logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats Passerelle P2 2013

Aller en bas • 4541 réponses • 228 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ... 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 228
stefolie
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 13/06/2004
Posté le 21/11/2012 à 15:48 puis édité 2 fois notnew
Bonjour à tous,

Stefolie, 28 ans, 2 enfants, je suis actuellement ostéopathe libérale. Mon cursus : en 6 ans après validation de 5300 heures et de 360 ects. Cette orientation fait suite à 2 PCEM1 au moment des regroupements de fac sur Paris, ce fichu manque de maturité et de compréhension des "risques encourus" quand on ne se donne pas à fond.

Je postule en PCEM2 médecine en passerelle avec le quota IDF.
C'est un besoin viscéral pour moi d'être médecin...et ma motivation ne manquant pas, je souhaite de tout cœur réussir!
J'ai contacté la fac qui m'a donné les démarches à suivre mais la gentille dame qui a pris le temps de me renseigner en long en large ne savait pas si je pouvais postuler en P2 ou D1...

Je lis le post de ceux de l'année dernière et j'accumule les infos!!

Stefolie
Top
JPC
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 26/01/2012
Posté le 21/11/2012 à 19:29 notnew
Salut,

Passerelle D1 ---> Doctorats, ingénieurs
Passerelle P2 ---> je cite les infos données dans un poste ici-même :

Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l'année considérée (ex :1er octobre 2013 pour la passerelle 2013) :

*Soit être titulaires de l'un des diplômes suivants :

- diplôme de master (= master 2);

- diplôme des écoles de commerce conférant le grade de master ;

- diplôme des Instituts d'études politiques conférant le grade de master

- DEA et DESS

* soit :
justifier de la validation de 2 années d'études ou de 120 crédits européens dans un cursus médical, odontologique, pharmaceutique ou de sage-femme au-delà de la première année.

Tu as quoi comme diplôme ? Il y a déjà des ostéo qui ont posé la question dans le forum...
Top
stefolie
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 13/06/2004
Posté le 21/11/2012 à 20:43 puis édité 1 fois notnew
Salut,

Passerelle D1 ---> Doctorats, ingénieurs
Passerelle P2 ---> je cite les infos données dans un poste ici-même :

Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l'année considérée (ex :1er octobre 2013 pour la passerelle 2013) :

*Soit être titulaires de l'un des diplômes suivants :

- diplôme de master (= master 2);

- diplôme des écoles de commerce conférant le grade de master ;

- diplôme des Instituts d'études politiques conférant le grade de master

- DEA et DESS

* soit :
justifier de la validation de 2 années d'études ou de 120 crédits européens dans un cursus médical, odontologique, pharmaceutique ou de sage-femme au-delà de la première année.

Tu as quoi comme diplôme ? Il y a déjà des ostéo qui ont posé la question dans le forum...

Salut JPC,

Je vois avec la fac pour connaitre la valeur de mon diplôme car c'est selon leur propre appréciation..Après j'ai 360 ECTS suite à mes 6 ans d'études (enfin ça j'y comprends pas grand chose)
j'ai vu pour des ostéo et je fouille sur le forum!! merci smilies
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 22/11/2012 à 06:26 notnew
Chacune année vaut 60 ECTS mais je crois que le plus important, pour cette passerelle, ce n'est pas le nombre d'ECTS mais le niveau d'études / auquel c'est reconnu…
Pour la passerelle P2, il faut un niveau Master 2 et pouvoir le justifier.
Bon courage à toi.
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
stefolie
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 13/06/2004
Posté le 22/11/2012 à 08:51 puis édité 1 fois notnew
Merci Such!
Je risque de devoir patienter encore un an, mais le jeu en vaut la chandelle! Je me prépare et assure ma candidature. Je rentre dans tous les décrets possibles et imaginables sur l'ostéopathie mais l'équivalence reste tout de même au bon vouloir des universités. Je suis super motivée car la plupart le valide en M2;-). Mais pour ça il faut défendre mon diplôme!
Sinon je ferais un M2 afin de valider mes études (et ça pourra tjr me servir pour l’enseignent) et ainsi pouvoir postuler aux passerelles (vu que je ne peux pas repostuler en P1)

Et vous dans vos démarches vous en êtes où?
Top
dentista
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 58
Enregistré : 15/08/2010
Posté le 22/11/2012 à 08:54 notnew
Si je peux donner un conseil tout bête aux passereliens, c'est de garder beaucoup de distance par rapport à cette passerelle pas toujours logique dans ses choix.
J'ai passé les deux dernières années à fond à suivre les topics, et j'avais effectivement un profil plutot honorable (classé médecine en p1, M1 biosanté, doctorat chir dentaire) mais recalé.
En parrallèle, deux connaissances (que je connaissais d'avant remède), qui ne sont venus qu'une fois sur le forum, n'ont rien suivi des réformes, ont juste posé leur dossier et basta-reçus (et dont l'un deux avec un profil plutot médiocre).

Donc moralité: gardez un plan de secours, gardez en tête que tous les bons dossiers ne peuvent être pris, c'est un conseil comme un autre pour présenter son dossier.
Bon courage!
Top
Psilo
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 10/01/2011
Posté le 22/11/2012 à 09:40 notnew
Ce que tu oublies, dentista, c'est surtout le paramètre "motivations".

La lettre de motivation est le point pivot de cette "sélection", notamment avec l'oral (si admissible).

Le "dossier", comme tu dis, ça ne veut rien dire. Tu peux avoir 2 ou 3 doctorats et rédiger une lettre pas très convaincante pour le jury, ou faire une prestation molle à l'oral ...

Le jour de ma convocation, une jeune avocate passait juste avant moi. J'ai entendu le jury applaudir à la fin de son discours et elle a été reçu. Pas de bagage scientifique, mais une motivation saluée et qui met la pression au candidat suivant !!

Par contre, tu as tout à fait raison de souligner que tout ne doit pas tourner autour de cette passerelle. Je reçois plein de MP de personnes qui s'engagent dans un Master uniquement pour tenter la passerelle, d'autres qui expliquent qu'elles n'ont pas d'autre objectif dans la vie, ou encore certaines qui s'imaginent être reçues à coup sûr ... Et quelle désillusion au final !

Il ne faut pas "tirer de plan sur la comète" en fonction de cette passerelle, si on n'est pas pris il ne faut pas dire "je vais rebondir" (on ne se casse pas la gueule !), mais plutôt "je poursuis simplement ma route".

La passerelle n'est qu'un "bonus", pas une fin en soi. Il ne faut pas oublier que le taux de sélection se rapproche de celui de la P1 (8-12% d'admis) et qu'il existe déjà des concours pour accéder à certains M2 (psycho...), alors quand je vois des étudiants de licence qui commencent à préparer leur parcours exclusivement pour cette passerelle, ça me fait peur.

Ne pas oublier que la passerelle commence à être de plus en plus connue et qu'il deviendra difficile de présenter un profil "atypique" dans le futur. Et, bien sûr, en fonction de l'intégration des P2 suivis sur le long terme et de leur réussite (ou échec) dans ces études, il est possible que la passerelle P2 finisse par disparaître.

Il y a, en effet, beaucoup de néo-P2 qui abandonnent en cour de route face à la charge de travail et aux difficultés de ce cursus... ce qui ne joue pas en faveur de cette passerelle ouverte à "tous les Masters"... C'est une réalité pas encore très connue, puisqu'on manque de recul, mais elle existe.
_____
Interne en psychiatrie - passerelle P2 2011.
Top
stefolie
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 13/06/2004
Posté le 22/11/2012 à 09:49 notnew
Merci Dentista et Harpo d'échanger vos ressentis.

Il est vrai qu'il faut savoir relativiser. Mais il faut aussi savoir foncer smilies mais pas tête baissée... De mon côté, cela me permet aussi de faire valoir mon diplôme auprès des universités, même si ce n'est pas mon but ultime.

Chaque cas est particulier, chaque motivation est différente et on a pu voir que rien n'est gagné d'avance et que comme partout il y aura des heureux et des déçus.
Mais qui ne tente rien n'a riensmilies
Top
Cyrille Tho
Nain-terne

Messages : 119
Enregistré : 16/02/2011
Posté le 22/11/2012 à 13:33 puis édité 1 fois notnew

Le "dossier", comme tu dis, ça ne veut rien dire. Tu peux avoir 2 ou 3 doctorats et rédiger une lettre pas très convaincante pour le jury, ou faire une prestation molle à l'oral ...

Le jour de ma convocation, une jeune avocate passait juste avant moi. J'ai entendu le jury applaudir à la fin de son discours et elle a été reçu. Pas de bagage scientifique, mais une motivation saluée et qui met la pression au candidat suivant !!


Motivation, sûrement, mais les avocats sont des pros de la rhétorique et leur métier est de convaincre ! Il ne faut pas se leurrer, l'oral de la passerelle (comme la lettre de motivation d'ailleurs) est avant tout un exercice de style et il faut dire ce que le jury veut entendre (certes en le personnalisant un peu). Je pense que l'oral s'apparente à un plaidoyer ou un réquisitoire.

Et comme tout le monde expose à peu près les mêmes motivations, je pense que la sélection se fait surtout sur le CV et la cohérence de notre projet de reprise d'étude, et comme je l'ai mentionné dans le paragraphe précédent sur sa capacité à convaincre à l'écrit et à l'oral.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 22/11/2012 à 17:18 notnew

La passerelle n'est qu'un "bonus", pas une fin en soi. Il ne faut pas oublier que le taux de sélection se rapproche de celui de la P1 (8-12% d'admis).

Pour moi la passerelle c'est même pire, parce que le taux d'admis en PACES est plutôt autour de 20% actuellement.
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 22/11/2012 à 19:02 puis édité 1 fois notnew
Je rejoins les propos de Dentista et Harpo. Pour avoir lu, et lire encore, les fils qui ont porté sur cette passerelle, je me suis rendue compte (et c'est aussi rassurant qu'inquiétant) que les dossiers a priori considérés comme les plus valables pour de telles études (selon le paradigme scientifique, en fait) ne sont pas ceux qui sont forcément pris, même au sein d'un même jury. C'est sans doute le plus déroutant.

Je mise beaucoup, pour ma part, sur cette passerelle et sur le fait, autrement, de pouvoir avoir une place en P1 (ce qui me paraît aussi difficile que d'être admissible à la passerelle, à croire ce que j'en lis — parce que j'ai cette chance de pouvoir encore postuler en P1), mais… là où je me rassure, c'est que, de toute façon, j'aime déjà ce que je fais et je n'aurai pas mon M2 pro pour rien (enfin, ça dépend ce qu'on entend « rien »).
Même si, oui, je sens, sais, que ça sera une immense déception si rien de tout ça ne marche.
Est-ce que ce n'est qu'une histoire de motivation ? Je ne sais pas. Je n'en suis pas sûre, malheureusement. C'est peut-être une rationalisation de plus pour tenter d'expliquer ce qui apparaît comme par trop injuste. J'ai eu l'impression de lire beaucoup de gens motivés, l'an dernier ; pourquoi certains sont passés, et d'autres pas, je n'en sais rien.

Pour le taux de réussite en PAES, le taux tourne entre 12 et 15 %, avec des disparités très variables selon les endroits (20 % à Tours, 11 % à Marseille, par exemple).
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
dentista
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 58
Enregistré : 15/08/2010
Posté le 23/11/2012 à 09:06 notnew
Harpo, ma motivation n'était clairement pas en doute: stages hospitaliers en médecine pour voir le milieu, master1 médical pour y baigner.
Alors que les deux reçus dont je parle, c'est moi qui leur ai parlé de la passerelle, deux mois avant les dépots de dossiers. Donc clairement ma motivation n'a pas été le souci.

Je crois qu'il y a des politiques de selection propres aux commission (pas forcement favoriser les formations médicales par exemple dans certaines villes dont Lyon), mais que la lettre a aussi un rôle important. Dans le même contexte, je ne ferai pas une lettre de deux pages comme l'an dernier, mais une et demi maxi, et je n'y mettrai que des choses concrètes. La lettre de motivation ne doit pas "accrocher négativement le lecteur", il faut clairement se vendre.
Sur ce je retourne dans mon mutisme pour appliquer mon precepte de mon post précédent: fuir ce topic terriblement anxiogène ^^
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 23/11/2012 à 13:18 notnew
Pour le taux de réussite en PAES, le taux tourne entre 12 et 15 %, avec des disparités très variables selon les endroits (20 % à Tours, 11 % à Marseille, par exemple).

Pour arriver à ce chiffre, tu dois surement diviser le nombre total de candidats en PACES par le nombre de reçus médecine. Sauf que c'est faussé puisque certains présenteront dentaire, pharma, sage-femme.

Pour avoir un chiffre plus exact, il faut soit diviser le nombre de candidats par le numérus clausus cumulé de chaque filière (et on tourne bien à 20% de moyenne), soit diviser le nombre de candidats inscrits à la filière médecine par le NC médecine (et on trouve 20% aussi).

Ce qui fait qu'au final, dans certains cas, la passerelle est plus sélective que la PACES.
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 23/11/2012 à 18:07 notnew
Tu as sans doute raison, Turbineur. Par contre, pour rentrer en P1 quand tu n'es plus bachelier de l'année (et que tu n'as pas de bac S), c'est juste la croix et la bannière… Du moins, j'en ai l'impression. C'est presque un concours à soi tout seul…
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
Cecindia
Interne

Messages : 105
Enregistré : 27/11/2012
Posté le 27/11/2012 à 16:36 notnew
Bonjour à tous,

A mon tour de me lancer !! smilies

J'ai 26 ans, suis diplômée d'un IEP et d'un Master de Santé publique, en activité professionnelle depuis 2 ans et demi... et je songe de plus en plus à candidater à cette passerelle pour revenir à mes premières aspirations : être sage-femme !! C'est un rêve ancien, et cela devient une nécessité pour travailler véritablement dans le champ de la périnatalité, qui me passionne.

Je parcours les forums, je discute avec des SF de mon entourage professionnel, et je m'interroge beaucoup sur cette "reconversion", les probabilités d'être admise (je fais partie des profils "atypiques", même s'il y a une certaine cohérence dans mon parcours), la possibilité de financer les 4 années d'étude... Ce n'est pas simple, mais c'est bon de sentir que l'on n'est pas seule smilies

J'hésite à postuler à Paris ou à Lyon. Vous avez des infos sur l'une ou l'autre (commission de jury, écoles...) ?

Mafalda03, tu es la 1ère personne que je trouve avec un profil qui se rapproche du mien (spé. Relations internationales à Sciences Po)... Tu comptes candidater dans quelle école ?
_____
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas,
c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles", Sénèque
Passerelle ESF1 2013 à Baudelocque :-D
Top
Objectif SF
Désagrégée de médecine

Messages : 269
Enregistré : 03/09/2012

certification
Vie réelle
Marie-Laure Cellier - 40 ans
Pays : France
Domaine : Sage-Femme
Niveau : ESF4
Fac : ANGERS
Posté le 28/11/2012 à 21:31 notnew
Bonjour à tous,

Ça fait un long moment que je n'ai pas posté (pas bien smilies...)
Fidèle lectrice ! Je ne loupe pas un post de ce sujet.

Mais, vous lire ça me met dans tout mes états. Un coup ça me booste, un coup ça me fiche une trouille monstre... Enfin je ne dois pas être la seule à avoir des hauts et bas je pense.

Bref, vous en êtes où avec vos lettres de motivation ? Moi je ne compte plus le nombre de fois où je l'ai recommencée. J'avais couché sur papier les grandes ID que je voulais développer, restait plus qu'à rédiger !
Facile à dire, mais à faire...
Un coup je l'aime cette lettre, un coup je la trouve nulle (encore des hauts et des bas smilies arfff )
En tout cas, ces dernières semaines, je vis, je mange, je bois LETTRE DE MOTIVATION ! Il m'arrive même de m’arrêter sur le bord de la route (je travaille à une heure de chez moi) parce que j'ai une formulation qui me vient... Suis-je folle ???!!???

J'ai une p'tite question pour finir. Il y en a-t'il qui ont pris RDV avec le directeur/trice de l'école de SF pour avoir un premier contact et avoir des infos sur l’organisation de l'école ? Moi, j'hésite... J'aurais pas mal de questions à lui poser. Mais est-ce que ça n'est pas un peu trop "prétentieux" de vouloir la rencontrer ?

Sur ce, bonne soirée à tout le monde !
_____
Le 27/06/13 : Admise en DFGSMa2 à Angers
Le 04/07/14 : DFGSMa2 validé !
Le 24/08/15 : DFGSMa3 (enfin) validé !
Le 17/07/16 : DFASMa1 validé ! A moi la dernière année !!!
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 29/11/2012 à 10:11 puis édité 1 fois notnew
Objectif SF, je crois que certains avaient pris rendez-vous avec le doyen ou la directrice de l'école SF (selon). Je ne le ferai pas pour ma part.
En ce moment, je réfléchis à la manière de mettre toutes les chances de mon côté pour une admission en médecine, que ce soit P2 ou P1…
Alors, oui, je pense lettre de motivation mais, dans mon cas, je pense aussi remise à niveau scientifique et je me demande par où (re)commencer. Je'ai le niveau terminale S en biologie et en maths (grâce à mes études supérieures postbac), mais pas du tout en physique-chimie et même si ça ne compte sans doute pas (à voir) pour la P2, pour la P1, si. Alors, j'hésite, si je ne suis pas prise, et pour m'aider, entre une remise à niveau en PSC0, dans une filière scientifique à l'université, et voire carrément à passer le bac S en candidat libre (avec peut-être une dispense d'épreuves en tant que déjà titulaire d'un bac général, mais il faut que je voie avec le rectorat), pour m'aider même à intégrer une filière scientifique (bah oui, là aussi, ça risque de bloquer).
Donc, non, tu n'es pas folle, ou je le suis autant que toi, alors que je suis censée mener à bien ma dernière année de master de psycho (avec tout ce qui va avec).
Je n'ai pas encore commencé à écrire ma lettre, quelques esquisses, mais c'est tout… Je finis par rêver de cette admission… Bref : de la folie…
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
Objectif SF
Désagrégée de médecine

Messages : 269
Enregistré : 03/09/2012

certification
Vie réelle
Marie-Laure Cellier - 40 ans
Pays : France
Domaine : Sage-Femme
Niveau : ESF4
Fac : ANGERS
Posté le 29/11/2012 à 21:21 notnew
Merci Such pour ta réponse !
Bon courage à toi pour ne pas sombrer dans la folie la plus profonde... C'est un comble d'ailleurs pour des personnes qui font/ont fait psycho, nan ? smilies
Pour ce qui est de rencontrer la directrice de l'école, je penche plutôt vers le NON aussi. Rien de tranché pour le moment. D'autres avis ?
Bonne soirée
_____
Le 27/06/13 : Admise en DFGSMa2 à Angers
Le 04/07/14 : DFGSMa2 validé !
Le 24/08/15 : DFGSMa3 (enfin) validé !
Le 17/07/16 : DFASMa1 validé ! A moi la dernière année !!!
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 29/11/2012 à 22:23 puis édité 2 fois notnew
Disons que le seul cas, pour ma part, où je m'arrangerais pour voir le doyen, ce serait en cas de refus pour une admission en P1 (de toute façon, je ne craindrais plus grand-chose). Mais avant la passerelle P2, j'aurais trop peur de me porter malchance.

Il y a plein de clichés qui circulent sur les étudiants en psychologie (et sur les psys en général — par contre, moins sur les internes en psychiatrie…), et tous sont paradoxaux : soit on nous impute d'être plus fous que nos patients ou, de manière plus soft, de chercher, via nos études, à régler nos problèmes personnels, soit on nous exhorte à être très sains d'esprit comme si nous devions être des modèles de santé psychique pour pouvoir prétendre soigner, ou tout du moins aider, les gens. La vérité se situe quelque part entre tout ça.
Ce qui est vrai, c'est que si l'on peut choisir cette voie par hasard ou malchance, on y reste beaucoup moins par hasard.
Je connais peu de gens (mais sans doute me trompé-je) qui ont choisi cette voie (du moins pour la psychologie) uniquement parce qu'ils allaient bien et par pur altruisme. Certains étudiants vont même extrêmement mal (mais en général, ce ne sont pas ceux qui parviennent à la fin de ces études, on connaît même des cas de décompensation psychotique…). Et beaucoup d'entre nous sont en analyse ou du moins en thérapie.
De manière plus générale, pour se sentir concerné par la vie psychique d'autrui, il vaut mieux se sentir concerné par la sienne propre. (Du moins c'est un leitmotiv valable pour un étudiant en psychologie ; je ne sais pas s'ils tiennent le même refrain en psychiatrie… j'en doute un peu.)
Donc, non, ce n'est pas un comble… smilies
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 29/11/2012 à 23:04 notnew
Vous pensez que ca peut être contre nous de prendre rendez vous avec le doyen ? pourquoi? car je me posais aussi la question de la faire ou pas. Ca peut montrer notre motivation non?
Merci
Top
Aller en haut • 4541 réponses • 228 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 ... 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 220 228
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter