logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[ex médecine] Interviews des néo D1 2007: we want you again !!

Aller en bas • 16 réponses
Voir la fiche contact de ce membre
OmBreNoiRe
Doyen

Messages : 563
Enregistré : 08/11/2005

Vie réelle
Guillaume Daboul
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : LILLE Henri Warembourg
Posté le 02/07/2007 à 10:09 notnew
Les retours semblent encore plus nombreux que l'année dernière et vous comme moi, nous avions bien profité du retour d'expérience de nos ainés smilies

Je propose donc à la manière de l'année dernière que chacun réponde à ce petit questionnaire, afin que, si Caro B le souhaite, les articles sur la passerelle soient étoffés, mais surtout pour que les prochains candidats puissent eux aussi profiter de notre vécu !

Merci de votre participation smilies

NB: si vous souhaitez ajouter des choses, faire des remarques sur les questions, ne pas répondre à toutes les questions...libre à vous!

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?


[Edité le 02/07/07 par OmBreNoiRe]
Top
Hemera
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 02/06/2007
Posté le 02/07/2007 à 11:35 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

Après le bac, deux ans de prépa bio-véto, entrée à l'ENS LYon en filière bio et demande de la passerelle en fin de M1.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai beaucoup hésité, et si je savais que je voulais travailler sur le vivant, je n'étais pas sûre de vouloir être médecin. La vocation s'est affirmée plus tard avec une vraie connaissance de la profession.
De plus, les conditions d'étude de médecine me faisaient peur (la fac, l'esprit de compétition, l'obligation tacite des boites à colles, le concours). La prépa me correspondait plus et ce, malgré l'obligation de passer un autre concours non moins exigeant.
La prépa étant une formation très générale elle permet de se donner le temps de réfléchir en conservant l'accés à une grande diversité de métier, ça m'avait semblé être le bon choix à l'époque.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amenée à demander cette équivalence?

Le besoin d'être au contact du patient, ce qui est strictement impossible en restant du "côté" de la recherche.
La volonté d'étoffer la trop fragile communication entre le monde de la recherche et celui de la médecine.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

J'ai réalisé un stage de recherche fondamentale sur le cancer de plusieurs mois dans un laboratoire qui fait aussi du diagnostique préclinique. Il est situé au sein d'un centre de traitement du cancer et cela m'a permi de rencontrer des praticiens ayant fait de la recherche, et y collaborant fortement ou des chercheurs en contact étroit avec le monde de la médecine. Cela a confirmé ma volonté d'être de l'autre côté: celui des patients et non des éprouvettes.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Simple formalité, un dossier assez mince, une lettre de motivation pour s'exprimer. Puis, l'entretien dure quelques minutes et est cordial. Finalement c'est surtout la réfléxion avec soi même qui est éprouvante et ... l'attente de la décision finale !

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus?
Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je me dois d'effectuer encore un M2 d'ici 4ans. Mais cela ne devrait pas poser trop de problème. Je souhaiterai aussi faire une thèse de science mais pour cela j'attendrai sans doute l'internat. Mon école est neutre, elle ne m'a donné aucun renseignement que je ne lui ai pas demandé. Il ne me mettent pas de barrière mais n'encourage pas du tout, n'informent pas etc.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Ils étaient 8. Ils m'ont laissé parler quelques minutes, m'ont posé quelques questions à propos de moi (pourquoi demander une fac parisienne, comment j'allais faire mon M2 ?)et ensuite sont passés à des questions plus pour leur compte personnel sur le fonctionnement de mon école (obligation de faire l'agrégation, salaire). Ambiance détendue, quelques blagues. Ca passe très vite et en sortant j'étais plutôt satisfaite de moi dans le sens où j'avais été parfaitement honnête avec moi-même. J'avais dis ce que j'avais à dire, si cela ne leur convenait pas c'est que cette filière n'était pas faite pour mon profil.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Très entousiaste !!! J'ai envie de travailler, d'aller à l'hôpital, de voir des patients, enfin. Mais j'ai aussi des appréhensions sur la façon de m'y prendre pour faire mon M2 et sur le fait que je retourne habiter chez mes parents après 2ans d'une vie étudiante riche et indépendante.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Le choix de cette passerelle, je l'ai fait il y a longtemps et il est inscrit dans ma tête comme étant ce que je souhaite, certitude sans cesse renforcée depuis, par les rencontres que j'ai faites et les informations que j'ai glanées. Il est hors de question de le remettre en cause et le travail et les difficultés ne me font pas peur.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Parisienne pour pouvoir habiter chez mes parents (c'est ce qui semblait le plus judicieux financièrement et pour optimiser les conditions de travail) et Paris VI pour les bons retours que l'on m'en a fait et pour son classement à l'ENC.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

J'ai 4 ans d'études de bio derrière moi. Je ne pars donc pas sans rien. De plus, ma grande motivation devrait être mise à contribution ainsi que les méthodes de travail acquises en prépa. Je vais travailler sur ce qui est mis à disposition sur le site de la fac et sur des cours d'amis ayant suivi les deux premières années.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'habiterai chez mes parents et mon école me paie encore un salaire pendant deux ans.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Au mieux mais je compte bien accorder le temps nécessaire aux deux. Du haut de mes 21ans, à part le M2 à faire, je ne suis pas si différente des autres étudiants en médecine.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je souhaiterai travailler sur le cancer mais je ne suis pas à l'abri des sirènes des autres domaines que je ne connais que peu pour l'instant. Dans tous les cas, je veux être proche du monde de la recherche.

[Edité le 02/07/07 par Hemera]
_____
Rien de ce qui vaut le coup ne s'obtient sans mérite.


Top
Hurrycane13
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 85
Enregistré : 13/03/2007
Posté le 02/07/2007 à 12:01 notnew
Bonjour,

Bon, je me lance :

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 27 ans. A l'issu de mon bac, au moment fatidique où je devais faire un choix sur mon orientation future, je savais que je souhaitais exercer un métier en rapport avec la santé. Je savais également que le métier d'ingénieur et donc la prépa ne me correspondaient pas du tout. J'ai donc longuement hésité entre médecine et pharmacie pour finalement choisir pharma sans trop savoir pourquoi (manque de mâturité, manque de référent médecin dans mon entourage).

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai répondu plus haut.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

Exercer un métier qui me passionne et m'épanouisse pleinement. Voilà ma principale motivation. Je ne me réalisais pas en pharma même si la profession peut être intéressante à de nombreux égards. Pour moi, travailler à l'hosto et ne pas pouvoir y faire ce que je désirais réellement devenait à la longue une véritable torture.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

J'ai fait 6 mois d'externat + 4 ans et demi d'internat + 1 an d'assistanat. Toutes ces expériences, toutes les collaborations que j'ai pu avoir avec les services cliniques ont rendu mon choix de tenter la passerelle de plus en plus sûr et incontestable au fil des années.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Grâce au forum et aux précieux renseignements que j'ai pu y glaner, j'ai trouvé ce parcours plutôt tranquille. En outre, ma fac était bien informée de la passerelle (ce qui doit être aujourd'hui le cas dans à peu prés toutes les facs) ce qui a facilité mes démarches.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Je vois les études de médecine comme une transversalité de ce que j'ai pu apprendre durant mes études de pharma et surtout durant mon internat. L'autre côté du miroir en quelque sorte, plus axé clinique, pratique.

Ma fac n'a pas tenté de m'en dissuader. Je pense néanmoins que l'annonce de ma reconversion va faire pas mal de bruit dans le microcosme des pharmaciens hospitaliers de Marseille.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Le jury était globalement plutôt sympathique. Se retrouver seul face à 8 personnes dont on ignore tout est une épreuve assez impressionnante. C'était le but de toute manière à mon avis. Destabiliser, prouver la motivation, la capacité à réagir à certaines questions, théâtraliser un peu l'entretien. Mon impression à la sortie de la salle était plutôt mitigé car le jury n'était pas du tout expressif, il était même carrément neutre.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

J'appréhende bien évidemment de me replonger dans une atmosphère scolaire et studieuse comme tout le monde je pense mais l'enthousiasme et l'excitation prévalent largement.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Cela fait 4 ans que je songe à cette réorientation donc je suis décidé à aller jusqu'au bout de cette aventure. Le cas échéant, je pourrais toujours retourner en pharma.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai fait mes études de pharma à Marseille, je connais déjà un certain nombre de services, de médecins. J'ai un appart à Marseille que je partage avec mon amie (bientôt en D4). En outre, la préparation à l'ENC à Marseille est plutôt bonne et les résultats satisfaisants ce qui ne gâche rien.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Aprés avoir consulté le programme de D1, je pense pouvoir dire que ça devrait le faire sans trop de problème aprés biensûr quelques rattrappages en anat, physio et sémio.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai mis de l'argent de côté pendant prés de 5 ans et ma famille peut en cas de problème me soutenir financièrement.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Mon amie va rentrer en D4 donc en plein dedans et nous n'avons pas d'enfant. En revanche, pour ce qui est des loisirs, c'est sûr qu'il va y avoir du changement...

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'ai l'intention à l'heure actuelle (tout peut changer durant mes études et heureusement d'ailleurs) de faire un spécialité médicale et d'exercer à l'hôpital. Si jamais mon classement ne me permet pas d'obtenir une spécialité, pourquoi pas médecine générale. Je n'ai rien contre. Je ferai néanmoins tout mon possible pour avoir ce que je souhaite. Je n'ai pas tenté la passerelle pour être une nouvelle fois frustré ou déçu dans ma vie professionnelle.
_____
"Il n'y a pas de précurseurs, il n'y a que des retardataires."
J.Cocteau
Top
Testos
Jeune Carabin

Messages : 13
Enregistré : 25/06/2007
Posté le 02/07/2007 à 12:14 notnew
Ce forum m'a aide, m'a mis dans le bain et m'a permis d'echanger, d'apprendre de precieuses informations. A mon tour d'apporter mon feedback pour les futurs candidats...

Testos


1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire/doctorat)?

J'ai 29 ans, mais j'aurai 30 ans a la rentree de septembre. J'ai fait un bac S et ensuite j'ai suivi un cursus classique DEUG, License, Maitrise en me specialisant en biologie des populations, ichthyologie (etudes des poissons) et physiologie. Ces premieres annees de fac ont ete completees par des experiences a l'etranger (Espagne) et par une campagne oceanographique. Apres, je me suis rendu compte que les statistiques avaient une importance grandissante en biologie et je suis parti a Lyon pour faite le DEA d'Analyses et Modelisation des systemes biologiques. Mon stage de recherche de DEA m'a introduit au fabuleux monde de l'Immunologie. Apres, j'ai du faire mon service militaire... Eh oui, je fais partie de la derniere cuvee. A l'epoque, j'ai fait l'equivalent d'un service scientifique, un volontariat a l'aide technique pour etre precis et je suis parti pendant 16 mois aux iles KERGUELEN. A mon retour, j'ai decroche une bourse de these avec la fac de Versailles. 3 ans, 4 publications dans des journaux d'immuno et d'immuno-comparee et quelques heures d'enseignements. Cela m'a permi de partir en post-doc a Londres dans un gros labo d'immuno ou j'ai travaille sur des maladies et cellules humaines. Dans ce contexte, je travaillais dans une maternite regulierement et la, j'ai eu un declic : il faut faire medecine !

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

A 17 ans, apres le bac, c'etait la biologie a 100%. L'idee de faire medecine m'a bien sur traverser l'esprit, mais je pense que je n'etais pas pret, pas assez mature pour me lancer.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

Le contact avec les futures mamans, les femmes cesarisees, les patients que j'ai cotyer lors des prises de sang. Plus cette impression de manque par rapport a la comprehension d'une maladie et surtout, essayer de pouvoir combiner recherche et clinique.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

2 "stages" en hopital lors de ma premiere annee de post-doc. Le premier a la maternite depuis pres de 1 an - j'etais la-bas pour collecter du sang de cordon ombilical. Le second pour avoir un mini-diplome de "phlebotomiste" et etre abiliter a faire des prises de sang.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

A presque 30 ans et pas mal de voyages a l'etranger, apres avoir connu 3, bientot 4 universites differentes, les paperasses, je connais un peu... C'est toujours un peu chiant, mais je dirais que c'etait plus une formalite, d'autant plus que la personne que j'ai eu au ministere a ete tres sympatique et tres claire. J'ai gere le truc depuis Londres, sans aucun probleme.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

En tant que "chercheur en Immunologie", je trouve que cela s'integre plutot bien, surtout apres cette annee de post-doc dans une tres grosse structure hopitalo-universitaire...

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

La secretaire de Lyon etait sympa. L'attente est toujours un peu stressante, mais au jour J, on est pret ou on ne l'est pas. Je l'etais... Le jury compose de 8 a 10 personnes etait neutre, a tendance froide... mais certains les ont trouve sympas. Je resterai sur mon impression de neutralite. J'ai pu placer mon petit discours de 3 min sans aucun probleme. Par contre, je n'ai eu que 2 questions, ce que j'ai trouve un peu limite. Donc a la sortie, je ne savais pas trop quoi penser. Je me suis dit que c'etait soit une "formalite" soit que je ne convennais pas... Et puis apres, quel soulagement !!!

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Plutot serein, avec une hate de pouvoir me partager entre hopital et cours a la fac, meme si ca fait 7 ans que je n'ai pas ete sur un banc et meme si la derniere fois, c'est moi qui donnait le cours !!! Mais bon, je suis confiant, je compte sur ma maturite, mon experience et ma methologie de travail. Le retard sera a combler, c'est sur, mais pour cela, il n'y a qu'une chose a faire : travailler. Comme j'aime apprendre, je ne pense pas que cela pose de reels problemes.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouves pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je pense que ces etudes me permettront a terme d'avoir la double competence a la fois de clinique et de recherche, comme beaucoup de doyen ou PuPh... Je compte bien entendu arriver au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Proximite par rapport a mes parents, mais surtout par rapport a ma future femme. Meme si ce n'est pas Paris, Dijon a une bonne reputation et des resultats enviables a l'ECN. De plus, j'ai connu des petites et grandes universites : l'ambiance et les conditions de travail, plus la proximite avec les profs est bien meilleure dans les facs petites a moyennes... Je trouve donc que c'est une plus pour se preparer a l'ECN, et apres, on verra ou je pourrai aller pour la spe.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Oui, je pense avoir un peu peur, comme tout le monde, mais je ne pense pas que cela soit insurmontable... Donc je ne pense pas que cela soit une cause d'echec, surtout quand on est motive et que l'on travaille.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Petites reserves personnelles, soutien de ma concubine (pharmacienne), soutien familiale, les gardes et en dernier recours, un pret bancaire.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je pense que ce sera plus facile de vivre l'annee prochaine ensemble, que comme maintenant avec moi en Angleterre et elle en France...

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Je ferai le maximum pour faire la spe qui me plait, mais pour ne pas etre decu, je pense qu'il sera bon de se prevoir des "roues de secours"... Mais, je n'y pense pas trop pour le moment. Je me focalise plutot sur la remise a niveau, me refaire une place correcte dans une promo et reussir au mieux ma reorientation des l'annee prochaine.

---
---
---

J'espere avoir ete relativement clair et dans quelques semaines, il y aura un nouveau "Dino" sur les bancs de la fac de Dijon !!!

Bon courage et bonne chance a tous.
Top
Babou8
Sexternus-minus

Messages : 39
Enregistré : 23/05/2007
Posté le 02/07/2007 à 12:20 notnew
Bon ben je me lance, étant donné que je suis au taf mais que je suis incapable de me concentrer, je fais une petite entorse à mon stage et je réponds!

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
J'ai fait 2 P1 médecine après le bac, puis une P1 pharma et j'ai eu mon concours. Filière industrie, master analyse et contrôle spécialité criminalistique.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Cette question n'est pas pour moi!

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?
Je croyais qu'en trouvant un domaine passionnant qu'est la criminalistique et les empreintes génétiques, et après 6 ans d'étude, ma passion pour la médecine passerait... Mais ce n'est pas le cas! Pas une minute je n'ai abandonné l'idée de recommencer des études de médecine!

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?
Au lycée j'avais fait 2 stages en hopital au bloc. Puis ma cinquième année hospitalo-universitaire ou j'ai eu 6 mois de stage entre les urgences et le labo de bioch.
Pas la peine de préciser que j'étais bien mieux aux urgences qu'au labo!

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Au niveau administratif, pas vraiment galère, même si l'écriture de la lettre de motivation a été un grand moment : montrer sa motivation sans tomber ds le "neuneu" et le banal...


6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Aucun eobligation vis à vis de la fac de pharma car je finis ds 3 mois et j'avais passé ma thèse en cinquième année. je suis diplômée en septembre et personne n'a essayée de me dissuader de faire médecine et la passerelle.


7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Jury plutôt sympa, mise en confiance et sourires, vraiment l'impression qu'il connaissait bien mon dossier.
Il a dû durer 6-7 minutes pas plus dc c'est assez déstabilisant!
-> présentez nous votre projet professionel (résumé de mon CV très rapide, j'ai insisté sur mon stage à l'hopital et ma thèse mi pharma mi médecine ce qui apparemment a plu au jury)
-> Où vous voyez vous dans 10 ans (j'ai parlé vite fait de mes projets à l'ENC spé med ou médecine gé)
-> Quelle fac avez vous demandé? la même qu'en P1 et pq? (sentimental et bp d'amis)
-> Financièrement comment allez vous faire? (travail en pharmacie, cours à des P1, parents qui me soutiennent...)

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
Folle de joie, j'espèrai tellement c'est un rêve qui devient réalité, j'ai dû passer par un chemin détourné mais j'y suis arrivé...
J'ai vraiment hâte de commencer!


9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Aboutir coûte que coûte, on a une chance folle d'avoir cette passerelle, c'est pas pour tout gâcher au bout de qq mois! on ne sait pas ce que nous réserve la vie mais à part catastrophe naturelle, je ne vois pas pq j'arrêterai!


10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Comme dit précédemment, c'est là que j'ai fait mes 2 P1 et de très nombreux amis... Pour m'aider le moment vebu de l'ENC et le choix des stages!

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Venant de pharma, je ne pense pas avoir de grosses lacunes mais je tâcherai de me mettre à niveau dès la rentrée.


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mes parents, des gardes, la pharmacie...

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Ma vie privée ne fait pas actuellement partie de mes priorités!

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Spé med, médecine gé à priori ms je pense découvrir plein de choses passionnantes pendant ces longues années d'études! Quoiqu'il arrive, une grande partie sera consacré à l'humanitaire car j'ai déjà mon DIU d'humanitaire et je compte bien continuer...

Quoiqu'il arrive , mon meilleur conseil est de rester vous même et de dire franchement et sincèrement ce que vs ressentez. Je n'arrive pas à croire qu'un jury tel qu'on a en face de nous n'arrive pas à voir qu'on est vraiemnt passionné et que médecine est LA chose pourquoi on est fait.

Je vous souhaite à tous bon courage et je vous laisse, je vais aller savourer ce moment magique...

Top
pic-vert
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 54
Enregistré : 19/05/2007
Posté le 03/07/2007 à 15:44 notnew
Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

aprèes le bac je suis rentré en pharma:2 première année puis fin des études de pharma depuis 3 jours

Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

sincerement la medecine ne m'attirait pas car je ne connaissais pas très bien la profession

Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

ma 5° année au CHU: tous les jours au bloc et une motivation chaques jours grandissante pour la chir

Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

voir ci dessus


Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?


entre les deux car ma fac ne savait pas trop les procedures: un grand merci a la dame du ministère qui m'a grandement aidé(desolé pour remede mais j'ai decouvert le site qu'après avoir appellé plusieurs fois le ministère)

Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

mes études s'integre parfaitement : bonne complementarité des formations et surtout la moitié du programe de D1 identique a la 3° année de pharma de Poitiers

Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?


mon entretien objectivement c'est mal passé je suis rester bien 5 min de plus que les autreset tous les membres sauf 2 m'ont posées des questions voir me casser sur mes reponses.
il y avait 9 membres.
pour moi l'impression que certain point du dossier etaient flou: il m'ont demandé quand je soutenait ma thèse: je leur ai envoyé un exemplaire avec la mention obtenu...smilies

Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

genial je connais une bonne dizaine de P2 et j'ai vraiment hate de retourner au CHU

Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

j'ai vraiment l'intention d'aller au bout.

Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

c'etait ma fac de pharma et de plus j'ai un travail sur place pour gagner ma vie...

Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

sincerement tout les étudiants de med que je connais me disent qu'il y a sans cesse des rappels d'anat je ne compte donc pas vraiment recuperer des cours de premier cycle mais plutot relire mes cours de pharma sur les differentes patho, parasito...

Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

je donne des cours dans une prepa, les bourses et ma femme est censé trouver du boulo relativement rapidement après la naissance de notre enfant;)

Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

du mieux que je peux pour concilier les deuxsmilies

Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

actuellement de la chir mais si mon classement ne me le permet pas pourqoi pas de la med general

Top
jujub
Jeune Carabin

Messages : 22
Enregistré : 28/03/2007
Posté le 04/07/2007 à 16:44 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Maths sup maths spe, telecom paris stage de recherche à l'inserm

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
J'aimais bien les maths et je ne savais pas vraiment ce que je voulais faire j'etais bonne elève et j'avais des choses à me prouver. J'ai fais prepa sans savoir ce quetait un ingenieur mais je savais que ca m'ouvrirait des portes. Du moins que ca n'en fermait pas.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?
Un profond desir refoule d'être medecin, le besoin du contact avec le patient

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?
Oui stage ingenieur de recherche à l'inserm,à l'hopital ma decision etait prise avant mon stage. J'ai choisi mon stage avec cette decision en tete. Disons que le stage ne m'a pas dissuadé.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
TRès stimulant, montée d'adrenaline, un conseil soigner votre lettre de motivation.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
c'est un peu le suivi direct. Disons qu'à l'ENST j'ai choisi mes modules en pensant deja entrer en medecine ensuite c'est donc la logique continuité.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Jury peu bavard. Sereine, j'ai presenté mon parcours et appuyé mes points forts. Je leur ai demontre que mon parcours etait cohérent et qu'ils avaient tout interet a me prendre. J'etais très confiante en sortant. certains membres du jury me souriaient, j'ai compris que c'etait bon pour moi.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1
honnetement, j'apprehendes un peu les difficultes surtout pour le rattrapge. Faudra en plus une organisation beton pour gerer en parallèle les obligations familiales sans que mon fils ne se sente abandonné.
J'aprehende mais je sais que j'ai les moyens et le desir d'y arriver

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
J'ai pour le moment l'intention d'aboutir mais la vie pouvant nous reserver bien des surprises je ne m'engage pas sur dix ans.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Proximité geographique

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Je sais que si je veux je reussirai malgre ces lacunes mais je sais aussi que ce sera un gros handicap et beaucoup de travail en plus. On n'a rien sans rien...

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mon mari me prends en charge (cf contrat de mariage... smilies)

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
On gerera entre les nourrices les amis, la crèche et la famille je pense que je pourrai m'en sortir

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Des etudes de danse classique et de violon smilies, des etudes de langue et de geographie non je deconne ... ENfin pourquoi pas?!

[Edité le 04/07/07 par jujub]
Top
Slowtwitch
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 02/07/2007
Posté le 04/07/2007 à 20:20 notnew
Allez, à mon tour:

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 29 ans, cursus STAPS du DEUG au doctorat. Puis un an d'ATER à Poitiers. Post-doc d'un an en neurosciences à l'université McGill de Montréal, puis un an à bosser comme "exercise physiologist" toujours à Montréal.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

La trouille... J'avais la hantise de planter 2 fois la P1 et de perdre du temps. Comme 2 choses m'attiraient (sport et médecine), j'ai opté pour l'autre solution, plus abordable dans mon esprit. Sauf que je n'avais pas prévu de découvrir la recherche, qui m'a occupé plus longtemps que prévu.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

Une certaine saturation: les athlètes, c'est bien, mais c'est vite limitant. Besoin de continuer à avancer, fixer de nouveaux objectifs, et tout le tralala.
Envie de concrétiser ma tendance à me rapprocher des thématiques médicales.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

Mon cursus était très orienté sport au début, mais j'ai fait en sorte de le faire tendre de plus en plus vers le médical: deuxième partie de thèse axée sur les applications possibles du cyclisme à des fins de réhab, et post-doc sur les patients post-stroke.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Formalité. Renseignements pris à la fac de Poitiers, j'ai constitué un dossier essentiellement basé sur celui que j'utilisais pour candidater sur les postes MCU, mais en ajoutant une lettre béton sur les motivations. Mais bon, étant donné l'image peu flatteuse des STAPS, je ne m'attendais pas à quoi que ce soit d'autre qu'un refus pur et simple.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J'ai entrepris les démarches en informant le moins de personnes possible pour éviter que l'année prochaine ne soit marquée par un afflux massif de docteurs en STAPS, ce qui aurait pour effet probable de bloquer la filière.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Entretien pas stressant, le jury n'était pas là pour me mettre en difficulté, juste pour comprendre ce qui m'amenait. Les questions étaient très pragmatiques: finqncement, logement, choix de pratique professionnelle, code d'éthique par rapport au problème du dopage. Une dizaine de minutes en tout.
A la sortie de la salle, c'était le rire nerveux de la pression qui redescend, et au fil des heures le pessimisme qui s'installe en "refaisant le match", car j'avais le sentiment d'avoir omis de sortir mes arguments les plus percutants.
L'impression générale, c'est que le jury accorde sa chance au candidat qui démontre qu'il va pouvoir apporter quelque chose au pool de médecin. Il faut que le futur médecin apporte quelque chose à la profession, en terme de compétences. Dans mon cas, j'ai le sentiment que le jury a senti qu'un médecin avec une formation en sciences du sport apporterait un plus en terme de prise en charge des sportifs, par comparaison avec les médecins de famille qui sont souvent pris au dépourvu devant les pathologies développées par les sportifs et leur prise en charge.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Conscient du fait que j'ai pas mal de retard à rattrapper. Franchement heureux et libéré. Le sentiment de tourner une page et de commencer une nouvelle vie. Et puis, forcément, une bonne dose d'appréhension.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'irai au bout ! Je ne vois pas ce qui, à présent, pourrait me détourner de l'envie de terminer médecin.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Contacts personnels encore très forts dans la région de par le fait que j'y ai travaillé durant un an.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Franchement oui, j'ai peur de ne pas être à la hauteur. Pour rattrapper le retard, je compte cibler, à partir de l'expérience des "anciens", pour combler progressivement en commençant par ce qui est le plus urgent. J'ai pas mal d'heures plongé dans les livres en perspective. L'idée générale est de rattrapper les connaissances au fur et à mesure que j'en aurai besoin.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai des ressources personnelles, je ferai un emprunt au besoin, et je continuerai à m'occuper d'athlètes pour faire tourner la machine.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ma vie familiale n'est pas compliquée à gérer, je suis célibataire sans enfants, c'est d'ailleurs également la raison pour laquelle je suis si facilement parti au Canada pendant 2 ans. Mais le début des études en médecine correspond également à un besoin de "me poser" du point de vue personnel.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'ai dit au jury que 3 choses me tentent: médecine du sport, endocrinologie et recherche médicale. Maintenant, un autre projet, qui risque fort de prendre le dessus au fil du temps, serait de rester sur la médecine générale et de m'engager dans l'humanitaire.

[Edité le 08/08/07 par Slowtwitch]
_____
En cas de problème, s'il y a une solution, s'inquiéter ne sert à rien, et s'il n'y en a pas, s'inquiéter ne change rien.


Top
soyal52-42an203
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 31/05/2007
Posté le 05/07/2007 à 16:32 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

24 Ans, célibataire. Après mon bac S, je n'avais aucune idée sur mon avenir, mes profs et mon entourage m'ont conseillé d'aller en prépa pour ne pas me fermer de porte. J'ai donc fait MPSI/MP ou je suis tombé amoureux des maths et de la physique. Je suis entré aux Arts et Métiers (ENSAM) et j'ai effectué des stages dans des boîtes biomédicales (Stryker Orthopaedics, Proteor, CERAH) puis j'ai fait un master de bioméca en double diplôme. Chaque étape m'a toujours plus donné envie de changer de voie.
---------------------------------------------

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'avais un peu hésité, mais j'étais très peu sûr de moi à l'époque et très influençable. Ca peut paraître idiot, mais d'entendre depuis la petite école des blaireaux qui me disaient: "tu feras médecine comme ton père", cela m'a sans doute poussé à vouloir faire quelque chose de différent!
----------------------------------------

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

Le travail en collaboration avec des cliniciens en master, et le contact des patients. Je savais qu'en tant qu'ingénieur biomédical, j'aurais tjs été frustré en bossant avec des cliniciens que j'aurais enviés. Pas mal d'aspects des 2 boulots sont similaires, mais dans un cas tu ne vois jamais les patients!
-------------------------------------------

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

Stages chez Stryker ( fabricant de matériel orthopédique)
Master avec le Centre d'Etude et de Recherche pour l'Appareillage des Handicapés (CERAH) et Protéor, j'ai rencontré des ortho, kiné; rééducateurs fonctionels, et surtout j'ai rencontré des patients.
-------------------------------

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

J'ai monté mon dossier sérieusement, mais cela n'a pas été très compliqué. Je me suis surtout appliqué pour la lettre de motivation qui était béton je pense. Etant en P1 en même temps, j'ai plus stressé pour le concours de P1 que pour la passerelle.
----------------------------------------

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

En 2006, mon école (ENSAM) ne faisait pas partie de celles figurant dans la liste exhaustive des "passerellables", j'ai donc demandé à la direction générale de faire son possible pour rentrer dans cette liste, ce qu'elle à fait...Toutes les écoles d'ingé ont été inclues à cette liste en 2007. Je n'ai pas d'obligation envers mon école, mes responsables de master ont été agréablement surpris par mon choix.

-----------------------------------------
7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

L'entretien s'est très bien passé, j'avais préparé les lignes de mon laius et je pense avoir été assez convaincant, les membres du jurys étaient souriant et attentifs. Les questions ont été celles auxquelles je m'étais préparées: (financement, choix de la fac...). On m'a finalement demandé en réference à mon CV quelle place je jouais au foot!!!J'étais donc assez confaint en sortant.
----------------------------------------

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

J'ai fait P1 l'année dernière, je compte donc bosser les parties importantes du programme de P2 pendant les vacances (sémio et anat). J'espère être à la hauteur et il est clair que je ferai pas le mariole avant les 1ers partiels ou on verra si j'ai vraiment mérité ce bypass.
------------------------------------------

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Mon choix est mûrement réfléchi et je ne vois pas comment je pourrais être déçu. Je compte arriver au bout et me servir de mes compétences d'ingénieur dans mon job de médecin.
--------------------------------------

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Je suis originaire de cette région, j'y ai de la famille et mes amis, et ma P1 s'y est pas trop mal passée.
---------------------------------------

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

cf plus haut, je compte bosser cet été. Bien sûr, j'ai un peu peur.
-----------------------------------------

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je donne des cours de math mais cela représente plutôt de l'argent de poche, j'ai la chance d'avoir des parents qui supportent à fond mon projet, merci merci...
-------------------------------------

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je n'ai pas d'enfants et je ne suis pas marié. Et quand je vois le boulot de certains de mes copains de promo ingénieurs pétroliers ou autres, je me dis que j'aurais toujours plus de temps libre qu'eux!
------------------------------------------

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
smiliessmilies

POur l'instant, les domaines qui m'attirent sont ceux que je connais: l'orthopédie et la rééducation fonctionnelle. Je ne suis pas arrété sur cette idée car je vais découvrir de nombreuses autres spécialités qui me sont inconnues. Je ferai tout mon possible pour l'ENC et plus encore pour ne pas être déçu.
Top
Voir la fiche contact de ce membre
OmBreNoiRe
Doyen

Messages : 563
Enregistré : 08/11/2005

Vie réelle
Guillaume Daboul
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : LILLE Henri Warembourg
Posté le 06/07/2007 à 18:43 puis édité 1 fois notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
J’ai 24 ans et je viens à peine de terminer ma formation d’ingénieur en Informatique de l’UTC. J’ai fait une filière entre le génie informatique et biologique, et j’ai suivi en parallèle un master recherche en biomécanique et génie biomédical (toujours de l’UTC).

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
Suite à mon baccalauréat, j’avais énormément de connaissance en informatique par acquis personnel et malgré l’envie depuis très jeune de faire médecine, j’ai finalement décidé de me tourner vers un domaine que je connaissais mieux. Un manque de confiance en soit, et de maturité sans doute.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?
J’ai très vite vu que je n’aimais pas la voie dans laquelle j’évoluais, mais étant donné mes (bons) résultats, je me disais que c’était fait pour moi, et qu’être ingénieur ce n’était pas si mal après tout. Mais suite à mes stages longue durée, j’ai du me rendre à l’évidence. J’ai donc rejoint sans changer complètement de formation, le biomédical, dans le but de me préparer à faire une P1, et c’est en appelant la faculté que j’ai connu la passerelle puis ce forum smilies

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?
Grâce à ma formation j’ai passé plusieurs jours dans différents services hospitaliers, dans le but surtout d’étudier les machines et non les patients, mais finalement j’étais toujours plus intéressé par l’aspect soin que par l’aspect technologique. Tout cela m’a donc conforté dans ma décision.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Gal ère peut être pas, mais pas une promenade de santé ! Avoir le papier qui disait que j’allais être diplôme avant le mois d’octobre ne fut pas facile, mais fort heureusement, ils se sont tout de même montré très compréhensif et j’ai fini par l’avoir à temps smilies
J’ai mis 3 mois à écrire ma lettre de motivations (je la revoyais très régulièrement).
Je dois avouer que je n’ai pas trop stressé pour la sélection du dossier (sauf au moment de téléphoner smilies) mais par contre pour l’oral…. Enormément de préparation (plus d’une semaine non stop, à souler ma famille avec mon speech de 4 minutes 30) pour finalement faire un show de 1 minute 20 smilies ! Je ne savais vraiment pas quoi penser ! Je fais toutes mes excuses au secrétariat de Paris V pour l’harcèlement téléphonique smilies smilies

6. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Je trouve que les études de médecine sont dans la continuité de ce que je fais actuellement, et j’avais tout fait pour. Je n’ai plus aucune obligation vis-à-vis de mon école, j’attend juste le diplôme smilies Mon école n’a pas du tout tenté de me dissuader.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Alors déjà, il faut replacer le contexte smilies
J’arrive sur place à 8h30 alors que mon horaire de passage était à 11h15 (quand on est stressé on ne compte pas smilies). Les entretiens débutent à 9 h30m00s. A 9h30m37s le 1er candidat sort smilies pour appeler le prochain. La panique gagne tous les candidats étonnaient de ne pas voir les entretiens se dérouler comme les années précédentes : 5minutes de speech + 10 minutes de question.
Donc, je suis finalement passé à 9h47 (je devais être le 11eme candidat à passer, faites le calcul…).
Je rentre dans une pièce, où une dizaine de personne me regarde rentrer, je me présente, et tout de suite, j’ai le droit à une question « Que pouvez nous dire pour nous convaincre de vous laisser faire médecine, et pourquoi n’avez-vous pas commencé par médecine ? ».
J’ai tout d’abord expliqué pourquoi je n’avais pas fait directement médecine après le bac, et j’ai essayé de replacer mon speech allégé pour l’occasion en gardant en tête que je pouvais être coupé à tout moment. J’ai eu droit à 2 questions en rapport avec mes recherches, j’ai a peu près dit tout ce que je voulais dire et voilà… « Merci c’est bon pour nous, vous pouvez y aller »
Mon impression en sortant de salle était que tout sembler jouer d’avance. D’après moi Paris V avait déjà sélectionné les dossiers dès « l’écrit » et l’oral n’était qu’une confirmation. Contrairement à Rennes ou Lyon, où vraiment l’oral a été décisif et beaucoup plus traditionnel.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
Déjà je suis heureux, car je vais faire ce que j’aime à 100%, et c’est avec joie que je vais commencer à me préparer durant les vacances, bref que du bonheur !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Je continuerai jusqu’au bout à 40000% je suis motivé à bloc et pour rien au monde je ne changerai d’avis, j’ai trouvé ma voie, et je vais faire ce que j’aime, que vouloir de plus ?

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Proximité familiale.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Je vais réviser au maximum l’anatomie et la sémiologie durant les vacances (et autres s’il faut), j’ai la chance d’avoir des membres de ma famille médecin, j’aurai donc un peu d’aide smilies Je n’ai pas peur de ne pas réussir, je vais travailler comme un dingue afin de rattraper mes lacunes et je vais donner le meilleur de moi-même !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
J’ai la chance d’avoir mes parents derrière moi, mais je pense faire un prêt étudiant que je rembourserai à partir de l’internat pour les laisser souffler, ils m’ont payé ma formation d’ingénieur et ils méritent de profiter de leur argent smilies

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Je suis marié depuis plus d’un an et ma femme est mon soutien numéro 1 (d’ailleurs, elle m’a accompagnée le jour de l’oral :p). Elle est aussi étudiante et elle sait que je m’engage vers des études (et une vie professionnelle) très prenantes et l’accepte volontiers donc no soucy de ce coté là !

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Je pense que j’aurai le temps de voir d’ici l’ECN ce qui me tente vraiment, mais j’aime beaucoup déjà l’imagerie médicale et la médecine générale me tente aussi. On verra bien, dans l’absolu je n’aime pas envisager l’échec, et je préfère mettre toutes les chances de mon côté en travaillant dure durant les 4 années qui vont venir afin d’avoir le choix.
Top
Néwick
Jeune Carabin

Messages : 17
Enregistré : 27/06/2007
Posté le 12/07/2007 à 11:47 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
Eric 23 ans, à l'issue de mon bac S je suis allé en prépa MPSI/MP - je n'étais pas attiré plus que ça par la médecine. J'ai fait ensuite l'école des Mines de Nancy, option sciences des matériaux. Là, j'ai commencé à m'intéresser au milieu médical, notamment avec des cours d'intro à la bio donnés par un médecin (c'était passionnant). Ne connaissant pas la possibilité de passerelle, j'ai cherché à faire un master en matériaux pour applications médicales, formation que j'ai trouvée à Lausanne, en Suisse, à l'Ecole Polytechnique Fédérale.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
J'aimais (j'aime toujours) beaucoup la physique et les maths et je n'étais pas particulièrement intéressé par la médecine, qui demandait trop de "par coeur" en P1 (je sais ça va en demander, mais je me connais mieux maintenant)

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

J'ai découvert le milieu par des amis puis par mon cursus et cela m'a beaucoup attiré. Puis, voyant que cela m'intéressait plus que le métier d'ingénieur, j'ai décidé de me lancer.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

J'ai fait plusieurs projets et stage en liaison avec la médecine (le but était de comprendre des phénomènes mécaniques et d'optimiser des matériaux de prothèses). Mais surtout, j'ai demandé à passer une journée avec un externe dans un service d'ortho. J'ai pu assister à des opérations du genoux, j'ai passé l'après-midi aux urgences. Et malgré la journée chargée (7h-23h) j'ai adoré. Maintenant j'en redemande smilies

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Plutôt simple. J'ai juste passé du temps pour ma lettre de motivation.

6. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

La médecine ne s'intègre pas à mon précédent cursus car j'ai tout terminé (enfin, j'aurai tout terminé en septembre) et je n'ai plus d'obligations.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

J'ai été impressionné par le nombre de personnes et la taille de la table ^^. Ensuite, l'accueil a été un peu rude : "alors, on en a marre d'être au fond du trou ?" (en référence aux mines...) mais je ne me suis pas laissé démonter et j'ai essayé de répondre aux questions de manière précise. Pas de questionnement sur le financement ni sur la spécialité que j'envisageais de faire, mais sur ce que je ferai si au bout d'un an je n'ai pas envie de continuer. Ils m'ont demandé pourquoi je n'avais pas choisi médecine avant, et pourquoi je voulais faire ça maintenant.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Ultra-motivé, ça fait 1 an 1/2 que je potasse un livre d'anat/physio pour ça. En plus, j'ai appris que j'aurais 4 stages de 3 semaines dans l'année... je suis impatient !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

J'ai envie de faire médecine, même si c'est difficile. Je me vois mal arrêter, surtout que c'est un engagement auquel j'ai beaucoup réfléchi.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Des amis y sont déjà passé et je connais l'endroit ^^

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

J'ai déjà commencé à récupérer les cours de P2 et de D1 de la fac, potassé un livre d'anat/physio (le Marieb). Ça me fait un peu peur mais j'adore apprendre !

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je ne suis pas très dépensier, et sinon vivent papa-maman...

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

euh... pas de problème particulier de ce coté-là

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'aimerai faire de la chirurgie, en neuro si possible. Si je ne peux pas avoir cette spécialité, je verrais bien : Méd Gé ne me désintéresse pas non plus.
Top
dipneuste
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 14/06/2007
Posté le 16/07/2007 à 14:14 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

32 ans. Mariée. Fac de bio option biochimie, dea de pharmacologie, doctorat de bioch puis 2 post-docs entre la bioch et les neurosciences.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Mes proches n'étaient pas pour du tout et il m’a manqué la maturité nécessaire pour ne pas les écouter j’imagine.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

J’aimais la bio et la recherche, j'avais enterré l'idée de médecine. Et puis mon dernier post-doc s'est déroulé dans un hôpital et a complètement ravivé cette envie.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

Comme je le disais j’ai travaillé dans un service hospitalier et les discussions avec les médecins qui m’ont amenées au contact des patients et le contexte global (réunion diagnostics…) ont complètement fait pencher la balance vers médecine.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Ni l’un ni l’autre. L’écriture de la lettre m’a pris énormément de temps car cela m’a obligé à me questionner sur mes choix.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J’ai toujours travaillé dans le domaine de la santé et envisage, si c’est possible, de faire de la recherche en plus de la clinique.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

La première partie de l'entretien m’a semblée assez axée sur mon âge.
Entre les questions et les remarques :
-Qu'avez-vous fait depuis votre thèse et chez qui avez-vous travaillé?
-Je ne suis pas certain que le seul fait d'en avoir envie justifie de reprendre des études longues.
-A votre âge on ne vous a pas proposé de poste de chercheur?
-Choix de la fac?
-Avez-vous des enfants?

Puis deuxième partie:
-Parlez-nous de votre projet.
-Alors c’est un projet commun avec votre mari.
-Question sur les ressources financières.

Comme le jury me semblait cordial et bienveillant je me suis dit « ça peut peut-être passer ». Et puis j’ai attendu les 2 personnes derrière moi pour qui l’entretien c’est vraiment très bien déroulé et j’ai commencé à douter.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Beaucoup d’empressement, un peu d’anxiété aussi tout de même (peur des lacunes…).

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je ne considère certainement pas ça comme une expérience mais comme une chance inouïe. J’ai l’intention de tout faire pour arriver au bout.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Rapprochement avec mon conjoint.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

La P1 n’est pas un problème car on étudie tt ça en bio. Pour le reste (P2) j’ai pris rv avec le doyen qui m’a orientée sur les matières à étudier (sémio +++, anat +, physio). J’ai 2 mois et ½ pour me faire une idée de l’essentiel ce qui ne suffira certainement pas donc après je verrai sur le tas.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Eventuellement l’anpe si c’est possible, sinon d’une part mon mari travaille et d’autre part nous avons des économies donc pas vraiment de souci de ce côté.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Disons que c’est certainement un peu difficile/compliqué mais possible car d’autres l’ont fait. Et puis mon mari me soutient à 1000%.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Neurologie mais si cela ne marche pas pourquoi pas médecine générale.


[Edité le 16/07/07 par dipneuste]
Top
Kinase
Externus-minus

Messages : 37
Enregistré : 11/04/2007
Posté le 17/07/2007 à 01:03 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

27 ans, célibataire, 2 poissons rouges. Bac S (mention TB), prépa BCPST, ingénieur agronome, spécialité nutrition humaine (et DEA en même temps), tous mes stages sur le thème "alimentation et cancer" (dont 3 mois aux states), thèse en cancérologie.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Je voulais déjà faire de la recherche dans le domaine médical et comme j'étais dans un lycée à prépas, les profs m'ont poussée vers cette voie en me disant que ça me permettrait d'atteindre mon but. Ils n'avaient pas tort puisque c'est ce que j'ai réussi à faire, mais le contact humain me manque. Mais si j'avais craqué en prépa, j'aurais tenté médecine. c'est d'ailleurs ce que beaucoup ont fait et ils ont eu P1 du 1er coup. Je m'étais dit aussi que prépa, c'était après le bac ou jamais, alors que médecine, vu que c'est la fac, ça peut être n'importe quand.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence ?

Je vois ça comme une suite logique à mon parcours. Je constate le peu de contact humain dans la recherche en laboratoire et je regrette l'écart entre nos travaux et l'application finale. J'aimerais aussi avoir plus de compétences me permettant d'aller plus loin dans mes travaux.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

J'ai suivi un médecin une demi-journée à l'hôpital, j'ai fait beaucoup de secourisme, je me suis occupée de personnes âgées et/ou handicapées bénévolement depuis de nombreuses années. Comme je l'ai dit, j'ai toujours choisi mes stages sur des thématiques liées à la santé humaine et j'ai eu l'occasion de rencontrer de nombreux acteurs du milieu médical. Ces expériences n'ont fait que conforter mon envie qui date de la terminale. Finalement, mes activités professionnelles et extra-professionnelles sont très cohérentes et se rejoignent.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Un peu galère. J'ai rassemblé mon dossier à la dernière minute, j'ai rédigé ma lettre la veille du dernier jour à 3h du mat, et j'ai fait le déplacement pour porter le tout (pas confiance en La Poste !). Pourtant, tout était réfléchi dans ma tête depuis de longs mois. Mais c'est dans mon tempéremment de tout faire dans l'urgence et de gérer le stress, c'est ce que l'on apprend en prépa : il faut un minimum d'adrénaline pour être efficace.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Ma soutenance de thèse aura lieu peu après la rentrée. Il va donc me falloir jongler entre les deux au début et ça risque d'être serré. Je ne sais pas encore comment va réagir mon université.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

"Ahhhh, c'est vous qui êtes ceinture noire de karaté, faut pas vous embêter alors !"
"Alors, pourquoi médecine ?"
"Vous avez fait telle école, spécialité machin, c'est ça ? C'est bien, c'est bien."
"Vous faites partie des 9% d'ingénieurs qui sont aussi docteurs, alors que c'est 80% aux etats-unis, c'est bien, c'est bien". (je ne saisissais pas trop où était la question...).
"Quelle spécialité envisagez-vous ?"
"Merci, alors je pense que vous viendrez grossir les rangs de Paris V!".
Je n'ai pas pu caser mon baratin de 5 min, ni sortir les belles réponses que j'avais préparées. Tout a été très rapide. Certains membres du jury étaient souriants, d'autres moins.
J'ai apprécié de discuter avec les autres candidats, l'ambiance était sympathique.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Enthousiaste, avec la patate, et pressée ! même si le démarrage va être rude car il me reste quelques obligations (accessoirement une petite soutenance de thèse). Il me tarde d'apprendre des tas de choses nouvelles !

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Non, je suis du genre à aller au bout de ce que j'entreprends, même si c'est difficile.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Envie de changer de ville : la capitale, c'est sympa.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je n'ai pas le temps de réviser, je le ferai au fur et à mesure des besoins. Je ne pense pas avoir de trop grosses lacunes étant donné mon cursus. J'ai de bonnes bases (merci la prépa), et je pense être capable de déployer une force de travail suffisante si besoin est.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Je compte bosser pendant la D1 (genre cours de maths particuliers à gogo) et trouver un hébergement peu onéreux. Ensuite, j'espère toucher le chômage, j'ai quelques économies (ça fait quand même 4 ans que je travaille et mon financement de thèse était assez bon), et je ferai un emprunt sur la fin si besoin. Je ne suis pas très dépensière. Je ne compte cependant pas demander un sou à mes parents. Même si je dois manger des pâtes à tous les repas, je compte assumer mon choix.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Pour l'instant, mes poissons me soutiennent à 100% dans ma démarche : ils sont prêts à n'avoir des flocons de bouffe-à-poissons qu'un jour sur deux si je suis très occupée. Ensuite, on verra bien.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permet pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Oncologie me tente bien, vu que je travaille dans ce domaine au niveau moléculaire, cellulaire et murin depuis pas mal de temps. Dans tous les cas, quelle que soit la spécialité, il y a toujours des cancers associés. Sinon, être généraliste dans le Massif Central avec une mare géante à poissons rouges dans mon jardin ne me déplairait pas non plus. Car après tout, c'est le contact humain que je recherche (non, non, ce n'est pas le contact piscicole !).


[Edité le 17/07/07 par Kinase]
Top
Christi44
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 03/07/2007
Posté le 17/07/2007 à 18:08 notnew
Bonjour,

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 31 ans. A l'issu de mon bac,j'ai fait P1 mais j'ai raté le concours. J'ai alors intégré la fac de sciences et suivi le cursus universitaire classique jusqu'au doctorat en biologie végétale.J'ai ensuite enchainé avec deux post-doc, un en France et l'autre en Italie.

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai fait médecine directement.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

J'en avais marre du monde de la recherche, c'est trop de compétition meme au sein du meme labo. Et puis, avec le temps je me suis rendue compte que j'avais besoin d'un métier proche des gens, dans lequel je m'épanouisse en me rendant utile.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

Je n'ai jamais fait de stage lié à la médecine.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Le parcours a été assez simple car j'ai eu pas mal d'info sur remede. ça été bien utile. Et en plus, ma fac était bien informée de la passerelle, ça m'a facilité mes démarches.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

J'ai mis fin à mon post-doc pour tenter la passerelle et ça n'a pas posé de problème. Le directeur du laboratoire a respecté mon choix. Je vais devoir rattraper pas mal de connaissance en semiologie et anatomie, mais j'ai déjà des connaissances en physiologie ou biochimie. Evidemment, il me reste tout à apprendre du monde hospitalier, pour le coté pratique.


7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

Le jury était sympathique en apparence. les questions ont porté essentiellement sur mon parcours de chercheur et les différentes opportunités que je pouvais envisager dans ce domaine. Mon impression à la sortie de la salle était plutôt négative car le ton est monté avec deux membres du jury.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je suis sereine car c'est une chance de pouvoir reprendre ces études. J'ai aussi peur de ne pas réussir à rattraper le retard, mais on verra bien au cours de l'année comment ça se passera.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Cette fois-ci, je suis bien décidée à aller au bout. Je veux etre médecin et je m'en donnerai les moyens. C'est une seconde chance, je ne peux pas la laisser passer.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

J'ai fait mes études à Nantes donc c'est un retour aux sources. Et puis, je reviens près de ma famille et mes amis.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Pendant les vacances d'été, je vais bosser l'anat, la semio et un peu la physio. Et on verra bien, à la rentrée. Je suis optimiste.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai un peu d'argent de côté et mes parents sont prets à me soutenir financièrement si besoin.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Je compte privilégier le coté professionnel pour l'immédiat donc si je dois faire un choix entre vie privée et vie professionnelle, ce sera la médecine en premier.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

J'ai l'intention pour le moment de faire médecin généraliste donc le classement ne devrait pas etre le probleme majeur.
Top
xhtml
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 15/02/2007
Posté le 31/07/2007 à 16:48 notnew
Bonjour,

1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

J'ai 28 ans, marié, et un bébé programmé pour fevrier 2008. J'ai fait 2 P1 puis un double cursus qui m'a permis de rentrer en école d'ingé sur Grenoble. J'ai bossé 1 an au CEA et actuellement je bosse dans un hôpital en gestion de risques

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

J'ai fait médecine directement.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

J'ai envie d'être proche du patient car je maîtrise surtout l'homme dans son environnement. La médecine a toujours été pour moi le métier que je souhaitais exercer.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

Bossant dans un hôpital, je me rend compte chaque jour que c'est un métier qui me plait et me passionne.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Tout d'abord j'ai eu un coup au coeur, quand je suis tombé par hasard sur le forum remede parlant de cette passerelle. Je croyais que mes chances d'être médecin étaient épuisées vu mon parcours. Pour le dossier, j'ai facilement regrouper les pièces demandées.

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Actuellement je travaille encore et je mettrais fin à mon contrat début octobre. Je vais devoir rattraper mon retard même si mes deux P1 m'ont donné un aperçu du boulot à abattre.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

L'ambiance était détendue mais je n'ai pas eu le temps de m'assoir que le jury me posait des questions. Là j'ai compris que l'entretien allait être différent de l'année dernière. Je suis sorti au bout de 6 minutes en me disant que tout était joué d'avance. il s m'ont demandé pourquoi je ne faisais pas directeur d'hopital plutôt que médecin (petit moment de panique...). L'impression finale était mitigée avec des points positifs et certains négatifs. L'attente des résultats fut donc très longue.

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je suis motivé à bloc, au taquet comme disent les champions de ski. Maintenant j'espère qu'il y aura une entraide entre dinos pour surmonter les épreuves. J'attends donc la rentrée avec impatience.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Je n'envisage même pas d'arrêter ce cursus qui m'offre la chance de ma vie.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Grâce au forum, et au fait que pour m'y rendre c'est la faculté la plus pratique. Ma femme travaillant en banlieue, j'ai demandé Paris 5.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

Je vais bosser cet été, l'anatomie, la sémio et m'accrocher à la rentrée.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

J'ai des économie et ma femme va m'entretenir.... Mes parents vont me donner un coup de main.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Ma femme me soutient à 100% donc pas de soucis pour la vie familiale

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

Chir m'intéresse beaucoup mais j'aime aussi la médecine générale


[Edité le 31/07/07 par xhtml]
Top
thegood
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 15/02/2006
Posté le 01/08/2007 à 01:10 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?

BAC S, fac science de la matière, DEA imagerie médicale - thèse sur le coeur et zou D1
2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?

Pas trop posé de question, ca me paraissait trop con pour moi la P1, j'ai jamais été un phénix de travail, je sentais que je n'allais pas assez bosser, mais finalement je n'en sais rien.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?

le programme de mes amis durant leurs études de médecine et la vie de l'hopital m'a bien plus durant ma thèse.

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?

ma thèse et mon DEA au service de radio

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?

Grosse galère puisque j'ai attendu la modification de l'arrété du 26 septembre pour les docteurs pendant 2 ans.
Sinon aprés c'est assez tranquil, mais faut etre sure de son dossier

6. Comment les études de médecine s'intégrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?

Faut que je passe ma thèse avant le 1°octobre.

7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?

cela a duré 5 min. Ils ont pas voulu me laisser parler mais j'ai du me justifier quand ils ont posé cette seule question 'et sinon ne pas avoir fait de bio depuis le bac, ca vous embetes pas trop ? (style vous etes naze et ca vous embetes pas trop d'arriver comme ca).


8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?

Je réalise pas vraiment, je viens de finir ma thèse aujourd'hui et j'ai pas trop trop envi de bosser direct demain, l'anat. on verra un peu plus tard.

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?

Ferme intention aprés avoir harcelé le ministère pendant 2 ans.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?

Sur l'argument que les amphis sont à 1 m du service de radio ou je bossais et comme je compte garder une petite activité de recherche ...

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?

UN peu peur mais je ferais ce qu'il faut. sinon anat et semio a fond.


12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?

Un peu d'argent de ma thèse et j'espere de travaux futurs dans mon domaine de recherche meme si j'y crois pas trop. sinon mes parents.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?

Aucun probleme, j'ai que ca a faire. ma petite copine s'appelera médecine.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?

radio ou cardio hélas; ce serait trés chouette pour la continuité avec ma thèse, mais ca va etre relou.


[Edité le 01/08/07 par thegood]

[Edité le 01/08/07 par thegood]
Top
Ben61
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 20/06/2007
Posté le 02/08/2007 à 17:47 notnew
1. Peux-tu te présenter en quelques mots et nous donner un peu ton parcours jusqu’à ton entrée en (école à préciser/dentaire/pharmacie/ vétérinaire)?
24 ans à la rentrée
Je sors de 3 ans d’école d’ingé à Supaéro entrecoupés d’une année de stage chez Airbus

2. Pourquoi avoir choisi ce cursus à l’époque (et non médecine directement)?
L’envie de suivre une voie différente de mon père (médecin). Donc j’ai cherché autre chose et l’aéronautique me plaisait bien.
Et puis j’avais des convictions différentes à l’époque.

3. Quelles ont été les motivations qui t'ont amené à demander cette équivalence?
J’ai beaucoup évolué pendant ces quelques années après le bac. Comme je l’ai dit au-dessus, j’ai maintenant des convictions différentes d’il y a quelques années. Et mes expériences en tant qu’ingé ne m’ont pas vraiment convaincu (ou plutôt m’ont convaincu d’aller faire autre chose…)

4. Avais-tu fait un stage à l'hôpital, en cabinet ou lié à la médecine durant ta formation précédente? Si oui, en quoi cela a -t'il influencé ta décision?
J’ai bossé pendant 2 étés en tant que brancardier à l’hosto. J’ai eu pas mal de contact avec des victimes/malades en travaillant en tant que secouriste bénévole avec la Croix-Rouge.
Et puis j’ai réalisé quelques stages d’observation à l’hôpital qui m’ont vraiment donné envie de continuer.

5. Comment as-tu vécu le parcours qui mène à l’autorisation d’entrer directement en DCEM1? Galère ou simple formalité?
Déjà, ça a commencé il y a un moment. On a essayé de monter un dossier avec mon école pour être rajoutés sur la fameuse liste… Et au moment de l’envoyer au ministère, la loi a changé.
Ensuite, rédaction difficile de la lettre de motivation et début d’une longue, très longue période de stress. La date limite de dépôt des dossiers est un peu casse-gueule (ça tombe pendant les vacances !) donc attention. J’ai failli ne pas avoir l’attestation de diplôme à temps…
Puis attente, puis entretien (démoralisant !), puis re-attente…. Le tout entrecoupé de 18522 visites au forum de remède pendant mes heures de boulot et en-dehors, de 10 coups de fil au ministère et autant à Paris V et à la fac de Toulouse. J’exagère mais c’était à peu près ça… Attente / coup de fil ou post sur le forum apprenant qu’il fallait attendre pr les résultats / re-attente / re-bad news / re-attente……

6. Comment les études de médecine s'intègrent-elles à ton précédent cursus? Quelles obligations as-tu encore vis-à-vis de ton école/fac? Ton école a-t'elle essayé de te dissuader de partir en médecine?
Mon école m’a soutenu (mais il a fallu les convaincre… et ça a été possible grâce à ma directrice des études qui me soutenait à fond…)
Normalement je suis diplômé depuis juin ou juillet mais il va quand même falloir que je me renseigne pour être sûr :p donc je n’ai plus d’obligation.


7. Peux tu nous raconter brièvement comment s’est déroulé l’entretien avec le jury (atmosphère, questions)? Ton impression à la sortie de la salle?
Même contexte d’entretien qu’OmbreNoire (j’étais le n°3 sur la liste…)
Je rentre déjà flippé vu comment les 2 premiers se sont fait expédier et j’oublie de fermer la porte. Là, j’ai le droit à un petit « bon euh Marcel tu ferme la porte s’il te plait ! » qui a fait marrer tout le monde (mais je suis pas sûr que ça m’ait beaucoup détendu).
J’enlève ma veste. « Ne vous déshabillez pas, vous n’aurez pas le temps »
Bon en gros il a bien démarré cet entretien !!!…
Ensuite « Que pouvez nous dire pour nous convaincre de vous laisser faire médecine ? »
Je réponds tant bien que mal en essayant de condenser en 1 minute ce que j’avais prévu de dire en 5. Je me fais couper une première fois. Je recase un truc in extremis et je me fais recouper : « c’est bon ça nous suffit, vous pouvez sortir »
Comme ils arrivaient à bien optimiser le temps passé à discuter avec chaque candidat mais que le temps de latence entre 2 personnes leur semblait visiblement trop long, ils me demandent d’appeler le candidat suivant, et vite ! Et ils ajoutent de dire également à celui d’après de se tenir prêt devant la porte…
Voilà, en gros, ça a dépoté méchamment !
Je suis sorti de là persuadé que leur décision était prise à l’avance mais je ne savais absolument pas laquelle…

8. Dans quel état d’esprit t'apprêtes tu à débuter cette année de DCEM1?
J’ai l’impression de rentrer dans un monde qui me convient complètement donc j’attends avec impatience cette rentrée.
J’ai tout de même un peu d’appréhension…

9. Considères-tu cela comme une expérience qui peut s’arrêter d’une année sur l’autre, si tu n’y trouve pas ton compte en utilisant ton diplôme précédent ou as tu la ferme intention d’aboutir coûte que coûte?
Je ne vois pas bien ce qui pourrait me faire arrêter, en tout cas ce ne serait pas une décision qui viendrait de moi alors.

10. Sur quels arguments as-tu choisi ta fac?
Pour rester à Toulouse et j’y connais quelques personnes.

11. Comment comptes tu rattraper le premier cycle des études médicales? As tu peur de ne pas réussir en médecine en partie à cause de ces lacunes?
Je m’y suis déjà mis depuis quelques temps. Et je vais continuer à bosser un peu jusqu’à la rentrée mais c’est un peu délicat vu que j’ai un boulot ds la journée.

12. Si la question n’est pas trop indiscrète, peux-tu nous dire comment comptes-tu financer ces années d'études?
Mes parents sont derrière moi (sinon je pense que je n’aurais pas fait les démarches) et j’ai mis un peu d’argent de côté. Et pis si besoin, j’irai voir ma banque.

13. Si la question n’est pas trop indiscrète non plus, comment as-tu envisagé de concilier ces études prenantes et ta vie familiale/privée?
Je suis soutenu à fond de ce côté-là. Donc j’espère que ça se passera bien et que le décalage ne sera pas trop grand.

14. Que comptes-tu faire finalement à la fin de tes études? Si à l'internat ton classement ne te permets pas d'avoir ces/cette spécialité(s), que fais tu?
Pour l’instant la plupart des disciplines que j’ai pu approcher m’ont bcp plues donc réponse plus précise dans quelques années… Mais je crois pouvoir me plaire dans pas mal de spé donc ça ne me soucie pas encore trop.
Top
Aller en haut • 16 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter