logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignages Admis passerelle P2 2013

Aller en bas • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Flew
Jeune Carabin

Messages : 18
Enregistré : 05/04/2011
Posté le 21/05/2013 à 12:03 puis édité 1 fois notnew
Je reprend les instructions données les deux années précédentes et j’inaugure celui de cette année avec un grand plaisir et dans l'espoir que cela vous sera utile !

Edit de modération (Silvine)

Ce topic est destiné à recueillir les interviews des admis à la passerelle P2. Vous pouvez retrouver les témoignages de la Passerelle 2011 ici et 2012 ici
Attention à ne pas encombrer ce sujet avec des discussions ou des questions annexes.
Les messages ne comportant pas de témoignages pourront être déplacés ou supprimés
.

Merci à Petit Bambou pour ce topic



Pour faire échos à la demande des nouveaux P2 (Master12 smilies et les autres) je propose également d'ouvrir ce topic avec les questions des années précédentes :

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Top
Flew
Jeune Carabin

Messages : 18
Enregistré : 05/04/2011
Posté le 21/05/2013 à 12:26 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
J'ai 22 ans, étudiant en DFG-SP3 à Montpellier.
Après 2 première années, ex-PCEM1 et PACES, j'obtiens avec joie une place en seconde année de pharmacie. Si ce n'était pas mon premier vœux, c'était le second et je n'ai pas pris cette filière par défaut ! Je pense que c'est ce qui as fait la différence : Ne prenez jamais une filière simplement pour cette passerelle, c'est risqué, le jury n'appréciera pas et ça se verra à un moment ou un autre.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Non classé en rang utile au premier semestre, j'ai préféré assuré ma place en pharmacie que risquer de tout perdre (puisque c'était la première année de cette réforme, nous n’avions aucun recul donc peu de moyens d'anticiper).

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Les différentes observations lors de stage, les cours que nous avions comme la sémiologie qui restait très superficielle et j'avais vraiment envie d'en apprendre plus.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
J'ai effectué un petit stage d'une semaine en laboratoire d’hématologie afin d'explorer la filière internat, c'est ce qui m'a servi de "déclic"

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
GALERE ! Bourré d'(incertitude, une pression énorme, beaucoup de travail à fournir et qui plus est, en parallèle de ses cours... C'est assez difficile je trouve.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
J'imagine avoir une certaines avance en pharmacologie, thérapeutique etc... mais je pense ouvrir quelques cours d'ana' pour rattraper le retard que je pourrais avoir sur cette matière.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Jury assez détendu, à l'écoute mis à part le président du jury mais j'imagine que c'est pour déstabiliser. Comme dit précédemment, j'ai l'impression que la décision était plus ou moins prise.
J'ai eu 3 questions qui collait à mon profil (si je comptait poursuivre l’associatif, comment j’imaginais m'en sortir pendant la P2, et si j'étais bien au courant du fonctionnement du CESP car je pense y souscrire dès l'année prochaine).
Le meilleur conseil que je puisse donner est de rester soi-même ! Évitez de stresser, soyez clair, audible et concis dans vos propos et vous serez sûr d'avoir pu faire passer votre message.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Encore du mal à réaliser... Je souhaite travailler un peu l'anatomie pendant les vacances mais sinon repos et travail régulier pendant l'année. J'ai hâte de découvrir l'hôpital !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Intention d'aboutir bien sûr ! (c'est quoi cette question smiliessmiliessmilies )

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

La même que celle où j’étudiais la pharmacie.


11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Non je ne pense pas, je suis très travailleur.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Mes parents me soutiennent mais je souscrirai au CESP afin de les soulager un peu du poids de mes études.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je suis encore jeune, j'ai le temps de voir venir smilies

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

On verra si une spécialités me branche pendant les études mais je souhaite la médecine gé.
Top
doriangray
Jeune Carabin

Messages : 26
Enregistré : 20/03/2013
Posté le 23/05/2013 à 22:14 puis édité 1 fois notnew
1.Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Docteur en Biologie dans 3 mois smilies
Parcours classique: 2P1, reçu en SF mais choix de fac de Biologie, Licence/Master/Doctorat (allocataire MENSR-moniteur)

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

2P1

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

MA VOCATION ! Passionné par la médecine depuis le berceau. Passé près du concours à cause de difficultés d’ordre personnel.
Maintenant que je termine mon doctorat, poursuivre avec des études médicales est d’autant plus ‘naturel’ pour avoir une vision globale de la santé (« from bench to bedside »)

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Cursus très axé cancérologie/Bio-Santé
Stage de M1 en milieu hospitalier
Stage d’observation d’une semaine dans un service de cancérologie. Ce stage a été une confirmation de
Je pense que ce dernier point a été un GROS plus (déjà confronté au milieu hospitalier/démarche active d’aller vers le monde médical/complémentarité avec le versant ‘recherche’).
Si je peux donner un conseil, il faut aller à la rencontre des patients avant de passer la passerelle

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Très simple en soi (lettre de motivation et CV), mais p****n de chronophage et anxiogène...chaque mot est pesé, chaque phrase lue et relue et rerelue, en imaginant comment elle pourrait être interprétée. Bref, une sodomie de diptère!

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J’ai fait de la recherche et de l’enseignement, et je souhaiterais compléter ma formation avec le soin, pour devenir médecin-chercheur.

Mon directeur de thèse a compris ma décision et m’a soutenu.
Il ne me reste qu’à soutenir ma thèse et Let’s Rock !

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Je suis passé un peu en avance par rapport à l’horaire prévue (19h30 !:/). Jury très sympathique et souriant, disposé en U. Le président tapote sur son ipad et lance « vous avez 5 minutes, au bout de cela nous vous interromprons. 1 minute avant vous serez averti. Allez-y »....roulements de tambour ! Comment jouer son futur en 5 minutes !
Seuls les 3 jurys médecins m’ont observé durant toute la présentation, les autres semblaient déjà à moitié dehors.^^
Ma présentation a du durer 3 minutes à tout casser. Clair, net et concis (passage à 19 heures et 90 participants, il ne faut pas leur mettre de doute ou les faire réfléchir et hésiter). Qui je suis, d’où je viens, pourquoi cette démarche, quel projet professionnel.
Au risque de paraître rébarbatif, je pense que le mieux est de rester soi, il n’y a pas de présentation miracle. Il faut que ce soit une évidence autant pour soi que pour le jury, qu’intégrer médecine est dans la continuité logique de son parcours. Il faut bien faire ressortir ses forces et sa motivation, les qualités supplémentaires que l’on peut amener pour le monde médical et regarder plus loin que la passerelle elle-même. De nombreux avis sont lus sur les forums, dites-vous bien que si vous essayez de vous conformer au ‘candidat idéal’ vous ne serez qu’un parmi tant d’autres...offrez ce que vous avez, ce qui fait votre personnalité !
N’importe quel parcours ou trait de caractère peut être une force ou une faiblesse, tout dépend de la manière dont cela est tourné...
Je m’étais préparé une liste de plus de 60 questions, pour parer à toute éventualité, mais je n’ai eu que 3 questions classiques (aspect financier; où j’en suis dans ma thèse et quand aura lieu ma soutenance; si à l’avenir je compte conserver une activité de recherche ou être exclusivement médecin).
« Merci, cela suffira », puis je sors et je refais la rencontre, en essayant de peser les points positifs/négatifs...

Autrement, concernant ma préparation à l'oral, je m'étais rédigé un draft avec la charpente de ce que je comptais dire, tout en ne l'apprenant pas par coeur (de toute manière je n'y arrive pas!). Il n'est rien de pire pour un jury que de ressentir que le texte est récité bête et méchant. Le but de ces passerelles est de recruter des personnes qui ont eu une" certaine réflexion concernant leur démarche, et pas des robots!
Essayez de vous mettre dans les conditions en vous entrainant face à un public, afin d'être prêt le jour J; le jury n'a pas le temps de vous observer chercher vos idées pendant l'oral, c'est à vous de leur mâcher le travail de décision en leur présentant un projet abouti! Si pour vous devenir médecin est une évidence, de par votre vocation, vos qualités et votre projet professionnel, çà le sera aussi pour le jury. Il faut essayer de prendre du recul et être critique sur ses motivations (par exemple: "je veux être médecin pour être près des patients" => faites infirmier / "je veux sauver des vies" => faites pompier, policier, etc.). Il faut que cette vocation qui vous 'pousse' à devenir médecin soit motivée par votre parcours!


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Avec impatience !!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Oh non ! Jusqu’au bout !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Cursus à montpellier et établissement d’un RSP avec chercheurs et monde universitaire

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Au titre de futur docteur, je pouvais postuler pour la troisième année, mais la seconde est une année charnière pour l’apprentissage de la médecine (anat/physio des organes notamment).
Après la rédaction de ma thèse, je vais me replonger dans quelques bouquins cet été

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Suffisamment d’économies jusqu’à l’internat

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

« Business before pleasure » smilies
Sinon çà se gère, il suffit d’être avec une personne qui est tout autant passionnée dans son domaine

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Oncologie médicale, pour être à l’interface du soin et de la recherche en cancérologie.
Sinon, j’élève des poules dans le Wisconsin !
Top
Soizzz31
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 24/05/2013
Posté le 25/05/2013 à 17:25 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
35 ans, DEUG SMA préparation aux concours, ingénieur chimiste (ENSCM) et docteur en neurobiologie (Biozentrum/Pharmazentrum en Suisse)


2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Mes parents ont refusé que je m'inscrive en médecine après le BAC (il est vrai que cette première année est sacrément réputée pour être méga dure!!! grrrr). Leur intention était avant tout pour mon bien.
Du coup plan B pour rester proche du domaine de la santé

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

MA VOCATION!!! apparemment y'a des étoiles tout plein mes yeux quand que je parle de médecine!;-)

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Un stage de 2 mois au CHU Purpan pour le stage technicien à l'ENSCM
Aucune influence sur mon choix actuel étant donné que j'ai toujours voulu devenir médecin!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Les démarches sont une simple formalité.
Le dossier en lui-même: lettre de motivation à travailler à fond, le point clé du dossier
2 dossiers: P2 et D1. Non admissible en D1.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Salariée du privé donc départ de l'entreprise
Aucune obligation

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Jury disposé sur une même ligne avec bon accueil général (heure de passage prévue à partir de 13h, passée à 15h)
Le président du jury décrit la façon dont l'oral va se dérouler: 5 min de présentation avec chrono et ensuite des questions
Jury plus ou moins à l'écoute durant ma présentation dont le plan était:
1 - pourquoi médecine?
2 - pourquoi le parcours suivi et décrit dans le CV (donc pourquoi pas médecine avant me concernant)?
3 - pourquoi reprendre les études de médecine aujourd'hui?
4 - quel projet en médecine/quel médecin?

Questions:
1- Détailler le parcours depuis l'école d'ingénieur: Ok, je démarre sans donner les dates ce qui me vaut l'intervention 'musclée' d'un membre du jury!
2- Avez-vous discuté avec un urgentiste (mon choix pour le moment)? comment vous représentez-vous le métier? avez-vous fait des stages? une discussion s'engage
3- Pourquoi ne pas avoir choisi la passerelle pharma? pourquoi ne pas avoir tenté la passerelle auparavant? bref et concis
4- N'avez-vous pas peur des patients? avez-vous fait des stages? bref et concis
L'alarme sonne mais nouvelle intervention 'musclée' du même membre du jury qui souhaite à tout prix me poser une dernière question (il n'était vraiment pas obligé!smilies):
5- Comment pensez-vous réussir les études de médecine puisqu'elles sont complètement différentes de la thèse même si vous montrez une grande adaptabilité? sur un ton 'musclé' donc!

Des tentatives de déstabilisation je pense! Je suis sortie de la salle en étant plutôt pessimiste mais contente d'être restée moi-même, d'avoir gardé mon sang-froid et d'avoir fait passer les messages que je voulais faire passer!
Ensuite la balle était dans leur camp! Cela ne m'a pas empêché de faire et refaire cet oral des jours durant en attendant la réponse!!!

Je ne connais pas les critères du jury (jury de Bordeaux). Mon ressenti, et au vue de mon oral, est qu'ils testent avant tout la cohérence de l'ensemble et la motivation (surtout à mon grand âge!smilies).
J'ai envie de dire avant tout comme tout le monde sur le forum: restez vous-même!!! Préparez votre oral pour qu'il vous ressemble tout simplementsmilies


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Ultraaaaaa mégaaaaaa heureuseeeeee!!!!!!!smilies euh un peu flippée quand même, les études remontent à loin! mais yahoooooooooooooooooooooooooooooooo!!!!!!smilies

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Intention d'aboutir coûte que coûte !!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Aucun: une évidence!
Toulouse: ville où j'ai grandi et où j'habite à nouveau depuis quelques années donc coloc prévue avec un ami
FAC de Rangueil: un pur hasard! pensant qu'il y avait un tirage au sort comme en P1! Tout s'est fait très vite me concernant! et je suis allée déposer les dossiers au plus pratique à ce moment-là

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Et bien bosser dès... aujourd'hui!!!;-) récupérer les cours et les travailler cet été
Peur forcément un peu mais plus que déterminée et travailleuse, alors...!!!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Normalement suffisamment d'économies jusqu'à l'internat mais recherche de financement quand même pour 'assurer' (en plein dedans en ce moment!)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je suis encore djeuns sisi!;-) célibataire et sans enfant, je me gère comme une grande!;-)

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
Projet 1er: urgentiste et si cela ne fonctionne pas d'autres spécialités m'intéressent comme la médecine du sport (bon ok ça n'en fait qu'une 2ème pour le moment!)
_____
Carpediem


Top
etpourquoipas
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 27/05/2013
Posté le 27/05/2013 à 20:59 notnew
Mon oral s'est déroulé à Bordeaux pour P2 Dentaire
Je tiens à dire que je ne sais pas comment les gens ont fait pour connaître leurs résultats d'admis ou pas 1 semaine avant moi car personnellement j'ai dû attendre le courrier officiel avec accusé de réception de la faculté d'odontologie de Toulouse car "AUCUN résultat ne vous sera transmis par téléphone ou à l'oral, vous devez attendre le courrier signé de Mr le Doyen..." Bref j'ai attendu 7 jours de plus que certains du forum dans l'angoisse car comme ils/elles savaient et moi pas j'ai pensé que s'était plié pour moi... ET NON EN FAIT!!!

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Interne en médecine générale en dernier semestre, j'ai fait médecine dans le but de faire CMF.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non dentaire directement)?
J'avais penser faire dentaire mais ma famille m'a poussé à prendre médecine, j'ai eu peur de le regretter et j'ai donc suivi leurs conseils...

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Je ne m'épanouis pas dans ma discipline exclusivement médicale et sans geste chirurgicale ni geste technique complexe

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
J'ai ma formation de médecin généraliste, j'ai fait 3 semaines dans un cabinet de dentiste pour être sur de la réalité du métier

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Facile, le plus dur c'est l'attente.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Pour moi la chirurgie dentaire n'est ni plus ni moins qu'une spécialisation et donc s'intègre parfaitement dans mon cursus. Mon Doyen a parfaitement compris mes motivations et m'avait même rédigé une lettre de recommendation mais je ne m'en suis pas servi car j'ai eu peur que le jury n'apprécie pas..

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Le jour de mes 30 ans.. Atmosphère très sympathique, j'avais appris mon speech par cœur depuis plusieurs mois donc comme aux "répétitions".
Aucune question piège, je les avaient toutes anticipé:
-"Pourquoi P2 et pas D1?"
-"Aspect financier?"
-"Si vous échouez?"

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
ENFIN!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
J'ai déjà 9ans d'études de médecine alors 5 de plus...

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Ma ville, et je la voie depuis 9ans par ma fenêtre!

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Pas de lacune, justement cela faisait parti d'une de mes réponses aux questions.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Je suis médecin et j'ai plus de demande de rempla que de temps pour les faire..

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Pas de problème

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Chirurgie dentaire générale voir internat si toujours envie...

Bon courage à tous!
Ce qui fait la différence ce n'est pas la motivation car tout le monde est motivé je pense, c'est la façon de la transmettre!!!
Top
Healer
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 01/06/2012
Posté le 28/05/2013 à 00:01 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Bonjour ! Healer, 37 ans, présentation de la passerelle P2 et D1, Admis en P2 Medecine à Toulouse Rangueil.

Petit CV :
1993 : Bac D
1995 : DUT en analyses biologiques et biochimiques
1998 : Ingénieur en Biotechnologies
2002 : Doctorat en Biologie Moléculaire et Cellulaire
De 2003 à 2004 : Cadre de recherche chez Sanofi Aventis
De 2006 à 2013 : Analyste en Biologie en Police Scientifique

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Apres mon baccalauréat, Mes parents m'ont demandé de choisir une voie moins risquée que Medecine au vue de leur investissement financier dans mes études et des chances de réussite au concours ... J'étais jeune et influençable ... Je me suis incliné sans leur en vouloir ; leur requête semblait raisonnable à l'époque ! Je ne mesurais pas l'importance du sacrifice que je faisais !


3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Ben, j'ai jamais vraiment oublié cette vocation qui me tient aux tripes ... Je me souviens très bien être passé plusieurs fois devant la fac de medecine et de me dire " quel dommage quand même !! " Quelle chance de pouvoir revenir à ce métier !

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai fait la quasi totalité de mes stages en milieu hospitalier ! Que du bonheur pour moi ! Cela n'a cependant pas influencé plus que ça m'a décision de tenter cette passerelle ... J'étais déjà convaincu !

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Super simple !! Très bien aiguillé par le secrétariat du premier cycle de Rangueil !


6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Tout le monde autour de moi sait que je désire vraiment devenir médecin ... Je les saoule tous avec ça depuis que la passerelle existe ... Même mon employeur actuel est au courant et ils sont tous super contents que je m'en aille (et je ne crois pas que je doive le prendre mal smilies )

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Convoqué à 15 heures mais je suis passé vers 17 heures ... 2 heures d'attente un peu longues mais j'ai discuté avec des gens sympas ... D'autres candidats étaient dans leur bulle !

Arrivée dans la salle : une douzaine de personnes souriantes m'attendent ; l'ambiance est conviviale ; je suis invité à m'asseoir derrière une petit table très très près du président du jury ... Ce qui est un peu un problème car pour voir tout le monde je dois presque tourner la tête a 180 degrés !

Le président m'invite à présenter mon parcours, mes motivations pour cette passerelle ainsi que le projet professionnel que j'ai préparé ! Ça tombe vraiment bien ; c'est pile poil mon plan ! J'ai 5 min qui sont apparemment chronométrées puisque j'entends une première sonnerie juste après mon speech

5 min de questions : pourquoi vous plutôt qu'un autre (j'insiste sur mon parcours éclectique et le but avéré de ces passerelles qui sont sensées aider à la diversification du moule medecine ... En gros, je suis l'homme orchestre, je peux tout faire smilies )

Puis une deuxième question par quelqu'un qui insiste lourdement sur mon âge, sur mes capacités mnésiques et sur le fait que je suis déjà inséré dans la société ; je reste calme et je lui dit que je m'en sens capable ! Il me rétorque " qu'est ce qu'il me le prouve ? " ... La je suis un peu scotché mais je lui réponds (encore calmement) que tout mon parcours montre combien je peux être passionné par la pratique clinique ! Il me répond encore " oui mais la quantité de travail ... Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte ... ! " Alors là je m'énerve un peu (perdu pour perdu) et je lui dis " écoutez, j'ai rencontré des étudiants, des professeurs, j'ai visualisé tous les classeurs qu'il y avait à avaler, j'ai commencé à détailler les cours d'anatomie, d'histologie, d'embryologie et de biologie de la reproduction ... J'ai bien compris la masse de travail que cela représente et je m'en sens franchement capable ! " Il me répond " je n'ai pas dit que vous n'en étiez pas capable " ; je souris et je lui réponds " je n'ai pas dit que vous l'aviez dit " ... Deuxième sonnerie du chrono ! Les 5 min de questions sont finies ! Au final, j'ai l'impression de bien avoir défendu mon bifteck ! Je suis assez content !

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

À la fois super excité et super flippé .... Mais avant tout déterminé à réussir et à bosser !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

No Way !!!!! Je reste jusqu'à l'obtention de mon doctorat en medecine !!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

L'hôpital est à côté, Y'a le métro et on m'a dit que le DES de medecine générale était a Rangueil ! ( et je souhaite devenir médecin généraliste en milieu rural, voire médecin urgentiste)

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je vais bosser les cours de paces avec les cours du tutorat toulousain cet été (majorité des pdf dispos en ligne) ! Je ne pense pas qu'en démarrant en P2 j'aurais trop de lacunes !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Un peu d'économies personnelles + Contrat d'engagement de service public afin de devenir médecin en zone rurale sous-dotée (en accord avec l'agence régionale de santé ... Et mon entourage familial bien sur !) + sécurisation de tout ça avec un prêt etudiant en cas de coups dur !

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je suis totalement soutenu dans ma démarche dans ma vie privée ! Sans eux, je ne pense pas que j'aurais d'ailleurs osé me présenter à la passerelle ! Nous formons une équipe solide !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Comme je l'ai déjà dit : médecin généraliste en milieu rural + spé. urgentiste si possible !

Battez vous, c'est possible !!
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 17/06/2013 à 18:18 puis édité 6 fois notnew
Je suis soulagée, heureuse et fière de pouvoir enfin remplir cette rubrique !

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire) ?
J'ai un parcours un peu atypique : baccalauréat ES, spécialité maths, obtenu en 2005 (je m'étais toujours dit que mon bac me permettrait d'accéder à tout ce que je voulais : c'est le cas !), puis une hypokhâgne B/L (à l'issue de laquelle j'ai refusé de poursuivre en khâgne, élément que j'ai dû repréciser lors de l'entretien et dont je ne sais pas comment il a pu être interprété : pas trop mal, a priori, puisque je suis là !), suivie d'un DEUG de lettres modernes et enfin cinq ans d'études de psychologie pour obtenir cette année, en juin 2013, mon diplôme de psychologue clinicienne.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?
C'est une histoire compliquée… Je dirais que ça n'était pas possible pour des tas de raisons. J'ai grandi dans une famille de vétérinaires, pharmaciens et médecins et j'ai été beaucoup trop poussée à devenir vétérinaire… C'était insupportable, ça a ravagé mon existence… J'ai fui cela… J'avais déjà pensé à médecine, mais dégoûtée des sciences dures, manque énorme de confiance en moi, questionnements divers (l'âge, le financement, le fait que ça semblait tellement incongru, angoisses vis-à-vis des études, des pathologies, et intérêt pour autre chose)… Bref, ce n'était pas le moment.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Un regret permanent, latent, d'abord discret, de temps en temps, puis de plus en plus important au fil de mes études de psychologie. Je ne pouvais pas vraiment m'occuper des populations qui m'intéressaient le plus — quoique mon diplôme actuel me donne accès à pas mal de choses aussi. Je vais gagner beaucoup, mais je vais aussi perdre…

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Tous mes stages en tant qu'étudiante en psychologie sont liés à la médecine (psychiatrie ou médecine somatique en pôle femme-enfant). J'en ai fait beaucoup (presque deux fois plus que le nombre d'heures obligatoires qui est déjà élevé, dans ma fac).
Ça m'a permis de voir beaucoup de choses, de voir ce qu'il en était de mon métier actuel (que je n'ai jamais exercé en tant que diplômée, même si j'avais de vraies responsabilités sur mon lieu de stage de cette année, avec mes patients, mes suivis, mes orientations… bref, tout comme si… mais sans être titulaire).

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?
Le petit dossier n'est pas compliqué à composer. C'est même tellement ridiculement simple que l'on se demande comment si peu de choses peut suffire pour faire la différence (puisqu'à part le diplôme de M2 ou une attestation comme quoi on sera diplômé(e) avant le 1er octobre, rien n'est exigé — j'avais quand même rajouté la copie de tous mes diplômes / attestations de réussite)…
La lettre de motivation est la clef de voûte de cette candidature. Personnellement, après l'avoir longuement mûri intérieurement, je l'ai rédigée presque de but en blanc la veille de la date butoir, voire le matin même.
Pour le reste… De l'attente, de l'angoisse, beaucoup d'inconnu…

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Je n'ai aucune obligation vis-à-vis de l'université, si ce n'est celle de terminer mon stage (en juillet).
Médecine est pour moi dans la continuité de mes études actuelles, d'autant que ce qui m'intéresse avant tout est la psychiatrie.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Ah, l'entretien… Je n'ai pas ressenti de malveillance de leur part. Et même plutôt de la bienveillance de la plupart des membres de la commission, dont le président du jury en premier lieu qui m'a accueillie par une phrase fort sympathique : comme quoi on avait déjà retenu mon dossier, et qu'il ne me restait plus qu'à terminer de les convaincre.
Quelques grimaces d'un membre m'ont quelque peu déconcertée pendant ma présentation, mais j'ai dû continuer sur ma lancée… perdu pour perdu…
J'ai suivi ce qui était indiqué sur la convocation : parcours & projet, en mettant davantage l'accent sur ce dernier et en bâtissant toute mon argumentation sur la spécialité que je vise (étroitement articulée à mon diplôme actuel). Moi qui parle toujours vite, très vite, voire trop vite, j'ai dépassé le temps imparti (cinq minutes) en prenant le temps de poser mes phrases, mes mots et de… digresser par rapport à ce que j'avais prévu (en rajoutant des informations malgré moi qui m'ont probablement permis de passer, si j'en crois les hochements de tête qu'elles ont reçus). On ne m'a pas interrompu tout de suite (on m'a laissé terminer ma phrase, quoi), mais je n'ai pas eu le droit à d'autres grandes envolées lyriques.
J'ai globalement tâché de tous les regarder, même si je n'ai découvert qu'à la fin qu'il existait des membres du jury à ma droite (à qui j'ai adressé un grand sourire !). J'en ai vu de très attentifs, le fameux qui grimaçait à la droite de M. Bobin, d'autres qui hochaient la tête, et l'un, à ma gauche, dont je ne savais pas bien interprété la moue… (Mon petit côté paranoïaque s'est activé et j'ai pensé : médecin / pas médecin, psychiatre / pas psychiatre ? si ça se trouve, lui aussi il pense que je dis un monceau de conneries… — Celui qui m'a posé la dernière question, d'ailleurs.)

Je n'ai pas eu de questions vraiment piège, même si certaines m'ont fait peur :
– M. Bobin m'a demandé de repréciser mon parcours (il ne comprenait pas trop comment, au vu de mon âge, je ne sois que diplômée d'un M2) ;
– la question du financement (deux fois : le type n'avait prêté attention à la question, ni, manifestement, à la réponse…) ;
– question sur la spécialité : si je n'avais pas la psychiatrie ou la gynécologie-obstétrique, est-ce que j'avais déjà songé à faire médecine générale ? (comment ça, je n'aurai pas la psychiatrie ? mais ce n'est pas bien classé, Madame… — ah, non, ça, il ne faut pas le dire…) ;
– et enfin, en reprenant un de mes propos, un homme m'a demandé si, quand je disais que je n'idéalisais pas la profession de médecin, c'était uniquement suite à mon stage de cette année en hôpital général (maternité, néonatalogie et sénologie).

En sortant, j'étais un peu dans le flou total… Je ne savais même plus si j'avais remercié les membres du jury ou pas, si j'avais bien dit bonjour… J'ai dit au revoir tout à la fin. J'ai même eu peur d'être partie trop vite parce que je ne me rappelais plus si M. Bobin m'avait dit que c'était bon… Bref, le brouillard…
Je n'avais pas le sentiment d'avoir dit de grosses bêtises, j'avais — à mon sens — bien répondu. Mais je dois avouer que la première question de M. Bobin m'a beaucoup paniquée (à cause de mon parcours tortueux). Je les ai sentis globalement bienveillant. Je sentais qu'il y avait des chances, enfin dans les cinq minutes après.
Disons que je n'avais pas le sentiment d'avoir raté mon oral, sur le coup… Mais après… que de doutes…

Mention spéciale à la chaise près du « couloir de la mort » qui me faisait penser à une chaise de puni(e) (celle sur laquelle on s'asseyait quand c'était bientôt à notre tour de passer l'oral).

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2?
Il est un peu tôt pour le dire… Je n'arrive pas tout à fait à poser les pieds sur le sol… C'est… angoissant, stimulant, beaucoup de travail en perspective.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Euh… j'ai quand même plutôt l'intention d'aller jusqu'au bout, non ? smilies

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
C'est déjà une des meilleures facs de France ! smilies Et je me disais que, quitte à être recalée, je pouvais au moins demander ce qui représentait pour moi le mieux !
C'est une fac purement scientifique (et symboliquement, ça compte, vu mon parcours) et, puis, je me suis retrouvée à avoir le tout début de mes études juste à côté de l'UPMC (alors que j'étais dans la fac d'à côté).

11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
Je compte faire le point avec les matières de P1 que je suis susceptible de retrouver en P2, et refaire un tour sur les notions scientifiques qui pourraient me manquer du lycée. Me reposer aussi — c'est bête, mais on n'apprend ni ne comprend jamais aussi bien que lorsque l'on est en forme !
Sinon, non, je n'ai pas peur de rater. J'ai un parcours suffisamment éclectique qui m'a déjà démontrée que je pouvais m'en sortir brillamment (en tout cas, jusque là).

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
A priori, je compte travailler durant les deux prochaines années, à temps partiel, et puis je serai certainement encore soutenue par mon père…

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Je suis pour le moment sans enfants, célibataire. Je ne m'inquiète pas pour ça. Et puis j'ai toujours été quelqu'un d'occupé, il faudra m'accepter avec ça… Je ne m'inquiète pas. Les choses se feront comme elles devront se faire.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais-tu ?
Idéalement, pour moi, c'est la psychiatrie. Comme curieusement ce n'est pas la spécialité la plus demandée, je pense avoir plutôt de bonnes chances… Ensuite, à charge pour moi de faire en sorte de rendre mon rêve réalisable ! (Au pire, je repasserai les ECN.)

Voilà… Franchement, ce qui fait la différence, je ne sais pas… Je ne comprends toujours pas comment ils ont pu m'admettre, mais bon… Il faut le temps que ça retombe, maintenant…
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
fleurdelys-
Jeune Carabine

Messages : 22
Enregistré : 01/06/2013
Posté le 18/06/2013 à 22:07 notnew
J'ai tellement lu ces posts là les années précédentes que ça me fait tout bizarre d'avoir, aujourd'hui, à y répondre mais quel plaisir ! smilies

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire) ?
Fleurdelys, 24 ans, je suis titulaire d'un bac L (comme quoi on peut être admise même avec un bac littéraire !) obtenu en 2007. J'ai ensuite poursuivi par des études de droit à la Sorbonne avant de commencer un Master 2 Recherche spécialisé en droit de la santé. Et j'ai présenté la passerelle à Paris pour la filière maïeutique.


2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement) ?
Au collège, j'étais très attirée par la profession de sage-femme mais également par celle d'avocat. Deux métiers qui n'ont rien à voir. Après un premier stage dans un cabinet d'avocat en 3e, qui m'a plu, je me suis dit : " Tu feras un bac littéraire, tu essayeras ensuite d'entrer à la Sorbonne en fac de droit et tu deviendras avocate". Un espèce de chemin de vie tout tracé déjà à l'âge de 15 ans. Et en plus, je pense que ça faisait plaisir à mes parents que je me destine à cette profession. Je crois qu'à ce moment là j'ai enfoui mon désir d'être sage-femme et je me suis effectivement tenue à ce que j'avais prévu jusqu'à cette passerelle...


3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?
Je me suis orientée vers des études de droit pour de mauvaises raisons à mon avis. Mais comme je réussissais plutôt bien mes études, je ne me posais pas réellement la question de savoir si c'était bien fait pour moi. Il y a deux ans, j'ai eu un profond dégoût pour mes études. J'étais limite obsédée à l'idée de devenir sage-femme, j'y pensais presque tous les jours. Le désir que j'avais enfoui pendant des années m'est revenue en pleine face puissance 10. Je me suis rendue compte que c'était ce que je voulais vraiment faire et que je ne me l'étais pas autorisée jusque là. J'étais déjà quasi à la fin de ma 3e année de droit. Je me souviens avoir tapé sur google " passerelle sage-femme", un peu au hasard. Et je suis tombée sur un post de ce forum qui parlait de cette fameuse passerelle. C'était la toute première année où elle était instituée et les candidats étaient en attente des résultats d'admission. Et je me suis dit à moi-même " Tu présenteras cette passerelle dès que tu le pourras".

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?
Dans le cadre de la préparation de cette passerelle et pour montrer au jury que j'étais non seulement motivée mais également que je présentais cette passerelle en connaissance de cause et que je n'idéalisais pas le métier de sage-femme, j'ai effectué un stage de 3 jours avec une sage-femme libérale et un autre d'une semaine au CHI de Poissy en début d'année. Et sincèrement, je crois que ça a été l'un des éléments déterminant dans mon admission. Je ne peux que conseiller aux futurs candidats de faire de même !

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2 ? Galère ou simple formalité ?
Le dossier en lui-même est vraiment simple à constituer.
La lettre de motivation est évidemment très importante et pour le coup plus galère car c'est sur elle que tout se joue, selon moi, pour l'admissibilité. Ca faisait deux ans que je connaissais les arguments que j'allais développer. Je me suis mise à la rédiger vraiment tard, en une après-midi à peine. J'ai passé pas mal de temps à faire attention à ma tournure de phrases, à employer des mots "percutants" (merci le dictionnaire des synonymes !) et surtout je l'ai faite relire à une gentille remédienne qui avait été admise l'année dernière et à mon chéri pour avoir des avis extérieurs.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Comme je l'ai dit au jury, je pense sincèrement que mes études juridiques sont, quelque part, complémentaires des études de sage-femme que je m'apprête à commencer. Il n'est pas rare de voir des sages-femmes faire un M2 de droit de la santé par la suite. Et mes études initiales me serviront inévitablement car j'ai pu étudier en long et large des principes appliqués par n'importe quel professionnel de santé, je sais ce qu'ils impliquent, les responsabilités qu'il y a en jeu derrière. Après avoir étudié la théorie si je puis dire, je vais donc pouvoir les appliquer dans mon futur métier de sage-femme.
Et une fois diplômée, en septembre, je n'aurai plus d'obligations vis-à-vis de ma fac alors pas de soucis de ce côté là.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?
Je l'ai rêvé cet oral avec le jury (ou plutôt cauchemardé les jours le précédant) !

J'étais déjà stressée avant de recevoir ma convocation parce que je savais que mes examens du 2nd semestre se déroulaient les 13 et 14 juin et je savais également que l'oral d'admission tomberait cette semaine là (les 11, 12 et 13 en l'occurrence).
Par manque de chance, j'étais convoquée le 13 à 8h30 et à 9h mes examens commençaient. S'en est suivi un long week-end (ayant reçu la convocation un samedi) où je me suis demandée comment j'allais faire si on refusait de me décaler la date de mon oral.
Finalement, j'ai réussi à faire changer la date et ma nouvelle convocation était, cette fois-ci, le 11 juin à 18h, jour de mon anniversaire en plus.

Le jour J mon stress était évidemment à son comble ! Il s'est renforcé le midi lorsque j'ai lu un message d'un remédien, qui venait de passer le matin même, et qui disait que le jury n'était pas particulièrement attentif ni rassurant ! lol

J'ai mis un temps fou à trouver cette faculté de médecine. Bon je n'ai pas un super sens de l'orientation mais avec le stress en plus, c'était une cata ! J'ai demandé au moins à 5 personnes différentes qui ne savaient pas me renseigner ou m'envoyaient dans des directions qui n'étaient pas les bonnes et je voyais l'heure qui passait. A 17h45, j'étais toujours dans la rue en train de courir, en panique. Un vrai cauchemar, je me voyais déjà arrivée en retard et ne pas pouvoir passer l'oral !

Finalement, je suis arrivée, bien essoufflée, dans la salle d'attente à 17h50.
Il y avait bien 6-7 candidats déjà présents. Je ne me suis jamais retrouvée dans un lieu avec autant de stress qui se véhiculait !
Pour ma part, j'oscillais entre les moments de tachycardie et les moments où j'essayais de me rassurer par des paroles positives, des fois que ça marcherait...smilies
J'ai vu les candidats défiler un à un en étant persuadée à chaque fois que j'étais la prochaine.
A 19h05, j'étais toujours en train d'attendre et la dernière candidate avec moi était en train de passer.
Entre-temps, 3-4 personnes étaient sorties de je ne sais trop où et se dégourdissaient les jambes ou passaient des coups de fil. Je me demandais s'il s'agissait de membres du jury et je me disais que ce n'était pas possible parce que des candidats continuaient d'entrer et sortir de la salle. A un moment donné, je les ai entendu parler des candidats qui étaient déjà passés et là j'ai compris qu'il s'agissait bien de membres du jury. Puis au bout d'un bon quart d'heure, ils ont profité qu'un candidat sorte de la salle pour y entrer.
Au final, je ne suis passée qu'à 19h15 donc avec 1h15 de retard.

Bizarrement, dès que je suis entrée dans la salle, mon stress s'est évanoui ou tout du moins il s'est transformé en sourire car je me rappelle que j'étais super souriante.
Le président du jury s'est excusé pour le retard, certains des autres membres discutaient entre eux et le président me dit alors " ils sont dissipés n'est-ce pas ?", ce qui m'a fait sourire. Il s'est ensuite assuré que je suis bien telle personne, qui postule pour telle filière et pour telle école et il me dit ensuite j'ai 5 minutes comme les autres candidats.
Comme je n'avais pas envie de commencer ma présentation par " Je m'appelle X, j'ai tel âge, etc", j'avais prévu une petite "phrase d'accroche" pour détendre un peu l'atmosphère lol. Au final, ça a bien fonctionné car ça les a tous fait rire.
Mon speech était conçis, il durait 3min30 environ, je le connaissais par coeur car en 5 minutes y'a pas de temps pour chercher ses mots ou pour dire quelque chose qui n'est pas très clair ou construit. Par contre, j'ai veillé à ce que ça ne fasse pas récitation, j'ai essayé de rendre la chose vivante, dans le feu de l'action j'ai changé certaines phrases mais en faisant attention à utiliser les mots percutants que j'avais prévu d'employer.
J'ai pris le temps de regarder dans les yeux chaque membre du jury quelques secondes.
A ma gauche, il y avait une sage-femme qui acquiesçait de la tête à chaque point clé de ma présentation et j'avoue que c'était très rassurant.
J'ai trouvé tout le jury très attentif à ce que je disais et bienveillant. Certains me souriaient.
A la fin de ma présentation, un membre du jury m'a dit " En tout cas, merci pour ce beau discours". Et là, j'avoue que je ne pouvais pas espérer meilleur compliment, je jubilais intérieurement !

Puis, est venu le temps des questions.
J'avais prévu une liste d'une trentaine de questions, en m'aidant des posts comme celui-ci, à laquelle j'avais prévu une réponse.
Je m'attendais à ce qu'on me pose des questions sur le financement ou qu'on me titille sur mon bac L par exemple.
Or, rien de tout ça. Je n'en ai eu que deux vraiment bateau. L'une par la directrice de l'école de sage-femme que je " connaissais" (lors de mon stage au CHI, j'ai suivi toute une journée une sage-femme enseignante, à qui j'avais parlé de mon projet de passerelle. Et un soir, j'ai reçu un coup de téléphone de la directrice de l'école de Poissy car la sage-femme enseignante lui avait parlé de moi. On a papauté quelques minutes et elle m'a souhaité bonne chance)et qui m'a visiblement reconnue et une autre question de la sage-femme qui ne faisait qu'acquiescer à ce que je disais. On m'a demandé ce que j'avais préféré durant mes stages et pourquoi j'avais fait mon stage à Poissy alors que je demandais Baudelocque.
L'ambiance était tellement détendue qu'à un moment donné, lorsque je répondais, j'ai rigolé avec les sages-femmes présentes.

Lorsque je suis ressortie de la salle, j'ai ressenti un soulagement comme j'en ai rarement vécu et j'avais envie de crier " Yeeeeeeeeeeeees !" smilies


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de P2?
J'ai vraiment hâte de commencer les cours et les stages parce que j'attends ça depuis longtemps !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?
Euuuuh je compte vraiment aller au bout coûte que coûte, je mesure bien la chance que j'ai et je ne compte pas la gâcher ne serait-ce que par respect pour ceux qui auraient aimé être à ma place et qui ont malheureusement échoué.
Et puis, mes stages m'ont permis de m'assurer que c'est vraiment la profession que je voulais faire. Alors même s'il y a des coups de mou durant mes études, je suis convaincue que je repenserais à ces bons moments et ce qui m'attend à l'issue.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Déjà parce que c'est une très bonne école et parce que c'est la plus proche de mon domicile.


11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?
Je crois que le maître mot est le travail. Je compte travailler dur, peut-être même plus dur que les autres au début.
Et non je n'ai pas particulièrement peur parce que j'ai une motivation sans bornes !smilies

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Je pense travailler un peu à côté de mes études, si je le peux. J'ai également le soutien de mon chéri avec qui je vis et déjà dans la vie active.


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?
Je suis déjà étudiante et n'ai jamais été dans la vie active. Alors ça ne changera pas grand chose par rapport à maintenant.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études ? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais-tu ?
J'aimerais travailler à l'hôpital un certain nombre d'années avant, pourquoi pas, de m'installer en tant que sage-femme libérale en collaboration avec celle avec qui j'ai fait mon stage et qui a besoin " d'aide".
Top
Kelister
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 17/05/2010
Posté le 19/06/2013 à 01:00 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?


J'ai passé mon Bac S et je suis allé à Paris V pour m'inscrire en PCEM1 (PAES) à Paris V. Je rate une première fois du coup je m'arrêté un an pour faire une première année de biocell en licence à PV encore. Je repars en PCEM1 (classé médecine au premier semestre et Sage femme au deuxième). Je prends donc SF à l'école de Baudelocque (PV)et je fais 3 années où j'apprends les bases de l'obstétrique physio, accouchement suivi de grossesse , pédiatrie suite de couche etc... J'ai fait en parallèle un M1 en biologie cellulaire
Je présente la passerelle en 3e année et pis me voilà admis en 2e année de médecine à Paris V toujours!

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Je ne pouvais pas avec mon classement en P1 passer directement en médecine tout simplement ^^

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?


Besoin de découvrir de nouvelles spécialités, faire de la pathologies et prendre en charge la pathologie des patients.
Faire de la recherche tout en gardant une pratique clinique importante, ce qui n'est pas possible en SF pour le moment
Vocation

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai fait plus de 25 stages hospitaliers principalement en maternité, ça m'a bien permis de comprendre vraiment le travail d'un médecin et la difficulté des études, au départ j'idéalisais vraiment le métier de médecin du coup ça a renforcé mon projet et ma motivation car tout ça m'a beaucoup plu malgré la difficulté des parcours ^^

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Quand j'ai décidé de faire la passerelle, j'étais vraiment enthousiaste, je n'ai pas souhaité en parler avec l'école temps que l'admissibilité n'a pas été annoncée. Réunir les attestations a été simple mais le plus dure à été l'attente. Ensuite pour l'oral c'est devenu très compliqué car il fallait que je trouve les bons mots pour passer ce pu.... de truc. Je ne savais pas comment expliquer que je voulais aller ailleurs tout en considérant que j'aimais le métier de SF qui est un métier de soignant avec beaucoup de clinique. Du coup je devais faire en sorte de bien différencier les pratiques de ces deux métiers pour ne pas dénigrer l'un ou au contraire trop l'idéaliser. Bref très compliqué et stressant ^^

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Le métier de Sage-femme est similaire à celui de médecin, tout ce qui concerne la physio obstétrique et pédiatrique nous concerne professionnellement et nous sommes complètement responsables de nos patientes, le médecin intervient très rarement du coup. Je me suis rendu compte à quel point le métier médical était très responsabilisant et que la moindre erreur pouvait être fatal pour soi mais surtout pour sa patiente, du coup j'y ai beaucoup refléchi et ça m'a permis de prendre une décision claire.
Vu que j'ai fait une 3 année je n'ai plus aucune obligation envers l'école, du coup je me suis arrêté pour me focaliser sur mon travail de mémoire que j'ai commencé pendant cette même année.
Mon école n'a rien dit et m'a plutôt soutenu après que je les ai mis au courant. Je me suis quand même méfié du coup c'est pour ça que je n'ai rien dit avant l'admissibilité.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?


Ambiance pesante avant le passage mais détendue après en discutant avec les autres candidats. A l'oral j'étais très stressé, jury en U 12 personnes qui chronomètrent tes 5 min et qui te regardent. J'ai craché mon truc en 4 min et après les questions : Pourriez vous nous rappeller vos réelles motivations pour médecine ?
Dans quel Labo faites vous votre mémoire?
En quoi médecine selon vous est un choix de vie?
Bref c'est passé très rapidement 6 7 min grand max et je suis sorti en me disant que c'était foutu

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Hyper motivé , heureux, du mal à réaliser, hâte d'y être après 6 ans de boulot acharné pour ça ^^

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Pour moi ça sera jusqu'au bout sans hésiter, j'ai bien compris le travail à fournir pendant les études et même après, ce que je veux avant tout, c'est soigner et être auprès de l'autre dans sa prise en charge, bref accomplir mon rêve d'enfance de soignant.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai tjrs été à Paris V c'est un peu ma maison maintenant ^^

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je pense avoir acquis les bases en SF et puis je vais me replonger un peu dans mes cours de P1

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Ma mère qui a toujours été là pour moi et qui m'a toujours soutenu, MERCI MAMANNN!

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Mes proches sont tous étudiant dans le monde médical donc on saura se soutenir comme ça et on se verra au boulot :p

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Au départ je pensais à l'obstétrique mais je me rends compte que j'ai envie de découvrir toutes les autres spécialités car tout m'intéresse, même le métier de généraliste qui nécessite des connaissances dans toutes les spés du coup j'y gagne ! ^^
Top
Bonsaï
Externus-minus

Messages : 39
Enregistré : 08/05/2013
Posté le 19/06/2013 à 10:54 notnew
Bonjour à tous,
A mon tour de débriefer!

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
29 ans, marié, sans enfants.
Après un Bac S option SVT, une PCEM1 doublée à l'Université de Rouen. A l'issue de la seconde P1, obtention de l'équivalence L2 (anciennenement Deug SV). Donc Licence 2 et 3 en Biologie Cellulaire et Biochimie. Puis Master 1 et 2 en Physio/Physiopath à Paris 6. Second Master 2, en Santé Publique cette fois.
Et me voilà en Médecine à Paris 6!

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
sans objet pour ma part

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Grosse frustration de ne pas avoir été bon en P1 et ... je veux être médecin!

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Je n'ai travaillé qu'en milieu hospitalier avec mes stages de Master et dans mon précédent job. Cela n'a fait que conforter ma décision de candidater à cette passerelle.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Le parcours est très administratif avec un grand "A"... avec ses longs moments d'insupportable attente (avec aussi un grand "A").
Pour l'admissibilité: dépôt du dossier sans trop y croire (en n'y croyant pas du tout même).
Et puis Attente...
Et rebelote pour l'admission... attente.
Et puis résultat: d'abord prévu le vendredi et puis non, ce sera le lundi suivant... Week end de folie en perspective!
Enfin, la délivrance... euh sans trop y croire!?!

Voilà, en gros soyez patient! (avant d'être médecin... patient, médecin (???), OK je sors)


6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus?
Mon parcours universitaire et professionnel est intimement lié à la Médecine: physiologie et physiopathologie humaine, Santé Publique (qualité des soins,épidémio, performance hospitalière...). A mon sens, les études de Médecine vont me permettre de mettre cette expérience au profit du patient.


7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Une grande salle d'ED au Kremlin-Bicêtre, le Jury (une quinzaine de personnes) disposé en U et le candidat face à tous ces gens avec sa petite table et sa petite chaise...
Le stress accumulé s'évapore dès lors que je rentre dans la salle. Mode "Guerrier" ON!
Le discours appris par coeur sort tout seul, sans accrocs. Le Jury est attentif (Pour Toi Public!!!) et j'arrive à accrocher des regards rassurants. Certains membres ont sans doutes reçu la consigne de ne pas lever la tête (ou ils dorment, je ne sais pas...). Pas de grimaces, pas de soupirs agacés, pas de haussement de sourcils (keskidi???).
Toujours est-il que j'arrive à la fin du discours calibré pour 3'30 (ça laisse un peu de marge pour rester dans les 5minutes de prévu par candidat... pi de toutes façons, j'avais rien d'autre à dire).

Place aux questions!
Pourquoi ne voulez vous pas continuer la Santé Publique en prenant une spécialité Médecin de Santé Publique?

Comment allez vous financer vos études?

Pourquoi ne pas avoir terminé votre Thèse? Et pourquoi ne pas avoir tenté d'en faire une autre?

Voilà, soyez franc, parlez avec vos tripes... J'avais préparé les réponses aux questions les plus fréquemment posées. L'interrogatoire est aussi important que le speech du début, ne le négligez pas!


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Je n'arrive pas encore à réaliser que dans quelques mois, je suis en P2... On y met tellement de soi dans cette passerelle !!! Heureux!


9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Ca fait 10 ans que je l'attends cette P2, je vais sûrement pas m'arrêter en chemin...


10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Paris 6 est la fac dans laquelle j'ai fait mes Masters. C'était un choix naturel, je ne me suis pas posé d'avantage de questions.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?]
On va ressortir les cours de P1 et réviser tout ça en juillet et août!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
La Famille et si besoin prêt étudiant.


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Je n'ai pas d'enfants et une femme en or donc de ce côté là ça va!

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Médecine Générale
Je n'ai pas encore réfléchi à cette éventualité...




Voilà,
Top
TLG
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 19/06/2013
Posté le 19/06/2013 à 12:24 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

24 ans, Bac ES option maths mention TB, diplômé de Sciences Po Paris(master Finance et Stratégie). Entre mon M1 et mon M2, année de césure comme officier dans la marine nationale. Admis en P2 à P6.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

ça s'est fait tout seul: j'étais très bon et très intéressé en français et histoire, donc j'ai fait ES, puis j'ai présenté le concours de Sciences Po que j'ai réussi. Et puis, quand on est en ES, les profs nous disaient qu'il était impensable de faire médecine donc je m'étais un peu autocensuré.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Il y a 3 ans, j'ai entendu parler de cette passerelle que je ne connaissais pas avant. ça a été le déclic, je me suis dit: en fait, j'ai toujours voulu être médecin et cette passerelle est ma chance. Depuis, je n'ai pas cessé d'y penser. J'ai terminé mes études à Sciences Po, et me voilà!

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai fait deux petits week-ends dans un CHU à Amiens: j'ai suivi une interniste d'astreinte, son travail est passionnant et très exigeant intellectuellement. J'ai également eu l'occasion de parler avec des urologues et des gériatres au sein de ce CHU. Sinon, je n'ai pas cessé depuis 3 ans de questionner des médecins que je connais sur leur métier.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

J'ai trouvé ça très simple: petite lettre, petit CV, entretien et hop.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

C'est un virage à 180° pour moi, mais mon école ne m'a ni encouragé ni découragé. C'est un choix que j'assume.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

12 personnes, c'est beaucoup. J'ai fait attention à bien les regarder tous, à parler calmement. Sans chrono, j'ai parlé 4'40, ce qui est bien vu la contrainte des 5 minutes. J'ai raconté mon projet en 3 parties: passé, présent, et surtout futur.

à la fin de mon speech, le chef me dit "bon...j'avais des questions mais vous y avez répondu donc...les autres, avez-vous des questions?..." Gros blanc, les membres du jury se regardent en souriant. Un vieux monsieur sur ma droite me demande "Et c'est la première fois que vous présentez la passerelle P2?" Je lui réponds que oui. Gros blanc. Le chef au centre me dit: "Merci, ça ira".

Basta!

J'ai trouvé ça bizarre de ne pas avoir de questions du tout (le financement, la motivation, la cohérence du projet...), mais vu leurs têtes je me suis dit que c'était positif.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Excité à l'idée de commencer, et un peu comme un boxeur au moment d'entrer sur le ring car ça ne va pas être de tout repos!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je VEUX être médecin, sans aucun doute.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Les résultats à l'ECN, le fait que P6 commence l'externat dès la D1, et la proximité géographique

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je me suis bien renseigné, c'est du boulot mais c'est faisable. Je commence déjà à récupérer des cours de P1 (anat, biomol, ...) et je vais potasser ça cet été.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai de l'argent de côté + prêt parental + vie d'ascète!

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je suis parisien, donc la vie familiale sera toujours d'actualité. En ce qui concerne la vie privée, well, on verra!

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

On verra là aussi, tout dépendra du classement et des intérêts qu'auront suscité en moi les différents stages d'externe.
Top
-Jeune Padawan-
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 19/06/2013
Posté le 19/06/2013 à 16:46 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

24 ans, Bac S, diplômé de Supelec, master d'ingénierie financière. 1 an d'expérience dans des banques d'investissement. Admis en P2 médecine à Paris Sud.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Choix de matières plus que de métier, manque de maturité. Bon en mathématiques, physique, chimie, admis au Lycée Louis Le Grand en classes prépa, je me suis naturellement orienté vers cette voie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Manque de dimension humaine et sociale au cours de mes expériences, envie de soigner, possibilité d'allier pratique clinique et recherche.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Stage de deux mois dans un laboratoire d'analyses médicales. De plus, mes deux parents étant médecins, je baigne depuis tout petit dans le milieu médical.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Assez simple: CV + lettre + entretien. Cependant, lettre de motivation à bien préparer: il y avait moins d'admissibles que de places offertes cette année à Paris, donc grosse sélection sur la lettre et le CV. Attente assez longue entre chaque étape.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Gros changement même si j'ai un parcours scientifique, et que les liens entre l'ingénierie et la médecine sont, je le pense, assez forts, et le seront de plus en plus.
Aucune obligation vis-à-vis de mon école, je suis diplômé.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Assez simple et rapide. 5 minutes de présentation, 5 minutes de questions.

- Comment comptez-vous financer vos études?
- Travaillez-vous actuellement?
- Avez-vous déjà eu des contacts avec des patients?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Heureux

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Aller au bout, je veux être médecin

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Intéressé par la cancérologie, Paris Sud propose un master de cancérologie que j'aimerais bien suivre, et est rattaché à l'IGR. Proximité géographique

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je regarderai les cours de P1 d'ici la rentrée, en particulier bio cell, anat, physio.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Economies, parents, prêt étudiant si besoin

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Célibataire et sans enfants, ça ne m'inquiète pas plus que ça!

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

On verra, ça dépendra des stages d'externat et du classement à l'internat
_____
May the force be with you


Top
npsy
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 15/03/2013
Posté le 19/06/2013 à 17:05 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

25 ans, neuropsychologue, diplômé d'un M2 pro neuropsycho en 2011, je travaille en services hospitaliers de gériatrie depuis un peu plus d'un an et demi. Admis en P2 médecine à Paris 5 Descartes.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'avais toujours voulu faire psycho, bien que la médecine m'intéressait aussi, mais avec un BAC L ça n'était pas envisageable. En plus je me voyait pas traîner 10 ans sur les bancs de la fac avant et dépendre financièrement de mes parents pendant tout ce temps (je ne savais pas à l'époque qu'en 7ème année de médecine on devenait interne avec un salaire décent).

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

La découverte du monde hospitalier, du travail de médecin sur le terrain, le contact avec les patients, l'intérêt croissant pour les pathologies somatiques que je voyais en stage et au boulot. Et puis psychologue c'est pas la panacée : pas d'évolution de carrière, peu de responsabilité, on est plus ou moins considéré comme des paramédicaux, et on est très mal payé. Et je me suis pris de passion pour les neurosciences pendant mes études, avec le regret de ne pas avoir fait médecine pour devenir neurologue.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Cf. précédemment. J'ai fais des stages hospitaliers depuis la licence, je travaille en collaboration étroite avec les médecins pour aider au diagnostic médical et à la prise en charge médicamenteuse et non-médicamenteuse. Bref grosse frustration de travailler dans le médical sans pouvoir être au coeur de la prise en charge des patients.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Plutôt simple dans la forme, CV + LM puis oral. Dans le fond, ça demande beaucoup de préparation, de préparer une LM béton qui contient tout ce qu'on veut faire passer, pas si facile.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je compte si possible devenir neurologue, ce qui est continuité avec ma formation actuelle qui traite aussi des pathologies du système nerveux. Aucune obligation vis-à-vis de ma fac puisque j'ai fini mes études il y a plusieurs années. Au travail, mes collègues (médecins et psys) m'ont plutôt encouragé dans ma démarche.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Convoqué à 15h30, passage à 17h, histoire d'avoir le temps de bien stresser. Atmosphère détendue dans la salle d'attente, tension qui monte en flèche en passant la porte de la salle d'audition et en voyant la petite table entourée par les 12 membres du jury disposés en U. Mais le jury m'est apparu plutôt avenant. Le président lance son chrono en me disant "vous avez 5 mn pour nous présenter votre projet"... C'est parti ! J'avais bien appri mon speech que j'ai récité en essayant que ce soit vivant. J'avais prévu un speech d'environ 3 mn histoire d'avoir le temps de perdre un peu de temps le jour J à cause du stress, sans dépasser les 5 mn. J'ai repris en gros la trame de ma lettre de motiv' en appuyant certains points. Mon plan était : parcours actuel, motivations pour faire médecine, projet professionnel.
Puis 3 questions. J'avais précisé dans mon speech que je voulais être neurologue, car j'adore les neurosciences, que ça me paraissait le parcours le plus cohérent avec mon cursus antérieur, et que c'est dans cette spé que je pourrais au mieux mettre à profit mes connaissances de neuropsy. Un membre du jury m'a donc sorti sur un ton réprobateur : "en fait vous voulez être neurologue, pas vraiment médecin", ce à quoi j'ai répondu que pour le moment c'était mon projet mais que d'autres spés m'intéresseraient sûrement au cours des études, et que la gériatrie ou l'endocrinologie me plairait bien aussi. Deux autres questions sur les hôpitaux dans lesquels je travaille et depuis quand je travaille, puis un autre membre me demande si en 1,5 ans d'activité professionnelle je pensais avoir fait le tour de mon métier. "Non mais ça m'a permis de voir quel rôle je souhaitais avoir dans la prise en charge des patient, et le métier de médecin correspond à mes attentes".
En sortant, soulagé que ce soit fini, plutôt content de ma prestation, mais aucune idée du résultat. je n'ai pas eut l'impression, contrairement à d'autres, que c'était joué d'avance, avant même l'oral.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Sur un petit nuage !!! J'ai encore du mal à me dire que j'en prends pour 10 ans avec un titre de docteur en médecine à la clé.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Comme tout les gens qui ont obtenu cette passerelle, je compte bien sûr aller jusqu'au bout, je pense déjà a mon classement à l'ECN !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
j'ai choisi Paris V à cause de la proximité géographique (je suis parisien donc fac parisienne), du nombre de places potentiellement dispos ( j'imagine qu'il y a plus de place à PV qu'à PXI par exemple), et de la réputation (j'aurai aimé tenter paris VI mais j'avais peur qu'il y ait trop de demandes car c'est une fac réputée).

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je vais potasser pendant l'été, demander conseil à mes collègues médecins sur les fondamentaux à rattraper de la P1 (si j'ai bien compris, anatomie et physio). Un peu peur de ne pas avoir le niveau mais mes études précédentes m'ont montré que je savais me donner les moyens d'atteindre mes objectifs.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je vais essayer de garder un boulot de neuropsy à mi-temps en P2 et D1, puis je prendrais un prêt ou je compterai sur le salaire de ma moitié.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Pas de problème de ce côté, ma moitié est habituée à me voir m'enfermer des heures pour bosser ! Et je n'ai pas d'enfants (ça va pas la tête !!).

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Dans l'idéal neurologue, ça n'a pas l'air d'être trop hardcore à avoir niveau classement à l'ENC. Sinon, je trouverai bien une autre spé qui me plait, du moment que ce n'est pas médecine du travail ou psychiatrie !
Top
McFly23
Jeune Carabin

Messages : 10
Enregistré : 04/06/2013
Posté le 20/06/2013 à 19:44 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
J'ai 23ans diplômé cette année en sage-femme.
J'ai fait un bac S, 2 PCEM1 puis 4 années en école de sage-femme. Je rentre en odontologie 2ème année.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
/

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Je souhaite devenir dentiste depuis le lycée.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Oui j'ai fait beaucoup de stages hospitaliers.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Simple, quelques papiers a donner et a envoyer. L'attente des résultats et le jury bcp plus compliqué.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Je n'ai aucune obligation vis-à-vis de mon école, je suis diplomé. Personne n'a essayé de me dissuader.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Le jury était en retard on a donc patienter longtemps avant que le premier candidat passe. Dans la salle d'attente l'ambiance était bonne j'ai pu discuter notamment avec 2 autres personnes de ce forum smilies ça fait passer le tps et surtout déstresser.
Pour ce qui est du jury, 5 min pour présenter son projet. J'étais stressé, j'ai dut faire moins de 4 min. J'avais appris les grandes lignes de mon texte, j'ai oublié qqes trucs mais au final ça a été.
3 questions de la part du jury: - On a l'impressin que vous voulez faire dentaire par défaut?
- quel est votre âge?
- Que ferez-vous si vous n'etes pas pris dans la passerelle?
En sortant j'étais mitigé, content que se soit fini, mais les questions m'ont déstabilisé et je pensais que je ne les avait pas trop convaincu.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Serein et heureux.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
J'ai bien l'intention d'aller jusqu'au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
C'est la plus proche de mon domicile.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
J'ai fait 2 P1, et 4années de sage-femme, je ne pense pas avoir trop de lacunes.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
J'ai qqes économies et la chance d'avoir mes parentes qui me soutiennent.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Je n'ai pas d'enfant, ça retardera juste mon installation je pense.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
Je ne compte pas faire l'internat.
Top
Xouch
Sexternus-minus

Messages : 34
Enregistré : 17/05/2013
Posté le 20/06/2013 à 22:21 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée à la Sorbonne?
J'ai 23 ans, je suis admise en P2 à Descartes (P5). J'ai d'abord eu un BAC ES, puis j'ai fait une licence de lettres modernes à la sorbonne. Puis un master recherche en littératures françaises à la Sorbonne.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
J'adorais la littérature, j'étais jeune, incapable de me projeter dans l'avenir...

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Mes stages d'observations que j'ai fait auprès de certains médecins, mes amis en médecine, ma famille de médecin m'ont conforter dans l'idée de vouloir faire médecine. Mais je veux être médecin depuis toujours... La fac de lettres n'aura été qu'une bifurcation dans mon parcours.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Oui. Ca n'a pas influencé ma décision car elle était deja prise. Ca m'a juste prouvé que je voulais vraiment faire ça!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Galère, non pas vraiment. Mais très très très stressant !!!

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Aucun rapport. J'ai terminé mon Master à la Sorbonne. Je suis prête à me consacrer uniquement à la médecine.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Oral très stressant. Au début j'ai bafouillé. Le jury ne semblait pas très sympathique... Ils rigolaient, parlaient entre eux... Ils m'ont posé trois questions:
- Est-ce que vous réalisez que ce sont des études très difficiles et qu'il ne s'agit d'entrer juste en P2 ?
- Comment comptez-vous rattraper votre retard en science?
- Quelles experiences professionnelles avez-vous dans la médecine?
Franchement quand je suis sortie de la salle, j'étais effondrée, je pensais que je ne serais jamais prise. Ils m'ont beaucoup titillée sur la littérature... ils voulaient surement être sûrs de ma motivation.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Encore du mal à réaliser !! Je vais travailler un peu pendant les vacances. Finalement, j'ai surtout hâte d'y être !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Intention d'aboutir! C'est évident!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Classement à l'ECN. Et j'ai aussi des amis qui sont déjà là bas donc je trouvais ça plus simple.


11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Non je ne pense pas. Je n'ai pas peur de travailler !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mes parents.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Je n'ai que 23 ans ^^

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
On verra !
Top
Ada
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 06/03/2013
Posté le 21/06/2013 à 10:48 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
J'ai 23 ans, je suis admise en P2 à Paris 6.
Bac ES spé maths mention TB, prépa littéraire, master de philosophie.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Je m'intéressais aux lettres, à la philosophie, à l'histoire et je ne réfléchissais pas du tout à ce que je voulais véritablement faire dans la vie.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Un sentiment d'insatisfaction permanente dans la dimension purement intellectuelle de mes études. J'ai commencé à beaucoup m'intéresser aux problèmes liés à la médecine (et notamment la psychiatrie) en philo, et j'ai vite compris que je voulais être de l'autre côté.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
J'ai fait trois stages d'observation dans différents domaines d'une semaine au maximum. Ça a confirmé plus qu'influencé.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Très simple, mais l'attente est longue et bourrée de stress !

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Mon directeur de recherche (et tous mes profs d'ailleurs) m'ont au contraire encouragée. Mais j'ai encore mon mémoire à soutenir début septembre donc l'été sera studieux et le début d'année fastidieux (on commence le 26 août à P6).

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
L'atmosphère était détendue et sympathique. Le président du jury m'a fait une blague dès mon entrée dans la salle et m'a félicitée d'avoir parler 5' pile, ça détend. Ils étaient attentifs à mon speech. Quant aux questions :
- le financement ? (famille)
- avez-vous des médecins dans votre famille ? (un grand-père généraliste seulement)
- seriez-vous éventuellement intéressée par la médecine gé ? (pourquoi pas, même si je vais me donner les moyens d'avoir ce que je veux en priorité)
- que feriez-vous si vous n'aviez pas la passerelle ? (mes dossiers pour la paces étaient déjà envoyés)
Ils étaient souriants et sympathiques, j'ai eu un très bon feeling mais après dans l'attente on ne peut pas s'empêcher de se dire qu'en fait on a raté etc...

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Très bon ! J'ai hâte !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Aller au bout bien sûr !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Classement à l'ECN, externe en D1, organisation de la fac, proximité géographique.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
J'ai fait une prépa médecine cette année dans l'idée de me préparer pour une Paces mais donc du coup je ne me fais aucun soucis pour le niveau en science.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mon copain avec qui je vis, ma famille.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Ça va être rock n roll mais c'est bien !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
A priori psychiatrie, mais tout peut encore changer...

Aux futurs littéraires 2014 qui voudraient se présenter, n'hésitez pas à m'écrire si vous voulez des conseils !
Top
Castor
Sexternus-minus

Messages : 39
Enregistré : 28/02/2013
Posté le 21/06/2013 à 11:39 notnew
ADMISE EN P2 Sage-Femme à Caen - commission de Lille

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Bac L - master d'histoire - CAPES histoire-géographie - prof titulaire en collège pendant 4 ans

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Famille de médecin ; j'ai choisi de m'éloigner des parcours familiaux à l'adolescence.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Ce métier m'intéressait déjà au lycée mais j'ai choisi de poursuivre ce que j'avais commencé et qui me plaisait. Engagement féministe en association : éducation à la sexualité, prévention,etc. Et aussi des rencontres.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Etudiante j'ai travaillé comme agent de service hospitalier tous les été.
Cette année, un stage d'observation de 3 jours en maternité.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Eprouvant psychologiquement car c'est un projet que j'ai beaucoup travaillé et dans lequel je me suis beaucoup investie tout en ayant bien conscience que cela pouvait ne pas aboutir.
Sur le plan formel, le dossier est simple à constituer - la lettre de motivation demande beaucoup de travail et de réflexion, de même que la préparation de l'oral.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
L'oral s'est bien passé. Le jury était avenant et souriant. On m'a dit "vous avez quelques minutes pour présenter votre projet". Je me suis lancée sans regarder ma montre car je savais que ma présentation durait environ 5 minutes. Lorsque j'ai eu terminé le président a dit "merci, c'était très clair. Y a-t-il des questions ?" Après un blanc, un membre du jury m'a posé deux questions :
"est-ce que vous n'aimez plus enseigner?" et ensuite "pourquoi n'avez-vous pas fait ce choix plus tôt au cours de vos études ?"
J'étais préparée pour répondre à ces questions.
J'ai mis beaucoup de conviction dans mon oral en étant la plus honnête possible.
A la sortie j'étais soulagée mais inquiète car nous étions 2 pour 1 place.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Impatiente et très motivée, tout en ayant quelques angoisses malgré tout le travail de réflexion sur le projet mené au cours de l'année.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
J'ai la ferme intention d'aller au bout de cette formation. Pour autant, je sais par expérience que la vie peut-être faite d'événements difficiles et non prévisibles et je sais que j'ai la possibilité de réintégrer mon poste en cas de situation qui me mettrait dans l'impossibilité de poursuivre. je parle là de problèmes graves et non dépendants de ma volonté.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?J'ai choisi l'école de Caen, car c'est là que mon compagnon travaille et que nous vivons.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
On m'a prêté il y a plusieurs mois les cours qu'il faut que je rattrape + ressources internet (université virtuelle de maïeutique francophone). J'ai déjà commencé et je vais bosser pendant l'été.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
1 année de congé de formation indemnisé puis ressources personnelles.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Je souhaiterais travailler comme sage-femme hospitalière.
Top
JaneLab
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 27/06/2013
Posté le 27/06/2013 à 12:34 notnew
1.Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

24Ans, M2R Pharmacochimie => DFGSM2 à P11
Parcours : Licence Sciences Biomédicale, M1 Chimie dirigée vers les sciences du vivant, M2R Pharmacochimie

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Après le bac, j’étais pas vraiment sure de vouloir faire médecine. Je pensais surtout à m’éclater. La chimie et la biologie humaine m’intéressaient, la licence de biomédicale me semblait un bon compromis. J’ai su pour médecine en L2 mais il a fallu que le projet s’installe réellement.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Mon parcours très proche des premières années de médecine a été très intéressants. On a pas mal étudié les physiopathologies au niveau moléculaire ce qui m’a amenée à avoir plein de discussion avec des amis en médecine qui voyait les mêmes pathologies mais avec un point de vue médicale. La recherche m’intéresse vraiment mais beaucoup moins que le soin. J’ai su donc que je devais être médecin. Et si en plus je peux faire de la recherche clinique même un peu ce sera cool.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Je n’ai pas fait de stage de la sorte. Cela m’a d’ailleurs été reproché par le jury. Me disant que ce n’était pas tout rose mais que je ne m’en rendais pas forcément compte. En réalité je suis entourée par des médecins et aussi pas mal d’amis externes, je sais que c’est des galères. Mais bon des galères y’en a partout et y’a que celles-là qui me motiveront jusqu’au bout.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

C’était un projet que j’avais depuis trois ans alors l’attente m’a paru interminable. Après j’ai eu la chance d’être soutenue par mon responsable de master qui m’a bien conseillée et fourni les documents nécessaires rapidement.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Quelques déceptions autour de moi que je ne continue pas en thèse. J’espère qu’ils auront compris mes arguments et que pour moi la recherche c’est pas fini. Je valide mon M2 dans deux semaines après ça, plus aucun engagement nulle part.
Sinon comme je le disais plus haut, ma formation actuelle m’a permis d’appréhender pas mal de mécanismes physiologiques et physiopathologiques au niveau moléculaire et biologique. Et même si j’ai pas vu toutes les pathologies, cela m’aura apportée une logique et une curiosité qui m’aideront surement pendant l’externat.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Pour rappel : la passerelle M2->DFGSM2 Paris de cette année comptait plus de places que de candidats sélectionnés. La motivation était donc vraiment à tester. J’ai trouvé que cela s’était ressenti au niveau des questions par comparaison avec les témoignages des commissions passées devant le même jury. L’ambiance était plutôt détendue puisque certains membres du jury rigolaient ou parlaient entre eux. J’en ai trouvé certain quand même peu intéressé par ce que je racontais.
Pour la question, ça a été un peu sec :
-de la part du président : « vous comptez revoir l’anatomie que vous n’avez pas vu en licence cet été ? »
-de la part d’une SF : « Vous nous parlez beaucoup de recherche mais le soin c’est le plus important. Qu’est ce que le soin pour vous ? » Ouch meme si la question a tout a fait sa place dans ce genre d’entretien, j’avoue que cela m’a un peu déstabilisée
-de la part d’une autre SF : « Mais vous êtes sure que vous voulez pas plutôt juste faire de la recherche »
-de la part d’un prof. de dentaire : « Etes-vous sûre de ne pas vous faire une idée de médecine un peu trop rose, vous n’avez même pas fait de stage auprès de médecin »

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Hyper zen et aussi très impatiente.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Aucune envie de faire autre chose que médecin. Je n’ai pas l’intention de lâcher

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Petite promo (=> stages d’externat pas surpeuplé), proximité géographique, bon classement à l’ECN jusque lors et puis je viens de P5 alors pourquoi ne pas changer histoire d’étayer mon CV. C’est toujours bien d’avoir vu différentes types de pédagogie

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

En réalité je pense avoir un peu d’avance. En licence biomédicale j’ai vu la plupart des matières de P1 en plus poussé. Comme la bioch, la biophy, la physio, la bio cell. J’utiliserais cet avance s’il se trouvait que j’avais en réalité du retard ailleurs, peut être en anat. Ou pour gérer les autres matières comme la sémio.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J’ai la chance que mes parents soient prêt à me financer encore quelques années de plus. Et puis mon PACSman est interne dans un an en espérant qu’il reste sur paris …

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je n’ai pas d’enfant et la personne avec qui je vis rentre en D4 donc on a déjà une sorte de rythme lié à nos études. Au final rien ne changera vraiment.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Pas de chir’ c’est sûr ! Plutôt une spé med ouverte sur la recherche, si mon classement me le permet comme médecine interne, endoc’ ou onco’. C’est justement sur l’oncologie que j’ai écrit ma lettre de motivation. C’est ce qui était le plus en lien avec mes stages. Donc pour que cela semble logique entre soin et recherche j’ai argumenté la dessus. De toute facon, pendant l’externat mes envies varieront c’est sure !
Top
hsm
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 70
Enregistré : 21/10/2012

certification
Vie réelle
Styve Hoareau
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 3e année médecine
Fac : SAINT DENIS - REUNION
Posté le 27/06/2013 à 17:32 puis édité 4 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 32 ans, des enfants, une P1 à mon actif en 2000.
Consultant en Business Intelligence, titulaire d'un M2 Miage et d'un MBA de Dauphine.
Admis en P2 à la faculté de médecine de Rennes

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
sans objet


3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
- vocation
- ne pas remettre à plus tard ce qui peut être fait aujourd'hui…le temps passe trop vite !

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
Non


5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Une vrai galère, tant sur le plan psychologique que psychique...
Stress et nuits blanches assurés

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Sans objet

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
10 mn chrono. Présentation en 5mn suivie de quelques questions ciblées.
Jury détendu, plutôt sympa, que j'ai réussi à faire sourire avec deux ou trois 2nd degré…"J'ai une femme formidable", "je ferais mon internat à 32 ans, euh pardon 38…",
J'ai eu l'impression d'être passé à côté en sortant de la salle.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Excellent état d'esprit… Je suis sur un petit nuage. Mais je pondère en me disant que le parcours est encore long et que rien n'est acquis ! Le plus dure est devant et il faut rapidement mettre le pied à l'étrier.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Non

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Je souhaite me spécialiser dans les domaines de l'aide à la décision diagnostique - Thérapeutique.
Rennes est précurseur dans le domaine à travers notamment le LIM (Laboratoire d'Informatique Médical).

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Reprendre les cours les plus important de P1 (Anat, physio..) et bouquiner un peu pendant les vacances...

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mes pauvres économies… et je l'espère quelques missions à temps partiel en m'appuyant sur mon expérience et mes diplômes.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Comme je l'ai toujours fait...

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
Non encore choisi, mais en temps utile, si je n'ai pu obtenir ce que je souhaite, j'opterais pour un redoublement... On est plus à 1 an près smilies
_____
« Nous avons les idées arrêtées dès que nous cessons de réfléchir. », Ernest Renan
Top
Objectif SF
Désagrégée de médecine

Messages : 269
Enregistré : 03/09/2012

certification
Vie réelle
Marie-Laure Cellier - 40 ans
Pays : France
Domaine : Sage-Femme
Niveau : ESF4
Fac : ANGERS
Posté le 28/06/2013 à 21:36 puis édité 2 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 34 ans, 3 enfants, un DESS de psychologie acquis en 2005.
Divorce en 2006.
Secrétaire juridique dans le recouvrement de créances depuis.
Admise en DFGSMa2 à l'Ecole de Sage-femmes d'Angers (jury de Rennes)

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai toujours voulu être dans l'accompagnement, le soin... Un père, médecin, tout le temps absent, et un parrain, psychologue, très présent... J'ai choisi psycho après le bac...

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J'ai découvert le métier de SF lors de ma 2° grossesse, métier que je méconnaissais. Une vraie révélation. C'est cette rencontre avec cette SF qui a été l'élément déclencheur.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai fait 6 stages avant de déposer mon dossier :
- 3 en salle de naissances dans 3 établissements différents
- 1 en grossesses pathologiques
- 1 en suite de couche
- 1 en urgences gynécologique et obstétrique
- 1 en libéral
Je voulais absolument ne pas idéaliser la profession, ne pas voir que le coté rose quoi... J'en étais déjà consciente mais je voulais me confronter à la réalité du travail.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Administrativement, d'une simplicité extrême !
Après, j'ai énormément bossé et re-bossé ma lettre de motivation ! J'ai commencé en novembre pour remettre mon dossier début mars.
J'ai préparé mon entretien avec le jury quotidiennement. J'ai topé les photos des membres du jury sur internet et je les ai accrochés dans mon bureau ! Comme ça à chaque fois, c'était un peu comme si c'était pour de vrai (bon j'suis un peu barge comme fille)
Le plus dur ? L'ATTENTE...

6. Comment les études de médecine s’intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Sans objet

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Convoquée pour 10h, arrivée prévue par mon GPS à 9h15. J'avais prévu 45 mn d'avance... Et bien, heureusement !!!
Accident sur la rocade rennaise, résultat, arrivée à 9h50.
A peine assise en salle d'attente que c'était à moi puisque le jury n'avait que 5 mn de retard...

- Présentation apprise par cœur (origine de mon projet, investissement perso, moyens mis en place pour arrive à mon objectif final). Un p'tit trou de mémoire, mais le jury m'a mise à l'aise et c'est reparti !
Perso, me suis trouvée nulle lors de mon speech. Pas assez vivant...

- Les questions... Bah j'en ai eu une flopée !!!
>> Si j'étais admise, ce que je faisais cet été et comment je comptais rattraper mon "retard" en bio/anat... ?
>> Ce que je faisais si négatif ? Là je répond en gros CDD et je me représente l'an prochain. Réponse immédiate : Et comment comptez-vous améliorer votre dossier si vous vous représentez l'année prochaine ? Vous avez déjà fait bcp de stages...
>> L'âge de mes enfants ? Comment je comptais m'organiser pour réussir mes études avec les 3 loulous ?
>> Le financement ?
>> Si j'étais au courant que les maisons de naissance (j'en parlais dans mon speech comme objectif) ça n'existait pas encore à ce jour ?
>> Et si un poste en tant que psy en mater ça me suffirait pas ?
Par contre là, je pense que j'ai cartonné lors des questions. Une vraie lionne...

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Super honorée d'avoir été sélectionnée par le jury, je suis hyper pressée de commencer ! Vivement le 02/09/13 9h30 !
En plus, j'ai déjà fait ma réunion de pré-rentrée hier. Du coup, j'ai vu ma promo, mes profs, essayer mes tenues... Ca donne encore plus envie d'y être !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Quoi ? Comment ça ? S’arrêter ??? Ca va pas non !!!
Je vais jusqu'au bout, non mais Oh...
Et puis, j'espère être major de promo en +

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Proximité géographique !

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

J'ai déjà commencé ! Et depuis plusieurs mois !
J'ai appris l'anatomie du bassin obstétrical, de l'appareil génital féminin.
J'ai revu mes cours de SVT de terminale, de psycho
J'ai appris les UE optionnelles de Maïeutique de la PACES (cordon ombilical, liquide amniotique et placenta)
MERCI les plateformes en lignes !!!
Et puis, j'ai RDV la semaine prochaine avec la directrice de l'ESF pour qu'elle me donne mes révisions d'été !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

2 ans d'aides de Pole Emploi, puis aides de la région pour les 2 années d'après et mon conjoint bosse.
+ économies personnelles
+ papa/maman smilies

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ce n'est pas MON projet de reconversion professionnelle, c'est NOTRE projet ! J’embarque, mon conjoint, mes enfants, mes parents avec moi pour 4 ans. Du coup, c'est mûrement réfléchi tout ça.
C'est mon conjoint qui compensera tout ce que je ne ferai plus en gros smilies

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études?

Je souhaite faire de l'accompagnement global donc
- Soit Sage-femme libérale avec idéalement un accès aux plateau technique
- Mais comme le projet de maison de naissance me botte beaucoup aussi ...
J'ai 4 ans pour peaufiner tout ça smilies
_____
Le 27/06/13 : Admise en DFGSMa2 à Angers
Le 04/07/14 : DFGSMa2 validé !
Le 24/08/15 : DFGSMa3 (enfin) validé !
Le 17/07/16 : DFASMa1 validé ! A moi la dernière année !!!
Top
Faucon21
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 25/05/2013
Posté le 29/06/2013 à 13:47 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

28 ans / Docteur en Biologie (physiologie et pharmacologie cardiovasculaire)/ Non admis en D1 mais Admis en P2 à Dijon (commission Nancy).

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Je voulais devenir enseignant de SVT dans le secondaire, j'ai fait un Master 1 en biologie-géologie. Mais je me suis passionné pour la biologie humaine (j'en avais marre d'étudier les cailloux), je me suis donc orienté en Master 2 Recherche de Biochimie, Biologie Cellulaire et Moléculaire puis doctorat et apporter de nouvelles connaissances au monde scientifique.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J'aime la biologie humaine, j'ai travaillé avec des médecins, rencontré le monde médical qui m'a enrichi tant scientifiquement qu'humainement. Et la recherche commençait à me décevoir (course aux publications, travail isolé, difficulté de trouver un poste, etc) même si j'aime la recherche scientifique (3 publications en premier auteur et c'est un plaisir d'apporter et de partager de nouvelles connaissances). Mais surtout j'ai envie d'apporter un bénéfice net aux patients, les soigner. Je suis une personne qui aime établir un contact avec les gens. Au cours de mon cursus de recherche, je fréquentais plus les souris et les rats...;)

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?


Oui, au cours de mon master et de mon doctorat, j'ai assisté à plusieurs opérations chirurgicales (réparation de l'anévrisme de l'aorte abdominale, double et triple pontages coronariens) et examens en cardiologie (coronarographie etc...). Tout cela à renforcé mon désir de devenir médecin.
J'ai également fait des stages d'observations dans plusieurs services après la soutenance de ma thèse comme en psychiatrie où j'ai participé aux consultations... Quel plaisir de se mettre à la place du médecin et de poser des questions aux patients, d'établir un contact et initier une relation de confiance.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Le dossier en lui même est très simple à monter. Mais l'attente quant à elle, est très longue, entre le dépôt de dossier et l'admission. Psychologiquement c'est dur. Un conseil que je peux donner aux futur(e)s postulant(e)s c'est : TRAVAILLEZ votre LETTRE DE MOTIVATION, elle est très importante et je pense que c'est la pièce maitresse du dossier (avec un parcours correct tout de même). Pour ma part, elle faisait 4 pages.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Pour moi c'est la continuité tout simplement. J'ai une vision large de la vie grâce à mon parcours de biologie et géologie pour arriver progressivement à la biologie humaine et maintenant me consacrer exclusivement à la médecine.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?


En mode costard cravate...
Convoqué à 13h30 pour l'oral de D1, arrivé à 13h mais passé à 14h car les membres du jury n'avaient pas fini de manger.
On m'appelle pour passer l'oral. Le stress monte mais s'estompe progressivement. Table en U avec 12 personnes.
Le président du jury me présente et me dit que j'ai 5 min pour présenter mon parcours et mon projet. J'ai fait 4 min.
Certains regardent et d'autres sont sur leur portable mais attention, ils sont tous attentifs. Peut être un moyen d'essayer de déstabiliser? Je les regarde tous pendant ma présentation... c'est très important.

Pour les questions, j'ai ai eu environ 6.

- Pourquoi ne pas avoir fait de P1 après le Bac?
- C'est la deuxième tentative? (c'était la deuxième tentative pour D1 et la
première pour P2).
- Pourquoi vous n'avez pas été admissible l'année dernière?
- Êtes vous conscient que la recherche que vous faites est différente de la médecine générale?
- Je ne comprends pas, vous dites que vous aimez la cardiologie et là vous nous parlez de la médecine générale. (Ils voulaient tester ma cohérence je pense). J'ai dit que j'avais des connaissances et des compétences en cardiologie mais que la médecine m'intéressait et que je ne choisissais pas la spécialité en fonction de la thèse mais en fonction de ce que je voulais faire et de ce que je ressentais.
- Pourquoi une réorientation dans la filière recherche?
- Que faites vous en ce moment?

Merci, au revoir.

Avant de sortir je leur dit que j'étais également admissible pour P2. Le président m'a fait comprendre qu'il fallait que je revienne le lendemain pour l'oral P2. J'ai dit OK, merci, au revoir et à demain.

Le lendemain, je me représente à 14h30 pour leur faire une présentation de 2 min que j'avais fait la veille dans ma chambre d’hôtel. Je n'ai pas compris pourquoi j'étais très très très très très stressé pour l'oral P2 alors que pour D1 j'étais relativement détendu. Ils l'ont vu que j'étais stressé et ont essayé de me mettre à l'aise en me disant : Mais vous avez changez de coupe par rapport à hier? (Non). Ben vous avez mis du gel (Je ne sors jamais sans gel). Il manque quelque chose à votre tenue (Oui, j'ai retiré la cravate et changer de chemise). A oui cravate bleue. Ils rient chaleureusement.

Le président me représente... Je commence à faire mon speech et au bout de 40 secondes sur les 2 min...je bloque pendant 5 secondes , mon cerveau s'est arrêté, je commençais à bafouiller...le pire moment de ma vie je crois. Bref, j’arrête ma présentation et je leur dit clairement les choses : Désolé, je ne comprends pas pourquoi je suis autant stressé alors qu'hier ça s'est bien passé. En plus, vous êtes sympas comme tout et très souriants (ils sourient, j'ai réussi à tous les capter). C'est la fatigue, le stress, l'envie, l'émotion... Mais je vais me ressaisir et terminer (ils sourient de nouveau). Je termine tant bien que mal, au final la présentation je l'ai fait en 5 min au lieu de 2. Après, m'ayant vu inspirer profondément, ils ont continué à me mettre à l'aise (ils ont été super cool).

Pour les questions, le président a demandé si il y avait des questions.
Certains ont répondu : Non, on lui a posé les questions hier, ça ira. (En même temps je ne vois pas quelles questions ils auraient pu me poser).

Celui qui m'avait posé la question la veille sur la différence entre recherche et médecine générale a dit : je ne me souviens plus quelle question je vous ai posé hier. (Je lui réponds que c'était celle sur la médecine générale et la recherche). Ils se mettent à rire.
La seule question c'était : - Vous êtes fatigué? (ça se voyait sur mon visage, j'avais pas dormi de la nuit même de la semaine). Je leur réponds que je suis à la limite de l'asthénie (ils rient). Le président me demande si je voulais qu'ils me prescrivent quelque chose (la vitamine C et du repos suffiront).

Ils me disent merci, bon repos et bon retour.
Ils ont vraiment été bienveillants pour l'oral de P2 (vu mon état et ma contre performance). Heureusement que mon oral de D1 s'était super bien passé et que j'avais un bon dossier.

Le seul bémol c'est que j'avais un très bon dossier pour être accepté en D1, avec des mention durant tout mon parcours, 3 publications en premier auteur, enseignement de la physiopathologie à la fac de médecine de Dijon, chargé de TP et TD de physiologie, stages d'observations, révision de l'anatomie et sémiologie... Mais bon ils m'ont pris en P2 et j'en suis ravi.

L'impression que j'ai eu, c'est que leurs choix sont déjà fait avant même l'oral.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Motivé

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?


J'ai la ferme intention d'aller jusqu'au bout.
C'est quoi cette question???? On se donne tant de mal pour en arriver là...

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai fait mon doctorat à la fac de médecine de Dijon, je connais plein médecins et des amis étudiants qui pourront m'être d'une aide capitale.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?


Je pense avoir des bonnes connaissances dans certaines matières telles que la physiologie. J'ai commencé à bosser l'anatomie et la sémiologie. Je vais continuer à combler mes lacunes et surtout je vais bosser régulièrement pour réussir.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je ne vis pas seul. Quelques économies, et si besoin est, il y a le CESP que je serais prêt à signer.



13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je verrais mais on peut parfaitement faire les deux avec un peu d'organisation.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

La médecine générale me plait. Mais je ne suis pas à l’abri d'aimer une autre spécialité. Peut être que je ferai de la chirurgie cardiaque,de la cardiologie, ou une autre spécialité. Le fait d'aimer la médecine au sens général du terme et de ne pas être rebuté par la médecine générale, me permettra dans tous les cas de faire ce que j'aime.
_____
« La vie ne réside pas dans les molécules mais dans les relations qui s’établissent entre elles » Linus Pauling


Top
Aller en haut • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter