logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Candidats passerelle P2 2019

Aller en bas • 3077 réponses • 154 pages • 1 10 20 30 ... 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 ... 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 154
Epidémio75
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 81
Enregistré : 14/08/2017
Posté le 10/02/2019 à 13:36 notnew
Salut, ba écoute un pote à P7 a fait 3 P1, il n'y a pas eu de problème pour la passerelle.

Bonjour,

je viens vers vous pour un conseil:

Voilà comme raconté plus haut, j’avais déposé mon dossier et la secrétaire m’avait émis un hic sur le nombre de P1 que j’avais fait c’est à dire 3 , elle m’a dit «  je me renseigne et vous tiens au courant j’ai noté votre nom »
Un de vous m’a dit que c’etait possible et que les triplants sont considérés comme doublant.
Je n’ose pas rappeler la secrétaire pour lui dire. Pensez vous que je dois attendre. Que c’est normal qu’elle ne me
donne pas de nouvelles ?
que me conseilleriez vous de faire à votre avis? merccccciiiii beaucoup

Salut,
Je n'ai absolument pas la réponse à ta question.
En revanche, je peux te donner un conseil qui est valable partout.
Il faut systématiquement être proactif et relancer les gens en permanence sinon tu vas faire du sur-place.
C'est pénible et épuisant à la longue mais tu peux être sûr que la plupart du temps quand quelqu'un te dit qu'il va se renseigner et revenir vers toi, il ne le fera pas.
Il faut insister quitte à rappeler tous les jours pour avoir le renseignement que tu désires et ensuite il faut recouper les informations avec celles obtenues via des sources différentes afin d'augmenter ta probabilité d'avoir une info à peu près correcte.
Ne laisse pas ton avenir (professionnel) entre les mains de personnes qui n'y accordent que trop peu d'importance.

Ca peut paraître un peu aigri comme discours mais honnêtement c'est l'expérience qui parle.
Je n'ai que 24 ans mais je ne compte plus les situations où j'ai été confronté à des personnes professionnellement négligentes.

merci beaucoup ! je vais lui téléphoner lundi, je suis vraiment stressée depuis car j’ai beau tout relire ce qui compte pour la passerelle n’est pas le nombre de p1 mais les diplômes éligibles...
Top
lili83600
Sexternoïde

Messages : 44
Enregistré : 21/01/2019
Posté le 10/02/2019 à 14:38 notnew
merci epidemio75. Lundi je vais appeler pour aller aux nouvelles ! smilies

Salut, ba écoute un pote à P7 a fait 3 P1, il n'y a pas eu de problème pour la passerelle.

Bonjour,

je viens vers vous pour un conseil:

Voilà comme raconté plus haut, j’avais déposé mon dossier et la secrétaire m’avait émis un hic sur le nombre de P1 que j’avais fait c’est à dire 3 , elle m’a dit «  je me renseigne et vous tiens au courant j’ai noté votre nom »
Un de vous m’a dit que c’etait possible et que les triplants sont considérés comme doublant.
Je n’ose pas rappeler la secrétaire pour lui dire. Pensez vous que je dois attendre. Que c’est normal qu’elle ne me
donne pas de nouvelles ?
que me conseilleriez vous de faire à votre avis? merccccciiiii beaucoup

Salut,
Je n'ai absolument pas la réponse à ta question.
En revanche, je peux te donner un conseil qui est valable partout.
Il faut systématiquement être proactif et relancer les gens en permanence sinon tu vas faire du sur-place.
C'est pénible et épuisant à la longue mais tu peux être sûr que la plupart du temps quand quelqu'un te dit qu'il va se renseigner et revenir vers toi, il ne le fera pas.
Il faut insister quitte à rappeler tous les jours pour avoir le renseignement que tu désires et ensuite il faut recouper les informations avec celles obtenues via des sources différentes afin d'augmenter ta probabilité d'avoir une info à peu près correcte.
Ne laisse pas ton avenir (professionnel) entre les mains de personnes qui n'y accordent que trop peu d'importance.

Ca peut paraître un peu aigri comme discours mais honnêtement c'est l'expérience qui parle.
Je n'ai que 24 ans mais je ne compte plus les situations où j'ai été confronté à des personnes professionnellement négligentes.

merci beaucoup ! je vais lui téléphoner lundi, je suis vraiment stressée depuis car j’ai beau tout relire ce qui compte pour la passerelle n’est pas le nombre de p1 mais les diplômes éligibles...
Top
Margo57
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 06/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 16:36 notnew
Bonjour,
Je vais écrire ma lettre de motivation. Je me permets de reposer un message précédent auquel je n'ai pas eu de réponse (j'espère ne pas embêter les admis à la passerelle qui je me doute ont bien d'autres choses à faire) :
". Petit conseil pour la lettre de motivation pour la passerelle vers Médecine. J'ai fait en 2010 quelques semaines de PACES et j'ai arrêté avant les partiels du premier semestre, vers novembre je crois. D'après vous, est ce que :
- je dis de façon brève et rapide que j'ai fait une paces qui n'a pas été concluante (option choisie pour la lettre de motivation à la passerelle vers kiné, et j'ai été admise aux oraux)
- j'explique dans ma lettre les raisons de l'abandon : difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, notamment à vivre seule, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, problèmes personnels, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine (plutôt pour suivre ce que ma famille, mes profs attendaient de moi), au contraire d'aujourd'hui où je suis ultra, ultra motivée."
Top
Margo57
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 06/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 16:41 puis édité 1 fois notnew
Je me suis procurée les cours de PACES de la prepa médicalsup. Les cours m'ont l'air bien, et apparemment très complets. Je me demandais s'il ne serait pas intéressant de les compléter avec des livres de PACES ? Je me dis que les livres sont peut être plus "résumés" et me permettraient d'apprendre les bases indispensables. Pour certaines UE comme l'anatomie, la biologie cellulaire, les cours ça me va. Mais pour d'autres UE qui sont moins à connaître par cœur d'après ce que j'ai lu, mais pour lesquelles faut maîtriser les bases, comme la biochimie,la physique, les livres sont peut être plus intéressants pour une remise à niveau que les cours ?
Encore merci à tous pour vos conseils !
Top
KineUP
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 10/02/2019 à 18:01 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
Je vais écrire ma lettre de motivation. Je me permets de reposer un message précédent auquel je n'ai pas eu de réponse (j'espère ne pas embêter les admis à la passerelle qui je me doute ont bien d'autres choses à faire) :
". Petit conseil pour la lettre de motivation pour la passerelle vers Médecine. J'ai fait en 2010 quelques semaines de PACES et j'ai arrêté avant les partiels du premier semestre, vers novembre je crois. D'après vous, est ce que :
- je dis de façon brève et rapide que j'ai fait une paces qui n'a pas été concluante (option choisie pour la lettre de motivation à la passerelle vers kiné, et j'ai été admise aux oraux)
- j'explique dans ma lettre les raisons de l'abandon : difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, notamment à vivre seule, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, problèmes personnels, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine (plutôt pour suivre ce que ma famille, mes profs attendaient de moi), au contraire d'aujourd'hui où je suis ultra, ultra motivée."

Perso je n'irai pas dire dans ma LM que la PACES a été ratée car "difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine" parce que franchement, tu demandes à signer pour (au moins) 10 ans avec la passerelle pour la même chose (des cours en amphi, énormément de stress, des cours généraux, des étudiants et une vie étudiante (qui sera d'ailleurs surement plus compliquée du fait de la différence d'âge et de maturité), et que le plus dur n'est pas la PACES mais bien la suite. Je pense honnêtement que c'est se tirer une balle dans le pied.

Beaucoup de lettres sont souvent essentiellement tournées vers le passé : pourquoi j'ai échoué à tel concours (souvent la PACES), pourquoi j'ai pris - par défaut - tel cursus, pourquoi j'ai fait ça et pas ça, pourquoi j'ai pas été bon au lycée, pourquoi j'ai écouté mes parents/ la pression sociale / mes potes de l'époque, etc. Vous postulez pour changer de cursus, pour vous former à un nouveau métier ; pourquoi ne pas parler de ça plutôt? Pourquoi pas ouvrir vers l'avenir, vers ce projet, etc plutôt que de vouloir légitimer votre démarche par des mauvais choix passés?

N'essaye pas de comparer le processus de sélection pour la passerelle entre celle de médecine et celle de kiné. Nos critères en kiné ne sont, à mon avis, pas du tout les mêmes. D'ailleurs le critère PACES réussie/échouée ne rentre pas en ligne de compte dans les jurys que j'ai pu faire...
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2
Top
Margo57
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 06/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 18:18 puis édité 2 fois notnew
Bonjour,
Je vais écrire ma lettre de motivation. Je me permets de reposer un message précédent auquel je n'ai pas eu de réponse (j'espère ne pas embêter les admis à la passerelle qui je me doute ont bien d'autres choses à faire) :
". Petit conseil pour la lettre de motivation pour la passerelle vers Médecine. J'ai fait en 2010 quelques semaines de PACES et j'ai arrêté avant les partiels du premier semestre, vers novembre je crois. D'après vous, est ce que :
- je dis de façon brève et rapide que j'ai fait une paces qui n'a pas été concluante (option choisie pour la lettre de motivation à la passerelle vers kiné, et j'ai été admise aux oraux)
- j'explique dans ma lettre les raisons de l'abandon : difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, notamment à vivre seule, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, problèmes personnels, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine (plutôt pour suivre ce que ma famille, mes profs attendaient de moi), au contraire d'aujourd'hui où je suis ultra, ultra motivée."

Perso je n'irai pas dire dans ma LM que la PACES a été ratée car "difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine" parce que franchement, tu demandes à signer pour (au moins) 10 ans avec la passerelle pour la même chose (des cours en amphi, énormément de stress, des cours généraux, des étudiants et une vie étudiante (qui sera d'ailleurs surement plus compliquée du fait de la différence d'âge et de maturité), et que le plus dur n'est pas la PACES mais bien la suite. Je pense honnêtement que c'est se tirer une balle dans le pied.

Beaucoup de lettres sont souvent essentiellement tournées vers le passé : pourquoi j'ai échoué à tel concours (souvent la PACES), pourquoi j'ai pris - par défaut - tel cursus, pourquoi j'ai fait ça et pas ça, pourquoi j'ai pas été bon au lycée, pourquoi j'ai écouté mes parents/ la pression sociale / mes potes de l'époque, etc. Vous postulez pour changer de cursus, pour vous former à un nouveau métier ; pourquoi ne pas parler de ça plutôt? Pourquoi pas ouvrir vers l'avenir, vers ce projet, etc plutôt que de vouloir légitimer votre démarche par des mauvais choix passés?

N'essaye pas de comparer le processus de sélection pour la passerelle entre celle de médecine et celle de kiné. Nos critères en kiné ne sont, à mon avis, pas du tout les mêmes. D'ailleurs le critère PACES réussie/échouée ne rentre pas en ligne de compte dans les jurys que j'ai pu faire...




La liste des choses que tu as reprise, je ne mettrai pas cela dans la lettre comme ça ... Mais on doit dire le nombre d'inscriptions en PACES. Alors je pense qu'il faut expliquer un tant soit peu pourquoi ça n'a pas abouti non ? Je n'ai pas loupé le concours de PACES, j'ai arrêté avant et je suis partie vers autre chose. Alors je pensais qu'il fallait le justifier un peu. En sachant que des choses valables y a dix ans ne le sont plus aujourd'hui. D'après mois, il faut quand même une certaine dose de critique personnelle sur les raisons de ses échecs précédents pour pouvoir montrer qu'on ne connaîtra plus les mêmes difficultés. De plus, je demande ça parce que je vais présenter rapidement mon parcours en début de lettre. Tout le reste de la lettre est tourné vers l'actuel, vers les raisons de ce changement d'orientation. Mais bref, merci d'avoir pris le temps de donner ton avis.
Top
Margo57
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 06/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 18:19 notnew
Au moins 10 ans ?





Bonjour,
Je vais écrire ma lettre de motivation. Je me permets de reposer un message précédent auquel je n'ai pas eu de réponse (j'espère ne pas embêter les admis à la passerelle qui je me doute ont bien d'autres choses à faire) :
". Petit conseil pour la lettre de motivation pour la passerelle vers Médecine. J'ai fait en 2010 quelques semaines de PACES et j'ai arrêté avant les partiels du premier semestre, vers novembre je crois. D'après vous, est ce que :
- je dis de façon brève et rapide que j'ai fait une paces qui n'a pas été concluante (option choisie pour la lettre de motivation à la passerelle vers kiné, et j'ai été admise aux oraux)
- j'explique dans ma lettre les raisons de l'abandon : difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, notamment à vivre seule, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, problèmes personnels, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine (plutôt pour suivre ce que ma famille, mes profs attendaient de moi), au contraire d'aujourd'hui où je suis ultra, ultra motivée."

Perso je n'irai pas dire dans ma LM que la PACES a été ratée car "difficultés pour s'adapter à la vie étudiante, angoisse en amphi, perdue du fait de ne plus avoir de professeurs, cours très généraux que je ne trouvais pas intéressants, difficile gestion du stress, pas de grande motivation personnelle à faire des études de médecine" parce que franchement, tu demandes à signer pour (au moins) 10 ans avec la passerelle pour la même chose (des cours en amphi, énormément de stress, des cours généraux, des étudiants et une vie étudiante (qui sera d'ailleurs surement plus compliquée du fait de la différence d'âge et de maturité), et que le plus dur n'est pas la PACES mais bien la suite. Je pense honnêtement que c'est se tirer une balle dans le pied.

Beaucoup de lettres sont souvent essentiellement tournées vers le passé : pourquoi j'ai échoué à tel concours (souvent la PACES), pourquoi j'ai pris - par défaut - tel cursus, pourquoi j'ai fait ça et pas ça, pourquoi j'ai pas été bon au lycée, pourquoi j'ai écouté mes parents/ la pression sociale / mes potes de l'époque, etc. Vous postulez pour changer de cursus, pour vous former à un nouveau métier ; pourquoi ne pas parler de ça plutôt? Pourquoi pas ouvrir vers l'avenir, vers ce projet, etc plutôt que de vouloir légitimer votre démarche par des mauvais choix passés?

N'essaye pas de comparer le processus de sélection pour la passerelle entre celle de médecine et celle de kiné. Nos critères en kiné ne sont, à mon avis, pas du tout les mêmes. D'ailleurs le critère PACES réussie/échouée ne rentre pas en ligne de compte dans les jurys que j'ai pu faire...




La liste des choses que tu as reprise, je ne mettrai pas cela dans la lettre comme ça ... Mais on doit dire le nombre d'inscription en PACES. Alors je pense qu'il faut expliquer un tant soit peu pourquoi ça n'a pas abouti non ? Je n'ai pas loupé le concours de PACES, j'ai arrêté avant et je suis partie vers autre chose. Alors je pensais qu'il fallait le justifier un peu. En sachant que des choses valables y a dix ans ne le sont plus aujourd'hui. Mais bref, merci d'avoir pris le temps de donner ton avis.
Top
KineUP
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 10/02/2019 à 18:43 puis édité 1 fois notnew
Au moins 10 ans ?


Grosso modo oui. 5 ans avant l'internat, et selon la spé 3 ans minimum (4 en discussion pour la médecine générale), à 6ans d'internat pour certaines spécialités chir, avec en plus les DU et DIU nécessaires pour valider les DES à rajouter. Sans compter les à côtés possibles si tu veux une carrière hospitalière ou universitaire (pour le poste de chef de clinique etc) avec master 2 et thèse de sciences en plus.
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2
Top
KineUP
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 10/02/2019 à 18:55 notnew


La liste des choses que tu as reprise, je ne mettrai pas cela dans la lettre comme ça ... Mais on doit dire le nombre d'inscriptions en PACES. Alors je pense qu'il faut expliquer un tant soit peu pourquoi ça n'a pas abouti non ? Je n'ai pas loupé le concours de PACES, j'ai arrêté avant et je suis partie vers autre chose. Alors je pensais qu'il fallait le justifier un peu. En sachant que des choses valables y a dix ans ne le sont plus aujourd'hui. D'après mois, il faut quand même une certaine dose de critique personnelle sur les raisons de ses échecs précédents pour pouvoir montrer qu'on ne connaîtra plus les mêmes difficultés. De plus, je demande ça parce que je vais présenter rapidement mon parcours en début de lettre. Tout le reste de la lettre est tourné vers l'actuel, vers les raisons de ce changement d'orientation. Mais bref, merci d'avoir pris le temps de donner ton avis.

Mais la question est : pourquoi être forcément négatif? Pourquoi parler d'échecs? En est-ce seulement un, sachant que tu n'as pas passé le concours final? Pourquoi ne pas expliquer que c'est une expérience formatrice, qui t'a appris tel ou tel truc sur toi, que ça t'a fait gagner en maturité etc. Que si tu as interrompu la PACES c'était parce que tu n'avais pas la maturité/discipline pour (ou autre), que tu avais besoin d'être mieux encadré, etc, et c'est pourquoi tu t'es tournée vers telle ou telle discipline, qui t'a convenu à ce moment, mais que tout ça t'a mené vers la maturité nécessaire aux études de médecine, que tu as amplement maintenant, etc, etc?

Je pense qu'il ne faut pas se dévaloriser dans une lettre. Montrer que chaque expérience glanée ça et là n'est qu'un plus vers la médecine (ou la branche recherchée), et que chaque diplôme, chaque métier exercé, chaque poste, t'a apporté telle ou telle qualité nécessaire à la médecine.

Trouver du beau, de l'utile, de l'intéressant, etc dans chaque situation, c'est une belle qualité !
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2
Top
Margo57
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 06/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 19:01 notnew
Je pense que tu as vraiment pas compris ma question. Tout ce que je demandais, c'est si, d'après vous, il suffisait de dire qu'on avait tenté paces mais que ça avait pas abouti, ou s'il fallait plus expliquer les raisons qui ont fait que ça n'a pas marché. La liste de choses, je l'ai rédigé pour que vous sachiez de quoi je parlais, je ne vais pas mettre ça dans la lettre ! En gros tu penses qu'il faut s'expliquer un minimum, simplement en formulant ça de manière la moins négative possible. J'ai justement commencé à écrire ma lettre et j'ai parlé d'un manque de maturité et de réflexions sur mon orientation à l'époque.





La liste des choses que tu as reprise, je ne mettrai pas cela dans la lettre comme ça ... Mais on doit dire le nombre d'inscriptions en PACES. Alors je pense qu'il faut expliquer un tant soit peu pourquoi ça n'a pas abouti non ? Je n'ai pas loupé le concours de PACES, j'ai arrêté avant et je suis partie vers autre chose. Alors je pensais qu'il fallait le justifier un peu. En sachant que des choses valables y a dix ans ne le sont plus aujourd'hui. D'après mois, il faut quand même une certaine dose de critique personnelle sur les raisons de ses échecs précédents pour pouvoir montrer qu'on ne connaîtra plus les mêmes difficultés. De plus, je demande ça parce que je vais présenter rapidement mon parcours en début de lettre. Tout le reste de la lettre est tourné vers l'actuel, vers les raisons de ce changement d'orientation. Mais bref, merci d'avoir pris le temps de donner ton avis.

Mais la question est : pourquoi être forcément négatif? Pourquoi parler d'échecs? En est-ce seulement un, sachant que tu n'as pas passé le concours final? Pourquoi ne pas expliquer que c'est une expérience formatrice, qui t'a appris tel ou tel truc sur toi, que ça t'a fait gagner en maturité etc. Que si tu as interrompu la PACES c'était parce que tu n'avais pas la maturité/discipline pour (ou autre), que tu avais besoin d'être mieux encadré, etc, et c'est pourquoi tu t'es tournée vers telle ou telle discipline, qui t'a convenu à ce moment, mais que tout ça t'a mené vers la maturité nécessaire aux études de médecine, que tu as amplement maintenant, etc, etc?

Je pense qu'il ne faut pas se dévaloriser dans une lettre. Montrer que chaque expérience glanée ça et là n'est qu'un plus vers la médecine (ou la branche recherchée), et que chaque diplôme, chaque métier exercé, chaque poste, t'a apporté telle ou telle qualité nécessaire à la médecine.

Trouver du beau, de l'utile, de l'intéressant, etc dans chaque situation, c'est une belle qualité !
Top
KineUP
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 10/02/2019 à 19:16 puis édité 2 fois notnew
Je pense que tu as vraiment pas compris ma question. Tout ce que je demandais, c'est si, d'après vous, il suffisait de dire qu'on avait tenté paces mais que ça avait pas abouti, ou s'il fallait plus expliquer les raisons qui ont fait que ça n'a pas marché. La liste de choses, je l'ai rédigé pour que vous sachiez de quoi je parlais, je ne vais pas mettre ça dans la lettre ! En gros tu penses qu'il faut s'expliquer un minimum, simplement en formulant ça de manière la moins négative possible. J'ai justement commencé à écrire ma lettre et j'ai parlé d'un manque de maturité et de réflexions sur mon orientation à l'époque.

Désolé, effectivement j'avais mal compris. Comme tu nous exposais les raisons de ton arrêt, en demandant s'il fallait les mettre dans la lettre, j'avais cru que tu voulais le mettre comme ça.

D'ailleurs, on n'a pas de réponse sur la nécessité de mentionner la PACES ou pas dans la lettre. Le jury saura et dans ton CV, et sur la déclaration sur l'honneur, que tu as fait une PACES. Est-ce que pour autant il faut se justifier à l'écrit? Aucune idée.
A l'oral la question tombe souvent pour ceux qui ont fait la PACES.
Ceux qui ont été pris, et ayant fait une ou deux PACES, qu'avez vous fait sur votre lettre?

Perso je n'ai pas parlé de l'intégralité de mon cursus dans ma LM, j'ai fait un choix là dessus. Mais est-ce qu'on peut faire le choix de ne pas parler de la PACES?
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2
Top
EliottL
Chef des sévices

Messages : 442
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 10/02/2019 à 19:23 notnew
Pour ma part, je revenais d'un bac à l'étranger donc j'avais dit que mon jeune age (j'avais de l'avance) et mon isolement à la fac n'étais pas propice pour réussir une année aussi intense et c'est ce qui m'avait conduit à interrompre prématurément ma PACES.
J'étais dans le même cas où j'ai commencé une PACES et je ne suis même pas allé jusqu'au bout du premier semestre.
Top
Margo57
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 06/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 19:31 notnew
Merci de ton témoignage ! Je pense mettre en avant le manque de maturité et de motivation personnelle pour faire médecine à l'époque. J'étais aussi pas mal angoissée par l'ambiance de la PACES, de la fac en général, qui me changeait beaucoup de mon petit lycée. Mon Master m'a amené à dépasser tout ça.




Pour ma part, je revenais d'un bac à l'étranger donc j'avais dit que mon jeune age (j'avais de l'avance) et mon isolement à la fac n'étais pas propice pour réussir une année aussi intense et c'est ce qui m'avait conduit à interrompre prématurément ma PACES.
J'étais dans le même cas où j'ai commencé une PACES et je ne suis même pas allé jusqu'au bout du premier semestre.
Top
kinoa
Jeune Carabin

Messages : 10
Enregistré : 10/02/2019
Posté le 10/02/2019 à 21:06 notnew
Bonsoir à tous,

Petits chiffres de 2018 pour tout ceux qui présenteront leur candidature au centre examinateur de Montpellier :

2018 :
2ème année et 3ème année : Médecine 46 places, 286 candidats, 32 admis / Odontologie 11 places, 75 candidats, 11 admis / Pharmacie 8 places, 20 candidats, 8 admis / Maïeutique 4 places, 25 candidats, 3 admis

Ils n'ont pris que ⅔ des places disponibles en médecine, cette année risque d'être aussi séléctive..
Top
EliottL
Chef des sévices

Messages : 442
Enregistré : 31/03/2017
Posté le 10/02/2019 à 21:27 notnew
Après honnêtement, mollo avec le manque de maturité. Il est vraiment ressorti à toutes les sauces donc argument peu intéressant à mon avis. Je le retrouve dans quasiment toutes les lettres qu'on m'envoie.
Top
Anaide33
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 16/01/2019
Posté le 10/02/2019 à 23:01 notnew
Bonjour,
Est-ce que les candidats qui se présentent à la passerelle de Montpellier pour l’ecole de Sage femme, avez-vous connaissance des frais de scolarité svp ? Après une dizaine de mail et des appels au département de Maïeutique, je n’ai toujours pas de réponses. Chaque personne me renvoie vers une autre et ça n’a pas l’air très clair pour eux en sachant que je suis IDE depuis plus de deux et demi et donc en reprise d’etudes si admise à la passerelle.
Une deuxième question : savez vous où devons nous déposer le dossier ? Car l'école a l’air d’etre dans la fac de médecine (désolée étant de la région Bordelaise ce n’est pas évident de se repérer :/). Merci d’avance pour vos réponses.
Bon Dimanche !
Quelqu’un aurait des infos pour l’école de Sage femme de Montpellier svp !!! 😃
_____
AM


Top
nousch07
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 11/02/2019
Posté le 11/02/2019 à 11:34 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous, je me permets de relancer cette discussion !

Je suis étudiante en 3e année de pharmacie, et comme (système oblige) de nombreux camarades je suis rentrée en PACES pour médecine. Après avoir eu beaucoup de difficultés à m'accepter en pharma, j'ai aujourd'hui pu me faire une place dans ce domaine et même commencé à réfléchir à une ébauche de projet pro. J'aimerais quand même saisir l'opportunité qui m'est donnée en fin d'année de pouvoir tenter la passerelle (sans mettre tous mes espoirs dedans).
Du coup si vous avez des conseils/suggestions/autres pour ma lettre de motivation ils seraient les bienvenus ! Merci d'avance smilies
Top
titi31
Jeune Carabin

Messages : 20
Enregistré : 10/01/2018
Posté le 11/02/2019 à 14:49 notnew
Bonjour,

J’ai une interrogation concernant mon diplôme d’ingénieur. La commission se réunissant qu’ulterieurement, je n’aurai pas le diplôme officiel au 1er octobre. Cependant j’aurai une attestation disant que je rempli les conditions pour être diplômé.

J’ai contacté la responsable des études de la fac (Rangueil à Toulouse). Elle m’a dit qu’il fallait le diplôme ou une attestation précisant que j’ai obtenu le diplôme au plus tard le 1er Octobre.

Est-ce que quelqu’un a une solution ou a été dans le même cas?
Top
Laura44
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 31/01/2019
Posté le 12/02/2019 à 13:38 notnew
Bonjour!

J'ai rencontré la coordinatrice en maïeutique du CHU qui m'a dit qu'il n'y avait aucun problème pour faire un stage d'observation d'une semaine SI j'avais une convention de stage...
Ma question s'adresse aux personnes qui ont pu obtenir des conventions de stage et qui n'étaient plus étudiants, ni au chômage : auprès de qui avez-vous eu votre convention?
On m'a dit d'essayer de m'adresser au Fongecif ou à l'APEC (car je suis ingénieur donc cadre et que je cotise chez eux) mais je n'ai pas encore de retour.

Merci pour votre aide
Top
KineUP
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 08/11/2017
Posté le 12/02/2019 à 14:05 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

J’ai une interrogation concernant mon diplôme d’ingénieur. La commission se réunissant qu’ulterieurement, je n’aurai pas le diplôme officiel au 1er octobre. Cependant j’aurai une attestation disant que je rempli les conditions pour être diplômé.

J’ai contacté la responsable des études de la fac (Rangueil à Toulouse). Elle m’a dit qu’il fallait le diplôme ou une attestation précisant que j’ai obtenu le diplôme au plus tard le 1er Octobre.

Est-ce que quelqu’un a une solution ou a été dans le même cas?

De mémoire le problème a déjà été mentionné et rencontré; et il faut pouvoir montrer le diplôme le 1er octobre, ou une attestation comme quoi tu es diplômé au plus tard le 1er octobre ; donc hélas même version que la responsable que tu as contacté. Sinon, il faut attendre l'année suivante pour postuler.
_____
Kinésithérapeute (PT, MSc) & Enseignant.
2018 : Admis DFGSM2
Top
Aller en haut • 3077 réponses • 154 pages • 1 10 20 30 ... 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 ... 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 154
livreslivrescontactspublicationstwitter