logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Passerelle 2e 3e année de médecine 2024

Aller en bas • 6 r�ponses
plptine
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 12/04/2024
Posté le 12/04/2024 � 20:54 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous,

Je viens vers vous pour sincèrement vous demander conseil à propos de mes futurs décisions.

Je me présente, je suis étudiant et j'ai 27 ans, je suis titulaire d'un Master 2 de Biologie Santé qui s'intéresse aux physiopathologies des maladies (que j'ai validé avec mention TB).

J'ai candidaté pour la Passerelle Médecine 2024 à l'université de Tours et j'ai malheureusement reçu un avis défavorable pour la candidature que j'ai formulé, je vous avoue être quelque peu dépité et très triste de cette décision étant donné qu'il s'agit d'un cursus que j'aimerais vraiment intégrer dans le futur.

J'aimerais savoir quels sont les points qui ont pêché dans ma candidature pour pouvoir me représenter l'année prochaine et essayer d'être admissible pour au moins aller à l'oral et montrer toute ma motivation (ce qu'il est plus complexe de faire à l'écrit).

Premièrement, mis à part mes stages de recherche réalisés en Master, je n'avais pas vraiment réalisé de stage en lien avec le monde médical sauf un stage en cabinet de kinésithérapie que j'ai pu faire au cours de mon cursus de licence. J'ai pourtant cherché des stages hospitaliers de manière acharné mais je ne récoltais que des refus me disant que je ne pouvais pas faire de stage dans tel ou tel service ect...

Pensez-vous que le fait de ne pas avoir réalisé de stage a été déterminant dans mon refus ? C'est bizarre de demander ça comme ça, car évidemment les seules personnes qui peuvent répondre à cette question sont les membres du jury qui m'ont émis cet avis défavorable. Par là je veux surtout savoir par votre expérience à vous, si vous savez qu'avoir réalisé un stage (ou ne pas en avoir réalisé) peut être déterminant dans la candidature pour les Passerelles

Deuxièmement, pour la lettre de motivation qu'il m'a été demandé, je n'ai pas voulu être hypocrite et dire que je voulais faire tel ou tel spécialité médicale dans l'avenir étant donné que je n'avais pas encore fait de stage et que je me laisserai le temps de la réflexion une fois que je serai dans le cursus (il y a toujours un décalage entre les connaissances théoriques et la pratique). Pensez-vous que le jury attende vraiment qu'on puisse avoir un désir bien arrêté quant à la spécialité que l'on aimerait si l'on intègre ce genre de cursus ?

Il m'est possible de candidater à des doctorats en sciences et santé pour l'année scolaire prochaine mais j'aimerais vraiment pouvoir retenter cette passerelle avec un dossier béton avant de m'engager dans un contrat doctorat de 3 ans. Je suis vraiment perdu et je ne sais même pas quoi faire, prendre une année sabbatique pour améliorer mon dossier et faire des stages mais aussi prendre le risque de me prendre un refus à nouveau...

Malgré mes résultats (mention TB) en master, je n'ai même pas eu la chance d'être admissible et de pouvoir aller à l'oral pour montrer ma motivation et la cohérence de mon parcours, j'ai pleinement conscience du nombre de dossier et que plus le nombre de dossier augmente, plus les très bons dossiers augmentent aussi mais quand même...

Le fin mot de mon message est de savoir ce que je pourrai faire en plus à l'avenir pour retenter la Passerelle l'année prochaine et pouvoir intégrer les études de médecine.

Je vous remercie sincèrement,
Top
Ekron
Chef des sévices

Messages : 404
Enregistré : 25/05/2018
L'auteur du sujet a désigné cette réponse comme étant la meilleure - Posté le 13/04/2024 � 14:56 notnew
Salut,

Comme tu l'as dit, ce n'est pas facile de te répondre avec certitude dans la mesure où nous ne sommes pas jury nous-mêmes, mais je vais essayer quand même.

J'ai candidaté pour la Passerelle Médecine 2024 à l'université de Tours et j'ai malheureusement reçu un avis défavorable pour la candidature que j'ai formulé

Il me semble (pour avoir déjà accompagné des candidats qui ont postulé à Tours) que la fac favorise les candidatures des personnes qui habitent dans les environs. Si déjà tu ne viens pas de la région, c'est un premier point qui a possiblement pu te porter préjudice.

Pensez-vous que le fait de ne pas avoir réalisé de stage a été déterminant dans mon refus ?

Déterminant, le mot est un peu fort, mais clairement ça peut être un des facteurs de refus surtout si en face les autres candidats ont fait des stages (et c'est assez rare aujourd'hui de postuler sans stage d'observation). L'objectif n'étant pas tellement de faire des stages pour faire des stages et coller une ligne en plus sur son CV, mais plutôt de justifier sa motivation parce des observations concrètes.

Pensez-vous que le jury attende vraiment qu'on puisse avoir un désir bien arrêté quant à la spécialité que l'on aimerait si l'on intègre ce genre de cursus ?

Non, je pense même que c'est le contraire. Le jury est parfaitement conscient que les étudiants qui rentrent en P2 ou en D1 ont une vision de la médecine et des spécialités médicales qui est extrêmement partielle (et c'est totalement normal). Tu peux mentionner une spécialité (mais ce n'est pas du tout obligé, d'ailleurs je pense qu'une majorité d'admis ne le fait pas) mais si tu le fais il faut montrer que tu restes ouvert au changement parce que l'externat fait changer d'avis la majorité des gens.

Il m'est possible de candidater à des doctorats en sciences et santé pour l'année scolaire prochaine mais j'aimerais vraiment pouvoir retenter cette passerelle avec un dossier béton avant de m'engager dans un contrat doctorat de 3 ans. Je suis vraiment perdu et je ne sais même pas quoi faire, prendre une année sabbatique pour améliorer mon dossier et faire des stages mais aussi prendre le risque de me prendre un refus à nouveau...

Ça reste une procédure très aléatoire, tu auras beau retenter avec un dossier béton, rien ne garantit que tu seras admissible, encore moins admis. Il y a beaucoup de très bons dossiers et il est probablement très difficile pour le jury de devoir choisir - ça se joue probablement sur des détails.

Je me permets un conseil : fais des stages, discute avec des médecins et des étudiants en médecine et fais relire ton dossier par des admis pour savoir ce qui a pêché. À partir de là, refais ta lettre et fais relire la nouvelle version par des admis (j'insiste parce que la faire relire par des proches ou des médecins qui sont extérieurs à la procédure, c'est rarement un bon plan). À mon avis, si tu fais tout ça, tu n'auras rien à regretter, même en cas de refus.


Malgré mes résultats (mention TB) en master, je n'ai même pas eu la chance d'être admissible et de pouvoir aller à l'oral pour montrer ma motivation et la cohérence de mon parcours, j'ai pleinement conscience du nombre de dossier et que plus le nombre de dossier augmente, plus les très bons dossiers augmentent aussi mais quand même...

D'expérience, les résultats scolaires ce n'est pas un critère très important pour le jury en tout cas, c'est loin d'être suffisant pour être admissible. En réalité, ce n'est pas même nécessaire dans la mesure où la plupart des admis ne les ont pas précisés. En fac de médecine tu as déjà une armée de gens qui ont réussi la PASS donc qui sont très bons d'un point de vue scolaire, il faut que tu montres que tu as d'autres qualités.

Bon courage. smilies
_____
Admis passerelle médecine 2018 à Paris Descartes
Top
plptine
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 12/04/2024
Posté le 15/04/2024 � 12:35 puis édité 3 fois notnew
Merci pour ta réponse Ekron !

Il me semble (pour avoir déjà accompagné des candidats qui ont postulé à Tours) que la fac favorise les candidatures des personnes qui habitent dans les environs. Si déjà tu ne viens pas de la région, c'est un premier point qui a possiblement pu te porter préjudice.

Je suis originaire de la région, c'est pour cela que je me dis que mon refus réside potentiellement dans mon manque d'expérience professionnelle !

Je me permets un conseil : fais des stages, discute avec des médecins et des étudiants en médecine et fais relire ton dossier par des admis pour savoir ce qui a pêché.

J'avais déjà essayé de trouver des stages d'observation dans des services hospitaliers (stages infirmiers et aides soignants) mais malheureusement mes demandes étaient classées sans suite (n'ayant pas beaucoup d'entourages dans ce monde là, il était compliqué pour moi d'obtenir des pistes sérieuses pour la réalisation d'un stage).

Comme je n'ai plus le statut d'étudiant, je pense qu'il va m'être complexe de réaliser des stages (étant donné que les universités fournissent des conventions de stage assez facilement).

Toutefois, je me suis dit que j'allais candidater pour une formation d'un an au métier d'aide-soignant pour commencer à appréhender le contact avec le patient mais aussi pour commencer à connaître plus finement le monde hospitalier (4 périodes de stages de 5 semaines chacune).
Le métier de médecin a toujours été une vocation pour moi mais ma crainte est qu'il se dise que j'entreprends une année de formation au métier d'AS expressément et uniquement pour candidater à la Passerelle de l'année prochaine. Je n'ai juste pas trouvé d'autres moyens de réaliser des stages en lien avec le monde hospitalier autre que par cette formation qui se fait par sélection.

Sais-tu s'il est possible d'intégrer ce corps de métier tel que AS, brancardier (étant donné que je vais prendre une année sabbatique) sans formation préalable ? Je suis curieux de savoir si cela est possible.

Je te remercie encore pour ton message !
Top
plptine
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 12/04/2024
Posté le 15/04/2024 � 12:40 notnew
Je voulais aussi vous demander par la même occasion : quels sont les critères pour être admis en 3e année de médecine plutôt qu'en 2e année ?

J'ai cru comprendre que certains étaient admis en 2e année de médecine et d'autres en 3e année. Sur quoi se basent-ils pour attribuer telle ou telle année ?
Top
Ekron
Chef des sévices

Messages : 404
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 15/04/2024 � 17:07 notnew
J'avais déjà essayé de trouver des stages d'observation dans des services hospitaliers (stages infirmiers et aides soignants) mais malheureusement mes demandes étaient classées sans suite (n'ayant pas beaucoup d'entourages dans ce monde là, il était compliqué pour moi d'obtenir des pistes sérieuses pour la réalisation d'un stage).

Ce qui revient le plus chez les candidats qui ont trouvé des stages c'est soit le réseau personnel, soit le fait qu'ils ont envoyé des dizaines et des dizaines de demandes à des chefs de service ou à des médecins libéraux, le plus souvent sans réponse. Mais il en suffit d'un ou de quelques-uns.

Comme je n'ai plus le statut d'étudiant, je pense qu'il va m'être complexe de réaliser des stages (étant donné que les universités fournissent des conventions de stage assez facilement).

Certains services ou certains médecins libéraux acceptent des stages d'observation sans demande de convention. Et même en tant que non-étudiant, il existe des organismes qui peuvent délivrer des conventions sous certaines conditions, comme Pôle Emploi.

Le métier de médecin a toujours été une vocation pour moi mais ma crainte est qu'il se dise que j'entreprends une année de formation au métier d'AS expressément et uniquement pour candidater à la Passerelle de l'année prochaine.

Crainte justifiée. On a besoin d'aide-soignants, d'aide-soignants qui veulent exercer en tant qu'aide-soignants et pas pour faire médecine derrière. Prendre une place dans une formation si tu sais déjà que tu ne veux pas exercer derrière ou très peu de temps, dans un contexte de pénurie paramédicale, je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Et puis la formation d'aide-soignant c'est certes court, mais c'est dur. C'est très physique à cause des gestes à faire et du rythme à maintenir dans un contexte de pénurie et ils sont exposés à beaucoup de choses qui ne sont pas évidentes à voir.


Sais-tu s'il est possible d'intégrer ce corps de métier tel que AS, brancardier (étant donné que je vais prendre une année sabbatique) sans formation préalable ?

Aide-soignant c'est sûr que non, il y a un diplôme à passer. Brancardier, ça dépend des endroits. Techniquement c'est un métier accessible sans diplôme, souvent avec une petite formation interne. Maintenant, dans certaines hôpitaux, ils exigent que les brancardiers soient aide-soignants.

Tu peux aussi faire ASH - Agent de Service Hospitalier - qui doit être accessible sans diplôme particulier. Mais tout comme le métier de brancardier, ce sont des métiers difficiles : physiques, pénibles, mal payés, sans reconnaissance, etc.

Je voulais aussi vous demander par la même occasion : quels sont les critères pour être admis en 3e année de médecine plutôt qu'en 2e année ?

J'ai cru comprendre que certains étaient admis en 2e année de médecine et d'autres en 3e année. Sur quoi se basent-ils pour attribuer telle ou telle année ?

Ça dépend des facs. De plus en plus de facs n'admettent plus d'étudiants en 3e année. Celles qui le font encore font leur choix sur le profil. En général les gens qui passent en 3e année ce sont soit des docteurs en biologie, soit des étudiants issus d'une autre filière de santé (pharma le plus souvent).
_____
Admis passerelle médecine 2018 à Paris Descartes
Top
plptine
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 12/04/2024
Posté le 16/04/2024 � 15:22 notnew
Ce qui revient le plus chez les candidats qui ont trouvé des stages c'est soit le réseau personnel, soit le fait qu'ils ont envoyé des dizaines et des dizaines de demandes à des chefs de service ou à des médecins libéraux, le plus souvent sans réponse. Mais il en suffit d'un ou de quelques-uns.

Je vais donc faire ça et tâcher de trouver des praticiens libéraux qui voudraient bien m'accueillir pour un petit stage d'observation, je vais tâcher de cibler les spécialités qui m'intéressent le plus. J'ai la chance aussi d'avoir un oncle ophtalmologue qui pourra très certainement me prendre en stage d'observation sans convention.

Tu peux aussi faire ASH - Agent de Service Hospitalier - qui doit être accessible sans diplôme particulier. Mais tout comme le métier de brancardier, ce sont des métiers difficiles : physiques, pénibles, mal payés, sans reconnaissance, etc.

Une expérience en tant qu'ASH serait-elle d'ailleurs valorisée pour candidater pour la Passerelle ? Comme je l'ai dit, je veux essayer de voir le plus d'environnement possible pour découvrir le monde de la santé (hôpitaux, cliniques, cabinets libéraux) ainsi que différents corps de métier mais je ne veux pas que cette démarche soit surtout vue comme une ligne dans un CV, là est ma crainte.

En général les gens qui passent en 3e année ce sont soit des docteurs en biologie, soit des étudiants issus d'une autre filière de santé (pharma le plus souvent).

Ok donc aucune chance pour moi avec un modeste M2, je me disais que je pourrai m'avancer sur le programme de P2 pendant cette année mais je ne crois pas que ce soit tellement utile puisqu'aucun moyen d'attester de mes acquis...
Top
Ekron
Chef des sévices

Messages : 404
Enregistré : 25/05/2018
Posté le 16/04/2024 � 17:46 notnew
Une expérience en tant qu'ASH serait-elle d'ailleurs valorisée pour candidater pour la Passerelle ? Comme je l'ai dit, je veux essayer de voir le plus d'environnement possible pour découvrir le monde de la santé (hôpitaux, cliniques, cabinets libéraux) ainsi que différents corps de métier mais je ne veux pas que cette démarche soit surtout vue comme une ligne dans un CV, là est ma crainte.

À toi de ne pas en faire qu'une ligne sur un CV. Si tu vas juste faire ton travail d'ASH tous les jours, clairement, ça ne va pas t'apporter grand-chose du point de vue de la passerelle. Mais si tu l'utilises pour discuter avec des étudiants ou médecine ou des médecins, pour observer comment ils travaillent, essayer de comprendre leur métier, alors là c'est intéressant. Et ça, il faut l'expliquer dans la lettre de motivation.

Après, ça reste un travail essentiel au sein de l'hôpital, donc il ne faut pas que cette motivation sous-jacente implique un travail moins bien fait parce l'attention est portée ailleurs.

Ok donc aucune chance pour moi avec un modeste M2, je me disais que je pourrai m'avancer sur le programme de P2 pendant cette année mais je ne crois pas que ce soit tellement utile puisqu'aucun moyen d'attester de mes acquis...

Je te conseille plutôt de prendre contact avec des admis de la fac que tu vises pour leur demander ce qui est le plus important à apprendre en vue d'une entrée en P2.
_____
Admis passerelle médecine 2018 à Paris Descartes
Top
Aller en haut • 6 r�ponses
livreslivrescontactspublicationstwitter