logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Travail à mi-temps

Aller en bas • 2 r�ponses
cherrybomb
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 17/03/2024
Posté le 17/03/2024 � 14:18 notnew
Bonjour,

J’ai 26 ans et je suis cadre de la fonction publique. Je réfléchis à reprendre des études dans le domaine médical (médecine ou pharmacie).
Après un BAC S, j’ai tenté une PACES mais par manque de maturité, je n’ai pas poursuivi et me suis réorientée. J’ai arrêté les sciences jusqu’à bac+2 et je suis détentrice actuellement d’un bac +4 dans un tout autre domaine.

N’ayant pas de bac +5, j’ai deux possibilités qui s’offrent à moi :

- valider un master 2 mais compliqué car je travaille à temps plein pour le moment donc il me faudrait trouver un master à distance. Point noir : je ferais partie du régime de la formation continue et les masters ne sont pas du tout donné (de l’ordre de plus de 5000€ parfois…). Je prospecte sur des masters en santé publique en ce moment.

- tenter une PASS. Il me faudrait me refaire une rapide remise à niveau (peut-être avec le CNED ?). Connaissez-vous des PASS où les cours sont en ligne et sans besoin de se déplacer à la fac ?

Le soucis qui se pose à moi en dehors du côté purement “études” devient plus logistique concernant le financement de la formation et plus particulièrement mon statut de fonctionnaire qui me coince particulièrement.

Je peux prendre un congé formation de 3 ans mais rémunéré durant seulement 1 an. Je peux prendre une disponibilité (= congé sabbatique) également mais je ne peux pas toucher d’allocation chômage durant la période allouée. La solution la plus simple et à la fois compliquée à laquelle je pourrais opter est de me mettre à mi-temps jusqu’à la D1 puis demande de rupture conventionnelle ensuite ou disponibilité pour les années suivantes.

- Vous semble-t-il possible de travailler à mi-temps durant les années de P2 et D1 ? J’ai vu qu’il y a le principe des ronéos dans plusieurs facs bien rodées notamment en médecine. Quelles facs permettent le plus de flexibilité à ce niveau là et de se rendre le moins possible sur place ?

- Peut-on cumuler un statut d’étudiant salarié assez facilement en médecine ou pharma comme c’est le cas dans d’autres filières et ainsi pouvoir avoir une dispense d’assiduité pour les TP/TD ?
Top
WalterChang
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 13/05/2024
Posté le 13/05/2024 � 13:18 puis édité 1 fois notnew
J'aime moi-même prendre des emplois à temps partiel pour avoir un peu plus d'argent. La dernière fois, je l'ai dépensé pour un voyage incroyable à Londres. J'ai choisi l'Eurostar, une ligne à grande vitesse qui emmène les passagers à pied dans un tunnel sous la Manche. J'ai été très impressionnée par la modernité des trains, avec des sièges spacieux, le wifi et des prises électriques. Si vous souhaitez vous rendre à Londres en toute tranquillité, je vous recommande d'en savoir plus ici https://tunnel-sous-la-manche.fr/
Top
Charliine
Jeune Carabine

Messages : 22
Enregistré : 24/07/2020
Posté le 12/06/2024 � 10:49 notnew
Salut, j'espère ne pas répondre trop tard mais dans le doute...
Concernant tes questions sur un job à mi temps : c'est possible pour la p2 et D1 mais il faudra quand même une certaine flexibilité car ça dépend bien sûr des facs mais il y aura des TD/TP obligatoires (anglais en hebdo pour Brest par exemple, + d'autres plus ponctuels durant l'année) et des stages sans parler des partiels. En règle générale, les TD sont en groupes, ce qui te permet de t'arranger avec d'autres pour être sur des créneaux compatibles mais en gros, il te faut quand même un job relativement flexible...
Pour la PASS/LAS, ça me paraît très compliqué mais je sûre que certains l'ont déjà tenté. Ceci dit, puisque que tu as déjà fait 1ère année, tu n'as qu'une seule chance c'est pourquoi je te conseille vraiment de prendre une année de dispo pour le concours puis de faire un job à mi temps jusqu'à l'externat ou encore de demander un CESP si tu as déjà l'intention de faire médecine générale (c'est une sorte de bourse que l'on peut désormais redemander à partir de la P2).
Pour la remise à niveau, j'en avais fait une en chimie/maths/bio (fac de Rennes en distanciel) et ça aide quand même pas mal à retrouver ou acquérir des automatismes scientifiques mais ça n'est pas obligatoire si tu as déjà des bonnes bases dans ces matières.

Bon courage !

Bonjour,

J’ai 26 ans et je suis cadre de la fonction publique. Je réfléchis à reprendre des études dans le domaine médical (médecine ou pharmacie).
Après un BAC S, j’ai tenté une PACES mais par manque de maturité, je n’ai pas poursuivi et me suis réorientée. J’ai arrêté les sciences jusqu’à bac+2 et je suis détentrice actuellement d’un bac +4 dans un tout autre domaine.

N’ayant pas de bac +5, j’ai deux possibilités qui s’offrent à moi :

- valider un master 2 mais compliqué car je travaille à temps plein pour le moment donc il me faudrait trouver un master à distance. Point noir : je ferais partie du régime de la formation continue et les masters ne sont pas du tout donné (de l’ordre de plus de 5000€ parfois…). Je prospecte sur des masters en santé publique en ce moment.

- tenter une PASS. Il me faudrait me refaire une rapide remise à niveau (peut-être avec le CNED ?). Connaissez-vous des PASS où les cours sont en ligne et sans besoin de se déplacer à la fac ?

Le soucis qui se pose à moi en dehors du côté purement “études” devient plus logistique concernant le financement de la formation et plus particulièrement mon statut de fonctionnaire qui me coince particulièrement.

Je peux prendre un congé formation de 3 ans mais rémunéré durant seulement 1 an. Je peux prendre une disponibilité (= congé sabbatique) également mais je ne peux pas toucher d’allocation chômage durant la période allouée. La solution la plus simple et à la fois compliquée à laquelle je pourrais opter est de me mettre à mi-temps jusqu’à la D1 puis demande de rupture conventionnelle ensuite ou disponibilité pour les années suivantes.

- Vous semble-t-il possible de travailler à mi-temps durant les années de P2 et D1 ? J’ai vu qu’il y a le principe des ronéos dans plusieurs facs bien rodées notamment en médecine. Quelles facs permettent le plus de flexibilité à ce niveau là et de se rendre le moins possible sur place ?

- Peut-on cumuler un statut d’étudiant salarié assez facilement en médecine ou pharma comme c’est le cas dans d’autres filières et ainsi pouvoir avoir une dispense d’assiduité pour les TP/TD ?
_____
P2
Top
Aller en haut • 2 r�ponses
livreslivrescontactspublicationstwitter