logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[ex médecine] passerelle dcem1 pour MCU

Aller en bas • 12 réponses
ancêtre de dino
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 29/03/2008
Posté le 29/03/2008 à 15:00 notnew
bonjour à tous et merci à tous les modérateurs pour toutes ces infos précieuses, qui permettent d'avoir une très bonne vue d'ensemble des dinos qui se présentent à la passerelle pour le dcem1.

Seulement mon profil est un peu atypique et je recherche des dinos étranges comme moi qui envisagent la passerelle ou encore mieux qui l'auraient déjà tentée.


Voilà j'ai 34 ans et j'envisage de présenter mon dossier l'an prochain pour entrer en dcem1. J'ai un doctorat de biologie obtenu en 2002, 3 ans de postdoc et je suis MCU depuis 3 ans. Seulement mes recherches sont beaucoup trop fondamentales et déconnectées des patients à mon gout. Je souhaite faire médecine pour me sentir plus utile.

Y aurait-il des dinos avec un profil similaire? J'ai aperçu un "baudoin" CR1 inserm envisageant la passerelle mais je ne sais s'il l'a finalement tentée.

merci par avance pour vos réponses
Top
dipneuste
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 14/06/2007
Posté le 29/03/2008 à 17:58 notnew
J'ai passé la passerelle l'année dernière dans ma 33ème année. Après 4 ans de post-doc.
Top
ancêtre de dino
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 29/03/2008
Posté le 29/03/2008 à 18:53 notnew
merci pour ta réponse.

Après un semestre, comment ça se passe? Est-ce que le travail pour récupérer le retard sur les jeunes est vraiment important (en anat par exemple?) Est-ce que l'avance que tu peux avoir en biologie/biochimie compense les lacunes dans d'autres disciplines?? Enfin, l'intégration est-elle facile dans une promo avec des étudiants qui ont 10 ou 15 ans de moins?

Top
dipneuste
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 14/06/2007
Posté le 31/03/2008 à 10:32 notnew
Bilan je suis très contente. Au niveau intérêt que j'y porte rien à dire, ça répond tout à fait à mes attentes.

Est-ce que le travail pour récupérer le retard sur les jeunes est vraiment important (en anat par exemple?)
Toute l'anat a été vue en P2 sauf la neuroanat que l'on a étudiée au 1er semestre.
Très honnêtement ça m'a pris un temps fou de la mémoriser. Mais ce semestre on a des cours de sémiologie neurologique et ça passe beaucoup mieux qu'au premier semestre quand il fallait apprendre la sémio de l'endocrino (par exp) sans avoir vu l'anat ni la physio. Ceci dit c'est possible. Tu revois en gros (sinon tu perds trop de temps) un peu de physio et d'anat après le cours juste les points qui te manquent pour comprendre. Mais bien évidemment tu y passes 5 fois plus de temps que qqun qui a fait une P1 et P2.
Ma bête noire a été l'imagerie. Sans aucune notion c'est la galère.
Et d'une manière générale ce qui est un peu long à acquérir mais fondamental c'est un vocabulaire médical qui te permet de comprendre les cours. Au lieu de dire que le patient à la pupille contractée on dit myosis (exp). Et c'est comme ça pour tous les signes il faut apprendre un langage mais ça vient.

Est-ce que l'avance que tu peux avoir en biologie/biochimie compense les lacunes dans d'autres disciplines??
Au premier semestre (anat et sémiologie) m'a formation ne m'a pas vraiment servie bien qu'avoir une notion claire de ce qu'est un nerf (ce n'est qu'un exemple bête) facilite surement la vie. Ce semestre pour des matières comme l'immuno ou l'hémato ça sert je pense. Disons que c'est plutôt un plus qu'un moins mais si ça aide ce n'est qu'à comprendre pas à mémoriser. En clair la compréhension est facilitée mais je n'ai pas l'impression de savoir déjà ce qu'on raconte du tout et même loin de là.

L'intégration est chouette. Beaucoup de curiosité. Les étudiants veulent aussi beaucoup m'aider, filer les cours...Et puis c'est sympa d'être avec des plus jeunes. Tout est plus simple. Le seul hic pas mal ne se décident pas à me tutoyer et ça me marginalise un peu. Mais en même temps je comprends très bien j'ai l'âge d'être la prof pas l'élève...

De toutes façons c'est très différent des études de bio à la fac.
C'est du travail, travail, travail parce qu'il y a de la motivation derrière!
Top
ancêtre de dino
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 29/03/2008
Posté le 31/03/2008 à 21:32 notnew
merci pour cette réponse bien complète, et félicitation pour ton parcours. pour être honnete, le coup du vouvoiement par les autres D1, ça fout quand meme les jetons. personnellement je fais cours à des étudiants de licence de bio d'un 20aine d'années et j arrive pas a me voir avec eux. bon en même temps les étudiants de D1 sont sans doute plus matures que la plupart de ceux de bio... réfléchissons encore un peu...

sinon y aurait -il un autre statutaire cinglé ayant rénoncé à son petit poste pépère pour se lancer dans la passerelle.

Tu étais en CDD dipneuste ? Avec un CDI l'aurais tu fait quand meme???

merci encore pour ta réposnesmilies
Top
dipneuste
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 14/06/2007
Posté le 01/04/2008 à 11:22 notnew
bon en même temps les étudiants de D1 sont sans doute plus matures que la plupart de ceux de bio...

Alors là ça m'étonnerait beaucoup.
Disons qu'il y a de tout partout.

Il me semble qu'il faut considérer plusieurs choses.
Où penses-tu postuler. Parce que je suis la seule âgée ici mais à Paris par exemple entre les passerelles et les dinos qui sont passés par P1 ça fait du monde.
Ensuite tu ne retrouveras pas l'ambiance étudiante de tes 20 ans. Simplement parce que bien sûr tu seras décalé.
C'est 4 ans donc ce n'est pas un cdi et les cours c'est à mi-temps seulement et encore si tu y vas.
Et enfin les jeunes n'ont jamais mangé personne. On a été jeune aussi...
Mais bon c'est ma façon de voir. On est tous différents. Si ça doit te torturer c'est pas la peine.

sinon y aurait -il un autre statutaire cinglé ayant rénoncé à son petit poste pépère pour se lancer dans la passerelle.

Tu étais en CDD dipneuste ? Avec un CDI l'aurais tu fait quand meme???

J'étais en CDD. Mon chef montait une équipe à l'époque et avait besoin de monde donc avait dans l'idée de me présenter à un concours inserm. C'était d'ailleurs le seul endroit où j'ai vraiment aimé travailler. Bons projets cohérents proches du médical, bonne équipe motivée, bonne ambiance. Rien à dire. Le problème c'était moi. Je me suis toujours interrogée sur le fait de faire de la recherche pure et dure et uniquement de la recherche. C'était cyclique chez moi.
Mais je ne peux bien sûr pas répondre à la question si j'avais du lâcher un poste fixe. Avec des si on fait trop de choses.
Top
dipneuste
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 14/06/2007
Posté le 01/04/2008 à 11:56 notnew
Une dernière chose. Ce que perso j'ai trouvé un peu rude c'est de devoir participer en cours d'anglais ou d'être interrogée en TD. Quand tu as été le prof c'est un peu rude mais c'est le jeu. Et puis j'y ai trouvé un côté ludique finalement.
Disons que tu fais bien de peser le pour et le contre et qu'il ne faut pas se lancer à la légère. Mais parfois trop de questions peuvent entrainer une inhibition alors qu'une fois qu'on y est, pas le choix, il faut se lancer.
J'étais certaine de vouloir faire ça. Les questions qui pour moi étaient essentielles c'était plutôt: est-ce que je dois imposer ça à mon mari, à mes futurs enfants, comment en avoir d'ailleurs, comment s'organiser, comment faire financièrement. Et les facteurs de stress: vais-je rattraper le retard de P1 et P2, suis-je capable d'étudier?

Bien sûr pour toi le fait d'avoir un poste pose une vrai question.

Bonne réflexion. J'ai cogité pendant 9 mois. On en est tous là.
Top
ancêtre de dino
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 29/03/2008
Posté le 01/04/2008 à 13:07 notnew
je postulerai peut etre a Rennes pour une D1 à nantes. état de la réflexion:

Les + c'est que bien évidemment j'ai envie de faire ça et je sui motivé.smilies

Les - c'est que j'aurai 35 ans,smilies 2 enfantssmilies et que j'ai aujourd'hui un poste statutaire d'enseignant chercheursmilies qui ne représente pas le pire des métiers qu'on puisse exercer et pour lequel j ai fait pas mal de sacrifices

je te tiendrai au courant de ma décision. merci pour tes conseilssmilies
Top
précambrien
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 02/04/2008
Posté le 02/04/2008 à 15:59 notnew
bonjour ancêtre de dino!

je viens de voir que tu avais lancé un nouveau post pour "dinos étranges". Donc au risque de me répéter, je prends le temps de te répondre à nouveau.

j'ai 35 ans, suis mariée, ai deux enfants (1 et 3 ans), MCU depuis 2002, titulaire d'un doctorat de Neurosciences (2001). Pas de post doc à mon actif, mais un demi ATER (génial!)

Tu dis: "Seulement mes recherches sont beaucoup trop fondamentales et déconnectées des patients à mon gout. Je souhaite faire médecine pour me sentir plus utile"
Cela correspond exactement à ce que je ressens. Cette question de l'utilité de ma recherche était déjà présente lorsque je préparais ma thèse.

Je suis depuis 7 mois en disponibilité pour mettre un terme à des années de célibat géographique. Depuis mon recrutement, mon activité de recherche est au point mort: peut être est-ce lié à un manque de motivation vis à vis des questionnements trop fondamentaux (sans compter un environnement professionnel merdique). Bref, je sens que c'est le moment où jamais de changer de cap: je suis décidée à tenter ma chance.

Pourquoi ne tentes-tu pas dès cette année la passerelle?
Top
pak
Jeune Carabin

Messages : 25
Enregistré : 13/11/2007
Posté le 02/04/2008 à 16:09 notnew
Bonjour a tous
je suis nouveau sur ce forum. J'ai eu un parcours classique: Normal Sup, une thèse et deux post-doc. En lisant les différents forums je me suis rendu compte que le niveau est très relevé cette année.
je voudrais repondir sur ce que précambrien a dit sur les MCU et la passerelle. Il faut garder en memoire que le jury est composé de MCU et PU. Donc il est difficile de se prononcer sur leur réaction.
Top
ancêtre de dino
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 29/03/2008
Posté le 02/04/2008 à 21:36 notnew
bonjour tout le monde,

je dois m'incliner je suis battu!! bienvenue précambrien smilies tu es très courageuse si effectivement tu te lances cette année. Honnêtement, je pense renoncer.smilies les raisons principales sont mon age (34 ans désolé...) et le fait de me dire que j'ai quand meme pas mal galéré (sans doute comme toi) pour faire de la recherche et c'est probablement complètement idiot de laisser tomber un poste que beaucoup seraient contents d'avoir. une question cependant: tu es en disponiblité? comment ça se passe concretement pour un MCU? combien de temps une dispo peut durer? 3 ans non? mais il faut un motif? reprise d'études? que vas tu faire si ta candidature est acceptée? poursuivre ta dispo? enfin, si ce n'est pas trop indiscret, où envisages-tu de postuler?

bien voilà je m'arrete là,

en tout cas bonne chance pour la suitesmilies
Top
Delphe
Interne

Messages : 136
Enregistré : 30/12/2004
Posté le 02/04/2008 à 23:02 notnew
Ne renonce pas pour des raisons qui ne sont fondamentales.
L'age n'est pas un problème insurmontable, surtout si tu es déjà chercheur; tu auras 4 ans de bonnus...car tu n'auras pas à faire une thèse de science après médecine.
Et puis, il faut écouter ses envies et non pas les idées bien pensantes des autres.
J'ai repris à 30 ans passés, dans mon entourage on parlait maison de campagne, 80 % et arret du job pour s'occuper du 3eme...J'avais un bon job, une belle famille, bref une vie qui ronronnait...
Alors évidement le pari était un peu fou, mais à l'approche de l'internat (plus qu'un an) le résulat est très positif. Je suis encore plus motivée qu'avant, être médecin c'est vraiment ce que je veux faire. Les sacrifices il y en a , mais on arrive aussi à s'octroyer des moments plus calmes.
Tu peux toujours aller devant la commission et te décider après.
Tu peux essayer d'avoir un garde-fou, afin de pouvoir faire marche arrière, après 1 an d'étude. Perso, je n'ai pas quitter mon poste tout de suite, j'ai fait un mi-temps en D1. C'est rassurant financierement et psychologiquement..la transission est plus douce.
Pour ce qui est de l'intégration , c'est pas un problème, la majorité des étudiants est sympa avec les dinos..et puis à priori on n'y va pas pour les soirée médecine.;)

Réfléchis bien car vivre avec des regrets...c'est lourd à porter.
Top
précambrien
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 02/04/2008
Posté le 14/04/2008 à 16:33 notnew
désolée de ne répondre que maintenant! comme à mon habitude, j'ai bouclé mon dossier de passerelle à la dernière minute et suis allée le déposer à paris 6 cet après midi même.

Pour répondre à Pak, oui, j'ignore complètement comment des paires peuvent prendre ma démarche.

Ancêtre de dino, tu trouveras toutes les infos administratives sur la disponibilité dans le décret 85.986 du 16 septembre 1985 (il recense à peu près toutes les positions statutaires possibles d'un fonctionnaire de l'état, dont la dispo). Personnellement, je l'ai prise pour suivre mon conjoint qui travaille à paris, et dans ce cadre je peux rester dans cette position quasi indéfiniment (au moins 10 ans c'est sûr). Voilà, donc je ne suis pas folle au point de démissionner si je suis prise en D1, ce serait bête de se priver d'une issue de secours.

Ah oui, dernière anecdote pour nous remonter le moral: mon médecin traitant a débuté des études de médecine à 37 ans en PCEM 1, après qu'elle a été "la femme de son mari" comme elle dit! elle avait validé un BTS juste après son bac!

Top
Aller en haut • 12 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter