logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[ex médecine] Vais-je faire le grand saut?

Aller en bas • 14 réponses
Méno
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 23/06/2006 � 18:40 notnew
Bonjour,
Tout est dans le titre
Et oui, un de plus que se demande s’il va faire le grand saut !!!
Je me le demande d’autant plus que depuis plusieurs semaines et surtout ces derniers temps, mon employeur nous incite à « partir » et serait même prêt à nous y aider par des aides financières.
Inutile donc de dire que pour moi, financièrement, je pourrais assumer jusqu’à l’internat.
Un gros poids en moins d’autant plus qu’éventuellement je pourrais entrer directement en D1 grâce à mon diplôme d’ingénieur.
Par contre, ma formation initiale est vraiment éloignée de la médecine, même totalement.
Je me demande alors si passer par le cycle PECM ne serait pas une bonne idée finalement.
Enfin, j’aurais tout juste 38 ans si je démarrais en septembre 2007.
Alors bientôt 2 mois que je m’interroge…..
L’envie est là car quand j’étais plus jeune, je souhaitais déjà faire des études de médecine mais les conditions familiales n’étaient franchement pas propices aux études en général. J’ai donc quitté l’école rapidement avec un simple bac techno en poche. J’ai donc été jusqu’au diplôme d’ingénieur par la formation continue et en autodidacte.
Par contre, mon parcours et mon age m’incitent à la prudence.
Choix difficile que j’espère réussir à faire d’ici la fin de l’été.
Bon courage à ceux qui ont fait ce grand saut.
Méno
Top
chachale
Interne

Messages : 126
Enregistré : 18/06/2005
Posté le 24/06/2006 � 11:47 notnew
Je pense que le choix est facile!!!
1. Tu n'as rien à perdre
2. Tu as le droit à l'équivalence donc tu aurais tort de ne pas en profiter...
3. Financièrement tu peux assumer

Alors pourquoi te poses-tu tant d'interrogations?
Je plaisante!
Je sais que ce choix n'est pas simple, surtout arrivé à un certain âge.
Mais sincèrement, tu ne regretteras pas un seul instant.

C'une réponse concise mais avec des arguments chocs!smilies

[Edité le 24/06/06 par chachale]
Top
xtran
Membre banni

Messages : 163
Enregistré : 25/11/2005
Posté le 24/06/2006 � 20:25 notnew
Non tu ne peux pas faire le grand saut car le grand saut il fallait le faire à 18 ans
Top
bsr0bin
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 12/06/2004
Posté le 24/06/2006 � 20:50 notnew
xtran> sais-tu que ton message est dur à interpréter, smiley dans le titre ou pas ?...
Top
Méno
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 24/06/2006 � 21:06 notnew
Le message de xtran est surtout inutile car hors de propos en plus d’être méprisant.
Si j’avais pu…..
J’aurais du…..
Ah si j’avais su….
Oui mais voilà, aujourd’hui, j’en suis là.
Quoiqu’il arrive je serais très probablement dans le prochain plan social de ma société.
Pour l’instant, elle nous propose des dispositifs d’incitation et d’aide au départ.
Il y a 2 mois, j’ai découvert ce site et les possibilités de reprise d’étude que je n’imaginais même pas. Donc l’envie et les moyens financiers sont là, mais la raison me rappelle mes faiblesses et handicaps…


[Edité le 24/06/06 par Méno]
Top
loïse
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 361
Enregistré : 10/06/2003
Posté le 24/06/2006 � 22:27 notnew
si c'est l'age qui te gêne, alors regarde mon profil, tu verras qu'il y a plus agé que toismilies
si c'est en toi depuis longtemps, alors fonce. c'est dur, la route est longue mais si tu ne le fais pas, tu te poseras la question tout le reste de ta vie. Pour ce qui est du regard des autres, on s'en fou, c'est ton choix, il ne regarde que toi. bon courage dans ton projet
Top
_Mag_
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 215
Enregistré : 17/08/2005
Posté le 25/06/2006 � 08:29 notnew
Non tu ne peux pas faire le grand saut car le grand saut il fallait le faire à 18 ans
ce message a ca de bien: nous prouver que partout il existe des gens qui ne comprennent pas notre choix...au moins ca nous prepare deja a certaines remarques desagreables que nous pourront avoir en amphi!!! mais quand on lit les temoignages des anciens dinos, on se rend compte que la plupart des "ptits jeunes" sont tres sympas, aidants et meme plutot admiratifs... on ne peut pas plaire a tout le monde!!

mais sincerement a notre age ce genre de remarques nous fait plus rire qu'autre chose!!! et en aucun cas ne nous fera douter une seconde de notre choix...


[Edité le 25/06/06 par _Mag_]
Top
Thomasimov
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 85
Enregistré : 13/12/2005
Posté le 26/06/2006 � 15:41 notnew
J'ai pu constaté à l'usage qu'une vraie motivation se voit ou se perçoit. Lorsqu'on l'exprime, peu de gens sont encore là pour critiquer. Sur ce forum, quand je l'ai découvert, j'ai lu un débat "pour ou contre la passerelle D1". Il y avait des avis intéressants mais généraux. Quand on s'intéresse à des individualités qui ont un rêve, il est plus difficile de critiquer en disant que le premier cycle est indispensable (surtout quand personne ne le pense, particulièrement pour la première année !). Toujours est-il que je crois qu'il faut toujours être motivé, trouver les raisons personnelles de son choix, car elles sauront convaincre bien plus que tout autre arguement. Peu de personnes ont envie de détruire les rêves des autres, surtout quand ils ne coûtent rien à personne, sauf à l'intéressé.
Bon courage dans cette réflexion et - peut-être - à l'année prochaine sur ce forum !
_____
Phantasie ist wichtiger als Kenntnisse - denn Wissen ist begrenzt.
(L'imagination est plus importante que le savoir - car le savoir est limité)
Albert Einstein
Top
Méno
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 22/08/2006 � 22:21 notnew
Cela fait quelques semaines que je ne suis pas venu sur ce forum….
Malgré tout, j’ai bien avancé dans ma réflexion : vais-je me lancer dans l’aventure ?
En fait, bien que ma décision ne soit pas définitivement prise, elle est en train de pencher plutôt vers « non je ne vais pas le faire ».
C’est curieux et assez contraire à ce qu’on peut lire ici sur ce forum.
Bien sûr, je n’ai pas l’habituel problème du financement, et je peux intégrer directement en D1 (enfin du moins je peux poser ma candidature dans ce sens).
Mais, je me sens de moins en moins capable de redevenir «étudiant » pendant 4 ans d’externat et 3 à 4 ans d’internat à 38 ans.
La motivation permet de faire beaucoup de choses (j’ai déjà eu mon diplôme d’ingénieur par le biais de la formation continue) mais parfois elle ne suffit pas. Peut être n’est-elle pas suffisante après tout ?
Je pense malgré tout ne pas être en mesure d’une part de « rattraper » relativement rapidement les cours/fondamentaux de P1/P2 et d’autre part de me lancer dans des études si longues à mon âge. Je crains finalement que la tâche est trop importante pour que je puisse y arriver.
J’affine encore ma réflexion sur la connaissance de moi-même mais aussi sur les possibilités d’emploi que je peux avoir car je vais faire partie du plan social de mon entreprise en 2008 quoi qu’il arrive.
J’aurais peut être des regrets si je ne tente pas mais, il y a neuf mois, je ne me posais pas de question puisque je ne connaissais pas ces possibilités.
J’espère que mon témoignage servira à d’autres qui se posent aussi la question de savoir si, à un âge si tardif, on peut reprendre de telles études.
Top
Avelle
Désagrégée de médecine

Messages : 255
Enregistré : 14/11/2005
Posté le 23/08/2006 � 07:53 notnew
moi c'est pareil.Je vais avoir 27 à la rentrée et je flippe!!! je flippe de m'inscrire, surtout que j'ai droit qu'à une chance. Je me demande si je vais droit dans le mur ou quoi? J'ai tellement envie de reussir et tellement peur de foirer! je stresse. ça peut paraitre con mais c'est ce que j'ai toujours voulu faire, alors je sais pas si je pourrais encaisser un nouvel echec, me dire que je ferai plus jamais de ma vie le métier dont je reve.
_____
Pharmacien(ne)internationale. ;)
Top
RASHOU
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 02/08/2006

certification
Vie réelle
Lalla-Rachida Bouhamidi
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : LYON Sud
Posté le 29/08/2006 � 00:41 notnew
on dirait que je lis le fd de ma pensée!!
ms je pense que si ns sommes vraiment motivés,ns devons foncer
et il ya tjrs un moyen pour arriver à ses fins,surtout pour des intentions aussi honorables
il n'y a pas qu'en France que l'on pt faire medecine,dc ce n'est peut être pas ta derniére chance!
d'abord tu arrivera ce année,dc vas-y fonce;)
_____
le futur a plusieurs visages:
-pour les faibles,il est hors de portée.
-pour les craintifs,il est l'inconnu.
-pour les audacieux,il est une chance.V.Hugo
Top
Méno
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 29/08/2006 � 22:31 notnew
En fait Avelle, avec 10 ans de moins, je n'hésiterais pas autant.
Mais avant la crainte de l'échec, je me demande déjà si je peux acquérier les connaissances suffisantes pour tenter d'intégrer D1. J'ai certes les connaissances d'un ingénieur en électricité, mais aucune connaissance en rapport avec les études de médecine.
Alors à partir de là, même avec une motivation très forte, je me demande si c'est réalisable déjà à ce niveau.
Je fais peut être totalement fausse route après tout, mais à 37 ans je ne pense pas avoir droit à l'erreur.
Top
Mig3712
Jeune Carabin

Messages : 16
Enregistré : 20/10/2006
Posté le 08/02/2007 � 16:15 notnew
Réponse tardive, mais bon, j'avais envie ...
Et finalement, tout se résume à çà. De quoi ai je vraiment envie?
Je pense qu'il faut d'abord définir son degré de liberté. Marié, des enfants ... quelles responsabilités on a. Personnellement, deux ans de complète liberté.
Puis, suis je capable de reprendre des études? Moi, j'ai décidé de m'en donner une idée. Donc, je repasse le bac S (tout en travaillant jusque fin Avril) cette année. Si j'y arrive, j'ai une petite chance, sinon je laisse tomber.
Et enfin, est-ce que finalement, je veux être un soignant? Alors là .........., comment le savoir sans l'avoir déjà été, sans connaître ses propres réactions devant la souffrance des autres, son degré de patience devant l'impatience des autres, sa capacité à se donner aux autres ... et, surtout, tout ça, jusqu'à la peut-être retraite.
Je pense qu'il n'ai pas possible de le savoir, sans l'avoir vécu. Moi je prends le risque, si j'ai le bac, et j'aurais 36 ans à la rentrée 2007.
Et si je me plante. Et bien, ça aura quand même été une super expérience. Vivre les bancs de la fac, les 2600 autres étudiants (fac de Lille2) à 99,999% plus jeunes que moi, les 12 heures de boulot par jour, les week-ends complets à réviser, se battre pour y arriver quoi!
Pourquoi pas le faire pour être soignant ...
Donc Méno, si tu repasses par là, j'ai 35 ans, automaticien et d'après tout ce que j'ai lu, et ça commence à faire, les études de Médecine n'ont absolument rien à voir avec tout ce que tu aurais pu faire d'autre. Elles n'ont d'ailleurs que très peu de rapport avec ce qu'on apprend en terminale S. Alors est-ce qu'on peut se préparer à ça? Le bac est, à mon avis dans ce cas, plus une légère évaluation de sa propre capacité de travail et de sacrifice, qu'une évaluation des connaissances nécessaires en P1.
En tout cas moi, j'en peu plus de l'industrie, des machines, des process super rapides, super fiables ou super merdiques. Des nuits blanches, des journées sans fin, des week-ends à bosser, j'en fais déjà, et pourquoi? Pour produire plus, plus vite, moins cher ... J'veux faire de l'humain! Si j'ai la force, j'espère même de l'humanitaire.
Allez, j'arrête là la tartine et te conseille de lire du Martin Winckler, moi j'adore.
_____
Agis de telle sorte que tu traites l'humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre
toujours en même temps comme une fin et jamais simplement comme un moyen.
Emmanuel KANT 1785
Top
Méno
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 07/04/2007 � 22:23 notnew
A mon tour réponse tardive.....
J'ai finallement choisi de ne pas chercher à reprendre des études de médecine.
Non pas que je ne me sente pas capable de travailler dur (j'ai eu mon diplôme d'ingénieur en formation continue), ou que je ne pense pas pouvoir financer ces années d'études, mais surtout en raison de mon âge.
Dans mon cas, il s'agirait de devenir médecin à 46 ou 47 ans au mieux.
Sans doute ne suis-je finallement pas assez motivé pour reprendre à nouveau des études à 38 ou 39 ans pour 7 ou 8 ans d'études.
Top
ErwanANantes
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 66
Enregistré : 04/08/2006
Posté le 08/04/2007 � 14:09 notnew
Et un de + qui va tenter le grand saut (avec un elastique smilies fongécif remunéré ou pas on verra en fonction de la commission)!
Et oui apres une année de reflexion et de démarche l'aventure va commencer pour moi en septembre à Nantes
J'ai 29ans et donc pas le droit à l'echec du concours. Je pense avoir bcp de motivation et des gens autour de moi pour m'aider et me conseiller ... et puis vaut mieux avoirs des deceptions que des regrets ...

Maintenant je pense que se remettre en question est qque chose bien même si le projet ne se realise pas toujours pour tous


Erwan
Top
Aller en haut • 14 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter