logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Passerelles 2018 vos plans B ?

Aller en bas • 3 réponses
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 367
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 24/05/2018 à 23:11 notnew
Candidats à la passerelle médecine, sage femme, pharma ou odonto, vous êtes en attente des résultats ou vous avez déjà reçu un refus. Mais hors de question de laisser tomber ! smilies

Alors quel est votre plan B ?
PACES, formation universitaire type Master, poursuite en thèse, retourner au boulot pour économiser, partir faire une mission humanitaire, partir à l'étranger ou choisir une autre filière de santé ?

Comment s'y prendre, dans quels délais ? Comment postuler à pôle emploi ? Comment conserver sa mutuelle ?

C'est à vous ! smilies
Top
Jalvie
Jeune Carabin

Messages : 27
Enregistré : 12/03/2018
Posté le 25/05/2018 à 05:55 notnew
Bonjour,

Je suis docteur en chimie (+ postdoc en délivrance de médicaments au Japon), et je postule à la passerelle pour entrer en 2ème année de pharmacie à Bordeaux.

Les résultats devraient arriver aujourd'hui ou en début de semaine prochaine ! Le stress monte !

Ne souhaitant pas mettre tous mes œufs dans le même panier, j'ai décidé de postuler à plein d'autres choses :
- un autre postdoc au Japon (10% de chance de réussite)
- des emplois en France, au Japon et aux Etats-Unis (une seule réponse pour le moment, négative...)
- 4 master 2 différents dans le domaine du médicament (admissible à un M2, en attente des 3 autres).

Même si je suis admissible à la passerelle, je vais quand même continuer toutes mes candidatures jusqu'au bout, au cas où !

Si je ne suis pas accepté cette année à la passerelle, je vais faire un M2 (le plus probable !), travailler pendant un an ou deux dans le domaine du médicament, et postuler à nouveau d'ici 2-3 ans, possiblement en changeant d'université et en modifiant mon projet professionnel !

Ayant cotisé suffisamment longtemps à Pôle Emploi, je peux bénéficier de 2 années de financement par Pôle Emploi, à condition que je rentre suffisamment tôt du Japon pour m'inscrire à temps, et que mon dossier soit accepté par Pôle Emploi.

Dans tous les cas, je ferai une demande de financement auprès de la MACSF (max 21 400 €) : https://www.macsf.fr/Nos-produits-services/Credit/Pret-etudiant
Et je complèterai mon financement avec mes économies et un prêt bancaire !

Bon courage à tous !

Vincent
Top
diudiu
Interne

Messages : 112
Enregistré : 08/07/2016
Posté le 03/06/2018 à 10:23 notnew
Bonjour, Alors moi mon plan B a été la PACES, j'attends actuellement les résultats pour fin juin. Par contre mes caisses sont vides. Mes profs m'ont dit que je devrais sans trop de problèmes obtenir le CESP mais c'est en 2019. En attendant je pensais retravailler dans mon ancien domaine mais c'est problématique pour le stage infirmier ( mais je sens que ça va finir comme ça...avec une grosse négociation avec le chef de service pour venir à temps très partiel, on m'a dit que ça se fait pour les plus âgés ou ceux obligés de travailler). Pour pôle emploi, je n'ai plus de droits chez eux...vous avez des idées? Merci
Top
lonvane
Jeune Carabine

Messages : 20
Enregistré : 24/07/2009
Posté le 13/06/2018 à 05:37 notnew
Bonjour

Pour ma part je n'ai pas été retenue à la passerelle 2018.
J'ai fait une demande d'autorisation d'inscription en PACES Marseille sur le NC paramédical en mars.
Je n'ai toujours pas reçu le courrier de réponse.
Quelqu'un l'aurait-il déjà reçu???
J'ai appelé déjà la fac vendredi dernier, ils m'ont dit qu'ils avaient envoyé les réponses jeudi 7/06.

Merci par avance.
_____
dino bizut
Top
Aller en haut • 3 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter