logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[ex médecine] La medecine après la P1 : témoignage d'une dino D3

Aller en bas • 13 réponses
anne
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 16/07/2003
Posté le 01/07/2008 à 16:55 puis édité 1 fois notnew
Salut à tous

Ca fait un bon moment que je n’avais pas mis les pieds sur ce merveilleux forum qui m’a permis de réaliser un beau jour que commencer medecine sur le tard n’était pas chose impossible.
J’ai commencé médecine à 32 ans après une école de commerce et une expérience de 7 ans dans le journalisme et je suis maintenant en D3. Je voulais juste apporter un petit témoignage sur les années post P1.
Quand j’ai sauté le pas il y a 5 ans, je focalisais comme beaucoup d’entre vous sur la P1, sur la dureté du concours, mes capacités à mémoriser toutes ces montagnes de connaisssances, etc.
Mais avec le recul, je peux vous dire sincèrement que la P1 est loin d’être l’étape la plus difficile !

A mon sens, ce qui est le plus difficile à vivre à nos ages canoniques de dinos, c’est bien plus la longueur et l’aridité des 6 ans d’études et l’inorganisation criante de la prise en charge hospitalière des étudiants en médecine.
L’ensemble du cursus est très scolaire, les cours dispensés par les facs sont d’un niveau assez hétérogènes ce qui fait qu’on se retrouve assez vite à bosser seul dans des bouquins parce que c’est finalement plus rentable (même si c’est moins sympa). A l’hôpital, l’encadrement est souvent inexistant et rôle de l’externe est très très infantilisant. En gros, on fait très souvent « secrétaire-coursier » c’est à dire qu’on range les dossiers, qu’on court après les examens complémentaires, qu’on fait les ECG,etc....On fait aussi des observations et on voit bien sûr des malades mais la plupart du temps, personne ne vous encadre ni vous corrige vos erreurs. La « meute » des externes constitue pour les services une main d’œuvre bon marché qu’on traite souvent avec une indifférence quasi totale. Je me suis souvent dit durant certains stages qu’un ébéniste ou qu’un maçon en apprentissage était mille fois mieux formé et mieux encadré qu’un apprenti medecin (et plus payé de surcroit puisqu’il gagne entre 80 et 100% du smic si je me souviens bien). C’est un peu flippant quand on y pense !
Bref, trop souvent on perd son temps. Et on a pas le choix puisque les stages sont obligatoires, qu’on est pas toujours en position pour choisir de bons stages et qu’il est souvent difficile de convaincre sa fac de vous laisser faire certains stages en dehors de votre CHU (même si vous vous êtes cassé le cul tout seul pour les trouver)
Le tableau que je vous dresse est un peu noir évidemment puisque heureusement, on tombe parfois (surtout d’après mon expérience dans les hôpitaux de périphérie hors CHU) sur des médecins géniaux prêts à partager leur savoir si on montre de la motivation (ce qui est normal).
Pour finir, quelques conseils qui n'engagent que moi pour essayer de tirer le maximum de profit de ces longues années d'études
-N’attendez pas de la fac ou de l’hôpital une formation clé en main. Ce n’est pas parce que vous aurez réussi le concours de P1 que vous êtes sur des rails. C’est à vous de vous bouger pour apprendre, dans les bouquins ou ailleurs et pour trouver les gens à l’hôpital qui vous formeront au mieux.
-Si vous n’avez pas à bosser à côté, essayez d’utiliser tout le temps libre que vous aurez en P2 D1 (et on en a beaucoup si on s’organise bien) pour prendre de l’avance sur le programme de l’internat et SURTOUT trouvez un PH sympa ou un service performant qui acceptera de vous former VRAIMENT (surtout à la sémiologie qui est la base de la médecine et qui ne s’apprend pas dans les bouquins)
-Discutez avec des étudiants des années supérieures et essayez de faire le tri dans ce qu’on vous apprend entre ce qui vous servira vraiment pour la suite et le reste. On passe beaucoup trop de temps à bachoter des trucs inutiles en médecine. Un exemple : 12 heures de cours sur la biophysique de l’IRM en D1 au lieu de se concentrer sur « comment interpréter un cliché d’IRM ».. ?
-Si vous en avez les moyens, essayez de faire un stage à l’étranger, ça aère bien la tête et ça permet de prendre du recul.
-Concentrez vous sur la prise en charge des patients, c’est pour ça et seulement pour ça que vous êtes là. Et surtout, c’est ça qui est hyper enrichissant .
-Enfin, appuyez vous sur les gens de votre entourage, c’est très important d’avoir un étayage affectif solide pour affronter toutes ces années. Et puis, faire de la médecine tout le temps, même si c’est archi passionnant et enrichissant, c’est aussi hyper usant ! Il faut savoir se ressourcer ailleurs !
Voilà, désolée si j’apporte une note un peu discordante sur ce forum plein d’enthousiasme mais je sais que lorsque j’ai repris médecine, j’aurais aimé que quelqu’un m’explique un peu la suite des évènements post P1.
Si d’autres dinos plus avancés dans leur cursus comme moi pouvaient apporter leur son de cloche, ce serait super !
Bon courage à tous dans cette longue (et belle) aventure de la medecine.
Et si vous avez des questions, n'hésitez pas

Anne
Top
dipneuste
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 14/06/2007
Posté le 01/07/2008 à 20:44 notnew
Tiens c'est dommage je croyais que le problème des stages était spécifique à ma fac. C'est donc partout pareil.
Top
kiddo
Jeune Carabine

Messages : 27
Enregistré : 18/09/2006
Posté le 02/07/2008 à 10:57 notnew
Merci pour ton témoignage Anne. Tu es dans quelle fac?
Top
Linde
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 03/07/2008 à 15:43 notnew
Bonjour Anne, je suis une dino qui souhaite reprendre des études pour accéder à mon rêve, devenir sage-femme, g pas mal visualisé ton parcour qui ressemble un peu au mien sur le fond, je compte attaquer la P1 en septembre à bobigny normalement (j'attend encore la réponse, mais c ce que g mis en 1er choix), je voulais savoir si tu avais une méthode de travail particulière pendant ta p1 à bobigny, qu'elle était-elle? et si tu as des conseils à me donner concernant une petite remise à niveau avant la rentrée histoire de pas être complètement paumée à la rentrée, je te remercie beaucoup
Top
-Dragon-
Chef des sévices

Messages : 342
Enregistré : 03/04/2005
Posté le 05/07/2008 à 02:36 notnew
Bon vu que j'arrive pas a dormir je viens squatter ici.
Je trouve ce poste très intéressant.
Il reflete assez "la ligne de conduite" que je me suis mis dans la tete pour attaquer ces études (et c'est ptet pour ca qu'il me plait smilies)

En ce qui concerne la méthode c'est comme partout, bosser un max en connaissant ses limites afin de tenir 9 mois pleins.
Selon moi il n'y a pas de methode toute faite.
Par exemple certains font des fiches, d'autres non, certains recrivent les cours au dictaphone, d'autres non. Certains sechent les cours et ED d'autres non. Donc tout est variable, mais la seule methode universelle c'est de taffer relire relire relire jusqu'à ce que tu connaisses le trucs instinctivement et que tu saches répondre aux annales.

En ce qui concerne la remise a niveau elle sert a rien pcq tu pigeras rien (meme les S post bac pigent rien), par contre il te faudra te procurer le poly de cette remise a niveau car c'est en faisant la biophy que tu comprendras ce qu'il veut dire.
_____
Interne Cardio
Top
Linde
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 07/07/2008 à 10:41 notnew
Bonjour Dragon je te remercie beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre, seulement je n'ai pas vraiment compris ton dernier paragraphe celui où tu me parle de poly de biophysique à récupérer pour une remise à niveau, dois-je me les procurer et commencer à travailler dessus?
Top
-Dragon-
Chef des sévices

Messages : 342
Enregistré : 03/04/2005
Posté le 07/07/2008 à 18:18 notnew
En fait la remise à niveau ne sert que pour la biophysique.
Le cours de remise a niveau est disponible sur un polycopié qui jusqu'a l'année derniere etait vendu par la fac (mais cette année ils ne l'ont pas vendu, donc il faut le prendre à la BU).
Ce poly compte comme un cours a part entiere avec ses questions au concours.
Seulement la remise a niveau se fait en debut d'année et la biophy se fait au 2nd semestre, donc
1) si tu va a la remise a niveau tu ne comprendra rien
2) idem si t'essaye de l'apprendre ca ne te servira a rien au 1er semestre.

Dc selon moi la remise a niveau en cours magistral ne sert pas a grand chose, mais il faut se procurer le poly (qui en fait contient les fiches que le prof montre au tableau durant la remise a niveau).
_____
Interne Cardio
Top
Linde
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 07/07/2008 à 18:22 notnew
d'accord, donc en grossi g bien compris la remise à niveau avant la rentrée ne sert pas à grand chose, en tout cas merci beaucoup pour tes réponses
Top
ingé29
Jeune Carabin

Messages : 25
Enregistré : 20/02/2006
Posté le 13/07/2008 à 20:17 notnew
En tant que dino D2 de 31 ans, je retrouve pas mal de vécu dans ton post. Tous les aspirants dino devraient le lire pour se faire une idée des difficultés qu'ils endureront en tant qu'externe. J'ajouterais bien que l'internat n'est pas non plus une partie de plaisir: les internes bossent souvent loin de chez eux, font de gros horaires (10h/jour voire +) avec en plus des gardes (nuit ou WE) fréquentes, ont pas mal de responsabilités et de pression avec un encadrement parfois déficient, en étant nettement moins bien payés que n'importe quel bac+6 dans une autre secteur. Toutes ces contraintes deviennent pesantes à partir d'un certain âge surtout si l'on souhaite avoir une vie sociale et familiale à peu près normale. Médecin est un métier formidable, c'est dit et répété à longueur de posts dans ce forum, mais il faut vraiment être hypermotivé pour se lancer là-dedans à 25 ou 30 ans voire plus.
Top
Wildflower
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 16/06/2005
Posté le 16/08/2008 à 16:52 notnew
Bonjour,

J'ai été très intéressée de lire ce post. J'ai un peu le même parcours : Etude de commerce et ensuite obtention d'une maturité fédérale pour gagner la faculté de médecine de Genève. Tout cela à 26 ans.

Hélas, je viens d'apprendre que je n'ai pas eu mon examen et ceci pour la 2ème fois. Je vois mon rêve de devenir médecin s'envoler.

Je viens toujours squater le forum dans l'espoire de trouver une solution à ma voie qui semble sans issue.

Bonne continuation à tous.
_____
Wildflower - 31 ans
Top
Linde
Jeune Carabine

Messages : 21
Enregistré : 21/03/2008
Posté le 18/08/2008 à 10:18 notnew
Cela me désole de voir que tu n'as pas eu ton examen, ta fac était-elle particulièrement difficile ? quel était son programme, à-tu fais une prépas au préalable ou une remise à niveau, t'es-tu bien renseigné avant de ta lancer, tu sais g entendu parler d'études de médecine en belgique, je ne suis pas très au courant de la chose mais ça vaut le coup de se renseigner, utilise la fonction rechercher, tu y trouvera pas mal d'info
Top
Wildflower
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 16/06/2005
Posté le 21/08/2008 à 15:02 notnew
Hello,

Je ne peux pas te répondre car je ne sais pas si la faculté de médecine de Genève est réputée pour être difficile ou pas.

Hélas, je pense m'être un peu précipitée car je n'ai fait aucune préparation spéciale avant de commencer l'uni. J'ai été naïve sur le coup. Mais vous savez, en Suisse, il n'existe pas de prépa ou en tout cas ce n'est pas très connu.

Question programme c'est un peu le programme que vous avez en France soit :

Biologie
Anatomie
Chimie G et chimi organique
Physique
Statistiques
Cours de psycho
_____
Wildflower - 31 ans
Top
Nathelo
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 18/08/2017
Posté le 22/08/2017 à 18:06 notnew
Bonjour Anne,
J'aimerais savoir où tu en es aujourd'hui.
Je suppose que tu es en activité.
Comment se sont passées les années suivantes ? Quelle spécialité as tu choisie?
Comment s'est passé ton premier poste ou installation ?
Merci d'avance si tu réponds à ces questions.
Pour infos je suis juriste, 32 ans, déjà maman et en grand questionnement...
Top
Nathelo
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 18/08/2017
Posté le 22/08/2017 à 18:07 notnew
Bonjour Anne,
J'aimerais savoir où tu en es aujourd'hui.
Je suppose que tu es en activité.
Comment se sont passées les années suivantes ? Quelle spécialité as tu choisie?
Comment s'est passé ton premier poste ou installation ?
Merci d'avance si tu réponds à ces questions.
Pour infos je suis juriste, 32 ans, déjà maman et en grand questionnement...
Top
Aller en haut • 13 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter