logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle P2 2019

Aller en bas • 3075 réponses • 154 pages • 1 10 20 30 40 50 60 70 80 90 ... 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 ... 130 140 150 154
Ekron
Chef de pique-nique

Messages : 215
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 16/05/2019 à 10:25 notnew
En regardant les questions posées les années précédentes je vois que la question des financements est un classique. Cependant je voudrais savoir si cette question est posée aussi souvent aux personnes qui font la passerelle dans la continuité de leur étude.

C'est à dire que je comprends qu'elle soit posé à des personnes en reconversion qui ont déjà un emploi/une situation familiale stable/avec enfants mais est ce qu'elle est aussi régulière pour les "jeunes" étudiants qui n'ont jamais connu de véritable emploi ? (J'entends par la des personnes ayant moins de 25 ans et faisant la passerelle directement après l'obtention de leur master)

Et dernier point est ce que parmi les "jeunes" qui ont été admis vous avez abordé le sujet du financement dans votre présentation ?


Pour ma part j'ai postulé à 23 ans après école d'ingé et deux ans de boulot et je n'ai pas eu la question ni n'ai abordé la question du financement dans ma lettre ou ma présentation orale.

La question se pose peut-être plus quand tu as une famille à nourrir ou que tu es en âge d'en avoir une bientôt. Après, même si tu ne l'abordes pas dans ton oral, ce n'est pas une mauvaise idée d'avoir une réponse prête au cas où. smilies

Évitez de dire que vous voulez travailler en parallèle de vos études pour les financer, le jury aime pas trop ça paraît-il.
_____
2018 : Admis DFGSM2 à Paris Descartes
Top
Potardo
Jeune Carabin

Messages : 13
Enregistré : 26/04/2019
Posté le 16/05/2019 à 10:37 puis édité 2 fois notnew
Pour ma part j'ai postulé à 23 ans après école d'ingé et deux ans de boulot et je n'ai pas eu la question ni n'ai abordé la question du financement dans ma lettre ou ma présentation orale.

La question se pose peut-être plus quand tu as une famille à nourrir ou que tu es en âge d'en avoir une bientôt. Après, même si tu ne l'abordes pas dans ton oral, ce n'est pas une mauvaise idée d'avoir une réponse prête au cas où. smilies


Évitez de dire que vous voulez travailler en parallèle de vos études pour les financer, le jury aime pas trop ça paraît-il.

Ok merci de ta réponse, je pense je vais me caler sur cette ligne directrice smilies

Je rajouterais la dessus qu'un de mes profs de Master nous a dit un jour : "Un étudiant qui travaille à coté de ses études n'aura jamais de bonnes notes".
Même s'il existe (bien sur) des contre-exemples c'est quelque chose qui semble bien ancré dans l'esprit des profs universitaire...
Top
EliottL
Chef des sévices

Messages : 434
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 16/05/2019 à 10:47 notnew
Idem j'ai postulé à 23 dans la continuité de mes études.
J'avais dit en une phrase dans ma lettre que j'étais soutenu par ma famille et je ne suis pas revenu dessus à l'oral.
Je n'ai pas eu de question à ce sujet.
Top
Ekron
Chef de pique-nique

Messages : 215
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 16/05/2019 à 10:56 puis édité 1 fois notnew
Je rajouterais la dessus qu'un de mes profs de Master nous a dit un jour : "Un étudiant qui travaille à coté de ses études n'aura jamais de bonnes notes".
Même s'il existe (bien sur) des contre-exemples c'est quelque chose qui semble bien ancré dans l'esprit des profs universitaire...

C'est particulièrement vrai en médecine où nous avons des stages obligatoires sur des créneaux bien définis qui sont très complexes à organiser pour la faculté (parce que beaucoup d'étudiants qui doivent passer chacun leur tour dans des services bien définis) et tous les ans il y a des problèmes avec les étudiants qui travaillent et ne peuvent pas se libérer sur ces créneaux.

Bien entendu, quand je dis particulièrement vrai, je parle de la mentalité des profs. Il est tout à fait possible de travailler à côté de ses études, mais il faut bien s'organiser.
_____
2018 : Admis DFGSM2 à Paris Descartes
Top
Anais62122
Sexternus-minus

Messages : 39
Enregistré : 23/01/2019
Posté le 16/05/2019 à 13:02 puis édité 1 fois notnew
Pour ma part j'ai postulé à 23 ans après école d'ingé et deux ans de boulot et je n'ai pas eu la question ni n'ai abordé la question du 2 financement dans ma lettre ou ma présentation orale.

La question se pose peut-être plus quand tu as une famille à nourrir ou que tu es en âge d'en avoir une bientôt. Après, même si tu ne l'abordes pas dans ton oral, ce n'est pas une mauvaise idée d'avoir une réponse prête au cas où. smilies


Évitez de dire que vous voulez travailler en parallèle de vos études pour les financer, le jury aime pas trop ça paraît-il.

Ok merci de ta réponse, je pense je vais me caler sur cette ligne directrice smilies

Je rajouterais la dessus qu'un de mes profs de Master nous a dit un jour : "Un étudiant qui travaille à coté de ses études n'aura jamais de bonnes notes".
Même s'il existe (bien sur) des contre-exemples c'est quelque chose qui semble bien ancré dans l'esprit des profs universitaire...


Je suis alors un bon contre exemple.

Je suis fille de commerçant, aînée de 6 enfants, depuis l'âge de 12ans je suis confrontée au monde du travail, élever mes sœurs et m'occuper à faire tourner la maison.

A 13 ans j'ai commencé le baby sitting, à 17ans les centres aérées.

J'ai obtenu la même année mon bac, mon permis et mes concours ide avec d'excellentes notes alors que je bossais au resto rapide de mes parents tous les midis et soirs car il se situait juste en bas de mon lycée.

Pendant mes études d'ide, ma première année, j'ai travaillé la nuit à macdo samedi/dimanche/veille de jours fériés 23h/7h30 du mat, puis auxiliaire de vie à domicile et enfin aide soignante à domicile jusqu'à la fin de mes études et j'ai obtenu mon Diplôme avec un 18/20.

Bref tout cela pour dire qu'avoir une activité professionnelle en parallèle n'est pas voué à l'échec si on est organisé et rigoureux..

Bien entendu j'imagine ce qu'implique le travail en médecine si j'avais encore la chance de vivre chez les parents + nourri + blanchi autant en profiter.

Ici à 23 ans, j'étais déjà ide en cdi et maman.

Je vais avoir 30 ans le mois prochain et ma dernière à 2 ans et demi, forcément la question du financement je m'y attend, j'ai préparé ma réponse et j'en ai également parlé dans ma lettre de motivation.

#jeracontemavie smilies
_____
30 ans / 2 enfants /Ide depuis dec 2011, projet reconversion professionnelle Sage-femme sur Lille
Top
LuGe
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 14/01/2019
Posté le 16/05/2019 à 13:10 notnew
bonjour à tous

j'ai candidaté à Lyon, les résultats sont tombés lundi: j'ai lu les posts de nombreux admissibles et qq non-admissibles...Moi je n'ai rien reçu....Reçoit on également un mail quand on n'est pas admissible? un courrier? si oui, ont ils déja été postés.


Après les nombreux messages de lundi, je me suis fait une raison....mais j'aimerais être fixée définitivement!
merci de votre aide....
Top
Muhammet
Externoïde

Messages : 49
Enregistré : 19/03/2019
Posté le 16/05/2019 à 13:21 notnew
Bonjour, je voulais savoir si c'est vraiment obligatoire de valider la 3 ème année de médecine afin de faire la passerelle pour aller en dentaire ? C'est pour une amie qui a eu qques difficultés durant l'année , elle a peur d'avoir bcp de rattrapages smilies
Top
Delilahh
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 30/01/2018
Posté le 16/05/2019 à 13:24 notnew
Naonao, tu dis avoir fait une remise à niveau scientifique entre tes deux candidature passerelle. Laquelle ?
Par ailleurs, savez-vous s’il est possible de suivre une 2e année de médecine en candidat libre à Paris ?
Merci pour vos réponses !


Tu n'as aucune garantis d'avoir été pris pour avoir développé ton "science skill" je ne penses pas que tu saches plus que les autres quels sont les critères précis sinon tu ferais mieux de faire un guide au plus vite et de le facturer pour devenir riche.

Disons que :
- Quand la première année un membre du jury me dit "Bon c'est bien, vous avez fait un long stage donc vous connaissez bien l'hopital, par contre vous n'avez jamais fait de science de votre vie, comment vous comptez rattraper votre retard ?",
- Qu'ils refusent ma candidature,
- Que le seul truc qui a changé dans mon dossier c'est un an de P0,
- Que pendant l'oral de l'année suivante, le meme jury me demande ce que j'ai appris pendant la P0, mon rythme de travail, mon classement, me posent des questions de cours et que je suis admis, je vois pas trop ce que ça pourrait etre d'autre.

Je ne dis pas ça pour avoir le dernier mot, ça confirme juste qu'à Paris, le jury veut etre rassuré sur : La cohérence du projet, la conscience de la difficulté des études et du métier, la capacité de travail, les motivations, avec des preuves concrètes qui montrent votre engagement, pas juste des mots dans une lettre.

Si des non-admissibles veulent en discuter plus en détail, vous êtes les bienvenus.

Et je pourrais faire un guide payant en effet, surtout pour rassembler tous les conseils que les anciens passerelliens m'ont transmis et sans lesquels je n'aurais jamais été ne serait-ce qu'admissible, vu comme ces conseils se sont révélés être judicieux. Mais je suis tellement un monstre que je le fais gratuitement, au lieu de réviser mes partiels.

Et pour le reste je ne répondrai pas, place à la préparation aux oraux pour les autres.

Tendresse et chocolat,

Naonao
Top
EliottL
Chef des sévices

Messages : 434
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 16/05/2019 à 13:35 notnew
Bonjour, je voulais savoir si c'est vraiment obligatoire de valider la 3 ème année de médecine afin de faire la passerelle pour aller en dentaire ? C'est pour une amie qui a eu qques difficultés durant l'année , elle a peur d'avoir bcp de rattrapages smilies

Oui c'est bien précisé par l'article 2 de l'arrêté ministériel.

"Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l'année considérée :
[...]
- soit, en vue d'une admission dans une filière différente de leur filière d'origine, justifier de la validation, dans l'Union européenne ou dans un Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou dans la Confédération suisse ou dans la Principauté d'Andorre, de deux années d'études ou de 120 crédits européens dans un cursus médical, odontologique, pharmaceutique ou de sage-femme au-delà de la première année."
Top
EliottL
Chef des sévices

Messages : 434
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 16/05/2019 à 13:42 notnew
Naonao, tu dis avoir fait une remise à niveau scientifique entre tes deux candidature passerelle. Laquelle ?
Par ailleurs, savez-vous s’il est possible de suivre une 2e année de médecine en candidat libre à Paris ?
Merci pour vos réponses !

Je ne sais pas si c'est possible (le plus simple c'est d'appeler directement les scolarités je pense) mais honnêtement je ne vois pas bien l'intérêt d'anticiper sur le programme de P2 (à part bien sur si tu comptes aller directement en D1). Il faut surtout bien acquérir les bases de PACES qui te seront utiles en P2 et qui ne seront pas réabordées.

Sinon pour Naonao, il l'a écrit dans le message que tu cites. Il a fait une P0 (une PACES blanche grosso modo).
Top
Delilahh
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 30/01/2018
Posté le 16/05/2019 à 13:48 notnew
Merci pour ta réponse.
Je me dis que le manque de connaissances scientifiques a dû pêcher dans mon dossier. Je chercher le moyen de les convaincre l’année prochaine..

Naonao, tu dis avoir fait une remise à niveau scientifique entre tes deux candidature passerelle. Laquelle ?
Par ailleurs, savez-vous s’il est possible de suivre une 2e année de médecine en candidat libre à Paris ?
Merci pour vos réponses !

Je ne sais pas si c'est possible (le plus simple c'est d'appeler directement les scolarités je pense) mais honnêtement je ne vois pas bien l'intérêt d'anticiper sur le programme de P2 (à part bien sur si tu comptes aller directement en D1). Il faut surtout bien acquérir les bases de PACES qui te seront utiles en P2 et qui ne seront pas réabordées.

Sinon pour Naonao, il l'a écrit dans le message que tu cites. Il a fait une P0 (une PACES blanche grosso modo).
Top
Val23
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 13/09/2018
Posté le 16/05/2019 à 15:37 notnew
Bonjour,
Je sais que le poste pour l'an prochain n'a pas encore été crée,
J'aurais juste une question pour ceux qui ont réussi au deuxième essai.
Pour quelqu'un issu de la recherche, ne vaut-il mieux pas tenter après un doctorat?
En effet je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que la majorité des personnes admissibles, scientifiques ou non scientifiques, sortent d'une école d'ingénieurs, d'une grande école, passés par un master reconnu, ou ont fait des classes préparatoires (HEC, EDHEC, ENS, Sciences Po), ont fini leur doctorat, en plus d'avoir fait de longs stages ou non, ou sont passés par une remise à niveau (chère à 10 000 euros l'année) ou alors viennent déjà d'un milieu para-médical et ont une carrière bien avancée.
Bien sûr, il doit sûrement y avoir des contre-exemples, je n'ai pas regardé pour tout le monde.
Je pensais en plus des stages faire du bénévolat en hôpital et sortir plus de papiers en recherche.
Mais avec mon petit master de bio, malgré les stages, ça ne suffira peut-être pas...
Est-ce donc une bonne idée de retenter une fois thésée au lieu de se précipiter l'an prochain?
Top
kinoa
Jeune Carabin

Messages : 10
Enregistré : 10/02/2019
Posté le 16/05/2019 à 16:34 notnew
Bonjour à tous,

Pour les admissibles de la commission Montpellier,
avez-vous reçu les convocations à l’oral ??
Top
JudeRezin
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 16/05/2019
Posté le 16/05/2019 à 17:05 notnew
Bonjour à tous! Admissible à Lyon Est, ça fait plusieurs jours que je parcours ce forum, j'en profite donc pour me présenter!

28 ans, Docteure en Neurosciences (sujet de thèse sur l'addiction à l'héroine), j'ai switché des neurosciences fondamentales à la clinique et je travaille dans un service de médecine nucléaire en Suisse (comme collaboratrice scientifique sur des projets de recherche clinique) . J'ai l'envie de tenter la passerelle depuis 4 ans (je voulais terminer le doc) du coup pendant mon doctorat j'ai suivi tous les cours possibles axés médecine et j'ai aussi fait un stage de 3 mois dans un service de soins continus d'ORL histoire d'avoir une bonne expérience du milieu hospitalier. Il me semble d'ailleurs (pour avoir discuté avec pas mal d'admis et admissibles) que c'est un atout de taille pour candidater (bien que non obligatoire bien sur)!

Bonne chance à tous les admissibles!
Top
Naonao
Ministre de la Santé

Messages : 681
Enregistré : 28/08/2016
Posté le 16/05/2019 à 17:11 notnew
Bonjour,
Je sais que le poste pour l'an prochain n'a pas encore été crée,
J'aurais juste une question pour ceux qui ont réussi au deuxième essai.
Pour quelqu'un issu de la recherche, ne vaut-il mieux pas tenter après un doctorat?
En effet je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que la majorité des personnes admissibles, scientifiques ou non scientifiques, sortent d'une école d'ingénieurs, d'une grande école, passés par un master reconnu, ou ont fait des classes préparatoires (HEC, EDHEC, ENS, Sciences Po), ont fini leur doctorat, en plus d'avoir fait de longs stages ou non, ou sont passés par une remise à niveau (chère à 10 000 euros l'année) ou alors viennent déjà d'un milieu para-médical et ont une carrière bien avancée.
Bien sûr, il doit sûrement y avoir des contre-exemples, je n'ai pas regardé pour tout le monde.
Je pensais en plus des stages faire du bénévolat en hôpital et sortir plus de papiers en recherche.
Mais avec mon petit master de bio, malgré les stages, ça ne suffira peut-être pas...
Est-ce donc une bonne idée de retenter une fois thésée au lieu de se précipiter l'an prochain?

Tu n'as plus la possibilité de faire une PACES ? Tu ferais une thèse juste pour la passerelle où tu la ferais dans tous les cas ?
_____
2008-2011 : EDHEC
2016-2017 : Stage Hospitalier
2017-2018 : PAES0 (Medisup)
2018-2019 : DFGSM2 (Paris-Sud)
Top
Zou
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 11/05/2019
Posté le 16/05/2019 à 18:17 notnew
Etant donné que les post à ce sujet remontent pas mal je me permets de mettre ça ici : je suis à la recherche de qlq un qui accepterait de lire ma lettre de motivation. Je me suis présentée pour une première passerelle cette année à Montpellier, je ne connaissais malheureusement pas ce forum au moment de la constitution des dossiers, et je me dis que ce serait intéressant de savoir ce qui a pu faire barrage et m'empêcher d'être admissible.

Merci d'avance!smilies
Top
emi2017
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 05/10/2017
Posté le 16/05/2019 à 18:18 notnew
Bonjour,
Je sais que le poste pour l'an prochain n'a pas encore été crée,
J'aurais juste une question pour ceux qui ont réussi au deuxième essai.
Pour quelqu'un issu de la recherche, ne vaut-il mieux pas tenter après un doctorat?
En effet je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que la majorité des personnes admissibles, scientifiques ou non scientifiques, sortent d'une école d'ingénieurs, d'une grande école, passés par un master reconnu, ou ont fait des classes préparatoires (HEC, EDHEC, ENS, Sciences Po), ont fini leur doctorat, en plus d'avoir fait de longs stages ou non, ou sont passés par une remise à niveau (chère à 10 000 euros l'année) ou alors viennent déjà d'un milieu para-médical et ont une carrière bien avancée.
Bien sûr, il doit sûrement y avoir des contre-exemples, je n'ai pas regardé pour tout le monde.
Je pensais en plus des stages faire du bénévolat en hôpital et sortir plus de papiers en recherche.
Mais avec mon petit master de bio, malgré les stages, ça ne suffira peut-être pas...
Est-ce donc une bonne idée de retenter une fois thésée au lieu de se précipiter l'an prochain?

Bonjour,
J'ai postulé l'année dernière à la fin de mon Master 2 de Neuropsychologie, je n'ai même pas été admissible. (A savoir que pendant mes études de neuropsy j'avais effectué la totalité de mes stages en milieu hospitalier.) Je me suis donc inscrite en PACES pour l'année 2018-2019, j'ai repostulé cette année, et je suis admissible cette fois ci!
J'ai également profité de cette année pour faire un stage de quelques jours avec un médecin généraliste en cabinet libéral, et également un stage en clinique avec un anesthésiste.

J'espère que cela répond à certaines de tes interrogations concernant les deuxièmes tentatives smilies
Top
JudeRezin
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 16/05/2019
Posté le 17/05/2019 à 07:59 notnew
Etant donné que les post à ce sujet remontent pas mal je me permets de mettre ça ici : je suis à la recherche de qlq un qui accepterait de lire ma lettre de motivation. Je me suis présentée pour une première passerelle cette année à Montpellier, je ne connaissais malheureusement pas ce forum au moment de la constitution des dossiers, et je me dis que ce serait intéressant de savoir ce qui a pu faire barrage et m'empêcher d'être admissible.

Merci d'avance!smilies

Envoie la moi si tu veux! smilies
Top
avilmant
Bizute (future carrée)

Messages : 5
Enregistré : 20/06/2018
Posté le 17/05/2019 à 11:27 notnew
Bonjour,

Pour ceux qui sont admissibles pour le regroupement de Lorraine, avez-vous reçu une convocation par mail ou par courrier ?
Top
escool
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 21/12/2018
Posté le 17/05/2019 à 12:00 notnew
Bonjour,

Pour ceux qui sont admissibles pour le regroupement de Lorraine, avez-vous reçu une convocation par mail ou par courrier ?

Bonjour,

Moi je n'ai encore rien reçus.
Top
Aller en haut • 3075 réponses • 154 pages • 1 10 20 30 40 50 60 70 80 90 ... 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 ... 130 140 150 154
livreslivrescontactspublicationstwitter