logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle P2 2017

Aller en bas • 4112 réponses • 206 pages • 1 10 ... 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 ... 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 206
Tegaladwen
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 27/11/2016
Posté le 21/01/2017 à 15:52 notnew
Bonjour à tous,

j'ai rattrapé mon retard dans le sujet et je suis tombée sur la question des frais d'inscription pour sage-femme qui pouvait avoisiner les 10 000€. A priori cela concernerait les personnes en formation continue, donc pas en formation initiale.

J'en viens donc à ma question : la passerelle est-t-elle forcément en formation continue ? Etant donné que je n'aurai pas d'interruption d'étude, si je suis admise en sage-femme je devrais être en formation initiale..?
Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 682
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 21/01/2017 à 16:02 notnew
Tu devrais appeler ta fac pour etre sur(e), surtout pour un truc aussi important, arbitraire selon les facs et récent.
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
virginia68
Jeune Carabine

Messages : 16
Enregistré : 06/12/2016
Posté le 21/01/2017 à 16:26 notnew
Pour la région Grand Est par exemple il n'y a pas encorede réponse à ce genre de questions car avec la réforme des régions tout change et rien n'est encore fixé.
_____
virginia


Top
wit
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 29/12/2016
Posté le 21/01/2017 à 21:06 puis édité 1 fois notnew
Ça fait déjà un bout de temps que je voulais poster ça, et avec les événements récents sur le net, je pense qu'il est impossible de nier que notre système de santé va très mal. Les conditions de travail des praticiens, internes, professionnels de santé en hôpital public sont horribles.

(Les présentateurs qui croient encore que nous avons le meilleur système de santé. Euuuuuh, non, c'était il y a 30 ans).

C'est fou de se dire qu'on a plus le droit d'ouvrir sa bouche pour crier tout haut la triste vérité de ce qu'il se passe dans les hôpitaux : sinon on se fait attaquer, déstabiliser et même décrédibiliser par la hiérarchie tout puissante! C'est effrayant et ça fait froid dans le dos, et ça rajoute un coup dur au moral. Il faut un sacré courage pour le faire. Peu ose parler de peur d'avoir des répercussions.

Ça fait beaucoup écho à l'émission "Soigner ou obéir : la mort d'Hippocrate" (tout est dans le titre) que j'avais regardé il n'y a pas longtemps, dans lequel les docteurs Délépine dénoncent la déroute de notre système de santé et les conflits d'intérêts avec les firmes pharmaceutiques.

Je félicite, encourage et soutiens tous ces internes qui ont le courage de parler et dénoncer - ces internes comme Sabrina et l'auteur de Vie de Carabins, et tous les autres (chapeau bas). Je soutiens également ces médecins qui ont l'audace d'appliquer les thérapies ciblées qui leur semblent justes et adaptées pour chaque cas de patients qu'ils ont, et non les 'protocoles types' dictés par les institutions médicales qui eux ne voient jamais un malade. Ces médecins persécutés en 'justice' pour avoir simplement osé appliquer leur liberté de prescription, car aujourd'hui, nous ne l'avons plus, elle est mise sous tutelle. Je soutiens tous ces mouvements de médecins/professionnels de santé épuisés, désabusés et révoltés par leurs conditions de travail. Soignant nos soignants. (Je n'évoquerais pas les suicides dans la profession).

Le burn-out, c'est trop taboo, pas vrai...

On m'avait dit "tu seras très déçue par le système", et je le suis déjà, très déçue par ce qui m'attend (j'y cogite presque tous les jours), mais au moins ça prépare un peu et enlève toute illusion, puis l'amour pour le soin est plus fort et j'ose me dire qu'il y a aussi un peu de bons moments drôles et de vie, enfin j'espère, et comme on dit, ce n'est pas en fuyant quelque chose que ça va améliorer quoique ce soit, c'est en y faisant face. La médecine reste un très beau métier, fascinant mais très difficile, et j'espère que j'aurais l'opportunité de le pratiquer.

Ce n'est pas pour déclencher un débat que j'écris cela, mais plutôt par bienveillance.

Force et honneur camarades.

Plus j'y pense, plus je me dis que "c'est très spécial ce milieu quand même...".
_____
Candidate à la passerelle DFGSM2, 2017/2018.
Top
Parolier974
Ministre de la Santé

Messages : 701
Enregistré : 06/01/2017
Posté le 22/01/2017 à 09:14 notnew
@ Paronti : on n'est pas trop éloigné au niveau de l'âge lol. En ce qui concerne la spécialité, je souhaiterais être généraliste avec spécialité (urgence, soins palliatifs).
Sinon pour les +26 ans, ce n'est pas que pour la PACES, mais pour toutes inscriptions à la facture à ce que la secrétaire m'a dit au téléphone.

Oui pour la manifestation lol

smilies
_____
Vers une nouvelle vie ?
Pourquoi pas ?
Top
Kazy
Désagrégé de médecine

Messages : 233
Enregistré : 18/01/2016
Posté le 22/01/2017 à 09:54 notnew
@ Paronti : on n'est pas trop éloigné au niveau de l'âge lol. En ce qui concerne la spécialité, je souhaiterais être généraliste avec spécialité (urgence, soins palliatifs).
Sinon pour les +26 ans, ce n'est pas que pour la PACES, mais pour toutes inscriptions à la facture à ce que la secrétaire m'a dit au téléphone.

Oui pour la manifestation lol

smilies

Je trouve ça très étonnant car si tel est le cas ils n'en informe pas les candidats directement? La secrétaire a peut être fait fausse route dans les explications ! D'autant plus que Dijon dépend du grand est et quand tu leur donne le dossier ils l'envoient au centre ou se trouve le jury qui est le seul décideur. Ta fac n'a à priori pas son mot à dire la dedans
_____
Passerelle DFGSM2 Angers.
Top
Parolier974
Ministre de la Santé

Messages : 701
Enregistré : 06/01/2017
Posté le 22/01/2017 à 11:09 notnew
En fait, j'ai eu l'information car j'avais appelé la responsable de la PACES et la secrétaire du DFGSM2. La première m'a dit qu'en ayant + de 26+ ans j'étais forcément concerné par cette commission pédagogique qui décidera si elle autorisera mon inscription. La seconde, ne m'en a jamais parlé en effet.
Je vais demandé à un ancien passerellien de Dijon comment ça s'est passé pour lui il y a 4 ans.smilies
_____
Vers une nouvelle vie ?
Pourquoi pas ?
Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 682
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 22/01/2017 à 11:11 notnew
Ça fait déjà un bout de temps que je voulais poster ça, et avec les événements récents sur le net, je pense qu'il est impossible de nier que notre système de santé va très mal. Les conditions de travail des praticiens, internes, professionnels de santé en hôpital public sont horribles.

(Les présentateurs qui croient encore que nous avons le meilleur système de santé. Euuuuuh, non, c'était il y a 30 ans).

C'est fou de se dire qu'on a plus le droit d'ouvrir sa bouche pour crier tout haut la triste vérité de ce qu'il se passe dans les hôpitaux : sinon on se fait attaquer, déstabiliser et même décrédibiliser par la hiérarchie tout puissante! C'est effrayant et ça fait froid dans le dos, et ça rajoute un coup dur au moral. Il faut un sacré courage pour le faire. Peu ose parler de peur d'avoir des répercussions.

Ça fait beaucoup écho à l'émission "Soigner ou obéir : la mort d'Hippocrate" (tout est dans le titre) que j'avais regardé il n'y a pas longtemps, dans lequel les docteurs Délépine dénoncent la déroute de notre système de santé et les conflits d'intérêts avec les firmes pharmaceutiques.

Je félicite, encourage et soutiens tous ces internes qui ont le courage de parler et dénoncer - ces internes comme Sabrina et l'auteur de Vie de Carabins, et tous les autres (chapeau bas). Je soutiens également ces médecins qui ont l'audace d'appliquer les thérapies ciblées qui leur semblent justes et adaptées pour chaque cas de patients qu'ils ont, et non les 'protocoles types' dictés par les institutions médicales qui eux ne voient jamais un malade. Ces médecins persécutés en 'justice' pour avoir simplement osé appliquer leur liberté de prescription, car aujourd'hui, nous ne l'avons plus, elle est mise sous tutelle. Je soutiens tous ces mouvements de médecins/professionnels de santé épuisés, désabusés et révoltés par leurs conditions de travail. Soignant nos soignants. (Je n'évoquerais pas les suicides dans la profession).

Le burn-out, c'est trop taboo, pas vrai...

On m'avait dit "tu seras très déçue par le système", et je le suis déjà, très déçue par ce qui m'attend (j'y cogite presque tous les jours), mais au moins ça prépare un peu et enlève toute illusion, puis l'amour pour le soin est plus fort et j'ose me dire qu'il y a aussi un peu de bons moments drôles et de vie, enfin j'espère, et comme on dit, ce n'est pas en fuyant quelque chose que ça va améliorer quoique ce soit, c'est en y faisant face. La médecine reste un très beau métier, fascinant mais très difficile, et j'espère que j'aurais l'opportunité de le pratiquer.

Ce n'est pas pour déclencher un débat que j'écris cela, mais plutôt par bienveillance.

Force et honneur camarades.

Plus j'y pense, plus je me dis que "c'est très spécial ce milieu quand même...".

Désolé de te couper dans ton élan Wit, mais je vais essayer de nuancer tes propos.

Déja la chaine qui a réalisé cette interview n'est vraiment pas recommandable puisqu'elle est Fondée et dirigée par des anciens du FN/MNR, et est assez focalisée sur la question identitaire et les complots qu'ils véhiculent.

Quand a la "journaliste" qui fait l'interview, son dernier job était pour la chaine "Equidia", spécialiste des courses hippiques. Pas vraiment une experte en santé.

Ensuite, concernant la liberté thérapeutique, je te conseille de lire ces deux articles qui opposent les deux points de vue, plutot que de suivre betement l'un sans rien questionner.

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-19/les-methodes-...

http://www.lepoint.fr/societe/colere-apres-l-annonce-de-fermeture...

Ma mere a été traitée pour un cancer du sein, et par "protocole", l'oncologue parlait du plan qui allait etre suivi, mais qui était bien évidemment adapté a sa condition, au nombre et a la taille des metastases et a l'évolution du cancer. Quand au bout de 6 mois, il s'est rendu compte qu'elle faisait partie des 20% de femmes qui se trouvaient en rémission complete, il a mis fin au traitement, alors que 80% des femmes doivent repartir pour 18 mois de chimio. Donc il n'a pas cherché a lui faire continuer un traitement dont elle n'avait pas besoin pour "vendre".

Concernant le post publié sur le blog de naturopathie (déja ca commence mal) que tu as mis en lien, le Dr Moulinier a été entendu par le conseil de l'ordre, pas par la justice.

Qu'il y ait des conflits d'intérets entre l'industrie pharmaceutique (enfin... "Big Pharma" hein, ca fait plus peur) et l'hopital, ca ne fait aucun doute, mais ce n'est pas une raison pour croire tout et n'importe quoi, surtout sur des sujets aussi techniques que l'on ne maitrise absolument pas.

Enfin, tu ne devrais pas parler de "notre" liberté de prescrire, on est meme pas encore en P2 smilies
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
Kazy
Désagrégé de médecine

Messages : 233
Enregistré : 18/01/2016
Posté le 22/01/2017 à 15:06 notnew
@ Paronti : on n'est pas trop éloigné au niveau de l'âge lol. En ce qui concerne la spécialité, je souhaiterais être généraliste avec spécialité (urgence, soins palliatifs).
Sinon pour les +26 ans, ce n'est pas que pour la PACES, mais pour toutes inscriptions à la facture à ce que la secrétaire m'a dit au téléphone.

Oui pour la manifestation lol

smilies

Je crois que ce n'est pas la peine de poser la question, l'histoire de + de 26ans ça concerne les demandes de PACES car en effet il y à peu de place et beaucoup de demande avec priorité aux néo bacheliers !
Donc ils sélectionnent les dinos qui ont selon eux le plus de chance de réussite c'est tout smilies
_____
Passerelle DFGSM2 Angers.
Top
Parolier974
Ministre de la Santé

Messages : 701
Enregistré : 06/01/2017
Posté le 22/01/2017 à 17:30 notnew
OK dac
_____
Vers une nouvelle vie ?
Pourquoi pas ?
Top
mmei
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 23/01/2017
Posté le 23/01/2017 à 12:10 notnew
Bonjour,
je suis actuellement étudiante infirmière en 3ème année. J'aimerais me diriger par la suite vers des études de sage femme. Mais les conditions d'admissions pour les passerelles restent encore floues, faut-il encore justifier de 2 ans d'expérience après obtention du diplôme d'état d'infirmière ou la passerelle est elle accessible dès l'obtention du diplôme ?
Merci de votre réponse.
Top
Paronti
Ministre de la Santé

Messages : 686
Enregistré : 30/11/2016
Posté le 23/01/2017 à 13:02 notnew
Salut! Je crois que tu confonds...
Pour Paces donc p1 il faut 2 ans post diplômes travaillés.
La passerelle ce sont les études médicales où on peut y avoir accès sous couvert de valider 2 ou 3 ans. Voir les arrêtés.
Sinon Master 2 ou thèse pour acceder en p2 ou d1 pour toi.

Sinon la passerelle qui remplacerait la paces pour les paramédicaux n'est pas encore faite...

Donc à toi de voir ce que tu veux faire. Mais la passerelle n'est pas une fin en soi...


Bonjour,
je suis actuellement étudiante infirmière en 3ème année. J'aimerais me diriger par la suite vers des études de sage femme. Mais les conditions d'admissions pour les passerelles restent encore floues, faut-il encore justifier de 2 ans d'expérience après obtention du diplôme d'état d'infirmière ou la passerelle est elle accessible dès l'obtention du diplôme ?
Merci de votre réponse.
_____
Paronti
C'est parti pour une nouvelle vie?
Top
Paronti
Ministre de la Santé

Messages : 686
Enregistré : 30/11/2016
Posté le 23/01/2017 à 13:07 notnew
Pour paces je plussoie.
Pour la passerelle, exclusion d'office...sauf si concerné par les 2 arrêtés.smiliessmilies


il ne s'agit pas vraiment de triche, tous les étudiants envoient leur candidatures a plusieurs facs pour maximiser leur chances d’être pris au moins a une smilies, d'où ma question. merci de m'avoir tenu au courant en tous cas smilies
_____
Paronti
C'est parti pour une nouvelle vie?
Top
Paronti
Ministre de la Santé

Messages : 686
Enregistré : 30/11/2016
Posté le 23/01/2017 à 13:17 notnew
Comme moi en fait!
Mais soit medecine du sport ou gyneco/pédiatrie. 2 domaines qui me passionnent!

Bon le +26ans paces est plus logique ! Ouf;-)


@ Paronti : on n'est pas trop éloigné au niveau de l'âge lol. En ce qui concerne la spécialité, je souhaiterais être généraliste avec spécialité (urgence, soins palliatifs).
Sinon pour les +26 ans, ce n'est pas que pour la PACES, mais pour toutes inscriptions à la facture à ce que la secrétaire m'a dit au téléphone.

Oui pour la manifestation lol

smilies
_____
Paronti
C'est parti pour une nouvelle vie?
Top
mmei
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 23/01/2017
Posté le 23/01/2017 à 14:28 notnew
Donc si je comprends bien pour les paramdicaux il faut toujours passer par la paces mais avec un nombre de places réservées aux paramed ?
Top
Kazy
Désagrégé de médecine

Messages : 233
Enregistré : 18/01/2016
Posté le 23/01/2017 à 14:48 notnew
Donc si je comprends bien pour les paramdicaux il faut toujours passer par la paces mais avec un nombre de places réservées aux paramed ?

Oui c'est ça ! Comme souvent les promesses de nos politiques (Mr VALLS) ne sont pas suivies des faits ou rarement dans les temps ! Donc Au bout d'un certains temps d'exercice tu as accès à ce fameux NC paramed en PACES mais c'est tout !
_____
Passerelle DFGSM2 Angers.
Top
tjuliet
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 23/01/2017
Posté le 23/01/2017 à 15:06 notnew
Bonjour à tous,
Je suis étudiante en 3ème année de Pharmacie et je désire faire la passerelle pour étudier l'odontologie; il se trouve que j'ai "déjà" écrit ma lettre de motivation, corrigée par de nombreux proches, mais je voudrais avoir un avis extérieur, pour avoir un peu plus de recul.
Pourrais-je envoyer ma lettre de motivation à quelqu'un "ayant un compte contacts certifié (petit "C" sous le pseudo)" (personnellement je n'ai pas encore vu ce sigle"?

Merci beaucoup, et bon courage à tous smilies
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 23/01/2017 à 16:52 notnew
Bonjour à tous,
Je suis étudiante en 3ème année de Pharmacie et je désire faire la passerelle pour étudier l'odontologie; il se trouve que j'ai "déjà" écrit ma lettre de motivation, corrigée par de nombreux proches, mais je voudrais avoir un avis extérieur, pour avoir un peu plus de recul.
Pourrais-je envoyer ma lettre de motivation à quelqu'un "ayant un compte contacts certifié (petit "C" sous le pseudo)" (personnellement je n'ai pas encore vu ce sigle"?

Merci beaucoup, et bon courage à tous smilies

Salut future consœur, j'espère que quelqu'un qui a fait cette passerelle pourra te répondre.

Pour ma part, je te conseillerais juste de terminer tes études de pharmacie avant de faire dentaire, car comme tu dois surement le savoir, en dentaire, entre le plafonnement du prix des prothèses décidé par le gouvernement + le surnombre de dentistes à cause des écoles privées qui donnent le diplôme de dentiste sans concours, des cabinets dentaires vont faire faillite et ça risque d'être dur de gagner sa vie. Donc au pire, si la dentisterie française sombre complétement, tu auras un "parachute" avec ton diplôme de pharmacien pour pas te retrouver démunie... Alors que si tu fais la passerelle maintenant, à ce qu'on m'a dit, tu perds définitivement ta place en pharmacie.

Bon courage et bonne chance pour la passerelle.
Top
marryneb
Sexternus-minus

Messages : 33
Enregistré : 18/01/2017
Posté le 23/01/2017 à 22:22 notnew
@paronti j'ai bien compris ton message smilies, cependant je suis bien curieuse de connaitre de quels arrêtés tu parles?
j'ai essayé de chercher dans le forum s'il peut y avoir une objection au fait de candidater pour la paces et p2 mais j'ai pas trouvé réponse a ma question, y a t il des personnes qu'ils l'ont déjà tenté?

merci
Top
Paronti
Ministre de la Santé

Messages : 686
Enregistré : 30/11/2016
Posté le 24/01/2017 à 00:03 puis édité 1 fois notnew
Tu peux demander paces et passerelle. Ce sont 2 choses différentes (dans les procédures ). Certains font même paces et demandent pendant cette année là la passerelle (car ils ont déjà 1 M2).

Par contre tu ne peux pas présenter p2 passerelle dans 2 facs différentes la même année (attestation sur l'honneur à fournir). C'est bien précisé dans les arrêtés.

Il faut juste anticiper si tu fais ta demande p2 et paces et ben préparer le dossier c'est tout (enfin presque)smilies

@paronti j'ai bien compris ton message smilies, cependant je suis bien curieuse de connaitre de quels arrêtés tu parles?
j'ai essayé de chercher dans le forum s'il peut y avoir une objection au fait de candidater pour la paces et p2 mais j'ai pas trouvé réponse a ma question, y a t il des personnes qu'ils l'ont déjà tenté?

merci
_____
Paronti
C'est parti pour une nouvelle vie?
Top
Aller en haut • 4112 réponses • 206 pages • 1 10 ... 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 ... 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 206
livreslivrescontactspublicationstwitter