logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[ex médecine] Doutes

Aller en bas • 17 réponses
spumavirus
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 31/05/2006
Posté le 06/09/2006 à 08:31 notnew
A La veille de la rentrée, voici que je suis assailli de doutes et d'interrogations :

Est ce que je fais le bon choix de reprendre en D1???

-Est ce que cela va me plaire?
-Vais-je être à la hauteur?
-N'est ce pas un caprice passager?
-Retour en arrière raisonnable?
-Nouvelles galères avec des exams
-Baisse considérable du niveau de vie
-Avenir de la médecine et des médecins en France??

Je sais que je ne suis surement pas tout seul à me poser des questions alors n'hésitez à partager vos doutes, vos interrogationns et ...accessoirement vos réponses

Merci

A+
Top
chachale
Interne

Messages : 126
Enregistré : 18/06/2005
Posté le 06/09/2006 à 10:33 notnew
Ta réaction est tout-à-fait normale!
Au même moment, l'année dernière, j'avais beaucoup de craintes et d'appréhensions.
Puis je me suis très vite habituée à ce changement radical de mode de vie.

Tu vas vite t'habituer aux cours, aux stages, aux examens, plus vite que tu ne le penses.

Le plus dur, en fait, c'est de voir tous tes copains construire leur vie, se marier, songer aux enfants, alors que toi tu es parti pour des années de galère...


Il m'arrive encore à l'heure actuelle de me remetre en questions: ne serait-il pas temps de revenir en arrière? de faire une croix définitive sur médecine et penser à construire ma vie....
Mais je pense que mon épanouissement professionnel passe avant toute chose et c'est celà qui me donne le courage de continuer...

A plus.
Char
Top
Thomasimov
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 85
Enregistré : 13/12/2005
Posté le 06/09/2006 à 10:51 notnew
Je suis tout à fait dans la même situation, au lendemain (quant à moi) de ma rentrée en D1... Je viens de commencer, à Grenoble, et je me pose exactement les mêmes questions ! Une seule d'entre elles, à vrai dire, ne me paraît pas fondée : celle concernant l'avenir des médecins en France. Il y aura toujours besoin de médecin et ces médecines auront toujours un niveau de vie élevé. Certes, certains se plaindront de ne pas avoir un revenu correspondant à leur investissement professionnel, mais ce sera quand même une bonne situation. Je compare le domaine médical au domaine qui était précédemment le mien (la recherche), et je me dis que la santé a encore de beaux jours devant elle ! smilies
Pour les autres quetions (caprice, motivation, examens, cours, niveau de vie pendant les études), je te rejoins totalement. Être dans l'amphi me fait toujours poser ces questions, depuis lundi. Mais en même temps, je me plais à écouter les profs. Il est par contre difficile d'imaginer vraiment être médecin : ça semble si loin, vu de la D1 ! Mais c'est sûrement occulté par le fait qu'on n'est pas dans une situation facile, qu'on doit assumer un réel choix (et plus une continuité d'après bac, en quelque sorte !)... Savoir qu'on s'est soit-même mis dans cette "galère" (j'utilise le mot à dessein) n'est pas évident, mais il me semble effectivement, comme le dit Chachale, que la récompense viendra, pour ce travail, ces doutes, ces questions, ces exams réussis (j'espère !).
Hier midi, je suis allé consulté quelques annales d'exam de D1 : panique totale, je ne sais RIEN faire ! Puis, hier après-midi, j'ai eu un cours de parasito : personne n'en sait plus que moi (voire moins pour certaines bases biologiques !) et chacun devra apprendre. Alors oui, ça sera difficile, mais on y arrivera, en serrant les fesses ?! smilies
_____
Phantasie ist wichtiger als Kenntnisse - denn Wissen ist begrenzt.
(L'imagination est plus importante que le savoir - car le savoir est limité)
Albert Einstein
Top
Caro B
Reine des dinos

Messages : 786
Enregistré : 03/11/2003
Posté le 06/09/2006 à 11:04 notnew
Je me retrouve aussi dans vos états d'âmes. smilies

Coups de stress, angoisse, moral à zéro avec le retard pris au moment des révisions. Ca ne dure qu'un temps et au final, je n'ai qu'une envie, c'est de continuer. J'ai vraiment hâte de commencer les stages et les "choses sérieuses", même si par moments à l'aube de l'externat, c'est à nouveau ces questions que je me pose sur la difficulté des études, un rythme soutenu et la vie plus pépère que j'aurais pû avoir aussi. Des limites toujours à repousser plus loin, mais c'est cette notion de défi et l'envie de m'impliquer complètement dans un métier passionnant qui me pousse vers l'avant...encore pour longtemps, je l'espère! smilies


[Edité le 06/09/06 par Caro B]
_____
"In Science and in Medicine, I was a stranger, you took me in" Miracle Drug, How To Dismantle An Atomic Bomb, U2

"Même s'il faut briser des murs en soufflant dans des trompettes ou à forces de murmures, J'irai au bout de mes rêves, Tout au bout de mes rêves, Où la raison s'achève, Tout au bout de mes rêves..." JJG bien sûr! :D
Top
Davidou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 06/09/2006 à 11:11 notnew
salut !!
bah je trouve aussi que ces interrogations sont légétimes car moi aussi je les ai eues smilies
C'est vrai que faire le choix de reprendre en 3ème année de médecine, ça implique bcp de choses (en plus à mon âge avec deux enfants...)car ce sont vraiment des études longues et prenantes. Pour ma part, je n'ai plus de doutes sur ce choix (même si les cours n'ont pas commencé) tellement mon épanouissement dans ma vie professionnelle a été quasi-nul... donc je suis certain de retrouver pleins de choses intéressantes et c'est ça qui me motive le plus et qui a motivé cette décision ; j'avais pourtant une vie "facile", disons confortable : bosser 3 jours / semaine en gagnant très bien ma vie. Mais comme le dit Charlotte, pour moi aussi un épanouissement professionnel m'est indispensable pour me sentir bien et je suis certain que la médecine va m'apporter cet épanouissement.
Donc je suis prêt à affronter ces études et toutes ces choses (parfois compliquées et nombreuses)à apprendre ; je crois pas que c'est difficile en soi, mais que c'est une masse importante de travail à fournir. Je parle un peu en connaissance de cause, ma femme étant elle-même médecin généraliste (on s'est connu en P1), mon meilleur pote est réa à Larib (je l'ai vu passer l'internat, faire ses conf, chosir sa spécialité, et les conséquences sur sa vie personnelle...) ; donc j'ai pu suivre leur parcours, les moments de doute, les changements d'orientation professionnelle en fonction de la vie future qui en découle (c'est pas la même chose et la même vie de faire dermato et chirurgie par exemple ; du point de vue des gardes, des astreintes le WE, des urgences, de la vie familiale et personnelle, etc...).
Donc oui, bcp d'interrogations sur tout ce que cela va devenir et va décider de ma vie future, mais pour ma part, j'attends que les choses viennent à moi ; sûrement du stress à venir mais effectivement, on va serrer les fesses....;)
Top
spumavirus
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 31/05/2006
Posté le 06/09/2006 à 11:25 notnew
C'est bien ce qui me semblait, je ne suis pas tout seul...
Et pour tout dire cela me rassure.
Ce qui me faisait surtout flipper c'était de me dire que ces questions, ces doutes étaient les manifestations d'un manque de motivation, une sorte de warning inconscient qui me dit: "non mais attends si tu en es à te poser de telles questions, c'est que tu n'es ni motivé, ni prêt à t'embarquer dans un tel projet"

Mais bon, visiblement, ce sont des signes normaux... alors je me dis que cela va passer.

En tous les cas merci de vos témoignages.

A+

Top
Thomasimov
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 85
Enregistré : 13/12/2005
Posté le 06/09/2006 à 11:58 notnew
Je me disais la même chose hier et avant-hier : si je me pose déjà tellement de questions, comment espérer être motivé pour tout le reste ? Comment penser que ce choix était vraiment raisonnable ?
Je n'ai toujours pas de réponse à ces questions. Je ne sais même pas encore comment en trouver une. Je suis juste dans un amphi qui me paraît être une autre planète, mais dont j'apprécie quand même les cours. On verra bien. Je crois qu'il faut aussi savoir vivre les choses "pour soi", et non pas à travers les témoignages des autres qui sont déjà internes, médecins... Ces témoignages restent intéressants et importants, mais au final, on vit bien sa propre vie.
Sur ce, j'ai deux heures de santé publique qui m'attendent. Les premières. Ca doit être pour ça que je suis encore tout enthousiaste smilies
_____
Phantasie ist wichtiger als Kenntnisse - denn Wissen ist begrenzt.
(L'imagination est plus importante que le savoir - car le savoir est limité)
Albert Einstein
Top
_Mag_
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 215
Enregistré : 17/08/2005
Posté le 06/09/2006 à 14:00 notnew
Je crois egalement que tous ces doutes sont completement legitimes comme je te l'avais dejà dit...que celui qui n'en a aucun se lève!!! c'est meme plutot sain de se rendre bien compte des bons ET des mauvais côtés de la situation, non?
pour ma part, j'essaie de ne pas perdre de vue l'objectif, devenir medecin, et s'il faut en passer par quelques années un peu galeres et bien soit! c'est ca ou continuer 30 ans un job qui ne me plait pas!!! le choix se fait vite mais pas sans concession...
alors bien sur, je regretterais le confort "matériel" que j'ai actuellement encore (pour un mois...)...mais on est a peu pres sur de le retrouver dans quelques années...quel bonheur de ne plus avoir à rendre de comptes a des gens en "costards-cravate" et dont le seul but est le profit.

Ces doutes ne sont vraiment pas un manque de motivation, plutôt la prise de conscience de tout ce qui t'attend et tout ce que tu dois laisser derriere toi... je me repete, ca me semble SAIN et normal!

[Edité le 06/09/06 par _Mag_]
Top
Thomasimov
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 85
Enregistré : 13/12/2005
Posté le 07/09/2006 à 21:42 notnew
Ma réflexion évolue : quelques jours après la rentrée, déjà, mes doutes changent et se transforment. J'ai toujours une appréhension (vais-je y arriver ?!), mais je me sens plus confiant, en mon choix comme en mes capacités. C'est agréable. Au fond, quand on se lance, tout change, tout évolue, et on est rapidement content...
_____
Phantasie ist wichtiger als Kenntnisse - denn Wissen ist begrenzt.
(L'imagination est plus importante que le savoir - car le savoir est limité)
Albert Einstein
Top
Sympathik
Jeune Carabin

Messages : 12
Enregistré : 19/07/2005
Posté le 11/09/2006 à 19:06 notnew
Est ce que les lacunes en rentrant en D1 sont vraiment insurmontables ou c'est faisable ? Vos témoignages m'inquiètent !
Top
Delphe
Interne

Messages : 136
Enregistré : 30/12/2004
Posté le 11/09/2006 à 21:56 notnew
Je ne crois pas que ce soit insurmontable. Evidemment il faut bosser et cela change des études d'ingé...si c'est ton cas. Pas de grandes démonstrations, pas de dissertations...Bref il faut apprendre point par point...mais il y a de la logique quand meme, il faut la trouver.
Autour de moi, les néo D1, s'en sont plutot bien sortis...on septembre presque tous quand meme (très à la mode à P5 de repasser en septembre à la FAC)...Mais pour quelqu'un de motiver qui bosse ça passe.


Les doutes on en a tous eu et je pense que c'est sain...plonger dans cette aventure sans se poser de question me parait inconscient.

Bon courage.
Top
Sympathik
Jeune Carabin

Messages : 12
Enregistré : 19/07/2005
Posté le 12/09/2006 à 00:13 notnew
Oui c'est exact que je suis très peu habitué à apprendre par coeur et ce côté me fait un peu peur. (youpi vive les grandes écoles, ou comment ne rien apprendre en 3 ans lol)

Sinon vous passez presque tous en Septembre donc les résultats des néo D1 ne sont pas fameux ..? (à moins qu'avoir septembre ne soit pas si dramatique..je ne sais pas)
Top
Delphe
Interne

Messages : 136
Enregistré : 30/12/2004
Posté le 12/09/2006 à 00:21 notnew
Non à Paris 5 repasser septembre ce n'est pas dramatique, c'est faire comme tout le monde.....;)
Top
Davidou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 15/09/2006 à 01:28 notnew
ah ?? bon, je commence à bosser alors ? un petit peu ?
mais comment ça c'est la mode de repasser en septembre, c'est des peaux de vache à P5 ou quoi ?
Top
chachale
Interne

Messages : 126
Enregistré : 18/06/2005
Posté le 16/09/2006 à 00:52 notnew
smilies tu vois, David, t'aurais du venir à Paris 6 avec moi!!!
Après tout, ça te rappelera Garancière...
Je plaisante bien sûr
Top
Davidou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 17/09/2006 à 16:50 notnew
mouarf mouahahahahah !!smiliessmilies
et encore chachale, je te dis pas l'accueil du doyen...smiliessmiliessmiliessmilies ah que c'est homme qu'il est intelligent !!!!
je te raconterai, bisous !!
Top
Davidou
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 50
Enregistré : 29/06/2006
Posté le 18/09/2006 à 00:08 notnew
rooo la honte la faute d'orthographe..... gniiiiiiiiiiiiiii
Top
Nemes
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 57
Enregistré : 09/05/2006
Posté le 19/09/2006 à 13:51 notnew
Hey ! Ho les jeunes dinos on se réveille !!!

Vos questions sont completement legitime mais vous etes rentré !.. vous avez eu la chance (et tres probelement le mérite aussi)de beneficier de cette passerelle D1 alors ne vous posez plus de question ! Je connais plein d'amis à moi de mon entourage et de mon age (30 ans) qui ont tout plaqué un jour pour changer de vie... bien sur la route est longue en particulier en medecine, bien sur ce sont des sacrifices a tt les niveau mais dans 5 ans vous serez médecin !

Quand au probleme de 'rattraper' le retard je suis sur que vous serez tous suffisament mur et motivé pour rattraper tout ca cette année et au pire c'est une année de D1 supplémentaire ca vaut toujours mieux que de faire une P1...

En vous souhaitant bonne chance a tous et en esperant que vous prouverez dans les années à venir que cette passerelle à permis de former de brillant medecin et qu'elle a donc tout son sens smilies
Top
Aller en haut • 17 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter