logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Communauté des dinos - présentation des membres

Aller en bas • 596 réponses • 30 pages • 1 10 ... 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Topie
Sexternus-minus

Messages : 38
Enregistré : 05/05/2014
Posté le 20/01/2015 à 10:01 notnew
Bonjour à tous !

Présentation en passant, j'ai 26 ans, j'ai eu un bac L en 2005 et je suis rentrée en PACES à Tours à la rentrée 2014 pour devenir sage-femme. Je survis pour l'instant à cette année, le premier semestre s'est bien passé, je suis gonflée à bloc pour le deuxième (avec plein de sciences humaines, youpi !).

S'il y a des dinos sur Tours, je les rencontrerai avec plaisir !

tout temoignages de dino sage femme en cours de reprise d'etudes ou diplômés est bienvenu smilies

Kali, si je peux t'aider pour quoi que ce soit, hésite pas smilies
_____
26 ans / Bac L / M2 Traduction éditoriale, économique et technique / Passerelle SF 2014 Tours - Non admissible / Réinscription en PACES à Tours pour 2014/2015
Top
Kali
Interne

Messages : 92
Enregistré : 26/12/2014
Posté le 20/01/2015 à 11:36 notnew
Coucou topie!!

Une dino non Bac S et qui veut faire Sage femme? tu es mon idole lol

Je t'envoie un message en privé smilies
_____
Il n'est jamais trop tard pour devenir ce qu'on aurait pu être * George Eliot*


Top
Iris13
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 09/02/2015
Posté le 09/02/2015 à 08:00 puis édité 1 fois notnew
merci beaucoup pour ces informations !

----------
housse samsung galaxy alpha
coque samsung galaxy alpha
Top
Earwen
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 07/03/2015
Posté le 07/03/2015 à 18:23 notnew
Coucou!

Pour ma part je suis une (jeune, quand même! ^^) dino, entrée en PAES à la rentrée 2014...

J'ai 25 ans, infirmière depuis 2010, et avec ce projet dans un coin de la tête qui ne m'avait jamais quitté... je me suis donc lancée!

Je n'ai pas vu de dinos rémois dans la liste, je suis toute seule? smilies
Top
Salouen
Sexternus-minus

Messages : 31
Enregistré : 21/02/2005
Posté le 29/07/2015 à 10:21 notnew
Bonjour à tous,

Je me présente rapidement, je m'appelle Adeline, j'ai 30 ans, et je suis une future dino pour la rentrée en Paces à Poitiers...
Y a t'il d'autres dinos à Poitiers?
Top
yohan1
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 27/08/2015
Posté le 27/08/2015 à 16:44 notnew
Bonjour à tous, salut Adeline, moi c'est yohan, je rentre en PACES à Poitiers dans quelques jours.. Tu ne seras pas la seule dino.
Top
Hashtag
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 27/08/2015
Posté le 01/09/2015 à 19:06 notnew
Hello
Je me présente, j'ai 26 ans et je rentre en paces à Paris Descartes cette année !

Y a t-il des dino à P5 cette année ? smilies
_____
#


Top
zieunoire
Externus-minus

Messages : 39
Enregistré : 14/09/2013
Posté le 04/09/2015 à 22:32 notnew
Hello
Je me présente, j'ai 26 ans et je rentre en paces à Paris Descartes cette année !

Y a t-il des dino à P5 cette année ? smilies

Hello Hashtag! Moi aussi passerelle P2 à PV cette année smilies
Hate de commencer!!!
Top
Salouen
Sexternus-minus

Messages : 31
Enregistré : 21/02/2005
Posté le 03/10/2015 à 14:41 notnew
Bonjour à tous, salut Adeline, moi c'est yohan, je rentre en PACES à Poitiers dans quelques jours.. Tu ne seras pas la seule dino.

hé, salut Yohan, ça se passe bien? Tu as quel âge?
Top
Yoda300
Chef des sévices

Messages : 435
Enregistré : 20/09/2004
Posté le 03/10/2015 à 17:41 notnew
Bienvenue à tous les nouveaux dinos !
_____
L'homme n'est pas fait pour travailler, la preuve c'est que cela le fatigue. (Voltaire)
A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est ? (Sacha Guitry)
La forme même des pyramides d'Egypte montre que déjà les ouvriers avaient tendance à en faire de moins en moins (Will Cuppy).
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2101
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 04/10/2015 à 09:10 notnew
Bienvenue à tous smilies
_____
Ancienne SF
Interne en médecine interne
sans passerelle, PACES réussie
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Top
Eljireh
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 14/10/2015
Posté le 14/10/2015 à 16:55 notnew
Bonjour à tous,

Alors je suis nouvelle ici et j'ai décidé de m'inscrire suite à une illumination que j'ai eue hier, cette envie de devenir médecin. Pour l'instant, c'est en projet alors je me présente : Je suis actuellement en Master 1 de Biologie-Santé après une licence 3 en Biologie des Organismes et des Populations que j'ai validée de justesse.
Je compte bosser dur cette année dans le but d'avoir une mention bien (ça sera sans problème, quand je veux je peux) et je vais faire un M2 recherche pour après postuler en faculté de médecine dans 2 ans.
Cependant, des questions me turlupinent : que regardent exactement le jury lors de la sélection du dossier?
Je me suis inscrite aujourd'hui à une association de ligue contre le cancer pour renforcer mon dossier. Pour le stage en cabinet médical, je vais voir avec mon médecin traitant en espérant qu'il sera très gentil.
Je compte, en effet, faire 3 stages au moins pour pouvoir apprécier le métier et pour peaufiner mon projet professionnel. Cependant, n'ayant pas du tout de famille dans ce domaine, ni de connaissance, cela me semble difficile de voir cela (se déplacer ?).

Voilà, à peu près tout sur moi : ma licence obtenue à 10 de moyenne et mes stages effectués pour la plupart en milieu environnemental serait-il mal apprécié par eux ?


@bientôt et contente d'être parmi vous!
_____
"Mais, quand l’univers l’écraserait, l’homme serait encore plus noble que ce qui le tue, puisqu’il sait qu’il meurt, et l’avantage que l’univers a sur lui, l’univers n’en sait rien."Pascal


Top
Nblonde
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 13/12/2015
Posté le 14/12/2015 à 09:27 notnew
Bonjour,

J'ai 26 ans. Je vis actuellement en Australie. Je réalise un de mes précieux rêves. Mon copain m'a demandé en mariage. Donc on prévoit de se marier en juin 2017.

J'étais en BTS commerce international & j'ai arrêté dans cette voie car je ne me sentais plus inspirée.
Bossant à côté dans le social, enfants et personnes âgées. J'ai ressassé et ressassé cette question dans tous les sens : quel métier est fait pour moi ?

J'ai enfin ma réponse. Un métier gratifiant, me permettant d'être en contact avec des personnes de tout âges, aider, me sentir utile...
Du coup, je reviens à mes premières envies d'ado : etre docteur.
Seul problème mes études sont bien loin de ce domaine qui est la médecine ! Je n'arrête pas d'y penser ces derniers jours ! Je ne veux pas perdre une année de plus !

J'ai décidé de me lancer pour la rentrée 2016 en PACES ! Je n'arrête pas les recherches depuis. Je suis bien consciente que je finirais mes études à 36 ans.
Mais je ne peux plus vivre ainsi, j'ai besoin de métier qui me plait, qui me passionne, qui me permet d'aider mon prochain, d'être moi tout simplement.

J'ai vu que la PACES, ne nous permet pas grands écarts. Je dois dire adieu à l'organisation de mon mariage, trouver quelqu'un qui s'en chargera, repousser mon mariage ?
L'envie d'un enfant se fait bien sentir du côté de mon fiancé, donc est ce que je pourrais faire un enfant durant mes études sans etre pénalisée ??
Tellement de questions en tête. J'ai envie d'y croire, donner un sens à ma vie, et arrêter de rever ma vie mais de la vivre. Je suis extrêmement motivée ! J'y crois, je ne cesse d'y croire !! Et je veux y arriver.

Merci d'avoir suivi ce long poste smilies
_____
Il n'y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l'accomplit.
Citation de René Char 


Top
Pisaly
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 27/12/2015
Posté le 27/12/2015 à 16:55 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
Je ne sais pas si on peut me considérer comme une dino, disons que je suis une jeune dino... smilies

J'aimerais reprendre des études médicales car cette idée ne m'a jamais quitté depuis que j'ai obtenu le Bac.
Je viens d'un Bac techno obtenu en 2011 (pas vraiment le Bac adapté..), j'ai fait une première Paces à la suite du Bac (mais j'ai laissé tombé très rapidement suite à mon manque de niveau). Ensuite, j'ai erré sur les bancs de la fac dans diverses filières, sans jamais valider une année pour diverses raisons (de santé, de motivation). J'ai ensuite fait une première S par correspondance mais je n'ai pas pu continuer en terminale l'année d'après. Aujourd'hui, à bientôt 25 ans je suis en L2 Psychologie. J'apprécie cette filière, mieux que les dernières mais je n'ai pas vraiment l'intention d'être psychologue et je n'arrive pas à m'enlever médecine de la tête...

Ça fait quelques années que je vis dans le regret de ne pas avoir fait de Bac S et de ne pas m'être donné les moyens de foncer. J'aimerais de tout coeur entrevoir une possibilité, un espoir, qui me permettrait d'aborder la Paces sereinement (ma dernière chance...) mais d'après la plupart des gens, c'est complètement irresponsable et fou, et il faut que je passe à autre chose (j'essaye mais difficile..). Je me rends bien compte que ça a l'air d'être une douce utopie, mais l'espoir est tenace.

J'envisage donc de prendre un peu de temps pour réfléchir à des plans, voir si les études de médecine sont définitivement fermées pour moi ou s'il y aurait une possibilité.

Bon courage à vous ! smilies
Top
Ben Ji
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 05/01/2016
Posté le 05/01/2016 à 22:43 notnew
Salut les copains !

Ben Ji, 30 ans, bac + 5 stats et marketing. 5 d'xp pro.
Top
carrytitepeluche
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 11/04/2016
Posté le 11/04/2016 à 15:17 notnew
Bonjour à tous,
Petite présentation j'ai 31 ans maman de 2 enfants.
Je me suis cherchée longtemps, je me suis jamais vraiment foulée à l'école donc j'ai fait un bac STT (2004) un btsa technico commercial en végétaux d'ornements (2007) puis un CAP petite enfance (2011) et Diplômée auxiliaire de puériculture (2014). Depuis 2014 je travaille en maternité salle d'accouchement et néonat en niveau 3. J'ai choisi de faire Auxiliaire de puériculture car c'était court et je mettais un doigt dans l'engrenage.
Mais voilà déjà 2 ans et j'ai toujours besoin d'en savoir plus et je suis frustrée de ne pas être sage femme. Donc j'aimerais me lancer d'ici qq temps et de vous lire me donne de l'espoir d'y arriver.
Il faut se lancer mais avant il faut une remise à niveau dans les matières scientifiques car c'est loin. smilies
_____
Antoine de Saint-Exupéry a dit :
"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité."


Top
La Fée Gnasse
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 312
Enregistré : 28/03/2005
Posté le 22/04/2016 à 11:25 puis édité 1 fois notnew
Bonjour à tous.
Je n'ai (volontairement) pas mis les pieds sur ce forum depuis TRES longtemps. Et j'ai hésité à publier ce post. Mais en lisant vos messages, je trouve intéressant de partager mon retour d'expérience, car j'ai eu moi aussi besoin à un moment donné de conseils de la part de dinos...

J'ai 36 ans, deux enfants de 9 et 5 ans et un parcours du combattant.
J'avais un bac +5 en optique et je bossais comme opticienne.
En 2008 (j'avais 28 ans et un enfant de 18 mois), je me suis inscrite en PCEM1. Première année, pas passée loin de SF. deuxième P1, classée médecine, SF et dentaire. Coup de panique, grosse hésitation. j'étais enceinte du deuxième. Fallait-il faire médecine? ou SF pour faciliter la vie de famille?

J'ai finalement opté pour SF... et je m'en suis très vite mordu les doigts. Après avoir validé deux année de maïeutique, j'ai demandé un droit au remords vers la 2ème année de médecine.
Aujourd'hui je suis en 5ème année de médecine et suis très heureuse de mon choix... MAIS!!!

Ce sont des études ingrates. On se déconnecte peu à peu de la "vraie vie" d'un adulte et parent. Dans le cercle privé, je me sens souvent en décalage par rapport aux amis, à la famille. On mange médecine, on dort médecine, bref on vit médecine. On sort mois, pas ou peu de vacances en famille. Pas toujours bcp de disponibilité physique et surtout intellectuelle pour les enfants.
A la fac, avec les étudiants, pas de problème. Mais au CHU, en stage, on se déresponsabilise, et on s'infantilise et c'est assez compliqué quand on a eu une vie professionnelle avant.

C'est un parcours très long, et on ne s'en rend pas forcément compte quand on le voit de l'extérieur.
C'est un très beau métier, mais là encore prudence. Les conditions d'exercice ne sont pas simples. Dans les spés, bcp de pression, peu de moyens financiers et humains.
50% seront médecins généralistes, et là encore, c'est une spé difficile!

Reprendre des études sur le tard, je l'ai fait, donc je ne peux que vous encourager. Mais je pense que se lancer après 35 ans, ce n'est pas une option raisonnable. (avis personnel après 8 ans sur les bancs de la fac)

Voilà pour le blabla,
bonne continuation dans vos projets.
_____
droit au remords après 2 années de SF
Top
Olga
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 384
Enregistré : 03/12/2015
Posté le 22/04/2016 à 13:13 puis édité 1 fois notnew

Ce sont des études ingrates. On se déconnecte peu à peu de la "vraie vie" d'un adulte et parent. Dans le cercle privé, je me sens souvent en décalage par rapport aux amis, à la famille. On mange médecine, on dort médecine, bref on vit médecine. On sort mois, pas ou peu de vacances en famille. Pas toujours bcp de disponibilité physique et surtout intellectuelle pour les enfants.
A la fac, avec les étudiants, pas de problème. Mais au CHU, en stage, on se déresponsabilise, et on s'infantilise et c'est assez compliqué quand on a eu une vie professionnelle

Bonjour et merci de ton témoignage !
Peux-tu expliquer en quoi tu te "déresponsabilises" et tu t'"infantilises" ? Ce sont des termes fortement péjoratifs tout de même...
Tu veux dire que tu es traitée comme un gosse (voire une m***) par les médecins ?
Top
joiesauvage
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 14/03/2005
Posté le 30/04/2016 à 01:11 notnew
Je remets moi aussi le nez dans ce forum...
Je suis d'accord avec le poste précédent: "c'est bien de reprendre médecine mais... prudence".

J'ai commencé mes études à 30 ans, j'en ai 40 aujourd'hui, je termine mon internat de médecine générale dans 6 mois pour enchaîner peut-être avec un poste à l'hôpital. Me suis arrêtée 2 ans pour avoir un bébé (j'ai choisi d'y aller tranquillou, avec le recul c'était le bon choix).

Il y a deux réalités qui co existent:

1) OUI il faut faire médecine si on rêve de devenir médecin. OUI vous serez heureux d'avoir réalisé votre rêve. Sinon, vous garderez toujours cette amertume au coeur.. et ça, c'est moche.

2) Les études de médecine, je vous le confirme s'il était besoin, c'est galère, principalement parce que c'est LONG en fait. C'est si long qu'on en vient à se dire: "bon je vais exercer la médecine qq années et après bon ben... je ferai qq de plus cool.. j'irai me faire des sous en labo" etc etc. On se rassure comme ça, puis on repart. En fait la médecine, ça épuise à la longue. 10 ans !! Stages, révisions, examens, rattrapages, concours, gardes, astreintes de week end, mémoires à rendre, DU, traces d'apprentissage pour la fac, thèse... ad nauseum.

Il y a la question de l'âge... j'ai commencé à 30 ans. Je n'ai pas rencontré de problème particulier pour être honnête. Plus fatiguée pdt les gardes ? Je n'en suis même pas sûre. On pète la forme à 30, 33, 35 et même 40 ans. Intellectuellement ? On réfléchit différemment... on est plus lent, on a moins de mémoire, mais on est aussi plus serein, plus heureux, plus posé, tout se met bien en place dans la petite tête. Et aussi: on sait que rien n'est vraiment grave.. le recul on l'a. On passe par des moments d'angoisse, mais à côté on sait qu'il y a la vraie vie, les gosses, les beaux paysages, la famille... alors ce qu'on perd en vieillissant, on le gagne par d'autres qualités. Surtout si on a un bon bagage antérieur ce qui paraît être le cas de bcp de dinos (un autre diplôme, une expérience professionnelle...).

Y a t il un âge limite pour commencer médecine ? Je crois vraiment que tout dépend de la personne et de ses motivations. Pour moi, finir à 40 ans, c'est un peu limite... je n'aurais pas aimé être interne à 50 ans. Mais c'est mon sentiment, cela concerne mes propres limites et mon propre parcours.

En tout cas, c'est une réalité qu'entre 30 et 40 ans, on pète encore la forme, on n'a rien à envier aux plus jeunes qui nous paraissent parfois plus inquiets et aigris ("je n'ai pas eu le temps de profiter de la vie, toi au moins tu en as profité"... j'ai entendu ça 1000 fois!).

Il faut aussi comprendre que si l'externat est une période horrible par certains côtés, c'est aussi une période confortable car vous n'êtes pas en situation de responsabilité, vous êtes étudiant, non prescripteur. Et vous êtes quand même libres chaque après midi. Et vous avez des vacances... c'est pas le bagne. Et personne ne vous force à aller à ces horribles conférences d'internat le soir (si elles existent encore).. moi j'avais fait celles sur internet, tranquillou chez moi devant mon lilas en fleurs.

L'internat c'est différent, et je dirais que c'est plus facile car vous devenez prescripteur. Vous commencez à piger un peu ce qui se passe autour de vous. Il y a des moments de grande angoisse dans un internat (premières gardes, notamment), mais ce n'est pas insurmontable car vous vous apercevez que bcp sont angoissés comme vous, et vous tombez qd même sur des médecins gentils, qui vous accompagnent, vous rassurent, vous expliquent. Il est possible de se tailler un internat pas trop stress en choisissant des hôpitaux sympas, des stages réputés bonne ambiance (qui ne sont pas forcément les mauvais stages d'ailleurs). L'internat de médecine générale permet de s'en sortir sans être traumatisé, surtout si vous le faites par trop loin de la mer ou des pistes de ski.

Une autre chose, fondamentale, qu'il faut garder à l'esprit: le marché du travail est extrêmement favorable. IL N'Y A PLUS DE MEDECIN EN FRANCE (grâce à la politique judicieuse des surdoués qui nous gouvernent). On est obligé de faire venir des spécialistes de tous les coins du monde (qui sont parfois d'un niveau de merde)... notamment il n'y a plus de médecins de ville. J'ai reçu dès le début de mon internat des propositions d'installation en cabinet de la part de gens que je ne connaissais même pas (je ne parle même pas des propositions de remplacement) ! C'est l'ambiance actuellement. Donc pas très anxiogène.

Donc les dinos qui veulent commencer médecine à 30 ou 40 piges: je vous recommande de faire un internat de MG (le plus court, 3 ans actuellement), car dans l'ambiance de pénurie actuelle, la MG vous ouvrira de nombreuses portes (si vous voulez bosser à l'hôpital: cancéro, médecine polyvalente, gériatrie, urgences adultes, pédiatriques, etc...). Si vous voulez bosser en ville: c'est simple y'a plus personne et ça sera pire dans 5-10 ans, donc vous êtes les rois du pétrole.

Avec le recul, voici donc mes conseils (je sais c'est facile, quand on a le recul sur ces années justement): NE VOUS PRENEZ PAS TROP LA TETE (évitez Paris, notamment, les parisiens sont des cons et des snobs c'est connu - je peux le dire je suis parisienne smilies), travaillez tranquillou votre externat, essayer de COMPRENDRE les cours (de vous intéresser, de prendre du plaisir) plus que de bosser pour décrocher des points au concours de l'internat, ça c'est toxique, débile, humiliant et en plus pas toujours efficace.
Sachez qu'une fois interne, personne ne vous demandera jamais votre classement, qu'on vous jugera sur tout sauf sur ça.

Durant l'internat, essayez de profiter de l'enseignement de vos aînés, prenez là aussi du plaisir, car vous allez progresser en médecine. Gardez à l'esprit qu'un bon interne c'est avant tout qqn qui est sympa, qui sait communiquer, qui est modeste, qui pose des questions, qui dit quand il ne sait pas... et qui a une marge de progression parce qu'il veut apprendre. C'est qqn qui se pointe à l'heure le matin, fait ses CRH, parle aux familles avec respect. C'est qqn qui sait prendre son téléphone pour demander des avis. C'est qqn qui sait passer la main quand le patient va mal. Qui sait interroger et examiner un patient.
Bref un bon interne, c'est qqn qui a du bon sens, qui est loyal, et ne se la pète pas.
Je l'ai constaté. On s'en fout grave que vous connaissiez par coeur les détails de telle ou telle pathologie. On vous aimera surtout pour vos qualités humaines, croyez le ou pas, mais je l'ai vécu.
A l'hôpital, vous ne serez jamais seul. Des tas de gens sont là pour vous aider, c'est une gigantesque équipe. Les infirmières vont vous aider elles aussi, car elles en savent beaucoup. On ne vous demande pas l'impossible.

Je pense que réussir à faire tout ça, les études de médecine, c'est possible, même quand on commence tard. Il y a des gens qui sont comme ça, assez incroyables.. des nanas qui ont 4 enfants et qui vont faire médecine à 45 ans.. oui c'est possible.

A propos d'enfants, voici mon dernier conseil: ne placez jamais votre vie privée derrière votre vie de médecin. Si vous voulez des enfants, faites-en, arrêtez vous, qq mois, qq années... vous aurez du travail car le marché est favorable, un Docteur en médecine qui a fait ses études en France, ça ne court plus trop les rues.

Faites vous plaisir. Ce qu'il y a de chouette en médecine, c'est les gens qu'on y rencontre.. j'ai rencontré tellement de gens bien à l'hôpital, que je me sens "remboursée" de mes peines et galères. En médecine, on se marre beaucoup aussi. N'oubliez jamais de vous marrer.

Bon courage à tous.
Top
Pilote
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 04/04/2016
Posté le 30/04/2016 à 23:38 notnew
Salut à tous,
Ça me fait bizarre de me considérer comme un "dino" (on m'appelle aussi Gandalf à la fac), à 26 ans !
Après un master socio et un cursus en IEP, quelques années de voyage en Asie, j'ai finalement décidé de me lancer dans ce rêve de toujours : la médecine.
Pas de passerelle, je me lance dans le dur, par le début, la P1.
Bons résultats au S1, je croise les doigts pour le S2 dans 3 semaines !!!
Top
Aller en haut • 596 réponses • 30 pages • 1 10 ... 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
livreslivrescontactspublicationstwitter