logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

CESP et autres aides...

Aller en bas • 73 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 04/08/2017 à 05:00 puis édité 5 fois notnew
Bonjour!
Merci pour ces renseignements.
Les étudiants étrangers , pouvons-nous appliquer a cet aide?
D'autre cote, je voudrais etre beneficié seulement jusqu'à la fin de l'externat, c'est a dire ne pas recevoir l'allocation pendant l'internat , c'est possible?
Merci.smilies

Bonjour, je me rajoute a la conversation. Je suis moi-meêm bénéficiaire du CESP. Pour le CESP, il n'est pas possible d'en bénéficier que pour l'externat. On peut le susprendre sous certaines conditions (exemple : grossesse, année sabatique, mission humanitaire, etc...) Si on prend le CESP lors de l'externat, il se poursuit sur l'internat forcément. Et du coup, on cumule salaire d'interne et CESP (attention l'impot sur le revenu devient vite salée et on perd de cette argent avec les impots...) Ca serait sinon trop simple. On prend le CESP en D4, on le suspend et hop on ne s'installe qu'un an en zone déficitaire. Non, non ca marche pas comme ça ^^ Si c'est ouvert, le CESP se poursuit pendant tout l'internat (sauf si on le rompt définitivement ou le suspend temporairement sous certains motifs) Par contre, on peut le prendre en derniere année d'internat mais on s'engage 2 ans en zone déficitaire (et non un an).

Bonjour cley58

Une question : le CESP est-il cumulable avec un atre revenu, si par exemple l'étudiant a un job en même temps qu'il suit ses études ?

Merci d'avance !

Oui il est cumulable. D'ailleurs, les signatiares du CESP vont forcément cumulés la paye d'externe/interne avec le cesp donc on cumule 2 salaires. Le CESP par contre coupe les aides des bourses du crous sur critère sociaux et peut influencer sur les ALS/APL.... Mais attention, le CESP est imposable déja. En tant qu'externe, je cumule le salaire d'externe et du CESP. Si vous etes seul, sans handicap, sans enfant, non marié, ca vous fera 702€ d'impots sur le revenu par an. Et sans CESP, je ne les payait pas ces 702€. Du coup le CESP me fait perdre 702€ + bourse du crous + APL diminué... Le CESP (en valeur net, c'est a dire ce que vous toucherez réellement) fait gagner environ 1100€ par mois. Si on soustrait les pertes des aides du crous, APL, impot a payer en plus etc.. Le CESP nous fait gagner environ 900€ par mois voir moins... Les 1200€ annoncé sont alléchants mais déja c'est en brut (donc en net ca fait moins) et en plus il y a tous les pertes annexes engendrés pas le CESP... pensez-y. L'ARS n'en parlent presque jamais de ca !

Bonsoir , j'ai quelques question ..
Est ce que avoir déjà passé l'ecn (faire une D4 en auditeur libre ) est un handicap pour demander le CESP ?
Quand on demande le CESP ,on peut ouvrir un poste d'interne dans n'importe quel zone déficitaire ?
A t'on plus de chances d'être en MSP si on choisit d'être en libéral ?
Est ce que tout les candidats qui demandent le CESP sont classés sur une des 2 listes ?
Est ce fréquents les gens ,qui demandent le CESP et qui ne sont pas pris ?

Pas nécessairement. C'est un jury composé du doyen de ta fac, de représentant de l'ARS, de l'administration de ta fac, de représentant de l'ordre des médecins, représentant d'oraganisation de généraliste, etc... qui se réunissent et regarde ton dossier de candidature (note, projet prifessionnel, vie personnel (enfant a charge, mariée, financement, etc...)Mais il regarde vraiment le projet, les notes, ils s'en fiche. Et franchement le jury est bienveillant et pose les bonnes questions (genre demande si tu es de la région, en couple, des difficltés financières etc..) et ils veulent surtout savoir les motivations.
Pour le poste d'interne, il faut que le poste ouvert correspondent aux besoins des ARS. Par exemple, les spé comme la médecine nucélaire, pas la peine de rêver, il n'y en aura pas en CESP. C'est en priorité pour la médecine générale et quelques postes de spé. 'ailleurs ces postes de spé vont diminuer avec le temps vu les polémiques que le CESP a créer. En effet, des bénéficiaire du CESP en postes de spé se désengageaient rapidement une fois interne. Ils bénéficiait d'une spé grâce aux classements du CESP et ne s'installait pas en zone déficitaire. Ces quelques internes faisaient des remplacement en tant qu'intene et remboursaient leur pénalités rapidement. Ces poignées de signataires, ont fait beaucoup de tord aux autres. Résultats, des jury refusent de voir des candidats pour des postes de CESP autres que med gé, psy, pédia, gériarie. Adieu en CESP la radio, ophtalmo, cardio, etc... De plus en plus de jury commencent a refuser les postes de spé même s'il y a un déficit. Il préfèreront les postes de med gé.
Il faut penser aussi, que lors des ECN, bons nombre de personnes prennent le poste des autres. Si n'est pas suffisamment bien classés à l'ECN, on peut te prendre ton poste et te retrouver avec que de la psy (alors que tu n'en voulais pas), alors que sans CESP, tu aurais pu avoir autre chose que de la psy genre de la med gé, santé pub etc...
En CESP, tu ne verras qu'apres les résultats des ECN les postes qui seront ouvert a tous les CESP. Si dans ta ville, il y a que ton poste d'ouvert et que quelqu'un te l'a pris, tu sera obligé de partir ailleurs a cause du CESP alors que sans, tu aurais pu y rester... En gros au CESP, on créer son poste mais on ne sait pas ce qui nous sera accesible qu'apres les ECN. A contratio, les étudiants sans CESP savent avant les ECN les postes ouvert et peuvent deviner ce qu'ils auront au vu des années précédentes.
La plupart des postes en CESP demandent une installation en libéral, les postes en salariés sont rares.

Une fois les ECN passés, les candidats qui ont le CESP sont sur une liste avec tous les autres et c'est écrit CESP en face dans une colonne. La plateforme céline (=plateforme en ligne ou tu choisis ton poste d'interne) va juste créer une 2eme liste avec que les CESP dessus.

Voici la plateforme des choix des ECN en ce moment elle est active car c'est la période des voeux pour l'internat donc tout le monde peut voir vu qu'elle est active pour quelques semaines encore.
https://www.cngsante.fr/chiron2017/celine/ En allant sur classement général (=listing intégrale), on peut voir le classement des gens, il y a pas leur nom mais on a leur classement et ca se retrouve avec la liste des candidats rendu public sur le site du CNG. Ensuite, il y a une autre liste pour le CESP que voici :
https://www.cngsante.fr/chiron2017/celine/listcesp.html
Tout est rendu public, vous pouvez tous savoir qui a pris un CESP, et qui a pris quoi. Mais bien entendu tout cela se déroule après les ECN. Avant les ECN, vous savez quel poste vous avez ouvert, mais vous ne savez pas ce qu'on ouvert les autres signataires du CESP et vous ne savez pas si vous aurez votre poste. Les CESP sont classés en fonction des résultas de l'ECN et le premier des CESP prend n'importe quel pste de CESP parmis ceux créer par l'ensemble des candidats CESP. Et si vous n'avez pas le poste que vous avez créer, vous ne savez pas l'avance ce que vous pourriez avoir a la place en ayant le CESP....
Si on est en CESP, on ne peut prendre que les postes en CESP. Du coup, vous vous limitez qu'a quelques postes. Si vous etes classés 2000eme a l'ECN, vous avez acces a presque toutes les spé alors qu'en CESP, vous n'en aurez que 4-5 spé au lieu de 44 et que quelques villes... Idem, si on a le CESP et que l'on est classés a la fin en CESP, il est possible de n'avoir que 1 seul spé de dispo. On peut etre dernier en CESP et etre dans les 200 derniers en classement normal. Donc une personne dernière au CESP, peut ne pas être dernière en classement général, et cette personne aurait pu choisir parmis plusieurs spé/villes comme de la med du travail, santé publoique, génétique, urgences....) alors que le CESP va quasiement obligé la personne a prendre tel poste.
Pour ce qui est des refus des candidatures au CESP, c'est jury et fac dépendant. Si un candidat de la fac de paris va ouvrir un poste de spé, il se verra refusé car il n'en manque pas a Paris. En général, quand on ouvre un poste, il faut que ca correspondent a la pénurie de la subdivision de la faculté où on est. En gros, on ne peut ouvrir qu'un poste de CESP correpondant a la pénurie de la zone géographique de sa fac. Mais, une fois l'ECN passé, rien n'empeche de prendre un poste a un autre candidat d'une autre fac. C'est d'ailleurs ce qui se passe. A Clermont ferrand cette année, tous les postes de spé ont été pourvu par des opportunistes des autres régions. Des étudiants de paris, lyon etc ne peuvent ouvrir que de la med gé et psy et ouvrent ces postes la dans le but de prendre les postes de spé des autres facs. Cette année, les postes de spé a Clermont-Ferrand ont été ouvert par les étudiants clermontois et les parisiens/lyonnais etc "volent" ces postes de spé que les clermontois ont créer. Du coup, les clermontois prennent les postes des autres facs par effet boules de neige et bon nombre de CESP se rertouvent avec un poste d'interne et une région qu'il ne désire pas. Idem, des étudiants de Caen se font piquer leur postes qu'ils ont créer et doivent ailler ailleurs dans d'autres spé et d'autres villes... Donc attention avec le CESP, ouvrir un poste ne signifie en rien faire cette spé et faire son internat dans tel endroit ! Ce n'est pas que des avantages !

----------------------------------------
A mon tour, j'ai une question smilies
Si on rompt le CESP une fois la procédure de choix définitif faite, comment cela se passe ?

Par exemple, là, j'ai ouvert un poste de spé qu'un opportuniste d'une autre fac m'a pris. Il ne me reste que de la med gé et je ne pourrais meme pas faire ca dans ma région... Du coup, si je valide (lors du choix définitif de septembre prochain) un poste en medecine générale, et, si je rompt le CESP en octobre, je serais quand même généraliste dans la subdisision choisit ou bien je repasse sur liste générale malgré que la procédure de voeux soit terminé ?
Top
nicoskos
Jeune Carabin

Messages : 16
Enregistré : 01/08/2017
Posté le 17/08/2017 à 07:20 notnew
Offre de prêts sans frais à l’avance.
Vous êtes à la recherche d’un prêt pour entreprendre, relancer votre carrière et réaliser vos projets à divers niveaux.
En plus, vous êtes fatigués d’être toujours rejetés par les banques,
Ne vous inquiétez plus, nous avons la solution à tous vos soucis.
Sans aucun frais à l’avance, nous vous proposons des prêts entre particuliers surs, garantis, fiables, avec des procédures administratives simples
Nous sommes en mesure de vous octroyer des prêts allant de 2000 euros à 1.000.000 euros et sans aucun frais à l’avance à 2% l’an
Pour tous vos projets immobiliers, automobiles, rachats de crédits et bien d’autres, veillez nous contacter pour plus d’informations et de précisions.
Mail : andreandufort@gmail.com
Cordialement.
_____
live is a fight


Top
okena
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 67
Enregistré : 28/08/2017
Posté le 28/08/2017 à 12:24 notnew
Bonjour,

J'ai deux petites questions sur le CESP que je trouve très interessant.


D'une part, j'ai ule sentiment, que le CESP mène au final très majoritairement sur de la médecine générale : http://www.cng.sante.fr/Liste-des-lieux-d-exercice.html

Pourtant, on manque aussi de spécialiste dans les déserts médicaux. Pourquoi les spé ne sont pas plus ouverte aux CESP ? J'ai bien lu l'explication plus haut liée aux ECN, mais ça me parait un peu léger de priver les habitants de zones éloignés de spécialistes à cause de certains abus.

N'est-ce pas un frein important au développement de ce projet que de limiter les CESP à 4-5 spécialités ?

Deuxième question : Il n'y a aucune communication sur la difficulté d'obtenir le CESP, combien de dossiers par place ?

Merci !
Top
janosicK
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 25/09/2017
Posté le 25/09/2017 à 01:24 puis édité 1 fois notnew
Salut, je me rajoute aussi à la conversation et rejoins un peu Karius sur les problèmes qu'il a soulevé au sujet du CESP.
je suis interne de cardio, bénéficiaire du CESP depuis la fin de mon externat et je commence vraiment à me poser des questions sur le future des internes de spé bénéficiaires du CESP. J'expose le cas assez particulier des internes de Spé hors Med gé.

Dans la majorité des spé, faire un clinicat ou un assistanat en raison d'une surspé et quasi obligatoire, même si cela ressemble plus à un accord tacite. Je n'ai jamais vu un jeune interne de cardio passer d'interne à libéral dans un cabinet ou en salarié dans un hôpital sans passer par cette étape.
Or, l'ARS n'informe que peu voir pas du tout ( dans mon cas par exemple) sur les possibilités que le CESP offre en post internat, ce qui est essentielle lorsque vous signez cet engagement.
Il ne vous disent pas qu'un clinicat est exclu, donc pas de CHU. Seul l'assistanat est possible ( CH et autres..). On peut se dire bon ce n'est rien... Mais cela change la donne lorsque la surspé que vous visez ne s'apprend qu'en CHU. ET accessoirement, le salaire de l'assistant est beaucoup plus bas que celui du chef de clinique.
Ce qui est flippant, à mon sens, c'est de se rendre compte qu' à l'ARS, ils ne savent pas ce qu'il se passe après l'internat, que les clinicat/assistanat et autres n'existent pas pour eux. Ou bien qu'ils n'en prennent pas compte.

Des places de spé ont été ouvertes sans se poser la question sur le post internat des internes CESP. Et comme les chefs de service ont du mal à savoir comment caser les CESP, certains se sont retrouvé à la fin de leur internat sans postes. Parmi ces internes de spé qui ont renoncé au CESP pendant l'internat, certains l'ont fait pour ces raisons.
Avec la nouvelle reforme de l'internat, ce sera peut-être plus simple pour les CESP puisque le post internat sera en parti inclus dans l'internat, sauf cas particuliers...MAIS CERTAINS ( pour éviter de généraliser) referents CESP des ARS ne sont au courant de l'existence de cette nouvelle reforme, qui va impacter le déroulement du CESP même.
Cela donne une impression d'improvisation générale... et avec du recul je comprends pourquoi certains sont partis et très vite.
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 01/10/2017 à 02:35 puis édité 2 fois notnew
PS : dsl pour le gros pavé mais je le fais car les rares infos qui trainent sur le net sont ceux des ARS et CNG qui sont la pour avoir leur quota de CESP et trouver une solution aux désert médicaux. En tant que signataire du CESP, je préfère donner des détails du point de vue du futur praticien qui à sa vie impacté par le CESP et pas le point de vue de l'administratif qui remplis juste son quota de CESP.




Pour ma fac (je précise que c'est que pour ma fac, le reste je ne sais pas comment ça se passe), quand on ouvrait un poste de spé en CESP, on discutait du lieu et du mode d'exercice. Si ca correspondait aux besoins, on nous ouvrait le contrat. C'était une sélection plus difficile que pour un poste de med gé. Pour ouvrir un poste de spé, le dossier doit être béton (mais au final ca ne sert a rien vu que n'importe qui peut le prendre). On n'avait pas le droit au poste de chef de clinique car on nous disait que les postes de spé en CESP ne sont pas destinés a devenir des PU-PH et pas pour des postes en hôpital central (=CHU/CHRU). On nous proposait au mieux un poste d'assistant chef de clinique afin de ne pas pouvoir aller en central et de ne pas toucher a de la recherche et de ne pas devenir PU-PH. On a donc en théorie un poste, dans un petit hôpital périphérique. Mais vu que ce poste peut être pourvu par quelqu'un d'autre à l'issu des ECN, le repreneur du poste ne sait pas a quoi s'attendre et se retrouve bloquer dans son choix de carrière.

Et puis l'internat en spécialité, c'est long, les organisations des lieux d'accueil peuvent changer. Entre le moment où l'on a créer le poste et le moment où l'on entre en fonction dans ce poste, tout peut changer... Bref, même avec la réforme, ca ne changera rien, ca restera le foutoir à mon avis.

Ah, et pour infos si vous casser le CESP, vous avez 1 a 2 ans pour le rembourser. Le remboursement est au cas par cas mais c'est 2 ans maxi d'après ce que m'a fait comprendre le CNG. Du coup, en admettant que vous n'avez pas dépenser l'argent du CESP, vous vous retrouvez a payer 40 a 60% de votre salaire d'interne qui servira a payer la pénalité (si vous casser le CESP, vous aurez a rembourser l'argent que vous avez reçu en une fois, vous aurez une pénalité a échelonner sur 1 a 2 ans, ca vous pourris votre internat. Si vous avez dépenser tout votre argent du CESP, et bien vous serez au dela de 100% de votre salaire et donc vous n'aurez plus qu'a faire la manche, déjà a 50% c'est presque le cas si personne de votre famille ne vous aide.En gros si vous cassez le CESP et que personne de votre entourage ne vous aide, vous n'aurez plus qu'a aller au resto du cœur. En effet, les salariés du CNG gagnent plus que vos 1100€ mensuel de paye d'interne et pour eux, rembourser 6000€ par an c'est possible et pour eux vous êtes bien payés et avez la capacité de rembourser facilement... ils ne connaissent en rien notre salaire d'interne et les difficultés que peut engendre un endettement a 40-60% d'un si petit salaire. Enfin bref, attention a quoi vous vous engager.

Cette année, en 2017, il y a près de 15% des CESP qui ont été rompus entre les résultats des ECN et le moment des vœux pour les postes d'internat (et encore je suppose que ce nombre va augmenter on est pas encore en novembre, l'internat n'a pas encore commencé). Et ce nombre va progresser lors de l'internat comme chaque année.
Le CESP n'attire plus comme auparavant et ne fait plus le plein. Il y avait environ 240 personnes en CESP en 2017 qui se disputent une quarantaine de poste de spé en 2017. Alors que sans CESP, c'est 50% des postes qui sont en spé. Bref au final pas tant d'avantage que ca.
La preuve, la région Rhône-Alpes-Auvergne va rajouter 300€/mois de prime pendant 1 an lors de la premiere installation en médecine générale dans leur région vu que le CESP est insuffisant. Laurent Wauquiez, le président de région en a parlé il y a quelques jours. Cela prouve que le CESP n'est pas si attirant que ca malgré son existence depuis 8 ans.

Le CESP ca valait le coup avant, maintenant, le jeu en vaut pas la chandelle. Enfin ce n'est que mon avis. Gagner réellement 900€ par mois au risque de se retrouver a la rue (ou presque) en cas de rupture, de se faire prendre son poste par le premier venu, de ne pas avoir pu faire un choix de carrière comme désiré au départ, avoir moins de choix postes à l'ECN que ceux sans CESP, on se dit que ca vaut pas le coup...

Enfin réfléchissez bien... Si vous voulez med gé et n'êtes pas regardant sur votre lieu et mode d'exercice le CESP c'est utile. Si vous voulez absolument être salarié attention, le choix va se restreindre avec le CESP. Le CESP ca peut être un bon plan mais pas pour tous et pas forcément pour toujours. Votre vie changera (enfants, déménagement etc...) et le CESP peut passer d'un avantage a une contrainte. Vous n'êtes pas qu'une ligne de quota, réfléchissez bien et renseignez vous bien !
Top
okena
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 67
Enregistré : 28/08/2017
Posté le 01/10/2017 à 10:21 notnew
Cette pénalité n'a été mentionné à aucun moment. Elle s'élève à combien ? smilies

Tu dis que le CESP est ok pour faire med gé en libéral, mais qu'en est-il des autres spé en libéral ?
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 01/10/2017 à 13:31 notnew
La pénalité est de 200€ par mois de CESP perçu. Par exemple, si tu prends le CESP en P2 et que tu ne redouble pas, et que tu casses le CESP en fin de D4 au moment des choix de postes en CESP, tu auras cumulé 5 ans de CESP (P2+D1+D2+D3+D4). La pénalité sera donc de 200€ x 12 mois x 5 ans = 12 000€. Si on te laisse 18 mois pour payer la pénalité, ca te fait du 667€ de pénalité de rupture du CESP par mois a payer sur tes 1100€ de salaire d'interne.
Tu devras, au moment de la rupture du CESP, rembourser la totalité du montant net perçu depuis le début du CESP et a cela tu rajoute 12 000€ de pénalité a payer pour rupture du contrat.
Il ne faut pas oublier que lorsque tu étais sous CESP, cela a entrainé une diminution (ou suppression) des APL, des bourses du crous. A cela, il faut compter que grâce au CESP tu as un revenu et donc tu te retrouves dans la population imposable à l'impôt sur le revenu (compte 700€ par an lorsque tu auras ta paye de cesp et d'externe cumulé) et la taxe d'habitation annuel (qui est environ l'équivalent d'un peu plus du montant de ton loyer). L'argent des APL, des bourses que tu auras perdu a cause du CESP sera définitivement perdu, la rupture du CESP n'entrainera pas de remboursement de ce que tu auras perdu en APL, bourses etc... Donc en fait les pénalités seront de 12 000€ mais en réalité tu auras perdu plus que ca en passant a côté des APL, bourses du crous, impôts qui apparaisse...


Pour les autres spé en libéral c'est possible mais vu le faible nombre de postes en spé en CESP depuis cette année et les années a venir, autant te dire que pour un projet pareil, c'est mieux faisable sans CESP. En 2017, y a une quarantaine de postes de spé sur 240 en CESP. Si tu enlève les spé comme la réa/urgence/etc (ou exercer en libéral n'est pas possible), la MPR/endoc/etc (en libéral tu gagne moins qu'en salarié), les quelques spé de chir (en libéral c'est difficile sans CESP, alors imagine avec le CESP ils n'accepteront pas), il te reste pas grand chose comme postes de spé en libéral. Au final il te faudra un classement pas loin du classement des "sans CESP" pour avoir ton poste, sinon on te le prendra. Avant tu avais de la marge maintenant beaucoup moins avec la réduction du nombre de postes de spé en CESP. Le CESP pour avoir un poste de spé, ca devient de plus en plus risqué car on un autre signataire du CESP te piquera ton poste rapidement.

Ah, et si tu es en libéral en CESP, tu as interdiction de passer en secteur 2 ou 3. Tu es obligé de rester en secteur 1. C'est aussi une autre contrainte du CESP qui n'est jamais évoqué. Tu es obligé d'aller la ou l'état te dit d'aller, tu perds ta liberté de lieux d'exercice, tes modalités d'exercice (si tu veux faire des remplacements sur un week-end pour arrondir tes fin de mois, il faut avoir l'accord de l'ARS aussi, tu es à leur merci tu n'es pas libre).
Le CESP ca fallait le coup jusqu'en 2016, maintenant je trouve que ca ne vaut pas la peine pour de la spé. Trop chaotique pour le post internat et trop peu de chance d'avoir ton poste, on te le piquera facilement. Tu auras quoi genre maxi 20 personnes sur 240 pour qui le CESP aura été un bon plan pour de la spé. Donc pour 90% des CESP, c'est un mauvais plan....

A toi de voir !
Top
camille3131
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 02/10/2017
Posté le 02/10/2017 à 15:35 notnew
Bonjour
Actuellement étudiant en d4 à rennes, je viens à vous concernant une question très importante que je me pose et à laquelle je dois absolument avoir une réponse, au vue de tout ce que vous m'avez appris sur ce fil de conversation.
En effet, désireux de souscrire un cesp de med gé à rennes, j'ai besoin de savoir ce qui se passera si je n'ai pas le poste en question ? Puis-je, à la sortie des résultats des ecn,rompre le contrat (sous condition de remboursement bien evidemment) et ainsi me positionner dans la liste générale des ecn et non de celle du cesp ?
Enfin, si je change d'avis d'ici là, même si j'ai accès à mon poste, pourrai-je de meme rompre ce contrat pour prendre une nouvelle spécialité dans le choix national ?
En résumé, il y a t-il des conditions (autre que le remboursement) pour pouvoir rompre le cesp ?


Je n'ai pas su trouver la réponse ailleurs; la signature ou non de mon cesp dépendra de votre réponse. (Tout ceci me fait peur, devoir se programmer une ligne conductrice, sans pour autant être certain de la prendre...)
En vous remerciant !

Thomas
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 02/10/2017 à 16:42 puis édité 3 fois notnew
Salut thomas. Alors si tu prends le CESP en D4 et que tu le rompt en post ECN tu payera 2000€ de pénalité. En effet, la pénalité ne peut être inférieur a 2000€. Si tu le rompt fin juin des les résultats, tu payera 2000€ de pénalité, si tu le casse en juillet, pareil 2000€. Si la rupture a lieu en aout, la pénalité sera de 2200€, si c'est en septembre la pénalité sera de 2400€ et en octobre ca sera de 2600€ et pour les mois suivants on rajoute 200€ a chaque fois.

Dans ton cas, si tu prend le CESP en D4, il démarrera en octobre (meme si tu passe la commission du CESP plus tard du genre en novembre ou décembre de cette année, le contrat démarrera de manière rétro-active au 1er octobre). Tu percevra le premier cheque plus tard car une fois la commission du CESP passé, le CNG t'envoie ton contrat par la poste et tu dispose de 30 jours pour le renvoyer signé. Si tu ne le renvoie pas, tu es considéré comme ayant abandonné la procédure du CESP et vu que tu n'as rien signé, tu ne payera rien et ne percevra rien et tu n'aura pas de postes de CESP.

A l'issu des résultats de l'ECN, si tu n'as pas le poste que tu désire, soit tu prends un autre poste a quelqu'un d'autre, soit tu casse le CESP. Alors apres les ECN, tu choisit sur une plateforme en ligne ton poste. Cette plateforme est la plateforme Céline qui ouvre mi juillet pour des simulations de vœux et ensuite, les vœux définitif se déroulent toujours sur cette plateforme de fin aout a fin septembre. En CESP, tu es sur une liste a part et tu ne peux choisir que les postes en CESP après les ECN. Tu peux cependant voir ce qui t'es accessible sans CESP grâce céline mais tu ne pourras pas les choisir. Pour choisir les postes hors CESP tu sera obligé de rompre le CESP. Et comme tu le dit, tu as juste a envoyer un recommandé et payer le montant que tu as a rembourser avec la pénalité. Il pourront te demander de tout rembourser d'un coup vu qu'il considéreront que le montant a payer n'est pas élevé.

Attention, au moment de ton choix de poste définitif, il faut que le CNG ait reçu ton recommandé de rupture du CESP si tu veux sortir de la liste du CESP et passer sur la liste générale (=liste sans CESP). Si ce n'est pas le cas et que tu as rompu au dernier moment, le CNG n'aura pas encore reçu ton recommandé et tu risque de devoir choisir un poste de CESP. En clair, tu ne peux rompre le jour où tu choisit ton poste, il faut anticiper avant le moment du choix définitif. Pour le choix définitif de ton poste, les postes se choisissent par classement indistinctement que l'on ait CESP ou pas.


Si tu casse ton CESP, tu repasses sur la liste générale et tu choisis ce que tu veux (ce qui t'es accessible avec ton classement). Ca peut être n'importe quelle ville et n'importe quelle spé qui te soit accessible avec ton classement. Le truc pénible, c'est que les simulations en juillet et aout ne sont pas fiable. En effet, les étudiants ne jouent pas trop le jeu et ne remplisse pas et changent vite de vœux.

Il n'y a pas de condition pour rompre le CESP si tu rembourse tout et que tu payes la pénalité. Le CNG et l'ARS te demanderont pourquoi tu rompt le contrat mais il ne pourront pas te refuser ta volonté de rompre le CESP.
Top
camille3131
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 02/10/2017
Posté le 02/10/2017 à 23:37 notnew
Merci infiniment pour cette réponse complète ! smilies

J'aurais une dernière question: Peut on faire une simulation spécifique à la liste du cesp, sur Celine, durant la periode estivale avant les choix définitifs ?
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 03/10/2017 à 21:39 puis édité 2 fois notnew
Alors si tu as le CESP, tu ne peux simuler que les postes ouvert en CESP (les postes ouvert en CESP ne seront rendu public qu'après l'ecn sur le site du journal officiel legifrance, en générale ce lien est mis sur remede). C'est vers sur la dernière page que tu vois les postes en CESP : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000035138392
C'est a partir de ce PDF que tu peux savoir quelle couple ville/spé matcheront pour les vœux CESP. Si le couple spé/ville n'est pas ouvert dans les postes CESP, tu auras un message d'erreur et tu ne pas faire de simulation sur ce couple ville/spé.


Si tu n'as pas de CESP, tu ne peux pas simuler de vœux en CESP, seulement en général.


Cependant, pour les CESP après les ecn au moment des voeux, il est possible d'avoir une idée de ce a quoi il pourront prétendre en cas de rupture en regardant le tableaux de rang limites :
https://www.cngsante.fr/chiron2017/celine/limite.html

Tu as le mode d'emploi de céline dispoible ici si cela t'intéresse pour avoir plsu de détails :
https://www.cngsante.fr/chiron2017/celine/celine2013modedemploi.p...
Sur la page 14 du pdf, tu as une capture d'écran du tableau de vœux. Tu as une colonne où tu numérote ton vœux par odre de préférence, une colonne pour la spécialité et une colonne pour la subdivision (=lieux de l'internat). Si ton vœux est épuisé (c'est a dire que tous les postes ont été pourvu par ceux classés devant toi), la plateforme te mettra ton meilleur vœux dans ton ordre de préférence.

Du coup si tu as le CESP tu peux simuler sur celiné les post CESP et si tu le casses avant les choix définitif, tu bascule sur l'autre liste et je suppose que tout tes anciens vœux de CESP sont effacé et que tu perd toutes les simulations effectués et tu refait d'autres vœux sur la liste générale.
Voila, si tu as d'autres questions n"hésite pas !
Top
Petit Pied
Jeune Carabine

Messages : 27
Enregistré : 01/04/2017
Posté le 13/10/2017 à 21:18 notnew
Bonsoir,
Quelqu'un sait si avec le CESP on peut faire un DESC (enfin les nouveaux FST je crois)?
Merci
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 13/10/2017 à 21:55 notnew
Salut, les DESC n'existe plus (sauf pour ceux ayant passé l'ECN avant 2017) et sont remplacés soient par une FST ou par un DES (l'urgence est passée de DESC au DES urgences par exemple).

Pour les FST, la réforme n'est pas vraiment achevé. On ne sait pas vraiment comment ca va se passer concrètement. Bien que quelques textes soient sortie, c'est encore inachevé. Pour certaines spé ca rajouterait un an a l'internat et apparemment, il y aura sélection pour les FST avec numérus clausus. On ne sait pas combien ni comment ce numérus sera établit, si c'est en fonction de la spé d'origine (car des FST sont commune entre plusieurs spé) ou sur d'autres critères.

En médecine générale l'internat reste de 3 ans sans FST. Mais la discussion de rallongé a 4 ans avec une FST n'est pas entériné définitivement, c'est flou...

La FST servira de surspécialisation tel quel est présenté actuellement. Suivant la spé, on à un accès a un nombre plus ou moins grand de FST et on ne pourra choisir qu'une seule FST dans notre cursus. La FST sera a choisir en fin d'internat apparemment. C'est un peu un clinicat déguisée.

Il faut savoir que pour tout rallongement actuel de l'internat (année sabbatique, semestre hors maquette, humanitaire, etc...) l'engagement du CESP en zone sous doté de médecin sera d'autant rallongé. Je pense qu'il en sera de même pour les FST, cela rallongera l'engagement du CESP à mon avis.

A l'heure actuel si tu es en CESP et si tu veux faire certaines formations qui rallonge ton internat, il faut la plupart du temps l'accord de l'ARS et du DES (ils ne savent pas tous comment fonctionne notre formation aux ARS et ceux que je connais ont du demandé leur accord et il n'acceptait pas toujours car il ne jugeait pas ça utile pour ton installation). Donc wait and see, les FST c'est toujours le flou de la réforme du 3eme cycle. Si des gens ont d'autres infos sur les FST et le CESP n'hésitez pas !
Top
de rubiana
Administratrice

Messages : 181
Enregistré : 21/06/2016
Posté le 13/10/2017 à 23:55 notnew
tous vos témoignages, interrogations sont les bienvenus sur remede.org qui en fera une synthèse et apportera des réponses après consultation des différents organismes

Remede est là pour vous aider et peser dans les débats

Merci d'envoyer vos questions, vos commentaires à

amderubiana@remede.org

La force des REMEDIENS , la plus grande communauté médicale française depuis 20 ans, compte bien faire entendre vos voix, vos attentes afin de redonner un sens à vos études, vos engagements, l'avenir de vos carrières quelque soit votre choix de mode d'exercice.

De la Paces à l'internat, vous construisez la médecine de demain, celle de votre installation en libéral ou votre choix de carrière à l'hôpital... Et pourquoi pas des deux ?
Top
Hildegard
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 74
Enregistré : 26/08/2015
Posté le 01/11/2017 à 09:20 notnew
Bonjour à tous !

Malgré tout ce que j'ai pu lire, il y a un point qui n'est pas super clair pour moi. Je suis en D1 à Lyon et j'ai signé l'an dernier un CESP avec pour projet de devenir par choix médecin généraliste dans un endroit paumé de la région Rhône-Alpes (à la campagne).

J'ai bien compris qu'au moment des ECN il y aurait une liste à part pour les CESP et qu'il était possible que je sois obligée de faire mon 3e cycle à l'autre bout de la France.

Mais concrètement, quand on ne vise pas une spé très demandée, est-ce qu'on a de bonnes chances de rester dans sa région ? je commence à y penser parce qu'avec 3 enfants ce serait quand même plus simple smilies

Merci !

Hildegard
_____
Dans la vraie vie :
Laurence 36 ans, Lyon 1er
Admise P2 Lyon Est 2016
bientôt bb4...
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 01/11/2017 à 10:33 notnew
Bonjour. Concrètement oui c'est possible que Lyon te passe sous le nez. Sans CESP il faut être dans les 6500 premiers en gros et avec CESP faut pas te retrouver dans les derniers des CESP. On va dire pour avoir de la marge qu'il faut être avant 7900eme à l'ECNi avec CESP. Soit environ une moyenne de 10,2-11 aux ECNi. En même temps, les notes des ECN ça ne reflète pas ton travail. On est interrogé sur 30-50 pages de cours sur les 11000 à savoir. Ça se joue à la chance. ça part quand meme vite parmis les CESPla ville de Lyon. Après si ça peut te rassurer, des CESP de Lyon ont ouvert des postes de Med gé pour finalement piqué des postes de spécialité à Clermont/Caen... Du coup, il y a eut des postes laissé vacant à Lyon qui ont été pourvu par d'autres CESP venant d'autres villes.Si ça se reproduit ça augmenterai tes chances d'avoir Lyon. Or comme je le disais, des villes commence à fermer les postes de spécialité en CESP. Du coup, la donne va changer pour toi. Clermont Ferrand qui n'est pas loin de Lyon n'ouvrira plus de postes de spécialité, ça n'attirera plus de Lyonnais. Idem pour saint Étienne qui va diminuer les postes de spécialité (il en ouvrait peu de toute façon).
Après, tu fera ton internat ailleurs et au bout de 3 ans (voir 4ans d'ici là pour toi), tu pourras peut-être aller dans ton poste à la campagne si personne ne te l'a pris
Après, les ECN vont disparaître des 2018 apparemment. Une proposition de réforme vient d'être évoqué. Tu verras bien d'ici la !
Top
Hildegard
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 74
Enregistré : 26/08/2015
Posté le 01/11/2017 à 15:44 notnew
Merci c'est hyper clair !
Pour la réforme j'attends de voir mais ça me semble rapide. Allez retour à la bactério...
_____
Dans la vraie vie :
Laurence 36 ans, Lyon 1er
Admise P2 Lyon Est 2016
bientôt bb4...
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 01/11/2017 à 21:54 puis édité 4 fois notnew
Merci c'est hyper clair !
Pour la réforme j'attends de voir mais ça me semble rapide. Allez retour à la bactério...

Ah une dernière chose ! Je ne sais pas si tu le sais car l'internat est encore loin mais on je te le dit quand même au cas où...Lors de ton 3eme cycle, si tu arrives à rester à Lyon, tu feras en première année d'internat un semestre de 6 mois chez un duo/trio de généraliste. Ils peuvent être n'importe où dans ces régions (nord loire/Rhône/Ardèche/Drôme/haute Savoie/Ain/nord Isère) de la grande ville au petit patelin. Tu ne choisis pas toi même ces généralistes, ils sont sélectionnés par la faculté (doivent avoir une formation spécifique). Et tu peux être amené à avoir des généralistes distant entre eux de quelques dizaines de km mais assez proche entre eux quand même, disons que ça reste dans le même département. Idem, lors de tes stages sur l'internat, tu seras ammenée à aller à Roanne, Tarare, Montélimard, Annemasse, vienne, Aubenas, Bourg-en Bresse, Givors, Oyonnax, grand Lyon etc... Quant on dit "internat à Lyon", c'est en fait le CHU de Lyon avec les hôpitaux périphériques rattaché au CHU. Les périphériques sont aussi bien à la croix rousse, qu'à bron, Annemasse, Roanne, Aubenas, Tarare, Montélimard etc... Il y a un zonage définit pour un CHU et qui est indépendant du zonage administratif par département. L'isere est partagé entre le CHU de Lyon et grenoble,la Loire et Ardèche sont partagés avec saint-etienne, etc...). Le zonage du CHU et de ses hôpitaux périphériques est complexe. Ce n'est pas spécifique à Lyon, c'est comme ça de partout. Au final, tu déménagera, je pense au minimum 2 fois pour ton 3eme cycle et en acceptant de faire de la route chaque jour sur certains semestres pour éviter le déménagement... genre givors. Disons que le nombre de déménagement dépendra de ton classement. Ca peut aussi être un déménagement tous les 6 mois !
En fait, on est classé par l'ECNi et mieux on est classé,mieux on a de choix pour les terrains de stages de l'internat. En fait, chaque mi octobre et mi avril, on a un liste de terrains de stage proposé par la fac avec l'ARS sur tous les hôpitaux rattaché au CHU , donc à Lyon et ceux des hôpitaux périphériques. Les mieux classes à l'ECNi prennent les stages sur Lyon et ses environs en général. Pour le reste, on prend ce qui reste. L'ordre des choix des stages est fait parmis ceux de ta promo et de ta spécialité en suivant le classement ECN et ce, durant tout ton internat et les choix se font indistinctement que l'on ait CESP ou non. Tous les 6 mois on réunit tout le monde (ou ça se passe par internet) et tu choisit la ou tu iras pour les 6 prochains mois. Le classement ECN te suivra encore quelques années, jusqu'à la fin de ton internat quoi :/
Sur tes 3 ans d'internat en médecine générale, tu devras faire au cours de ta première année 6 mois dans un service d'urgence adulte et 6 mois chez un duo/trio de praticien généralistes. Puis sur les 2 années restantes ça sera un semestre en gynéco/pédiatrie (3 mois- 3 mois),un semestre chez un secteur médecine adulte (tout sauf de la chirurgie et de la pédiatrie donc), un semestre libre, un semestre SASPASS (=deuxième stage chez le généraliste et se déroule tout à la fin de l'internat,idem tu ne le cherche pas toi même, il doit être sur la liste que la fac donnera). La liste des terrains de stages sont décidés par les CHU de Lyon-Est et Lyon-sud en partenariat avec l'ARS Rhônes Alpes et tu aura une réunion 15-20 jours avant la fin de ton semestre. Ça te laisse peu de temps pour t'organiser et déménager. Faut refaire tous les 6 mois un dossier cpam,l'EDF, CAF etc... Comme certains stages comme la gynéco n'existe pas partout dans les petits hôpitaux périphériques, tu seras limité niveau choix de ville sur certains semestres... Sachant que tu auras des gardes aux urgences (même si tu es par exemple en stage libre en gériatrie, pneumo etc... tu iras quand-même aux urgences faire quelques gardes), ça sera délicat pour voir tes enfants. Quand tu seras en stage aux urgences, bien évidemment, ça sera le semestre où tu auras le plus de gardes aux urgences. En résumé,le CESP ne t'apporte aucune garantie pour éviter de déménager lors de l'internat. CESP ou pas, tous les 6 mois tu changera de service et parfois même d'établissement/ville. Annemasse ou Aubenas, c'est pas tout près... Tu peux être amené à passer de l'un à l'autre et de déménager en express. L'internat ca ne se déroule pas qu'au CHU et même très peu en ce qui concerne les internes de médecine générale. On est chez un généraliste sur le tiers de l'internat et le reste c'est souvent en hôpital périphérique. C'est pour cela que des internes privilégié saint Étienne ou Strasbourg qui permettent d'avoir de faible distance de déménagement entre les semestres au contrario des Antilles/dijon/tours/Clermont Ferrand/lyon... À toi de voir ! Suivant la ou tu habites et ton classement, saint Étienne pourra être un meilleur lieu d'internat que Lyon ! Saint Étienne, ça va du Puy en Velay jusqu'à Roanne dans le nord de la loire en passant par l'Ardèche. À saint Étienne, tu partages des hôpitaux avec des internes de Lyon (exemple de Roanne) et de Clermont Ferrand (exemple : le Puy en Velay) mais, contrairement à Lyon, tu n'iras pas courir à Annemasse ou Montélimar ! Si tu es du Sud du Rhône, saint Étienne peut être plus pratique si ton classement n'est pas satisfaisant pour éviter les déménagements lointain de l'internat de Lyon. Tu verras bien ! Tout est question de ton classement et de ton lieu de résidence. Et rien ne t'empêche d'aller t'installer dans ton patelin pas trop loin de Lyon (si ton poste est toujours en zone de désert medical) malgré un internat à saint Étienne.
Top
Minoush
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 19/08/2017
Posté le 19/11/2017 à 23:01 notnew
bonjour à tous ,
Je suis en D4 et je réfléchi au CESP. Merci a vous pour toutes ces réponses concernant le CESP qui sont difficile a trouver sur internet . j'ai bien tout lu mais il me reste deux questions .

La premiere concerne le choix au moment des résultats: a - t on les choix de postes de CESP suffisamment tôt pour avoir le temps de se retirer si on a pas ce qu'on souhaite ? car si j'ai bien compris il me semble que les choix de postes sont donne en juin. Est ce que ce n'est pas un peu juste.

la seconde : Si tu te retire du CESP parce que tu te rend compte que les perspectives professionnelles ne te conviennent pas , est ce que tu termine tt de même ton internat dans ta spécialité ?
Top
Karius
Externoïde

Messages : 43
Enregistré : 05/01/2013
Posté le 19/11/2017 à 23:16 puis édité 4 fois notnew
bonjour à tous ,
Je suis en D4 et je réfléchi au CESP. Merci a vous pour toutes ces réponses concernant le CESP qui sont difficile a trouver sur internet . j'ai bien tout lu mais il me reste deux questions .

La premiere concerne le choix au moment des résultats: a - t on les choix de postes de CESP suffisamment tôt pour avoir le temps de se retirer si on a pas ce qu'on souhaite ? car si j'ai bien compris il me semble que les choix de postes sont donne en juin. Est ce que ce n'est pas un peu juste.

la seconde : Si tu te retire du CESP parce que tu te rend compte que les perspectives professionnelles ne te conviennent pas , est ce que tu termine tt de même ton internat dans ta spécialité ?

La listes des postes des CESP sont données mi juillet lorsque la DGOS à publié l'arrêté. C'est tombé le 17 juillet cette année et les résultats de l'ECN était tombé le 28 juin si mes souvenirs sont bons. Entre le 17 juillet et le moment où tu choisit définitivement ton DES (période du 30 août au 18 septembre environ, le jour de ton choix dépendra de ton classement aux ECN) tu as la période de simulation. Durant cette période tu peux décider de quitter le CESP pour passer sur la liste générale (=liste des non-CESP). Les simulations te donnent un vague aperçu de ce que tu prétendre le jour de ton choix final. Cet aperçu est peu fiable car peu simule ou bien il le fond fin août au dernier moment... Et les rares qui simulent change vite de choix au moment final donc ça sert à pas grand chose ces simulations...Les simulations ne sont pas obligatoires, et beaucoup ne jouent pas le jeu...

Pour la 2eme question, dès que tu as choisi ton DES en voeux final (tu passes entre le 30 août et le 18 septembre environ par tranche de 500 personnes environ par jour), peu importe que tu casses ou garde ton CESP après ton avoir validé ton choix définitif de DES, tu reste dans cette affection (région/spécialité). En cas de rupture, tu devras rembourser et on te coupe les versements. Mais si tu prends un poste de spécialité difficile à obtenir grâce au CESP, et que tu casses juste après ton choix de spécialité,ton directeur de DES peut te rendre ton internat difficile, et ce, d'autant plus si tu as pris un poste en CESP que tu n'aurais pas pu avoir avec ton classement sans CESP.
Ça n'empêche pas bon nombre de faire ça et d'avoir quand-même leur conscience tranquille.. Après c'est une question de morale... En tout cas, ils auront acquis la spécialité au détriment des pauvres patients en zone sous doté de médecins, des confrères qui seront toujours dans la mouise, de l'ARS qui n'aura pas résolu son problème de désert medical et aussi en dépit de celui qui se sera fait prendre son poste qu'il a créé. Tu deviens un paria lol. Enfin bon, c'est une autre histoire ^^
Top
Aller en haut • 73 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter