logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignages Admis passerelle P2 2013

Aller en bas • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Zawa
Sexternus-minus

Messages : 37
Enregistré : 08/03/2013
Posté le 30/06/2013 à 12:46 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 22ans, 2P1 raté dentaire de peu mais acceptée en SF je fais deux années à l'école avant de demander la passerelle pour P2 dentaire à Strasbourg (commission de Nancy).

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Ras

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Je m'étais inscrite en P1 pour faire dentaire ça a toujours été mon objectif.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai effectué pas mal de stage pendant mon cursus de SF mais avant d'envoyer mon dossier j'ai fais un stage d'observation d'une semaine auprès d'un chirurgien dentiste libéral.


5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Le dossier est facile à constituer j'ai beaucoup bossé ma lettre de motivation (merci à un des membres du forum qui m'a énormément aidé à mettre mes idées sur papier et à me rassurer).

L'attente pour l'admissibilité et l'admission par contre est Horrible.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
J'ai validé mes trois premières années qui sont sanctionnées par un diplôme je n'ai plus d'obligation vis-à-vis de mon école mais j'ai discuté de mon projet avec mes profs qui m'ont compris et encouragée.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Alors hyper stressée je suis arrivée à 13h alors que convoquée à 14h30 et passée à 15h40, on a bien discuté entre candidats avant et après chaque passage.
Le jury en U, une partie n'écoute pas mais ils paraissent quand même attentifs en majorité j'ai fais mon speech en 3 minutes puis j'ai eu 4 questions posées par des Sages-femmes (mon cursus actuel) et des dentistes:
- Quel était votre classement en P1: j'étais à 8 places du dernier étudiant pris
- Qu'est-ce qui vous a marqué pendant votre stage d'observation? Qu'avez vous vu? Soins de caries, traitements de racines, prises d'empreintes, mise en place de prothèse, pose d'implants, visite d'un labo de prothèse et rencontre d'étudiants pendant une vacation.
- Quelles connaissances pensez-vous pouvoir réinvestir dans vos études en chirurgie dentaire? L'anatomie, la physio, la pharmaco et tout ce que j'ai appris par rapport à la relation au patient.
- Vous connaissez un peu le programme des études dentaires? Oui j'étais aux portes ouvertes je connais le programme, les locaux je sais comment sont organisés les TP, j'ai rencontré les profs et des étudiants.



8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Je suis sur un petit nuage, ma vie va changer j'ai encore du mal à réaliser mais j'ai hâte d'y être.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Hors de question d'arrêter j'ai toujours voulu faire ça, j'y suis j'y reste.
10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
La même que celle où j’étudie depuis le bac.


11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Je n'ai pas de lacunes j'entre en P2 et j'ai fais la P1 et suivi les enseignements dentaires, j'aurai juste à réviser un peu.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Parents et j'ai mis de l'argent de côté.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

J'ai 22ans, pas d'enfants pas trop de soucis de ce côté là.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Omni pratique pour l'instant mais peut-être qu'avec les années j'envisagerais l'internat.
Top
Jijo
Chef des sévices

Messages : 309
Enregistré : 11/03/2013
Posté le 30/06/2013 à 13:37 notnew
C'est à moiiiii smilies, trop content de pouvoir enfin poster ici! Je vais modifier un tout petit peu les questions pour que ça colle totalement avec mon profil et que ça aide au mieux les futures passerelliens remèdiens qui veulent comme moi faire des études de PHARMACIE.


1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Salut, moi c'est jijo, 25 ans, je suis un garçon smilies!!
CV:
Bac S (spé physique chimie) en 2006
2 P1, malheureusement raté..
L1 Sciences de la vie et chimie
L2 chimie
L3 et M1 Chimie fine organique (Nantes), stage de 6 mois à SANOFI
M2 Polymères et Principes Actifs d'Origine Naturelle (Angers), stage de 6 mois à la faculté de pharmacie d'Angers.

Et voilà, je suis futur étudiant en DFGSP 2 (ex- P2), à la faculté de pharmacie d'Angers (commission de Rennes)

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non pharmacie directement)?

Pas eu pharma..obligé de se réorienter smilies

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J'ai toujours voulu être pharmacien, mes parents m'ont dit que je voulais faire ça depuis que j'ai 5 ans..j'm'en souviens pas, mais c'est vrai que je n'ai jamais voulu faire autre chose. Et puis, ma soeur c'est inscrite en école de préparatrice en pharmacie, ce qui m'a donné l'envi de me replonger à fond dedans..elle sera en 2ème année de préparatrice en même temps que je serais en 2ème année de pharmacie.

Mais j'ai un parcours qui s'inscrit à fond dans la connaissance du médicament (ou plutôt la synthèse et l'analyse structurale d'un principe actif). Je n'aurais pas pu supporter de travailler en industrie pharmaceutique et de côtoyer des pharmaciens tous les jours sans l'être moi aussi.

4. Avais-tu fait un stage en officine, ou en industrie pharmaceutique durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

En officine, seulement le stage de découverte de 3ème, j'avais posé énormément de questions, pour être sûr que ce métier me plairait, j'ai été convaincu.
L'industrie pharmaceutique : Sanofi 6 mois, je sais en tout cas que la synthèse organique n'est pas fait pour moi même si j'adore la théorie de la chimie organique. Mais j'ai pas forcément envie de persévérer en industrie car très bouché et moi je souhaite plutôt l'officine smilies.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Le dossier : une simplicité enfantine.
L'oral : très stressant.
Et à chaque fois une attente horrible et encore plus stressante que l'oral quand on voit les premiers admissibles ou admis et qu'on attend son mail ou sa confirmation d'admission/ibilité, bien qu'on ai à chaque fois eu les résultats aux dates prévues, (même très rapide, dès le lendemain de mon oral,je passais le dernier jour).

6. Comment les études de pharmacie s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en pharmacie?

C'est une continuité puisque je connais très bien la synthèse d'un principe actif, maintenant il faut que j'apprenne comment il agit dans l'organisme et comment on le délivre à un patient.

Je n'ai plus d'obligation envers mon ex fac (stage fini, master en poche), ma future fac, ba j'y suis déjà comme j'y ai réalisé mon master!

Mes enseignants ne m'ont pas dit de ne pas faire ces études, ils m'ont plutôt orienter vers un doctorat puis faire la passerelle pour la 3ème année, mais je voulais pas encore passer 3 ans pour en gagner une seule année, et puis je suis accepté en p2 j'aurais pas été sûre de réussir celle pour la 3ème année.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Arrivé en avance, batiment très facile à trouver, j'ai pu retrouver une passerellienne remedienne, on a bien parlé et ça m'a déstressé pendant l'attente.
Le jury était installé en U (12 personnes ça surprend), on a un peu l'impression d'être à un match de tennis la tête qui tourne de droite à gauche encore et encore smilies, histoire de parler à tout le monde.
J'avais préparer une trame principale (Présentation rapide, mon dernier diplôme, mes qualités de chimiste organicien et analyste, pourquoi l'officine et les personnes que j'avais rencontré = étudiants, enseignants et pharmaciens d'officine pour bien dire que j'avais conscience de pas m'embarquer dans des études facile), mais j'avais pas appris mon oral par coeur, du coup je pense qu'il était vivant et j'ai dit tout ce que je voulais smilies, j'ai même terminé en les faisant rire: "moi ce que je veux c'est être heureux et je suis convaincu que c'est en étant pharmacien d'officine" avec un big smile, tout le monde à rit.
Les questions:
- pourquoi pas de thèse? enseignant-chercheur? Parce que la recherche ne me plait pas..l'enseignement, pourquoi pas
-est-ce que j'ai pensé à l'internat? Non, car je pensais qu'en faisant la passerelle c'était pas possible..je vais y réfléchir même si je ne pense pas m'orienter là dedans.
-financement?? Argent de coté, aide des parents et j'espère pouvoir travailler à coté
-classement pour les concours de P1? raison des échecs? Pas assez travaillé pour la première année; et pour l'autre je pensais l'avoir, j'étais pas loin..
-est-ce que je pourrais être enseignant et pharmacien d'officine? (y a un nom avec des lettres mais j'ai pas retenu) Pourquoi pas .
-qu'est ce que je fais si je n'ai pas pharma? Belgique ou enseignement..quand j'ai dit belgique ils ont un peu fait la tête..

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Hâte, hâte, hâte!!!!
Les futurs étudiants de P3 que j'ai rencontré ont déjà prévu de bien me bizuter pendant le WEI..lol!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Etant donné que je ne voulais pas faire indus, ni recherche, mon précédent diplôme ne me servira qu'à atteindre la p2 et des validations d'aquis..mais j'ai vraiment aimé ce que j'ai pu apprendre pendant ces 5 années.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'y ai fais mes 2 P1, j'y ai fais mon master 2 et mon stage de master 2, je connais bien les enseignants qui sont très calés, et ma famille habite pas très loin (60km). J'adore Angers, ça aide aussi^^!

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études pharmaceutiques? As tu peur de ne pas réussir en pharmacie en partie à cause de ces lacunes?

Je vais revoir mes cours de biologie P1 pendant les "grandes vacances", je pense essayer de regarder aussi les cours de P2..
et non, je pense réussir, et pourquoi pas major de promo ^^!!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai de l'argent de coté, la famille et j'espère pouvoir travailler pendant les études, et les vacances.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Comme je l'ai toujours fait, travailler à fond pendant la semaine, et quelque WE, mais la plupart des WE en famille ou entre ami smilies.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

A la fin de mes études je veux être pharmacien d'officine..donc je pense pas tenter le concours d'internat, mais on ne sait jamais smilies.



Voilà, j'espère avoir été complet..faut pas hésiter à me poser des questions en u2u pour les futurs passerelliens. Trop content. J'espère que vous connaîtrez vous aussi cette joie les futurs passerelliens.
_____
DFGSP 2 :), trop heureuuuuuxxxx!!!
Fruch en DFGSM 2: trop fière de vous, et de nous.
2013/année de tous les records sur remède/passerelle yeahhh.
Docky : topettes, ça veut tout dire entre nous ^^!
Top
ethan35
Externoïde

Messages : 42
Enregistré : 27/03/2013
Posté le 01/07/2013 à 22:02 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Je viens d’avoir 25 ans, Master 1 droit des affaires, univ rennes. Master 2 droit fiscal Paris 1. Actuellement Juriste, admis en P2 médecine à Rennes 1.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Je dirai que tout a commencé avec une orientation trop hâtive en ES avec l’influence de mon entourage familial.


L’orientation hâtive s’est traduite par des notes correctes en sciences/physiques/ Maths (j’avais fait spé Maths au bac) mais pas aussi bonnes qu’en Histoire/géo, français, économie et social... J’ai souvent entendu mon entourage dire qu’il fallait toujours être le meilleur pour réussir en fac de médecine ou en fac de droit. A l’âge de 16 ans au lycée, on se laisse vite influencé aussi. Donc je me suis dis qu’en allant en ES, je pourrai devenir le meilleur au vu de mes notes et être juriste c’est aussi un métier où je peux être en contact et aider les personnes, qu’avec le temps et en réussissant, je parviendrai à oublier mes rêves. De plus, ma mère a toujours eu une vision idéaliste de la faculté de droit et voulait que je devienne avocat pour combattre les inégalités, les injustices, aider la partie faible… J’ai alors suivi son conseil….

Mais une passion est une passion et c’est quasiment impossible d’oublier, un rêve nous suit toujours, c’est la moralité que j’ai retenu avec mon parcours. J’ai toujours voulu devenir médecin.


3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

J’ai toujours voulu être médecin depuis que je suis enfant. Je n’ai plus envie de me laisser corrompre, j’ai envie d’être fidèle à moi même et ne plus exercer un métier comme un métier mais l’exercer comme une passion.
La passion est empreinte d'émotions et difficile à contrôler alors que l’intérêt est une volonté orientée vers un but clair et précis (maîtrisable).

Ma passion pour la médecine s’est traduite par le fait qu’il est difficile d'en rester maître. On en perd facilement le contrôle de soi. Pour preuve, je n’ai pas réussi à oublier ma passion en essayant d’être le meilleur en droit et réussir. Une passion reste une passion et elle nous poursuit.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Aucun.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Lettre de motivation à rédiger à la perfection !!!!!!!
Oral à préparer également à la perfection.
Voici la liste des questions que j’ai préparé grâce au site remède :

1/ Comment financer vos études ?
2 /Que faîtes vous si vous n’êtes pas accepté ?
3/ Etes vous prêt à retourner en Première année ?
4 / Pourquoi pas médecine juste après le Bac ? Qu’est ce qui m’empêchait de me lancer directement ?
4 / Quelle spécialité ? Pourquoi ?
5 / Avez vous déjà fait des stages en milieu hospitalier ?
6 /Comment ai-je choisi ma fac ?
7/ Pourquoi vous et pas un autre candidat ?
8 / Votre métier actuel ne vous permet il pas de vous épanouir ? Que voulez vous de plus ? Pourquoi pas avocat en droit médical ?
10 / Ce que j’ai préféré lors de ma formation aux premiers soins médicaux et de secourisme à bord – stages médicaux etc.
11/ Intérêt ou passion ?


6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Aucune obligation car déjà en possession de mon M2 de droit.

Plus tard, j’aimerais également mettre à profit ma première formation, le droit, en devenant membre de l’association française des médecins conciliateurs et médiateurs hospitaliers (qui siègent au sein des CRU dans les hôpitaux) ou bien même passer une capacité de pratiques médico-judiciaire.
J’aimerai devenir un médecin qui souhaite valoriser son parcours « sciences humaines » et ne pas mettre aux oubliettes tout ce que l’on m’a enseigné

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
(copier collé du témoignage post oral sur le site remède)


En direct d un banc place de la mairie a rennes : j ai pu rencontre nicolepsie et hsm, et du coup je me suis senti moins seul ! 3 eme gaffe de la journee apres la porte en plein visage, l ecrasement de mes lunettes de vue, je mets le feu ds une poubelle avec ma clope mal eteinte et il faisait beau et chaud donc ca n aide pas... Sceau d eau en renfort pour eteindre et faire disparaitre la fumee !!! Sinon ils sont attentifs a notre speech et connaissent tres bien notre dossier sous les yeux !!! J ai pu dire tout ce que je voulais sur mon dossier ! Question :
-sur une partie de mon memoire en droit de la sante alors qu il portait uniquement sur les patients, on ma demande si on pouvait aussi parler de tourisme medical pour les medecins !!!! La directive europenne sur les soins transfrontaliers: vous en pensez quoi de sa mise en vigueur en octobre prochain !!! Pourquoi medecine et l orientation en es ? Apres sur le financement et le soutien des parents, ils m ont demande si je comptais continuellement etre soutenu par eux ou bien essayer de trouver des financements! J au dis oui, je connais le contrat d engagement de service civique avec le stress j ai dit ca alors que c est contrat d engagement de service public !!! ;( ils n ont pas releve... La moitie droite du jury hyper sympa et tres active mais le reste semblait tres silencieux !! La doyenne de med d angers ne me regardait mm pas ;( je sais pas quoi penser mais j ai fait de mon mieux !! Courage a ceux qui passent demain xxxx

Le lendemain, je reçois un email positif immense joieeeeee

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

J’ai vraiment hâte j’attends ce moment depuis si longtemps, on m’en a empêché à la fin de la seconde, maintenant je réalise enfin mon rêve )) Déterminé plus que jamais.
Me retrouver dans un univers d’étudiants plus jeunes que moi me démoralise un peu mais tant pis !!!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

FERME INTENTION D ABOUTIR !!!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Ville d’origine – lieu d’internat de ma copine. J’adore Rennes également.


11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?


Je vais surtout travailler l’anatomie avec L’Atlas d’anatomie de Kamina aux éditions Maloine, j’ai sorti le nom de ce bouquin au jury et ils ont beaucoup apprécié, preuve que j’avais déjà ouvert des bouquins de médecine avant ma présentation !!!!

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Economies et soutien de ma grand mère (donation)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?


14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

Médecine gé + capacité en allergologie ou médecin légiste. Médecine interne why not… mais il ya encore le temps pour évoluer … ☺


J’espère que mon témoignage puisse redonner confiance aux profils atypiques.
Bonne chance à tous les futurs passerelliens !!!
Top
Volc
Jolie Chef de pique-nique
avatar

Messages : 195
Enregistré : 15/11/2012
Posté le 03/07/2013 à 20:13 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Maud, 25 ans, fraichement débarquée de la 4ème année de pharmacie pour intégrer la FGSM2 à Lyon Est smilies
Sinon, pour faire court : juste après le bac, 2 PCEM1 (la première « pour le fun », la 2ème classée environ 200, reçue collée) ; puis une L1 psycho (pour voir), une L2 bio (pareil) et enfin, réorientation en pharmacie en 2009.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
J’ai choisi pharma après avoir épuisé mes chances pour médecine (et beaucoup hésité…).

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?
Bien qu’assez proches et nécessairement complémentaires, la pharmacie reste fondamentalement différente de la médecine ; ce ne sont pas les mêmes métiers, pas les mêmes missions, pas le même rapport au malade, à la maladie… Je ne trouvais pas mon compte dans ce cursus pharmaceutique (bien que doué de BEAUCOUP de débouchés), la médecine me trottait dans la tête tous les jours.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?
J’ai du effectuer pendant mon cursus des stages en officine (j’ai rapidement vu que ce métier, cette dualité commerçant/professionnel de santé ne me convenait pas, entre autres choses), qui m’ont poussée à m’intéresser plutôt au monde de l’hôpital.
C’est alors que j’ai effectué un stage dit d’ « externat » en 3ème année en labo d’hématologie (sur la base du volontariat cette fois) où cette disparité entre les deux métiers (médecin et pharmacien) ainsi que le contact avec les malades m’ont définitivement convaincue du fait que je faisais fausse route, que la place que je voulais occuper, notamment auprès des patients, était bien différente de celle à laquelle je pouvais prétendre en temps que pharmacienne.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?
Plutôt simple en principe, mais surtout ne pas négliger la lettre de motivation (LE point discriminant de votre candidature, je conseille de bien prendre son temps pour la penser, la remodeler, la peaufiner)
L’attente, en revanche, a été plus dure à supporter.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Ce n’est pas dans la suite logique de mon cursus en pharma, mais je pars avec de solides notions, notamment en pharmacologie et en thérapeutique, qui trouveront sans doute leur place dans mes futures études.
Aucune obligation vis-à vis de la fac, puisqu’il me suffisait d’avoir validé la 3ème année (j'ai même validé la quatrième smilies).
Je n’ai parlé de ce projet qu’à la doyenne de pharma, qui n’a pas essayé de me dissuader.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Malade ce jour-là, après une nuit blanche, beaucoup de stress avant d’entrer (j’ai heureusement pu papoter avec les autres candidats avant, dont des camarades de promo… ça détend un peu !).
Atmosphère aussi sérieuse que détendue (ils sortaient de leur pause dej’ ! smilies)
4minutes de présentation (je ne sais absolument plus ce que j’ai pu leur raconter, le trou noir, si ce n’est que ça n’avait rien à voir avec ce que j’avais préparé pendant des semaines… bravo…)
4minutes de questions :
- Certaines déstabilisantes, genre : Qui était Jean Monnet (… sérieux là ?)
- Certaines assez personnelles (sur mon parcours atypique, comment est née ma vocation, les traits de mon caractères qui m’ont amenée à choisir médecine)
- Puis les classiques (financement, pourquoi ne pas attendre encore 2 ans, pour demander la passerelle une fois diplômée)
Mon impression en sortant : fiasco total, je me préparais psychologiquement à un refus.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?
Super génial ! Je ne touche plus terre ! Plus motivée que jamais à bosser, faire mes preuves, me donner à fond dans ce qui me passionne !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Hors de question !! J’y suis, j’y reste !!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
J’y faisais déjà mes études de pharma, j’y ai mes repères, je m’y sens bien… Et ses bons résultats aux ECN ne gâchent rien.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Bosser l’anat et un peu de physio cet été, mais je ne me fais pas de soucis de ce côté là.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Merci la famille !

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
On a le temps de voir venir, on y va au feeling !! Et puis mon copain connaît bien les études de médecine et les sacrifices qu’elles impliquent.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?
Je souhaite une spécialité médicale axée sur la pratique clinique (qui m’a tant manquée jusqu’à maintenant), avec pour l’instant une nette attirance pour l’hépato-gastro-entérologie, mais cela pourrait changer au gré de mes différents stages et de mon rang aux ECN bien sur.
En cas de mauvais classement, je choisirai la médecine gé avec plaisir et sans regret (j’ai connu pire, j’ai failli ne jamais pouvoir devenir médecin ! smilies)

Conclusion : persévérez, restez sincère, en accord avec vous-mêmes et on ne le redira jamais assez : la lettre de motivation est la clé de votre candidature !!!
Bonne chance et bon courage aux suivants smilies
Top
robyn35
Sexternoïde

Messages : 42
Enregistré : 16/05/2013
Posté le 04/07/2013 à 12:31 puis édité 2 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en pharmacie ?

Robyn35, 25 ans, titulaire d'un diplôme d'ingé et d'un master recherche dans la chimie. Admise en P2 pharma à Rennes.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non pharmacie directement)?

J'ai fait une P1 pharma après le bac mais je ne me sentais pas à l'aise à la fac, je n'avais pas confiance en moi, j'ai baissé les bras (mon plus grand regret aujourd'hui) et je me suis dirigée vers une école d'ingé.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Tout simplement car j'ai toujours voulu être pharmacien, en me réorientant après la P1 j'ai cru que j'allais passer à autre chose et oublier ce métier, mais cela n'a pas été possible. Être pharmacien c'est ma vocation, j'ai ça dans les tripes!

4. Avais-tu fait un stage en officine, ou en industrie pharmaceutique durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J'ai fait un stage en officine avant de présenter ma candidature à la passerelle. D'une part pour être sûre de mon choix de reprendre les études de pharma et d'autre part pour prouver au jury mon sérieux et ma motivation.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Le dossier est très simple à réaliser mais l'attente des résultats est juste insoutenable... (on vous aura prévenu les futurs passerelliens!!)

6. Comment les études de pharmacie s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en pharmacie?

J'ai de bonnes bases scientifiques grâce à mon école d'ingé, pas d'obligation vis-à-vis de mon école car je suis diplômée depuis 1 an.
D'ailleurs, si j'avais su, j'aurais postulé à la passerelle l'année dernière.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'ai été convoquée pour 2 entretiens à 1 heure d’intervalle ayant postulé pour P2 et D1.

Arrivée 15 minutes avant mon heure de 1er passage, essoufflée par les escaliers, paniquée et ultra stressée, ça devait être comique à voir ^^
J'ai réussi à me calmer pendant l'attente en discutant avec les autres candidats (Merci Jijo).

Je suis passée 5 minutes après l'heure prévue, j'ai essayé de rendre mon discours le plus vivant possible, j'ai dit à peu près tout ce que j'avais prévu (parcours + projet). Une partie du jury était attentif, l'autre ne me regardait pas. Un membre du jury faisait des grimaces (lever les yeux au ciel...), ça m'a un peu déstabilisée sur le moment, j'ai donc préféré l'ignorer par la suite.

Voici les questions posées:
- Qu'avez-vous fait depuis l'obtention de votre diplôme il y a 1 an?
- Pourquoi n'avoir fait qu'une seule P1?
- Envisagez-vous l'internat?

Puis lors de mon 2ème entretien je n'ai eu que 2 questions:
- Pourquoi avoir postulé pour la P2 et la D1?
- N'avez-vous pas peur d'avoir trop de lacunes en entrant directement en D1?
Voilà, merci bonne journée et au revoir !

J'étais plutôt confiante à la sortie et surtout soulagée que ça se soit bien passé.


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?


Je suis tellement contente, j'ai hâte !!!

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'ai eu tellement de regrets d'avoir abandonné la 1ère fois que ça m'a servi de leçon !!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'habite à Rennes avec mon copain qui travaille ici, donc c'était une évidence.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études pharmaceutiques? As tu peur de ne pas réussir en pharmacie en partie à cause de ces lacunes?

J'ai emprunté les cours de PACES à une étudiante et je compte réviser tout l'été. Je ne pense pas avoir de lacunes ayant eu une formation scientifique.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?


Je vais travailler en officine en parallèle de mes études (pour mon plus grand bonheur) et sinon mon copain gagne bien sa vie.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je n'ai pas d'enfant donc pas de soucis d'organisation de ce côté là, sinon mon copain et mon entourage me comprennent et me soutiennent à 100%.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?


Je veux être pharmacien d'officine donc pas d'internat pour moi!
Top
Guyroux
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 10/07/2012
Posté le 08/07/2013 à 03:19 puis édité 1 fois notnew
PUTAIN QUE C'EST BON DE REMPLIR CETTE RUBRIQUE

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Aucune P1. 1ère tentative de passerelle. Ingénieur des Arts et Métiers + Master IAE . J'ai 30 ans et j'interviens dans la construction de cliniques et de maisons de retraite.


2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Peur d'attendre trop longtemps avant de gagner ma vie. Bon en Math et en physique, pas en bio au lycée.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

L'envie de soigner des patients, de connaitre la médecine qui me passionne depuis quelques années (je lis régulièrement des articles en tentant de comprendre ce qui est à ma portée)

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Je passe mon temps dans tes cliniques que je construis et je bosse régulièrement avec des médecins. Cela m'a effectivement motivé.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en PCEM2? Galère ou simple formalité?

Plutôt simple, juste un peu long. L'aide des remediens a été très efficace. La lettre de motivation est vraiment la clé. J'en avais discuté avec plusieurs remediens, et je l'ai faite relire à un copain qui présentait la passerelle p2 à Dijon (qui a aussi été admis) afin d'avoir un autre avis .

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Aucune obligation. Juste reste à négocier mon départ de ma société, pour ne pas démissionner et pouvoir toucher le chômage.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle? Quel Jury?

Jury de Montpellier pour intégrer Marseille. Pas très bonne impression à la sortie de la salle. Jury très stricte. "Vous avez 5 minutes, au bout de 4 minutes, nous vous signalerons qu'il ne vous en reste plus qu'une, puis si vous n'avez pas terminé, nous vous couperons." Les choses sont posées, le compteur est lancé sur l'IPAD du doyen Marseillais et président du jury pour l'occasion.

J'avais aussi postulé à une passerelle en D1 à Poitiers donc cet oral était pour moi un entrainement même si je ne savais pas encore si je serai admissible à Poitiers.
Des questions très classiques: "Quelle spécialité vous intéresse? Comment allez vous rattraper votre retard? Avez vous eu des expériences cliniques avec des patients? Comment allez vous financer? "

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de PCEM2?

Je vais en DCEM1, car j'ai été reçu à Poitiers. Je veux réussir. Je veux devenir médecin. Je ferai le nécessaire pour y arriver.

9. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?


Marseille est ma ville natale et celle de ma famille. Poitiers celle de ma belle famille.

10. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?


Ayant contacté de nombreux passerelliens la plupart ont tout validé sans rattrapages, c'est plutôt bon signe non? Pour rattraper, quelques bon livres pour me concentrer sur Anat et Physio de 1ère année et Sémio de 2ème année.

11. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai acheté une barraque. Je la revends pour acheter un bien moins cher et financer les années sans revenus. Je compte sur le chômage pour D1 et D2. Reste D3 et D4 à financer, puis c'est l'internat avec un maigre salaire mais salaire quand même...

12. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

L'organisation sera le maître mot. On verra bien, je pense qu'effectivement ce sera un des aspects les plus compliqués à gérer avec l'aspect budgétaire.

13. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Très ouvert sur les spécialités, chirurgie ortho, cardiologie, j'attends les stages d'externat pour vraiment me faire une idée. La médecine générale m'attire tout autant, mais j'espère quand même que mon classement à l'internat me laissera le choix.
Top
0oFrAnKo0
Ministre de la Santé

Messages : 667
Enregistré : 09/01/2013
Posté le 08/07/2013 à 22:15 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Yo remède ici FrAnK ! Comment je suis trop content et fier de pouvoir clôturer ce sujet « témoignages passerelles 2013 », qui l'eut cru qu'un jour je puisse à mon tour écrire dans ce post mythique, qui fait tant rêver...j’en ai tellement rêvé moi-même ! Ce qui m’arrive est indescriptible, la meilleure période de ma vie sans aucun doute ! J’espère que beaucoup de remédiens ressentiront à leur tour ce que je ressens en écrivant ces lignes. Une sorte de mélange, de fierté, de peur, d’excitation et de satisfaction mais à 300% de comme on les ressent d’habitude ^^

J’ai 22 ans, une PCEM1 à Marseille, puis L2-L3 bio et maitrise en Science de la santé, clôturée par un M2 en Sciences de la santé spécialité Oncologie : pharmacologie et thérapeutique. Puis vient le jour magique de mon entrée en FGSM2 via la passerelle à la faculté de médecine de Nancy I ! Le plus beau jour de ma vie ! Un nouveau départ, une nouvelle vie, de nouvelles opportunités et surtout une nouvelle chance d’éviter de refaire les erreurs du passé.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Médecine à toujours été ma vocation première (et ma seule avec le recul…), j’ai naturellement commencé par une PCEM1, j’ai été reçu-collé cette année là comme beaucoup d’entre nous... mais j’ai été tellement dégouté de voir toutes ces magouilles autour de la P1, toute cette triche, toutes ces personnes ayant les sujets à l’avance, que je me suis dis que je refusais catégoriquement de faire partie de ce monde là, j’étais jeune et c’était pas l’image que je voulais avoir de la médecine, pour moi c’était psychologiquement incompatible avec ce que la profession représentée pour moi. Je ne voulais plus faire partie de ce monde, qui dès le début me semblait déjà biaisé. Depuis de l’eau à coulée sous les ponts et je sais maintenant que même s’il y des personnes qui ne méritent pas leur place dans cette formation, d’autres sont là par mérite et contribueront à pratiquer la médecine de la meilleure façon possible (notamment les passerelliens). Du coup j’ai enchainé directement sur la Science (passerelle 2ème année) en espérant pouvoir noyer ma vocation dans la recherche (qui quoique très éloignée, était, à mes yeux, assez proche).

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

La médecine était ma vocation première, je voulais faire ça et même si je ne pensais pas pouvoir un jour y parvenir...c’était hors de question que je refasse une P1 dans ces conditions et la passerelle n’existait pas encore. J’avais fini par me faire à l’idée que ça ne serait plus du tout possible…jusqu'à ce que j’apprenne en 2011 la création de la passerelle, ça à fait l’effet d’une bombe dans ma tête et je me suis dis que dès à présent il fallait que j’oriente tous mes choix et mes décisions en fonction de faire le meilleur dossier possible pour cette passerelle. C’était capital pour moi de mettre toutes les chances de mon coté pour saisir la toute dernière chance qu’il me restait de rentrer en médecine.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

J’ai fait en tout 12 mois de stage à l’institut Paoli Calmettes dans 2 services différents. J’ai pu côtoyer quotidiennement des médecins, des internes, mais également tout autre professionnel de la santé et de la recherche. Mais cela n’a pas influencé ma décision car je souhaitais déjà proposer la passerelle depuis quelques temps, et ces stages avaient été soigneusement choisis pour pouvoir proposer la meilleure candidature possible pour la passerelle.
La seule chose que m’a apportée ces stages a été de me rendre compte que je n’étais définitivement pas fait pour la recherche, et que je haïssais ça au plus au point ! Et ça oui ça m’a donné du punch pour préparer au mieux mon dossier à la passerelle, car pour moi cela représentait ma seule voie de salut pour pouvoir m’extirper de ce sale milieu de recherche que j’avais appris à haïr plus que tout. smilies

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Je vais être un des seuls remédiens à dire GALERE !!! Pourquoi ? Parce que même si le dossier en lui-même est simple quand on voit le peu de pièces à fournir, c’est une toute autre histoire de le faire de la meilleure façon qui soit ! Pour info j’ai du passer 75h à préparer mon dossier papier, j’ai du faire au moins 40 versions de ma lettre de motivation avec l’aide de mon frère (juriste). C’était jamais assez pour moi, jamais assez parfait, je n’arrivai pas à passer le message de la manière dont je le souhaitai ! Après des 10ène d’heures de boulot on a enfin réussi à pondre une version comme je le souhaitai parfaite en tout point ! Travaillant entre 50 et 60h par semaine en stage j’avais que le soir pour préparer mon dossier, je le préparais en même temps que je blaguais sur le tchat avec les remédiens qui présentaient la passerelle avec moi, alala ce que c’est bon d’être multitasking ^^, et les discussions sur le tchat resteront mes meilleurs souvenirs de cette année pourrie ! Merci les remédiens !
L’oral c’est encore une autre paire de manche : 50h de boulot à la toute fin de l’année, avec les différents oraux de la fac en même temps, la rédaction du mémoire, plus le dossier+oral de l’école polytechnique que j’avais présenté en secours, le déménagement etc…là pareil je n'arrivai pas à faire une version qui me correspondait, mon frère n’était ni satisfait sur le fond, ni sur la forme. Quelques jours avant l’oral on est enfin arrivé à une bonne version avec un message clair, direct et précis avec chaque mot de vocabulaire choisi et travaillé, oral de 3.50 min au lieu des 4.30 min de mes premières versions.
Pour moi ça a été la fin d’année la plus difficile de ma vie…j’ai bossé près de 15h par jour pendant presque 3 semaines pour arriver à tout boucler entre le mémoire et les différents oraux…je roulais sur les disques vers la fin et je me demande encore comment j’ai tenu et comment j’ai réussi à tout boucler plus ou moins comme je le souhaitais…
Il n’y a pas de secret, il faut travailler, travailler, travailler chaque élément de votre candidature jusqu'à ce qu’elle soit parfaite à vos yeux, car si vous-même ça ne vous convainc pas, ça sera difficile de convaincre le jury !

6. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Ces études de médecine peuvent s’inscrire directement dans la continuité de mes études selon le point de vue duquel on se place. J’aime bien notamment l’expression « from bench to bedside » qui correspond exactement à mon profil et mon état d’esprit.
J’ai obtenu mon master, pour moi je n’ai aucune obligation envers quiconque vu que je ne me suis jamais engagé. J’ai décidé de ne pas parler de cette réorientation ni à mon université, ni à mon stage, premièrement parce que ce genre de décision est personnelle, et deuxièmement parce que je n’ai pas à justifier mes choix devant quiconque, je ne l’ai jamais fait par le passé et refuse de le faire dans le futur. J’avoue que cela a quand même été assez difficile pour moi de garder ce type d’information en travaillant 10h par jour avec ces personnes surtout quand j’ai du m’absenter pour allé à Nancy et qu’il fallait une excuse pour quitter le stage 2 jours entier…mais bon je ne voulais pas mettre en danger ma candidature en le criant sur tous les toits…Dans une ville comme Marseille il vaut mieux garder profil bas quand on tente ce type de réorientation…pour vivre heureux vivons cachés ! Il y a tellement de magouilles et certaines personnes ont tellement de pouvoir que j’ai pensé que c’était plus sage de garder ça pour moi, on ne sait jamais…je jouais ma vie, il fallait que j’assure mes arrières. Ça aurait été con d’avoir la passerelle et pas le M2 à la fin ! D’ailleurs si j’ai un conseil à donner aux nouveaux candidats à la passerelle, évitez de trop en parler, mettez juste au courant vos proches et les gens de confiance.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

(Je vais reprendre un peu ce que j’avais mis dans le post pour cette question)
Pour Nancy, bah comme j’ai dit sur le post, on a passé un trop trop bon moment avec elooooo, tracker et todzi, on a trop rigolé ! Yo tracker, ici Todzi !!! oh gars tu veux un treillis ?????!! mdrrrrrrrrrrrr 3 Marseillais réunis à Nancy, une des plus belle chose que peut créer cette passerelle on a pu reprendre le train ensemble en 1ere classe tranquille tellement le train été désert !

Pour Nancy, a priori il y avait 4 Marseillais sélectionnés en tout (dont 3 pour la passerelle P2 médecine). J’ai été reçu pile à l’heure ! Moi qui pensais devoir attendre pendant une heure et demie, bah non, Nancy a géré sur ce point là. Pour le jury, je les ai trouvé très sympathiques, personne ne m'a agressé, ils été attentifs, souriants, pour certains, encourageants...bref je l'ai très bien vécu. Avec le stress, j'ai sauté quelques passages et j'ai eu un blanc de 3s en plein milieu mais j'ai dit l'essentiel de ce que je voulais donc c'est cool. Pour les questions ils m'en ont posé 6-7, je ne me rappelle pas de toutes, je me rappelle juste qu'à mon sens j'ai répondu le mieux que je pouvais et toujours avec des argumentations valables dont certains montrés que ça leur convenait. Pour celle que je me rappelle :
-Nancy c'est loin de Marseille quand même non ?
-Quel été votre classement en P1 ?
-Que faites vous l'année prochaine si vous n’êtes pas pris ?
-Vous êtes encore jeune pourquoi n’envisagez vous pas de retourner en PACES ?
-On voit que votre spé vous tient réellement à cœur, seulement nous ne voulons pas trop organiser votre frustration si vous n'arrivez pas à la décrocher, qu’en pensez vous ?

Et deux autres que j'ai oubliées ! Dans l'ensemble j'étais plutôt satisfait, et de toute manière n'ayant pas pu dormir la veille, avec le recul, je me dis que j'ai donné le max, je n’aurais pas pu mieux faire mon speech ou mieux répondre aux questions. Donc pas de regrets ! Mais je les ai vraiment trouvés accueillant, chaleureux et attentifs, par contre la seule chose de sure, c'est qu'a Nancy c'est pas du tout joué avant...pour ma part, j'ai bien senti qu'ils voulaient que je les convaincs, heureusement j'avais quelques éléments nouveaux à apporter à ma lettre de motiv et pas des moindres.
Par contre j’ai préféré tout accès mon oral sur l’Oncologie c’était bien plus en rapport avec ma formation et ça me permettait de « lisser » ma candidature (j’avais peur que de parler de la chir revienne à me tirer une balle dans le pied), à priori j’ai bien fait de faire ça car ça a payé !
Je pense que le fait d’avoir apporté des éléments nouveaux à ma lettre de motiv à joué en ma faveur, je les ai senti très attentifs à ce que je disais car il y avait certains trucs qui n’apparaissaient pas dans la lettre, donc je pense que ça leur a plu !
Bref trop bon séjour, trop bons souvenirs et trop bonne fin !

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

95% d’excitation et 5% de peur !!! …non OK j’avoue, 95% de peur et 5% d’excitation. J’attends tellement ce moment avec impatience ! Ça fait tout drôle, c’est la première fois de ma vie que j’attends une rentrée avec impatience et franchement ça c’est magique, ça veut dire que c’est la première fois de ma vie que je vais aller faire des études qui me plaisent ! Ça n’a pas de prix ! Et je ne pensais pas pouvoir un jour m’en vanter ^^ bref vivement le stage infirmier, vivement la rentrée, vivement que je fasse connaissance avec tous mes futurs confrères et toutes les jolies filles de Nancy !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Personnellement je pense que cette question n’est qu’une vaste blague et n’a pas sa place dans ce questionnaire ^^
J’ai donné tout ce qui avait de meilleur en moi pour réussir cette passerelle et JAMAIS je ne me permettrais de ne pas allé jusqu’au bout. Peu importe ce qu’il adviendra je me fixe comme but d’aller jusqu’au bout quoiqu’il arrive. Je fais partie des personnes les plus chanceuses au MONDE d’avoir eu l’opportunité d’un nouveau départ et de pouvoir faire quelque chose qui me plait dans un domaine qui me passionne réellement et avec un emploi assuré à la sortie, c’est le genre d’opportunité qui ne se présente qu’une fois par vie et pour même pas 0.5% de la population, donc je suis déterminé à allé jusqu’au bout !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

A Marseille c'est impossible de percer par la méritocratie, le seul moyen d'obtenir quelque chose c'est par le carnet d'adresse ou par rapport aux castes que tu côtoies...Je voulais coute que coute quitter Marseille, ses magouilles, son trafic, sa délinquance, sa violence et par-dessus tout son ignorance et sa fâcheuse tendance à se satisfaire de sa médiocrité…Pour moi cette ville est irrécupérable et il était hors de question que je fonde une famille dans cet enfer. J’ai eu l’opportunité de partir je l’ai saisie. En plus j’avais écoulé tous mes droits en cité universitaire d’Aix-Marseille, fallait bien que je change d’académie pour avoir un logement…
Après quitte à migrer, j’ai voulu une ville étudiante, sans délinquance, sans trop d’habitants et qui s'éloignée le plus de Marseille, Nancy répondait parfaitement à l’appel et en plus de tout ça, avait, cette année, le 2ème meilleur score en ce qui concerne le nombre de place (juste derrière Paris). D’autres petits trucs m’ont fait définitivement choisir Nancy comme le centre de cancérologie de Lorraine nationalement connu et réputé et le fait que la région manque cruellement d’Oncologues, ce qui serait un plus pour mon avenir si je décide de m’installer définitivement en Lorraine (probable). Oncologie étant la seconde spécialité que j’envisage (chirurgie générale première)

11. Comment comptes-tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je suis déjà diplômé de la faculté de médecine de la Timone à Marseille, les profs qui enseignent la médecine sont les mêmes qui nous enseignent les Sciences de la santé. D’une manière tout à fait objective je ne pense pas avoir réellement de « lacunes », j’ai quand même 2 ans de Sciences de la santé dans les jambes + 1 PCEM1 + 2 ans de Bio…les P1 primants n’ont qu’à bien se tenir !!!! hahahaha smilies à leur place j’aurais peur des passereliens ^^ Non je rigole, mais sérieusement les petites faiblesses que je pourrais avoir seront sur l’anatomie et tout ce qui se rapproche trop de la physique, faiblesse que j’aurai largement le temps de combler ces vacances (merci speed anatomy ^^)

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Bah déjà, normalement j’aurais le droit à être logé en cité universitaire en Lorraine, donc ça c’est déjà un bon point pour économiser le max de blé. Après, toutes mes gratifications de stage de l’année dernière sont sur un livret en train de fructifier, ce qui me permettra de tenir une année, après cette 2ème année j’aurais normalement droit à 2 ans de bourse CROUS supplémentaires pour réorientation. Puis mes parents m’aideront quand ça sera nécessaire et au pire il y aura toujours les prêts étudiants (on les accueille a bras ouverts les étudiants en médecine dans les banques ^^) ou le CESP ! Donc pas vraiment de soucis pour l’argent, il y aura toujours des solutions, même si pendant 5 ans ça sera la vie d’étudiant, la vraie ! (celle ou l’on garde les tickets de caisse des courses et ou on achète tout sur leboncoin ^^)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Pour l’instant j’ai décidé de me plonger à 100% dans mes études, j’en ai trop chié jusque là pour laisser passer la chance que j’ai eu de pouvoir réintégrer médecine, donc je donnerai le maximum de moi-même pour ces études et jusqu'à la fin. Si cela peut cohabiter avec une vie de couple normale (certainement si conjointe dans la même situation) tant mieux, sinon bah tant pis j’attendrai…
22ans, la vie devant soi, trop tôt pour penser à tout ça dès aujourd’hui ! Laissez-moi d’abord savourer cette victoire ! ^^ Pour l’instant j’ai assuré la stabilité de ma situation professionnelle pour les 40 prochaines années c’est déjà « pas si mal » smilies
À chaque jour suffit sa peine !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu ?

J’envisage chirurgie générale en priorité car c’est ce qui me correspond le mieux et c’est ce que je veux faire depuis longtemps. Pour moi, la chir est l’aspect de la médecine le plus important (action mécanique directe, sorte de transformation du savoir amassé pendant tant d’années en action physique) et j’espère sincèrement pouvoir avoir cette spé, en plus de ça je pense avoir les capacités nécessaires, le fait d’être minutieux, d’être précis, d’avoir une excellente vue, de savoir prendre les meilleures décisions dans un laps de temps très court (merci les jeux vidéos smilies ), etc. Seulement on sait tous que les ECNs ne sont pas très choucards avec tout le monde et qu’il peut y avoir de très mauvaises surprises…
Oncologie en 2ème spé. Sinon, si je ne suis pas assez bien classé, ça sera médecin généraliste qui reste un métier extrêmement important et tout autant intéressant sous tout ses aspects et que je ferais volontiers (pas en mégalopole par contre plutôt en campagne ou dans une ville comme Nancy) même s’il me manquera toujours quelque chose…(Opérer) c’est certain.


Pour les conseils aux futurs candidats : ne négligez aucun détail, il ne faut aucune brèche dans laquelle le jury puisse s’immiscer, il faut que votre lettre, votre oral soit complémentaire et que le tout forme quelque chose d’uni et lisse sans aucune faille. Parce qu’une fois déstabilisé, il sera difficile pour vous de remonter en selle ! Et ce même si votre projet tient la route. Bref travaillez, travaillez, travaillez, il n’y a que ça qui vous permettra de proposer une candidature parfaite en tout points que le jury pourra difficilement refuser. Il faut vraiment travailler tous les points d’ombre de votre candidature et essayer de trouver les meilleures justifications possibles…quitte à un peu travestir la réalité…je suis un homme pour qui la fin justifie toujours les moyens, encore plus quand il s’agit de jouer son avenir professionnel, donc n’hésitez pas à tourner les choses à votre avantage, dans la limite du raisonnable par contre… ^^ ne vous inventez pas une 2ème vie ^^.
Cette année le taux de réussite des remédiens était très élevé, alors ne négligez pas ce site et les informations que l’on peut trouver dessus. Pour ma part remède m’a beaucoup servi j’y allais au moins 5 fois par jour lorsque je préparais mon dossier, que ce soit pour suivre l’avancé, blaguer un coup avec les remédiens ou me redonner du courage après une journée atroce au stage. Pour moi préparer mon dossier était un plaisir en fin de compte, c’était mon exutoire pour m’extirper psychologiquement de mon stage que j’ai très mal vécue…je ne supportais plus ni la Science, ni mon stage, c’était un calvaire d’y allé tous les matins, mais remède m’a permis de tenir bon notamment grâce aux supers soirées que l’on passées sur le tchat (j’espère que les prochains candidats remédiens pourront également connaitre ça !)
Si vous avez un mot à garder tout le temps à l’esprit quand vous constituerez votre dossier c’est « COHERENCE » il faut que tout s’emboite comme des lego et qu’a la fin le jury perçoive que pour vous, rentrer en médecine est une évidence ! Si vous arrivez à faire passer ce message, bah vous avez maximisé vos chances d’être reçu. Un dernier truc, ne descendez surtout pas votre ancien parcours même si vous en pensez pas moins… (Il est évident que dans la plupart des cas si vous vous réorientez c’est que votre ancien parcours ne vous convient pas/plus (c’était effectivement mon cas)) c’est la meilleure façon de se faire mettre hors course dès le départ. Il faut que vous vous servez de votre ancien parcours comme une force, un tremplin, expliquer que vous allez pouvoir mettre au service de la médecine tout ce que votre formation précédente vous a apportée et que ce nouvel horizon (dont vous êtes le transporteur) va participer à créer une nouvelle dynamique à la médecine.

Bon courage aux nouveaux candidats dans cette épreuve vraiment difficile et petit clin d’œil aux prochains candidats scientifiques comme moi qui vont présenter la passerelle, j'espère que vous verrez le bout de ce tunnel sans issue qu'est la Science, comme ça a été le cas pour moi ! smilies
_____
Tu peux pas test la Fruch ! essaye même pas...
Quand t'entends FrAnK, il y a Suchinette qui va avec !
Fruch admiiiiiiise, et le frero aussiiii ! et Lollipop aussi !
Remediens passereliens 2013/2014 ==> best team
Top
capitaine Barbabulle
Nain-terne

Messages : 111
Enregistré : 09/01/2013

certification
Vie réelle
Yann Bris - 29 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 4e année médecine
Fac : ANGERS
Posté le 28/09/2013 à 12:26 notnew
J’ai prit mon temps pour poster ce témoignage car j’attendais de passer ma soutenance de M2 et donc d’être sur de continuer en P2

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

2 PCEM1 ratées, année universitaire validée (moyenne > 10), entrée directe en 2eme année de biologie, licence bioCell/Mol et physio, master 1 recherche en onco/immuno, master 2 recherche clinique

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)? NA

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence?

Vocation, et différents stages en hôpital.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a-t'il influencé ta décision?

Oui deux, un en master 1 (service d'urologie) de 2 mois en tant que technicien d’étude clinique et un en master 2 (service de gériatrie) de 6 mois en tant qu’Attaché de Recherche Clinique (ARC). Voir que le métier d’arc est un peu « batard » le cul entre 2 chaises pas assez médical et as assez scientifique.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en P2? Galère ou simple formalité?

Relativement stressant, surtout les longues attentes (admissibilité, admission..). Le fait d'être jugé sur une lettre de motivation et un entretien de 10 minutes. Autrement le dossier en lui-même n'est pas difficile à compléter. Atteindre la LM qui pour nous ferais la différence est un peu plus galère, lecture, relecture re re re 10x re lecture…

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Suite directe avec la recherche clinique, passer d'Attaché de Recherche Clinique à (peut être) médecin investigateur. Pas d’obligation, je termine mon M2 j’attaque médecine, leur avis n’a pas d’importance, d’ailleurs je ne leur ai pas demandé smilies

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'ai eu l'impression que tout est passé très vite, j'ai fais mon speech, répondu à leur questions, je suis ressortis…

Les questions ont portées sur le financement de mes études, la spécialité souhaité (associé à de la recherche), si j'avais déjà rencontré des patients, si je n'aillais pas m'essouffler en cour de route et ce que je ferais si je n’étais pas admis.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de P2?

Impatient smilies;-);-), j’ai la possibilité de faire des mini stages et c’est ceci dont j’ai le plus hate.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Oo non mais j'ai pas fais ça pour m'arrêter !!!

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Ville ou je réside, fac ou j'ai fais mes deux P1

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Peu de matière étudié en P1 on un réel impact sur la P2, j’ai révisé l'anatomie et quelques notions de physiologie durant l'été (enfin les 3 semaines séparant la fin de mon stage et la rentrée en P2) le reste des matières vues en P1 je les ai refaites durant mon cursus recherche.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai travaillé pendant 3ans en mettant quasi l'intégralité de coté, de plus j'aurais de l'aide de la famille.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ca se passera bien smiliessmiliessmilies on me soutient activement.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je souhaiterai être oncologue et faire de la recherche clinique dans cette voie,med/chir je ne sais pas, je sais que je verrai beaucoup d'autre spé durant mes études j’ai le temps de changer d'avis.
_____
Attaché de Recherche Clinique
admis en DFGSM 2 2013/2014
Top
odonto
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 07/10/2013
Posté le 07/10/2013 à 17:26 notnew
Bonjour à tous je m'appelle Alexandra j'ai 21 ans et j'ai eu la Passerelle P2 de pharmacie vers odontologie. J'étais à Paris V à l'observatoire et je suis maintenant à Paris V à Montrouge (ça change...).
J'ai un parcours "classic" : Bac S puis première année de médecine a Paris XIII. J'ai eu pharmacie (11e/21 pris il me semble) alors que mon choix initial était dentaire (j'étais assez loin pour dentaire). J'ai donc pris pharmacie mais sans conviction, je n'ai pas eu le culot de redoubler pour avoir ce que je voulais à la base.
J'ai donc fait mes 2 ans de pharma (de P2 à D1) mais sans aucune attache ni pour le métier ni pour les études car il me manquait vraiment l'aspect "soin", le contact direct avec le patient, et le coté manuel du métier de chirurgien dentiste qui me plaisait.

J'ai commencé par expliquer ça lors de l'entretient et ça résume aussi ma lettre de motivation. Le dossier de passerelle se compose d'un CV, d'une lettre de motivation et de plusieurs attestations pour bien prouver que vous êtes "aux normes" pour demander la passerelle. Pas besoin de dossier avec les notes et heureusement !!!!

L'entretient se fait en 2 parties (je cite ce qui est marqué sur la convocation) : "A l'issue de la présentation de votre parcours et de votre projet, qui n'excédera pas 5 minutes, les membres du jury seront susceptibles de vous poser des questions. Vous ne disposez d'aucun support, ni vidéo-projecteur."

Pour ce qui est des questions qu'ils m'ont posé, il n'y en a pas beaucoup l'entretient a duré en tout 8 minutes max je ne me souviens casi de rien tellement la pression était forte. Mais voici ce dont je me rappelle (+ des questions posés à d'autres qui passaient l'entretient après moi et qui l'ont eu) :

- Pourquoi ne pas avoir redoublé ?

- Avez vous pris pharma pour faire odontologie ?

- Quel était votre classement en dentaire ?

- Pourquoi avoir choisi Paris V ?

Voila en gros ce qui me revient mais il y en avait d'autres.
Les questions étaient plutôt classiques je pense qu'ils sont la pour tester notre motivation et notre sincérité. Le tout est de répondre le plus naturellement et le plus honnêtement possible, je ne vous conseille pas de mentir sur votre parcours ou sur votre CV car on ne sait jamais.......

Il est IMPERATIF de préparer son discours avant (au moins 1 semaine à l'avance) pour bien l'avoir dans la tête et ne pas chercher ses mots. Quand je suis arrivée devant le jury (ils sont 12) ils ne me regardaient à peine : c'était assez déstabilisant, je me suis installée sur ma chaise et ils m'ont laissé parlé 5 minutes sans interruption. Durant ma présentation certains avaient l'air intéressés par ce que je disais, d'autres totalement désintéressés d'ailleurs ils n'ont pas levé la tête une seule fois. Au bout de la première minute j'ai eu un petit trou de mémoire hyper déstabilisant mais une des jurés ma rassurée directement et j'ai pu reprendre ma présentation.

Ils ne sont pas du tout méchant, en tout cas pour ma part, je pense pas qu'ils soient la pour nous juger mais ils peuvent poser des questions assez pointilleuses et inattendues. A mon avis plus les questions sont inattendues plus vous les aurez intéressés et aurez de chances de passer (je ne suis absolument pas sure de ce que je dis). Ce n'est pas parce que les questions sont bateau qu'ils ne vont pas vous choisir et inversement.

En sortant je n'avais aucune idée si le jury avait aimé ma présentation je me disais seulement que j'avais fais tout ce que je pouvais même si j'ai oublié quelque petites choses. Le tout est de bien se préparer mentalement car la pression est vraiment forte surtout quand on voit les autres candidats.

N'oubliez pas que c'est un entretient, tout compte : la qualité de la présentation, la tenue vestimentaire, la prestance...


Pour la passerelle 2013 il y avait 6 places : 4 pour Montrouge, 2 pour Garancière.


Bon courage smilies
_____
Pour toutes questions concernant la passerelle P2 contactez moi par mail !


Top
Aller en haut • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter