logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Témoignages admis passerelle P2/D1 2019

Aller en bas • 38 réponses • 2 pages • 1 2
pancho
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 08/02/2019
Posté le 04/08/2019 à 13:25 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Fanche, 38 ans, ingé de formation initiale, j'ai tenté la passerelle une première fois à 28ans, l'année suivante, j'ai fait un master de recherche en bioingénierie et j'ai retenté la passerelle sans plus de succès. Dans la foulée, j'ai rebondi vers des études de kiné et j'ai exercé pendant 5 ans avant de me réinteresser à la passerelle.


3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

Mes motivations sont l'envie d'apprendre et de mieux comprendre les choses de la vie et nottament la maladie.


5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Aucune obligation, dans mon entourage professionnel, je n'ai parlé de mon projet qu'une fois admis. Les réactions ont été positives dans l'ensemble.


6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DFGSM2 ? Galère ou simple formalité ?

Beaucoup de remise en question et un travail très personnel, souvent tard le soir ac un petit verresmilies. J'ai su écouter les autres quand ils m'ont aidé à trouver mes motivations et j'ai su aussi garder mes idées qd j'étais sure de moi.


7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Je suis très stressé, la personne qui m'acceuille est très souriante, je démarre mon speach en mode automatique (en me disant ds ma tête: te pose pas de question metaphysique pt 10min). Speach quasi parfait, le président me dit qu'il a bien compris mes motiations et commence les questions (je suis en confiancesmilies):
Difficultes psy et financière pour reprendre des études à votre age?
Pouquoi Nancy et pas Paris?
Vous avez tenté 2 fois la passerelle, qu'est ce qui vous a manqué à l'epoque?
Vous connaissez le syndrome de l'éternel étudiant? cela ne vous gène pas de ne pas travailler?
Quel spécialité envisagez-vous?
Ce st des specialités longues, avec votre age, vous terminerez tard.
Etes-vous indépendant? Est-ce une qualité pour le métier que vous envisagez?
Toutes les réponses m'ont paru évidentes, des réponses courtes du type: "non ça ne me pose pas plus de pb que cela". Pour ma part, le jury n'a pas remis en cause ma parole. L'image que j'ai c'est qu'on m'a demandé de mettre un penalty sans gardien. Ca peu paraitre facile mais l'enjeu peu nous faire vaciller alors un conseil pour ceux qui me lise et qui ont le projet de se présenter: prenez votre élan et tirez en plein dans le mille;).


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de DFGSM2 ?

J'ai hate


9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Je ne vois pas de fin, je vois une tranche de vie qui s'ouvre et j'ai hate de la commencer.


10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Il m'a semblé que mes chances d'être admis étaient plus grande (même si on a pas beaucoup d'elt la dessus). En tout cas, la fac de Nancy à l'air bien et le cout de la vie est très abordable.


11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Je verrai sur le tas


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

pret + epargne + mise en loc de mon appart à Paris


13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

je suis célib

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

oula c un peu tôt pour penser à tt ça


15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

tranquil, m'installer, gerer la transition, prendre un peu de vacances +++
_____
lol


Top
Max0u
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 03/10/2016
Posté le 05/08/2019 à 16:21 notnew
Bonjour à toutes et tous,

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Maxime, Masseur-Kinésithérapeute Ostéopathe parisien de 32 ans ayant réussi la passerelle en DFGSM2 à Rennes au titre de ma deuxième tentative.

Après le baccalauréat, j'ai fait 2 PCEM1 à l'issue desquelles j'ai eu la possibilité de continuer soit en kiné, soit en maïeutique. J'ai choisi masso-kinésithérapie avec notamment l'objectif de continuer de me former. J'ai donc obtenu un Diplôme d'Université en Ergonomie puis un titre d'Ostéopathe et enfin un Master 2 en Sciences de l'Education.
J'ai toujours eu une pratique assez variée : soins au cabinet et à domicile, missions d'ergonomie dans le monde de l'entreprise, formation initiale des étudiants en masso-kinésithérapie, formation continue auprès de masseurs-kinésithérapeutes déjà diplômés...

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

Je pense sincèrement qu'il m'a manqué un ou deux ans de maturité concernant la méthodologie de travail.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

L'idée de devenir médecin ne m'a jamais vraiment abandonné. J'ai plus ou moins réussi à l'occulter mais "cachez le naturel, il revient au galop" : après un certain temps de pratique de mon métier, j'ai entraperçu les limites du terrain et je me suis dit qu'il allait être trop petit pour ma curiosité et l'exhaustivité de la connaissance médicale que je souhaitais avoir.

De plus, je me sentais limité dans mon champ de compétences et je voulais plus verser dans le diagnostic et le raisonnement clinique. De même, je souhaitais travailler plus proche des lésions et pas que du point du vue du mouvement et de la rééducation. Dernièrement, je voulais être décisionnaire de la ligne thérapeutique.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

J'ai toujours été fasciné par l'environnement hospitalier car il est le lieu à la fois de traitement de pathologies lourdes mais aussi d'enseignement universitaire.
J'y ai travaillé à des poste très opérationnels en bas de l'échelle comme brancardier ou agent du service hospitalier et j'y ai fait mes stages lors de ma formation initiale.
C'est une relation à double face : un lieu fascinant d'apprentissage et de réalisation d'actes techniques qui manque désespérément de moyens et parfois d'humanité.

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Les études de médecine s'intègrent dans un parcours personnel et professionnel de formation que je souhaite pour ma vie ; un peu comme un investissement personnel et professionnel au long terme pour mon bien-être.
Aucun frein professionnel ou personnel n'a été à noter.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DFGSM2 ? Galère ou simple formalité ?

La procédure est assez simple, il faut juste constituer le dossier avec les bons papiers au bon moment. Le plus pénible sont les attentes entre chaque étape.

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

J'ai passé mon oral fin mai à Nantes. Arrivé la veille, seul, j'ai passé la soirée à me détendre.
Le matin même, je passais à 10h et je me suis levé tôt, petit-déjeûner puis mise en condition, exercices de respiration puis répétitions de mon oral et direction la Faculté de Médecine de Nantes.

Cela s’est plutôt bien passé de mon point de vue, avec une meilleure conscience et présence aux choses que l’année précédente.

La présentation a débuté difficilement, j’étais à court de souffle au début et je débitais les mots un peu machinalement avec la voix qui tremblait en faisant des pauses à chaque idée forte.
Puis la fin arrivant, j’ai repris le dessus de mes émotions et ai réussi à ré-habiter le texte et a finir plus posément.

Les questions ont été beaucoup centrées sur les difficultés de passage de la vie professionnelle à la vie d’étudiant, à la carrière que je pouvais envisager, donc rien qui ne cherche à me mettre en difficulté.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de DFGSM2 ?

Serein, prêt à confronter les connaissances accumulées au cours de ces 9 années d'exercice professionnel de soignant au contenu des cours de DFGSM2.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Compte tenu de mes motivations à devenir médecin et de mon tempérament naturel à aller au bout de mes engagements, je pense qu'à moins d'un accident j'irai jusqu'au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

L'inter-région de Nantes avait déjà pris des candidats de plus de 30 ans.
Rennes est située entre Paris (ma famille) et Brest (ma belle-famille), avec le TGV : Paris-Rennes 1h30.
Importance de la ville

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J'ai déjà fait une PCEM1 et je compte relire les cours indispensables pendant l'été.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Financement personnel : économies depuis 4 ans qui me permettent de tenir 5 ans sur un budget d'étudiant
Au besoin : financement familial ou prêt bancaire pour terminer serein avant les ECN.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Une très bonne organisation !! smilies

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je pourrais très bien être un anesthésiste-réanimateur heureux (rêve d'adolescent) qu'un médecin généraliste comblé : Faire médecine est un projet de vie et pas qu'un projet professionnel.

Le choix de la spécialité se fera avant tout sur la façon dont je me vois travailler à l'avenir en fonction de ce que je souhaite pour ma vie personnelle.

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Clore mon activité de masseur-kinésithérapeute ostéopathe, partir en vacances et profiter de ce temps pour prendre la mesure de la transition que j'ai initiée.

Bon courage et comme dirait un ami cher : Never give up !

Max0u
_____
Passerelle santé 2019
DFGSM2 à Rennes 2019-2020
Top
Zelda4196d
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 17/03/2019
Posté le 05/08/2019 à 22:40 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Bonjour
S, sage femme hospitalière, 33ans, DU MST et VIH avec une pratique appliquée dans une maternité de niveau 3
Admise en P2 à Bobigny !

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

Immaturité à 200% et je ne voyais pas l’intérêt à long terme des cours que l’on me demandais d’apprendre (la magie des cours de P1...) ce qui a un peu généré de la procrastination (on ne bosse qu’avec la menace imminente de l’examen)

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

L’ennui dans ma pratique au quotidien qui s’est insidieusement installé, et l’envie d’aller plus loin d’avoir plus d’autonomie et plus de responsabilités.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Plutôt proche de la profession de base grâce à mon métier smilies

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine

Cf plus haut
Je pars en congé de formation professionnel (dispo) j’avais déposé ma demande en décembre.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DFGSM2 ? Galère ou simple formalité ?

Galère dans les délais d’attente qui m’ont parus interminable... les arrêtés sont tombés à la dernière minute avec toutes les réformes à l’etude Donc énormément d’incertitudes à gérer ! Sinon avec la relecture de l’entourage et de l’anticipation ça se fait bien smilies
Et la lecture assidue des témoignages de ce forum !

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Mitigée en sortie de salle
Jury bienveillant mais un petit peu dissipé (fin de l’alphabet alors peut être un peu fatigués ) j’avais l’impression que les jeux étaient déjà fait
Globalement ils sont très vite passés sur la question financement et ont beaucoup insisté sur mon âge et l’impact que cela pourrait avoir sur mes capacités d’apprentissage.
J’ai un peu tenté le diable car je leur ai signifié que j’etais encore la plus jeune autour de cette table, et que si avoir plus de 30 ans signifiait la fin de l’apprentissage ce serait bien triste pour nous tous ...

Et soutien (je ne m’attendais pas à autant de bienveillance ) de la part de mes consœurs enseignantes, qui m’ont demandé d’avancer les avantages d'être sage femme en qualité d’externe.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de DFGSM2 ?

Pleine de d’impatience (c’est l’aboutissement d’un projet préparé depuis plus d’un an)
De l’angoisse également on ne va pas se mentir... je quitte un milieu où j’ai une situation confortable, des connaissances établies, de bonnes collègues... je ne connais personne à Bobigny et j’espère que ma différence d’age ne rebutera personne !
La peur de ne pas faire assez bien smilies

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Mouhahahah trop de sacrifices
Et par fierté personnelle je ne peux pas m’arrêter !

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

C’est la surprise du résultat j’avais demandé D1 à P6 pour rester les pieds dans l’hosto (l’externat commence dès la D1 à paris 6)
Finalement P2 à P13.
Au final aucun problème pour le changement de faculté j’ai plus eu à digérer le changement d’année (un an de plus à financer ça stresse légèrement...)

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

Est ce que je peux dire que je part plutôt avec un peu d’avance ? smilies
C’est le côté positif de rentrer en P2 et être sage femme !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Ahhhh 8ans de bons et loyaux services au sein de la fonction publique m’ont permis de solliciter l’ANFH (un autre dossier de candidature que j’ai mené en parallèle), un fond de reconversion, pour 2 ans (ça c’est magique !)

Pour les 3 années qui restent j’ai plusieurs possibilités : des vacations de sage femme (ça va dépendre de l’investissement que cela va me demander, j’ai plusieurs sons de cloches à ce sujet donc je pense que cela dépend de l’individu)
Soit un prêt étudiant (il va falloir que je dévoile tout mes charmes à mon banquier...)
Soit le cesp je travaille déjà dans une zone sous dotée et je compte bien m’expatrier loin de l’ile de France
Soit mes parents en dernier (mais alors dernier) recours (à 33 ans avouez que ça fait suer )
smilies

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Alors je compte pas l’enterrer et lui laisser sa petite place comme il se doit car je trouve qu’elle est primordiale à un bon équilibre.

Je compte sur la régularité de mon travail pour pouvoir l’intégrer smilies

Et j’ai la chance de bien moins tolérer les grosses soirées à mon grand âge alors je vis beaucoup mieux mes lendemains depuis que je modère smilies

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J’aimerais rester dans le milieu hospitalier j’avoue... j’ai pour le moment envie de tout faire c’est bien le problème #cestnoel !
J’attend l’externat pour m’aider à choisir et les premières années d’exam pour avoir une idée de ce que je pourrais prétendre
A chaud comme ça j’aime le monde de l’infectiologie mais urgentiste (oui oui même avec notre actualité !) me tenterait bien ! Il faudra prendre également en considération l’age que j’aurais à la fin du cursus, mon expérience professionnelle fait que je sais que l’on ne tolère pas les gardes de la même manière à partir d’un certain âge ...
Les réponses à cette question varient encore d’une semaine à l’autre pour le moment smilies

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

Mes merveilleux externes m’ont trollé les cours de P2 de cette année alors je lis tranquillement pour m’imprégner, je profite des derniers instants et je ne veux pas me cramer pour la rentrée

J’ai aussi de quoi faire avec la scolarité qui rame pour mon inscription (sont tout perdus avec mon âge et le financement...)

Voilà l’aventure commence !

Merci beaucoup à remede et à tout les témoignages de passerelliens qui m’ont bien aidés
A mon tour de mettre ma petite contribution !
Top
John78
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 09/09/2019
Posté le 09/09/2019 à 19:24 notnew
Bonjour à tous déjà félicitations à vous !!! Je désire tenter la passerelle pour 2020 mais j'ai deux trois questions que j'aimerai éclaircir avant de me lancer à l'aventure

Je me présente Jonathan, 28 ans, Ide en psychiatrie depuis 3 ans j'ai toujours voulu faire médecine depuis ma plus tendre enfance, ayant échoué une 1ere fois la P1 à un point et une deuxième P1 à moitié passée, je me suis lancé dans les études d'infirmier et attenduz d'avoir les 2 ans d'expériences pleines smilies

Voilà ma question principal et celle ci :

A combien s'élève approximativement 1 année de médecine car je réfléchie à constituer le dossier de CESP ou bien Garder mon emploi Ide de nuit en temps plein ou passer en temps partiel

J'entends dire à droite et à gauche que ça revient très cher (, plusieurs milliers d'euro) mais les quelques fac que j'ai appelée aujourd'hui me dise que l'on paie uniquement les frais d'inscription de 200 euro à peu près smilies

Donc est-ce que quelqu'un peut me dire exactement de quoi il s'agit et à quoi m'attendre financièrement pour que je puisse m'organiser au plus vite

Sachant que j'ai déjà mon appartement avec ma femme et ma fille

Je vous remercie par avance
A bientôt smilies
Top
Lizzou
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 68
Enregistré : 02/07/2019
Posté le 09/09/2019 à 20:12 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous déjà félicitations à vous !!! Je désire tenter la passerelle pour 2020 mais j'ai deux trois questions que j'aimerai éclaircir avant de me lancer à l'aventure

Je me présente Jonathan, 28 ans, Ide en psychiatrie depuis 3 ans j'ai toujours voulu faire médecine depuis ma plus tendre enfance, ayant échoué une 1ere fois la P1 à un point et une deuxième P1 à moitié passée, je me suis lancé dans les études d'infirmier et attenduz d'avoir les 2 ans d'expériences pleines smilies

Voilà ma question principal et celle ci :

A combien s'élève approximativement 1 année de médecine car je réfléchie à constituer le dossier de CESP ou bien Garder mon emploi Ide de nuit en temps plein ou passer en temps partiel

J'entends dire à droite et à gauche que ça revient très cher (, plusieurs milliers d'euro) mais les quelques fac que j'ai appelée aujourd'hui me dise que l'on paie uniquement les frais d'inscription de 200 euro à peu près smilies

Donc est-ce que quelqu'un peut me dire exactement de quoi il s'agit et à quoi m'attendre financièrement pour que je puisse m'organiser au plus vite

Sachant que j'ai déjà mon appartement avec ma femme et ma fille

Je vous remercie par avance
A bientôt smilies

Salut,

Alors il me semble avoir lu plusieurs temoignages de personnes continuant à bosser durant la P2/D1 (temps partiel il me semble) par contre une fois l’externat commencé ça me semble très compliqué !

Pour le coût d’une année ça depend ce que tu comptes, plusieurs milliers d’euros c’est si tu prends en compte tous tes frais « habituels » du style loyer, alimentation, transport etc.

Mais en terme de coût liés aux études tu as les frais d’inscriptions (j’ai payé 170e cet été pour ma P2 mais c’est plus cher à partir de la D2), mais aussi les ronéos (ce sont des supports de cours) et les différents référentiels sur lesquels les profs se basent donc je pense que c’est très fac-dependant !

Dans ma fac par exemple les ronéos sont à une trentaine d’euros / 1000 pages mais selon les promos tu paient 2 ou 3 fois ce montant mais il varie forcément selon ta ville smilies
_____
2018/19 : D1 Dentaire
2019/20 : Admise passerelle P2 Médecine Bdx
2020/21 : D1 Médecine
Top
John78
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 09/09/2019
Posté le 10/09/2019 à 17:42 notnew
Merci beaucoup pour ta réponse smilies
Ça me rassure je t'avoue car à entendre certaines personnes les études de médecine sont un gouffre financier mais en fait c'est aussi cher que n'importe quelle autre étude à partir du moment où on prend en compte le loyer, alimentation tout ça smilies
Top
Lizzou
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 68
Enregistré : 02/07/2019
Posté le 10/09/2019 à 18:50 notnew
Merci beaucoup pour ta réponse smilies
Ça me rassure je t'avoue car à entendre certaines personnes les études de médecine sont un gouffre financier mais en fait c'est aussi cher que n'importe quelle autre étude à partir du moment où on prend en compte le loyer, alimentation tout ça smilies

Oui voila ça dépend ce que tu comptes, après pour l’externat le coût doit augmenter avec l’achat des collèges pour l’ecn. smilies
_____
2018/19 : D1 Dentaire
2019/20 : Admise passerelle P2 Médecine Bdx
2020/21 : D1 Médecine
Top
Doromelba
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 07/12/2018
Posté le 13/09/2019 à 15:21 notnew
Bonjour, pas d'admis en passerelle pour dentaire ?
Je n'ai malheureusement pas été acceptée en dentaire et je me demande quels types de projets ont pu les intéresser...
Top
Delph37
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 29/10/2019
Posté le 01/11/2019 à 11:16 notnew
Bonjour,
Je recherche des témoignages de sages-femmes diplômées en Belgique ayant été admises en médecine via la passerelle ?
En effet je suis sage femme diplômée à Bruxelles depuis 2015 et j'exerce en France depuis.
J'aimerais savoir si je suis admissible à la passerelle médecine...
Merci beaucoup 🙂
Top
bossup
Jeune Carabine

Messages : 12
Enregistré : 31/10/2019
Posté le 05/11/2019 à 19:38 notnew
Bonjour à tous,

J'aimerais savoir si permis vous il y aurait eu des admis en passerelles odontologie tout en ayant fait 2 passe au cours de leur cursus ?

Si oui j'aurais des questions à vous posez...

Merci d'avance pour vos réponses
_____
perfect day to be you


Top
ThomasCgn
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 14/03/2019
Posté le 25/11/2019 à 10:30 notnew
Bonjour à tous,

Je souhaitais savoir comment se passait, pour l'instant, le parcours des récents admis en 2ème ou 3ème année.

Est-ce que pour ceux qui n'ont pas une formation scientifique, le programme et les cours sont digestes ?

Est-ce que vous regrettez vos choix ?

Merci d'avance,
Top
Kotef
Jeune Carabine

Messages : 16
Billets de blog : 1
Enregistré : 17/11/2019
Posté le 25/11/2019 à 19:18 notnew
Bonjour à tous,
Déjà merci à tous pour vos précieux témoignages. Je me présente: 45 ans et mère de 2 ados. Cadre de santé et titulaire d’un Master en Santé publique. Je compte candidater pour la passerelle médecine à la faculté de Nancy pour la promotion 2020.
Vous imaginez bien que ma question est celle en lien avec l’âge car très peu de témoignages de « vielle « comme moi circulent!!HELP
Merci pour vos retours:smilies
Top
lavief
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 26/01/2020
Posté le 26/01/2020 à 23:25 notnew
Bonjour,
Merci à tous pour vos témoignages. Je me présente: Lavinia, 33 ans, IEP Paris, 10 ans dans la finance, j'ai tenté une passerelle l'année dernière à Paris 5 après quelques petits stages dans le monde médical. Comme je n'ai pas été admissible j'ai préparé le concours d'admission en Roumaie (car franco-roumaine) et je suis depuis septembre étudiante en première année là bas. Je voudrais retenter cette année mais j'ai plusieurs doutes:
- je n'ai pas un profil scientifique
- j'ai 33 ans
- j'ai commencé à étudier en Roumanie, ce sera un atout ou au contraire cela va montrer ma motivation?
- j'hésite entre Paris et la province (si Paris quelle fac pour augmenter mes chances?)
Voilà, plein de questions, si quelqu'un a des idées ou des éléments là dessus je vous serais très reconnaissante!
Top
amelieratinaud
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 16/02/2020

Vie réelle
Amelie Ratinaud
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 3e année pharmacie
Fac : MARSEILLE
Posté le 16/02/2020 à 18:20 notnew
Salut à tous !

Déjà, un grand merci pour tous vos témoignages.
Je suis étudiante en troisième année de pharmacie et je désire tenter la passerelle médecine 2020, je recherche des témoignages d'étudiants de pharmacie qui ont été admis, notamment pour discuter de ma lettre et de mon CV.

Merci par avance pour toutes vos réponses smilies
Top
Maya27
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 27/02/2020
Posté le 28/02/2020 à 12:14 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner ton parcours (M2, ingé, dentaire, pharmacie, vétérinaire...) jusqu’à ton retour à la fac ?

Legalist, 25 ans, admis en P2 à l'UVSQ. J'ai passé un Bac L option histoire des arts en 2012 et je me suis ensuite dirigé en droit. J'ai fait mes 5 ans jusqu'à mon Master 2 en droit pénal des affaires dans les facs de Sceaux et Versailles.

2. Si tu avais tenté la première année, pour quelles raisons penses-tu avoir échoué? Sinon pourquoi ne pas avoir choisi le cursus médical à l’époque ?

A l'époque mon orientation en L avait été assez naturelle (j'étais pas copain avec les maths et je me débrouillais vraiment bien en lettres), et après une discussion parents / profs on a tous convenu que L serait mieux pour moi que S. Faut dire aussi que j'étais un ado particulièrement chiant.. smilies

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené(e) à demander cette équivalence ?

J'ai toujours un peu eu à l'idée de faire médecine, mais mon orientation au lycée m'en a vite dissuadé. Cela dit, je sentais bien que je ne m'épanouissais pas dans ce que je faisais : le droit (pénal pour moi) ne me menait nulle part, les sciences "dures" me manquaient un peu, et l'idée d'être passé à côté de ma vocation me taraudait de plus en plus. Le déclic s'est réellement fait en M2, lors d'un stage en Police. J'ai rencontré les médecins d'un groupe d'intervention, on a discuté longuement de l'hôpital, de la médecine... A la fin de la journée j'avais pris ma décision : c'était de la médecine que je ferai ! Et donc j'ai commencé à chercher et je suis tombé sur la passerelle M2-P2, et s'en est suivi alors la longue préparation...

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente ? Si oui, en quoi cela a-t-il influencé ta décision ?

Pas dans ma formation précédente, en revanche j'ai choisi de prendre un an entre la fin de mon M2 et ma présentation à la Passerelle. Durant cette année, j'ai commencé par une mise à niveau scientifique niveau série S du lycée. Ensuite je me suis inscrit en PACES 0, surtout centrée sur les UE 1, 2, 3 et 5. J'ai aussi fait un DU de droit médical, pas palpitant mais pour garder un lien au droit. Enfin, j'ai fait 8 stages en milieu hospitalier, dans tous pleins de services et d'hôpitaux différents (SAMU / SMUR / chir / médecine). Tout ce que j'ai fait durant cette année m'a conforté dans ma décision (que je savais de toute façon en réalité prise depuis bien longtemps).

5. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus ? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac ? Ton école a-t-elle essayé de te dissuader de partir en médecine ?

Elles ne s'intègrent pas du tout (à part que je pars en P2 à Versailles et que j'y ai fait mon M2 smilies), et puis tout s'est fait après la fin de mes études, donc aucune obligation et personne n'en a vraiment su quoi que ce soit.

6. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DFGSM2 ? Galère ou simple formalité ?

Sur le papier tout est très simple : d'abord CV et lettre de motivation puis l'oral. En réalité, c'est quand même plus alambiqué, déjà parce qu'il faut que le CV et la lettre soit absolument parfaits et donc que contrairement aux apparences c'est un boulot dingue et on finit par en rêver la nuit, et ensuite l'oral nécessite quand même une grosse préparation et ça a été pour moi un gros stress. Le tout encadré par des périodes d'attente (très) incertaines, et vous obtenez une année durant laquelle j'ai pas mal "vidé mes surrénales" smilies

7. Peux-tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (localisation, atmosphère, questions) ? Ton impression à la sortie de la salle ?

Je suis arrivé à Diderot avec trois heures d'avance (moi, stressé ?) et j'ai patienté dans la salle d'attente après avoir décliné mon identité à la secrétaire (très sympa !) et pris connaissance des membres du jury. Puis c'est à moi : le président du jury vient me chercher, et je rentre dans une grande salle de réunion au centre de laquelle se trouve une table ovale. On me fait signe de m'asseoir au bout, et c'est parti pour la récitation la plus naturelle possible de mon texte. Le jury était vraiment sympa, bienveillant, à l'écoute (tous, même les moins concernés !), et hochait parfois la tête. Puis la partie questions :
- Est-ce qu'il y avait un classement en P0, est-ce que vous avez pu estimer un peu votre niveau en sciences ?
- Est-ce qu'il y a eu des UE de PACES qui vous ont posé plus de mal que les autres ?
- Est-ce que se rajouter un DU de droit médical c'était pas un peu trop ?

J'ai répondu honnêtement et du mieux que je pouvais, mais je me demandais pourquoi ces questions (en particulier la dernière en fait), du coup en sortant de la salle je n'avais absolument AUCUNE idée de leur décision. Je n'arrêtais pas de me refaire le film dans ma tête, avec ce que j'aurais dû dire ou non...
L'attente n'a pas été longue puisqu'elle a duré à peu près une semaine.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes-tu à débuter cette année de DFGSM2 ?

Surmotivé mais déjà un peu perdu dans les affres administratifs de mon inscription et des vaccinations obligatoires smilies smilies

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as-tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte ?

Pour la première fois de ma vie j'ai l'impression d'avoir trouvé ma voie, il est hors de question que ça s'arrête. Je suis bien conscient du cadeau qui m'ai fait et je compte aller au bout. Je serai médecin un jour smilies

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac ?

Principalement la localisation géographique : elle est à 20 min en voiture de chez moi. Mais aussi parce que c'est dans cette façon que j'ai eu mon M2 donc je la connais un peu, même si c'est pas le même bâtiment. Un autre critère a un peu joué : je sais que l'UVSQ est parmi les facs les moins demandées par les candidats à la passerelle, et donc je pense qu'à dossier égal, quelqu'un qui demande d'office l'UVSQ "prend moins de place". Reste à savoir si c'est vrai et si ça a joué !..

11. Comment comptes-tu rattraper la première année des études médicales ? As-tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes ?

J'ai fait mes prépas cette année, donc j'ai rattrapé pas mal de bases scientifiques et notamment de PACES. J'ai une petite appréhension bien sûr, mais je vais cravacher, la P2 sera un peu ma PACES à moi, et puis j'ai l'été pour prendre de l'avance.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études ?

Papa Maman ! (love)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée ?

Ma copine est avocate (et bientôt magistrate, en tout cas on l'espère), donc elle fait des horaires de fou aussi. On ne vit pas encore ensemble. Et mes potes bossent ou finissent leurs études, donc ça ne va pas changer ma vie à ce niveau là.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

La spé qui me fait de l'oeil depuis le début est la neurochirurgie, mais j'ai conscience que c'est très dur et très prenant. Sinon chirurgie maxillo faciale et stomatologie m'intéressent aussi. J'ai une nette préférence pour la chirurgie, mais il me reste plein de spés à découvrir pendant mes stages d'externat. Med gé me tente bien aussi, bref tout me va du moment que je fais de la médecine !

15. Que vas-tu faire avant de débuter les cours ?

J'ai un mémoire de droit médical à me taper (joie), et sinon je vais réviser en me reposant un peu quand même et chiller avant d'attaquer la rentrée de manière énervée ! smilies


Bonjour, Je suis actuellement en M1 de droit public, je compte déposer ma candidature à la fin de mon M2. Pouvez-vous me faire un retour de votre année après avoir été admis?
Top
amelieratinaud
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 16/02/2020

Vie réelle
Amelie Ratinaud
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 3e année pharmacie
Fac : MARSEILLE
Posté le 03/03/2020 à 23:17 notnew
Salut, à ceux qui ont déjà fait la passerelle, pensez vous qu'il soit nécessaire de justifier le choix de la faculté dans la lettre de motivation ?
Merci pour vos réponses smilies
Top
Filledavril
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 76
Enregistré : 27/08/2016
Posté le 04/03/2020 à 15:03 notnew
Hello à tous,
je suis actuellement en troisième année de médecine à Paris après une passerelle (arrivée en deuxième année).
Je réfléchis depuis longtemps à faire transférer mon dossier à la faculté de Lille.
J'aurai voulu entrer en contact avec des passerelliens de Lille actuellement en D1, futurs D2!
Je serai heureuse de vos réponses
Top
lilouF
Jeune Carabine

Messages : 15
Enregistré : 17/08/2020
Posté le 17/08/2020 à 19:34 notnew
Bonjour,

Merci à tous d’avoir partagé votre expérience c’est super d’avoir de telles ressources quand on cherche à se documenter smilies j’ai des questions sur vos « opinions » (pas des faits sur vos oraux, donc), je me demandais si certains d’entre vous seraient prêts à communiquer une adresse mail afin d’en discuter plus directement?

Merci d’avance pour vos réponses!
Top
Aller en haut • 38 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter