logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle P2 2015

Aller en bas • 2234 réponses • 112 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ... 30 40 50 60 70 80 90 100 110 112
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 27/12/2014 à 22:31 notnew
Kleyst, que ce soit cohérent avec ton parcours est une chose, mais penser que le jury t'admettra uniquement parce que c'est mal classé est une erreur et je ne conseille surtout pas, en tout cas, de leur tenir ce genre de discours. (Oui, psychiatrie, c'est mal classé. Oui, peu de gens en veulent. Oui, toutes les places ne sont pas toujours pourvues. Oui, il y a des candidatures par défaut. Mais non, il ne faut pas le dire pour ne pas que eux pensent que c'est par défaut / peur que l'on choisit cette voie. Et que ce soit à l'oral ou à l'écrit, vous n'avez que peu de temps / d'espace pour vous justifier. Il faut être clair, incisif et ne pas laisser la place au doute.)
Et certains sont bien venus à la passerelle avec des pensées comme : oncologie, chirurgie… ce n'est pas si mal classé que ça à l'ECN. On a le droit d'être ambitieux mais il faut se laisser la possibilité de l'ouverture.

Sinon, que des psychologues aient envie de devenir psychiatre, ce n'est pas si rare mais tous ceux que j'ai croisé le jour de mon oral souhaitait un autre projet que la psychiatrie.
Et encore une fois, méfiez-vous, les études de médecine, ça révèle vraiment des possibilités auxquelles on ne pensait pas. Et je ne suis pas la seule à le dire, ni ici, ni à l'université.
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
kleyst
Externoïde

Messages : 40
Enregistré : 03/02/2014
Posté le 28/12/2014 à 12:32 notnew
Bonjour Such,
Je ne voulais pas dire que le choix de la psychiatrie me permettrait d'avoir la passerelle parce que c'est facile d'avoir cette spécialité aux ECN. Simplement il me semble que la psychiatrie est un peu à part comme spécialité car il n'y a pas (ou très peu) de somatique, donc cela peut correspondre à un projet particulier. Je n'exclue pas de faire une autre spécialité, a priori je suis aussi très intéressé par la neurologie qui sous certains aspects peut être parfois proche de la psychiatrie. De tout manière l'oral est forcément un jeu de dupes. On ne connaît pas les critères du jury et il n'y a pas de stratégie avérée pour obtenir la passerelle. Il s'agit de convaincre avec les arguments qu'on croit bons. Je conçois bien qu'un étudiant en médecine a devant lui des années d'études qui lui permettront de préciser ses choix et de découvrir des disciplines dont il ne soupçonnait pas qu'elles pourraient le passionner.
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 28/12/2014 à 21:32 notnew
Je sais bien, Kleyst, et ce n'est pas cela que je pointais. Mais il ne faut pas dire au jury que psychiatrie serait plus accessible parce que moins classé. Parce qu'ils n'en déduiront pas forcément ce que l'on souhaite qu'ils en déduisent.
Et si tu te dis, et pire, que tu le dis, que psychiatrie est un pari raisonnable parce que peu demandé, que discipline particulière, etc., je ne suis pas sûre que ça passera…
Je pointe juste cela. Ensuite, bien sûr que j'ai pensé moi-même que la psychiatrie est mal classée et que cela rend mon rêve d'autant plus réalisable. Et avoir ce genre de (ré)assurance quand on s'apprête à engager pas loin de dix ans de sa vie, ça compte aussi.

Et puis, bon, même s'il y a peu de somatique en psychiatrie, si on ne veut faire médecine que pour ça alors que l'on sait déjà que le somatique nous rebute… (je ne dis pas que c'est ton cas, hein, mais c'est le cas de certains) je trouve ça quand même limite.
Il ne faut pas choisir la psychiatrie parce que l'on est dégoûté du somatique. À ce tarif-là, on peut faire de la radio ou je ne sais quoi encore. Ça paye mieux et on maltraitera moins les patients en face à face. (Au passage, je n'ai rien contre les radiologues, les médecins épidémiologistes qui ont choisi leur spé parce qu'ils se rendaient compte qu'ils n'aimaient que moyennement le contact avec les patients, etc.)

Ensuite, oui, la psychiatrie, en tant que tel, c'est sans doute un projet un peu à part.
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 28/12/2014 à 21:49 notnew
Such => Merci pour ton témoignage concernant Paris VI. J'avoue que le choix de la fac où l'on postule n'est pas forcément simple, comme on a le droit qu'a un seul choix par an.Jusqu'alors je visais Paris VI car c'était mon choix de fac initial quand j'ai tenté médecine une première fois, car elle a tout de même bonne réputation et que, de plus, l'externat commençant dès la D1 je me disais que c'était peut-être une plus-value sur le plan de l'apprentissage clinique…Maintenant qu'en est-il vraiment réellement ? La réussite aux ENC, c'est bien, c'est même important puisque cela conditionne notre possibilité de choix pour la suite mais en même temps je pense que la médecine ne s'apprend pas que dans les bouquins mais bel et bien au lit du malade, grâce à une formation pratique et clinique qui tienne la route….Quand tu dis que certaines choses, à Paris VI, te paraissent un peu légères, tu penses à quoi particulièrement ?
Didinette,
Je te réponds un peu tard…
À Paris VI, on a une formation pratique relativement poussée. On commence l'externat un an plus tôt que nombre de facs, et notamment un an avant Paris V (qui commence en D2 / DFASM1). Donc, la médecine, à Paris VI, on l'apprend réellement au lit du malade. De ça, il n'y a pas à en douter. Certains internes sont même inquiets de nous voir débarquer en D1 (un peu tôt pour eux, a priori), et sont plutôt finalement agréablement surpris de voir que l'on sait pas si mal de choses que ça pour notre niveau…
Le hic, c'est le bourrage de crâne, justement. Pas le temps de laisser reposer, je trouve. (Bon, j'ai le mauvais goût de travailler à côté, donc bon…)
J'ai aussi un très mauvais souvenir du partiel de sémiologie et de son rattrapage… Je suis tombée sur plein de questions que je n'avais jamais croisé dans mes cours et pas pu aborder dans mes stages. Aucune raison, donc, de pouvoir y répondre convenablement. Et en cela, je trouve que c'est limite. Mais comme on est poussé +++, eh bien, on était censé pouvoir répondre… Comment, moi, pauv' P2, je pouvais savoir que la pancréatite aiguë avait tel, tel et tel signe ? Je ne pouvais pas. J'ai eu bon par hasard à cette question, en éliminant ce que je savais et ce que je soupçonnais ne pas pouvoir être bon, en éliminant les termes qui m'étaient inconnus, et en gardant le seul qui me paraissait plausible. Vraiment brillant… smilies
Pour le reste, pourtant, je ne peux pas dire, je trouve que c'est une bonne université.

Désolée pour le retard, mais je parviens à peine à souffler un tout petit peu…
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
Cami21
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 13/11/2014
Posté le 30/12/2014 à 09:14 notnew
Bonjour à tous ! Tout d'abord je voulais dire un grand merci à toutes les personnes qui contribuent à faire fonctionner ce forum du mieux possible, et surtout souhaiter bonne chance à tous les futurs candidats à cette passerelle.

Me concernant j'ai 23 ans et je suis actuellement en dernière année de master Sciences de l'Environnement à Paris VI. Dans l'idéal je souhaiterais candidater à Paris VI ou une autre grande fac parisienne mais mon choix définitif n'est pas encore fait. J'avais également une question: sait-on quand est-ce que l'arrêté statuant sur le nombre de places disponibles pour l'année 2015/2016 sera publié ?
_____
Cami21, 23 ans. Master 2 Sciences de l'Environnement Paris VI. Candidat passerelle médecine 2015/2016 à Paris.
Top
Helaine
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 30/12/2014
Posté le 30/12/2014 à 17:34 notnew
Bonjour à tous !

Merci tout d'abord aux "anciens" qui m'ont permis de trouver rapidement les infos pertinentes dans cette mine qu'est le forum !
J'ai 24 ans, et suis diplômée depuis 2 ans d'un double master (en politiques territoriales) de Sciences Po Paris et d'une grande université anglaise. Je suis passée par une année de stage après mon diplôme, suivi d'un CDD au sein d'un parti politique pour les municipales. Depuis je n'arrive pas à trouver d'emploi (la crise + jeunes non expérimentés = peur des employeurs). Cette longue période de chômage m'a permis de reconsidérer mes envies professionnelles. A la sortie d'un bac S, je m'étais posée la question de faire médecine, mais j'avais peur de me retrouver sans rien si je ne réussissais pas le concours. J'ai donc préféré jouer la carte de la sûreté en tentant Sciences Po un peu par défaut car cela me laissait du temps pour décider de ce que je voulais faire. Mes études étaient passionnantes et je ne les regrette pas mais mes diverses expériences m'ont refroidi quant à la volonté des politiques de "rendre le monde meilleur". N'étant pas hyper spécialisée, les métiers auxquels je pourrais aspirer relèvent du conseil où au final on bullshit beaucoup et l'on n'est pas forcement écoutés. La plus-value de ce type de carrières me semble donc restreint et j'aimerais autant ne pas m'enfermer dans ce type de parcours pour me réveiller à 40 ans. Je souhaite donc exercer un métier où je puisse avoir une action concrète sur le bien être des gens et suis donc très intéressée par le métier de médecin généraliste (notamment en milieu rural où ceux-ci se sont de plus en plus rares).

J'ai juste un questionnement majeur: je ne sais pas s'il vaut mieux postuler cette année (sachant que je n'ai pas encore fait de stages relatif au monde médical mais que je prévois de postuler pour en faire d'ici mars) ou attendre l'année prochaine en construisant un dossier béton avec des stages ? Sachant que dans tous les cas, j'espère avoir un job (pour payer le loyer) d'ici mars et que le stage ne pourrait se faire que le week-end. Si ce que j'ai lu dans d'autres posts est correct il est possible de faire un stage sans convention ?

Merci beaucoup pour vos réponses et bon courage à tous pour la préparation de la LM !
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 01/01/2015 à 23:18 notnew
Bonsoir à tous et à toutes,

Alors où est-ce que vous en êtes dans vos candidatures ? Avez-vous commencé votre lettre de motivation, à peaufiner votre CV ?

Pour ma part, j'ai revu mon CV. Je suis arrivée à tout faire tenir sur 2 pages, mais pour le coup 3 pages remplies, est-ce que cela ira ou est-ce que je dois tenter de réduire encore ? En même temps, ils nous demandent visiblement un CV détaillé alors difficile de savoir ce qu'ils entendent et attendent vraisemblablement par là…
Concernant la lettre de motivation, j'y pense, mais je ne suis pas encore passée à l'étape de la rédaction…Il faut que je m'y mette !!!

Sinon, en parlant de la lettre de motivation, est-il vraiment nécessaire pour "bétonner" notre candidature d'avoir d'ores et déjà un projet en terme de spécialité ? Car personnellement, je n'ai pas encore d'idées bien arrêtée ou bien définie sur la question. On m'a toujours dit que c'était au décours des stages que l'on trouve notre spécialité…Et je voudrais justement pouvoir me laisser surprendre et me laisser le temps de l'externat pour découvrir différentes spécialités et trouver mon bonheur parmi l'une d'elle. Mais du coup, qu'est ce qui est vraiment plus "défendable" devant le jury: d'avoir un projet très précis en médecine (en sachant que ce projet peut de toute façon être amené à évoluer au décours des moults stages cliniques effectués) ou de ne pas en avoir véritablement ?
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Oberon
Nain-terne

Messages : 104
Enregistré : 30/12/2013
Posté le 02/01/2015 à 11:36 notnew
Bonjour à tous,

Meilleurs vœux pour l'année 2015, qu'elle nous porte chance dans nos projets smilies


Pour ma part Didinette, je suis sur la lettre de motivation que j'essaie de rentre la plus pertinente possible, mais ce n'est pas simple... Ce n'est pas si évident d'inscrire sur le papier son souhait le plus tenace...

Le temps passe à une vitesse... on est à moins de 3 mois de la date butoir de remise des dossiers...

Je pense qu'il faut déjà avoir une idée de ce que tu souhaites faire en terme de spécialité, car il me semble que la commission se penche vivement sur la question du projet...

Bon courage à tous,
Au plaisir de vous lire.
Top
Objectif SF
Désagrégée de médecine

Messages : 269
Enregistré : 03/09/2012

certification
Vie réelle
Marie-Laure Cellier - 40 ans
Pays : France
Domaine : Sage-Femme
Niveau : ESF4
Fac : ANGERS
Posté le 02/01/2015 à 11:47 notnew
Bonjour,
Meilleurs vœux à vous tous, plein de réussite pour votre projet ! smilies
Je reste à disposition pour ceux ou celles qui auraient besoin coté SF !
Bizzzz
_____
Le 27/06/13 : Admise en DFGSMa2 à Angers
Le 04/07/14 : DFGSMa2 validé !
Le 24/08/15 : DFGSMa3 (enfin) validé !
Le 17/07/16 : DFASMa1 validé ! A moi la dernière année !!!
Top
Madame Pops
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 184
Enregistré : 09/06/2014

certification
Vie réelle
Morgane Huet-Bruno
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : LYON Sud
Posté le 02/01/2015 à 11:48 notnew
Bonjour à tous! Je vous souhaite tous mes meilleurs voeux et que tous vos souhaits se réalisent! Espérons que 2015 nous permettent de concrétiser ce projet!

Personnellement, ça fait un bon moment que je suis sur ma lettre de motivation. Difficile de trouver les bons mots pour être percutant mais à la fois synthétique... moi qui ne suis pas du tout une bonne "rédactrice", j'ai préféré me laisser le temps et la modifier au fur et à mesure que l'inspiration venait.
Au final, je pense approcher de ma version définitive et je la trouve plutot pas trop mal...à paufiner! J'ai fait part de mon projet avec quand meme pas mal de précisions (médecine générale), tout en me laissant une ouverture au cas où...
_____
Ancienne sage-femme
Passerelle 2015 ❤
6ème année de médecine
Top
tilde
Sexternus-minus

Messages : 38
Enregistré : 07/05/2013
Posté le 02/01/2015 à 14:56 notnew
Bonjour !

A mon tour de vous souhaiter une très belle année 2015 et de nous souhaiter de réaliser quelques uns de nos rêves smilies

Pour ma part, mon CV est prêt (1 page) et ma lettre de motivation reste à l'état de brouillon avec les idées mises en vrac. Je pèse chaque phrase, chaque mot, chaque virgule, c'est usant smilies
Je trouve cet exercice très difficile. Je n'ai pas parlé de la spécialité que j'envisage, tout simplement car je n'en sais rien pour le moment. Je ne vais pas chercher à avoir un projet précis et mentir dans ma lettre, je veux rester authentique. Mais pour ceux qui savent déjà ce qu'ils veulent faire, je pense que c'est une bonne idée de le préciser en se laissant une marge de manoeuvre au cas où....

Bon courage à tous !
Top
Radji
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 06/10/2014
Posté le 02/01/2015 à 18:08 notnew
Bonsoir tout le monde ! Excellente année à vous, 2015 sera l'année de la réussite pour nous tous!! smilies

Je suis allée faire quelques recherches sur internet puisqu'il me semble que le texte fixant le nombre de places pour la passerelle est publiée vers fin décembre normalement... J'ai trouvé ça : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000...
Qqn peut me confirmer qu'ils parlent bien de nous ?? :p pq il y a pleins d'autres textes et c'est un peu le fouillis pour comprendre !

Sinon moi niveau lettre de motivation je m'y suis mise, mais je confirme que c'est tellement dur de trouver les bons mots!! J'ai déjà fait 5 ou 6 versions différentes ahah je vais continuer comme ça et au bout de la 20ème j'espère que ce sera la bonne... !
Top
Madame Pops
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 184
Enregistré : 09/06/2014

certification
Vie réelle
Morgane Huet-Bruno
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : LYON Sud
Posté le 02/01/2015 à 18:41 notnew
C'est bien ça smilies
_____
Ancienne sage-femme
Passerelle 2015 ❤
6ème année de médecine
Top
Radji
Bizute (future carrée)

Messages : 7
Enregistré : 06/10/2014
Posté le 02/01/2015 à 20:12 notnew
Ok merci ! Alors si je comprends bien, on a 74 places à Paris, c'est-à-dire 2 de moins que l'an dernier... mais bon il me semble qu'ils n'en prennent jamais autant que prévu donc faut pas se décourager hein ? :p
Top
Cami21
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 13/11/2014
Posté le 02/01/2015 à 20:37 notnew
Et oui, 74 places en médecine à Paris cette année, à peu près comme l'année dernière. Connaît-on les nombres de places dans chacune des facultés ?
_____
Cami21, 23 ans. Master 2 Sciences de l'Environnement Paris VI. Candidat passerelle médecine 2015/2016 à Paris.
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 02/01/2015 à 21:12 notnew
La lettre de motivation, je trouve ça pour le coup super difficile…..Alors que d'habitude, je suis plutôt très à l'aise en expression écrite, là, j'ai l'impression de sécher complètement et je dois avouer que ça me fait un peu peur car pourtant, dieu sait combien je la veux cette place en médecine…..Peut-être que je me mets trop la pression aussi…???C'est tellement peu évident de trouver la meilleure manière de mettre une telle envie sur le papier….J'aurais tellement envie de leur répondre "parce que" à la question "pourquoi je veux faire médecine ? " mais bon je pense que le jury attend davantage d'arguments malgré tout.smilies

Concernant mon projet en médecine, franchement, à l'heure actuelle je n'en ai pas vraiment de concret. Etre médecin serait déjà beaucoup. Pour ainsi dire je me vois aussi bien médecin généraliste qu'oncologue, psychiatre ou encore chirurgienne. Je veux vraiment me laisser l'opportunité de découvrir les différentes spécialités clinique au cours de mes études, me laisser surprendre par l'une d'entre elles (ou plusieurs) et trouver ma voie. Bon, comme je me connais un petit peu, je pressens quels "critères" devra avoir une spécialité pour achever de me convaincre complètement….Peut-etre du coup, en l'absence de réel projet bien défini, puis-je alors partir là dessus dans ma lettre, exposer ce que je recherche dans l'exercice de la médecine/d'une spécialité ..???
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Cami21
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 13/11/2014
Posté le 02/01/2015 à 23:19 notnew
La lettre de motivation, je trouve ça pour le coup super difficile…..Alors que d'habitude, je suis plutôt très à l'aise en expression écrite, là, j'ai l'impression de sécher complètement et je dois avouer que ça me fait un peu peur car pourtant, dieu sait combien je la veux cette place en médecine…..Peut-être que je me mets trop la pression aussi…???C'est tellement peu évident de trouver la meilleure manière de mettre une telle envie sur le papier….J'aurais tellement envie de leur répondre "parce que" à la question "pourquoi je veux faire médecine ? " mais bon je pense que le jury attend davantage d'arguments malgré tout.smilies

Concernant mon projet en médecine, franchement, à l'heure actuelle je n'en ai pas vraiment de concret. Etre médecin serait déjà beaucoup. Pour ainsi dire je me vois aussi bien médecin généraliste qu'oncologue, psychiatre ou encore chirurgienne. Je veux vraiment me laisser l'opportunité de découvrir les différentes spécialités clinique au cours de mes études, me laisser surprendre par l'une d'entre elles (ou plusieurs) et trouver ma voie. Bon, comme je me connais un petit peu, je pressens quels "critères" devra avoir une spécialité pour achever de me convaincre complètement….Peut-etre du coup, en l'absence de réel projet bien défini, puis-je alors partir là dessus dans ma lettre, exposer ce que je recherche dans l'exercice de la médecine/d'une spécialité ..???

Didinette, il suffit de lire le commentaire que tu as laissé pour comprendre à quel point ta motivation est forte ! Tu sembles te poser les bonnes questions et je ne peux que te conseiller de faire transpirer celà dans ta lettre. Le fait d'expliquer que tu es encore indécise quant à ton projet professionnel parce que tu souhaites en apprendre davantage sur les spécialités avant de te décider ne me semble pas être une mauvaise chose, au contraire. Je te conseille de rester la plus transparente possible sur tes envies, doutes et motivations, et je suis sûr que petit à petit tu parviendras à la lettre qui te satisfera au mieux smilies

Pour ma part je suis en train d'écrire une nouvelle version de LM que je souhaite faire moins formelle que les premières. Je vais essayer d'axer sur mon ressenti et sur les raisons personnelles qui me poussent à candidater avant d'aborder mon projet professionnel.

Bon courage à toutes et tous !
_____
Cami21, 23 ans. Master 2 Sciences de l'Environnement Paris VI. Candidat passerelle médecine 2015/2016 à Paris.
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 03/01/2015 à 00:01 notnew
Oui, c'est bien pour vous.
Le nombre de places a l'air stable cette année. C'était 72 quand j'ai postulé, 76 l'an dernier (je crois) et 74 cette année, avec Paris XI encore centre d'examen, pour la troisième année consécutive.

Il est toujours très difficile de parvenir à faire montre de sa motivation. Encore plus quand on a le sentiment que l'on va jouer toute sa vie.
Un projet très défini n'est pas plus une avance qu'un projet a priori moins élaboré mais plus ouvert, qui n'ôte rien à des motivations sincères et profondes pour la médecine. (De toute façon, il suffit de lire les témoignages des divers médecins sur ce site, notamment des internes sur leur choix de spécialité, pour se rendre compte que, dans la médecine, on trouve vraiment de tout pour tout le monde.)
Un projet trop précis pourra paraître étriqué, irréaliste, hors de propos quand un projet a priori trop lâche semblera peut-être mieux construit. Ce n'est pas à dire qu'il faut une spécialité à tout prix, mais que vous soyez clairs sur ce qui vous intéresse dans la médecine et ce que vous êtes prêts à supporter et ce que qui vous rebute.
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
Didinette
Doyenne (espèce rare)

Messages : 503
Enregistré : 13/02/2004
Posté le 03/01/2015 à 07:38 notnew
Merci pour vos réponses et conseils les filles !

Such : Tu veux dire que dans ma/notre lettre, il faut faire apparaître ce qui nous intéresse, rebute, ce qu'on est prêt ou non à supporter en médecine ? ou le garder pour l'oral ?
Merci.
_____
Amandine
28 ans
Candidate passerelle P2 Médecine 2017 à Lyon.
Top
Such
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1213
Enregistré : 19/04/2012

certification
Vie réelle
Blandine Rivette
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 6e année médecine
Fac : PARIS VI Pierre et Marie CURIE
Posté le 03/01/2015 à 09:04 notnew
Il faut que ce soit clair pour toi pour savoir quoi écrire dans ta lettre de motivation.
De manière générale, je déconseillerais de faire apparaître dans la lettre ce qui déplaît dans les études de médecine, mais il faut y penser pour pouvoir construire sa lettre. Ou alors, si on parle des choses qui fâchent, alors cela doit rester sur le modèle de : je sais qu'il y a tel, tel, tel aspect qui ne m'intéresse pas / me rebute / me gêne dans l'absolu ou par rapport à mon métier actuel mais… blablabla.
Bien sûr, il faut aussi l'avoir en tête le jour de l'oral, mais le dire… je ne suis pas sûre… Tout n'est pas bon à dire et il y a vraiment une manière de dire les choses.

Votre lettre, ce sont certes des arguments mais aussi une manière de les avancer. Les deux comptent. Et votre lettre doit être suffisamment mûrie sur ces deux aspects.
_____
Passerelle DFGSM2 2013
DFASM1.
Externe de l'AP-HP.
Top
Aller en haut • 2234 réponses • 112 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ... 30 40 50 60 70 80 90 100 110 112
livreslivrescontactspublicationstwitter