ans.Après le bac je suis partie en P1... j'ai obtenu la moyenne en 2ème P1 donc ==> equivalence en L2 biologie Biochimie!
L'envie de medecine de plus en plus présente...j'ai donc présenté la passerelle après l'obtention de mon Master 2 biotechnologie Biologie et Recherche Therapeutique!

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque ?

Aucune autre envie que medecine donc je suis allée en P1...!

Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

Je connaissais la passerelle pour passer en D1 et j’avais lu le témoignage de nombreux doctorants ayant eu la passerelle.en recherche; il est difficile d’obtenir des bourses de thèse...Mon envie de regagner medecine etait de plus en plus fort et en fouillant j'ai decouvert cette passerelle nouvellement ouverte!

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

Oui et le contact avec le patient et l'envie d'appartenir a une equipe centrée autour du patient n'a fait qu'emplifier mon envie!

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Plutôt simple. Une lettre de motivation concise (un recto) que j’ai envoyé un mois avant l’échéance finale, avec des arguments très « logiques » et une structure classique ( d’où je viens, voilà ce que j’ai, ce que j’ai fait, et voilà ce que je voudrais obtenir maintenant et pourquoi, conclusion…) Le tout c’est d’être cohérent dans son développement, son projet, et d’avoir des arguments imparables.
mais l'attente.... GALERE!!!

Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Comme j’ai pu l’énoncer durant mon oral, je suis plutôt satisfait du parcours universitaire que j’ai eu. J’ai pu acquérir des connaissances, un savoir pratique et théorique utile concernant les modes de prise en charge. ça me sera toujours utile dans mon cursus medical!


Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Je suis arrivé 10 min avant l’heure, il y avait quelques personnes qui attendaient et avec qui j’ai pu discuter. Le jury de Rennes m’a pris à l’heure, douze personnes en cercle et une petite table au milieu.Ambiance très detendue entre eux et très attentionnés vis a vis de nous!

Ma présentation (dont j’avais appris les grands points d’articulation par cœur) a duré cinq minutes.je me suis adressée à tous, en posant mon regard. Tout le monde m’a semblé attentif (en même temps difficile de ne pas l’être quand on fixe quelqu’un dans les yeux).

A la fin j’ai eu droit à des questions sur mon parcours. Ils avaient bien écouté ma présentation et souhaitaient relever certains points. J'ai eu des questions sur mon envie de poursuivre en recherche sur mon financement et sur la poursuite des etudes (il faut vraiment avoir les idées claires!)
En sortant j’étais plutôt confiante et content d’émarger ma feuille de présence.

Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de P2 ?

SUPER!!!!!

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

ABOUTIR!! enfin je suis dans ma voie!

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

cela fait 6 ans que je suis sur Nantes donc les amis, le cocon!

Comment comptes tu rattraper la première année ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Non je bosserai c tout!

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

boulot le we et vacances quand je peux et merci-maman!

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?


c'est un choix...certes il y a des conscessions mais c'est voulu et reflechit!

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

laissons le tps faire et on verra! il y a le tps!

Bon courage aux futurs passereliens ... !
Top
Marionett
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 19/11/2011
Posté le 20/11/2011 à 20:41 notnew
Merci pour vos témoignages! Je suis en école de commerce. Je vais tenter la passerelle après pour master.
Merci encore, Vos témoignages vont nous être très utiles !
_____
Marionett


Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 01/03/2012 à 20:42 notnew
Edit de modération

Ce topic est destiné à recueillir EXCLUSIVEMENT les interviews des admis à la passerelle P2.

MERCI de ne pas l'encombrer avec des discussions ou des questions annexes.

Les messages ne comportant pas de témoignages pourront être déplacés ou supprimés SANS PREAVIS
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Marionnette²
Jeune Carabine

Messages : 11
Enregistré : 02/06/2011
Posté le 06/06/2012 à 21:36 notnew
Bonjour tout le monde !

Désolée par avance si ce post n'est pas à sa place, mais à vrai dire, je ne savais pas trop où le mettre.

J'ai été admise en P2 en 2011 à Nantes via le jury de Rennes, et je voulais simplement donner des nouvelles maintenant que cette année universitaire marathon est terminée.

Pour tordre le cou aux idée reçues je vous annonce tout d'abord que j'ai réussi ma P2 avec une très bonne moyenne, et ce alors même que mon parcours antérieur était bien loin de la médecine puisque je suis titulaire d'un master 2 droit notarial. J'espère que ça pourra donner du courage à ce dont les profils sont atypiques.

A mon sens, les clefs sont la motivation et le travail (énormément de travail). Cette année a été très dure pour moi, à tous les niveaux, mais je ne regrette pas une seconde mon choix. Je suis totalement passionnée par les cours et les stages, et c'est le principal !

Nous étions 6 passerelles P2 à Nantes à la rentrée et nous ne sommes plus que 4 en cette fin d'année, j'espère que les futurs admis sont sûrs de leurs motivations et franchement déterminés, car il est vraiment dommage d'abandonner.

Enfin, si certains souhaitent des infos ou conseils pour leur rentrée lorsque les oraux seront terminés, qu'ils n'hésitent pas à me contacter en u2u.

Bonne soirée à tous.
Top
Fouzoul
Nain-terne

Messages : 115
Enregistré : 07/11/2002
Posté le 03/02/2013 à 19:16 puis édité 1 fois notnew
Voici mon témoignage avec un an et demi de retard (j'avais un peu la flemme;)):

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 31 ans,pharmacien,actuellement en D1 à Paris Descartes. Après un bac S je me suis orienté vers les études de médecine mais j'étais bien trop immature à l'époque pour me mettre à bosser, donc 2 P1 gachées inutilement. Puis je me suis orienté en pharma, où je me suis enfin reveillé scolairement pour pouvoir réussir le concours.


Quelles ont été les motivations qui t’ont amené à demander cette équivalence ?

Je suis allé en pharma dans l'optique de rester dans le domaine de la santé... j'ai adoré mes études de pharmacie, on apprend beaucoup de choses, mais malheureusement on ne se sert de presque rien au final. En tant que pharmacien d'officine, je peux avec le recul confirmer que 6 ans d'études sont inutiles pour faire ce métier (2 ou 3 ans suffisent largement). Bref, les études de pharma sont interessantes mais le métier en lui même n'utilise pas assez les connaissances acquises durant le cursus, et est trop axé sur le commerce et la vente de produits placebo(homéo+presque tous les médicaments sans ordonnance+para). Ce n'est pas l'idée que je me faisais du soin et de la santé. J'avais besoin de connaissances médicales plus approfondies et d'une relation privilégié avec mes patients. Je n'avais plus envie de les voir comme des simples clients.

Avais-tu fait un stage à l’hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a -t’il influencé ta décision ?

oui, j'ai fais un an d'externat à l'hopital durant ma 5eme année de pharmacie. J'ai pu voir ce qu'était vraiment le métier de pharmacien hospitalier et de biologiste( c'est à dire les débouchés de l'internat en pharmacie), et j'ai vu que cela ne correspondait pas à ce que je recherchais: Pas de contact avec le patient, et pas assez de clinique et de soins. Bref, mon envie de faire médecine s'est confirmé.
De plus j'étais secouriste à la croix-rouge à cette époque, j'ai pu ainsi intervenir sur des missions avec des pompiers et médecins urgentistes. Ce qui m'a donné le gout de la prise en charge du patient et de la médecine d'urgence!

Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?

Galère. J'ai d'abord tenté en 2010 la passerelle D1 en postulant pour Paris 12 (sous les conseils peu avisé de la doyenne de ma fac de pharma de l'époque qui m'avait conseillé cette fac car peu de demande et donc plus de chance d'etre accepté selon elle), mais j'ai été recalé, je n'ai meme pas été convoqué pour l'oral. Grosse déception. Je pensais devoir tirer un trait définitif sur les études médicales. Puis quelques mois après, la passerelle P2 a été crée, mais ne proposait que 18 places pour tout paris, j'ai donc postulé sans grand espoir, en modifiant ma lettre de motivation des centaines de fois pour la rendre agréable à lire et bien fluide, tout en essayant de me vendre et de montrer que faire médecine était une suite logique de mon parcours. J'ai ainsi pu faire parti de la première promotion de cette passerelle à Paris 5, ma fac d'origine! Joie immense!!smilies

Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

et bien, je connais déjà les médicaments, l'éducation thérapeutique du patient, mais il me manque la clinique. Donc la médecine est dans la suite logique de mes études de pharma.
Aucune obligation vis à vis de mon ancienne fac, manquerait plus que ça! smilies


Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Je suis arrivé 30 minutes en avance, et je suis passé avec environ 1 heure de retard. J'avais sorti le costard cravate pour l'occasion malgré la chaleur et le stress qui n'arrangeait pas les choses! c'etait vraiment super stressant de passer devant les 12 personnes du jury. Le président du jury m'a dit: "bonjour, je ne vous cache pas qu'il y a de très bon dossiers, vous avez donc 5 minutes pour nous convaincre de vous prendre" et là il pose son iphone sur sa table et lance le chrono...(tachycardie+++++)...Heureusement je m'étais bien préparé, j'avais appris mon texte par coeur et je l'avais récité devant des amis. J'ai parlé environ 4 minutes puis ils m'ont posé quelques questions: comment allez vous financer vos études? la médecine générale ça vous interesse? que faites-vous si vous n'avez pas la passerelle? quel était votre classement en P1 médecine? et ils m'ont posé quelques questions sur mes activités à la croix rouge.
Ils étaient sympa, certains me souriaient, d'autres avaient l'air de s'en foutre. Au final je ne savais pas vraiment quoi penser en sortant.
J'ai eu les résultats le lendemain de mon passage. L'un des plus beaux jours de ma vie.smilies


Dans quel état d’esprit t’apprêtes tu à débuter cette année de P2 ?

La P2 s'est très bien passé, j'avais trop hate de commencer. Je n'ai pas eu à forcer, les études de pharma sont un avantage. C'est surement le diplome le plus adapté pour ne pas etre à la ramasse et avoir un avantage sur les autres étudiants passerelliens ou non.

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

j'y suis j'y reste smilies
J'utilise encore mon ancien diplome pour bosser en parallèle de mes etudes (à ne surtout pas dire au jury!!!), mais c'est tout. Mon objectif c'est devenir médecin et soigner pour de vrai.

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Proximité géographique et fac où j'ai raté mes deux P1 médecines. C'est un peu ma revanche smilies

Comment comptes tu rattraper la première année ? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

non, cf plus haut



Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d’études ?

pour le moment je bosse à coté en tant que pharmacien, mais je compte bientot arreter. Soit je demande à mes parents soit je fais un emprunt à la banque (qui sont très conciliant avec les étudiants en médecine...)

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

pas de femme ni d'enfant, mais de toute façon tout est une question d'organisation! il ne faut pas que ça soit un frein!

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l’internat ton classement ne te permets pas d’avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

je compte faire médecine général+le DESC d'urgentiste, donc à priori pas besoin d'etre dans les premiers à l'internat... mais de toute façon je suis là pour faire du mieux que je peux aux ECN et montrer que meme un dino peut cartonnersmilies
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 21/05/2013 à 21:00 notnew
MESSAGE DE LA MODERATION (rappel)

Ce topic est destiné à recueillir EXCLUSIVEMENT les interviews des admis à la passerelle P2.

MERCI de ne pas l'encombrer avec des discussions ou des questions annexes.

Les messages ne comportant pas de témoignages pourront être déplacés ou supprimés SANS PREAVIS
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Aller en haut • 18 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter