logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle P2 2018

Aller en bas • 4452 réponses • 223 pages • 1 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 ... 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223
EliottL
Chef de pique-nique

Messages : 161
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 09/07/2018 à 14:57 notnew
Pour les passerelliens admis à Créteil (Paris XII), j'ai eu la gestionnaire qui s'occupe de nous.
On va recevoir un mail dans la semaine (plutôt mercredi) avec tous les détails pour l'inscription.
Il va aussi y avoir une réunion spéciale pour nous.

Pré rentrée : 4 septembre
Rentrée : 11 septembre

Stage infirmier décalé à l'été prochain pour nous parce qu'ils doivent vérifier nos vaccins au préalable.
Top
Laura973
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 83
Enregistré : 05/12/2017
Posté le 09/07/2018 à 16:59 puis édité 1 fois notnew
J'ai ENFIN pu récupérer mon recommandé et je viens donc grossir le rang des admis à Toulouse !!!
Pour moi ce sera 3eme année à Purpan smilies

J'en profite pour remercier tous les membres du forum et les "anciens" qui m'ont aidé.

A mon tour je serais ravie de pouvoir aider les candidats de l'année prochaine n'hésitez pas à me contacter par u2u pour discuter de vos lettres etc

Grosse pensée à ceux pour qui ça ne l'a pas fait cette année, j'espère que l'année prochaine sera la bonne !

et à très bientôt les Toulousains je vais de ce pas rejoindre le groupe FB smilies smilies
Top
EvaMic
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 76
Enregistré : 12/02/2018
Posté le 09/07/2018 à 17:04 notnew
Félicitations !

J'ai l'impression qu'il y a que des filles dans la promo de cette année !
J'ai ENFIN pu récupérer mon recommandé et je viens donc grossir le rang des admis à Toulouse !!!
Pour moi ce sera 3eme année à Purpan smilies

J'en profite pour remercier tous les membres du forum et les "anciens" qui m'ont aidé.

A mon tour je serais ravie de pouvoir aider les candidats de l'année prochaine n'hésitez pas à me contacter par u2u pour discuter de vos lettres etc

Grosse pensée à ceux pour qui ça ne l'a pas fait cette année, j'espère que l'année prochaine sera la bonne !

et à très bientôt les Toulousains je vais de ce pas rejoindre le groupe FB smilies smilies
Top
bonj
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 06/07/2018
Posté le 10/07/2018 à 16:23 notnew
Bonjour,

Y-a-t-il d'autres admis D1 à Bx par hasard ? Je n'ai pas encore vu de post à ce sujet
Top
KineUP
Nain-terne

Messages : 130
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 11/07/2018 à 13:20 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

Je me présente: 21 ans, j'entre en 4ème année de kinésithérapie en Septembre 2018, donc diplômée en 2019; et je souhaiterais poursuivre mes études en médecine. 0 Paces (STAPS pour entrer en kiné).

Filière en réforme donc à priori je sortirai avec un Master 1, malgré les 5 années d'études et les crédits accumulés + mémoire de recherche correspondant à un M2.

Devrais- je travailler 2 ans avant de pouvoir prétendre à la passerelle comme au temps de l'ancienne réforme?
Quelles sont les autres options pour ne pas perdre d'années?

J'ai vraiment besoin de votre aide,

Merci à vous smilies

Tu ne sors pas avec un M1 puisque ton diplôme est reconnu par le ministère de la santé et non pas celui de la recherche et de l'enseignement. Ce qui explique pourquoi, en faisant 5 ans d'étude, tu es une reconnaissance d'un niveau Master 1. Mais certaines facs (gérées elles par le ministère de la recherche et de l'enseignement) te reconnaitront un niveau licence, ou un niveau M1.

Tu devras effectivement travailler 2 ans OU réaliser un master 2 et postuler à la passerelle pendant l'année de ton M2. A noter que plusieurs Master intègrent des MK en 2ième année directement s'ils estiment que tu as le bagage pour.
Pour être enseignant en IFMK et MK, je sais que plusieurs IFMK donnent les prérequis pour ; d'autres ne donnent pas la formation nécessaire (biostat, méthodologie de la recherche, anglais, biblio, neurosciences, etc, etc, ça dépend du domaine du M2 visé) donc ça se juge au cas par cas.

Devrais- je travailler 2 ans avant de pouvoir prétendre à la passerelle comme au temps de l'ancienne réforme?
Tu sors avec un Diplôme d'Etat, qui est le même pour TOUS les kinés diplômés en France. Que tu ais fait 5 années d'étude ou 3, c'est le même diplôme. Donc oui, tu fais partie des "auxilliaires médicaux avec un diplôme sanctionnant au moins 3 années d'étude"; et il te faudra 2 ans d'expérience professionnelle temps pleins.

N'hésite pas si tu as d'autres questions
Top
Jalvie
Jeune Carabin

Messages : 27
Enregistré : 12/03/2018
Posté le 11/07/2018 à 13:45 notnew
Félicitations !

J'ai l'impression qu'il y a que des filles dans la promo de cette année !

Très bonne idée ça !! smilies
Top
silvana
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 13/07/2018
Posté le 13/07/2018 à 12:46 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous,

je sais que ce n'est pas la meilleure discussion du forum où mettre ce post, mais comme je vois que la discussion était encore active il y a quelques jours je me lance. smilies

Je m'appelle Silvana, j'ai 24 ans, je suis jeune diplomée en Master 2 Management Interculturel et Affaires Internationales.
J'ai initialement effectué un Bac S en cursus Abibac que j'ai obtenu avec mention Bien (il y a 6 ans maintenant)... A l'époque dans les voeux "Post-Bac" j'ai longuement hésité entre la Fac de Médecine de Strasbourg et un cursus selectif franco-allemand-suisse de niveau Bachelor en International Business Management (du coup entre un parcours scientifique et un parcours en commerce.... deux domaines opposés).
Démoralisée par les remarques de mes professeurs (déprimés) au lycée, j'avais alors un gros manque de confiance en moi et j'ai finalement décidé de m'orienter vers le cursus en business.
De l'eau a coulé sous les ponts... mais l'idée de m'orienter vers le domaine médical ne m'a jamais laché. J'ai eu d'excellent résultats pour mon cursus de Bachelor (diplomée dans les trois pays)et il en va de même pour mon cursus de Master.
En Master 1, sentant que l'envie de me tourner vers la médecine persistait, j'ai réussi à arranger avec mon université un stage en Hopital privé de deux semaines pour observer la "gestion" des hôpitaux. C'était en fait pour moi l'occasion d'observer différents praticiens (pneumologue, cardiologue pédiatre, urgentiste, gynécologue) dans leurs tâches quotidiennes. A l'époque, j'ai passé près d'une semaine aux urgences à aider l'ensemble de l'équipe et j'ai senti que ma place était dans le monde médical.J'ai vraiment adoré cette expérience.
Sachant qu'avec un Master il était possible de prétendre à une passerelle, j'ai tenu bon jusqu'à aujourd'hui.
Je suis à présent embauchée dans une grande boîte pharmaceutique en suisse et travaille auprès des chasseurs de têtes. Dans mon quotidiens, je suis sans cesse en contact avec des praticiens (oncologues, neurologues, cardiologues) et autres chercheurs que nous dénichons et recrutons.
C'est un poste très convoité, je suis heureuse de pouvoir travailler auprès de la recherche pharmaceutique et "apporter" ma pierre à l'édifice... mais je sens que ce job reste toujours aussi "creux" pour moi. Je ne me sens pas à ma place. C'est peut-être idiot, mais quand je suis en contact avec ces praticiens, j'ai envie d'être à leur place.

J'ai toujours eu une grande curiosité scientifique et j'ai toujours énormément travaillé, ne choisissant jamais la voie de la facilité. Je n'ai jamais cessé de m'informer sur les avancées médicales.
Un ami étudiant en médecine m'a même donné ses cours de 3ème années... que je lis avec passion tous les jours dans les transports en commun.Je sens que ma voie est là.

Plus motivée que jamais, je souhaite vraiment pouvoir me présenter à la passerelle P2 de 2019/2020 de la Faculté de Strasbourg...

Pensez-vous que malgré mon cursus plus "business" j'ai mes chances? Dois-je faire encore plus de stages?
Est-il possible de faire une remise à niveau en sciences à distance (cours du soir en ligne)? Est-ce bien considéré?
J'ai pensé à m'inscrire en parallèle à la P1. Pensez-vous que cela peut-être mal considéré par le jury?
Enfin, mon âge est-il un desavantage?

Merci pour toutes les remarques et conseils que vous pourrez m'apporter!
Ca fait des jours que j'écume les différentes conversations de ce forum... et je trouve que vous êtes tous tellement inspirants!! On se sent moins seul smilies
Top
EvaMic
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 76
Enregistré : 12/02/2018
Posté le 13/07/2018 à 13:15 notnew
Hello,
J'ai juste une chose a te dire ''fonce''si c'est ce que tu veux faire vas y tente ta chance.
J'étais du genre à trop questionner ce que je veux... À la fin j'ai compris que je passais plus de temps à programmer qu'à réaliser. Bien sur que la passerelle demande de l'investissement, du temps, préparation, réflexion... Mais si tu veux devenir médecin lance toi. Tu as déjà fait pas mal de démarches je trouve. Moi j'y ai beaucoup pensé avant de me lancer cette année. Je me suis décidé à la dernière minute. Et je suis passé. Concernant l'âge, ce n'est pas un critère éliminatoire. J'ai aussi 24 ans et je vais rentrer en P2.
Mais je n'en ai pas honte. Je me suis décidée à suivre le parcours que je veux.
Bonjour à tous,

je sais que ce n'est pas la meilleure discussion du forum où mettre ce post, mais comme je vois que la discussion était encore active il y a quelques jours je me lance. smilies

Je m'appelle Silvana, j'ai 24 ans, je suis jeune diplomée en Master 2 Management Interculturel et Affaires Internationales.
J'ai initialement effectué un Bac S en cursus Abibac que j'ai obtenu avec mention Bien (il y a 6 ans maintenant)... A l'époque dans les voeux "Post-Bac" j'ai longuement hésité entre la Fac de Médecine de Strasbourg et un cursus selectif franco-allemand-suisse de niveau Bachelor en International Business Management (du coup entre un parcours scientifique et un parcours en commerce.... deux domaines opposés).
Démoralisée par les remarques de mes professeurs (déprimés) au lycée, j'avais alors un gros manque de confiance en moi et j'ai finalement décidé de m'orienter vers le cursus en business.
De l'eau a coulé sous les ponts... mais l'idée de m'orienter vers le domaine médical ne m'a jamais laché. J'ai eu d'excellent résultats pour mon cursus de Bachelor (diplomée dans les trois pays)et il en va de même pour mon cursus de Master.
En Master 1, sentant que l'envie de me tourner vers la médecine persistait, j'ai réussi à arranger avec mon université un stage en Hopital privé de deux semaines pour observer la "gestion" des hôpitaux. C'était en fait pour moi l'occasion d'observer différents praticiens (pneumologue, cardiologue pédiatre, urgentiste, gynécologue) dans leurs tâches quotidiennes. A l'époque, j'ai passé près d'une semaine aux urgences à aider l'ensemble de l'équipe et j'ai senti que ma place était dans le monde médical.J'ai vraiment adoré cette expérience.
Sachant qu'avec un Master il était possible de prétendre à une passerelle, j'ai tenu bon jusqu'à aujourd'hui.
Je suis à présent embauchée dans une grande boîte pharmaceutique en suisse et travaille auprès des chasseurs de têtes. Dans mon quotidiens, je suis sans cesse en contact avec des praticiens (oncologues, neurologues, cardiologues) et autres chercheurs que nous dénichons et recrutons.
C'est un poste très convoité, je suis heureuse de pouvoir travailler auprès de la recherche pharmaceutique et "apporter" ma pierre à l'édifice... mais je sens que ce job reste toujours aussi "creux" pour moi. Je ne me sens pas à ma place. C'est peut-être idiot, mais quand je suis en contact avec ces praticiens, j'ai envie d'être à leur place.

J'ai toujours eu une grande curiosité scientifique et j'ai toujours énormément travaillé, ne choisissant jamais la voie de la facilité. Je n'ai jamais cessé de m'informer sur les avancées médicales.
Un ami étudiant en médecine m'a même donné ses cours de 3ème années... que je lis avec passion tous les jours dans les transports en commun.Je sens que ma voie est là.

Plus motivée que jamais, je souhaite vraiment pouvoir me présenter à la passerelle P2 de 2019/2020 de la Faculté de Strasbourg...

Pensez-vous que malgré mon cursus plus "business" j'ai mes chances? Dois-je faire encore plus de stages?
Est-il possible de faire une remise à niveau en sciences à distance (cours du soir en ligne)? Est-ce bien considéré?
J'ai pensé à m'inscrire en parallèle à la P1. Pensez-vous que cela peut-être mal considéré par le jury?
Enfin, mon âge est-il un desavantage?

Merci pour toutes les remarques et conseils que vous pourrez m'apporter!
Ca fait des jours que j'écume les différentes conversations de ce forum... et je trouve que vous êtes tous tellement inspirants!! On se sent moins seul smilies
Top
KineUP
Nain-terne

Messages : 130
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 13/07/2018 à 13:55 notnew
+1 avec EvaMic
Si c'est ce que tu veux alors prépare toi et lance toi!
Les obstacles les plus importants sont ceux que l'on se met nous même. Ne pas penser à l'âge (encore moins à 24 ans smilies ), et plutôt se dire que c'est une force par la maturité et l'expérience.
Être au clair dans sa tête sur son projet à long terme, notamment en termes de vie personnelle et familiale (je pense là à ceux qui peuvent être en couple, avec des enfants)
Il est toujours dur de vivre avec le regret de ne pas avoir fait parce qu'on ne s'est pas donné les moyens, ou qu'on n'a juste pas essayé. C'est un bon moyen de devenir aigri d'ailleurs.

Bonne chance, et bon courage!

Hello,
J'ai juste une chose a te dire ''fonce''si c'est ce que tu veux faire vas y tente ta chance.
J'étais du genre à trop questionner ce que je veux... À la fin j'ai compris que je passais plus de temps à programmer qu'à réaliser. Bien sur que la passerelle demande de l'investissement, du temps, préparation, réflexion... Mais si tu veux devenir médecin lance toi. Tu as déjà fait pas mal de démarches je trouve. Moi j'y ai beaucoup pensé avant de me lancer cette année. Je me suis décidé à la dernière minute. Et je suis passé. Concernant l'âge, ce n'est pas un critère éliminatoire. J'ai aussi 24 ans et je vais rentrer en P2.
Mais je n'en ai pas honte. Je me suis décidée à suivre le parcours que je veux.
Bonjour à tous,

je sais que ce n'est pas la meilleure discussion du forum où mettre ce post, mais comme je vois que la discussion était encore active il y a quelques jours je me lance. smilies

Je m'appelle Silvana, j'ai 24 ans, je suis jeune diplomée en Master 2 Management Interculturel et Affaires Internationales.
J'ai initialement effectué un Bac S en cursus Abibac que j'ai obtenu avec mention Bien (il y a 6 ans maintenant)... A l'époque dans les voeux "Post-Bac" j'ai longuement hésité entre la Fac de Médecine de Strasbourg et un cursus selectif franco-allemand-suisse de niveau Bachelor en International Business Management (du coup entre un parcours scientifique et un parcours en commerce.... deux domaines opposés).
Démoralisée par les remarques de mes professeurs (déprimés) au lycée, j'avais alors un gros manque de confiance en moi et j'ai finalement décidé de m'orienter vers le cursus en business.
De l'eau a coulé sous les ponts... mais l'idée de m'orienter vers le domaine médical ne m'a jamais laché. J'ai eu d'excellent résultats pour mon cursus de Bachelor (diplomée dans les trois pays)et il en va de même pour mon cursus de Master.
En Master 1, sentant que l'envie de me tourner vers la médecine persistait, j'ai réussi à arranger avec mon université un stage en Hopital privé de deux semaines pour observer la "gestion" des hôpitaux. C'était en fait pour moi l'occasion d'observer différents praticiens (pneumologue, cardiologue pédiatre, urgentiste, gynécologue) dans leurs tâches quotidiennes. A l'époque, j'ai passé près d'une semaine aux urgences à aider l'ensemble de l'équipe et j'ai senti que ma place était dans le monde médical.J'ai vraiment adoré cette expérience.
Sachant qu'avec un Master il était possible de prétendre à une passerelle, j'ai tenu bon jusqu'à aujourd'hui.
Je suis à présent embauchée dans une grande boîte pharmaceutique en suisse et travaille auprès des chasseurs de têtes. Dans mon quotidiens, je suis sans cesse en contact avec des praticiens (oncologues, neurologues, cardiologues) et autres chercheurs que nous dénichons et recrutons.
C'est un poste très convoité, je suis heureuse de pouvoir travailler auprès de la recherche pharmaceutique et "apporter" ma pierre à l'édifice... mais je sens que ce job reste toujours aussi "creux" pour moi. Je ne me sens pas à ma place. C'est peut-être idiot, mais quand je suis en contact avec ces praticiens, j'ai envie d'être à leur place.

J'ai toujours eu une grande curiosité scientifique et j'ai toujours énormément travaillé, ne choisissant jamais la voie de la facilité. Je n'ai jamais cessé de m'informer sur les avancées médicales.
Un ami étudiant en médecine m'a même donné ses cours de 3ème années... que je lis avec passion tous les jours dans les transports en commun.Je sens que ma voie est là.

Plus motivée que jamais, je souhaite vraiment pouvoir me présenter à la passerelle P2 de 2019/2020 de la Faculté de Strasbourg...

Pensez-vous que malgré mon cursus plus "business" j'ai mes chances? Dois-je faire encore plus de stages?
Est-il possible de faire une remise à niveau en sciences à distance (cours du soir en ligne)? Est-ce bien considéré?
J'ai pensé à m'inscrire en parallèle à la P1. Pensez-vous que cela peut-être mal considéré par le jury?
Enfin, mon âge est-il un desavantage?

Merci pour toutes les remarques et conseils que vous pourrez m'apporter!
Ca fait des jours que j'écume les différentes conversations de ce forum... et je trouve que vous êtes tous tellement inspirants!! On se sent moins seul smilies
Top
Soleclem
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 73
Enregistré : 29/05/2018
Posté le 13/07/2018 à 15:03 notnew
Je viens apporter ma pierre à l'édifice ! J'ai un M2 Droit, donc pas du tout scientifique. J'ai fait qu'une PACES, je pensais que ça allait me défavoriser, et rien du tout. J'avais aussi fait des stages de deux semaines d'observation dans les hôpitaux au niveau de la direction (publics et privés). Je n'étais ni sûre pour ma lettre de motivation (car j'avais écrit ce que j'avais sur le cœur), ni pour mon entretien qui ne s'était ni mal ni bien passé. Et j'ai été prise. Je n'y crois encore pas aujourd'hui !

Bref, ne dévalorise pas ton profil par rapport à un autre : c'est toi, ta personne, ta personnalité, ta motivation qui feront la différence.

Alors voilà, je vais dire comme KineUP et EvaMic : Fonces ! N'hésites pas ! Ça reste difficile, mais avec ce super forum, tu trouveras tout le soutien dont tu pourras avoir besoin !

Make yours dreams come true smilies

+1 avec EvaMic
Si c'est ce que tu veux alors prépare toi et lance toi!
Les obstacles les plus importants sont ceux que l'on se met nous même. Ne pas penser à l'âge (encore moins à 24 ans smilies ), et plutôt se dire que c'est une force par la maturité et l'expérience.
Être au clair dans sa tête sur son projet à long terme, notamment en termes de vie personnelle et familiale (je pense là à ceux qui peuvent être en couple, avec des enfants)
Il est toujours dur de vivre avec le regret de ne pas avoir fait parce qu'on ne s'est pas donné les moyens, ou qu'on n'a juste pas essayé. C'est un bon moyen de devenir aigri d'ailleurs.

Bonne chance, et bon courage!

Hello,
J'ai juste une chose a te dire ''fonce''si c'est ce que tu veux faire vas y tente ta chance.
J'étais du genre à trop questionner ce que je veux... À la fin j'ai compris que je passais plus de temps à programmer qu'à réaliser. Bien sur que la passerelle demande de l'investissement, du temps, préparation, réflexion... Mais si tu veux devenir médecin lance toi. Tu as déjà fait pas mal de démarches je trouve. Moi j'y ai beaucoup pensé avant de me lancer cette année. Je me suis décidé à la dernière minute. Et je suis passé. Concernant l'âge, ce n'est pas un critère éliminatoire. J'ai aussi 24 ans et je vais rentrer en P2.
Mais je n'en ai pas honte. Je me suis décidée à suivre le parcours que je veux.
Bonjour à tous,

je sais que ce n'est pas la meilleure discussion du forum où mettre ce post, mais comme je vois que la discussion était encore active il y a quelques jours je me lance. smilies

Je m'appelle Silvana, j'ai 24 ans, je suis jeune diplomée en Master 2 Management Interculturel et Affaires Internationales.
J'ai initialement effectué un Bac S en cursus Abibac que j'ai obtenu avec mention Bien (il y a 6 ans maintenant)... A l'époque dans les voeux "Post-Bac" j'ai longuement hésité entre la Fac de Médecine de Strasbourg et un cursus selectif franco-allemand-suisse de niveau Bachelor en International Business Management (du coup entre un parcours scientifique et un parcours en commerce.... deux domaines opposés).
Démoralisée par les remarques de mes professeurs (déprimés) au lycée, j'avais alors un gros manque de confiance en moi et j'ai finalement décidé de m'orienter vers le cursus en business.
De l'eau a coulé sous les ponts... mais l'idée de m'orienter vers le domaine médical ne m'a jamais laché. J'ai eu d'excellent résultats pour mon cursus de Bachelor (diplomée dans les trois pays)et il en va de même pour mon cursus de Master.
En Master 1, sentant que l'envie de me tourner vers la médecine persistait, j'ai réussi à arranger avec mon université un stage en Hopital privé de deux semaines pour observer la "gestion" des hôpitaux. C'était en fait pour moi l'occasion d'observer différents praticiens (pneumologue, cardiologue pédiatre, urgentiste, gynécologue) dans leurs tâches quotidiennes. A l'époque, j'ai passé près d'une semaine aux urgences à aider l'ensemble de l'équipe et j'ai senti que ma place était dans le monde médical.J'ai vraiment adoré cette expérience.
Sachant qu'avec un Master il était possible de prétendre à une passerelle, j'ai tenu bon jusqu'à aujourd'hui.
Je suis à présent embauchée dans une grande boîte pharmaceutique en suisse et travaille auprès des chasseurs de têtes. Dans mon quotidiens, je suis sans cesse en contact avec des praticiens (oncologues, neurologues, cardiologues) et autres chercheurs que nous dénichons et recrutons.
C'est un poste très convoité, je suis heureuse de pouvoir travailler auprès de la recherche pharmaceutique et "apporter" ma pierre à l'édifice... mais je sens que ce job reste toujours aussi "creux" pour moi. Je ne me sens pas à ma place. C'est peut-être idiot, mais quand je suis en contact avec ces praticiens, j'ai envie d'être à leur place.

J'ai toujours eu une grande curiosité scientifique et j'ai toujours énormément travaillé, ne choisissant jamais la voie de la facilité. Je n'ai jamais cessé de m'informer sur les avancées médicales.
Un ami étudiant en médecine m'a même donné ses cours de 3ème années... que je lis avec passion tous les jours dans les transports en commun.Je sens que ma voie est là.

Plus motivée que jamais, je souhaite vraiment pouvoir me présenter à la passerelle P2 de 2019/2020 de la Faculté de Strasbourg...

Pensez-vous que malgré mon cursus plus "business" j'ai mes chances? Dois-je faire encore plus de stages?
Est-il possible de faire une remise à niveau en sciences à distance (cours du soir en ligne)? Est-ce bien considéré?
J'ai pensé à m'inscrire en parallèle à la P1. Pensez-vous que cela peut-être mal considéré par le jury?
Enfin, mon âge est-il un desavantage?

Merci pour toutes les remarques et conseils que vous pourrez m'apporter!
Ca fait des jours que j'écume les différentes conversations de ce forum... et je trouve que vous êtes tous tellement inspirants!! On se sent moins seul smilies
Top
Lalie-8
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 18/07/2018
Posté le 20/07/2018 à 21:31 notnew
Bonjour à tous et à tous !
Félicitations pour tous les admis. Je me présente, Lalie, 23 ans, je rentre en master 2 Biologie-Santé à la rentrée 2018-2019 et je souhaite intégrer la P2 Médecine Toulouse ou Bordeaux pour la rentrée 2019-2020.
Au plaisir de vous lire,
Top
silvana
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 13/07/2018
Posté hier à 08:20 notnew
@EvaMic, @KINEUp, @Soleclem: Merci pour vos messages encourageants!
Vous avez su trouver les mots pour me conforter dans mes choix.
Pas à pas je vais entamer les démarches dès la rentrée...c'est un rêve, c'est l'inconnu, mais qu'est-ce que ça fait du bien de se projeter! Merci! smilies

------------------------------------------------------------
Je viens apporter ma pierre à l'édifice ! J'ai un M2 Droit, donc pas du tout scientifique. J'ai fait qu'une PACES, je pensais que ça allait me défavoriser, et rien du tout. J'avais aussi fait des stages de deux semaines d'observation dans les hôpitaux au niveau de la direction (publics et privés). Je n'étais ni sûre pour ma lettre de motivation (car j'avais écrit ce que j'avais sur le cœur), ni pour mon entretien qui ne s'était ni mal ni bien passé. Et j'ai été prise. Je n'y crois encore pas aujourd'hui !

Bref, ne dévalorise pas ton profil par rapport à un autre : c'est toi, ta personne, ta personnalité, ta motivation qui feront la différence.

Alors voilà, je vais dire comme KineUP et EvaMic : Fonces ! N'hésites pas ! Ça reste difficile, mais avec ce super forum, tu trouveras tout le soutien dont tu pourras avoir besoin !

Make yours dreams come true smilies

+1 avec EvaMic
Si c'est ce que tu veux alors prépare toi et lance toi!
Les obstacles les plus importants sont ceux que l'on se met nous même. Ne pas penser à l'âge (encore moins à 24 ans smilies ), et plutôt se dire que c'est une force par la maturité et l'expérience.
Être au clair dans sa tête sur son projet à long terme, notamment en termes de vie personnelle et familiale (je pense là à ceux qui peuvent être en couple, avec des enfants)
Il est toujours dur de vivre avec le regret de ne pas avoir fait parce qu'on ne s'est pas donné les moyens, ou qu'on n'a juste pas essayé. C'est un bon moyen de devenir aigri d'ailleurs.

Bonne chance, et bon courage!

Hello,
J'ai juste une chose a te dire ''fonce''si c'est ce que tu veux faire vas y tente ta chance.
J'étais du genre à trop questionner ce que je veux... À la fin j'ai compris que je passais plus de temps à programmer qu'à réaliser. Bien sur que la passerelle demande de l'investissement, du temps, préparation, réflexion... Mais si tu veux devenir médecin lance toi. Tu as déjà fait pas mal de démarches je trouve. Moi j'y ai beaucoup pensé avant de me lancer cette année. Je me suis décidé à la dernière minute. Et je suis passé. Concernant l'âge, ce n'est pas un critère éliminatoire. J'ai aussi 24 ans et je vais rentrer en P2.
Mais je n'en ai pas honte. Je me suis décidée à suivre le parcours que je veux.
Bonjour à tous,

je sais que ce n'est pas la meilleure discussion du forum où mettre ce post, mais comme je vois que la discussion était encore active il y a quelques jours je me lance. smilies

Je m'appelle Silvana, j'ai 24 ans, je suis jeune diplomée en Master 2 Management Interculturel et Affaires Internationales.
J'ai initialement effectué un Bac S en cursus Abibac que j'ai obtenu avec mention Bien (il y a 6 ans maintenant)... A l'époque dans les voeux "Post-Bac" j'ai longuement hésité entre la Fac de Médecine de Strasbourg et un cursus selectif franco-allemand-suisse de niveau Bachelor en International Business Management (du coup entre un parcours scientifique et un parcours en commerce.... deux domaines opposés).
Démoralisée par les remarques de mes professeurs (déprimés) au lycée, j'avais alors un gros manque de confiance en moi et j'ai finalement décidé de m'orienter vers le cursus en business.
De l'eau a coulé sous les ponts... mais l'idée de m'orienter vers le domaine médical ne m'a jamais laché. J'ai eu d'excellent résultats pour mon cursus de Bachelor (diplomée dans les trois pays)et il en va de même pour mon cursus de Master.
En Master 1, sentant que l'envie de me tourner vers la médecine persistait, j'ai réussi à arranger avec mon université un stage en Hopital privé de deux semaines pour observer la "gestion" des hôpitaux. C'était en fait pour moi l'occasion d'observer différents praticiens (pneumologue, cardiologue pédiatre, urgentiste, gynécologue) dans leurs tâches quotidiennes. A l'époque, j'ai passé près d'une semaine aux urgences à aider l'ensemble de l'équipe et j'ai senti que ma place était dans le monde médical.J'ai vraiment adoré cette expérience.
Sachant qu'avec un Master il était possible de prétendre à une passerelle, j'ai tenu bon jusqu'à aujourd'hui.
Je suis à présent embauchée dans une grande boîte pharmaceutique en suisse et travaille auprès des chasseurs de têtes. Dans mon quotidiens, je suis sans cesse en contact avec des praticiens (oncologues, neurologues, cardiologues) et autres chercheurs que nous dénichons et recrutons.
C'est un poste très convoité, je suis heureuse de pouvoir travailler auprès de la recherche pharmaceutique et "apporter" ma pierre à l'édifice... mais je sens que ce job reste toujours aussi "creux" pour moi. Je ne me sens pas à ma place. C'est peut-être idiot, mais quand je suis en contact avec ces praticiens, j'ai envie d'être à leur place.

J'ai toujours eu une grande curiosité scientifique et j'ai toujours énormément travaillé, ne choisissant jamais la voie de la facilité. Je n'ai jamais cessé de m'informer sur les avancées médicales.
Un ami étudiant en médecine m'a même donné ses cours de 3ème années... que je lis avec passion tous les jours dans les transports en commun.Je sens que ma voie est là.

Plus motivée que jamais, je souhaite vraiment pouvoir me présenter à la passerelle P2 de 2019/2020 de la Faculté de Strasbourg...

Pensez-vous que malgré mon cursus plus "business" j'ai mes chances? Dois-je faire encore plus de stages?
Est-il possible de faire une remise à niveau en sciences à distance (cours du soir en ligne)? Est-ce bien considéré?
J'ai pensé à m'inscrire en parallèle à la P1. Pensez-vous que cela peut-être mal considéré par le jury?
Enfin, mon âge est-il un desavantage?

Merci pour toutes les remarques et conseils que vous pourrez m'apporter!
Ca fait des jours que j'écume les différentes conversations de ce forum... et je trouve que vous êtes tous tellement inspirants!! On se sent moins seul smilies
Top
Aller en haut • 4452 réponses • 223 pages • 1 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 190 200 210 ... 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter